AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 ❦ Oh you're alive ! That's nice... EVA&JACKSON

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité
Invité

MessageSujet: ❦ Oh you're alive ! That's nice... EVA&JACKSON   Ven 13 Juil - 21:38

Oh les filles, oh les filles, elles me rendent marteau ! Oh les filles, oh les filles, moi je les aime trop ! Parfois Jackson pensait que ça serait mieux qu'il se fasse gay... Non c'est faux il ne pensait jamais ça. D'ailleurs généralement il n'avait pas de problème de fille puisqu'il n'avait généralement pas de fille. Un coup par ici, un coup par là, ça ne pouvait pas vraiment causer de problème. Seulement cinq minutes parfois un peu chiante au réveil lorsqu'il n'a pas réussit à s'extraire à temps de l'appartement. Mais alors là ça tournait en boucle. Il savait bien qu'il avait fait une connerie en baisant plusieurs fois la même fille. Encore plus lorsqu'il ne l'avait pas laissé tomber à l'annonce de sa maladie... Mais quoi ? Il n'arrivait plus à être un connard ? Il ne savait pas lui briser le coeur correctement ? Il allait falloir qu'il le fasse petit à petit quand elle tomberait des nus et qu'il jouerait au plus con ? D'un coté peut être qu'il n'avait plus de problème. Ca faisait deux semaines ou plus qu'elle avait du se faire opérer des yeux, et il n'avait pas de nouvelle... Peut être qu'elle n'avait pas survécu... Pourquoi se sentait-il triste ? Au moins ça réglait le problème non ? Quoiqu'il en soit il avait passé deux semaines à retourner le problème dans sa tête, à dessiner la connerie d'Eva, et parfois quand il avait un véritable coup dans le nez ses dessins étaient beaucoup plus gore et noir...

Mais aujourd'hui il était décidé. Il finissait son deuil ! Enfin "deuil" disons qu'il revenait à ses bonnes/mauvaises habitudes d'avant Eva. Habitude qui n'était pas Métro, boulot, dodo, mais plutôt boulot (un peu) et soirée qui avait tendance à s'éternisé jusqu'au black out ou jusqu'à l'orgasme. Bien sûr no drugs is accepted... mais bon. Jackson s'était retrouvé sans trop savoir pourquoi. En suivant je ne sais plus qui, au Angel's... Une boite réputé pour ses filles absolument sublime. Jackson détestait danser... Surtout dans ce genre de boite bondé ou tu te faisais bousculer à tout va, et puis il y avait trop de testostérone pour lui, et il avait vite envie d'arracher la tête des mecs le touchant de trop près. D'un coté il pouvait faire un effort, pour le plaisir des yeux. Il alla chercher un verre au bar et se posa dans un coin de la salle admirant le danse floor et les jolies demoiselles.

Alors qu'il scannait la pièce de ses yeux passablement saoul il tomba sur une silhouette féminine qui le déstabilisa. Eva. Il était pas fou. Il les reconnaissait... Ses hanches parfaite, ses cheveux dégringolant. C'était clair avec un physique pareil il ne pouvait que l'avoir dans la peau. Mais il n'avait plus entendu parler d'elle, et il avait finit par accepter le faite qu'elle n'était tout simplement plus là. Tant pis. Allez savoir ce qui le titillait le plus. Qu'elle puisse être vivante et qu'elle ne lui est rien dit. Qu'elle danse de manière à culbuter son cavalier à la fin de la chanson. Ou encore simplement le faite qu'il pensait devenir fou... Comme la fois ou il avait du approcher Savannah supposé morte dans le bar. Il avala son verre d'une traite et se glissa dans la foule jusqu'à parvenir à sa hauteur. Sur le coup il ne sut pas quoi faire. Techniquement elle n'était pas à lui. Il allait se faire fracasser le crâne pour la voler comme sa à son partenaire. Mais en même temps il en avait rien à foutre. Et il avait sa peau sous les yeux, son odeur qui lui chatouillait les narines, et en moins de deux secondes il se surprit à laisser ses doigts glisser sensuellement le long de son bras, sa cuisse pour remonter sur son ventre pour se glisser jusqu'à sa hanche et donner une impulsion suffisamment forte pour la retourner contre lui. Il planta ses yeux dans les siens. Ses yeux qui brillaient à cause de l'alcool. Ses yeux qui cherchait à savoir si les siens voyaient toujours. Fuck. Elle était tout de même carrément bandante. Hypnotisé comme un con par son regard il sentait à peine le mec qui lui tapotait le bras pour lui demander de lui rentre sa partenaire chaude comme la braise. Soit il était vraiment complètement bourré, ou alors il avait juste l'esprit complètement retourné par... Ouai il était complètement bourré. Alors que sa main droite était toujours au creux du dos de la demoiselle, sa main gauche remonta sur la joue d'Eva, et sans plus attendre il s'empara de ses lèvres. Il fourragea sa main dans ses cheveux alors que l'autre se la jouait main baladeuse. Merde elle lui avait manqué. Il allait devoir vite faire capoté tout ça... Oui enfin quand il aurait finit de l'embrasser. Soudain il se prit un coup venu de nul part qui le colla au sol. Il était incapable de dire si ça venait d'Eva ou du mec à coté, mais le visage endolori il les regarda tous les deux pensant que si c'était le mec il allait probablement lui faire bouffer ses dents. Si c'était Eva, elle avait une putain de poigne. « Merde ! » jura-t-il toujours aussi loquace.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: ❦ Oh you're alive ! That's nice... EVA&JACKSON   Dim 15 Juil - 12:59

Ca faisait une petite semaine que je me battais avec l’idée de l’appeler ou non. Deux semaines que je me demandais si tout avait été un rêve, un cauchemar, le fuit de mon imagination ou seulement la réalité. Pour le coup j’avais l’air idiote à me dire qu’il s’agissait d’un type banal. Il était bien plus que ça et j’osais dire que mes sentiments n’avaient été moindre. Mais de là à retourner vers lui après notre dernière entrevue, il y avait un pas, un grand pas. Avoir enfin la certitude que techniquement, je pourrais mourir à 100ans était tout de même suffisamment joyeux pour que je le fête ; tant pis si ce n’était pas avec lui. Je m’employais donc à me jeter dans les joies de l’excès, de l’alcool et surtout du sexe. Faire les boites de nuits, photographier du nu – je m’y étais jamais vraiment aventurée longtemps – et toutes choses qui se faisaient agréables depuis que je savais que mes yeux ne me feraient défaut. Pourtant vivre trois jours dans une obscurité oppressante m’avait fait réfléchir et il se pouvait que des voyages suivent. Je voulais tout voit, tout connaitre et surtout bouger. Ce soir là je m’étais décidée à faire la fête, à ne plus penser au beau brun ténébreux qui se foutait pas mal de moi et passer à la suite. Ce fut bite que je fus habillée assez sexy, court, décolleté plongeant et prêt à m’amuser. J’arrivais en boite après quelques clients. L’un deux se trouva être sur place et pour l’avoir vu entièrement nu, je savais ce qu’il valait sans habits.. Je l’approchais souriante, flirtant sans retenue, puis il m’invita à danser. Je n’eus pas peur ou de gêne, rien, j’avais le droit d’imaginer la suite, un lendemain, parce qu’à présent, il y aurait forcément un lendemain. Il commençait de plus en plus à être entreprenant, me touchant les fesses, lorgnant le décolleté, souriant outre mesure – vous savez le regard bien pervers – et plus je dansais, plus nous devenions hautement porté à aller chez moi..Ou chez lui.. Mais tout ne se passerait ainsi puisque je vis arriver de nulle part une figure que je reconnaitrais n’importe où.. Mais pour ce faire il dut me caresser, me donner une impulsion suffisante pour que je sois face à lui.. Ses mains sur ma peau, j’en avais rêvé et pourtant je ne l’espérais plus. Il avait fait son choix et je ne l’en blâmais pas après tout. Une partie de moi le trouvait gonflé, l’autre adorais l’idée. Mon cavalier furieux tentait de lui faire entendre raison..Et puis je le voyais s’énerver, plus je me demandais comment ça allait se finir. Mais comment renoncer à ce que donnait un si bel apollon.. Il caressa ma joue, puis se jeta avidement sur mes lèvres, baiser accueilli et j’y répondis sans attendre. Évidemment mon cavalier lui ne prit pas la blague très bien et commençait à chauffer. Tout à coup il me fut arraché par un coup – pas besoin d’être Einstein pur savoir de qui ca venait – et il fut à terre. Il poussa un juron. « Non mais ça va pas la tête ? » Je me baissais et tendis la main vers Jax. « A croire que t’aime les coups à chercher comme ça… Jpeux savoir ce qui te prends ? » Il s’attendait tout de même pas à ce que je l’accueille à bras ouvert.. Coucher avec lui, pourquoi pas, retenter avec lui, fallait pas pousser. Ou alors il allait devoir s’expliquer.. J’espérais que le type ne revienne pas à la charge – ou lui-même – et l’emmenais plus loin. Je ne pouvais m’empêcher de surveiller du coin de l’œil que le type ne revienne pas. S’il pouvait éviter d’abimer Jax, ce serait bien. « Alors tu t’es décidé à t’engager ou tu t’es juste rappelé que j’étais un bon coup ? » Et oui, pas décidé à être gentille la petite Eva, et pourtant, s’il savait à quel point je me le serais bien envoyé là de suite contre ce bar…
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: ❦ Oh you're alive ! That's nice... EVA&JACKSON   Dim 15 Juil - 20:32

Jackson n'aimait pas les femmes. Enfin n'aimait pas... Bien sûr qu'il les aimait. Plus que les hommes d'ailleurs c'était certain. Mais au fond il ne les aimait pas vraiment. Il y avait quelque chose qui clochait définitivement avec la gente féminine. Peut être était-ce leur sale manie de s'attacher, de croire au grand amour salvateur, de croire en l'amour tout court. Peut être qu'au fond il ne les aimait pas, justement parce qu'elle le rendait fou. Jackson ne faisait jamais rien dans la demi mesure. Drogué, probablement alcoolique aussi, il était même très certainement femmolique... Il ne savait pas réellement ce contenir, et dès qu'il croisait une femme qui lui attirait le regard, il avait subitement le besoin de l'avoir pour une nuit. Non il n'était probablement pas malade. Et c'était peut être simplement la résultante de sa frustration par rapport à la drogue. Plus qu'il ne pouvait plus planer, il lui faillait de nouvelle sensation pour s'oublier. Le sexe, et la chasse en étant une particulièrement divertissante.

Dis comme ça, ça faisait vaguement dramatique. Jackson au fond considérait simplement que comme beaucoup de mec, il avait un instinct purement animal et qu'il ne cherchait généralement pas plus loin. Normalement il ne prenait pas autant de plaisir à s'envoyer en l'air plusieurs fois avec la même femme. Peut être parce qu'il commençait à connaître le chemin, qu'il finissait par reconnaître son odeur, par goûter à sa personnalité forcement typiquement agaçante. Il était un multigamme chronique, un désespéré de l'engagement, le don Juan finit que l'on imaginait pas vraiment se poser.

Oui Jackson n'aimait pas les femmes. Il aimait encore moins une femme en particulier. Il les aimait toutes, ou il ne les aimait pas. Ce n'était pas un choix juste. Mais il ne savait pas. Eva l'obsédait. Il aurait du se lasser il y a longtemps, être rassasier. Trouver insupportable cette manière qu'elle avait de s'inquiété pour lui l'autre jour... Finir par trouver son sourire désopilant, sa peau fade, son parfum agressif et nauséeux. Mais il n'en était rien. Lorsqu'il avait vu sa silhouette se découper dans l'ambiance de la boite son sang n'avait fait qu'un tour. Il aurait voulu rester loin d'elle, ne pas s'approcher, ne pas la toucher qu'il n'aurait pas réussit. Le pire c'était qu'elle n'était pas là pour lui. Elle n'en avait probablement rien à foutre. Les femmes aussi savaient se détacher aussi rapidement qu'un mec lorsqu'elle le voulait. Et il savait qu'il était simple de l'oublier. Il n'était pas un mec attachant.

Il avait fondu sur elle, habile, presque fiévreux tellement les vapeurs d'alcool se mélangeait à celle de son désir et lui embrumait le cerveau. Cerveau déjà pourtant assez peu efficace de manière général. Mais à jouer avec le feu, on finit souvent pas se bruler, et à oublier que la fille que l'on embrasse s'apprêtait à s'envoyer un autre mec on se retrouve généralement par terre frapper par le mec en question. La réaction d'Eva n'avait pas tarder à se faire entendre. « Non mais ça va pas la tête ? » Euh... Elle parlait à lui ? Ou à l'autre con qui allait avoir bientôt besoin d'un dentier ? Quoiqu'aujourd'hui il était trop sonné pour avoir réellement envie de se battre. De toute façon il avait les images d'Eva qui lui battait dans le cerveau et c'était suffisant à le garder au calme. « A croire que t’aime les coups à chercher comme ça… Jpeux savoir ce qui te prends ? » Qu'est ce qui lui prenait ? Elle était sérieuse ? Qu'est ce qu'il pouvait répondre ? Il ne savait même pas lui même ce qu'il lui prenait. Il n'avait pas été la crème de la crème il y a deux semaines, et maintenant il revenait à la charge comme un prince, alors qu'il n'avait pas pris de ses nouvelles, et qu'elle était clairement passé à autre chose. Jackson attrapa sa main pour se relever, se retrouva proche d'elle, sourit doucement avant d'haussé les épaules et de dire « Je ne sais pas... J'en avais envie.. » De toute façon ce n'était pas le culot qui lui manquait, et si jamais on lui montrait une cible qui l'intéressait Jackson était capable de faire ça avec n'importe qu'elle fille de la boite. Il allait s'avancer pour l'embrasser à nouveau mais elle l'entraina à l'écart et sur le coup Jackson eut presque envie de se retourner pour lancer un regard provocateur au mec à qui il avait volé sa dulcinée de la nuit. Mais sérieusement il avait quel âge pour faire quelque chose de la sorte ? D'ailleurs il se retint de le faire, préférant largement lorgner sur les fesses d'Eva qui rendait parfaitement à travers sa robe. Soudainement la phrase sorti de nul part et pris Jackson de court. « Alors tu t’es décidé à t’engager ou tu t’es juste rappelé que j’étais un bon coup ? » Dans sa tête c'était déjà la deuxième fois de la soirée qu'il se retrouvait sur le cul.. Bien sûr cette fois si était plus métaphorique mais ne faisait pas moins mal. « M'enga... ? Eva... » A croire que la surprise l'empêchait même de prononcer le mot en entier.. On ne sait jamais que ça lui brûle la langue... A la vérité il s'était surtout rendu compte qu'il ne valait mieux pas continuer la phrase qu'il avait dans la tête s'il voulait encore avoir une quelconque chance avec elle. Mais une chance de quoi ? Qu'est ce qu'il voulait au juste ? Il était pas clair avec lui même. « Je pensais que tu ... Je suis content de te voir... Tu m'as manqué... » WHAAT ?! Manquer ? Dans la bouche de Jackson. D'ailleurs lui aussi avait du le remarquer, puisqu'il regardait subitement ses chaussures, puis le reste de la salle cherchant un moyen de s'échapper de la situation diablement ridicule dans laquelle il venait de se foutre par erreur. Bien sûr qu'elle ne lui manquait pas. Il l'avait même déjà enterré dans sa tête... Enfin... « Excuse moi... J'ai un peu bu et...» Il fallait vraiment qu'il s'arrête de parler... quand il était saoul il ne disait vraiment rien d'intelligent... « Pourquoi tu... » ne m'as pas rappelé ? Pensa-t-il finalement, ne se rendant même pas compte qu'il avait commencé une énième phrase sans la finir. De toute façon la question était conne. Il profita d'un vertige du à l'alcool pour se rapprocher d'elle et s'accrocher à elle. Elle était appuyé contre le bar et il avait glisser sa main gauche dans le creux de sa taille, laissant les doigts de sa main droite parcourir doucement le visage d'Eva perdant son regard fiévreux dans le sien. « Tu es magnifique... Tes yeux sont... magnifique...» L'alcool lui jouait probablement des tours. Il semblait incapable de faire une phrase d'une seule traite et son esprit semblait être à dix mille lieux de sa place habituelle. Peut être trop perdu dans la contemplation de ce qui lui avait fait défaut ces dernières semaines. Il approcha son visage du sien voulant l'embrasser, mais à quelques millimètre de ses lèvres il n'osa pas aller plus loin. Il frôla à plusieurs reprise ses lèvres attendant une invitation explicite à laisser cours à son désir.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: ❦ Oh you're alive ! That's nice... EVA&JACKSON   Dim 15 Juil - 23:27

Il eut l’intelligence de prendre ma main. Il avait parfois des lueurs de génie celui là ! Très rare mais ponctuelles. Monsieur avait envie.. Et ben, monsieur devenait gourmand. Ce n’était pas lui qui m’avait sorti tout un truc pour m’expliquer qu’il n’y aurait rien, enfin j’étais pas mieux. Je m’étais jurée et voilà que je ne pensais qu’à ce crétin. Et puis, plus il merdait, plus je craquais. A croire que côté cerveau on avait été gâté ! Il était soul et ça m’amusait de le torturer en fait. Il ne réussit même pas à dire le mot, c’était jouissif. Moi revancharde ? Si peu ! Et la suite me fit plaisir, tout en me surprenant. Alor s comme ça je lui avais manqué.. Méchante ou gentille ? Un peu des deux, dur de ne pas profiter un max de la situation. « Que je quoi ? Que je serais morte et que tu serais débarrassé ? » Ok, j’y allais fort, mais après tout fallait le secouer le tit père, fini les bisounours, bonjour la réalité ! Puis je rebondi. « Attends, je t’ai manqué ? Ca arrive quand on ne donne aucune nouvelle pendant deux semaines.. J’ignore si tu veux le savoir mais je suis tirée d’affaire.. Et moi aussi tu m’as..manqu.. » Ok moi aussi je commençais à pas arriver à dire tous mes mots. A la fin de la soirée se serait soirée devinette, qui dit quoi, challenge. Il finit par dire qu’il avait bu – sans blague – et qu’il s’excusait. De quoi j’en savais rien, mais avec lui fallait pas chercher.. Et là, le pourquoi fit tilt dans ma tête. Je me demandais ce qu’il voulait dire, puis je tentais un semblant de fin de phrase. « ..je ne t’ai pas appelé après l’opération ? La vérité ? Je ne pensais même pas que tu décrocherais.. T’as été plutôt explicite, tu ne voulais pas baiser un cadavre.. » Et paf, il fallait que je sorte les dossiers moi, obligée de me la ramener, impossible de se taire.. Il fit comme si il allait tomber et se colla à moi. Je me mis à sourire, comme une idiote. Vas-y touche puis barre-toi, comme la dernière fois, pensais-je. Il passa sa main dans mon dos, l’autre caressant mon visage. J’eus droit à un compliment, waouh, qu’allait il tomber. Au lieu de m’embrasser comme toute personne normalement constituée, il m’effleura juste. Il attendait quoi ? C’était une torture en plus. N’aimant pas patienter je finis par l’attirer à moi et l’embrasser. Je finis par me coller à lui, caresser le sien de visage et réitérer mon baiser. « Tu sais que plus t’as pas doué, plus tu m’excite ? T’as un don. Je m’étais jurée de ne jamais trouver un mec aussi excitant mais toi..Tu bas les records.. Et pourtant, jt’en ai voulu ce jour là.. J’étais toute seule.. Enfin yavait mon ex mais c’était différent.. Au passage je sors plus ou moins avec. Jpense que tu t’en fous de toute façon je me trompe ? » Je restais contre lui, jouant avec les doigts de sa main, caressant le bras posé sur moi.. J’aurais pu rester comme ça longtemps, comment pouvais je lui en vouloir, tout en craquant sur lui.. « Mais bon, jme sus dis que jte reverrais jamais, et puis il a fallu que tu débarques hein.. » Foutue pour foutue, autant tout dire, il aura tout oublié demain.. « Dis on s’arrache ? » Dis je soudain lui tenant la main et tirant vers moi pour l’embarquer.. « Je sais où aller..Chez moi.. » Et croyez moi, c’tait pas pour enfiler des perles..
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: ❦ Oh you're alive ! That's nice... EVA&JACKSON   Lun 16 Juil - 8:14

Bientôt Jackson allait arrivé à un niveau d'agacement personnel particulièrement élevé. Pas fichu de dire une seul phrase d'aplomb, son cerveau semblait même balancé des choses qu'il n'était pas au courant de penser. Ou alors il se transformait en mec génial, qui comprenait parfaitement les femmes... Enfin cette femme là en tout cas, et qui savait exactement quoi dire, et exactement quel niveau de ridicule atteindre pour la faire craquer. Mais voilà... Même ça il en doutait. Ce n'était pas son genre d'être intelligent. Pas son genre de calculer ses gestes. Encore moins dans une soirée ou il avait trop bu. Jackson était déjà généralement du genre à dire une vérité parfaite, sans masque ni pommade. D'ailleurs on lui faisait souvent remarquer qu'il lui fallait souvent s'abstenir de lâcher de tel bombe. Mais de la même manière qu'il n'était pas capable de prendre soin de lui, il n'était pas vraiment capable de dire autre chose que ce qu'il pensait vraiment. Il était loin d'être un as de la manipulation. Et dans les quelques situations ou il savait faire preuve d'intelligence la seule chose qu'il faisait le mieux c'était de se taire. Son visage étant généralement expressif pour lui et des cordes vocales. « Que je quoi ? Que je serais morte et que tu serais débarrassé ? » Euh... Elle lui ôtait les mots de la bouche, ça allait devenir désagréable. Il baissa les yeux vers ses chaussures, s'apprêta à foutre les mains dans ses poches et finit par marmonner sans grande conviction... « Disons que ça m'aurait facilité la tâche... » Mais mec !!! La par exemple il aurait mieux fallu ne rien dire du tout. Eva n'est pas stupide contrairement à Jackson, et voit probablement très clair dans son jeu. Elle le sait donc déjà ce qu'il disait, puisque c'était même elle qui avait abordé le sujet... Ce n'était donc pas la peine d'en rajouter une couche et de l'enfoncer. C'est toujours moins douloureux de le deviner plutôt que de se l'entendre dire à voix haute. La compréhension des femmes... Ce n'est pas pour tout de suite. « Attends, je t’ai manqué ? Ca arrive quand on ne donne aucune nouvelle pendant deux semaines.. J’ignore si tu veux le savoir mais je suis tirée d’affaire.. Et moi aussi tu m’as..manqu.. » Alors ça, c'est un mot que les filles ne manque jamais. Il aurait pu le murmurer de l'autre bout de la salle qu'elle l'aurait tout de même capter. C'est un peu comme les fameux mot... "je t'aime". Il arrive même qu'elle l'entende même quand on ne le dit pas... C'est vraiment magique une fille....Jackson fit d'ailleurs une moue mécontente en l'entendant répéter ce qu'il avait dit par mégarde et qui ne sortait dont ne sait ou. Honnêtement il ne pensait même pas avoir ce mot dans son vocabulaire de tous les jours... Bien sûr c'était faut. Mais normalement ces mots était réservé à Savannah et à Ashleigh... Les seules qu'il ne s'envoyait pas en faite. Quand au faite qu'elle était tiré d'affaire... Bien sûr qu'il voulait le savoir. Autant il n'avait vraiment pas voulu savoir le faite qu'elle était malade et mourante. Mais le faite qu'elle ne le soit plus l'intéressait nettement plus. Ses yeux s'allumèrent brutalement et son visage s'étira dans un sourire. C'était plutôt rare de voir son visage vraiment joyeux. Il fut pris d'une subite envie de la serrer dans ses bras. Une envie qu'il réprima aussitôt et envoya dans les fins fond de son subconscient définitivement un peu trop présent pour la journée. « ..je ne t’ai pas appelé après l’opération ? La vérité ? Je ne pensais même pas que tu décrocherais.. T’as été plutôt explicite, tu ne voulais pas baiser un cadavre.. » Son sourire s'effaça bien rapidement pour une grimace découlant des souvenirs de sa propre connerie. Qu'est ce qu'il pouvait être con parfois. Surtout que pour une fois il mentait. Enfin à moitié. Bien sûr qu'il ne voudrait jamais baiser avec un cadavre... Mais d'un coté il avait jamais imaginer Eva comme un cadavre donc bon... C'était surtout qu'il n'était pas en état de faire quoique ce soit et qu'il avait simplement pas oser le dire... Virilité à deux francs six sous vous me direz... Alors comme ça elle avait réussit toute seule à comprendre la fin de sa phrase. Soit ils étaient entrain de devenir d'excellent télépathe... Ce qui foutait la trouille à Jackson. Soit on pouvait lire en Jackson comme dans un livre ouvert... Ce qui finalement ne l'étonnait pas tant que ça. Il était généralement assez prévisible, et puis bourré il n'avait vraiment aucune capacité de surprise. Enfin très peu... Sinon c'est qu'il n'est pas pleinement conscient de ce qu'il fait. « T'es con... Tu m'as pourtant l'air vachement sexy et réchauffée pour un cadavre...» Oh félicitation, heure à marquer d'une croix rouge. Jackson est parvenu à faire une phrase entière, sans perdre la face. C'était probablement parce que son regard s'était attacher à détailler le corps de déesse d'Eva. Tellement prévisible. Chose particulièrement étrange, au moment ou il voulu s'approcher pour l'embrasser, il se mit à avoir une pensée secondaire... Comme s'il craignait que ses réponses ne fussent pas satisfaisante et qu'elle l'envoie bouler... Pourtant depuis le temps il devait savoir qu'elle le trouvait plutôt irrésistible, et que généralement toute décision d'envoyer bouler un mec que l'on aime bien et que l'on trouve craquant se trouve absolument anéantit lorsque les deux visages se retrouve à moins de quelques millimètre l'un de l'autre. Mais bon parfois Jackson et ses très très très très rare seconde pensée.... Clairement elle n'était pas patiente pour deux sous, et l'attira bien rapidement contre elle pour l'embrasser. Bon dieu ses lèvres étaient atrocement douce... En plus si elle continuait à se coller à lui de la sorte il n'allait pas faire long feu et allait vite avoir envie de lui sauter dessus... Quoique cette envie lui était passé par la tête au moment même ou sa silhouette s'était détachée des autres danseurs dans on espace rétinien. « Tu sais que plus t’as pas doué, plus tu m’excite ? T’as un don. Je m’étais jurée de ne jamais trouver un mec aussi excitant mais toi..Tu bas les records.. Et pourtant, jt’en ai voulu ce jour là.. J’étais toute seule.. Enfin yavait mon ex mais c’était différent.. Au passage je sors plus ou moins avec. Jpense que tu t’en fous de toute façon je me trompe ? » Non il ne savait pas... Mais c'était plutôt une bonne chose pour lui, non ? En revanche elle parlait trop. Jackson n'écoutait généralement qu'à moitié lorsque la personne disait plus qu'une phrase. Il entendit donc la première phrase très importante pour son égo de mal dominant. Et la dernière phrase qui était bien loin de le contrarié. D'ailleurs c'était presque rassurant. Si elle était partante pour avoir plusieurs partenaire. Ce qui avait l'air d'être le cas vu comment elle agissait avec lui... C'est qu'elle ne tenait pas trop à lui, ni trop au fameux mot en E, qu'il n'avait pas été capable de prononcer tout à l'heure. Et puis si elle le faisait, elle n'aurait donc strictement rien à dire que lui le fasse aussi.. Ce qui n'était pas mal... Vu que clairement... Pas besoin de vous faire un dessin. Il acquiesça d'un signe de tête, n'ayant pas le temps de rajouter autre chose avant qu'elle n'ouvre de nouveau la bouche. « Mais bon, jme sus dis que jte reverrais jamais, et puis il a fallu que tu débarques hein.. » Il avait déjà plus ou moins la tête qui tourne à cause de l'alcool et du coup qu'il s'était pris tout à l'heure, alors il allait franchement falloir qu'elle parle moins... Pour sa propre survit à lui. Il l'embrassa, avant de repousser une mèche de ses cheveux pour pouvoir déposer un baiser dans son coup et lui murmurer à l'oreille. « Tu parles trop... » Hum... Jackson et sa délicatesse parfaitement légendaire... Enfin de toute façon s'il se souvenait bien de leur dernière rencontre... Elle l'avait taxé LUI de trop parler... Alors qu'il est quand même l'un des mecs les moins bavard du monde... Ou presque... Alors bon, il fallait bien qu'il la prévienne lorsqu'elle était entrain de se transformer en moulin à parole non ? « Dis on s’arrache ? » Hé voilà quelque chose qui méritait d'être dit. Il fit un sourire qui valu un oui et elle lui attrapa la main pour l'embarquer avec elle. « Je sais où aller..Chez moi.. » Là tout de suite Jackson aurait bien choisit un endroit plus près... Mais bon on allait pas la contrarié... Il ne lui avait pas donné de nouvelle pendant deux semaines après lui avoir dit des choses d'une délicatesses dans précédent.. En sortant du bar il ne put s'empêcher de se retourner vers la salle pour voir si le mec du coup de poing était toujours là. Il finit par sourire en croisant son regard et par se retourner vers Eva avant de dire... « Au faite.. Désolé d'avoir gâcher ton plan cul de la soirée.. »Dit-il avec un grand sourire. Gamin va. D'un coté il était plutôt persuadé de valoir mieux que le mec au poing tout de même un peu faiblard vu qu'il avait osé les confondre avec ceux d'Eva...
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: ❦ Oh you're alive ! That's nice... EVA&JACKSON   Lun 16 Juil - 15:28

Ca lui aurait facilité la tache, ben oui bien sur hein, pas gêné le type ! Dis que je gêne ! En même temps, ca aurait facilité la mienne. Et ça, jpouvais pas lui reprocher. Il pensait être le plus raté des deux, mais je n’avais pas été plus fleur bleue avec d’autres, donc on se rejoignait bien en fin de compte. Ce qui m’amusait c’est que plus l disait de conneries, plus je rebondissais sur chacune, et plus il flippait e dire encore plus de bêtises. Je devenais vache, ce n’est pas bien de jouer comme ça. Mais j’étais plutôt sure que d’habitude, c’était lui qui jouait plus ou moins avec les femmes, et elles qui ne savaient quoi dire. SA phrase me fit mourir de rire. T’es plutôt sex pour un cadavre.. Waouh, s’il draguait ainsi, il devait s’en prendre des râteaux. Moi, ça m’éclatait, parce que dans un sens, il faisait un compliment, inadapté, dégueulasse et hors sujet, mais un compliment et là ou d’autres auraient hurlé au scandale, moi, j’en riais. « T’as plutôt l’air sexy pour un crétin.. » Ben oui, fallait que je lui rende la pareille, fallait pas non plus abuser. Il eut l’air d’être plutôt cool avec le fait que je m’envoie en l’air ailleurs. Cool, parce que lui ne serait pas aussi libre. Attendez qu’il approche dune fille devant moi – qui n’est Riley – et il aurait la crise du siècle. Plus pour l’emmerder qu’autre chose, étrangement, je n’étais pas encore très jalouse.. ca ne saurait tarder, évidemment, sinon ce ne serait drôle. Alors que je débitais sans même m’en rendre compte il me susurra que je parlais bien trop et m’embrassais. Ca donnait presque envie de faire le moulin..Pour qu’on nous fasse taire. Je lui rendis son baiser, me reculais et posais mon front sur le sien, plongeant mes yeux bleus dans les siens. Pauvre de lui.. Mais le coup final fut assez attendu et fun. Il était vraiment désolé d’avoir fait tout capoter ? Rien n’était moins sur. « Tu penses vraiment à tes conneries ? Tu sais très bien qu’il te vaut pas idiot.. » Et pouf, je lui prenais la main et l’attirait plus loin, e n fait, impossible de me retenir plus longtemps.. Je l’attrapais et le poussais contre le mur.. « Si jte dis que chez moi, c’est trop loin et que j’ai..Faim.. » Un air mutin, un sourire jusqu’aux oreilles, et ma main sur son entrejambe.. Allait-il résister ou était-il vraiment stupide pour refuser ? Je me demandais où on allait, ce qu’on ferait, si la jalousie serait toujours absente.. J’avais de sacrés doutes vu sa réaction face à moi dansant avec quelqu’un d’autres.. Il avait comme marqué son territoire, et je devais dire que j’avais beaucoup apprécié.. Mais ‘étais pas sure que ce soit bon, ni pour moi, ni pour lui. On allait peut être dans le mur sans le vouloir.. « Ah ben tu t’es encore battu toi.. ca te fait mal ? » Dis je en embrassant sa petite main que je trouvais très efficace.. La question qui tue, comme tout mec, il allait me dire non. Il était prévisible, mais au moins, je savais à quoi m’attendre et c’était rassurant. Je passais mon doigt sur ses lèvres, puis sur les miennes, je le regardais avec envie, me mordant la lèvre.. Et merde ce mec était un canon ! Dommage qu’il ne m’appartenait pas. J’avais pas dis que je n’étais pas jalouse ? Ca venait peut être plus vite que prévu.. J’étais pas dans la merde, vu le phénomène, il risquait d’être dur de lui résister, et lui il ne résisterait surement pas à coucher à tous les rateliers..
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: ❦ Oh you're alive ! That's nice... EVA&JACKSON   Ven 3 Aoû - 11:45

Il fallait qu'il tourne gay. Il n'y avait pas d'autre solution. Non c'était con. Les mecs ne l'excitait pas pour deux sous. Mais les filles l'agaçait tellement. Et il était incapable de leur résister au final. C'était donc beaucoup plus facile de ne pas faire attention. De coucher une fois, de jeter le lendemain de manière mécanique et de ne plus s'en préoccuper. Mais là c'était physique - de toute façon honnêtement il ne connaissait rien d'autre. Elle lui mettait les nerfs en boule, lui flinguait tout le reste de son cerveau, il ne savait plus franchement ou donner de la tête. Pendant deux semaines il avait coucher à droite à gauche pour finir par toujours fantasmer sur la même personne et ça en devenait agaçant. Même rageant au possible tient. Ce n'était pas son genre. Et puis franchement elle avait rien de mieux que toutes ses exs conquêtes... En plus elle avait manqué de crever ce qui pouvait être assez rédhibitoire... Enfin ... Il en savait rien c'était la première fois qu'il avait été confronté à un tel cas. « T’as plutôt l’air sexy pour un crétin.. » Il fallait probablement qu'il prenne ça pour un compliment. D'un coté il savait qu'il était un crétin sexy... Son apparence physique était probablement la seule chose avec laquelle il n'avait aucun problème. Il savait qu'il plaisait, et il en abusait généralement trop. Même sa gueule massacré de coquart plaisait toujours. Ah les filles et leur désir infini pour les bad boy. Ridicule. Mais bien utile. Vu que clairement lorsqu'il l'ouvrait ça ne faisait pas un effet boeuf. « Tu penses vraiment à tes conneries ? Tu sais très bien qu’il te vaut pas idiot.. » Idiot, crétin. C'était des mots qui passaient souvent par la bouche d'Eva. Il fallait dire qu'elle n'avait probablement pas tord. Et c'était des mots qui faisait maintenant partie intégrante du vocabulaire de Jackson. En tout cas de sa fiche descriptive. Parfois même on le présentait comme idiot et crétin avant de le présenter comme sexy et plus que baisable. Non la c'était exagérer... Mais il finissait par y croire. Et même si il avait plus que l'habitude d'entendre ce genre de chose à son sujet ce n'était pas forcément agréable de l'entendre de la part d'Eva. Allez savoir pourquoi. Peut être parce qu'elle ne cessait de le complimenter sur d'autre chose, et de lui dire qu'elle craquait pour lui, mais d'un autre coté il restait le roi des cons. Et ça devait être dur pour l'égo de la petite de s'enticher du roi des bouffons. M'enfin ça devait être la dure responsabilité de s'enticher de Jackson : voir son égo s'effondrer peu à peu. Mais normalement elle aurait du sentir qu'il y avait quelque chose qui cloche et essayer de s'en sortir rapidement au lieu de continuer à lui tourner autours et de lui faire des avances. Bon certes c'était lui qui lui tournait autours, et lui qui commençait les avances... Mais il ne pouvait pas s'en empêcher. Et voilà que ni une ni deux, alors qu'il bloquait encore sur les mots de crétin et d'idiot - preuve qu'il était probablement bien l'un et l'autre - il se retrouva planter contre un mur à ravaler sa salive comme un couillon alors qu'Eva l'excitait au plus haut point. « Si jte dis que chez moi, c’est trop loin et que j’ai..Faim.. » Cette fille était pire que lui. Et pas pour lui déplaire il fallait dire. Elle avait un appétit des plus monstrueux en la matière. Et déjà que Jackson n'était pas quelqu'un de bavard, mais elle était en capacité de le rentre très vite complètement muet. Il laissa glisser ses doigts contre les courbes avantageuses de la demoiselle, se faufilant sous le tissus qui l'emmerdait carrément alors qu'elle saisissait la main abîmé de Jackson. Il se demandait d'ailleurs si à un moment ou à un autre il avait le corps sans aucune marque de coup. Ou si c'était une constante. Il fallait dire que ce coup là c'était la faute de Lou. Si elle avait pas excité l'autre mec. « Ah ben tu t’es encore battu toi.. ca te fait mal ? » Jackson fit un moue qui ne la convaincrait pas. Etait-ce nécessaire de dire qu'il n'avait plus mal puisque de toute façon elle ne s'attendait pas à ce qu'il lui dise qu'il avait mal. D'un coté il allait pas mentir pour lui faire plaisir. Le coup remontait à plusieurs jour maintenant, et la douleur était passé. Ce n'était pas comme la dernière fois. Il avait simplement écrasé sa main contre le nez d'un mec un peu chiant. Rien de bien violent... Enfin voilà quoi. « Battu ce n'est pas vraiment le mot. Mais on s'en fiche. Ca va» Bon bah finalement il l'avait quand même ouverte. Il fallait dire qu'il ne s'était pas battu, il avait cogné, et le mec c'était incliné. Pas de quoi faire une baston. Il la ramena contre elle pour l'embrasser. Il ne connaissait pas de lèvre plus douce, ni de peau plus tentante. Pourtant aller savoir pourquoi, pour une fois son désir s'éclipsait derrière des images bien plus sombre. Il se revoyait zombie fasse à Savannah après 4 ans, drogué fasse à Byron après lui avoir basiquement vendu sa soeur pour de la drogue, en taule souffrant le martyre à cause de manque. Mais bordel à quoi il jouait. Il était un pourris, un raté, un unijambiste sur un fils qui attendait la première inattention du public pour s'effondrer au sol. Il connaissait un peu les femmes. Il savait que ces bestioles s'attachaient à tout et n'importe quoi, et surtout à ce qu'il ne fallait pas, pour peu que ce qui ne fallait pas reste dans les parages. Alors il avait été con de rester. Même s'il en avait envie pour une fois. Un jour ça lui passera forcément, ça lui passait toujours, et il la casserait en petite miette. Bon aller ce n'était pas son genre de ce préoccupé de ce genre de chose. Après tout il l'avait déjà prévenu, elle était assez grande. Il s'accrocha à la saveur de ses lèvres pour chassé ses idées noirs de ses conneries. Il glissa sa main le long de la cuisse de la jeune fille pour la remonté contre sa hanche à lui. Il se décala du mur pour la plaquer elle contre le mur. Fallait pas déconner, il en avait marre de se faire dominer et pour une fois il ne s'était pas fait dégommer et allait très bien physiquement. Mentalement il était complètement bourré et c'était probablement ça qui lui jouait des tours dans son esprit et qui lui ramenait des images sombres qui allaient finir par lui flinguer son coup si ça continuait.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: ❦ Oh you're alive ! That's nice... EVA&JACKSON   Ven 3 Aoû - 19:06

Sentir glisser ses doigts sur elle, s’aventurer sous les vêtements.. Je commençais à apprécier être avec lui. Même si pour le moment nous ne faisions toujours que s’envoyer en l’air malheureusement. J’ignorais s’il avait mal et qu’il mentait ou s’il avait vraiment plus mal et que je ne devais pas m’inquiéter. Je choisi de ne pas m’inquiéter et de juste penser à profiter du moment. Ses lèvres prenaient les miennes comme on prend la bastille. Je savourais chaque toucher, chaque caresse.. Mes doigts jouaient sur son torse, mes lèvres se délectaient de sa bouche. Arrêterions-nous un jour de jouer à ce jeu ? De n’être que ces deux amants s’envoyant en l’air, se cherchant sans jamais se trouver. Il me colla à lui d’un coup et reprit sa place de dominant Je souris à cette idée et l’embrasse de plus belle, collée à lui, je ne pouvais être que bien. Mais quelque chose me disait qu’il n’était pas présent, qu’il était ailleurs, ne le connaissant que très peu c’était difficile de savoir ce qu’il se passait dans sa tête. Je reculais un peu, caressais sa joue et jouais avec ses petits doigts. « Toi ya un truc qui va pas. A part que t’es soul je veux dire.. » Je savais qu’il serait plus loquace soul que sobre, alors autant en profiter pour le faire parler un peu. Je me blottissais contre lui, aimant le contact de son corps contre le mien. Mes doigts continuaient de jouer avec ses vêtements comprenant qu’il n’avait a priori pas la tête à me faire grimper au septième ciel. « Dis moi stp, jveux savoir ce qui se trame dans ta petite tête. » Que je dis en touchant du bout du doigt celle-ci. Je me tourne et prend ses bras pour les mettre au tout de moi. Je n’attends pas qu’il le fasse ou jpeux attendre longtemps. J’aurais surement du écouter Jason et ne pas sortir avec lui. Enfin coucher vu qu’on ne sort pas ensemble. Mais c’est plus fort que moi, et puis il est trop mignon quand il veut. Il a ce sourire de tombeur, ses mains magnifique, des yeux qui expriment tant. Je suis juste faible devant lui, même si je n’aime cette sensation. Je veux m’engager envers lui, enfin sortir avec, mais sera-t-il capable de s’imaginer avec une seule fille ? Au pire tenter un couple libre. Même si je vais finir par vouloir arracher la tête de la fille qui s’en approchera..
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: ❦ Oh you're alive ! That's nice... EVA&JACKSON   Ven 3 Aoû - 22:24

L'alcool allait plutôt mal à Jackson. Premièrement l'alcool déliait les langues. Et celle de Jackson n'était pas l'une de celle que l'on voulait délié. Jackson était brutal, un peu animal, et surtout ne possédait déjà pas bien de capacité de réflexion, ou alors il ne les mettait jamais en oeuvre. Mais alors si en plus l'alcool aidait et qu'il se mettait à sortir n'importe quoi alors c'était finit. Il était honnête. Trop parfois. Il était naturel. Trop parfois. Il était simple. Trop souvent. Ensuite l'alcool accentuant ces instincts les plus primaires, c'était souvent sa violence qui ressortait le plus. Jackson bouillonnait intérieurement constamment, près à coller une raclé à quelqu'un, près à s'insurger contre lui même et à s'énerver de sa propre stupidité. La plus part du temps il ne le faisait pas, parce que se taper le front en disant méchant Dobby c'était vraiment dépassé. Voilà pourquoi généralement lors des soirées bien arrosés Jackson se trouvait une fille s'en l'ouvrir. La chopait rapidement et la ramenait chez elle pour lui faire prendre son pied, et le sien par la même occasion et évacuer tout ce trop plein de bouillonnement qui ne voulait qu'exploser. En faite Jackson était un peu une bombe primitive que l'alcool allumait. Alors on pourrait facilement ce dire que Jackson avait trouvé Eva, qu'il allait prendre son pied, et qu'on aurait pas besoin d'en venir à des extrêmes parfois un peu ridicule. Et ça aurait pu être le cas. Seulement aller savoir pourquoi les vapeurs d'alcool ramenait souvent sur le tapis ses craintes les plus grandes, ses échecs les plus cuisants, son inutilité chronique, et ça mauvaise manie d'être comme son père en détruisant ainsi tout ceux qui s'approchait de lui. Et s'il y avait bien une personne qu'il haïssait plus que lui même c'était probablement son père - Paix à son âme. Evidement dès que vous en venez à penser à votre père que la fille de vos fantasmes vous chauffe ou non paupaul il va pas faire des flammes. Surtout quand la fille de vos fantasmes à des airs de princesse, des yeux tout neuf et plus aucune raison de mourir. Non parce que Jackson est un excellent passe temps pour quiconque va bientôt mourir. Il est drôle, il ne fait pas attention, ne se plaint pas, ne plaint pas l'autre, n'éprouve pas franchement de pitié, ni même de compassion. Bref vous seriez dans le même état que lui qu'il agirait exactement de la bonne façon. En revanche si vous êtes quelqu'un de bien vivant et pour longtemps... Surtout si vous êtes une fille... Eviter de perdre votre temps avec un abrutit pareille. Ca ne finit jamais bien de fantasmer sur un pauvre petit bad boy perdu. Et Eva était douce, Eva était caline, et Eva n'avait rien à faire avec un mec comme lui. A croire qu'elle l'avait sentit parce que brusquement elle se reculait de lui. Ce n'est pas trop tôt, dégage en courant ou c'est moi qui te colle un coup de pied au cul. Violence je vous l'avais dit. Oui en faite non, elle s'était arrêté dans son mouvement et jouait avec le visage de Jackson. Certes ses caresses lui provoquait des frissons qui normalement l'enchantait, mais l'alcool aidant ça l'insupportait et le brulait plus qu'autre chose. « Toi ya un truc qui va pas. A part que t’es soul je veux dire.. » Jackson émis un grognement sourd. Un vrai ours parfois. Il ferma les yeux à cause d'une lumière vive qui avait surgit de nul part, une voiture pas loin peut être ou peut importe, il était saoule, elle l'avait dit. « C'est moi qui va pas ! C'est pas moi ça ! Enfin baiser contre le mur d'une discothèque si... Mais toi ! Je connais ton prénom Eva. Et un bon nombre de tes sous-vêtements... Très jolie d'ailleurs... Mais c'est pas moi... Je fais pas ça... » Et voilà qu'elle se blottissait contre lui. C'était une vrai princesse. L'une de celle qui faisait semblant peut être, mais qui au fond avait quand même besoin d'un prince. Pas d'un brigand débile et crade. « Dis moi stp, jveux savoir ce qui se trame dans ta petite tête. » Petite tête ? Non mais elle le prend pour un petit chaton trop mignon. Et voilà qu'elle attrape ses bras pour se blottir dedans. Elle le prenait pour un lit douillet ? ou alors pour l'un de ses gros mecs moches et qui ressemble à des nounours à qui on ne peut faire que des câlins ? En moins de deux secondes les mains de Jackson s'était posé contre les hanches d'Eva et il l'avait poussé loin de lui avec probablement un peu trop de véhémence. «Putain Eva ! Je suis pas ton pantin ! J'ai pas non plus huit piges et ne suis pas demeuré. Je comprend les gens qui me parle normalement. Quand à ce qui se trame dans ma tête ça ne te concerne pas. De la même manière ce qui se trame dans ta tête ne me concerne pas. Alors quand tu te la joue fleur bleu et que tu penses craquer pour moi et que tu veux des câlins et bien tu t'achètes un chat ! Pourquoi est ce que vous êtes toute aussi conne ?!» Et voilà à chaque fois qu'on le poussait un peu trop à bout... Et ça arrivait assez vite il craquait. Contre les autres. Alors qu'au final c'était sa tronche à lui qu'il voulait explosé contre le mur. Parce qu'il savait ce qu'il se passait. Que les filles confondaient général sexe et affection, qu'il aurait beau être pourrit et stupide comme d'habitude elles finiraient par lui trouver quelque chose d'intéressant - sans prétention. Un truc qu'il ne comprendrait pas, et qui n'avait pas lieu d'exister, mais elle l'inventerait s'il faut. Juste pour l'emmerder. voilà pourquoi il fallait éviter de revoir mille fois la même fille. Il s'éloigna se frottant les yeux et les tempes avec ces paumes. Pour fulminer il fulminait. Il balançait ses pieds dans le mur de plus en plus violemment, se faire mal à lui même était encore la seule manière qu'il avait d'exprimer l'aversion qu'il avait pour lui même. Il se retourna un instant et vit toujours Eva pas loin de lui il finit par dire violemment. « Qu'est ce que tu fou toujours là ? Tu vois pas que je casses toujours tout ? » et je n'ai pas envie de te casser. mais il le faisait, il le ferait encore et encore, parce qu'il ne savait faire que ça de toute façon. Il allait d'échec en échec avec une constance absolument affolante. Au fond Jackson c'était ça, pas un bad boy dangereux qui vous décollera tout dans une bagarre. Un simple mec complètement névrosé et qui s'enfonce dans sa propre connerie et ravivent sans cesse son karma de merde.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: ❦ Oh you're alive ! That's nice... EVA&JACKSON   Sam 4 Aoû - 19:04

Je n’imaginais pas qu’il puisse s’énerver. En fait, je n’imaginais pas grand-chose de ses réactions, vu que je le connaissais à peine. Mais je trouvais ça tout de même disproportionné. Je le regardais muette, ne sachant quoi répondre. C’était si étrange de connaitre mon prénom ? Mes sous vêtements ? Comment il faisait pour mémoriser ça ? Comme si je savais tous ses slips, boxers ou caleçons moi.. « Et ? Ce n’est pas grave si tu sais tout ça.. Quoi que je m’attends à trouver une pièce remplie de photo à présent.. Mes sous vêtements vraiment ? » Je ne voyais pas le drame – à part qu’il mémorise des trucs bizarres - mais je le voyais plus monter en chauffe que se calmer. Ce qui était sur, j’avais plus envie là.. Un chat ? Il était sérieux ? Lui parler comme à un demeuré ?là c’était moi qui m’énervait et pas qu’un peu. « Un chat ? C’est une blague ? Mais tu n’as peut être pas tort, je devrais sans doute.. Mais je ne t’ai jamais considéré comme un demeuré, tu les joues mais je sais que tu n’en es pas un. Je ne baiserais pas avec un gosse de huit ans en plus et si ca ne me concerne pas tu n’as qu’à aller te faire voir. J’étais TRANQUILLE avec un type, à me changer les idées. Tu t’incrustes et c’est toi qui gueule à présent ? Mais va te faire soigner bon sang.. » J’étais à présent hors de moi et la claque était pas loin. Je gardais tout de même mon calme – enfin essayais – et retenais mes larmes qui se pointaient assez vite. La suite fut charmante. Il me demandait de me barrer. Pourtant, il ajoutait qu’il « brisait tout ». Était-il si peu confiant pour tout exploser avant qu’il puisse – à son sens – tout foutre en l’air ? Et si par peur d’échouer, il compliquait les choses avant. Mes larmes avaient franchi la barrière de mes yeux et je ne les retenais plus. La claque retentit sur sa joue. « Peut être que tu saccage tout de peur que pour une fois, ça marche ? Tu as peut être tellement l’habitude que ça finisse mal que tu flippes à l’idée que tu sois heureux ? Enfin.. » Je passais ma main sur mon front, me tournais un instant puis reprenais. Je passais ma main sur sa joue, puis à deux mains prenais son visage. « Je n’ai pas la prétention d’être celle qui te changera ou autre. Moi j’aime qui tu es et comment tu es. Mais si tu n’es ni prêt à me faire confiance, ou à espérer commencer quelque chose avec moi, je pense qu’il va falloir arrêter les conneries ici. Tu es un type bien qui n’en a pas conscience. Le jour où tu comprendras que tu es déjà très bien comme tu es et qu’il faut cesser d’avoir peur, tu me fais signe. Mais on m’a déjà brisée une fois, je n’ai pas envie de recommencer. Je.. Il faut que j’y aille Jax. Désolée. » Mes larmes continuaient de couler. Je ne savais pas ce que je devais faire ou dire, pourtant je me entais nulle, vide et je regrettais déjà de ne pas avoir agit plus. Mais s’il ne voulait pas de ça, à quoi servait il que je reste ?
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: ❦ Oh you're alive ! That's nice... EVA&JACKSON   Dim 5 Aoû - 19:58

Jackson était nul avec les femmes, Jackson pétait un cable en la présence de quelqu'un du sexe opposé. Surtout si cette fille était jolie, et lui plaisait d'ailleurs. Mais alors Eva c'était le bouquet final. La cerise sur le gâteau. La connerie au dessus de la connerie. Lui qui faisait - presque - tout pour ne pas être un gros salaud, un goujat, la séduisait, et se mettait à péter son câble... Maintenant qu'il était bien sûr d'avoir casser son coup pour la soirée. On pouvait d'ailleurs presque lui accorder la palme du lunatisme pour une connerie du genre. D'un côté c'était l'alcool qui aidait. Et tout le monde sait que le désir est une jolie chose qui s'en vient, et s'en va au gré de l'humour et des pensées. Qu'est ce qui dans le comportement d'Eva avait bien pu déclencher cette folie chez Jackson ? Lui même n'en savait que trop rien. D'ailleurs il ne savait pas non plus qu'est ce qui dans le comportement d'Eva avait bien pu déclencher ce genre d'attachement ridicule qui se solderait par un échec cuisant. « Et ? Ce n’est pas grave si tu sais tout ça.. Quoi que je m’attends à trouver une pièce remplie de photo à présent.. Mes sous vêtements vraiment ? » Hein quoi ? Une pièce remplie de photo ? Il était pas givré à ce point, ce n'était pas un voyeur. C'était elle qui avait des idées bizarres pour le coup. Il y pouvait rien s'il avait une mémoire photographique, et qu'en la déshabillant il ne pouvait s'empêcher de lorgner sur ses jolies pièces de lingerie... Ce n'était d'ailleurs pas si bizarre que ça. Tu me diras sa phrase eu le mérite de suspendre un instant Jackson dans sa colère qui se retourna vers la brunette, perplexe et finit par lâcher «Hein ? Non mais... C'est juste qu'ils sont jolie... Bref ! Tu comprends rien ! » D'un coté il était pas clair du tout, alors ce n'était pas étonnant qu'elle ne comprenne pas grand chose. Et puis Jackson ne devait pas comprendre grand chose. Et il n'allait pas lui dire que généralement il ne savait jamais, au grand jamais, le nom de fille avec qui il couchait. Sauf quelques exceptions non dangereuse. « Un chat ? C’est une blague ? Mais tu n’as peut être pas tort, je devrais sans doute.. Mais je ne t’ai jamais considéré comme un demeuré, tu les joues mais je sais que tu n’en es pas un. Je ne baiserais pas avec un gosse de huit ans en plus et si ca ne me concerne pas tu n’as qu’à aller te faire voir. J’étais TRANQUILLE avec un type, à me changer les idées. Tu t’incrustes et c’est toi qui gueule à présent ? Mais va te faire soigner bon sang.. » Là normalement toute personne normalement constitué reconnait avoir grave merder, et avoir montrer un comportement peu cohérent, voir complètement stupide. Oui toutes les personnes normalement constitués feraient ça. Donc pas Jackson. Aveuglé par sa propre colère, qui découlait elle même déjà de sa propre stupidité, il rageait sur des détails dont clairement on se fichait particulièrement. « Je les joues ? Mais je ne joue jamais Eva. Si tu me trouve demeuré c'est que JE suis demeuré. Et dans ce cas là, qu'est ce que tu foutais là ? J'étais peut être ton oeuvre de charité qui sait... Un mec bien mignon qui fait pitié à qui on va essayer de redonner de l'espoir et de l'intelligence.. La mère Thérèsa des paumés ! » Alors là c'est entièrement l'alcool qui parle. Parce que jamais, au grand jamais Jackson n'aurait sorti de pareil truc tout seul. Notamment parce que général il s'en tamponnait le derrière de ce que les gens pensaient de lui. Qu'il soit un demeuré, un crétin, un connard, un idiot, un barbare il était généralement d'accord avec la description. Peut être que ce qui l'énervait le plus était la manie d'Eva à vouloir voir autre chose que ce lui y avait. Un mec qui n'était pas demeuré, pas crétin, pas connard, pas idiot, pas barbare. Hors là il était vite pas d'accord. Parce qu'il n'y avait rien d'autre. Mais à croire que le reste de décence lui interdisait d'avoir ce comportement stupide, de je me rabaisse, laisse moi tranquille, arrête de dire que je peux faire des choses bien dans ma vie. Du coup il prenait le contre pied et s'affirmait comme un mec indigné de la vision que la jeune fille avait de lui, sans même s'en rendre compte. Bon au passage il se tartinait une bonne couche de dégout de soi sur les épaules mais bon, on échappe pas à son destin. La suite réveilla légèrement Jackson de sa somnolence colérique autodestructrice. Et BAM une tarte dans la gueule. Il grimaça. Sans trop être choqué, ni même énervé du geste qui aurait normalement valu un allée simple pour le bitume à la personne ayant osé porter la main sur lui. Mais bon, au fond il devait savoir qu'il la méritait un peu celle là. « Peut être que tu saccage tout de peur que pour une fois, ça marche ? Tu as peut être tellement l’habitude que ça finisse mal que tu flippes à l’idée que tu sois heureux ? Enfin.. » Là les yeux de Jackson sortirent presque de leurs orbites vraiment ? « Et le carpeaux se transformera en prince et vous vivrez heureux pour toujours avec beaucoup d'enfant ! Bordel Eva tu t'entends parler ? Tu vis dans quel monde ? Ca marche jamais ! » Et avec moi encore moins. pensa-t-il, muet. Ok la voila qui attrapait son visage. Oh non non, pas le regard rempli de larme. Pas la peine de lui montrer à quel point il est un connard qui gâche toujours tout. Il le sait. Il en souffre déjà suffisamment comme ça. « Je n’ai pas la prétention d’être celle qui te changera ou autre. Moi j’aime qui tu es et comment tu es. Mais si tu n’es ni prêt à me faire confiance, ou à espérer commencer quelque chose avec moi, je pense qu’il va falloir arrêter les conneries ici. Tu es un type bien qui n’en a pas conscience. Le jour où tu comprendras que tu es déjà très bien comme tu es et qu’il faut cesser d’avoir peur, tu me fais signe. Mais on m’a déjà brisée une fois, je n’ai pas envie de recommencer. Je.. Il faut que j’y aille Jax. Désolée. » Il serra les dents, les poings. « Tu ne me connais pas Eva. La je suis un ange comparé à ce que je peux être. Un jour tu demanderas à ma soeur quel monstre je peux être. Tu verras à quel point tu avais tord ! » Il avait arrêté de crier. Pourtant la bonté d'âme d'Eva le mettait hors de lui. Elle avait l'air d'y croire à ces conneries. Ca lui faisait presque mal de tout briser d'un coup. En même temps maintenant ou plus tard... Le monde lui ferait jamais de cadeau.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: ❦ Oh you're alive ! That's nice... EVA&JACKSON   

Revenir en haut Aller en bas
 

❦ Oh you're alive ! That's nice... EVA&JACKSON

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Leurs chiens meurent pendant la traversée Nice-Calvi
» Scott 17 mois croisé teckel/papillon (06) Nice
» Bérénice - Faris
» Voir Nice Sous la Pluie
» [UPTOBOX] Dead or Alive [DVDRiP]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
♫ Modern Family :: DANS LE GRENIER :: Archives rps-