AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 it all started with a whiskey bottle and a strip-tease | ft Eve A. Arlington

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité
Invité

MessageSujet: it all started with a whiskey bottle and a strip-tease | ft Eve A. Arlington   Ven 11 Nov - 16:55



eve and thayer

Flash Back ; 2 ans plus tôt

Thayer n’était en ville que depuis quelques mois, le temps de trouver ce pub à l’abandon et de le rénover pour en faire le sien. Sortant d’une période très sombre de sa vie, il avait décidé de recommencer à zéro dans un autre état. Il n’avait eu aucune nouvelle de Muse ou de ses parents et avait coupé tout lien avec les personnes qu’il connaissait à New York. Certaines de ses riches conquêtes avaient bien essayé de le contacter, mais il avait très vite abandonné son portable et changé de ligne. Tout ce qu’elles pouvaient lui apporter, c’était de l’argent et cela incluait de retomber dans la drogue, l’alcool ce cercle de luxure où on perd pied avec la réalité. Ce n’était pas une raison pour cracher sur le pactole que ses parties de jambes en l’air avaient pu lui apporter, au contraire cela lui avait permis d’acheter son fond de commerce et de payer tous les travaux. Il avait embauché deux serveuses, un barman irlandais et avait un petit groupe d’habitué. Plus le temps passait, mieux son commerce marchait et voir cela lui confirmait qu’il avait fait le bon choix. Il avait rencontré des personnes intéressantes à son arrivée, son barman d’abord qui s’avérait être plus sympathique qu’il ne l’aurait pensé aux premiers abord et une jolie petite brune du nom d’Erin qu’il avait ramené chez-elle quelques mois plus tôt après une sacré cuite et qui se faisait une place dans sa vie. S’il ne l’admettait pas encore complètement et avait encore envie de les rejeter, ces personnes avaient une vraie importance pour lui et dans sa démarche de renouveau. En effet, faire table rase incluait de se débarrasser de ses addictions aux drogues et à l’alcool. Il lui arrivait encore de replonger, mais Erin était toujours là pour l’en sortir et aussi Emrys à sa manière si particulière. Thayer le sentait, il avançait à présent dans la bonne direction et il en ressentait une certaine fierté. N’allait toutefois pas croire qu’il avait changé radicalement, une de ses addictions demeurait et ce n’était pas la moindre. Les femmes, petites, grandes, rondes, minces, rousses, brunes, blondes, ils les aimaient toutes. L’art de la séduction, les sentir sous son emprise, se sentir sous la leur, cela lui permettait de se sentir vivant. N’allait toutefois pas croire qu’il faisait l’amour avec toutes celles avec qu’il s’amusait à séduire, il était juste évident pour lui que la chasse en elle-même était déjà un jeu des plus jouissifs.

Ce soir-là, une magnifique brune était entrée dans son bar avec la ferme intention de boire jusqu’à s’écrouler. Est-ce parce qu’il avait senti en elle une réelle détresse comme celle qu’il ressentait dans ses années noires ou juste par curiosité, lui-même ne le savait pas, mais il décida de s’occuper personnellement d’elle laissant Emrys servir les autres clients. Sitôt face à elle, un jeu de séduction s’était installé auquel il s’était plié avec plaisir. De verre en verre, de pic en pic, de regard en regard, elle était à présent montée sur le bar et commençait un strip-tease. Thayer n’était pas homme à refuser de tel spectacle et pour éviter que cela soit associé à un spectacle pathétique d’une femme ayant trop bue, il lança « I Love Rock N' Roll » de Joan Jett & the Blackhearts. Très vite l’ambiance était montée et femmes et hommes frappaient des mains en rythme pour l’encourager, certains se déhanchant eux-mêmes. Quand à Thayer, il profitait simplement du spectacle, se demandant jusqu’où la belle irait et pensant que décidemment cette soirée s’annonçait agréable.


Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: it all started with a whiskey bottle and a strip-tease | ft Eve A. Arlington   Sam 19 Nov - 16:50



Flash Back ; 2 ans plus tôt

Encore un soir ou l’absence de Max se faisait cruellement sentir. Ma fille avait six ans et cela faisait deux ans que je m’endormais seule avec pour toute compagnie un oreiller, parfois ma fille. Aller dans un bar n’était pas rare, j’y revenais parfois avec un homme, que je finissais par renvoyer chez lui lasse avant même d’avoir débuté. Parce que seules ses mains me donnaient ce que je cherchais, seulement son sourire me rendait vivante et seulement ses lèvres me rendaient dingue.. bref, j’étais un cas désespéré.. Ce soir là, j’avais eu envie de finir par oublier jusqu’à mon prénom et l’on sait tous comment y parvenir. C’est tout bonnement que je suis allée boire dans cet établissement.. De vodka en vodka et de discussion en discussion avec un mec particulièrement sexy.. Il ne se cachait pas, il flirtait ouvertement, te je le laissais faire, en rajoutant aussi ma participation tiens, tant qu’à faire.. Un sourire à damner un saint, des yeux qui vous longeaient dans une sorte de transe tant ils envoyaient un message port et profond. Était-il conscient de l’effet qu’il avait sans aucun doute sur les femmes ? En jouait-il ? « Moi c’est Eve et toi ? » Mettais-je présenté. Puis, une boisson en entrainant une autre j’avais trouvé l’idée amusante de me lâcher un peu..beaucoup et de monter sur le bar.. Je commençais à danser sur la musique, sans me soucier du regard peut être porté sur moi.. Peu m’importait à vrai dire.. Il aurait été là, il m’aurait fait descendre et aurait tabassé tout homme ayant eu l’audace de me reluquer. Mais ce soir là, il n’était là, il ne le serait jamais et sous les yeux de « Thayer », homme au nom original, je dansais sur le comptoir d’un bar.. Je me sentais ridicule, mais pour une fois, ça faisait un bien fou. Ne plus être une mère, une mère célibataire, juste une femme qui s’amuse, et tant pis si j’avais l’air d’être complètement stupide. Parfois, on a juste envie d’être autre chose qu’une personne raisonnable… Pour me rendre service, oui pour tout autre raison il se mit à chanter « I Love Rock N' Roll », lui souriant je continuais de anser alors que les gens commençaient à chantonner et qu’on trouve cette musique dans le jukebox.. D’autres femmes vinrent me rejoindre, elles avaient elles aussi des airs de mère, épouse, qui pour une soirée voulaient être plus que ça.. Je finis par enlever mes affaires et me retrouvais bientôt en soutien gorge, ayant gardé le bas qui se trouvait être un short.. Autre chose que ce que je portais usuellement au travail par exemple.. Je me déhanchais sous le rythme de la musique, souriant tout en me sentant pas très à l'aise... Je manquais de m’étaler à un moment, le bar tournant je décidais que le spectacle allait finir plus vite que prévu.. Je tendis la main afin qu’il m’aide à revenir sur terre, reprendre ma vie banal de mère célibataire après une introspection dans celle d’une stripteaseuse.. « Je bois pas souvent..Du moins pas autant.. Désolée.. » Pourquoi je m’excusais ? Aucune idée, je me sentais absolument conne d’avoir pensé que ce serait jouissif de ne pas agir comme une personne responsable. Mai peut être étais je perdue, sans lui..


Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: it all started with a whiskey bottle and a strip-tease | ft Eve A. Arlington   Dim 20 Nov - 13:23



eve and thayer

Flash Back ; 2 ans plus tôt

La soirée s’était déroulée comme tant d’autres, il avait repéré une femme sublime qu’il avait décidé de charmer. Qu’il décide ou non de tenter de la ramener chez-lui était une autre histoire. Il aimait discuter avec elle, leurs échanges sensuels et lourds de sous-entendus. Si aux premiers abords, elle lui avait semblait fatiguée et au bord du rouleau, l’alcool avait cela de bien qu’il permettait parfois de s’évader et c’était une femme libérée de soucis qui monta sur le bar vite suivie par d’autres. L’ambiance du bar qui avait ouvert depuis peu n’avait jamais été aussi sauvage et ce n’était pas pour déplaire aux hommes de l’assemblée. Quand il l’aperçut vaciller, il baissa la musique et l’aida à descendre. Inutile de provoquer un accident, elle avait piquée un peu plus son attention et il avait envie d’en savoir plus sur elle. Il la laissa remettre son haut avec regret, elle était magnifique même si certains auraient été éventuellement gênés par les vergetures légèrement effacées dû à une grossesse. S’il les avait remarqué, c’était parce que ce n’était pas la première fois qu’il voyait une mère nue s’offrir à lui, même s’il ne préférait pas entrer dans les détails de ces années-là, où il couchait avec des mères de familles bourrées aux as pour de l’argent. « Je bois pas souvent..Du moins pas autant.. Désolée.. » Pourquoi s’excusait-elle ? Il n’y avait véritablement aucune raison et Thayer était bien décidé à le lui souligner. Se rapprochant doucement d’elle, il lui souffla quelques mots à l’oreille. « Si vous voulez mon avis, vous devriez boire plus souvent. » Il s’écarta d’elle, retrouvant son sourire charmeur. « Tu étais magnifique, la plus belle de toute. » Il s’était mis à la tutoyer, signe qu’il désirait monter graduellement leur niveau d’intimité. Oui, cette femme l’intéressait parce que contrairement à la cruche avec qui il avait couché quelques jours plus tôt, il sentait qu’elle avait une histoire, une expérience douloureuse comme lui et il avait envie de lui apporter du bien être juste pour une nuit, pour lui, pour elle. Contrairement à d’autres femmes, il doutait que quelques compliments suffiraient à l’amener dans son lit, ou s’il y arrivait elle ne pourrait se détendre dans ses bras. Il fallait qu’il comprenne ce qui la faisait boire, qu’il l’entende et qu’il lui permette de se libérer au moins l’espace de quelques heures. « Tu disais que tu buvais rarement autant, je peux me permettre de te demander pourquoi ce soir ? J’ai l’impression que ce n’est pas pour fêter quelque chose. » Tournant la tête pour s’occuper d’essuyer les verres, il pensait qu’il serait plus facile pour elle de lui parler s’ils ne se regardaient pas directement. Si elle refusait de parler, il ne s’en vexerait pas. S’il avait décidé d’en savoir plus sur elle, il ne cherchait pas non plus à savoir les plus sombres secrets de sa vie. Si elle se fermait, il oublierait et elle redeviendrait une cliente comme les autres. Pour le moment, pour ces quelques heures à suivre, elle était spéciale à ses yeux et tout simplement parce qu’il en avait décidé ainsi.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: it all started with a whiskey bottle and a strip-tease | ft Eve A. Arlington   Lun 21 Nov - 17:47

Flash Back ; 2 ans plus tôt

Il se rapprocha, il fut bientôt tout pris et il murmura à mon oreille. Il était rare qu’un homme soit s proche de moi, je n’avais eu personne depuis Max, ou du moins pas grand monde. Aucun ne pouvait me donner ce que lui avait pu me donnera, avant le chaos, avant la déchéance, la solitude et la tristesse. Il m’invitait à boire plus souvent ? C’était une blague ? Je le regardais interdite.. Puis il ajouta que j’étais la plus belle de toute.. Un charmeur, c’était bien ma veine. Avant que je lui mette le grappin dessus, Max aussi en avait baratiné des filles, et je l’avais attiré parce que sur moi, ça n’avait marché. Parce que les grands compliments et les flatteries ne me faisaient que peu d’effet. Était-il l’une de ceux-ci ? L’un des hommes qui pensent qu’en disant toutes ces choses une femme peu intelligente se livrerait corps et âmes à lui ? Pensait il que j’étais l’une d’elles ? Une femme sensible à son égo, sensibles aux foutaises débitées pour la séduire ? J’aurais pu l’envoyer paitre, lui dire non, lui dire qu’il n’avait à me dire ces choses..Si je n’avais été soule. Je sentais mon jugement vaciller, mes pensées se brouiller. Je n’étais pas si certaine, moi, que boire et pu être la solution. Je pensais de moins en moins à ma vie, mais je songeais de plus en plus à faire n’importe quoi. A me laisser aller.. J’étais étonnée qu’il me tutoie à vrai dire. Une tactique comme une autre, mais qui restait inhabituelle.. Marrant à quel point j’avais pu avoir affaire à ce genre de type à l’époque de l’université, et même après avoir été en couple.. A croire que l’interdit attire. Mais la suite me surpris bien plus encore. Il voulait savoir pourquoi d’habitude, je ne bois pas. Pourquoi cette fois là. Peut être parce que la petite était en garde, que j’étais seule un soir où tout le monde sortait et que la solitude me rattrapait, la peur de ne jamais retrouver ce que j’avais eu. Peur de ne jamais donner un sens à ma vie ou celle de Sacha. Je me mis à sourire. Première fois qu’on se demandait comment j’allais, même si c’était par un étranger. Beaucoup n’avaient eu que faire de ma situation et après avoir été plainte quelques mois, ils avaient oublié. « Je n’ai pas très envie d’en parler..ici. Je ne suis pas le genre de personne à bavasser autour d’un verre et raconter ma vie dans un bar.. Je n’aurais jamais du venir.. Je m’excuse de nouveau.. Merci. » Pourquoi avais je du mal à me dire que je quitterais cette pièce seule ? Pourquoi quelque chose me disait que je finirais par le suivre lui..Ici ou ailleurs. Une intuition folle qu’il puisse avoir quelque chose à me donner, ou tout simplement passer du temps avec moi. Étais-je si peu confiante en mon sex-appeal ? Ou avais-je peur, quelque part, d’aimer cela ? Je me stoppais un instant, il fallait que je demande, plus dort que moi. J’ignorais si c’était l’alcool qui me faisait parler.. « Juste une question.. Pourquoi moi ? Je n’ai rien à offrir, rien à donner et je ne cherche rien ici.. » Aurais je la réponse ce soir ? Peut être.. Ou peut être aurais une réponse à une question que je n’ai encore posé.





Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: it all started with a whiskey bottle and a strip-tease | ft Eve A. Arlington   Lun 21 Nov - 21:49



eve and thayer

Flash Back ; 2 ans plus tôt

Thayer était un charmeur, un homme qui respectait les femmes assez pour ne pas leur donner d’illusions, mais pas au point de pouvoir leur donner de l’amour. La tendresse, cela lui arrivait, mais que si une femme se démarquait après sa routine habituelle de séduction. La plupart du temps, les compliments superficiels suffisaient sur des femmes ayant bu un verre ou deux. Il était bel homme, avait un sourire captivant et cela était assez pour beaucoup d’entre elles. Il le savait en un regard, si la belle serait encline à le suivre dans son lit. Si elle n’était pas charmé par ses phrases de beau parleur, il l’observait de plus près et décidait en fonction de son humeur et autres facteurs aléatoires s’il voulait creuser un peu plus. Les femmes montrant une réelle détresse captaient toujours son attention, de par leur ressemblance avec lui dans son passé. S’il se sentait heureux et sur la voie de la reconstruction, il aurait cette envie irrépressible de les aider à sa manière. A savoir, les charmer et leur faire oublier leurs problèmes pour une nuit. S’il se sentait mal ou en manque de drogue, alcool, il les jetterait sans chercher à aller voir plus loin, se braquant complètement, voyant en elle un passé qu’il voulait effacer. Ce soir il se sentait bien et il avait envie d’apprendre à connaitre plus cette femme qui semblait entrer dans son jeu sans pour autant succomber à ses phrases passe partout. C’est pourquoi il lui posa cette question des plus indiscrètes, bien conscient qu’il avait de grandes chances de se prendre une veste. « Je n’ai pas très envie d’en parler..ici. Je ne suis pas le genre de personne à bavasser autour d’un verre et raconter ma vie dans un bar.. Je n’aurais jamais du venir.. Je m’excuse de nouveau.. Merci. » Il avait essayé et échoué, tant pis. Son problème était bien trop présent en elle pour qu’elle ne puisse qu’en survoler les grandes lignes, il lui aurait fallu entrer dans des détails intimes non destinés à un inconnu. Si elle était venue ici, ce n’était pas pour parler d’elle et de ses problèmes, mais bien pour les noyer dans l’alcool. Soit, ce fut un moment agréable. Thayer était prêt à la laisser partir sans essayer plus avant, après tout elle ne paraissait plus réellement intéressée et sa tendance à s’excuser commençait à le refroidir. L’homme est d’humeur changeante et le jeune Weston n’échappait pas à la règle. « Juste une question.. Pourquoi moi ? Je n’ai rien à offrir, rien à donner et je ne cherche rien ici.. » et le vent venait à nouveau de tourner, piquant de nouveau l’intérêt de notre cher Thayer. Ce genre de phrases, même si l’alcool jouait sûrement, ressemblait à une invitation à plus. Pourquoi elle ? Il avait la sensation que sa réponse ne la satisferait peut être pas, mais c’était ce qui lui était venu le plus naturellement. « et pourquoi pas ? » puis dire qu’elle ne cherchait rien ici n’était pas totalement vraie. On ne vient pas en minishort dans un bar à cette heure-ci seulement pour se murger. Il décida de revenir au vouvoiement, sans raison précise, mais cela ne fit reculer aucunement l’intimité qui s’installait entre eux. « je doute que vous soyez venu ici sans aucune idée en tête, ou du moins j’espère qu’après cette dernière heure j’ai réussi à en faire germer une ou deux dans votre esprit. » Il leva un sourcil et reprit son sourire charmeur, oui il décidait de revenir à une séduction éloignée de ce sujet lourd et pesant qu’il avait amené auparavant. Si elle désirait lui parler, elle le ferait plus tard et dans un lieu plus… isolé.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: it all started with a whiskey bottle and a strip-tease | ft Eve A. Arlington   Lun 5 Déc - 14:41

Le pourquoi pas me laissa songeuse. Après tout, il n’était question que de séduction, et j’étais célibataire. Dur de s’imaginer avouer ce fait. Max avait fait partie de ma vie un long moment et je me sentais mal de le trahir. Mais le trahissais-je vraiment ? Je n’étais plus avec lui et m’amuser pouvait être un moyen de ne plus penser à lui, ne plus souffrir. Thayer ne demandait pas un résumé de ma vie mais une invitation à l’oublier un moment. Je n’avais de doute sur ce qui suivrait peut être, mais après tout, il fallait que je me décoince, l’alcool aidant, je devais pouvoir lui donner un peu plus qu’un au revoir rapide et un souvenir d’un striptease. Je souris à cette phrase. Je n’allais pas en demander plus. Je resterais sur ça, un pourquoi pas. Il avait raison. J’étais tellement occupée à ressasser que je n’imaginais pas pouvoir prendre plaisir à une entrevue. A ce rythme là j’allais finir nonne.. Une idée en tête ? Non. Je n’en avais pas, ou alors, pas consciemment. Oui c’était surement cela. J’avais pas d’idées préconçues mais j’avais sans doute imaginé m’amuser un peu. Même si le premier but était de me souler et de finir amnésique ou dans un coma éthylique. Super pour une mère… « Honnêtement ? J’étais là pour oublier mon passé. Oublier qui j’étais et ma vie pour un soir. Je dois l’avouer, j’ai une autre idée en tête là, de suite, et je pense que vous pourriez m’y aider.. » Je lui laissais pas le temps d’y songer et je pris sa main, l’embarquant vers la ruelle derrière le bar. Pourquoi je faisais ça ? Je n’en avais aucune idée, j’agissais par instinct. Fini les interminables réflexions, ce soir, je m’amuserai et rien d’autres. Je finis par me décider après tout avant d’être mère, j’avais été une femme, une belle femme et un tantinet sexy.. Alors autant continuer n’est ce pas ? Je le plaquais contre le mur de la ruelle et me mis à sourire. « Je pense que j’ai trouvé une occupation.. » ponctuais je ma phrase d’un baiser plus qu’envoutant et passionnant. Je voulais, pour une nuit, retrouver ce qui faisait de moi une prédatrice, l’époque où les hommes me désiraient, l’époque où les hommes n’étaient pas blonds et père de ma gamine. Avant d’être mère, avant d’avoir des responsabilités. Une certaine euphorie s’emparait de moi, je le sentais, ce serait différent ce serait génial, et ce serait éphémère. Je le savais, je ne le reverrais sans doute pas, du moins, pas comme ça. Il pouvait me repousser, il pourrait me dire que ce n’est pas ce qu’il désirait.. Pourtant, si j’avais pu lire dans ses yeux cette lueur, ses gestes ne trompaient pas. Etre futile, être frivole, une chose que j’avais été il ya bien longtemps. Comment avais je pu perdre autant de ma spontanéité ? De ma vigueur. A Croire qu’avoir un enfant m’avait figé dans le temps. Glacée, enfermé dans une spirale, un cercle vicieux. Vous pense que vous n’avez plus le droit de ne penser qu’à vous, d’être légère, de jouir de la vie. Vous vous retenez, vous gardez tout, et ce soir, je lâchais ce que j’avais pu emprisonner.. Mes mains vinrent sous son t-shirt parcourir son torse et je sentis en moi ce que je n’avais ressenti depuis long.. Cette soirée promettait, même si une partie de moi avait peur qu’il se rétracte, découvrant que sous les couches de vêtements je ne fusse moins attirante..voire repoussante.


Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: it all started with a whiskey bottle and a strip-tease | ft Eve A. Arlington   Mer 14 Déc - 11:35

:out:
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: it all started with a whiskey bottle and a strip-tease | ft Eve A. Arlington   

Revenir en haut Aller en bas
 

it all started with a whiskey bottle and a strip-tease | ft Eve A. Arlington

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» WHISKEY - vous allez adorer la gnutgnuter
» It started out with a kiss, how did it end up like this ? It was only a kiss... [Duc(hesse) :} ]
» Let's get the party started > ouvert à tous
» Eireann N. Callaghan
» Let's get the party started
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
♫ Modern Family :: DANS LE GRENIER :: Archives rps-