AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Jo&Ethan - Rencontre quelque peu particulière

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité
Invité

MessageSujet: Jo&Ethan - Rencontre quelque peu particulière   Dim 4 Nov - 16:08


Rencontre quelque peu particulière
Ft. Jo & Ethan
Et hop, une journée de plus dans la ville des anges pour le p'tit Green. C'est au lever du soleil qu'il se leva pour aller bosser. Il était chanceux, il n'avait pas été de garde cette nuit car ce n'était pas forcément quelque chose qu'il aimait. En plus, travailler aux urgences n'était pas une mince affaire. Même s'il n'auscultait pas ces personnes, il en voyait débarquer presque en deux morceaux. Il entendait des cris et, comme beaucoup de monde, ce n'était pas quelque chose qu'il aimait. Et pourtant, il avait été habitué avec les accouchements qu'il avait fait ou dont il avait fait partie de l'équipe accoucheuse mais, ce n'était définitivement pas la même chose. Enfin, en ce jour grisâtre à Los Angeles, il alla travailler une fois s'être préparé. Son petit déjeûner ? Il allait prendre un truc à manger en passant devant la boulangerie parce que, la nourriture de l'hôpital, ça allait bien cinq minutes.

Arrivé à l'hôpital et en voyant la liste des patientes qui l'attendait, il se disait que la journée allait être très longue. De plus, en tant que "petit nouveau" et surtout en tant que remplaçant d'un gynécologue qui était un vieux chnok, il avait eu le droit à quelques vieilles femmes tout aussi chnok que son prédécesseur. Evidemment, il ne disait pas ça devant ses collègues, il gardait ce qu'il pensait pour lui et c'était sûrement mieux ainsi. Mais il restait tout aussi professionnel même si les vieilles dames lui disaient qu'il était trop jeune, ou qu'elles ne voulaient pas d'un jeune comme gynéco. Ma foi, c'était leur droit de demander un autre gynéco que lui, il y en avait d'autres dans l'hôpital et heureusement. Arrivé dans son bureau, il posa le listing des patientes de la journée sur son bureau et enfila sa veste blanche avant de désinfecter ses mains. Défaut professionnel ^^. Les patientes défilèrent dont deux nouvelles d'une trentaine d'années qui attendaient un enfant. Un peu avant le temps de midi, il regarda la prochaine patiente sur sa liste et vit "Antigone Cosette Joanne Potter". Wow, quel nom à rallonge. Et en voyant les prénoms, ça devait être une vieille. Il se leva et alla raccompagner la patiente dehors pour appeler la prochaine.

- " C'est au tour de Madame Potter"

Il attendit un instant avant de voir une jeune fille se lever. Elle était peu habillée mais Ethan s'en fichait. Elle restait une patiente et ce n'était pas son genre de juger les gens. Mais n'empêche: comment une jeune fille pouvait aller chez un gynéco de soixante-quatre balais ? Ils ne se comprenaient sûrement pas car la génération n'était pas la même et il était important de bien s'entendre, et de se sentir à l'aise surtout, avec son médecin. Surtout avec son gynéco parce que ce n'était pas comme s'il n'auscultait que le coeur ou une partie du corps pas intime.
© Belzébuth
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Jo&Ethan - Rencontre quelque peu particulière   Mer 7 Nov - 8:54


Rencontre quelque peu particulière
Ft. Jo & Ethan
Aujourd'hui Jo avait un rendez vous tout à fait particulier. Enfin tout à fait normal aussi, surtout pour une femme de son âge qui s'amuse à faire des galipettes à tout va. Il était toujours important de vérifier que tout allait bien, etc. etc. Cela dit la plus part des femmes qui n'aimait pas écarter les jambes pour rien n'appréciait pas forcément se rendez vous, et évitait surtout de le crier sur tous les toits. Jo ne le criait pas non plus, quoique lorsqu'il s'agissait de balancer des choses choquantes elle était toujours présente, mais se fichait complètement de là ou elle se rendait un fin d'après midi.

Comme à son habitude elle était habillée trop court, trop tapageur, et trop aguicheur. Elle se fichait bien des regards, mieux elle les appréciait, et une jupe courte lui donnait toute sa féminité. Et puis bon qu'on se le dise elle préférait toujours en avoir le moins à enlever possible. Pour le gynécologue... Pas pour autre chose pervers. Arrivé dans la salle d'attente elle apprécia le regard outrée des croulantes qui l'observait d'un oeil mauvais, elle sortit son carnet de cuir et commença à gribouiller qu'elle idée. La salle d'attente d'un gynécologue était pour Jo croulante d'idée farfelu qu'elle atteignait sans se mettre sous acde ce qui était tout de même non négligeable. Elle vit rentrer une patiente avant elle, et se rendit compte qu'elle était probablement trop en avance et qu'il lui faudrait attendre. Bon ce n'est pas grave, elle n'avait qu'à réfléchir à ce qu'elle dirait pour traumatiser encore ce pauvre médecin. Le gynéco était un vieux croulant, comme les trois quarts de sa clientèle, qu'elle s'amusait à traumatisé de parole perverse, vicieuse etc... Lorsqu'elle sortait de son cabinet, il devait clairement se dire que la jeunesse était dans une très mauvaise passe.

" C'est au tour de Madame Potter"

Jo releva ses yeux de son carnet et le rangea rapidement dans son sac. Elle ouvrit de grand yeux et reluqua sans aucun complexe le jeune homme qui venait de l'appeler. Diable soit le vieux croulant avait engagé un secrétaire/infirmier diablement sexy... Soit... Non... Miaou ! Ca serait encore plus drôle. Jo se leva s'approcha du médecin avec une grande agilité. Oui Jo marchait avec agilité. Ses jambes étant monté sur ressort elle avait la souplesse de quelqu'un marchant sur la lune tout en restant clouer au sol entre chaque pas, c'était délicieux à regarder.

"Waouh! Rassurez moi vous n'avez pas tué le croulant pour prendre sa place ?"

Jo n'était pas encore rentrée dans la salle qu'elle commençait déjà, elle s'attira un regard noire de l'assemblée vieillissante, leur fit un sourire et rentra pendant que le médecin fermait la porte derrière lui.

"Ca doit en déstabiliser beaucoup d'avoir un gynécologue assez canon... Elle doivent avoir peur d'être excitée par vous et de mouillez ce que vous ne manquerez pas de remarquer... Quoique je doute que la plus part sois encore capable de se genre de chose..."

Dit-elle avec un sourire avant de s'assoir bondissante sur la table d'auscultation. C'est vrai qu'en général on commence assis au bureau du médecin, mais elle avait perdu cette habitude avec le vieux croulant qui ne voulait clairement pas passer une seconde de trop avec la rousse.

"Vous avez quel âge au juste ? Dites moi combien de ses vieilles on refusée d'être ausculter par vous ? Si ça peut vous rassurez je ne vous lâcherais pas. Vous me faites ce que vous voulez..."

Jo ne pensais pas à mal en disant ça. Elle parlait souvent sans réfléchir et ses mots dépassaient souvent le sens de sa pensée. Quoiqu'à y réfléchir elle ne serait probablement pas contre, mais ce n'était pas le moment de faire du gring au docteur.

"Je parlais gynécologiquement parlant n'est-ce pas ? J'ai l'habitude de choquer le vieux... Alors j'ai probablement oublié de laisser ma langue allumée sur la radio perversion, ne faite pas attention. Ou en faite comme vous voulez, je m'en fiche. Au faite au cas ou vous vous demandez ce que je fais là, c'est une simple visite de routine... Que tout est en ordre. Revoir les effets de la pilule... La dernière fois elle a jouée des siennes, j'ai cru que je me vidais de mon sang sans raison au milieu du cycle... Et me faite pas ses grands yeux je n'avais pas oublié de la prendre. Je n'oublie jamais. Je sors couvert, toujours. "

Dit-il dans un grand sourire. Elle n'avait pas franchement fait attention qu'elle monopolisait la parole, et que malgré les questions qu'elle avait posée il n'avait simplement pas eu le temps d'y répondre.

"Il paraît qu'il existe une pilule qu'on prend tout le temps et qu'on a plus ses règles... Ca fiche pas en l'air les ovaires ça ? Non parce qu'en soit on sait jamais... Peut être que dans dix ans j'aurais arrêté mes conneries et que je voudrais des enfants..."

C'était étonnant comme phrase sorti de sa bouche, mais pas tant que ça. Elle était orpheline, et si elle savait que ses parents l'avaient beaucoup aimé, elle regrettait quand même de ne pas avoir eu de famille. Jamais. En même temps elle n'avait aucune idée de ce que mère pouvait bien vouloir dire. En voyant que le médecin n'avait pas bougé, elle réagit

"Oh je suis désolé... J'ai l'habitue de faire la discussion toute seule avec le croulant... A vous la parole !"

Dit-elle dans un grand sourire avant de se taire et de s'appuyer sur ses mains sur la table derrière elle.
© Belzébuth
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Jo&Ethan - Rencontre quelque peu particulière   Lun 12 Nov - 13:32


Rencontre quelque peu particulière
Ft. Jo & Ethan
Pourquoi Ethan avait-il débuté des études en médecine gynécologique alors qu'il avait toujours été quelqu'un de timide ? Au début, il ne savait pas vers quelles spécialité se diriger, mais il savait qu'il voulait devenir médecin. C'était une bonne chose vu qu'il entamait des études pour être médecin. C'est arrivé en troisième année, alors qu'il devait choisir une spécialité, qu'il se dit que ce n'était pas une mauvaise idée de devenir gynéco. Il avait essayé la médecine générale pendant trois mois et l'ophtalmologie. C'était ses deux choix avant gynéco mais il n'avait vraiment pas aimé ses stages. En même temps, il avait eu droit à un service d'ophtalmo qui ne lui avait rien appris et en médecine générale, les petits bobos du quotidien ne l'intéressaient pas vraiment. Par contre, le contact proche d'un généraliste avec les gens, ça il avait vraiment apprécié. Ceci dit, jamais il ne s'était vu devenir gynécologue. Et puis, petit à petit, il avait pris ses marques dans un service où ses collègues l'avaient beaucoup aidé. Enfaite, c'était ça qui avait fait la différence: l'aide des gynéco avec qui il avait appris son métier. Parce que si ces personnes ne l'avaient pas aidées, il savait que ça aurait été comme avec l'ophtalmologie. Mais, heureusement, il avait trouvé enfin sa voie.

"Waouh! Rassurez moi vous n'avez pas tué le croulant pour prendre sa place ?" Sincèrement, Ethan avait envie d'en rire. Mais il devait respecter l'éthique et ne pas prendre parti. Bien que, personnellement, il trouvait que le gynéco pensionné qu'il remplaçait était bien trop à cheval sur les règles. Et on aurait dit qu'il n'avait aucune psychologie et qu'il fallait qu'un rendez-vous, ça aille vite, du genre, on arrive, on se déshabille, visite, frotis si nécessaire et bye. Ethan ne voyait pas les choses comme ça mais il savait que d'autres gynéco était comme le pensionné. Il n'allait pas tenter de les changer, ça ne servirait strictement à rien. Le jeune gynéco laissa la jeune femme rentrer dans le cabinet, entendant bien toutes ses paroles mais elle ne lui laissait pas une seconde pour en placer une. Apparemment, elle avait été bien drillée avec son ancien gynéco parce qu'elle prenait place directement sur la table d'auscultation. Et à partir de ce moment-là, elle n'arrêta pas. Des questions un peu personnelles jusqu'à la question des règles abondantes, tout y passa. Non, Ethan n'était pas mal à l'aise, c'était juste qu'il était étonné. Habituellement, les jeunes femmes discutaient un peu avant de se mettre sur la table. Mais apparemment, pour la Potter, ce n'était pas ainsi. En entendant ses excuses pour avoir parler trop longuement, Ethan rit légèrement.

- "Quelle piplette ! J'ai jamais entendu une patiente parlant autant que vous. Mais, avant que je vous ausculte, asseyez-vous près du bureau. C'est pas dans mon éthique de demander à mes patientes d'ouvrir les jambes dès qu'elles entrent dans mon bureau"

Ethan en avait vu que toutes les couleurs mais même si la demoiselle était habituée à avoir directement l'examen intime, c'était pas dans les idéaux du jeune homme. Une fois qu'elle fut assise, il fit de même de l'autre côté du bureau.

- " Si vous prenez votre pilule un mois de plus, il ne devrait pas avoir de problèmes, maintenant, si vous la prenez continuellement sans jamais avoir vos règles, ce n'est pas bon pour votre cycle, vos règles seront encore plus abondantes, vous risquez d'avoir des pertes en dehors de vos règles. Et si vous avez une pilule biphasique ou triphasique, vous pouvez vous emmêler les pinceaux avec les dosages différents. "
© Belzébuth
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Jo&Ethan - Rencontre quelque peu particulière   Jeu 15 Nov - 12:11


Rencontre quelque peu particulière
Ft. Jo & Ethan
Jo était terrible. Jo ne savait pas s’arrêter. Jo n’avait aucune limite, et Jo ne réfléchissait pas. Qu’on ne se méprenne pas, Jo n’est pas conne. Jo n’a certes pas fait d’étude brillante, mais Jo sait lire, sait très bien écrire, et à tout de même réussit son diplôme de fin d’étude au lycée. Mais Jo est hyperactive. Jo ne parvient pas à se concentrer. Jo s’emmerde tout le temps. Jo ne sait pas rester le cul assis sur un siège. Jo ne pouvait donc pas s’inscrire à l’université. De plus Jo est out of line la plus part du temps. Jo choque. Jo étonne. Jo ne rentre pas dans les cases. Jo n’intéresse pas vraiment les grandes universités. Et Jo n’avait pas l’argent pour s’inscrire à l’université. Maintenant elle l’a. Depuis qu’elle a vingt et un ans, et qu’elle a touché l’héritage de ses parents. Mais après trois ans à vadrouiller, à se débrouiller, à profiter de la liberté absolue du zéro cours, presque zéro contrainte il n’est pas franchement possible de revenir à la dur réalité de l’étudiant. Jo n’a pas besoin d’un campus universitaire pour s’épanouir. Pas besoin de suivre des cours sur la cinématographie, sur le théâtre, sur l’écriture pour s’avoir pondre des scénarios. Jo est autodidacte. Jo est douée. Jo emmerde le monde. Et Jo se perd souvent.

Revenons case départ. Jo allait faire sa visite chez le gynécologue. On ne repassera pas sur l’importance de la chose. La bonne hygiène de vie et blablabla. Jo n’est pas sérieuse, mais Jo sait prendre soin d’elle. Habituée à un vieux schtroumpf qu’elle choquait ouvertement à chaque fois qu’elle descellait ses lèvres, elle ne changea en rien son attitude face au beau jeune homme qui semblait remplacer le chnock. En soit avec un peu de jugeotte, de classe, elle aurait peut être pu le draguer. Il l’aurait certainement intéresser... Quoique l’inverse était peu probable... Un médecin c’est bien trop intelligent et mature pour une fille comme elle... De plus il fait trop propre sur lui pour pouvoir supporter la folie de Jo. D’ailleurs elle se demandait combien de temps elle mettrait avant de le choquer, de le mettre hors de lui, ou simplement de lui faire peur, le rendre perplexe.

"Quelle piplette ! J'ai jamais entendu une patiente parlant autant que vous. Mais, avant que je vous ausculte, asseyez-vous près du bureau. C'est pas dans mon éthique de demander à mes patientes d'ouvrir les jambes dès qu'elles entrent dans mon bureau"

Jo ne retint pas son rire. Un rire enfantin, adorable et presque discret. Jo rayonnait. Alors que beaucoup de patiente passe leur vie à se trémousser de gêne chez leur gynéco, Jo rayonnait. Ses yeux pétillaient, son sourire était étincelant... Elle n’était pas normal. Elle ne connaissait pas le mot pudeur.. Enfin il ne s’appliquait pas à elle. Et était persuadé qu’elle aurait été plutôt bonne comme actrice porno... M’enfin ce n’est pas la question. Elle fut surprise par la demande. Elle était habituée depuis des années à passer directement sur la table, à faire ça en vitesse pendant qu’elle déblattait un nombre incalculable de connerie. C’était presque gênant de devoir se poser devant le bureau du médecin, à lui parler dans les yeux... M’enfin c’était ridicule... Qu’elle personne préfèrerait discuter avec un mec ayant sa tête entre vos jambes plutôt que son regard fondu dans le votre ? Il fallait être complètement barge. Jo se releva d’un bon, et vint s’assoir. De toute façon elle n’avait pas trop le choix. Elle s’accouda sur le bureau, fit un grand sourire avant d’entamer un nouvelle salve de parole.

« De quoi voulez-vous qu’on parle ? Enfin bien sûr je pourrais parler de mon hygiène vaginale. Mais d’un coté soyons honnête si elle était désastreuse je n’oserais pas forcément vous le dire par gêne» Peu crédible lorsqu’on voit l’attitude de la roussette «Et si tout va bien et que je suis une femme qui prend soin de mon intimité... Et bien il n’y a pas grand chose à en dire, et ça doit être plutôt barbant... En plus dans tous les cas vous allez bien voir tout ça par vous même...» L’évidence même. Jo sourit, et fit une moue suspecte avant d’enchainer. «Est-ce que vous êtes gay ? Non parce qu’en soit à passer la journée la tête dans l’entre jambe féminin ça doit pas être ragoutant... Surtout que vous devez voir des choses plutôt traumatisante... Genre le vagin de la vieille avant moi... Ca devait être abominable... Au bout d’un certain âge ça ne ressemble plus à rien... Le mec ne doit même plus savoir ou mettre son bazar...»

Oh mon dieu ! Dites moi qu’elle ne discute pas de l’apparence des vagins des vieilles, et qu’elle ne sort pas des choses particulièrement gore avec un aplomb et une simplicité des plus troublante. Se rendant finalement compte toute seule de ce qu’elle avait dit, elle fit un sourire faussement gêné avant de dire.

«hé désolé... Si vous ne menez pas un interrogatoire vous même je vais me laisser emporter et sortir des horreurs... Surtout que mon grand jeu était de choquer le vieux chnock alors je suis plutôt remontée quand je viens ici...»

Bonne pour l’asile je vous dis. Ensuite Ethan lui fit un remarque sur sa pilule en réponse à la question qu’elle avait posé. Elle eut un regard perplexe avant de froncer les sourcils «Bipha... Tripha.. Je vais faire semblant d’avoir tout compris. Je vous fait entièrement confiance. On aura qu’à regarder ça et je suivrais à la lettre la prescription. Ca se voit pas comme ça... Mais j’ai bonne mémoire sur les trucs important.»




© Belzébuth

Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Jo&Ethan - Rencontre quelque peu particulière   Ven 30 Nov - 20:41


Rencontre quelque peu particulière
Ft. Jo & Ethan
Ethan était quelqu'un de discret, qui n'aimait pas se différencier des autres. C'était sûrement débile mais, à l'adolescence, c'était encore pire. Les lunettes, les boutons et le physique de gringalet n'arrangeaient en rien les choses. A cet âge-là, être différent n'était pas recommandé. C'était sujet aux moqueries et, parfois, à la violence physique. Si Ethan avait été frappé ? Oui, bien sûr, comme la plupart des jeunes "trop" différents. S'était-il défendu ? S'il le faisait, il allait en ramasser encore plus. Mais même s'il était toujours quelqu'un de discret, il avait appris à faire de ses différences des forces. Et si on ne l'appréciait pas tel qu'il était, alors, ces gens-là n'avaient qu'à partir de sa vie. Il avait perdu plusieurs - soit disant - amis mais s'ils l'avaient vraiment été, ils n'auraient pas tenté de le changer. Alors, peut-être que c'était à cause de son calme et de sa discrétion que Jo pensait qu'il était gay. Ca ne l'étonnait même pas. D'ailleurs, il avait rendu ses parents dingues en entendant les continuels "Alors, à quand la fiancée?". Il leur avait dit qu'il était gay... Et ça avait marché puisqu'ils ne lui ont plus rien demandé à ce sujet. Mais on vous rassure, le beau et charmant Green était hétéro. Juste qu'il avait un caractère calme et posé. Etonnant pour un homme.

«Bipha... Tripha.. Je vais faire semblant d’avoir tout compris. Je vous fait entièrement confiance. On aura qu’à regarder ça et je suivrais à la lettre la prescription. Ca se voit pas comme ça... Mais j’ai bonne mémoire sur les trucs important.» La jeune femme n'avait pas tellement l'air de s'inquiéter de la pilule qu'elle prenait. Elle devrait pourtant. Ethan avait pris note du statut de Jo, et il ne la jugeait pas, loin de là, ce n'était pas son boulot, mais, on ne savait jamais. Un seul dérapage, un seul rapport non protégé et il pouvait lui arriver deux choses: soit elle était enceinte, dans le meilleur des cas, soit elle chopait une MST. Ethan se devait de lui rappeler qu'elle devait se protéger.

- "Une biphasique c'est deux types de pilules sur la plaquette. Triphasique, c'est trois. Les pilules ont des dosages différents pour le début, la fin et le milieu de votre cycle. C'est pas plus compliqué que ça."

Il sourit légèrement à la jeune femme.

- " Avez-vous d'autres questions avant que l'on passe à l'examen ? Des questions sur votre santé, bien sûr. Parce qu'on est pas ici pour parler de moi"

Ethan sourit une nouvelle fois. C'était une manière polie de lui dire qu'elle n'avait pas à savoir la vie privée de son gynécologue. Après tout, gay ou pas, s'il faisait correctement son travail, c'était le principal non ? Et il le faisait bien, était appliqué et très psychologue. Etonnant quand on sait que les trois quart des gynéco disent à leurs clientes: "dépêchez-vous, j'ai pas que ça à faire".
© Belzébuth
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Jo&Ethan - Rencontre quelque peu particulière   Mer 5 Déc - 18:25


Rencontre quelque peu particulière
Ft. Jo & Ethan
Finalement c'était presque moins drôle. Ce nouveau docteur quoique très mignon, jeune et sympathique, n'était pas aussi amusant à enquiquiner. Il était sérieux et ne semblait en aucun cas être gêné par les délires de la roussette. Il réagissait à peine au flot de connerie qu'elle déballait. Pourtant Jo elle même essayait de tout faire pour voir les paumettes de son médecin rougir. Ce n'était pas forcément très honnête de vouloir jouer ainsi avec la pression sanguine des gens, mais il fallait avouer que la gêne était un sentiment que Jo trouvait particulièrement fascinant. Peut être parce qu'elle même ne possédant aucune pudeur n'avait pas du très souvent éprouver cette gêne qui faisait rosir les joues. Elle était certes capable de feindre ce rosissement pour des questions de dragues, les garçons trouvant généralement mignon qu'une fille se gêne légèrement en leur présence, mais au finalement à chaque fois elle n'en pensait rien et avait simplement envie de leur rire aux nez. Non mais sérieusement ? Ils se pensaient à quel époque ? Quoiqu'il en soit Jo et son manque de pudeur total avait comme passion de gêner ceux qui était de toute évidence plus pudique. Et il fallait que ce jeu était particulièrement hilarant avec son précédent gynécologue qui prenait systématiquement une teinte cramoisis à chaque fois qu'il la voyait rentrer dans la salle. Il fallait dire qu'elle n'y était pas aller de main morte avec lui, et qu'il avait eu le droit à tout. Son rougissement marquant ainsi aussi bien la plus grande gêne, qu'une certaine horreur. Forcément il était réfractaire à toute sorte d'évolution alors on ne pouvait pas à s'attendre à plus. Mais ce n'était pas la question. Docteur Green semblait beaucoup plus difficile à faire sortir de ses roulettes. Pourtant il avait cet air précieux, sérieux, et réservé qui devait être facile à choqué. Mais clairement il n'avait rien contre les homosexuels, ou il le cachait bien. Il ne semblait pas non plus juger la jeune femme sur son comportement des plus douteux à l'extérieur et sur sa vie sexuelle débridé... Bien. Moins drôle cela dit. Jo avait tellement été habitué à ne pas particulièrement apprécié son médecin que ces visites étaient devenu un grand jeu machiavélique. Il allait peut être falloir revoir son jugement et son attitude...

"Une biphasique c'est deux types de pilules sur la plaquette. Triphasique, c'est trois. Les pilules ont des dosages différents pour le début, la fin et le milieu de votre cycle. C'est pas plus compliqué que ça."

Evidement... C'était la simplicité même. Mais Jo avait toujours fait un blocage sur tous les mots qui pouvaient avoir une connotation médicinal... Comme pour les mathématiques... Questions de principe diront nous.

Evidement... Et je suis sensé prendre... ?

Non elle n'était pas fondamentalement conne... Mais généralement l'homme qui lui servait de gynécologue s'offusquait tellement qu'il finissait par lui faire une ordonnance par la lui donner d'un geste brusque et par la foutre dehors sans se soucier de si elle avait bien compris ou non. Dans les faits Jo s'en foutait... Elle appliquait à la lettre ce qui était écrit sur l'ordonnance et puis voilà ce n'était pas vraiment plus compliqué.

" Avez-vous d'autres questions avant que l'on passe à l'examen ? Des questions sur votre santé, bien sûr. Parce qu'on est pas ici pour parler de moi"

Jo souffla... Vraiment trop sérieux. On allait vraiment faire ça à l'ancienne ? Bonjour monsieur... Comment je vais? Et bien écouté j'ai quelques douleurs par ici par là, des pertes pas tout à fait normal je penses pouvez vous m'aiguillez, oui merci, au revoir. Pas franchement le genre de Jo en faite.

Je pourrais parler de moi si vous parliez de vous... Ca s'appelle mettre en confiance son patient...

Fait pas genre tu y connais quelques choses dans la mise en confiance, toi qui l'"attaque" avec toute sorte de question débile et déplacée.

Sinon je ne vois pas grand chose à dire à par les règles trop abondantes et trop douloureuse... Ma colocataire vous dira que c'est un vrai enfer... Je me transforme en grizzli une fois par mois... Et voyez ma stature c'est pas franchement évident... Déjà qu'il paraît que je suis chiante à l'état naturel... Vous en pensez quoi ?

3615 ma vie. En même temps c'est plus ou moins ce qu'il avait demander hein. Elle eut soudainement l'idée d'une question franchement conne, mais on ne sait jamais, et puis c'était drôle à poser...

Ah si... Je me demandais... Prend on un quelconque risque à coucher avec une autre femme ? Non parce que le préservatif féminin c'est tout de même pas très agréable... Et il est clair qu'on a pas le problème de tomber enceinte, mais si en plus il n'y avait aucun risque d'MST ça serait franchement le pied...

Dit-elle avec un sourire rêveur franchement exagérer. Elle allait passer pour une nymphomane en puissance, mais en même temps c'est bien l'endroit ou il faut poser les questions délicates après tout.

Sinon on peut passer à l'examen je suppose. ajouta-t-elle en bondissant de son siège et en s'asseyant brusquement sur la table d'examen.


© Belzébuth
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Jo&Ethan - Rencontre quelque peu particulière   

Revenir en haut Aller en bas
 

Jo&Ethan - Rencontre quelque peu particulière

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» La parabole des ténèbres - partie 3 [Ethan]
» [TERMINE]J'ai oublié d'te demander quelque chose la dernière fois... [Paige]
» Ethan Fever - La folie est un art {OK}
» Y a-t-il quelque chose qui puisse valoir ...
» Mélodies du soir, alchimie des passions [Ethan]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
♫ Modern Family :: DANS LE GRENIER :: Archives rps-