AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 SATINE&JOEY - Let's set the world in fire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité
Invité

MessageSujet: SATINE&JOEY - Let's set the world in fire   Sam 18 Aoû - 16:20

Satine R. & Joey A.
« Tonight, we are young, so let's set the world on fire, we can burn brighter, than the sun. »

Joey tournait en rond. Vie de merde. Vie de merde. Vie de merde. Généralement quand on en arrive à ce constat, on se bouge le cul pour s'en sortir. Joey avait principalement envie de se tirer une balle dans la tête. Et elle se disait que depuis le temps elle aurait du le faire. Parce que bon quatre tentative de suicide foiré... C'est pas que ça commence à faire mélodramatique mais un peu quand même. Il serait temps de réussir ou d'arrêter les conneries. Bien sûr c'était plus facile à dire qu'à faire. Si elle contrôlait complètement ses faits et gestes tout serait nettement plus simple. Mais c'était loin d'être le cas. Le problème de sa folie c'était que ce n'était pas drôle. C'était flippant, déroutant, et dangereux. Très loin d'un petit grain de folie sympa qui fait rire tout le monde et défrise un peu se monde coincé sur sa rotation à sens unique. Enfin peut être qu'elle était capable de défriser les gens, mais encore fallait-il qu'elle sache se défriser elle même, et généralement Joey était aussi raide que ses cheveux. Alors peut être que quitte à être folle à lié... Autant le faire bien. Enfin si encore c'était possible.

Généralement c'est à Lou de se charger du potentiel folie de Joey. Parce que Lou était cette bombe rousse incontrolable. Mais Lou était aussi la petite soeur du mari furax et cocu de Joey. Lou était surtout d'après les dire de tout l'hôpital la petite amie de Thayer, le cocufiant de Jaxson et l'ex sans mémoire de Joey. Bref Joey avait soudainement beaucoup plus de mal à planter son regard dans celui de sa meilleure amie et à lui sourire, alors que l'imaginer ne serait-ce que faire les yeux doux à Thayer lui donnait des envies de meurtre sur sa propre personne. Pourtant elle avait quelque chose à fêter. La fin de son internat pour entamer avec un an d'avance les douces années de sa résidence à l'hôpital ça se fête normalement. Mais bon, elle n'avait pas encore mis Lou au courant à ce sujet, et il était même possible que Lou lui fasse la gueule en l'apprenant. Alors à moins de faire la fête en solo... Quoiqu'il y avait bien Satine. Elle était carrément empêtré dans un mariage sans queue ni tête. Surtout qu'elle était une bombe et que son mari était comment dire... Vieux pour être poli. Mais elle était drôle. Loutesque même parfois. Et surtout avec cette envie furieuse de faire de Joey une femme libérée... Pour rester dans des mots corrects. Joey aimait la présence rafraichissante de Satine... Quoique souvent elle avait un peu peur de ce que ça pourrait donner, et ce qu'elle pourrait faire si elle dérapait... N'étant pas franchement sur que Satine soit capable de la rattraper au vol.

Alors qu'elle était paumée quelques part dans les environs d'Hollywood, elle envoya un sms à Satine Quelque chose à fêter, tu as carte blanche. Partante ? Maintenant elle était là... Comme une conne pour ainsi dire, à attendre Satine. Légèrement stressée parce que la blonde pouvait lui préparer. Inquiète elle finit par renvoyer un texto. Carte blanche ne comprend ni le meurtre, ni la prostitution... N'est ce pas ? Bah quoi ? Il faut prévenir... On ne sait jamais ce qui peut passer par la tête d'une blonde. Ni même le danser des chimpanzé, ou de finir au poste de police pour avoir grimpé sur les lettres d'Hollywood... Il fallait qu'elle arrête, non seulement elle pouvait lui donner de mauvaise idée. Et en plus ça faisait garce psychorigide et contrôlante, ce qu'elle était en vrai, mais qu'elle essayait de cacher. Désolé. Carte blanche j'ai dis. Mais ramène toi ou je vais devenir folle. Elle n'avait même pas besoin de le devenir, elle était déjà vraiment, vraiment bien frappée.

© Chieuze

Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: SATINE&JOEY - Let's set the world in fire   Jeu 23 Aoû - 18:06

Let's set the world in fire
Satine R. & Joey A.

« Celle-là sera parfaite... Ou alors la bleue! »
- Putain Sat' ça fait rien que la quinzième robe et elle sont pareilles alors t'en prend une tu seras magnifique dedans comme d'hab, l'autre croûton aura la trique et on en parle plus, si tu veux je choisis pour toi !
Satine poussa un soupir d'exaspération avant de jeter la robe sur le tas qui était devant elle « T'es désespérant Aleks, et t'es bien heureux que le vieux croûton te paye ta cam alors un peu de considération et sois poli au moins ! Des fois je me demande qui des deux et l'aîné ! »

Comme réponse constructive – ou non – elle eut droit à ce que son frère lui tire la langue avant de vider son verre de champagne. Satine eut un léger rire avant de lever les yeux au ciel et d'en revenir à son choix cornélien. Oui pour elle c'était un choix très difficile, il est vrai que ça n'était nullement les mêmes priorités qu'une personne lambda, et elle en était pleinement consciente... La différence c'est qu'elle avait su tirer son épingle du jeu, on faisait tous des sacrifices, elle en faisait aussi, c'était à une autre échelle et la plupart des gens n'arriverait jamais à comprendre, et à dire vrai elle s'en fichait comme de son premier string ! Elle avait de l'argent, dépensait sans compter et épongeait les dettes de son frère, il n'en fallait pas plus pour combler la jeune femme ! Vénale ? Elle ne l'avait jamais caché, et avait toujours dit que l'argent faisait le monde, que le « happy end » n'existait pas, et que l'amour n'aidait pas à avoir la robe Chanel qu'elle avait sous les yeux ! Certes pour son mariage elle avait prétendu qu'il était son héros, la sortant de la misère qu'elle lui était redevable qu’elle était tombée amoureuse de ce qu'il était, de sa compassion, son altruisme... Bah quoi ? Elle n'allait pas dire « j'ai juste maté son compte en banque et crié JACKPOT ! », mais là où elle avait été la plus maligne, c'est qu'elle avait demandé elle-même d'instaurer le contrat de mariage pour prouver à quel point elle l’aimait pour lui... Elle est peut-être blonde, elle n'a pas fait de grandes études, mais il n'en reste pas moins qu'il ne faut pas la sous-estimer...

Satine attrapa deux robes qu'elle mit devant elle, elle mettait un point d'honneur à toujours être magnifique qu'importe le cocktail ou le gala de charité dans lequel elle était traînée, elle montrait ainsi que la stripteaseuse avait bien réussi, et se faire envier elle avait toujours aimé, sûrement un défaut russe. - Sat' ton tel ! La jeune femme l'attrapa au vol, re-déposant les robes sur le fauteuil, elle allait commencer à répondre lorsqu'elle reçu un autre message, puis encore un autre et un autre. La jeune femme eut un léger rire, avant de répondre à son tour « Déstresse tu vas nous faire péter une artère ! Aie confiance un peu, je suis une femme responsable... Maintenant... Ou pas... Bref J'arrive dans 10 minutes ! » Satine rangea son téléphone opta pour les deux robes au final, elle n'avait pas le temps de déterminer laquelle des deux ! Elle raccompagna son frère chez lui avant de passer chez elle pour déposer ses achats et surtout échanger la voiture avec chauffeur pour sa voiture à elle ! Elle regarda où Joey lui avait donné rendez-vous et c'était parti, elle ne mit pas longtemps à rejoindre le point de ralliement. Elle gara sa voiture et en sortit elle siffla pour que Joey lui fasse volte-face et après un léger rire sortit de sa voiture pour aller vers son amie. « Alors on fête quoi exactement ? Parce que la façon de le fêter sera proportionnelle à la raison ! » Elle embrassa les deux joues de la jeune femme « Et tu sais bien que je ne fréquente pas n'importe quels endroits j'ai une réputation à tenir... » Elle passa son bras autour des épaules de la jeune femme « Ou pas, tu devrais avoir peur en faite... Et puis pour une fois pourquoi ne pas te lâcher ? Si tu devais mourir demain qu'est-ce que tu voudrais faire lors de ta dernière soirée ? Et pas de « non mais rien j’aime ma vie je suis heureuse », connerie ! Je suis sûre qu'il y a quelque chose qui te ferait plaisir... »

Code by Anarchy
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: SATINE&JOEY - Let's set the world in fire   Sam 1 Sep - 15:57

Satine R. & Joey A.
« Tonight, we are young, so let's set the world on fire, we can burn brighter, than the sun. »

Joey aimait énormément Satine. Peut être à cause de son coté libre et fou qui lui rappelait celui de Lou. Elle ne pouvait pas réellement comparer les deux filles... C'était le jour et la nuit. Mais disons que l'une comme l'autre brillait de mille feu, et essayait de bouger Joey. Bien sûr Satine connaissait moins bien Joey. Faisait parfois bien attention à la maladie de la brunette. Mais c'était pour le mieux se disait Abbott. Elle ne voulait pas être malade, elle ne voulait pas qu'on la considère comme tel. Et aujourd'hui ou tout débloquait, ou elle était parfois bonne à interner, la compagnie de la blonde incendiaire cherchant le meilleur de chaque chose serait un bonheur à l'état pur. « Déstresse tu vas nous faire péter une artère ! Aie confiance un peu, je suis une femme responsable... Maintenant... Ou pas... Bref J'arrive dans 10 minutes ! » Au fond Joey avait carrément raison de paniquer. Satine était folle. Le bon coté de la folie certes... Mais folle. Et puis elle ne savait pas se tenir. Elle faisait semblant, faisait bonne figure, charmait avec des sourires à tout va, et quand ça ne suffisait pas elle faisait voler sa chevelure dorée et c'était finit. KO le mec, ou certaines filles d'ailleurs. Mais à coté de ses bonnes manières apparentes elle n'avait pas franchement de limite... Elle avait été stripteaseuse quoi... Tellement pas le même genre de Joey en somme. En même temps sa meilleure amie aussi était une ex stripteaseuse. Joey souffla, et décida de prendre son mal en patience. Faire confiance à Satine, faire confiance à Satine, faire confiance à Satine... En même temps c'était elle qui lui avait demandé de venir... Alors valait mieux qu'elle lui fasse confiance. « Alors on fête quoi exactement ? Parce que la façon de le fêter sera proportionnelle à la raison ! » la blonde était sortie de la voiture super pétillante, comme à son habitude. Elle faisait comment pour être sapée comme un princesse, avoir un teint de pèche, un sourire aussi doux et des cheveux aussi beau. Joey c'était un zombie à coté. Satine lui apprendrait qu'en vrai elle pétait des paillettes que ça ne l'étonnerait pas franchement. Elle sentit les bises claquer sur ses joues et se rappela qu'en temps normal elle n'aimait pas les contacts physiques. Elle sourit avant de répondre « Tu as devenant toi la nouvelle résidente en chirurgie cardiaque du Good Samaritan Hospital. Avec un an d'avance s'il te plait» Bien sûr dans sa tête à elle, ça sonnait peut être mieux que pour le monde entier. Mais pour elle c'était important, et il n'y a que ça qui importait vraiment aujourd'hui. Elle avait quelque chose à fêter. « Et tu sais bien que je ne fréquente pas n'importe quels endroits j'ai une réputation à tenir... » Joey se laissa entourer par Satine, et leva les yeux en entendant les mots ridicules de son amie. Elle n'avait rien à répondre, et quand bien même elle aurait eu quelque chose à dire, Satine ne lui aurait pas donné le temps de répondre en enchainant. « Ou pas, tu devrais avoir peur en faite... Et puis pour une fois pourquoi ne pas te lâcher ? Si tu devais mourir demain qu'est-ce que tu voudrais faire lors de ta dernière soirée ? Et pas de « non mais rien j’aime ma vie je suis heureuse », connerie ! Je suis sûre qu'il y a quelque chose qui te ferait plaisir... » Joey sourit. Parce qu'elle en avait marre de faire la gueule pour commencer. Et puis c'était exactement pour ce lâcher qu'elle avait appeler Satine. Sinon elle serait aller voir son barman préféré et aurait bu la même chose jusqu'à oublier son prénom s'il le fallait. Elle eut un rictus en entendant le je suis heureuse et blablabla. Au fond c'était vraiment ce qu'elle servait à plein de gens à longueur de journée, mais c'était tellement ridiculement faux. S'il y avait bien quelque chose qui pouvait lui faire plaisir... Au fond oui il y avait plein de chose... Mais rien de bien accessible. Joey ferma les yeux, et soupire. Elle passa son bras autours de la taille de Satine pour sceller l'étreinte de coté que la blonde avait commencé. Un miracle pour Joey. « Il y a bien des choses... Mais il faudrait que tu sois Dieu... Sinon un bon verre pour commencer puis une soirée à me faire oublier ma vie ça peut être bien. Inspirée ? Ce soir je veux être n'importe qui sauf Josephine Abbott...» Dit-elle sans trop savoir ce que ça dirait à Satine, de toute façon c'était trop tard, c'était dit, no coming back. Elle jeta un coup d'oeil au regard perplexe de Satine avant de dire « Ouai je m'appelle Josephine. Un problème avec ça ? » lui dit-elle yeux dans les yeux.

© Chieuze

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: SATINE&JOEY - Let's set the world in fire   

Revenir en haut Aller en bas
 

SATINE&JOEY - Let's set the world in fire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» SATINE&JOEY - Let's set the world in fire
» Anniversaire du forum ▬ Do you remember when you were young and you wanted to set the world on fire
» World on fire with a smoking sun Stops everything and everyone Brace yourself for all will pay Help is on the way (Uc)
» Noah || let's set the world on fire {Terminée]
» Léandre || We are young, so let's set the world on fire
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
♫ Modern Family :: DANS LE GRENIER :: Archives rps-