AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 « Au feu des souvenirs, que pourrait on se dire ? »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité
Invité

MessageSujet: « Au feu des souvenirs, que pourrait on se dire ? »   Mer 8 Aoû - 23:57



Skye & Vitali
Au feu des souvenirs, que pourrait on se dire ?

Enfin, la vie était redevenue normale pensais-je, marchant doucement dans les rues de la ville. Les mains dans les poches, les yeux perdus dans le paysage qui s'offre à moi, je repense à toutes ces petites choses qui ont constitué ma vie. Particulièrement là, dans ces rues. Oui, parce que les plus beaux moments de mon existence ont très certainement leur place ici. Je me mord l'intérieur des joues et me remémore tout. Tout, car je n'ai rien oublié, de mon arrivée à mon départ de la ville. Tout est encore bien impregné. Ce tout qui a tout surplombé... Tout est un peu confus dans ma tête, mais tout se reconnaîtra et ça, c'est le principal. Trève de réfléxions loufoques. J'accélère légèrement le pas, je ne voudrais pas être en retard pour commencer mon service. J'aurais très bien pu me contenter de prendre les clefs de la voiture et prendre ainsi la route, ça aurait été bien plus rapide, mais j'avais ce besoin d'air, oui, besoin de retrouver cet air qui, à un moment, m'avait été si familier. La drogue. Comment j'en suis sorti. Ma rencontre avec Skye. Les mois passés à ses côtés. Puis la mauvaise nouvelle. Une pointe d'amertume me serre la gorge. Dois-je culpabiliser ? Certainement. Mais concrètement, je n'étais pas assez fort pour tout endurer. J'imagine bien qu'en effet, pour elle, ce devait être pire, mais avec du recul je me rend compte que j'ai agis égoïstement. Dire que nous étions fiancés - ne le sommes nous d'ailleurs toujours pas ? J'arrive enfin au bar. Un long soupir s'échappe de moi. Frustration à l'idée d'aller travailler ou plutôt un soulagement de conscience en se disant qu'on aura pas à répondre à une question que l'on s'est posé quelques secondes auparavant ? J'admet que.. Je suis un peu coincé entre les deux. Même s'il faut dire que ce boulot me plaît. Le bar où je travaille n'a rien à voir avec tous ceux que vous trouverez dans les beaux quartiers de Los Angeles, mais l'ambiance ici me plaît plus que nul part ailleurs. Je n'ai aucune raison d'aller chercher ailleurs, ce petit endroit est tout à fait à mon goût.

J'entre enfin dans le dit bar. Quelques salutations, et voilà que je me retrouve derrière le comptoir à prendre commande. Je lave quelques verres, discute rapidemment, prend une petite pause et je reprend de plus belle. C'est un peu répétitif, mais que voulez-vous.. Au final c'est un train-train quotidien qui me satisfait. Pour l'instant. Car viendra forcément un moment où cette routine me tapera littéralement sur le système, j'aime ce boulot mais ce n'a jamais été mon rêve ou autre, alors évidemment, j'éspère faire autre chose de ma vie. Surtout quand on a passé trente ans. Bref ! On me demande d'aller prendre commande auprès des clients. Soit. Au moins, ce métier nous permet parfois de faire de belles rencontres, parfois même des rencontres qui changent votre vie. Je vais vers deux-trois personnes, leur fait un sourire magistral, revient avec leurs consommations, rigole un peu avec eux puis refait la même chose avec d'autres, et encore d'autres. Je n'hésite pas à discuter avec certains, après tout il n'y a aucun mal à ça. Puis soudain, mon sourire disparait en apercevant cette blonde assise, calme, à attendre patiemment qu'on vienne la voir, apparement perdue dans ses pensées. Ma respiration se coupe le temps de quelques secondes. Une multitude de souvenirs rejaillissent sur moi, beaucoup d'entre eux sont plaisants mais la majorité redonnent aux saveurs de la vie ce goût si amer. Elle ne m'a pas encore remarqué.. Suis-je vraiment prêt à me confronter de nouveau à elle ? De tout lui expliquer, de faire en sorte qu'on reparte sur une bonne base ? Je me suis posé un tas de questions, le fait est que ce n'était pas les bonnes. Clairement, je ne saurais même pas quoi lui dire, moi qui pensait m'être bien préparé. Pour commencer, je vais faire mon boulot. J'inspire un grand coup et m'avance doucement jusqu'à elle. Arrivé à son niveau, j'essaye de canaliser tous les sentiments qui s'entrechoquent en moi et pose une question simple, dite avec toute la douceur du monde.

- Je vous sers quelque chose, mademoiselle ?
(c) B-NET
Revenir en haut Aller en bas
 

« Au feu des souvenirs, que pourrait on se dire ? »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» [TERMINE] Quand plus aucun souvenirs vous reviens... [Pv Sacha Farmer]
» Les souvenirs...
» Les Limbes des souvenirs.
» Entrevue douloureuse et Souvenirs refoulés. {Achevé}
» Quelques souvenirs de fête ...
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
♫ Modern Family :: DANS LE GRENIER :: Archives rps-