AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 B & L ϟ I’ve been drinking bourbon, whiskey, scotch and gin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

▐ PAROLES : 3620
▐ DATE D'ARRIVEE : 01/11/2011

▐ AGE : 25 ans
▐ OCCUPATION : Avocate
▐ LES SENTIMENTS : composante de l'émotion qui implique les fonctions cognitives de l'organisme, la manière d'apprécier
▐ POINTS : 341
MessageSujet: B & L ϟ I’ve been drinking bourbon, whiskey, scotch and gin   Sam 18 Aoû - 0:55


One bourbon, one scotch, one beer

Tout le monde connaît le site VDM vous savez celui où chacun poste ce qui lui arrive en concluant par le fameux VDM, et où les autres disent si effectivement vous avez une vie de merde ou alors si c'est bien pour vous... Et bien Lexie pourrait en écrire des pages et des pages, en raconter tellement... Sa vie entière était une sorte de concept qui lui échappait totalement, elle qui aimait tellement tout contrôler, qui était organisée et réglée comme du papier à musique, tout foutait le camp mes braves amis ! Plus rien n'était à sa place, il n'y avait plus un pilier debout, c’était comme retrouver un village après un tsunami, c'était nager en haut trouble et retrouver de temps à autre quelques vestiges par-ci par-là, des lambeaux du passé impossible à remonter à la surface. « On ne revient jamais en arrière », ça c'était le moins que l'on puisse dire, et si cela était possible cela se saurait et depuis longtemps... D'un côté nous avions l'école du ça serait bien si on pouvait remonter le temps, ainsi on réparerait toutes les erreurs commises, on prendrait sûrement d'autres chemins comme l'on pourrait savoir où celui-ci ou celui-là mène. Et puis il y avait la deuxième école disant que notre passé faisait de nous ce que nous étions, nous forgeait dans la douleur et la souffrance nous rendant ainsi plus fort, faisant des bons moments des souvenirs intarissables venant à notre secours pendant les coups durs, une sorte de bouée de sauvetage à laquelle on s'accrochait fermement pour ne pas couler, se laisser emporter par le tourbillon du remord, du regret, du désespoir...

Il était tellement plus aisé de se laisser sombrer plutôt que d'essayer de refaire surface, certes, mais cela dépendait aussi des situations ! Selon ce qu'il s'était passé, certaines fois, il était plus difficile de se prendre la réalité en pleine face, alors le déni, la nier devenait une option si tentante, que tel Adam on croquait dans la pomme à pleine dent, cédant pleinement et totalement à cette tentation bien venue. Lexie reposa son dixième verre de la soirée... Enfin de ce qu'elle se souvenait d'avoir compté, déjà elle était arrivée jusque là, et le plus beau elle n'en avait payé aucun ! Si ce n'était pas savoir user de ses charmes...

« La même chose ! »
- Encore? 
« J'ai quelque chose à fêter... Répondit-elle avec un sourire. »

Maintenant il ne lui restait plus que l'alcool pour arriver à sourire de nouveau, son si beau sourire illuminant son visage, perdu dans ses regrets et ses souvenirs... Oui elle fêtait quelque chose, elle avait eu droit à a être alitée pendant un peu moins d'un mois, elle fêtait son premier jour de liberté ! Enfin cela faisait une semaine qu'elle fêtait ça... Fracture du bassin dû à l’accident de voiture, quoi de mieux pour cogiter et se ressasser à quel point tout était de sa faute et surtout ne pas arriver à se le pardonner ? Certes elle n'était pas en tord dans l'accident, mais il n'en restait pas moins que son neveu, son filleul avait péri dans l'accident... Et pas elle... Syndrome du survivant disait-on... « Avec des si on referait le monde » ne cessait de lui répétait Mason, il n'en restait pas moins que tout cela aurait pu être évité, par le fait qu'elle parte en retard, qu'elle fasse un détour, qu'elle reste un peu longtemps à ce stop... Toujours et encore le même refrain, mais c'était un peu comme la chanson que l'on entendait le matin sans pouvoir s'en défaire de la journée, sauf que là cette chanson durait encore et toujours, seul l'alcool avait eu le pouvoir d'estomper les symptômes... Tout dépendait des jours, parfois elle avait le droit à être encore plus mal, mais l'avantage elle était si ivre qu'elle ne s'en souvenait pas le lendemain, aucun souvenir de ce léger « bad trip ». Tandis que d'autres soirs, elle arrivait à presque s'amuser, certes elle faisait n'importe quoi, mais pendant l'espace de quelques heures tout s'envolait.

Elle percevait quelques conversations sans aucun intérêt, les fumées de diverses cigarettes venant chatouiller son nez, jusqu'à ce qu'une odeur retienne son attention quelque peu embrumée. Lexie se redressa, tournant la tête, à quelques personnes de là se trouvait quelqu'un, quelqu'un qu'elle n'avait pas emmerdé, ou plutôt vu pardon, depuis un certain temps. Elle attrapa son verre et vint s'installer aux côtés de la dites personne.

« Melle Salinger venant s'encanailler à coup de vodka ou non de whisky c'est tellement plus élégant... Tu viens dépenser tes pauvres quelques dollars gagné en soufflant dans un instrument ? Faut tout de même avouer que la musique n'est pas un secteur très prospère... Elle était gentille elle disait bonjour... Ou alors non je sais, dit elle avec le doigt levé, tu soudoies tes faveurs... Je ne savais pas que tu partageais ce gène en commun avec Birdie ! Elle esquissa un sourire avant de prendre une autre gorgée de son verre. »
© fiche créée par ell


_________________

    Here I am, rock you like a hurricane... My body is burning, it starts to shout desire is coming. It breaks out loud, lust is in cages, till storm breaks loose... Just have to make it with someone I choose. The night is calling I have to go... The wolf is hungry, he runs the show, he's licking his lips, he's ready to win. On the hunt tonight... For love at first sting... Here I am, rock you like a hurricane...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blondiesweety.e-monsite.com/

Invité
Invité

MessageSujet: Re: B & L ϟ I’ve been drinking bourbon, whiskey, scotch and gin   Sam 18 Aoû - 12:58


One bourbon, one scotch, one beer

Le retour de Paris se faisait franchement douloureux. A croire qu'elle n'aimait plus Los Angeles. Ses rues lui filaient la nausée, ses habitants méritaient pour beaucoup des baffes. Et même ce ciel désespérément bleu la mettait hors d'elle. Ces deux mois à Paris avait été une bouffée d'air frai. Enfin jusqu'à ce qu'elle craque et ramène Adam sur le tapis. Elle l'avait pressentit. Il était minablement ridicule de s'accrocher. Surtout qu'il hésitait à peine à s'envoyer les récemment divorcé. Et qu'il finissait dans le coma. Oui il n'hésitait probablement pas de rapport cause conséquence, mais Billie avait envie d'exploser, de faire des prises de takendo à sa porte d'entrée ou n'importe quoi. Sa tête explosait, ses neurones vadrouillaient dans tous les sens, et elle ne parvenait plus à fermer l'oeil. Forcément lorsqu'on est imbibé de café, on commence à avoir les neurones un peu en vrac, et à être légèrement tendu. Mais ce n'était pas franchement le moment de péter un câble. Après tout une mère c'est quelqu'un de ranger, de propre sur elle, et qui ne fait pas de connerie. Et merde... Elle n'avait rien d'une mère parfaite. Bien sûr elle adorait sa petite fille. Mais elle était trop jeune, trop flingué pour ne pas avoir envie de se bazarder elle même pas la fenêtre. Elle, pas sa fille bien sûr. Elle allait exploser. Elle voulait exploser. Elle craquait. Tout allait la reprendre, les crises d'angoisse, la sur sensibilité, l'agressivité. Elle allait encore faire une connerie de l'ordre de et tiens... Si je prenais l'identité de ma jumelle et que je me faisais passé pour morte ? Bon l'avantage c'est que ce genre de chose on ne le fait pas deux fois. Aller, on arrête de trop réfléchir, ça commence à faire bouillir les neurones et ce n'est jamais très bon, et on fait sur un coup de tête. Billie regarda River qui dormait paisiblement, l'embrassa sur le front et sortit de sa chambre qui de toute façon avait l'air de contenir la malédiction du sommeil.

« Savie, je sors. J'ai appelé Leann, elle ne tardera pas à arriver pour s'occuper de River. Il faut que j'aille me balader... Pour trouver le sommeil. »

Si ce n'était pas malheureux. Normalement c'est la mère qui va balader la fille qui n'arrive pas à trouver le sommeil. Et pas la mère qui va se balader toute seul parce qu'elle n'arrive plus à dormir. Elle se retrouva devant la suite 700, qui était ouverte ? Visiblement Aidan avait du la rouvrir à son retour... Billie décida d'entrée, pour voir Aidan, peut être qu'il aurait un remède de choc pour la faire dormir. Autre que les somnifères... Ca ne marche pas, et puis ça la rend folle. Elle passa la salle au rayon X, de la fille qui n'a pas assez dormit, et qui a donc les yeux ouvert comme des soucoupes. Pas d'Aidan. Soit il était coincé dans son bureau... Soit il avait délégué... Après tout. Pourquoi pas. Elle s'installa au bar, se disant qu'Aidan ne la louperait pas ici, s'il se décidait à venir dans son propre bar. Assis au bar, elle ne savait plus franchement quoi commander. Ca faisait un an et demi qu'elle n'avait pas touché à une goutte d'alcool. Après ces exploits en matière de beuverie elle appréhendait légèrement l'idée de s'y remettre. D'un coté elle avait rarement aussi bien dormi que lorsqu'elle était parfaitement saoule. Le matin était généralement particulièrement douloureux mais au moins elle dormait comme un bébé.

« Qu'est ce que je vous sers ? »
Elle observa le barman mordillant son pouce avant de répondre doucement « un gin tonic »

Ca faisait bien longtemps qu'elle ne supportait plus la vodka. Et puis le coté amère lui retournerait l'estomac et lui remettrait peut être dans le bon sens. Le barman lui apporta sa boisson, et Billie commença à jouer avec son verre, pas encore tout à fait sur qu'elle le boirait au final. Elle croisa vaguement la regard d'une personne qu'elle connaissait très bien, et qu'elle était particulièrement heureuse de ne pas avoir croisé depuis un bout de temps. Au lycée Birdie et elle était inséparable, et la brunette, ou blondinette, Billie n'avait jamais su, ne supportait pas Billie, trop gentille, trop sage, bref la supportait pas. Elle ne la supportait pas plus quand Billie lui foutait la pâté à l'université en droit. Et puis avec l'histoire de Billie, Birdie, etc... Leur amour foudroyant d'avait clairement pas pris son envol. Elle décida de cacher sa tête dans son verre de gin, et avala ainsi sa première gorger. Quoique si ça se trouve un girl fight était exactement ce qu'il lui fallait pour s'endormir après coup.

« Melle Salinger venant s'encanailler à coup de vodka ou non de whisky c'est tellement plus élégant... Tu viens dépenser tes pauvres quelques dollars gagné en soufflant dans un instrument ? Faut tout de même avouer que la musique n'est pas un secteur très prospère...»

Et la voilà qui rappliquait. Mais, euh mais ! Voilà Billie qui rêvait de pouvoir agir comme sa fille de dix mois et lui cracher la totalité de son verre à la figure. Sans faire exprès bien entendu. Mais bon, les gamineries ce n'était pas de son âge. Quoiqu'elle n'avait pas grand chose en bouche, et comme elle avait avalé cette première toute petite gorgée parce qu'elle avait vu Lexie... Elle éternua avant d'avoir finit de réfléchir au pour et contre de son geste puéril, et cracha ainsi sans faire exprès dans la tronche de Lexie. Elle referma la bouche, et se mit la main devant pour cacher un fou rire, imaginant mentalement la tête de sa fille mort de rire.

« Excusez moi mademoiselle Davenport d'avoir laissé échappé sur votre si beau visage ma paye du mois dernier. »
« Ou alors non je sais, tu soudoies tes faveurs... Je ne savais pas que tu partageais ce gène en commun avec Birdie ! »

Elle allait lui arracher les yeux. Trop de café, tue le café. Tout doux l'agneau. Elle battit des cils, fit un grand sourire faux à souhait.

« Je ne corromps pas moi même mes propres faveurs Lexie... Tu es bien stupide si tu te paye pour te masturber... ça n'allait même pas être équitable si Lexie était déjà bourré comme un coing et qu'elle ne savait plus parler correctement... Et puis elle peut parler la fille qui a tellement lustré la queue du barman qu'il en a effacé ta tablette... »

Elle la fusilla du regard, l'air de penser que si elle prononçait une fois de plus le nom de Birdie en de mauvais terme, elle la ferait elle même boire, et lui ferait avaler les verres avec. Maintenant qu'elle était énervée, et de mauvaise humeur, elle avait clairement besoin de son verre, qu'elle vida cul sec, faisant une légère grimace. C'est sensé s'avaler plus lentement que ça normalement...
© fiche créée par ell

Revenir en haut Aller en bas
avatar

▐ PAROLES : 3620
▐ DATE D'ARRIVEE : 01/11/2011

▐ AGE : 25 ans
▐ OCCUPATION : Avocate
▐ LES SENTIMENTS : composante de l'émotion qui implique les fonctions cognitives de l'organisme, la manière d'apprécier
▐ POINTS : 341
MessageSujet: Re: B & L ϟ I’ve been drinking bourbon, whiskey, scotch and gin   Mer 5 Sep - 20:34


One bourbon, one scotch, one beer

C'était viscéral, c'était le même schéma que pour des aimants, elle ne pouvait s'empêcher de venir chercher Billie, c’était une réaction parfaitement normale pour Lexie... Comme le fait qu'elle ne pouvait voir Cassandra en peinture. Vous savez il y avait certaines personnes comme ça que vous n'arriviez pas à encadrer, vous aviez beau faire tout ce que vous vouliez il y avait quelque chose qui ne passait pas ! Bien sur comme tout être humain qui se respectes c'était la faute de l'autre, ou juste le destin... Et tout le monde se satisfaisait de cela sans chercher à comprendre ou à faire autrement, après tout pourquoi ? Lexie se complaisait parfaitement dans cette situation mais s'il avait fallu analyser le pourquoi du comment ça aurait été aussi très rapide... Billie n’était pas Birdie tout simplement... Enfin tout simplement, oui c'était simple et en même temps logique non ? Elles avaient beau avoir été jumelles il n'en restait pas moins qu'elles étaient la nuit et le jour, et comme toujours Lexie avait beaucoup accroché avec la nuit... Il y avait eu une sorte de cohabitation avec Billie dans le genre on évite de se parler se croiser ou même se regarder et tout allait bien dans le meilleur des mondes, enfin entre deux affrontements scolaires, mais ça ça s’appelait de l’ego, ça n'entrait pas en ligne de compte. Le tournant décisif avait été le coup de « je prend la place de ma sœur jumelle » ! Là ça avait été le pompon ! Le pire avait été lorsqu'elle s'était aperçue de la supercherie ! À force de traîner avec Birdie elle avait fini par la connaître...

Et bien plus, elles avaient eu tellement de délire, c'était une suite logique, et puis Billie quoi... Comme si elle n'arrivait ne serait-ce qu'à la cheville de sa sœur... D'accord c'était un avis subjectif mais seul son avis lui importait de toute façon. « Excusez moi mademoiselle Davenport d'avoir laissé échappé sur votre si beau visage ma paye du mois dernier. » Avec les gestes c'était encore mieux et oui elle l'avait amplement mérité ! Elle aurait pu exploser s'énerver et lui retourner une gifle monumentale... Ça ça aurait pu être une réaction avant la boisson et les médocs... Là elle trouvait juste ça... Drôle... Elle se pinça les lèvres « Je ne corromps pas moi même mes propres faveurs Lexie... Tu es bien stupide si tu te paye pour te masturber... », là elle commença à se mordre l'intérieur des joues « Et puis elle peut parler la fille qui a tellement lustré la queue du barman qu'il en a effacé ta tablette... » non là c'était trop ! Lexie ne put s'empêcher de partir en fou rire, ça avait été juste trop... Ça avait été juste l'effet alcool et l'effet on se bouffe le nez mais hors contexte ou de l'extérieur c'était vachement drôle ! Lexie se pencha attrapa un morceau de tissu recouvrant le corps de Billie et s'essuya avec, après tout ça venait d'elle. « Je rends à César ce qui lui appartient ! » Très classe il fallait le souligner ! Elle se redressa en prenant appuie sur le bar. « De toute façon qu'est-ce que ça peut te foutre ce que je fais au barman ? Ma vie sexuelle t'intéresse à ce point ? Faut dire qu'entant que représentante de la frigidité tu dois pas avoir pris ton pied depuis un certain temps... »

Lexie attrapa son verre pour en boire encore une gorgée, c'était à se demander qui lâcherait en premier, son foie ou elle. « Peut-être depuis Reaver en faite... Quoique avant ou après que tu sois « morte » ? Avant, la nécrophilie c’était pas son truc ! ». Au final elle cherchait à se faire encastrer les dents sur le bar ou comment ça se passait ? Faut dire qu'elle avait développé une certaine tendance suicidaire... En même temps elle avait commencé par parler de Birdie, alors enchaîner sur Reaver n'était qu'une broutille. Là dessus Billie n'avait pas de chance, Lexie connaissait son environnement, enfin elle était proche des gens de son entourage, Birdie, Reaver... Si elle était à la place de Billie, elle aussi se détesterait... Il n'y avait qu'à voir comment elle était avec les personnes proches de Lucas tout d’abord, c’était son frère jumeau, c’était une relation particulière, ensuite voir comment elle était avec les personnes de l'entourage de Mason... C’était une réaction totalement normale... Au fond elle avait bien plus de point en commun avec Billie qu'elle ne voulait le reconnaître ou le voir surtout. Lexie tourna son regard vers son interlocutrice, l'observant un instant. « Le plus marrant dans tout ça c'est que... Tu me détestes, je te déteste aussi mais qu'est-ce qu'on se ferait chier sans nos joutes verbales, je suis sûre que ça va éclairer ta soirée ! » Ah bah tant qu'à s'envoyer des fleurs autant le faire en bonne et due forme... On n'était jamais aussi bien servi que par soi-même de toute façon.

Honnêtement elle ne s'attendait nullement à un acquiescement de la part de Billie, elle ne savait même pas si elle s'attendait une réponse tout court ! Cela aurait pu être une illusion de son esprit que ça aurait eu le même effet, au fond n'était-ce pas ce qu'elle pensait ? Depuis qu'elle prenait ses médicaments elle devait reconnaître qu'elle avait du mal à distinguer un jeu d'esprit de la réalité... Cependant personne ne lui avait dit que conjuguer médicaments et alcool était une excellente idée ! Non ça elle l'avait décidé toute seule comme un grande, de toute façon sa vie était tellement pourrie que se détruire un peu plus ou un peu moins...
© fiche créée par ell


_________________

    Here I am, rock you like a hurricane... My body is burning, it starts to shout desire is coming. It breaks out loud, lust is in cages, till storm breaks loose... Just have to make it with someone I choose. The night is calling I have to go... The wolf is hungry, he runs the show, he's licking his lips, he's ready to win. On the hunt tonight... For love at first sting... Here I am, rock you like a hurricane...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blondiesweety.e-monsite.com/

Invité
Invité

MessageSujet: Re: B & L ϟ I’ve been drinking bourbon, whiskey, scotch and gin   Jeu 6 Sep - 12:30


One bourbon, one scotch, one beer

Lexie était l'une des rares personnes à c'être interposé entre Birdie et Billie. Le monde entier les prenait comme une pair inséparable, et si l'on souhaitait en approcher une, on approchait l'autre avec, et ce n'était pas négociable. De toute façon elles étaient tellement brillante à deux qu'on ne se posait franchement pas la question. Hormis Lexie qui n'avait jamais été intéresser par la seconde jumelle, celle tapis dans l'ombre, qui se satisfaisait de moins, s'amusait de plus simple. Lexie c'est interposé dans l'équilibre des deux jumelles, elle est venue voler à Billie son double. Mais que pensait-elle ? Qu'elle pouvait la remplacer comme ça ? Billie avait toujours détesté Lexie. Elle était fausse. Faussement cool, faussement heureuse, faussement intéressante. Elle se donnait des airs, parce que sinon elle s'effondrait. Elle était vide et elle n'avait aucune importance. Elle était seule, son frère jumeau préférant sa copine à sa frangine. Oui au fond Billie plaignait Lexie autant qu'elle la détestait. Bien sûr elle ne lui montrait pas. Billie avait toujours été au dessus. Bien trop intelligente pour jouer au jeu d'une blondinette mal dans sa peau. Enfin c'est ce qu'elle avait cru. A la mort de Birdie, le comportement de Lexie l'avait mit hors d'elle. Elle avait dans la peau de Birdie trouver un moyen de se venger des humiliations ou elle était restée silencieuse, ou Birdie n'avait pas réagit. Bien sûr Lexie avait finit par comprendre. Mais Billie n'avait jamais jouer le jeu à fond avec elle. L'envie de faire souffrir la blondinette prenant largement le pas sur son jeu hors paire. Et puis elle avait finit par arrêter cette mascarade. Elle n'était pas Birdie, elle ne serait jamais Birdie, elle ne voulait même pas être Birdie. Birdie avait les mêmes vices que Lexie, la même solitude, le même mal être qui lui rongeait le corps et qui la foutait en l'air. Qui l'avait foutu en l'air d'ailleurs. Et Billie ne voulait pas finir comme ça. Elle leur ferait la peau à ces connards de démon. A Lexie aussi tout de même... Si elle en avait l'occasion.

Le rire de Lexie avait explosé à ses oreilles, surprenant Billie. Elle était complètement déchiré. Ce qui n'était pas bien étonnant. Billie ne parvenait même pas la dernière fois ou elle avait vu Lexie sobre. D'un coté elle pouvait parler... A une époque elle ne valait pas franchement mieux. Lexie ne s'arrêtait pas, malgré le regard sidéré, et désolé de la brunette qui n'osait pas vraiment toucher à son verre. A une époque elle ne valait pas mieux. Dans son rire débile Lexie se pencha vers Billie avec un naturel bourré à toute épreuve et saisit un pan de la robe de Billie pour s'essuyer le visage. S'était à prévoir. Et si sur le coup Billie eu envie de lui faire bouffer son genou par la même occasion, elle laissa plutôt ses doigts se rétracter sur son verre et avala une gorger. La première gorgée qui lui brûla la gorge - si bien qu'elle ne fut pas capable de dire si elle éprouvait un plaisir malsain à ce premier verre depuis longtemps, ou si c'était une culpabilité sans fond qui la rongerait au petit matin, quand elle aurait désaouler. Car si maintenant elle était très loin de l'état de Lexie, elle savait que ça viendrait. Qu'elle ne s'arrêterait pas en si bon chemin... Qu'un verre ne lui suffirait pas.

« Je rends à César ce qui lui appartient ! » Billie remit en place sa robe avec une raideur qui la caractérisait bien. « De toute façon qu'est-ce que ça peut te foutre ce que je fais au barman ? Ma vie sexuelle t'intéresse à ce point ? Faut dire qu'entant que représentante de la frigidité tu dois pas avoir pris ton pied depuis un certain temps... »

Billie fronça les sourcils. Frigide ? Etant donné qu'elle n'avait aucune envie de discuter des détails de sa vie sexuelle qui ne regardait clairement pas Lexie, elle s'enfonça dans son verre pour le boire jusqu'à la dernière gorger, avant de faire un signe au barman comme quoi elle en prendrait un autre. Et forcément à coté de Lexie, la fille qui devait s'être tapé tout Los Angeles, mecs peut être même femmes et transsexuelles, Billie faisait franchement frigide à coté avec ses trois conquêtes. En même temps ce n'était pas un crime de préférer être fidèle plutôt que d'être une pute. Et au final Billie s'envoyait probablement autant en l'air que Lexie... Enfin quoique ces dernier temps... Bref c'était con de lui mettre des idées comme ça dans la tête... Maintenant Billie imaginait Lexie avec un transsexuelle, et ne savait franchement pas si elle avait envie de pleurer, rire, ou vomir.

« Peut-être depuis Reaver en faite... Quoique avant ou après que tu sois « morte » ? Avant, la nécrophilie c’était pas son truc ! ».

Billie prit soudain une couleur blanchâtre. Ce n'était pas drôle. C'était vicieux et mal placé. Il était sensé être son meilleur ami. Quoique Billie n'est clairement jamais compris ce que toutes les personnes de sa vie pouvait bien trouver à cette connasse blonde. Au fond elle s'en tapait de ses jugements de valeur sur sa vie sexuelle, sur la nécrophilie, ou sur n'importe quoi. Le simple nom de Reaver lui donnait des envie de meurtre. Elle baissa les yeux sur sa bague de fiançailles qui flottait au bout d'une chaine, accrochée autours de son cou. Elle détourna le regard de celui de Lexie qui la brulait. Si l'autre blonde était visiblement anesthésier... parce que trop défoncé, ce n'était pas son cas à elle, et elle sentait encore le poignard lui déchirer la chair. Elle avala presque d'une traite le contenu de son verre, grimaçante. C'était dégueulasse à avaler aussi rapidement. La tête presque planquée devant son verre elle finit par lâcher simplement

« La frigide donne naissance et la pute... Comment va ton neveu Lexie déjà ? ».

Elle avait finit par tourner son regard vers la blonde. C'était dégueulasse. En temps normal elle se serait plomber la cervelle plutôt que de sortir de tel atrocité. Elle savait bien que son neveu était mort dans un accident de voiture duquel Lexie était rescapée. Elle se doutait qu'elle devait être minable à ce sujet... Ou alors elle était encore plus conne et dérangée qu'elle ne le pensait. Et même si au fond c'était de bonne guerre. Lexie rappelait les démons de Billie, elle pouvait bien en faire de même. Billie finit par redemander un verre. RIP celui qu'elle avait descendu d'un trait. A se rythme là, elle n'allait pas faire long feu. « Le plus marrant dans tout ça c'est que... Tu me détestes, je te déteste aussi mais qu'est-ce qu'on se ferait chier sans nos joutes verbales, je suis sûre que ça va éclairer ta soirée ! » En temps normal Billie aurait presque voulu acquiescer. Parce que ses joutes avec Lexie était généralement marrante, et la tirait d'un quotidien trop planplan et gentil. Qu'avec Lexie elle ne culpabilisait pas de se montrer méchante. Mais aujourd'hui ce n'était pas drôle, et tant qu'elle ne serait pas complètement faite à son tour et qu'elle ne pourrait pas rire innocemment des horreurs qu'elle se prendrait pas la gueule, ça n'éclairerait pas sa soirée. Billie haussa doucement les épaules.

« Je ne te déteste pas Lexie... Je te méprise. Tu es une garce perdue et terriblement seule qui n'a rien de mieux à faire que de détruire les autres. Le mariage de ton frère dépérit à cause de toi, ton mec, ou boy toy finira par se pendre, et toi tu finiras noyée dans l'alcool, à rire de leur malheur. Et tu me détestes parce que je suis comme toi et que je m'en sors mieux. »

Sur la fin c'était un peu exagérer. Elle s'en sortait mieux ça restait à voir. Enfin à la fin de la soirée elles ne vaudraient pas mieux l'une que l'autre. Elle doutait tout de même de l'impact de ses paroles sur Lexie. Si ces souvenirs d'il y a deux ans était encore bon, lorsqu'elle était dans cet état, on aurait pu tuer n'importe qui de cher sous ses yeux qu'elle aurait à peine réagit. Billie adressa un sourire faux à Lexie avant de boire une gorgé de son verre.
© fiche créée par ell

Revenir en haut Aller en bas
avatar

▐ PAROLES : 3620
▐ DATE D'ARRIVEE : 01/11/2011

▐ AGE : 25 ans
▐ OCCUPATION : Avocate
▐ LES SENTIMENTS : composante de l'émotion qui implique les fonctions cognitives de l'organisme, la manière d'apprécier
▐ POINTS : 341
MessageSujet: Re: B & L ϟ I’ve been drinking bourbon, whiskey, scotch and gin   Lun 8 Oct - 1:00


One bourbon, one scotch, one beer

« La frigide donne naissance et la pute... Comment va ton neveu Lexie déjà ? » Alors démonstration par l'exemple de ce que l'on appelait plus familièrement un râteau dans le vent du nord, en gros prend toi ça dans la gueule et amuses-toi avec ! Au vue de la situation c’était tout ce qu'il y avait de plus mérité, après tout c'était Lexie qui avait ouvert les hostilités... Enfin de son point de vue c'était Billie qui avait ouvert les hostilités... Si si dès le moment où elle avait mis le pied dans le bar ! Enfin la jeune femme avait pris cela pour une déclaration de guerre, parce qu'elle avait voulu le voir ainsi et que tous les atomes de son corps avait crié « À l'abordage moussaillons ! », oui ils étaient plusieurs dans sa tête mais c'est elle qui décidait... Ou presque ! En fin là la voix alcool s'était mêlé avec la voix culpabilité déguisé. Complexe ? Non en faite très simple, oui elle s'en voulait encore pour la mort de son neveu et pas qu'un peu, il suffisait de voir dans quels états elle se mettait, à chaque fois on pensait qu'elle avait touché le fond, mais il valait mieux attendre le lendemain pour voir à quel point elle pouvait se surpasser ! La culpabilité était une sale bête qui s'accrochait à vous et dont vous n'arriviez à vous débarrasser, vous aviez beau essayer encore et encore elle revenait inlassablement. De temps à autre vous aviez quelques moments de répit vous pensiez que tout cela était derrière vous... Et paf ! Elle revenait sans prévenir et vous replongez dans cet état de mal être intense ! Déjà qu'elle était forte rien que lorsqu'il s'agissait d'un mensonge, imaginait un peu ce qu'elle pourrait être si vous vous sentiez responsable, si vous étiez persuadée d'avoir ôter la vie à quelqu'un... Et pire à quelqu'un de votre propre famille, à un enfant...

Quand vous étiez dans cet état là vous ne cherchiez qu'une chose à avoir encore plus mal, à vous faire souffrir. C’était assez étrange non ? Vous souffriez et vous cherchiez à souffrir encore plus... Les mots font plus mal que n'importe quel coup et c'est vrai, alors en partant de ce principe, pour se punir Lexie cherchait tout simplement quelqu'un pouvant la blesser au détour de phrase bien construites et piques en tout genre... Qui de mieux que Billie pouvait accomplir ce travail ? Bon se faire traiter de pute honnêtement elle n'en avait rien à secouer, et puis elle n'était pas une enfant de choeur tout le monde le savait et elle la première mais le « Comment va ton neveu » continuait de tournoyer en une danse folle dans sa tête comme le couteau lui lacérant les entrailles, enfin couteau qu'elle avait réussi à diminuer à coup de vodka, tequila et autres amies bien utiles. Elle esquissa un sourire et ne put répondre qu'un seul mot « Merci », oui il lui manquait une énorme case, la case contact avec la réalité pour le coup ! Mais elle venait de se prendre une baffe et c'est à peine si elle ne tenait pas à s'en prendre une nouvelle. En faite elle n’avait pas un problème de vide, elle avait un problème de masochisme pour le coup ! Mais non ce n'était qu'une réaction inconsciente c'est tout, et son psy aurait pu lui expliquer d'ailleurs... Si elle continuait d'aller le voir... Non mais sérieusement elle avait une tronche à aller voir un psychologue ? Mais oui elle allait lui déballer toute sa vie et il allait l'aider...

Mais elle n'avait pas besoin d'aide elle était très bien comme elle était... Avant ! Pourquoi elle n'avait pas fait un déni ? Nier la mort de son neveu, nier l'accident et tout aurait été parfait ! Mais non ! Il fallait que le sort s'acharne, un bon retour de karma en pleine face, alors tant qu'à souffrir, autant pousser cela jusqu'à l'extrême et voir ce que ça risquait de donner, et en attendant de toucher le fond « Un autre verre ! » rien de mieux que l'alcool pour embrumer l'esprit et vous faire voir la vie en rond ! « Je te méprise » Lexie haussa les épaules honnêtement ça ne lui faisait ni chaud ni froid, ce n'est pas comme si elle avait le besoin de se sentir aimé par Billie, au contraire, elle avait juste besoin qu'elle la déteste ça lui suffisait amplement ! « Je suis comme toi et que je m'en sors mieux » La jeune femme arqua un sourcil ayant stopper la course de son verre à mi-chemin entre le bar et sa bouche. Ah non a priori elle pensait vraiment ce qu'elle disait. « Oui ça se voit tout de suite... Boire toute seule dans un bar ! Ouh c'est évident ! » Lexie eut un léger rire, bon d'accord sur le principe qu'elle pourrissait la vie des autres et surtout celle de son frère elle avait raison ! Enfin non elle ne pourrissait pas la vie de son frère elle pourrissait celle de sa belle-sœur et essayait d'ouvrir les yeux de son frère ! Quant à son « boy toy » il allait très bien il avait un gosse avec son ex, gosse de 5 ans dont il avait appris l'existence il n'y avait que 1 an, donc non mettre fin à ses jours, même en le voulant il ne pourrait pas vu qu'il avait des responsabilité et que lui aimait ça contrairement à Lexie !

Quand à finir toute seule était l'option rêvé de la jeune femme, la fin parfaite, une sorte de boucle bouclée... Du moins elle continuait de se le répéter pour éviter de devoir s'attacher, ça ferait tâche ! « C'est vrai que j'ai de quoi t'envier, un ex-copain slash fiancé mort, et une sœur jumelle morte, de qui tu as pris l'identité tellement ta vie était monotone et sans intérêt, et un gamin sur les bras... Oh j'allais oublier une vie sentimentale aussi claire et nette qu'un marécage, c'est à dire boueux et pleins de trous, si bien qu'on ne sait jamais sur quoi on va tomber... Comme je t'envie Billie ! » Elle enfila son verre après cette tirade pleine d'ironie. S'il y avait bien une chose dont elle était sûre c'est que jamais elle n'avait ressenti la moindre jalousie envers son interlocutrice. « On ne s'en sort pas mieux que l'une que l'autre, seulement toi t'as accepté ton sort nuance ! En plus faut souligner j'ai beaucoup plus de mérite que toi ma vie est largement pire que la tienne ! » Quoi ? Elle avait le droit de le dire c'était vrai ! Entre leurs deux vies, elle remportait la palme d'or de la vie la plus merdique et à problème et parfois ce n'était même pas elle qui créait ces problèmes, ils venaient à elle, comme un pot de miel attirerait des abeilles ! « Ça prouve que je vaux mieux que toi enfaîte ! On devrait me remettre une médaille ! » Ça ferait bien dans son salon ! La médaille du courage, de la volonté pour la vie la plus pourrie ! Finalement elle ferait mieux de continuer ses séances chez le psychologue parce que ça ne pourrait pas lui faire de mal, bien au contraire, ça ne pouvait pas être pire que ce que ça l'était déjà.
© fiche créée par ell


_________________

    Here I am, rock you like a hurricane... My body is burning, it starts to shout desire is coming. It breaks out loud, lust is in cages, till storm breaks loose... Just have to make it with someone I choose. The night is calling I have to go... The wolf is hungry, he runs the show, he's licking his lips, he's ready to win. On the hunt tonight... For love at first sting... Here I am, rock you like a hurricane...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blondiesweety.e-monsite.com/

Invité
Invité

MessageSujet: Re: B & L ϟ I’ve been drinking bourbon, whiskey, scotch and gin   Dim 28 Oct - 10:18


One bourbon, one scotch, one beer

GNIIIIII TCHIIIIIIIIIC POUUUUUUM GNIIIIAAAAAA GOUGNIAAAAA TESAAAAA ! C’était plus ou moins les cris qu’avait Billie dans la tête. Elle voulait décapiter Lexie, la voir souffrir encore et encore, lui dire les pires horreurs, l’entendre pleurer, et gémir de désespoir. Bon c’était peut être un peu exagérer, mais réellement Billie ne pouvait pas supporter Lexie. L’avantage c’est que ça semblait réciproque et qu’elle pouvait ainsi s’envoyer des horreurs à la tronche sans se sentir coupable de quoique ce soit. Ou presque. Quoique non, Lexie était une horrible garce diabolique qui n’avait jamais eu une vie saine et méritait tout ce qui lui arrivait. D’un côté peut être qu’elle aussi le méritait. Même qu’elle méritait mille fois ce qui lui arrivait, et qu’elle ne pouvait donc pas se plaindre. Enfin d’ailleurs elle ne se plaignait pas. Elle courbait le dos, souriait, et attendait que ça passe paisiblement, se disant qu’elle était forte, et qu’elle survivrait. D’ailleurs au fond elle ne faisait que ça; survivre. Mais elle était bien trop bornée pour s’en rendre compte, et elle s’acharnait dans tous les sens pour être sur de ne pas se reposer sur sa misère et s’effondrer. A coté Lexie s’effondrait gaiement sans aucun problème. Elle était immonde d’ailleurs à s’effondrer de la sorte. Elle aurait bientôt de l’alcool qui lui sortirait par les oreilles tant elle semblait en être pleine. « Oui ça se voit tout de suite... Boire toute seule dans un bar ! Ouh c'est évident ! » Voilà que Lexie faisait une remarque sur son état à elle. Enfin sur son futur état. Billie baissa les yeux vers son verre et ne pu s’empêcher de faire une mine coupable. Elle n’avait pas bu depuis quoi... 9 mois ? L’idée de recommencer ne l’enchantait pas particulièrement. Mais elle en ressentait l’envie, le besoin surtout. C’était comme une faim immense qu’elle avait besoin d’étancher. C’était plutôt minable d’ailleurs, de ne pas savoir se dire non, de foutre neuf mois d’effort au oubliette pour risquer de retrouver un état lamentable et dangereux qu’elle appréciait tant à l’époque. « A l’origine j’étais venue voir quelqu’un... Et puis je ne bois pas pour oublier.. Je bois pour te supporter... La nuance est immense je trouve.» Elle mentait un peu. Pas totalement c’est vrai... C’était la présence de Lexie qui avait raviver la soif qu’elle taisait depuis tout ce temps. La voir gesticuler avec son verre, voir le liquide ambre vibrer dans le verre, l’entendre l’assassiner lui donnait envie de se mettre mal, terriblement mal. Elle était faible, et elle n’avait franchement pas envie de luter. Elle était surtout contradictoire mais ça importait assez peu finalement. « C'est vrai que j'ai de quoi t'envier, un ex-copain slash fiancé mort, et une sœur jumelle morte, de qui tu as pris l'identité tellement ta vie était monotone et sans intérêt, et un gamin sur les bras... Oh j'allais oublier une vie sentimentale aussi claire et nette qu'un marécage, c'est à dire boueux et pleins de trous, si bien qu'on ne sait jamais sur quoi on va tomber... Comme je t'envie Billie ! » Billie ne réagit pas. Enfin ne voulait pas réagir. Elle n’avait pas besoin qu’on lui rappelle à quel point sa vie était merdique. Elle était au dessus de la petite guerre stupide de qui a la vie la plus pourri. Ou pas d’ailleurs. «River est la meilleure chose qui me soit arrivé... Mais tu ne peux pas comprendre... les enfants tu les tues» C’était particulièrement méchant et déjà vu. Mais Lexie avait osé dire que sa fille était un fardeau, et elle ne l’acceptait pas... Quoique ça soit probablement le cas. Peut être s’en sortirait t’elle mieux sans River... Ou peut être pas... Sans River elle serait probablement toujours au fond du trou à boire comme Lexie. Quoiqu’aujourd’hui c’était exactement ce qu’elle faisait. Elle haïssait Lexie de la faire douter d’elle de la sorte. Elle la haïssait tout bonnement, et tant pis si elle faisait l’usage de répétition particulièrement cruelle parce qu’elle n’avait rien d’autre à dire... Ca n’avait pas d’importance, tant que ça puisse faire mal. « On ne s'en sort pas mieux que l'une que l'autre, seulement toi t'as accepté ton sort nuance ! En plus faut souligner j'ai beaucoup plus de mérite que toi ma vie est largement pire que la tienne ! » Elle était sérieuse là ? Billie jeta un oeil au fond de son verre et le finit d’une traite l’air complètement paumée. Cette fille était complètement folle. « Ça prouve que je vaux mieux que toi enfaîte ! On devrait me remettre une médaille ! » Oh oui... elle était sérieuse. Billie la regarda les yeux grands ouvert hésitant encore sur sa réaction. Finalement il valait mieux qu’elle ne soit pas encore saoule... Ca lui évitait de se lancer dans le concours de qui a la vie la plus pourrie. «Tu es sérieuse ? Tu veux vraiment jouer à ça ?» Ca ne servait probablement à rien de demander, mais Billie n’était pas non plus du genre très utile en ce moment. «Chérie c’est seulement de ta faute si ta vie est aussi minable. Tu ne fais rien pour la rendre mieux et tu es odieuse avec les seules personnes qui te sont aimable... Si je traitais Aidan comme tu traînes Lucas il m’aurait tarter depuis longtemps.» Et ce n’était pas péjoratif. Billie était douée avec les gens, sauf avec Lexie, et généralement presque tout le monde aimait Billie. C’était peut être pour ça qu’elle s’en sortait, ou faisait semblant, contrairement à Lexie qui ne cessait de couler.
© fiche créée par ell

Revenir en haut Aller en bas
avatar

▐ PAROLES : 3620
▐ DATE D'ARRIVEE : 01/11/2011

▐ AGE : 25 ans
▐ OCCUPATION : Avocate
▐ LES SENTIMENTS : composante de l'émotion qui implique les fonctions cognitives de l'organisme, la manière d'apprécier
▐ POINTS : 341
MessageSujet: Re: B & L ϟ I’ve been drinking bourbon, whiskey, scotch and gin   Ven 7 Déc - 23:48


One bourbon, one scotch, one beer

En y réfléchissant bien mieux valait que Lexie soit bien amochée pour cette rencontre improvisée, parce que honnêtement, sans la dose d'alcool qui lui parcourait le corps, elle aurait tué Billie une ou deux fois depuis le début... Non enfaîte elle l'aurait étranglée deux fois, étriper quatre fois et lui aurait fracassé la tête sur le bar avant de lui extirper son aorte en la mordant dans le coup cinq ou six fois ! Un super scénario de film d'horreur ! Mais là, tout passait sur Lexie comme une superbe comédie... Non le plus difficile serait sûrement le lendemain, outre la gueule de bois monumentale qu'elle allait se taper, elle aurait à coup sûr quelques réminiscences de cette magnifique conversation qui lui reviendrait. Ça allait lui faire un plaisir intense de revivre quelques uns de ces moments c'était une évidence... Encore une raison de plus venant s'ajouter à celles faisant l'apologie du « pourquoi elle ne pourrait jamais s'entendre avec Billie et à quel point elle la détestait ! »... Enfin comme si elle avait besoin de ça pour ça... « A l’origine j’étais venue voir quelqu’un... Et puis je ne bois pas pour oublier.. Je bois pour te supporter... La nuance est immense je trouve.» Lexie eut un léger sourire, un sourire qui resta un instant sur son visage ; enfaîte elle eut un léger bug, disons que son regard fut absorbé par la robe d'une autre cliente du bar, une bar qui réfléchissait la légère lumière et qui faisait un effet assez fun ! C’était complètement con de rester ainsi et de trouver ça drôle... Eh bien pas tant que ça... Avec autant de verre qu'elle, même le simple mot « poney » arriverait à faire partie en fou rire n'importe qui, alors qu'est-ce qu'une robe brillante ?

Elle reporta son regard sur Billie, se remettant un instant pour se connecter au monde réel et à ce qu'elle venait de dire. Ça lui revenait par bride enfaîte, mais pas assez pour arriver à comprendre, elle avait les mots mais pas dans le bon sens ! «River est la meilleure chose qui me soit arrivé...» Ah là bizarrement elle revenait bien sur terre, et elle avait bien les pieds sur terre... Ou presque ! « Au moins est d'accord sur une chose... C'est ma meilleure chose qui te soit arrivé, il était bien trop bien pour toi... Et quand on voit où ça l'a mené ! Hey imaginons un deal improbable, un cas de conscience, imaginons un instant qu'on puisse remonter le temps et qu'on t'offre ce choix, River ayant une magnifique et belle vie mais pour ça il faudrait que tu renonces à lui avant même d'avoir commencé quelque chose... Le ferais-tu ? » Non mieux valait éviter de savoir d'où ça lui venait ça encore, c'était une théorie qu'elle venait d'inventer pour savoir, un truc à la con qui n'avait pas, mais alors pas le moindre intérêt ! Qu'est-ce que ça pouvait bien faire de toute façon ? Bah elle tenait juste à savoir ! « Mais tu ne peux pas comprendre... les enfants tu les tues », la fin de la phrase venait juste de lui revenir, elle s'était arrêtée sur le prénom ! Lexie arqua un sourcil « Mais enfaîte comment c'est glauque ! Appeler ton enfant River ? Tu la détestes à ce point où c'est juste une sorte de transfert ou d'auto-punition ? » Elle se passa une main dans ses cheveux, avant de s'étirer quelque peu, non elle s'abstiendrait de tout commentaire sur sa magnifique performance avec son neveu, elle voudrait éviter de faire ressortir le côté violence exacerbé par l'alcool !

Elle savait encore que c'était mal, et puis bon, un geste physique n'était de rigueur qu'en cas d'extrême nécessité... Oui même sur la personne de Billie ! Et puis les mots étaient bien plus puissants, après tout elle le savait mieux que quiconque, elle était dans le droit. «Chérie c’est seulement de ta faute si ta vie est aussi minable. Tu ne fais rien pour la rendre mieux et tu es odieuse avec les seules personnes qui te sont aimable... Si je traitais Aidan comme tu traînes Lucas il m’aurait tarter depuis longtemps.» Lexie devait avoir l'air d'un poisson hors de l'eau en ce moment précis, il est vrai qu'elle le savait tout ça, mais ainsi sorti par Billie ça sonnait comme une sorte de révélation, comme si elle en prenait réellement conscience d'un coup. « Tu sais quoi Sallinger, je crois que c'est la chose la plus censée qui vient de sortir de ta bouche de ta vie toute pourrie … C'est pas comme ça que je voulais le dire, mais t'as compris l'idée en soi ! » Lexie attrapa son shooter et le vida encore une fois. « Mais il y a des erreurs, de un j'ai jamais rien demandé si ma vie est ainsi c'est la circonstance c'est tout rien de provoqué, fait pas pousser, j'aurais fait d'autres choix ! De deux... Tu ne peux pas comprendre la relation que j'ai avec Lucas, on est jumeaux, et avant que tu ramènes Birdie d'entre les morts, vous étiez deux filles ! C'est TOTALEMENT différent ! Et je ne suis pas odieuse, je suis franche et je dis ce que je pense ! Est-ce là être quelqu'un de mauvais ? Je préfère de loin être trop franche qu'hypocrite ! Pas toi ? Pour toi il faut être hypocrite et se comporter comme tout le monde veut que tu sois ? »

Elle avait ses minutes philosophiques parfois, ça arrivait, mais jamais oh grand jamais elle n'aurait pensé avoir ce genre de conversation avec Billie, elle avait touché le fond non ? Ou non juste un concours de circonstance, comme quoi le hasard des fois... « Et je ne suis odieuse qu'avec Cassandra... Et toi, mais c'est réciproque alors ça compte pas ! »
© fiche créée par ell


_________________

    Here I am, rock you like a hurricane... My body is burning, it starts to shout desire is coming. It breaks out loud, lust is in cages, till storm breaks loose... Just have to make it with someone I choose. The night is calling I have to go... The wolf is hungry, he runs the show, he's licking his lips, he's ready to win. On the hunt tonight... For love at first sting... Here I am, rock you like a hurricane...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blondiesweety.e-monsite.com/

Invité
Invité

MessageSujet: Re: B & L ϟ I’ve been drinking bourbon, whiskey, scotch and gin   Lun 11 Fév - 18:20


One bourbon, one scotch, one beer

Billie ne savait pas ce qui la poussait à autant détester Lexie. C'est vrai peut être qu'elle se ressemblait au fond. Ou en tout cas Lexie ressemblait beaucoup à Birdie. La même force ravageuse. La même classe, la même acidité, la même franchise, la même méchanceté. Le même talent pour faire tomber les hommes, les uns après les autres sous sa coupe. Billie avait probablement envie d'assommer Lexie parce qu'elle ressemblait improbablement à sa jumelle. Parce que malgré cette ressemblance elle ne l'admirait en aucun cas, et ne lui apportait que des tourments. Que Lexie dise quelque chose de sensé ou non, ça serait toujours contre Billie, et développerait toujours des envies de meurtre dans la tête de la brunette. De plus elle ne comprenait pas ce que Lexie avait bien pu avoir contre elle depuis le départ. Billie n'avait jamais été méchante avec elle, mais avait toujours ressentit une réticence malsaine de la part de l'amie de sa jumelle, de la meilleure amie de son fiancé. Elle avait peut être finit par être jalouse à force d'entendre Lexie répété à Reaver qu'il n'avait rien à faire avec elle. Et dieu ce que Billie serait sortit de son rang, aurait déchiré ce voile de perfection stupide pour pouvoir arracher les tripes de Lexie. Mais elle ne l'avait pas fait, pas assez digne d'elle surement. Peut être aurait-elle du. Maintenant elles étaient là, à moitié saoule, à se démonter la tronche avec le plus d'horreur possible.

« Tu es saoule ! Explique moi comment River aurait pu naître si je n'avais rien commencé avec lui ? Et comment River aurait eu une meilleure vie sans père ? » cracha-t-elle de toutes ses forces. C'était aberrant. D'autant plus qu'elle était avec Reaver depuis qu'elle avait quatorze ans, et qu'il aurait fallu être plus que devin pour deviner que les choses finirait si mal, dans les larmes, dans le sang, dans le mensonge, et dans une haine aussi forte que pouvait l'être leur amour. Mais au fond d'elle elle en était sûr. Ils auraient pu tout surmonter. Le ventre rond de Billie aurait finit par apaiser la douleur de Reaver. Elle aurait pleurer, elle se serait fait pardonner, elle lui aurait promis tous les mots du monde, ils auraient vaincu leur problème. Elle lui aurait pardonné la tentative d'écrasement, de viol et toutes les horreurs qu'il avait dites. Il lui aurait pardonné son moment d'égarement, son changement brutal d'identité, sa fuite orchestrée. Oui elle voulait en être sûr. S'ils avaient eu choix, ils auraient vaincu. « Mais enfaîte comment c'est glauque ! Appeler ton enfant River ? Tu la détestes à ce point où c'est juste une sorte de transfert ou d'auto-punition ? » Billie haussa les sourcils. Elle était conne à ce point ? Au point de ne pas faire la différence entre River et Reaver. Certes ça se ressemblait, mais ce n'était pas l'acte d'une dégénérée. River était la digne fille de son père, et méritait largement un prénom qui lui ressemble. « As tu déjà oublié à quoi ressemblait exactement le prénom de ton meilleur ami ? De toute façon je me tamponne le derrière de ce que tu penses. » Hé, il fallait bien que ça soit clair, limpide, comme de l'eau de source.

Lexie finit tout de même par étonner Billie. Elle lui donnait raison ? Même un tout petit peu ? Pas complètement mais tout de même suffisamment pour que ça soit à marquer d'une croix blanche dans l'histoire. Elle avait eu raison. Bon ensuite elle dit des trucs qui arrachèrent la moitié des neurones. « Les circonstances ? Tu veux vraiment me faire croire que c'est le hasard si ta vie est merdique ? Réveille fois darling, le hasard ça n'existe pas. Tout n'est qu'une succession de choix qui nous font arriver là ou l'on est. Et si ce n'est pas le choix final qui était mauvais, c'est en cours de route que tu t'es plantée... Il n'y a pas de mystère. » Billie n'était pas quelqu'un qui croyait dans le destin, le hasard ou quoique ce soit. Tout devait arriver pour une bonne raison, et nous étions responsable de nos actions. La culpabilité pouvait la ronger autant qu'elle voulait, au moins elle pourrait se regarder en face en sachant qu'elle n'aura pas rejeter la faute sur un ange du destin seulement parce qu'elle n'avait pas les couilles d'assumer ses conneries. Quand bien même elle ne savait pas forcément quel était exactement la connerie. Quoiqu'en faite elle savait déjà nommer pas mal des conneries qu'elle avait pu faire. « Tu n'es pas franche, tu es mesquines ! Tu n'es pas juste, tu es excessive ! Je ne suis pas hypocrite, je sais simplement arrêter ma liberté là ou commences celle des autres... Tu t'en souviens ? Ou tu dormais en cours de droit ?» si elle avait été du genre à cracher elle l'aurait probablement fait. Pour le fun.

Elle avala son verre d'un trait avant de regarder Lexie, plus méprisante que jamais. « Tu as de ces manières de te déculpabilisé... Touchant »
© fiche créée par ell

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: B & L ϟ I’ve been drinking bourbon, whiskey, scotch and gin   

Revenir en haut Aller en bas
 

B & L ϟ I’ve been drinking bourbon, whiskey, scotch and gin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Stop drinking my mint cordial, please • 25/01 - 20H45
» FANTINE ❝ what does drinking a lot of fanta makes you? fantastic
» oswald&nathanaël ~ drinking has never fixed any issue.
» « don't need a sunshine in my life ▲ Gabriel [TERMINE]
» danilo + « i think that would be cool, cooler than drinking my own urine. »
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
♫ Modern Family :: DANS LE GRENIER :: Archives rps-