AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 MAX&JACKS - Nice to meet you man !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité
Invité

MessageSujet: MAX&JACKS - Nice to meet you man !   Mer 12 Sep - 10:59





Max & Jacks.

« You don't wanna be a looser like me »


Jackson sortait à peine de l'hôpital. Dire qu'il s'était fait massacré était un sacré euphémisme. Certes il l'avait bien chercher. Et au final toute sa vie l'avait mené à ce moment, ou il se laisserait quasiment abattre par moins fort que lui. Bon l'autre n'était pas dans un état bien enviable. Jackson avait du passé une bonne grosse semaine, dix bon jours, shooter à la morphine sur un lit d'hôpital. Il avait visiter le scanner, et la salle d'opération pour réduire sa fracture du genou. Il avait menacer le médecin qui voulait lui coller un plâtre, l'infirmière qui l'avait mis sous morphine. Bref une semaine presque normal, ou les bleus de Jackson s'était lentement résorbé. Pendant les premiers jours il avait pu s'amuser pendant ses jours d'ennui, à se déboiter la mâchoire, et à avoir l'air d'un pantin désarticuler. C'était amusant... C'était faux. Ces derniers jours avaient été un enfer, comblé par la morphine, il s'était sentit redescendre quatre ans auparavant lorsqu'il était trop stone pour faire quoique ce soit, et ressentir une quelconque douleur. Bien sûr les infirmières lui avaient assuré que c'était mieux que de ressentir la douleur dans la jambe. Mais au moins il aurait été sûr d'être bien vivant, au lieu d'avoir l'air d'un squelette qui peut déplacer ses os sans souffrir. De plus il n'avait pas vu grand monde. Enfin Dek était venu se foutre de sa gueule, et Ash lui avait donné un léger coup derrière la tête avant de lui faire la moral. Oui il savait, il était un petit con stupide qui ne prenait pas soin de lui, et s'il mourrait, elle le tuerait de ses propres mains. Il avait tout de même sourit, et avait eu des relans de leur relation passé, lorsque rien d'autre ne comptait plus au monde que sa très chère blonde Galloise, et que Savannah ne le détestait pas encore. Savannah n'était d'ailleurs pas passé, ou alors seulement lorsqu'il dormait. Il l'avait probablement cherché aussi celle là... A avoir autant amoché son amant. Mais d'un coté c'était soit ça, soit il y laissait sa peau... Et la peau de quelqu'un ça coute plutôt cher à ce qu'il paraît... Même si c'est celle de Jackson.

Un mois d'arrêt maladie. Clairement les médecins voulaient la mort de Jackson. Il n'était donc pas capable de comprendre que pour un crétin comme le Monroe, l'inactivité était le pire déclencheur ? S'il s'emmerdait, il faisait ce qu'il avait de mieux à faire, c'est à dire suivre quiconque lui proposait quelque chose à faire, et comme Jackson ne trainait pas avec des sains, et bien il ne faisait rarement de sainte chose. La raison pour laquelle il n'avait jamais fait quelque chose de bien de sa vie n'était pas un secret... Avant sa sortie de prison il n'avait jamais vraiment travailler, il avait donc eu un temps infini pour foutre sa vie en l'air. Déjà que généralement il ne lui faut que cinq minute, mais alors imaginer ce qu'il peut faire lorsqu'il a toute la journée. Il passa bien sûr les premiers jours à se morfondre dans son appartement, à faire la gueule à Thayer, à cracher sur Lou dès qu'elle osait pointer son bout du nez... Car bien sûr comme pour l'achever, son très cher coloc/patron à la mémoire déficiente sortait avec la rousse incendiaire qui polluait trop souvent la vie du Monroe. Bien sûr au fond c'était une petite distraction que de se disputer avec cette rousse qu'il ne pouvait voir. Thayer avait beau lui lancer le regard du tu te reposes, je veux mon barman sur patte dans un mois. Jackson lui faisait les yeux noirs, lui lançait ses paires de chaussure à la tronche, et lui montrait son genou emprisonné dans une attelle. Au moins il avait réussit à éviter le plâtre. S'il recroisait Aidan, il lui briserait tous les os les uns après les autres à ce con. Il était même sensé marcher avec des béquilles. Je ne sais pas si vous avez bien regarder Jackson, mais une chose est sûr c'est que vous le verrez jamais marcher avec des béquilles. Il était peut être un crétin, dénué de neurones mais il n'était pas encore handicapé et il ne comptait pas l'être. Ego de merde quand tu nous tiens. Il n'y avait pas grand chose auxquels Jackson tenait... Surtout à propos de lui même. Mais il était un mec costaux, pas une chochotte, il ne souffrait pas, il n'avait jamais mal, et ne se blessait pas. Il était un peu une créature magique en somme. Il avait d'ailleurs refuser de prendre les médicaments que le médecin lui avait prescrit. Pas pour faire un pied de nez à la médecine, seulement il aurait déjà suffisamment de mal pour se sevrer des dix jours de morphine, alors pas la peine de s'en rajouter en plus.

Au bout de quelques jours il crut qu'il allait exploser. Il cassa sa lampe de chevet en s'énervant lorsqu'il voulu enfiler sa chaussure à sa jambe droite comme un I à cause de cette foutue attelle. Jackson n'était pas souple... En même temps il était clair qu'il n'avait ni l'allure d'une jolie gymnaste, ni celle d'une danseuse étoile, alors pas étonnant qu'il n'arrive pas à étendre son corps sur sa jambe pour enfiler cette connasse de chaussure. Il manqua de s'enfermer dans la salle de bain en cassant la poignée, sans faire exprès, excès de colère, excès de force, excès de connerie. Il finit d'ailleurs par démonter la porte de l'intérieur pour se libérer. Thayer ne serait pas content, en même temps s'il avait été là, il aurait probablement retenu Aidan, et Jackson n'aurait pas un genou flinguer. Il regarda un instant les béquilles, soutint leur vil regard un instant, et envoya valser sa jambe dedans pour les faire tomber, il humfffa de douleur, se mordit le poing, et se résolu à sortir. Il allait commettre un meurtre contre l'armée de tomate du frigo si ça continuait, boucherait les chiottes, et casserait tout sur son passage. Valait mieux aller dans un endroit peupler, ou les gens retiendrait sa folie meurtrière. Voilà à quoi ressemblait un Jackson enfermé, et en manque.

C'est donc d'une humeur exécrable qu'il se dirigea jusqu'au Barking Spider... Au moins il se ferait ramener par Thay -qui sera fortement mécontent- si jamais il finit trop ivre pour marcher. Quoiqu'il avait tellement mal au genou qu'ivre il avait peut être de meilleure chance de marcher normalement. Lorsqu'il entra dans le bar, il était déjà bien plein. Thayer avait tout de même bien monté sa petite affaire. Il chercha à atteindre le bar, et au moment ou il voulu s'accaparer l'un des sièges, il butta légèrement dans quelques choses, ce qui le déséquilibra, et il se rattrapa malencontreusement sur le mec assis là sur le bar, le mec surpris fit tomber son verre, et Jason qui servait au bar leva les yeux au ciel avant de lancer un regard noir à Jackson qui le lui rendit bien. Il parvint à s'assoir et entrepris de lancer des excuses à son voisin... Qui les accepterait ou pas d'ailleurs. Il se serait bien passé d'en faire, mais on ne sait jamais, si le mec était un sang chaud qui voulait se battre... C'est pas comme s'il pouvait faire grand chose dans son état. Désolé, je suis maladroit, je peux vous payer quelque chose pour me faire pardonner ? ah il était bien trop honnête et paumé. Ou alors il cherchait ainsi à engager une conversation. Après tout il n'avait pas franchement eut de contact ses derniers jours, et un verre, comme ça, avec un inconnu, ça pouvait être sympa. Bien sûr pas une inconnue, il n'aurait pas la force de s'amuser avec elle après donc ce n'était pas marrant. Alors qu'un verre avec un mec, ça n'appelle à rien, si ce n'est pas discuter de connerie masculine, au mieux comme au pire. J'm'appelle Jackson. Il commanda un Whisky à Jason, qui lui servira probablement le mauvais whisky sachant qu'il comptait se mettre minable. Il ferma les yeux un instant pour essayer d'oublier la douleur lancinante dans son genoux, et contracta ses mains pour calmer l'envie qu'il avait de détruire quelque chose.



code by Oh!Darling
Revenir en haut Aller en bas
 

MAX&JACKS - Nice to meet you man !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» 07. Hi, I'm Glenn ! Nice to meet you !
» Nice to meet you...
» Heeeeee, dude ! It's nice to meet ya again ! | Mercedes Ferrès.
» «Hello my name is... Nice to meet you.»
» Nice to meet you !
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
♫ Modern Family :: DANS LE GRENIER :: Archives rps-