AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Did you forget | Leann

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité
Invité

MessageSujet: Did you forget | Leann   Sam 15 Sep - 20:42


    Cette deuxième rentrée c’était plutôt bien passée malgré le fait qu’il n’avait pas la tête aux études. Après un été comme celui qu’il venait de passer, autant dire qu’il n’avait pas eu l’occasion de bien dormir et surtout il n’avait plus fait de sport en dehors de ceux qu’on peut faire dans une chambre d’hôtel. En ce samedi de soleil, il avait donc décidé de se reprendre un peu en main pour faire honneur à sa réputation. Il s’était levé assez tôt, avait enfilé un short noir et un débardeur blanc. Il avait mis de la musique dans ses oreilles avant d’attacher ses baskets. Il avait sincèrement besoin de se vider l’esprit après le rêve qu’il avait fait durant la nuit. Ce moment avait été tellement réel, qu’il avait eu un pincement au cœur en se réveillant seul dans son lit, sans sa présence. Oui, il n’y avait qu’une fille qui avait le pouvoir de le rendre mélancolique ces temps, c’était Leann. Dans son rêve, la jeune femme débarquait chez lui pour lui dire combien elle l’aimait et combien elle avait envie qu’ils recommencent leur histoire. Ils avaient fini dans un lit, rattrapant le temps perdu. Au petit matin, il s’était réveillé avant elle pour la regarder dormir, et c’est alors qu’elle était sur le point d’ouvrir les yeux qu’il se réveilla. Il avait encore un sentiment amère en bouche, et il comprenait que trop bien que la jeune femme lui manquait, et que son inconscient était en train de le lui crier. Mais pour le moment, il ne devait plus y penser. Il alla prendre un truc à boire pour ne pas partir le ventre vide, et mangea une pomme en partant. Il commença à courir doucement, pour se remettre en forme, et il se dirigea vers le parc de la ville qui se trouvait non loin.

    Il fit doucement le vide dans sa tête, et se mit à courir de plus en plus vite alors qu’il accordait ses pas au rythme de la musique qui résonnait dans ses oreilles. Il ne put s’empêcher de sourire aux jeunes femmes qu’il croisait sur son chemin. Mais son sourire mourut assez rapidement lorsqu’il cru voir une femme qui ne lui était pas inconnue. Il ralentit de plus en plus tout en se concentrant pour réaliser que c’était bien elle. Leann était au même endroit que lui pour faire son jogging. Autant dire qu’après le rêve qu’il venait de faire, il se dit que c’était un signe du destin. Mais comment faire le premier pas alors que c’était lui qui était encore en colère contre elle. Il fut dans un dilemme assez important, et il ferma les yeux durant quelques secondes pour reprendre ses esprits alors qu’il n’avait pas vu que la jeune femme s’était arrêtée pour rattacher ses chaussures. Heureusement que Joshua ne courait plus aussi vite, car il aurait fait un vol plané en se prenant la jeune femme. Le choc fut bien moins violent, mais il ne pu retenir un juron en se reprenant. Il espérait qu’il n’avait pas fait trop mal à la jeune femme et surtout qu’elle n’allait pas croire qu’il la suivait. Le temps qu’il reprenne son souffle, et il s’adressa à la jeune femme avec un air sincèrement désolé sur le visage.

    « Je… je suis désolé… vraiment, je… j’espère que je ne t’ai pas fait mal… »

    Joshua avait encore le souffle court car il avait tout de même eu un choc au niveau du bas ventre, qui l’avait vidé de son souffle. Il adressa un sourire à une jeune femme qui passait à côté d’eux, tout en regardant enfin la jeune femme pour la première fois. Elle était encore plus belle que dans son rêve de cette nuit. Toujours aussi fragile à ses yeux, mais avec un petit quelque chose de fort à la fois. Il avait pris soin de toujours éviter de la regarder lorsqu’ils se croisaient dans les bâtiments de l’université, mais du coup, son imagination avait du mal à cesser de penser à elle durant son sommeil. Mais surtout, elle ne lui rendait pas grâce, puisqu’il la trouvait encore plus belle qu’avant. Durant tout ce temps, il l’avait regardée intensément, sans même réaliser qu’il ne parlait plus, et qu’il avait encore sa musique dans les oreilles. Il retira donc ses écouteurs tout en se raclant la gorge, alors qu’il se demandait si la jeune femme allait lui parler.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Did you forget | Leann   Sam 22 Sep - 19:20


I always had this fear that one day you were going to discover that i'm not as great as you once thought i was.




Les cours avaient repris, et la routine avec. Pour être honnête cette régularité faisait du bien à Leann. Elle avait besoin de s'organiser pour reprendre sa vie en main, sans les frères Porter. Elle s’était donc imposée une certaine discipline au cours de l’été pour penser à autre chose. Ça n’avait pas si mal fonctionné que cela. Elle avait réussi à s’occuper l’esprit et à finalement ne pas trop penser à ce qui lui avait pourtant fait si mal, perdre Josh et Zach au cours de la même soirée. Elle s’était également mise au sport régulièrement. Elle avait toujours été assez sportive, preuve en est qu’elle avait fait partie des pom-pom girls au lycée. Cet été, elle s’était mise au jogging ainsi qu’au yoga. Courir lui permettait de se vider la tête, de se concentrer uniquement sur sa respiration et sur les foulées que ses jambes produisaient. C’est ce qu’elle avait décidé d’aller faire en ce samedi matin, raison pour laquelle elle avait mis son réveil en route. Elle se réservait le dimanche matin pour faire une grasse matinée, avant de retrouver ses parents et sa sœur aînée, April. Elle prit donc un petit déjeuner léger, sur son petit balcon, dont la vue donnait sur la plage de Santa Monica. C’était peut-être ce qu’elle aimait le plus ici, la vue… Elle enfila ensuite un pantalon de jogging noir et un débardeur blanc. Ses baskets aux pieds, elle accrocha son iPod à la taille de son pantalon, mit les écouteurs de son lecteur mp3 dans ses oreilles, puis partit de chez elle, les clés précieusement dans sa poche. Pour une fois, elle décida de ne pas courir en bordure de plage, mais d’aller dans le sens inverse, vers le parc de loisir. Elle courrait déjà depuis un moment lorsqu’elle réalisa que les lacets de sa chaussure droite étaient défaits. Elle s’arrêta et se baissa pour le refaire. Elle ne fit donc absolument pas attention à la personne qui était en train de lui foncer dessus. D’ailleurs, elle ne releva pas tout de suite les yeux lorsqu’elle sentit qu’on la percutait, perdant l’équilibre et se rattrapant de justesse au muret qui se trouvait près d’elle. « Je… je suis désolé… vraiment, je… j’espère que je ne t’ai pas fait mal… » Cette voix. Merde. C’était Josh, et elle n’avait même pas besoin de relever les yeux vers lui pour le savoir. « Non… Non, ça va », répondit-elle en se redressant pour lui faire face. Allez savoir pourquoi, elle s’était toujours imaginée qu’elle reverrait Josh et Zach sur le campus de l’université. Elle s’était lourdement trompée dans les deux cas. Zach était passé chez elle il y a quelques semaines de cela. Et voilà qu’elle croisait Josh ici, près de chez elle. « Je ne savais pas que tu courrais dans le coin », dit-elle pour meubler le silence, avant de se mordre légèrement la lèvre inférieure, en se disant qu’elle ne pouvait pas trouver plus stupide comme entrée en matière. Mais qu’est-ce qu’elle pouvait bien lui dire ?! Un truc du genre « Je suis désolée de ce qui s’est passé avec ton frère » ? Au fond qu’est-ce qui s’était passé avec Zach ? Elle ne le savait pas vraiment elle-même. De toute évidence, il avait développé des sentiments pour elle, sans qu’elle ne le réalise, jusqu’à ce qu’il l’embrasse, lorsque Josh était en Australie. La raison pour laquelle elle avait ensuite mis tant de distance avec le plus jeune des Porter, c’est parce que justement ce baiser ne l’avait pas rendu indifférente. Elle n’était pas ce genre de filles, à avoir plusieurs garçons à ses pieds, surtout pas deux frères. Et elle s’en voulait de mettre en péril leur relation fraternelle. Bon sang, ils ne s’adressaient même plus la parole, et ne se voyaient plus que pour les réunions familiales… A cause d’elle ! Elle n’en valait pas la peine, vraiment pas. Rien ne valait la peine que l’on brise ses liens avec sa famille, surtout pas une histoire de fille. « Comment s’est passée ta rentrée ? » demanda-t-elle. Ce n’était pas très naturel d’avoir une conversation si formelle avec Josh, mais elle ne savait pas par où commencer surtout pas après la façon dont ils s’étaient séparés. Elle ne savait pas s’il continuait de lui en vouloir… Après tout, peut-être que sa seule envie à l’instant présent était de s’éclipser, de poursuivre son chemin, et surtout de ne jamais plus lui adresser la parole. Elle s’était toujours imaginée qu’elle le reverrait à l’université, accompagné d’une californienne trop blonde et trop bronzée.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Did you forget | Leann   Dim 4 Nov - 18:05


    Reprendre les cours voulait aussi dire, avoir l’occasion de recroiser la jeune femme dans les couloirs. C’était à la fois une bonne et une mauvaise chose pour Josh. D’un côté, elle lui manquait affreusement, et d’un autre, il ne pouvait s’empêcher de penser à tout ce qui s’était passé entre eux avant, et cela le faisait souffrir. Le sport était un très bon moyen pour se vider la tête, malgré le fait qu’il se donnait une fausse excuse. Il disait à tous le monde que c’était pour entretenir son corps de rêve alors qu’en réalité, c’était simplement pour pouvoir faire le vide en lui, ou bien simplement se retrouver avec lui-même une fois dans la journée pour faire le point sur ce qu’il était devenu. Il prit donc sa rencontre avec la jeune femme comme une sorte de message, le destin qui essayait de lui faire comprendre quelque chose. Mais, on ne change pas une équipe qui gagne, et le jeune homme ne comptait pas non plus tout laisser passer. Il ne voulait pas qu’elle voit le pouvoir qu’elle avait encore sur lui, et surtout, combien elle lui avait fait de mal. Il ne voulait plus se retrouver dans une situation de faiblesse et encore moins la dévoiler. Il venait clairement de la percuter, sans le faire exprès, et il s’en excusa le plus rapidement possible. Même si physiquement il ne s’était pas fait mal, il ressentait soudain une douleur en voyant le visage de la jeune femme regarder le sien. « Non… Non, ça va » Un pincement au cœur lui fit atrocement mal, mais en même temps, il avait tellement de souvenir rien qu’en entendant le son de sa voix. Combien de mot doux elle lui avait dit dans le passé, combien de promesse ils s’étaient fais, cette voix représentait énormément pour lui, et en entendre le son lui infligea une souffrance qu’il tenta de cacher. « Je ne savais pas que tu courrais dans le coin » Il réalisa bien qu’il n’avait plus prononcé de mots depuis le début de la conversation. Il se racla doucement la gorge pour tout de même prendre la parole et ne pas lui montrer combien cette rencontre le touchait. Il lança un petit rire avant de dire d’une manière assez décontractée :

    « Et bien, je dois avouer que j’avais laissé le sport de côté cet été… toi tu as l’air d’être une habituée des lieux… »

    Il avait réfléchi quand même, si elle le lui disait, c’était qu’elle devait souvent courir ici, en tout cas il en avait déduit cela. Il lui montrait dans sa réponse qu’il n’était en rien fermé à la discussion, au contraire, mais qu’il n’allait pas s’attarder si elle n’en avait pas envie. Il ne voulait pas prendre la décision pour se prendre une baffe par la suite, la balle était donc dans le camp de la jeune femme. Il vit le mouvement de ses lèvres et il détourna assez rapidement, et de manière peu discrète son regard. Il ne s’attendait clairement pas à des excuses mais il réalisa qu’il avait tellement rêvé de ce moment, qu’il ne savait plus trop quoi dire. Dans son imagination, les choses ne se passaient pas vraiment comme maintenant, et il avait bien plus de choses à lui dire que de parler du parc. Il se demandait tout de même si elle avait revu son petit frère depuis la rentrée, et cette question lui fit doucement serrer les poings. « Comment s’est passée ta rentrée ? » Il revint doucement sur terre, réalisant que la jeune femme n’était pas en train de trouver une excuse pour prendre la fuite mais qu’elle avait sincèrement envie de discuter. Il croisa doucement les bras tout en la regardant avec un petit sourire légendaire.

    « Et bien, c’était difficile de reprendre le rythme mais les cours sont sympa cette année… Et la tienne ? Je n’ai pas eu l’occasion de te croiser, je pensais que tu avais arrêté ou bien que tu étais allée ailleurs… avec… quelqu’un… »

    Josh avait toujours été un homme assez direct, mais il avait décidé de prendre des gants cette fois, enfin, on comprenait clairement ce qui se passait dans sa tête rien qu’avec son discours, mais vu qu’elle semblait avoir envie de parler. Il regarda ensuite doucement autour de lui tout en disant d’une manière assez spontanée comme pour effacer ce qu’il venait de dire.

    « J’ai un peu soif, ça te dit d’aller boire un truc ? »

    Il venait de faire un pas dans sa direction sans trop savoir s’il lui en voulait encore. Tant qu’elle n’était pas en compagnie de son frère, les choses pourraient s’arranger mais c’était comme se mentir à soit même et ne pas voir la vérité en face. Josh ne savait clairement pas ce qu’il se voulait, mais il savait une chose : elle lui manquait…
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Did you forget | Leann   Jeu 8 Nov - 19:38


I always had this fear that one day you were going to discover that i'm not as great as you once thought i was.




Joshua. Voilà qui venait de la percuter alors qu’elle faisait tranquillement son jogging près de la plage de Santa Monica. Depuis qu’elle avait emménagé dans ce quartier, au cours du mois de juillet, Leann avait pris l’habitude de venir courir en bordure de plage et prolongeait généralement sa course jusqu’aux abords du parc de loisir. Lorsqu’elle avait démarré c’était davantage une façon de s’occuper, de penser à autre chose qu’à sa rupture avec Josh. Et puis, c’était devenu une habitude. Il faut dire que courir l’aidait à se détendre et à se vider l’esprit. Elle ne pensait à rien d’autre qu’à ses petites foulées et à la régularité de sa respiration, et croyez-moi, ça avait été une véritable bouffée d’oxygène pour elle. Mais voilà, se retrouver face à son ex petit-ami comme ça, alors qu’elle n’y était absolument pas préparée, la laissait presque muette. C’était étrange parce qu’elle s’était imaginée des milliers de fois le moment où elle le croiserait à nouveau. A chaque fois, elle avait pensé que ce serait à l’université, ce qui était d’ailleurs le plus logique. Même si le campus était immense, ils étaient tous deux étudiants là-bas. Mais le retrouver à quelques pas de chez elle ?! Non, elle ne s’y attendait absolument pas. Il s’excusa, demandant par la même occasion s’il ne lui avait pas fait mal en lui rentrant dedans. Non, et pour le moment elle ne pensait même plus à ce qui venait de se produire, bien trop abasourdie de le voir là. Elle ne savait pas qu’il courrait dans le coin… Bon sang, pourquoi est-ce que c’était la seule phrase qui s’était décidée à passer la barrière de ses lèvres ?! « Et bien, je dois avouer que j’avais laissé le sport de côté cet été… toi tu as l’air d’être une habituée des lieux… » Elle fut étonnée de savoir qu’il avait quelque peu laissé tomber le sport au cours des dernières semaines. Après tout, elle le connaissait sportif puisqu’au lycée, il faisait partie de l’équipe de football. « Oui, je… J’ai emménagé dans le coin cet été », lui répondit-elle.

C’était tellement étrange de se retrouver face à lui après des semaines de silence qu’elle ne savait même pas quoi lui dire. Ils avaient été évidemment très complices par le passé. On ne reste pas près de trois ans avec quelqu’un sans que des liens forts ne se créent. Mais aujourd’hui… Aujourd’hui, elle ne savait plus comment agir à son égard. Devait-elle lui parler ? Ou plutôt continuer son chemin ? Elle ne savait même pas ce qu’il ressentait, s’il lui en voulait encore. Il ne semblait pas particulièrement en colère, alors elle décida de tenter la discussion, en lui demandant comment s’était passée sa rentrée. « Et bien, c’était difficile de reprendre le rythme mais les cours sont sympa cette année… Et la tienne ? Je n’ai pas eu l’occasion de te croiser, je pensais que tu avais arrêté ou bien que tu étais allée ailleurs… avec… quelqu’un… » Elle se retint de froncer les sourcils. Allez savoir pourquoi, mais ce qu’il disait l’agaçait. D’une part, il n’avait jamais été question qu’elle arrête, elle était bonne élève et aimait ce qu’elle faisait. Est-ce qu’il pensait qu’elle aurait arrêté l’université pour lui ? Par désespoir à cause de leur rupture ?! Quant à aller voir ailleurs avec quelqu’un d’autre… Elle restait impassible, mais à l’intérieur, elle bouillonnait de ce qu’il venait de lui dire ! « Contrairement à ce que tu as l’air de penser, je ne me suis jetée au cou de personne », répondit-elle sur un ton calme bien qu’un peu froid. Mince, franchement, il la connaissait… Pour qui est-ce qu’il la prenait au juste ?! « Mais pour te répondre, oui, ma rentrée c’est plutôt bien passée », ajouta-t-elle.

« J’ai un peu soif, ça te dit d’aller boire un truc ? » Elle prit une inspiration discrète pour se détendre. Tourner la page, tu parles ! A peine lui parlait-il qu’elle avait l’impression de partir dans tous les sens tant elle se sentait nerveuse, et finalement agacée. Evidemment, pour le moment les choses se passaient mieux qu’elle ne l’aurait pensé, mais… Elle ne savait pas ce qu’elle ressentait à cet instant précis. C’était un mélange de soulagement et d’agacement. Soulagement, parce qu’il ne semblait pas lui en vouloir tant que ça, mais agacement parce qu’il la mettait sur la défensive par ses paroles. « Oui, pourquoi pas » accepta-t-elle finalement. « Il y a une boutique de jus de fruits un peu plus loin », proposa-t-elle en désignant une petite rue. Tandis qu’ils commençaient à marcher, le silence s’installa… Un silence gênant. Leann finit par se décider à se lancer. « Zach est passé me voir il n’y a pas longtemps », commença-t-elle. C’est ainsi qu’elle avait appris que les deux frères ne s’adressaient plus la parole, ce dont elle se sentait coupable. Qu’ils aient rompu, c’était une chose, mais elle ne voulait pas briser la relation entre les deux frères, alors qu’ils s’entendaient si bien auparavant. « Je… Je voulais pas que ça se passe comme ça, et… J’espère que tu lui pardonneras, parce que c’est ton frère », dit-elle. Elle n’était pas claire, et ne savait pas comment aborder le sujet. D’ailleurs, y avait-il vraiment une bonne façon de l’aborder ? Il n’y avait aucun moyen de commencer à en parler sans jeter un pavé dans la marre.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Did you forget | Leann   Sam 24 Nov - 14:14


    Le destin fait parfois bien les choses, dans le cas présent, Josh ne savait pas trop comment prendre la situation. Il était maladroit tout en voulant lui faire passer un message, il était content et malheureux de la revoir. Il avait envie de la repousser et aussi de la prendre dans ses bras. Autant dire une multitude d’émotions contradictoire dont il ne savait que faire pour le moment. Il allait donc prendre les choses les unes après les autres pour ne pas trop perdre la tête et faire quelque chose qu’il pourrait regretter par la suite. Mais une question était doucement en train de le torturer, il se demandait ce qui pouvait bien se passer dans la tête de la jeune femme, à savoir est-ce qu’elle était également contente de le voir ou pas. Il en saurait plus par la suite, mais pour le moment, il fallait briser la glace et entreprendre une conversation sans réellement savoir où cela allait bien pouvoir les mener. « Oui, je… J’ai emménagé dans le coin cet été » Sa voix avait toujours le même effet sur lui, et il se serait donné des baffes pour avoir eu envie de l’entendre encore et encore au cours des dernières semaines. Il lui adressa un petit sourire tout en essayant de ne pas répondre quelque chose de totalement stupide.

    « Ah… je vois… tu dois avoir une vue d’enfer alors… et plus de motivation à aller courir que si tu étais à l’autre bout de la ville »

    Autant ne pas mentionner les insultes envers lui-même qui fusaient dans son esprit à ce moment précis. Il ne savait pas trop quoi dire, alors il disait des choses dénuées de sens et totalement stupides en fin de compte. Durant toutes ces minutes, il réalisa qu’il n’avait pas perdu ses habitudes en sa compagnie. Sa main démangeait de prendre la sienne, ses lèvres avaient envie de se poser dans la douceur de ses cheveux. Il avait un élan tellement naturel à aller vers elle qu’il dû se faire violence pour ne pas céder à ces pulsions. Il décida ensuite de continuer dans sa connerie en disant tout haut ce qu’il pensait tout bas et il réalisa de manière assez subtile que sa remarque venaient d’agacer la jeune femme. « Contrairement à ce que tu as l’air de penser, je ne me suis jetée au cou de personne » Il remarqua assez clairement sa froideur et il eut un pincement au cœur comme quand vous avez envie d’avoir une personne dans votre vie, mais qu’inconsciemment vous faites tout pour la repousser car vous savez très bien que vous ne la méritez pas. « Mais pour te répondre, oui, ma rentrée c’est plutôt bien passée » Il baissa les yeux quelques instants avant d’opter pour la franchise plutôt que la subtilité qui le rendait affreusement idiot.

    « Désolé… je redeviens un gros connard… J’étais comme ça avant toi, et il faut dire que sans toi je le suis redevenu… Je sais que tu n’es pas ce genre de fille, mais je pensais sincèrement que tu …enfin qu’il aurait sauté sur l’occasion pour te prendre après la rupture. Encore une fois, je me suis trompé. Et tant mieux pour ta rentrée, c’est toujours mieux quand ça se passe bien. »

    Il lui proposa ensuite d’aller boire un verre tout en ne sachant pas trop comment elle allait réagir. Sa décision serait un élément à ajouter sur la liste des indices pour savoir si elle tenait encore à lui ou pas. « Oui, pourquoi pas » Un petit sourire se dessina sur le visage du jeune homme alors qu’elle acceptait sa proposition. « Il y a une boutique de jus de fruits un peu plus loin » Elle ne changeait donc pas ses habitudes, il se souvenait encore de certains matins où il était allé chercher des fruits frais pour lui faire des cocktails matinaux. Mais ce temps était déjà bien loin dans son esprit, alors qu’ils marchèrent en direction de la boutique en question. Le silence devenait lourd mais en entendant la voix de la jeune femme et surtout ces mots, il aurait préféré l’entendre se prolonger encore quelques instants. « Zach est passé me voir il n’y a pas longtemps » En même temps, il ne pouvait s’en prendre qu’à lui-même vu qu’il avait été le premier à la provoquer comme on dit.

    « Je vois… »

    Josh ne savait pas trop quoi dire d’autre, et il ne savait pas s’il était en colère ou pas. Il avait souvent eu envie de le revoir pour lui refaire le portrait, mais il savait qu’il n’allait faire que souffrir s’il venait à les voir ensemble. Il serra doucement les dents tout en marchant vers cette boutique qui semblait à présent affreusement lointaine et moins attrayante. « Je… Je voulais pas que ça se passe comme ça, et… J’espère que tu lui pardonneras, parce que c’est ton frère » Josh s’arrêta automatiquement en entendant cette remarque et il la regarda droit dans les yeux. Il ne voulait pas la blesser mais il estimait qu’elle n’avait pas le droit de lui dire ce qu’il devait faire ou non.

    « Le fait qu’il soit mon frère ne lui donnait pas le droit de faire ça… Il aurait du réfléchir un peu avant d’agir et le pardon n’est pas dans mes projets futur. Je dois d’abord me pardonner à moi-même d’avoir été un gros imbécile en pensant qu’il m’aimait vraiment sans compter au fait que je me suis bien fait avoir sur tous les fronts… »

    Josh n’avait pas envie de se disputer avec la jeune femme maintenant, mais il ne pouvait cacher sa souffrance et le mal qui lui avait été fait. Il la regarda droit dans les yeux avant de dire :

    « Je t’aimais comme jamais encore je n’avais aimé une fille. Tu as été la première à m’ouvrir les yeux sur les possibilités d’un avenir à deux… et tu es aussi celle qui m’a montré que ce n’était qu’illusion au final. Je savais que je n’aurais pas dû m’attacher, et pourtant je l’ai fait, car tu étais spéciale… tu es spéciale… mais je sais aussi que tu as eu un pouvoir qu’aucune n’avait jamais eu… celui de me briser le cœur… »

    Il ne savait pas trop où la discussion allait les mener, mais il savait qu’il ne pouvait plus garder toute cette colère et ces frustrations pour lui.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Did you forget | Leann   Dim 25 Nov - 18:54


I always had this fear that one day you were going to discover that i'm not as great as you once thought i was.



Leann connaissait bien l’endroit, puisqu’elle y courrait régulièrement. Qui plus est, elle avait emménagé à Santa Monica au début de l’été, alors elle s’était familiarisée au quartier. « Ah… je vois… tu dois avoir une vue d’enfer alors… et plus de motivation à aller courir que si tu étais à l’autre bout de la ville » Elle esquissa un sourire à sa remarque. En effet, elle avait vu sur l’océan, ce qui lui avait donné un coup de cœur pour son petit appartement. Elle n’avait pas vraiment de nécessité de partir de chez ses parents dans la mesure où elle s’entendait bien avec eux. Mais elle avait eu un fort besoin d’indépendance et de se retrouver seule. Mais elle se sentait bien chez elle. Et elle devait bien avouer que le décorer l’avait aidé à penser à autre chose cet été. « Oui, la vue est superbe », confirma-t-elle d’un hochement de tête. Elle n’allait pas se plaindre de pouvoir prendre son petit déjeuner sur une terrasse qui donnait sur l’océan Pacifique !

Si la conversation se passait mieux que ce qu’elle n’avait prévu jusqu’à présent, elle eût soudain la désagréable impression de se tendre. Elle n’appréciait pas vraiment ce que lui disait Joshua. Peut-être qu’il ne pensait pas à mal en lui sous-entendant cela, mais elle avait cette désagréable sensation d’être face à quelqu’un qui ne la connaissait pas, ou qui na la connaissait plus. Elle fut donc assez froide dans sa réponse. Elle ne s’était jetée au cou de personne, et il était tout de même censé la connaître suffisamment pour savoir que ce n’était pas son genre ! Mince, il avait tout de même été son premier petit-ami et ils étaient restés ensemble près de trois ans, ce n’était pas rien ! Elle essaya tout de même de rester cordiale pour ne pas tout gâcher et lui confirma que sa rentrée c’était bien passée. « Désolé… je redeviens un gros connard… J’étais comme ça avant toi, et il faut dire que sans toi je le suis redevenu… Je sais que tu n’es pas ce genre de fille, mais je pensais sincèrement que tu …enfin qu’il aurait sauté sur l’occasion pour te prendre après la rupture. Encore une fois, je me suis trompé. Et tant mieux pour ta rentrée, c’est toujours mieux quand ça se passe bien. » Ce n’était pas ce qu’elle avait voulu dire non plus. Il ? Il parlait de son frère, n’est-ce pas ? Et là encore, il se méprenait tellement ! Zach avait attendu deux mois avant de passé chez elle et n’avait strictement rien tenté. Ils s’étaient juste expliqués. « Je suppose que tu veux parler de ton frère », commença-t-elle. « Josh, tu sais bien qu’il n’est pas comme ça… je veux dire, je pense que tu le connais suffisamment pour savoir qu’il n’est pas quelqu’un de sournois. » Peut-être que ce n’était pas la bonne tactique de prendre la défense de Zach, mais elle n’avait pas envie qu’il prenne toute la responsabilité sur lui. « Quant à toi… Je ne crois pas que ton caractère dépende de ma présence », ajouta-t-elle. Peut-être que leur relation l’avait adoucit, c’est ce que faisait l’amour, n’est-ce pas ? Mais elle était persuadée qu’il n’avait pas besoin d’elle pour être quelqu’un de bien.

Elle accepta ensuite d’aller boire quelque chose avec lui. N’ayant pas vraiment envie d’un café et l’heure était encore matinale, elle lui proposa d’aller dans un bar à jus. Tandis qu’ils avançaient dans la rue, le silence s’installa. Leann décida d’aborder un certain sujet. Zach. Il était passé la voir il y a quelques semaines. « Je vois… » Non, il ne voyait probablement pas. Elle n’essayait pas de lui dire qu’il s’était passé quoique ce soit, elle essayait… Elle essayait de réconcilier les deux frères. Si certaines filles se sentiraient flattée d’avoir l’amour de deux frères, elle le vivait assez mal. Elle culpabilisait et n’avait pas envie qu’ils perdent l’amour fraternel qui les unissait à cause d’elle. Elle espérait vraiment que Josh pourrait pardonner à Zach un jour. « Le fait qu’il soit mon frère ne lui donnait pas le droit de faire ça… Il aurait du réfléchir un peu avant d’agir et le pardon n’est pas dans mes projets futur. Je dois d’abord me pardonner à moi-même d’avoir été un gros imbécile en pensant qu’il m’aimait vraiment sans compter au fait que je me suis bien fait avoir sur tous les fronts… » Elle baissa les yeux, parce que d’un côté, elle ne pouvait pas lui dicter ce qu’il devait ressentir ou non. Mais d’un autre côté, il n’avait pas idée à quel point il se trompait à propos de Zach. « Il t’aime Josh… Tu n’as pas idée à quel point il tient à toi. Je veux dire… Il n’a jamais vraiment rien tenté envers moi », essaya-t-elle d’expliquer. Il l’avait embrassé, elle l’avait repoussé, et il avait arrêté là. « Je t’aimais comme jamais encore je n’avais aimé une fille. Tu as été la première à m’ouvrir les yeux sur les possibilités d’un avenir à deux… et tu es aussi celle qui m’a montré que ce n’était qu’illusion au final. Je savais que je n’aurais pas dû m’attacher, et pourtant je l’ai fait, car tu étais spéciale… tu es spéciale… mais je sais aussi que tu as eu un pouvoir qu’aucune n’avait jamais eu… celui de me briser le cœur… » Le cœur de Leann se serra. Il était clair qu’elle était touchée par ce qu’il lui disait, ne serait-ce que parce qu’elle avait ressenti la même chose à son égard. « Je suis désolée… Pour tout ce qui s’est passé », commença-t-elle. « Crois moi j’aurais aimé que tout ça se passe différemment. Je crois que la situation était devenue assez… incontrôlable et injuste pour chacun de nous. Zach a eu le mérite d’une certaine honnêteté » Elle n’avait pas eu ce mérite. « Pourquoi est-ce que tu me parles à moi, alors que tu refuses de parler à ton frère ? » demanda-t-elle finalement, après un silence. « Je veux dire… C’est ton frère Josh, ta famille ! Et je ne suis pas sûre que je mérite la séparation que vous vous infligé ! » dit-elle.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Did you forget | Leann   Sam 22 Déc - 13:53


    La conversation était timide et à la fois naturelle. Il avait l’impression qu’il pouvait tout lui dire comme avant, et d’un autre côté, il y avait quelque chose qui le bloquait dans sa démarche. Leann faisait naitre en lui toute une série de contradiction, et c’était ce qui l’avait attiré au tout début de leur rencontre. Après sa remarque, il vit le sourire sur son visage, et son cœur se serra mais d’une manière très étrange, comme si ses sentiments pour elle faisaient à nouveau surface d’un coup alors qu’il tenait de les freiner. « Oui, la vue est superbe » Il se surprit à s’imaginer à ses côtés avec une vue pareille, mais il redescendit assez vite sur terre. Ils n’étaient plus ensemble, elle avait emménagé seule et lui ne vivait plus sous le même toit que son frère non plus. A croire que la vie avait décidé de tous les séparer alors qu’avant ils étaient tous très fusionnels. Ce fut cette pensée qui provoqua une certaine tension en lui et qui transforma la conversation qui était jusqu’à présent agréable.

    Parfois, lorsque vous tenez trop à une personne, vous faites tout pour la repousser en pensant que vous ne la méritez pas. C’était exactement ce qu’il faisait avec elle, inconsciemment, en étant désagréable avec elle. Il ne voulait pas qu’elle perde son temps avec un homme comme lui, qui était bien trop parfaite pour lui. Il ne la connaissait que trop bien, mais lui montrer que c’était encore le cas n’aurait fait que lui confirmer qu’il tenait encore assez à elle pour connaître ses habitudes et ses gestes. Malheureusement pour lui, en voyant sa froideur, il ne pu tenir plus longtemps et s’excusa de son comportement. Encore une fois, il ne pouvait lui résister trop longtemps. Cependant, quand Josh se sent faible, Josh n’est plus très sur de lui et à tendance à dire des bêtises ou bien à mal interpréter les choses et les événements qui se passent autour de lui. « Je suppose que tu veux parler de ton frère » Il hocha doucement la tête en réalisant que c’était affreusement puérile et enfantin de réagir comme ça. « Josh, tu sais bien qu’il n’est pas comme ça… je veux dire, je pense que tu le connais suffisamment pour savoir qu’il n’est pas quelqu’un de sournois. » Josh baissa doucement la tête tout en soupirant et en réalisant que malgré toute la haine et la colère qu’il ressentait pour son frère, elle avait encore une fois raison. Mais dans ce genre de cas, on aime à trouver du mal là où il n’y en a pas. « Quant à toi… Je ne crois pas que ton caractère dépende de ma présence » Josh soupira encore une fois tout en la regardant droit dans les yeux ensuite avant de prendre la parole d’une voix peu assurée.

    « Tu as raison, mais sans toi, je ne sais pas, mon côté sombre revient. Je ne peux m’empêcher de me dire que c’est en partie de sa faute si nous ne sommes plus ensemble. Et mon caractère n’a peut-être pas changé, mais je me déteste tellement depuis quelque temps que je n’ai plus aucune raison d’être aimable avec les gens. Je les repousse tout comme j’ai envie de te repousser depuis qu’on s’est rencontré tout à l’heure. Je ne dis pas que tu dois partir, mais sache que ce n’est pas évident pour moi de te voir sans… J’ai des images qui me reviennent Leann, des habitudes et des gestes qui ne demandent qu’à s’accomplir, et pourtant je ne peux plus. Je ne peux pas mettre la faute sur Zach, alors sur qui ? Sur toi ? Sur moi ? »

    Sur la fin, il y avait une touche de désespoir dans sa voix, et il voulait clairement comprendre comment il pouvait gérer la situation. Le sujet dévia ensuite encore une fois sur son frère, à croire qu’elle n’avait que ce nom à la bouche. Il se demandait même parfois s’il ne devait pas les laisser ensemble, peut-être qu’ils étaient fait l’un pour l’autre, et pourtant, il savait pertinemment qu’il n’en avait pas envie. Il se lâcha ensuite lorsqu’elle lui fit comprendre qu’il devait lui pardonner sa conduite. Il était encore tellement perdu, il ne savait plus quoi faire, qui comprendre, comment agir pour contenter tous le monde et lui avec. Pardonner serait la solution la plus simple pour tous et pourtant, il ne pouvait s’y résoudre pour le moment. Il savait qu’il aurait besoin d’une conversation avec son frère, et il était encore loin de se douter que ce jour arriverait plus vite que prévu. « Il t’aime Josh… Tu n’as pas idée à quel point il tient à toi. Je veux dire… Il n’a jamais vraiment rien tenté envers moi » Joshua la regarda droit dans les yeux tout en essayant de voir si elle disait vrai. D’un côté il était heureux de savoir que son frère payait le prix de son acte, mais il devait avouer que cette relation fraternelle lui manquait quelque peu. Il se sentait seul depuis quelque temps, ne pouvant dire à personne les bonnes choses qui se passaient de temps en temps dans sa vie. Elle pu donc clairement voir un moment de doute et d’hésitation sur le visage du jeune homme durant cette petite minute de silence.

    « Il te l’a dit ? Et toi… tu l’aimes ? »

    Retournement de situation dans la discussion, mais c’était une question qu’il se posait aussi depuis quelque temps. Si elle l’aimait, alors il ne pouvait plus rien contre eux, mais si elle avait encore des sentiments pour lui, il se battrait jusqu’au bout pour la reprendre dans sa vie. Lui qui pensait jusqu’à ce matin l’avoir oublié, réalisait qu’un seul mot d’elle et il serait prêt à se battre pour regagner son cœur. Il s’ouvrit d’ailleurs à elle en lui disant clairement ce qu’il ressentait pour elle. « Je suis désolée… Pour tout ce qui s’est passé » Il lui adressa un petit sourire pour la remercier de toute de même s’excuser. « Crois moi j’aurais aimé que tout ça se passe différemment. Je crois que la situation était devenue assez… incontrôlable et injuste pour chacun de nous. Zach a eu le mérite d’une certaine honnêteté » Il devait avouer que son frère avait eu l’honnêteté de dire les choses, et il se demandait comment les choses se seraient passée si personne n’avait parlé. Il vivrait dans un mensonge, donc dans un sens, elle avait raison, il devait la franchise à son frère.

    « Je te crois… et je dois avouer qu’il a eu ce mérite. Sans cela, j’aurai vécu naïvement dans un mensonge. Surtout que je pensais sincèrement que tout allait bien entre nous. Les hommes ne voient donc vraiment pas quand leur couple va mal. »

    Il lâcha ensuite un petit rire nerveux sur la fin. color=deeppink]« Pourquoi est-ce que tu me parles à moi, alors que tu refuses de parler à ton frère ? »[/color] Il prit tout de même la peine de réfléchir avant de la regarder droit dans les yeux. « Je veux dire… C’est ton frère Josh, ta famille ! Et je ne suis pas sûre que je mérite la séparation que vous vous infligé ! » Il secoua doucement la tête avant de regarder sa main. Il aurait tellement eu envie de la prendre pour la serrer dans la sienne et retrouver cette paix qu’il ressentait lorsqu’il était en contact avec elle.

    « Je ne sais pas, j’ai l’impression que tu n’as rien fait dans l’histoire, alors que lui oui. On était heureux non ? Et tu as raison, tu ne mérites pas cette séparation, car je ne te mérite pas. Ecoute Leann, je suis aussi fatigué de cette situation. C’est difficile pour moi de ne pas rentrer à la maison en sachant qu’il est là. De ne pas appeler car il pourrait répondre. Mais c’est aussi difficile avec toi. J’évite nos endroits, j’ai du changer de portable pour ne pas être tenté de t’appeler, et je réalise que cela n’a servit à rien vu que je le connais par cœur. Mais dès que je pense à toi je le vois, et dès que je pense à lui je te vois. Et ça fait mal tu vois ? Je me demande parfois où on en serait si tout ceci n’était pas arrivé ? Et parfois, j’espère encore que c’est possible… parce que… »

    Je t’aime encore…

Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Did you forget | Leann   Mar 25 Déc - 14:15


I always had this fear that one day you were going to discover that i'm not as great as you once thought i was.



La conversation avec Josh était presque maladroite, ou tout au moins inhabituelle par rapport à ce qu’ils avaient connu par le passé. C’était sans doute normal que ça se passe ainsi dans la mesure où ils ne s’étaient pas vus depuis longtemps et qu’on ne pouvait certainement pas leur demander de retrouver leur complicité d’avant. Pour être tout à fait honnête, Leann n’était même pas sûre qu’ils la retrouveraient un jour. Pour elle, c’était déjà une surprise que Joshua se soit arrêté et lui parle, alors elle n’allait pas trop en demander. Ils parlaient de la pluie et du beau temps. Elle avait en effet emménagé dans le quartier au cours de l’été et appréciait énormément de vivre ici, ne serait-ce que pour la vue sur l’océan qu’elle avait de son appartement. Pourtant, bien vite, il parut évident qu’ils avaient d’autres choses à discuter, des choses plus personnelles. D’eux. Elle n’avait rencontré personne, et franchement, elle n’aimait pas particulièrement les sous-entendus qu’il faisait à ce sujet. Il la connaissait tout de même suffisamment pour savoir qu’elle n’était pas le genre de fille à sauter au cou du premier venu. Mais il avait semble-t-il une idée plus précise d’avec qui elle pourrait être aujourd’hui. Son frère Zach, n’est-ce pas ? Mais là encore, il faisait fausse route, elle ne l’avait revu qu’une seule fois, il y a peu, et le jeune homme n’avait strictement rien tenté envers elle. Il connaissait son frère, il savait que ce dernier n’était pas sournois au point d’attendre leur séparation pour tenter une approche. Josh lui semblait perdu, même au niveau de lui-même. Peut-être que sous ses grands-airs de type populaire qui a toujours eu tout ce qu’il voulait, il y avait finalement un manque de confiance. Et d’après Leann, il n’avait pas besoin d’elle pour être quelqu’un de bien, il ne tenait qu’à lui-même d’agir en conséquence. « Tu as raison, mais sans toi, je ne sais pas, mon côté sombre revient. Je ne peux m’empêcher de me dire que c’est en partie de sa faute si nous ne sommes plus ensemble. Et mon caractère n’a peut-être pas changé, mais je me déteste tellement depuis quelque temps que je n’ai plus aucune raison d’être aimable avec les gens. Je les repousse tout comme j’ai envie de te repousser depuis qu’on s’est rencontré tout à l’heure. Je ne dis pas que tu dois partir, mais sache que ce n’est pas évident pour moi de te voir sans… J’ai des images qui me reviennent Leann, des habitudes et des gestes qui ne demandent qu’à s’accomplir, et pourtant je ne peux plus. Je ne peux pas mettre la faute sur Zach, alors sur qui ? Sur toi ? Sur moi ? » Ca lui faisait de la peine d’entendre tout ça. « Non, surtout pas sur toi », lui assura-t-elle. Il était bel et bien la dernière personne qui devrait assumer cette culpabilité. « Ton frère n’a pas choisi ce qui s’est passé, et si c’était le cas, je pense qu’il se serait volontiers passé de tout ça », dit-elle. « Quant à moi… Je crois que j’ai préféré ignorer, puis éviter les choses, plutôt que de les affronter », ajouta-t-elle. Elle avait eu conscience des sentiments de Zach pour elle à un moment donné, lorsqu’il l’avait embrassé à son bal de promo. Après ça, au lieu de lui parler, elle avait préféré s’éloigner et faire comme si rien ne s’était passé.

Etrangement, la vision que Josh pouvait avoir d’elle n’était pas la chose qui comptait le plus. Il avait tous les droits de le détester, et c’était presque gênant que ce ne soit pas le cas, dans la mesure où il semblait rejeter toute la faute sur son frère. Et il avait une vision de Zach tellement fausse… Elle aurait aimé qu’il le voit à nouveau comme il était, comme son petit frère un peu maladroit parfois, mais sincère, qui avait simplement fait une erreur. S’il y a bien une chose dont Leann était certaine c’est qu’il n’était pas quelqu’un de calculateur qui avait manigancé toute cette histoire pour blesser son frère. Zach tenait à lui, beaucoup plus qu’il ne pouvait l’imaginer semble-t-il. Et puis très franchement, on ne pouvait pas dire qu’il s’était montré particulièrement entreprenant à son égard, puisque ses tentatives s’étaient arrêtées à un baiser, il y a plus d’un an. « Il te l’a dit ? Et toi… tu l’aimes ? » S’il tenait à lui ? Pas textuellement, mais dans sa façon d’expliquer les choses, il n’y avait aucun doute. « Il n’a pas besoin de le dire pour que les gens sachent qu’il tient à toi Josh, ça crève les yeux, t’as toujours été son modèle ! » répondit-elle, comme si c’était la chose la plus évidente du monde. Ca ne signifiait pas qu’elle trouvait que Zach n’avait aucune personnalité, au contraire il en avait une bien défini, mais sur certaines choses, il prenait clairement exemple sur son frère, ce qui était assez touchant à voir. Mais sa deuxième question… Elle ne savait pas comment y répondre. « Je ne sais pas », répondit-elle honnêtement en baissant les yeux. « Je veux dire, je tiens à lui plus que ce que je ne l’aurais pensé et voulu, mais j’en sais rien, on a toujours été de bons amis, et pour le moment, je n’ai pas envie de le savoir. » Traduction, elle n’avait pas l’intention de tenter quoique ce soit avec Zach, comme elle n’avait aucune intention de se remettre avec lui non plus. C’était trop temps, et ils avaient tous besoin que cette histoire se tasse avant de prendre une décision.

Pour le moment, ce qu’elle voulait le plus, c’est que les deux frères se réconcilient, et elle était plus que prête à se mettre de côté pour que ça arrive. Elle n’avait plus envie d’être en travers de leur chemin, d’être cette fille qui avait brisé leur lien fraternel. Non, elle n’avait aucune envie d’être cette personne, la famille était bien trop importante pour cela. Toute cette situation n’était un choix pour personne, c’était simplement devenu incontrôlable, et au moins, Zach avait fait preuve d’honnêteté dans cette histoire. « Je te crois… et je dois avouer qu’il a eu ce mérite. Sans cela, j’aurai vécu naïvement dans un mensonge. Surtout que je pensais sincèrement que tout allait bien entre nous. Les hommes ne voient donc vraiment pas quand leur couple va mal. » Le pire dans tout ça, c’est que leur couple allait bien. Encore aujourd’hui, elle ne saurait pas dire ce qui avait cloché. « Ca n’allait pas mal », répondit-elle. Elle comprenait qu’il ait besoin de chercher des raisons, mais il ne les cherchait pas vraiment où il fallait. « Je te l’ai dit Josh, j’ai aucune idée de ce qui s’est passé, peut-être parce que t’étais loin et que sans vraiment le réaliser je me suis rapprochée de ton frère… Je sais que t’as besoin d’explication, de trouver un bouc-émissaire et une raison, mais je crois qu’il n’y en a pas. On a simplement évolué différemment, sans pour autant qu’il y ait un problème entre nous », expliqua-t-elle.

Il y avait tout de même quelque chose qu’elle ne comprenait pas. Pourquoi avait-il coupé tout contact avec son frère, alors qu’il lui parlait à elle ? Ce n’était pas logique, elle était certes responsable différemment de qui s’était passé, mais elle l’était tout autant que Zach. Elle ne méritait pas qu’ils se brouillent. Et de toute évidence, il ne comprenait pas ce qu’elle avait voulu dire par là. Ce n’est pas qu’elle se plaçait au-dessus des autres, c’était tout l’inverse. Elle ne méritait pas l’attention qu’ils lui portaient en se brouillant. « Je ne sais pas, j’ai l’impression que tu n’as rien fait dans l’histoire, alors que lui oui. On était heureux non ? Et tu as raison, tu ne mérites pas cette séparation, car je ne te mérite pas. Ecoute Leann, je suis aussi fatigué de cette situation. C’est difficile pour moi de ne pas rentrer à la maison en sachant qu’il est là. De ne pas appeler car il pourrait répondre. Mais c’est aussi difficile avec toi. J’évite nos endroits, j’ai du changer de portable pour ne pas être tenté de t’appeler, et je réalise que cela n’a servit à rien vu que je le connais par cœur. Mais dès que je pense à toi je le vois, et dès que je pense à lui je te vois. Et ça fait mal tu vois ? Je me demande parfois où on en serait si tout ceci n’était pas arrivé ? Et parfois, j’espère encore que c’est possible… parce que… » Elle secoua la tête, ne voulant pas qu’il dise ce qu’il s’apprêtait à dire. « Moi aussi », admit-elle tout de même. « Mais ça n’aurait pas de sens. » Ils avaient eu une bonne raison de se séparer, et cette raison-là n’était toujours pas résolue, alors ça n’aurait aucun sens de faire des hypothèses sur la façon dont serait leur relation aujourd’hui. Avec des si on peut refaire le monde… Mais le but était d’en comprendre la réalité non ? « Arrête de me mettre sur un piédestal. Je ne mérite pas que tu en viennes à ne plus voir ton frère. Personne ne mériterait une attention telle que deux frères en viennent à ne plus se parler. On a vécu une belle histoire, une histoire importante… Et je crois que c’est déjà assez énorme qu’on soit resté ensemble pendant près de trois ans, à notre âge ! » admit-elle. Elle s’apprêtait à être dure, mais en même temps, elle avait vraiment l’impression que ces paroles avaient besoin d’être dites. « Tu dois revoir l’ordre de tes priorités. Tu as le choix entre moi, ton amour du lycée, et ton frère que tu connais depuis sa naissance et que tu connaîtras sans doute toute sa vie… Et ce n’est pas moi que tu dois mettre en premier », dit-elle en le regardant droit dans les yeux. « Ca n’enlève rien à ce qu’on a vécu Josh, mais je ne suis pas la personne la plus importante de ta vie », ajouta-t-elle. Ils étaient trop jeunes pour avoir de grandes certitudes comme ça, pour trouver la personne avec qui ils feraient leur vie.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Did you forget | Leann   Sam 5 Jan - 14:57


    De toute les conversations que le jeune homme s’était imaginé avec la belle, celle qui était en train de se dérouler devant ses yeux était de loin la pire. S’il avait pu arrêter le temps et tout recommencer, il l’aurait fait. Il ne savait pas s’il lui aurait adressé la parole, sûrement que oui, mais d’une manière plus détachée pour ne pas se laisser aller à une conversation qui finissait par parler de Zach dans tous les cas. Il se demandait si elle faisait de même de l’autre côté, si elle se souciait de lui auprès de son frère, mais il n’en savait rien, et il ne le saurait peut-être jamais. Mais revenons au présent, où le jeune homme se livrait sans aucune crainte à la jeune femme. Il n’avait plus rien à perdre de toute manière, donc autant dire les choses. Ils n’avaient jamais eu réellement l’occasion de discuter de tout ce qui s’était passé, donc mieux vaut tard que jamais. Sauf qu’entre temps, Josh avait eu le temps de se faire une idée précise de la situation, même si fausse, et qu’il n’arrivait pas à voir une autre version des faits. « Non, surtout pas sur toi » La faute n’était donc pas sienne ? Il était encore plus perdu qu’avant. Il s’était souvent demandé ce qu’il avait pu faire pour que tout ceci arrive, et elle venait de lui annoncer qu’il n’avait strictement rien fait ? « Ton frère n’a pas choisi ce qui s’est passé, et si c’était le cas, je pense qu’il se serait volontiers passé de tout ça » Joshua fronça doucement les sourcils, se demandant comment elle pouvait être aussi sure de ce que pensait et voulait Zach. A croire qu’elle le connaissait mieux que lui-même. Elle s’était peut-être trompé de frère en fin de compte… « Quant à moi… Je crois que j’ai préféré ignorer, puis éviter les choses, plutôt que de les affronter » Le jeune homme lâcha un soupir tout en se demandant si la discussion allait avoir une issus et si elle serait positive pour lui. Il la regarda dans les yeux avant de prendre la parole avec un air assez détaché. Il avait assez souffert jusqu’ici pour ne pas recommencer.

    « Donc si je comprend bien, ce n’est la faute de personne, c’était juste le destin qui ne voulait plus de nous ensemble ? Je n’aurais jamais dû partir… »

    Il avait prononcé cette dernière phrase dans un soupire. L’erreur de son frère lui avait couté l’amour de sa vie, la femme qu’il pensait être la bonne. Il avait perdu ses habitudes, ses repères, et sa famille. Qui peut dire qu’il a aimé une femme jusqu’à tout sacrifier pour elle ? Et pour quoi en fin de compte ? Pour la voir venir le supplier de pardonner à son frère ? Ne pouvait-elle pas dire à Zach de venir s’excuser ? C’était toujours à lui de souffrir et de devoir tourner la page en fin de compte et il n’en avait plus envie. On lui avait toujours dit ce qu’il devait faire de sa vie, son père lui avait tracé un chemin sans demander son avis, et là elle lui demandait de pardonner à son frère. Mais qu’aurait-il en échange ? Est-ce qu’il aurait une chance de la retrouver ? Il ne pensait pas, alors à quoi bon ? A quoi bon donner une seconde chance à la personne même qui a brisé votre bonheur ? « Il n’a pas besoin de le dire pour que les gens sachent qu’il tient à toi Josh, ça crève les yeux, t’as toujours été son modèle ! » Josh ne pu se retenir de faire de gros yeux à sa remarque. « Je ne sais pas » Il eut clairement un pincement au cœur en entendant cette remarque, et il comprit qu’elle l’aimait peut-être mais qu’elle ne s’en était pas encore rendue compte. « Je veux dire, je tiens à lui plus que ce que je ne l’aurais pensé et voulu, mais j’en sais rien, on a toujours été de bons amis, et pour le moment, je n’ai pas envie de le savoir. » Josh baissa lentement les yeux, tout en comprenant la situation. Est-ce qu’elle prenait du plaisir à lui faire du mal comme ça ? Il ne pensait pas, mais en tout cas, elle semblait être abonné. Il soupira doucement tout en parlant d’une voix un peu moins froide mais tout de même distante.

    « C’est drôle comme tu sembles bien le connaitre et lire en lui… Pourquoi ce serait à moi de lui pardonner ? Pourquoi il ne pourrait pas venir s’excuser ? Tu lui parles aussi de moi comme tu me parles de lui ? Sincèrement Leann, tu dis que tu ne sais pas mais moi je sais. Il suffit de voir comment tu prends sa défense. Tu te mets un peu à ma place ou pas ? Imaginons que tu ais une sœur et qu’elle m’embrasse, tu lui pardonnerais d’avoir brisé ton couple ? Et pire encore, imaginons que je te dise que j’ai aussi des sentiments pour ta sœur, tu te verrais l’appeler et lui dire : au fait, c’est pas grave, je te pardonne, on fait tous des erreurs dans la vie, c’est rien… Je suis seule depuis des mois à cause de toi, je n’ai plus une seule femme dans ma vie, mais c’est rien. Sincèrement… J’en ai marre qu’on me dise quoi faire pour le bien des autres, mais vous pensez un peu à moi ? A ce que je veux MOI ? »

    La patience de Joshua avait atteint ses limites, et il ne voulait plus se cacher. Il ne savait pas trop comment elle allait prendre son discours, et il n’avait plus envie de se prendre la tête. Est-ce qu’elle réfléchissait à la souffrance qu’elle lui faisait endurer à chaque fois qu’elle parlait de son frère ? Non, alors il n’allait plus se prendre la tête pour la préserver. Elle avait envie de vérité, et qu’il lui mette la faute dessus, alors il n’allait plus prendre des gants. Mais la jeune femme avait raison sur un point, Zach avait eu le mérite d’avouer sa faute, sans quoi il vivrait dans un mensonge encore longtemps. « Ca n’allait pas mal » Il ne savait pas non plus si c’était une bonne ou une mauvaise chose. En tout cas, s’ils se remettaient ensemble un jour, il savait qu’il aurait une chance pour que son couple aille bien. « Je te l’ai dit Josh, j’ai aucune idée de ce qui s’est passé, peut-être parce que t’étais loin et que sans vraiment le réaliser je me suis rapprochée de ton frère… Je sais que t’as besoin d’explication, de trouver un bouc-émissaire et une raison, mais je crois qu’il n’y en a pas. On a simplement évolué différemment, sans pour autant qu’il y ait un problème entre nous » Il ne savait pas trop comment prendre ce qu’elle venait de lui dire. Donc c’était en partie de sa faute puisqu’il était parti, et aussi parce qu’il avait changé ? Etait elle en train de rompre encore une fois avec lui ? Il se passa doucement une main sur le visage tout en respirant doucement pour se calmer. Il était à deux doigts de la saluer et de partir de son côté pour ne plus devoir se compliquer l’esprit en explication qui ne faisaient que l’embrouiller encore plus.

    « Donc c’est parce que je suis parti… Je savais que ce n’était pas une bonne idée… Donc tu veux dire qu’on se serait quitté de toute manière ? Tu ne m’aimais plus ? Ecoute, plus on discute et plus j’ai l’impression qu’en fin de compte, ce qu’à fait mon frère t’a rendu service, après ce n’est peut-être qu’une impression mais j’en viens à me poser des questions. »

    Il n’était pas encore midi que Josh était déjà fatigué. Il savait qu’après cette rencontre, il allait rentrer chez lui, manger même si de suite il n’en avait clairement pas envie, et surtout, il allait se vider la tête devant un bon jeu vidéo. Ou alors une femme… il ne savait pas encore, il se rendait bien compte qu’il avait besoin de passer à autre chose puisqu’elle semblait lui dire de le faire. Lorsqu’il la vit secouer la tête alors qu’il avait envie de lui avouer qu’il l’aimait encore, il comprit qu’il se faisait encore une fois des idées, et il se ferma totalement à la jeune femme. Elle avait franchi la limite supportable pour lui. « Moi aussi » Quoi… moi aussi quoi… Surement pas ce qu’il s’imaginait, mais il préféra garder le silence. « Mais ça n’aurait pas de sens. » Elle avait raison, leur couple n’avait plus de sens pour lui aujourd’hui. Il se demanda même pourquoi il se battait encore pour elle si c’était du vent en fin de compte. « Arrête de me mettre sur un piédestal. Je ne mérite pas que tu en viennes à ne plus voir ton frère. Personne ne mériterait une attention telle que deux frères en viennent à ne plus se parler. On a vécu une belle histoire, une histoire importante… Et je crois que c’est déjà assez énorme qu’on soit resté ensemble pendant près de trois ans, à notre âge ! » C’était donc ça ? Une relation de 3 ans qui parait juste énorme parce qu’ils étaient jeune ? Et l’amour dans tout cela ? C’était la durée qui comptait ? Estime toi heureux d’avoir été avec moi 3 ans ? Il ne croyait pas à son histoire importante, vu comment les choses évoluaient.

    « Importante… et pourtant je suis le seul à qui ça manque… »

    « Tu dois revoir l’ordre de tes priorités. Tu as le choix entre moi, ton amour du lycée, et ton frère que tu connais depuis sa naissance et que tu connaîtras sans doute toute sa vie… Et ce n’est pas moi que tu dois mettre en premier » Le jeune homme la laissa parler, n’étant plus vraiment investi dans la conversation. « Ca n’enlève rien à ce qu’on a vécu Josh, mais je ne suis pas la personne la plus importante de ta vie » Il fixa son regard également, mais le sien n’avait plus rien de gentil.

    « Encore une fois, tu parles à ma place… Mais j’ai compris le gros du message, il fallait me dire directement que tu n’avais plus envie d’être avec moi au lieu de me faire mettre la faute sur mon frère. En tout cas, c’était sympa de t’avoir revu. J’ai les idées beaucoup plus claires… »

    Josh se leva de sa place. Il avait bien trop mal au cœur, et il allait opter pour une partie de jambe en l’air avec une inconnue pour oublier Leann. Il l’aimait encore, mais quand ce sentiment n’est plus réciproque, pourquoi se battre et avoir l’air totalement maso.

Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Did you forget | Leann   Sam 12 Jan - 16:42


I always had this fear that one day you were going to discover that i'm not as great as you once thought i was.




Analyser les causes de leur rupture n’était pas évidente, parce que pour être tout à fait honnête, elle ne savait pas précisément ce qui s’est passé. Certes, elle avait eu une certaine attirance pour Zach, sans vraiment se l’avouer. Les choses étaient devenues plus réelles lorsqu’il l’avait embrassé, et c’est aussi précisément à ce moment-là qu’elle avait réalisé que ce n’était pas possible et qu’elle devait prendre ses distances. Elle n’était pas le genre de filles à vouloir séduire deux frères pour le plaisir de se sentir irrésistible. Elle refusait d’être comme ça. Alors elle s’était éloignée de Zach, d’autant que Josh était revenu d’Australie. Il était son premier grand amour, et pour être tout à fait honnête, à l’époque, elle croyait à cet idéal selon lequel elle finirait sa vie avec son amour du lycée, un peu comme dans les films. Mais était-elle vraiment fait pour ne tomber amoureuse qu’une fois ? Elle n’était pas tombée amoureuse de Zach, parce qu’ils n’avaient finalement rien vécu ensemble. Elle l’avait aimé en tant qu’ami, et il avait fini par la troubler. Après cette prise de conscience, elle avait décidé de tout arrêter, pour justement ne rien ressentir d’autres. Elle avait voulu privilégier sa relation avec Josh, et c’est d’ailleurs ce qu’elle avait fait pendant un an, jusqu’à ce que Zach ne provoque une dispute et qu’il entende tout. Lorsqu’il l’avait quitté, un déclic c’était produit en elle. Croyez-moi, elle avait été malheureuse de cette rupture, et la mélancolie continuait de l’assaillir aujourd’hui, dans des moments où invariablement elle aurait été avec lui par le passé. Mais elle n’avait pu s’empêcher de réaliser qu’avec Zach ou non, ils n’auraient sans doute pas passer leur vie ensemble. Bon sang, elle avait juste dix-neuf ans et elle s’était sentie liée à lui presque… A vie ? Ca n’avait pas de sens, la plupart de ses amies avaient déjà eu plusieurs expériences ! Et peut-être qu’elle aussi avait besoin de ça, se définir autrement qu’avec Josh, et pour le moment, elle était assez contente d’être seule. Oui, elle sentait qu’elle avait besoin de se définir par elle-même et non par les autres. « Donc si je comprend bien, ce n’est la faute de personne, c’était juste le destin qui ne voulait plus de nous ensemble ? Je n’aurais jamais dû partir… » Elle secoua négativement la tête à sa réponse, parce qu’elle ne voulait pas qu’il ait de regret quant à son voyage en Australie. Peut-être que ça avait joué, dans la mesure où ne plus se voir les avait invariablement éloigné l’un de l’autre. Mais jamais elle ne l’aurait empêché d’avoir cette expérience, tout comme elle n’aurait pas apprécié qu’il l’empêche de faire quelque chose qui lui tenait à cœur. « Bien sûr que si, tu as eu raison, c’est sans doute une de tes plus belles expériences, non ? » fit-elle d’un ton doux. Il avait eu l’air enchanté lorsqu’il était revenu de son année là-bas, et elle n’avait pas envie de lui gâcher ça. « Je n’ai pas sauté de joie quand tu m’as annoncé que tu partais pour un an, parce que je savais que tu allais me manquer et ça a été le cas. Mais jamais je ne t’aurais demandé d’y renoncer pour moi, parce que ce n’est pas comme ça qu’une relation est censée fonctionner » Elle n’avait pas voulu le priver de sa liberté, mais plutôt le pousser à réaliser ses rêves. « Alors j’espère que tu ne le regrettes pas par ma faute », ajouta-t-elle.

Elle avait à cœur que les deux frères se réconcilient. Elle savait que Zach n’avait pas choisi de faire du mal à son frère. Ce n’était pas très difficile de comprendre que le petit frère prenant le grand en exemple. N’importe qui pourrait le voir, même quelqu’un qui ne les connaissait pas particulièrement bien. Puis, Joshua lui posa la question fatidique. Avait-elle des sentiments pour son frère ? La vérité, c’est qu’elle n’en savait rien. Elle ne pouvait ni répondre par l’affirmative ni par la négative, parce que ce n’était ni l’un ni l’autre. Elle ne pouvait pas affirmer qu’elle ne ressentait rien pour lui, ce serait faux. Mais elle n’était pas amoureuse pour autant. Pour tout dire, elle tenait à lui, mais n’avait pas envie de davantage que de l’amitié pour le moment. Elle se voyait mal se lancer à nouveau dans une relation sérieuse tout de suite, ce serait voué à l’échec. Pour le moment, elle voulait se concentrer sur elle, sans envisager de relation amoureuse. « C’est drôle comme tu sembles bien le connaitre et lire en lui… Pourquoi ce serait à moi de lui pardonner ? Pourquoi il ne pourrait pas venir s’excuser ? Tu lui parles aussi de moi comme tu me parles de lui ? Sincèrement Leann, tu dis que tu ne sais pas mais moi je sais. Il suffit de voir comment tu prends sa défense. Tu te mets un peu à ma place ou pas ? Imaginons que tu ais une sœur et qu’elle m’embrasse, tu lui pardonnerais d’avoir brisé ton couple ? Et pire encore, imaginons que je te dise que j’ai aussi des sentiments pour ta sœur, tu te verrais l’appeler et lui dire : au fait, c’est pas grave, je te pardonne, on fait tous des erreurs dans la vie, c’est rien… Je suis seule depuis des mois à cause de toi, je n’ai plus une seule femme dans ma vie, mais c’est rien. Sincèrement… J’en ai marre qu’on me dise quoi faire pour le bien des autres, mais vous pensez un peu à moi ? A ce que je veux MOI ? » D’une certaine façon, cette réaction était presque un soulagement. Non pas que ses paroles lui faisaient plaisir à entendre, loin de là. Mais jusqu’à présent, il avait presque été trop calme. Elle se doutait bien que ce n’était pas simple. Elle avait une sœur, et même si elle était persuadée qu’April ne lui ferait jamais ce genre de plan, elle devait bien reconnaître que si ça arrivait, elle lui en voudrait sans doute un moment, mais elle était aussi sûre que sa sœur lui manquerait suffisamment pour qu’elle revienne vers elle et qu’elle tire un trait sur ce qui c’était passé. « Fais ce que tu veux alors », répondit simplement Leann. Elle ne voulait pas lui imposer de décision, mais il était clair qu’elle pensait qu’il ferait mieux de se rabibocher avec son frère plutôt qu’avec elle.

C’était normal qu’il essaie de trouver une raison, un bouc-émissaire, mais le fait est que dans cette histoire, il n’y en avait pas vraiment. Leur relation s’était terminée sans que quelque chose n’aille fondamentalement mal dans leur couple. « Donc c’est parce que je suis parti… Je savais que ce n’était pas une bonne idée… Donc tu veux dire qu’on se serait quitté de toute manière ? Tu ne m’aimais plus ? Ecoute, plus on discute et plus j’ai l’impression qu’en fin de compte, ce qu’à fait mon frère t’a rendu service, après ce n’est peut-être qu’une impression mais j’en viens à me poser des questions. » Ce qu’elle essayait de lui dire, c’est qu’ils étaient tous les deux jeunes, et que même si le fantasme de passer sa vie avec une seule et même personne était tentant, il faut bien reconnaître que ça arrive rarement. Il commençait et devenir blessant, et Leann était partagée entre l’envie de lui répondre et celle de laisser passer. Pour être tout à fait honnête, elle n’avait pas envie de se disputer avec lui maintenant, et au fond, elle avait bien mérité ses paroles blessantes. « Crois ce que tu veux », répondit-elle doucement en baissant les yeux.

Mais ce qu’il devait absolument arrêter, c’était de la mettre sur un piédestal. Elle ne méritait pas cette attention. Ils avaient vécu une belle histoire de trois ans et c’était déjà énorme à leur âge ! « Importante… et pourtant je suis le seul à qui ça manque… » Non, ça c’était complètement faux ! Elle soupira en gardant son regard vers le sol. S’il avait envie de penser qu’elle ne l’avait jamais aimé et qu’elle s’était remise de leur rupture en un claquement de doigts, grand bien lui fasse, peut-être que la séparation serait plus simple pour lui ainsi. Elle n’était pas la personne la plus importante de sa vie, et il fallait qu’il le comprenne. « Encore une fois, tu parles à ma place… Mais j’ai compris le gros du message, il fallait me dire directement que tu n’avais plus envie d’être avec moi au lieu de me faire mettre la faute sur mon frère. En tout cas, c’était sympa de t’avoir revu. J’ai les idées beaucoup plus claires… » Elle ne répondit rien, malgré le fait qu’elle avait le cœur lourd et les larmes au bord des yeux. Lorsqu’il se leva pour partir, elle ne chercha pas à la retenir. Le meilleur qu’elle pouvait faire pour lui, c’était justement de le laisser partir.

the end.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Did you forget | Leann   

Revenir en haut Aller en bas
 

Did you forget | Leann

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Why Haiti Can't Forget Its Past
» Damon Moon - "It's time to forget about the past"
» ENEYA • « never forget where you came from »
» ♥ - Forget Your Past
» || Come save me, unbreak me, cause I just can't forget you ;
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
♫ Modern Family :: DANS LE GRENIER :: Archives rps-