AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 how not nice is to see you. pv Rafael

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité
Invité

MessageSujet: how not nice is to see you. pv Rafael   Dim 13 Nov - 1:04





Muse prenait tout doucement ses marques à Los Angeles. Elle essayait de se créer des habitudes… Ce qu’elle ne faisait plus depuis un long moment à présent. Ces deux dernières années, elle avait passé sa vie sur les routes, alors elle avait toujours mis un point d’honneur à ne pas s’attacher aux lieux dans lesquels elle passait. Elle ne pouvait pas se le permettre… A vrai dire, elle ne pouvait pas se permettre de s’attacher, à rien ni personne. Peut-être était-ce une conception de la vie bien froide, elle en avait conscience, mais elle se sentait trop faible, trop sur la corde raide pour s’attacher. Elle avait passé deux années véritablement décadentes avec Thayer, et depuis qu’elle avait quitté le jeune homme, sans un mot, elle avait des périodes d’amélioration, mais inévitablement des périodes de rechutes. Tant bien que mal, elle essayait de recomposer les morceaux qui s’étaient brisés en elle… Malheureusement, elle n’y parvenait jamais de façon définitive. Il y avait toujours un moment, où une sorte de chaos resurgissait en elle, et elle ne se sentait pas suffisamment forte pour l’affronter, ne pas céder. Etrangement, la seule personne dont elle puisait une force infinie, était Thayer, mais c’était aussi avec lui qu’elle avait plongé le plus bas. C’était tout de même terrible que de se dire que la personne dont on avait le plus besoin, était cette même personne avec qui elle avait essayé de mettre des milliers de kilomètres entre eux. Mais voilà, elle était arrivée au point, où elle avait décidé que peut-être si elle arrivait à trouver un juste milieu, elle pourrait peut-être s’en tirer. Voilà pourquoi elle se trouvait à Los Angeles, pour retrouver son ami, son… Oh elle ne savait pas bien comment elle le considérait, peut-être parce qu’il représentait trop de choses différentes au fond. Enfin voilà, à présent qu’elle était là, elle espérait que ce ne serait pas juste pour quelques semaines, alors elle avait décidé de se créer quelques habitudes.

C’est ainsi que depuis quelques jours, elle avait décidé d’aller courir chaque matin sur la promenade de Venice Beach. Elle avait eu un véritable coup de cœur pour ce quartier, depuis qu’elle était arrivée, tant il l’apaisait. Il n’y avait pas de voitures, l’atmosphère était plus sereine et simple que dans le reste de cette immense ville. Muse avait beau avoir des goûts de luxe, ce n’est pas sur les quartiers les plus chics qu’elle avait jeté son dévolu. Mais après tout, peut-être était-elle dans une période où elle avait davantage besoin de sérénité que de luxe. C’était même certain d’ailleurs… Elle avait besoin de se reconstruire, et ce n’est pas en continuant d’adopter son ancien style de vie qu’elle allait y parvenir. Enfin, tout ce passé, elle était encore loin de le mettre derrière elle. Elle qui n’aimait pas avoir l’esprit emplit de questions, elle était servie ces derniers jours ! Un changement de vie impliquait forcément de se remettre en question, et elle n’était pas persuadée de trouver ça très agréable. Elle n’avait rien trouvé de mieux qu’aller courir sur la promenade de Venice Beach pour se vider la tête. Avant, lorsqu’elle était encore lycéenne, c’était la danse qui produisait cet effet sur elle. Elle dansait pendant des heures et ressentait ce sentiment incroyable de liberté. Malheureusement, une blessure au genou l’avait empêché d’exercer sa passion par la suite, ou tout au moins pas au niveau qu’elle aurait souhaité. Depuis, sa seule façon de se vider l’esprit, était de courir… Bon, il fallait aussi qu’elle soit prudente pour ne pas se blesser à nouveau, mais au moins, ça faisait une activité saine dans sa vie !

Après avoir couru pendant une bonne demi-heure, Muse s’arrêta pour souffler un peu et faire quelques étirements. Elle posa un pied sur le muret en bordure de plage, pour étirer sa jambe comme il faut, et elle n’eût aucun mal à toucher le bout de sa basket avec ses mains. Elle répéta plusieurs fois le geste, avant de changer de jambes. Mais alors qu’elle terminait ses exercices, elle remarqua un homme, caché derrière l’objectif de son appareil photo… Tout droit dirigé sur elle. Oh ce n’était pas dit que c’était elle qu’il cherchait à avoir en photo, peut-être qu’il prenait ce qu’il y avait autour, tout bêtement, mais en tous cas, elle était dans son champ de vision. La jolie blonde était d’humeur à s’amuser aujourd’hui, si bien qu’elle décida de jouer un peu avec le mystérieux photographe, brun. C’est ainsi, qu’un petit sourire coquin naquit au coin de ses lèvres, et qu’elle lui adressa un clin d’œil malicieux, avant de détourner le regard l’air de rien. L’avait-il remarqué ou non ? Toujours est-il que lorsqu’elle posa à nouveau ses yeux sur lui, elle put voir son visage… Un visage qui devait très certainement fantasmer tout un tas de filles ! Mais étrangement, cet homme ne lui était pas inconnu. Elle avait la sensation de l’avoir déjà vu quelque part, et ce n’est qu’au bout de quelques instants à le fixer qu’elle réalisa. Miami, il y a un an. Si seulement il avait été une de ses conquêtes, croyez-moi, elle serait déjà en train de minauder sous ses yeux… Non, là, c’était le type qu’elle avait fait accuser de vol à sa place, tandis qu’elle prenait la poudre d’escampette. Quelle plaie ! Bon visiblement, il n’avait pas atterri en prison, mais tout de même, là, tout de suite, elle avait envie de se retrouver n’importe où ailleurs, sauf face à lui.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: how not nice is to see you. pv Rafael   Dim 13 Nov - 13:38

Ce matin je n'avais pas du tout envie de me lever, la dispute avec Erin m'était resté en travers de la gorge, je me sentais plus que mal en ce moment précis. Je savais que je l'avais perdu sûrement pour de bon mais je n'avais pas envie de laisser tomber... Oui c'est sûrement la peine qui me faisais dire ça, mais elle qui disait m'aimer elle ne pouvait pas m'abandonner comme ça... Niais et naïf probablement ?! Etait-ce mal de croire que tout pouvait s'arranger avec l'être qu'on aime même si tout est visiblement finit ? Je l'entendis alors sortir de sa chambre, j'attendis qu'elle sorte pour que j'aille me doucher je ne voulais pas la croiser, je sentit mon coeur se serrer en l'entend sortir tout en claquant la porte, cette nuit là je n'avais pas réellement dormi... J'avais trouver une bouteille de vodka qui trainait dans le coin et je l'avais bu alors autant dire que j'avais un peu la gueule de bois ce matin mais bon cela passera en revanche ma peine de coeur non ! Je me levais donc pataud un peu quand même puis je filais sous la douche, j'y restais une bonne demi-heure puis j'allais me vêtir. J'optais pour du noir, entièrement tout vêtu de noir comme si j'étais en deuil, en vérité c'est un peu comme si je l'étais. Je devais faire le deuil de ma relation avec Erin, le pire c'est que je ne peux pas réellement tout le temps l'éviter puisque nous vivons sur le même toit. Je descendis mais ne pris pas la peine de manger, je n'avais point d'appétit depuis. Je sortis ensuite avec mon appareil photo, j'avais décidé de prendre que de triste cliché en rapport avec mon état d'esprit, mais aussi de me faire doublement mal en prenant de superbes photos de couples avec ou sans enfants, d'endroits ou j'avais l'habitude d'aller avec Erin et j'en passe.

J'arrivais alors dans un endroit ou j'étais venu maintes et maintes fois avec Erin Venise Beach la plus belle plage de Los Angeles. Je pris alors des photos de surfers en train de chevaucher les vagues, soudain j’eus une superbe blonde devant l'objectif mais ce n'est pas elle que je voulais mais un enfant qui était derrière elle avec une sucette plus grosse que ça bouche. Vous savez les bien grosse et ronde avec tous pleins de couleurs. Je n'avais pas réellement prêté gare à la jeune femme mais c'est alors que je la vis me regarder et c'est alors là que je me souvenait d'elle cette espèce de garce qui m'avait inculper de vol alors que c'est elle qui c'était barré avec les bijoux.. Je sentis la colère monter en moi, et malheureusement la pauvre n'était pas tombé dans mon bon jour.

RAFAEL Hey toi !

Je voyais très bien qu'elle n'était pas à l'aise et elle pouvait car franchement ce coup m'avait valu 24 heures de garde à vue avant que le propriétaire de la bijouterie se rende compte de la supercherie, mais en plus de cela j'avais perdu un sacré cachet avec plein de zéro au bout...


Dernière édition par Rafael A. Adams-Hoopkins le Mer 14 Déc - 11:01, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: how not nice is to see you. pv Rafael   Mer 16 Nov - 0:46





La journée avait bien débuté, puisque Muse était sortie courir pour se détendre, se vider l’esprit. Le jogging était agréable en bordure de Venice Beach, puisque c’était assez calme et qu’il n’y avait que des piétons. Qui plus est, même à cette période de l’année, alors que l’hiver arrivait, le climat de Los Angeles restait assez clément. Aujourd’hui, le soleil brillait même au-dessus de la ville californienne. De toute façon, même lorsqu’il pleuvait, on ne pouvait pas dire qu’il faisait particulièrement froid, rien de comparable avec l’hiver rigoureux et enneigé de New York, en tous cas. Alors qu’elle terminait de faire ses étirements, Muse repéra un photographe, qui avait son objectif dirigé vers elle. Ce n’était sans doute pas elle qu’il prenait en photo, mais il ne put s’empêcher de lui faire un clin d’œil et un sourire. Elle était de bonne humeur, d’humeur joueuse… Du moins jusqu’à ce qu’elle découvre le visage du jeune homme.

Elle l’avait déjà vu… Et au bout de quelques instants, elle réalisa où et dans quelques circonstances, elle l’avait rencontré. Quelle plaie ! C’était le type qu’elle avait fait accuser de vol à sa place, à Miami, un an plus tôt. A l’époque, elle sortait avec le patron d’une bijouterie. Inutile de dire qu’elle lorgnait sur les bijoux et l’argent depuis quelques semaines, mais l’occasion de se faire la malle avec, ne s’était pas présentée. Et elle commençait franchement à perdre patience… Elle n’allait tout de même pas rester avec ce vieux crouton jusqu’à ce que mort s’en suive ?! Et puis, Rafael avait été engagé pour photographier la nouvelle collection de la bijouterie. Franchement, au départ, Muse l’avait trouvé très craquant… Difficile de résister à des yeux bleus clairs et perçants, n’est-ce pas ? Et que dire de son sourire ravageur ! Elle avait un peu flirté avec lui, mais le but n’était pas de s’attarder de trop. Elle sentait que c’était le bon moment de piquer les bijoux, sortis de la bijouterie pour la séance photo. C’est donc ce qu’elle avait fait, mais pour ne pas se faire soupçonner, elle n’avait pas quitté la vile tout de suite. Lorsqu’on s’était rendu compte de la disparition des bijoux, elle avait accusé Rafael… C’était tout à fait crédible après tout, puisque c’est lui qui avait vu les bijoux le plus près. Il avait été placé en garde à vue, et elle en avait profité pour prendre la poudre d’escampette. Lorsqu’ils s’étaient tous rendus compte de la supercherie, elle était déjà loin. Elle avait vendu les bijoux, avait récupéré de l’argent en liquide, et bien évidemment ils ne l’avaient jamais retrouvé, puisqu’elle ne leur avait jamais donné son vrai prénom, ni son vrai nom de famille. Croyez-moi, elle s’en était inventée un paquet de nouvelles identités. Cette fois-ci, si ses souvenirs étaient bons, elle s’était appelée Carrie Fitzgerald.

Le pire dans tout ça, c’est qu’il semblait l’avoir reconnu, et qu’il se dirigeait à présent vers elle. « Hey toi ! » Pourquoi est-ce qu’il n’était pas en train de lui hurler dessus ?! Elle l’observa pendant quelques instants, suspicieuse. Elle trouvait ça très étrange qu’il se contente de la saluer, simplement. Elle décida, elle aussi, de faire comme si de rien était…De toute façon, Muse avait un caractère bien trempé, alors s’il la cherchait, il la trouverait sans problème. « Rafael… Quelle bonne surprise » ironisa-t-elle, en lui adressant un sourire des plus hypocrites. « Je vois que tu as échappé à la combinaison orange ! » ajouta-t-elle, avec le même sourire. Au moins, elle n’avait plus à culpabiliser, puisqu’il ne s’était pas retrouvé en prison !
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: how not nice is to see you. pv Rafael   Mer 16 Nov - 17:41

J'avais décidé de partir prendre quelques clichés monotone aujourd'hui, ma nuit avait été horrible ainsi que les jours qui l'avaient précédés. Mais cela faisait un peu plus de deux que je ne mangeais plus, que je dormais très mal et qu'en plus je n'avais plus du tout le moral.. Pleuré moi ? Peut-être je ne vais pas non plus vous le dire, enfin bref j'essayais autant que faire ce peut de fuir ou du moins de ne pas croiser Erin, ce qui s'avérait un peu compliqué vu que l'on vivait sous le même toit... La plaie, peut-être serait-il temps que j'aille me prendre un appartement à moi, après tout j'en aurais bien les moyens... Bref, j'avais fais plusieurs coins de la ville pour prendre différents clichés, des couples, des enfants, des coins ou j'avais l'habitude d'aller avec Erin tout ça quoi, c'était dur de se remémorer les souvenirs, je crois que c'est cela le plus dur dans une relations, vivre avec les souvenirs qu'on a vécu avec notre âme sœur. C'est alors que j'allais voir vers Venice Beach s'il n'y avait pas quelque photos à faire, je pris alors la mère qui avait des vagues plutôt imposante normale pour un mois de novembre j'ai envie de dire. C'est alors que je vis un enfant haut comme trois pommes avec une sucettes énormes devant la bouche, je le pris donc c'est alors que je vis une plantureuse blonde me faire un clin d’œil et un sourire, sérieux celle-là est mal barré car je me cherche pas de nana. Mais c'est alors que je reconnu cette garce qui m'avais accusé de vol un an plus tôt, je me dirigeais donc vers elle tout en la saluant sans m'énerver, peut-être pensait-elle que je ne l'avais pas reconnu, bien sûr elle, elle se souvenait parfaitement de moi, pauvre BIIIPPP !

RAFAEL Oui hein ça fait un moment qu'on ne c'est pas vu.

J'allais me venger comme il se devait et croyez-moi la vengeance est un plat qui se mange froid voir même très glacé par moment. Bien sûr elle me lança un pique sur le fait que j'ai échapper à la combinaison orange, et mon dieu heureusement que oui orange quoi ! Je veux bien croire qu'on est en taule mais un minimum de mode ne fait pas de mal à tout le monde.

RAFAEL Ouais il trouvait que j'avais une tête de chérubin, puis de toute manière le orange ne s'accorde pas avec la couleur de mes yeux.

Elle n’avait aucunes once de remord enfin je dois dire que je m'y attendait un peu, j'arriverai bien à lui faire un coup bas moi aussi un jour je dois juste trouver quoi mais croyez-moi quand je veux je peux un vrai salaud. Je la regardais alors avec le sourire puis je lui proposais alors avec mon regard charmeur.

RAFAEL Une petite séance photo, ça te tente ?


Dernière édition par Rafael A. Adams-Hoopkins le Mer 11 Jan - 17:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: how not nice is to see you. pv Rafael   Dim 20 Nov - 23:47





La plaie, dans tout Los Angeles, cette ville absolument immense, il fallait qu’elle tombe sur Rafael. Sérieusement ? Bon sang, elle ne savait même pas qu’il vivait ici ! Comment l’aurait-elle su de toute façon, puisqu’elle n’avait pas pris la peine de le connaître. Elle s’était contentée de minauder un peu devant lui, de lui faire du charme, avant de le faire accuser de vol à sa place. Et ce qui l’étonnait le plus dans tout ça, c’est qu’il s’approchait d’elle nonchalamment alors qu’il devrait être complètement furieux contre elle. C’était trop étrange pour être honnête. Enfin, puisqu’il décidait de le prendre à la légère, c’est ainsi qu’elle allait le prendre aussi. De toute façon, Muse passait la majeure partie de son temps à feindre ses émotions, à jouer un rôle. Croyez-moi, il fallait au moins ça pour encaisser son quotidien. « Oui hein ça fait un moment qu'on ne c'est pas vu. » Elle arbora son petit sourire hypocrite qu’elle faisait si bien. « Et tu n’imagines pas à quel point tu m’a manqué ! » répondit-elle, la voix chargée d’ironie.

Cela dit, même si elle avait culpabilisé lorsqu’elle l’avait reconnu, elle ne pouvait s’empêcher de se dire qu’elle n’avait pas été si terrible à son égard, puisqu’il n’était pas en prison. Ce n’était tout de même pas une petite garde à vue qui lui avait fait peur ?! D’autant plus s’il avait été disculpé par la suite. « Ouais il trouvait que j'avais une tête de chérubin, puis de toute manière le orange ne s'accorde pas avec la couleur de mes yeux. » Il n’avait pas tort concernant le orange qui aurait juré avec la couleur de ses yeux. De toute façon, que l’on soit beau ou non, le orange n’allait à personne, il fallait se faire une raison ! « Pas autant que moi, malheureusement pour toi ! » répondit-elle, toujours le même sourire aux lèvres. Après tout, il avait suffi qu’elle fasse son sourire angélique et qu’elle batte des cils sur ses yeux bleus pour que personne ne la suspecte et que les soupçons aillent se mettre directement sur Rafael. Mais voilà qu’à présent, au lieu d’être cinglant, agressif, en colère, il lui sortait un regard charmeur. « Une petite séance photo, ça te tente ? » Elle le dévisagea en haussant un sourcil. Il se fichait d’elle, là, n’est-ce pas ? « Bon, arrêtons de perdre du temps… Dis-moi tout de suite ce que tu veux et ce que tu prépares au lieu d’être mielleux avec moi ! » répliqua-t-elle froidement, en mettant ses deux mains contre ses hanches. Muse n’aimait pas tourner autour du pot, surtout quand elle sentait un mauvais coup se préparer, et c’est pile l’impression qu’elle avait avec Rafael. Il aurait dû être furieux contre elle, lui crier dessus ou encore l’insulter…Ca, c’était une réaction logique et normale ! Au lieu de ça, c’est tout juste s’il ne la draguait pas en lui proposant une séance photo. Alors soit il lui manquait une case et il n’était pas très net, et dans ce cas elle n’avait rien à faire en sa compagnie. Soit il essayait de lui faire un plan foireux pour l’arnaquer autant qu’elle l’avait arnaqué, et dans ce cas, elle n’avait rien à faire non plus en sa compagnie.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: how not nice is to see you. pv Rafael   Lun 21 Nov - 15:24

Je n'avais pas réellement envie de me disputer de ci bon matin avec une ancienne connaissance mais croyez-moi il faudrait tout de même qu'elle paye les conséquence de ses actes. Je voulais néanmoins pour le moment être mielleux et tout ce qui s'en suit, car je ne sais pas pourquoi mais j'avais l'impression que si je lui ruais directement dans le brancard elle partirai au quart de tour et qu'au final je n'aurais pas ce que je souhaite avoir. Mais, visiblement la jeune femme préférais être sarcastique dès le matin, soit si elle commençait comme ça, nous allions pas aller bien loin elle et moi. Ouais tu parles manqué n'est pas vraiment le mot, elle comme moi nous étions hypocrite l'un envers l'autre, je ne pouvais pas la saquer et inversement. Muse était le genre de personne qui devait très certainement ne penser qu'à sa petite personne, j'en ai eu la preuve il y a de ça un an maintenant.

RAFAEL Oui franchement je me tâtais même à recherché ou tu habitais pour venir te rendre une petite visite.

Ierk, elle était belle mais également aussi venimeuse qu'une vipère cette fille, je plains le mec qui s'entichera d'elle plus tard, qu'il fasse attention à son porte-monnaie sérieux. Elle me lança alors que j'avais éviter la tenue horrible orange qu'il donne au prisonniers, oui et heureusement d'ailleurs le orange ne me sciais guère. Et heureusement aussi que le gardien de la bijouterie c'est rendu compte de la supercherie, cependant ça ne l'a pas empêcher de déchirer mon contrat avec un beau chiffre dessus.

RAFAEL Oui tu parle d'un ange. Tu as la queue du diable qui dépasse !

Ah moi et mes répliques pas si cinglantes quand il s'agit de femme, pourtant elle c'était tout d'une démone... Elle n'avait rien d'humain dans sa façon d'être, c'était le vice incarnée. Je lui proposais alors une séance photo avec moi, tout cela sans réelles idées derrière la tête, enfin si peut-être une, qu'elle baisse sa garde qu'on sympathise, qu'elle me donne ce qu'elle me doit et après je l'entuberais bien comme elle l'a fait.

RAFAEL Et bien pour commencer les milliers de dollars qui se sont envolés par ta faute... Après si je n'ai pas ce que je veux je peux être très collant, de plus je peux casser toutes tes chances de plumer un autre gars... Car après toi grâce à quoi je suis sortis indemne de ta supercherie hein ?

Je tapotais doucement mon appareil photo, bien évidemment je l'a faisait chanté car je n'avais aucunes preuves, sauf peut-être une ou ont voyait sa main avec un bijoux assez proche de son sac à main mais bon soit elle tombait dans le panneaux et me rendait mes tunes en contre partit de mes sois disant preuves soit ça foirerait et je devrais trouver autre chose.


Dernière édition par Rafael A. Adams-Hoopkins le Mar 29 Nov - 20:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: how not nice is to see you. pv Rafael   Mar 29 Nov - 0:22





Muse ne s’attendait absolument pas à croiser Rafael ici, ni même un jour d’ailleurs. Lorsqu’elle avait quitté Miami avec les bijoux qu’elle avait volé, il était clair pour elle qu’elle ne recroiserait aucun des protagonistes de cette histoire. Mais apparemment, le destin en avait décidé autrement. Ou peut-être que sur ce coup là, ce n’était pas le destin, mais un coup de cette saleté de karma qui avait décidé de la faire payer pour ce qu’elle avait commis. Elle avait tout à fait conscience que ce qu’elle avait fait n’était pas bien, qu’elle n’avait pas mené une existence d’ange, loin de là. Mais d’un autre côté, il avait bien fallu qu’elle s’en tire comme elle le pouvait, alors elle ne pouvait pas dire qu’elle avait des regrets quant à certains de ses actes. Après tout, Rafael était devant elle, alors les accusations de vol qui pesaient sur lui par sa faute, avait dû être retirées. Ce qui l’inquiétait davantage, c’était que le jeune homme ne semblait pas mal réagir en se retrouvant face à elle. Il aurait dû être énervé, en colère, vouloir se venger, alors que là, il semblait étonnement calme. Trop calme pour être honnête. Mais puisqu’il voulait se la jouer paroles légères, elle allait rentrer dans son jeu. Ironiquement, elle lui lança donc qu’il lui avait beaucoup manqué. « Oui franchement je me tâtais même à recherché ou tu habitais pour venir te rendre une petite visite. » Et bien, il aurait pu chercher longtemps ! Lorsque Muse avait quitté New York, il y a deux ans, elle n’était jamais resté très longtemps au même endroit, surtout après que Mike l’ai laissé tomber. Elle avait sillonné le pays sans jamais poser ses valises nulle part. « Je n’habite nulle part, alors tu aurais pu chercher longtemps ! » répondit-elle en haussant les épaules.

Rafael s’en était tout de même bien tiré et avait réussi à éviter la prison. Selon lui, c’était grâce à sa tête d’ange. Peut-être bien, mais sur ce coup là, elle l’avait surpassé, puisqu’elle n’avait même pas été soupçonnée de son côté. « Oui tu parle d'un ange. Tu as la queue du diable qui dépasse ! » Elle prit son petit sourire, hypocrite à souhait. « Mais c’est ce qui fait tout mon charme enfin ! » répliqua-t-elle du tac au tac. Cela dit, ce petit jeu commençait à sérieusement l’agacer, et l’attitude mielleuse de Rafael ne lui disait rien de bon. Il lui proposait une séance photo ? De mieux en mieux ! Sauf qu’elle, elle perdait clairement patience, alors qu’il arrête de jouer, et qu’il lui dise ce qu’il voulait, ça leur gagnerait du temps à tous les deux ! « Et bien pour commencer les milliers de dollars qui se sont envolés par ta faute... Après si je n'ai pas ce que je veux je peux être très collant, de plus je peux casser toutes tes chances de plumer un autre gars... Car après toi grâce à quoi je suis sortis indemne de ta supercherie hein ? » Non, mais il était naïf à quel point ? Il croyait qu’elle avait placé l’argent des bijoux en banque pour le faire fructifier jusqu’à lui rendre ?! Tout avait été dépensé très rapidement, et elle n’avait aucune intention de lui rembourser quoique ce soit. Elle n’avait pas l’argent nécessaire de toute façon. « Et tu crois que je les cache où ?! Dans mon soutien-gorge ?! » railla-t-elle, ironique au possible. « Ca fait un bail que je n’ai plus cet argent ! » répondit-elle finalement. « Et puis qui te dit que je vais arnaquer quelqu’un ?! » fit-elle en haussant un sourcil. Croyez le ou non, Muse n’avait pas arnaqué tant de personnes que cela, mis à part quand elle manquait cruellement d’argent, et qu’elle n’avait plus d’autre choix. Le reste du temps, elle vendait ses charmes aux hommes comme aux femmes, et les deux parties étaient totalement consentantes, il n’y avait donc aucune arnaque là-dedans. « Enfin, suis-moi comme un petit toutou si ça peut te faire plaisir, tu ne trouveras rien contre moi », ajouta-t-elle en le regardant droit dans les yeux, sans ciller.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: how not nice is to see you. pv Rafael   Mer 30 Nov - 20:30

HJ : s'il faut que je change la fin de mon poste par rapport à Thayer dit le =) Par contre désolé c'set nul j'ai eu trop de mal cette fois.

Je sens que toute cette histoire allait mal se finir, puis je dois dire que je n'avais pas non plus une tonne d'idées en tête pour la plumer tout comme elle m'avait plumé. Bon manque de pot visiblement j'allais avoir du mal à trouver ou elle habitait de toute manière vue ses dires. Je suppose qu'elle avait du faire que bouger pendant des années, en même temps avec tout mon fric qu'elle avait amassé elle pouvait cette BIP !

RAFAEL Oui c'est vrai qu’avec tout l'argent que tu m'as escroqué tu as sans doute pu faire tous les coins possibles et inimaginables que tu souhaitais visiter.

J'avais juste envie de lui faire un sale coup comme elle, seulement voilà je n'avais rien de compromettant contre Muse, dommage pour moi. Mais je finirais par trouver un moyen de lui faire bouffer la poussière un jour. Elle semblait ravie d'avoir une queue de diablesse, pour elle c'est ce qui faisait son charme, moi personnellement je n'aime pas les blondes donc je m'en fous un peu.

RAFAEL Oui enfin ton charme moi j'en ai un peu rien à foutre, tu n'es pas mon type de femme.

Sa réplique sanglante me fit beaucoup rire même si personnellement je n'allais pas aller voir dans ses sous-vêtements. Oui c'est sûr que cela doit faire un bail qu'elle n'a plus cet argent, mon plan tombe donc à l'eau comment pourrait-elle se racheter auprès de moi... C'est alors que j’eus une idée.

RAFAEL Je me doute bien que cet argent tu ne l'as plus, dis moi, j'ai entendu dire que tu connaissais Thayer ? Oui je ne trouverai rien contre toi tu as raison tu es blanche comme une colombe !

J'attendis donc qu'elle me réponde peut-être serais-je les plans de mister grâce à elle, elle me sera peut-être utile finalement même si je devrais toujours rester sur mes gardes avec elle.


Dernière édition par Rafael A. Adams-Hoopkins le Mer 7 Déc - 13:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: how not nice is to see you. pv Rafael   Sam 3 Déc - 23:53





Si Rafael s’était lancé à la recherche de Muse, il aurait dû parcourir le pays de long en large, car la jeune femme n’avait cessé de bouger. Pour elle, les deux dernières années qui s’étaient écoulées c’était transformé en road trip. Elle ne restait jamais très longtemps au même endroit, un mois tout au plus. Ainsi, elle avait vécu partout et nulle part en même temps. Depuis qu’elle avait quitté New York, elle n’avait pas eu de foyer bien à elle. « Oui c'est vrai qu’avec tout l'argent que tu m'as escroqué tu as sans doute pu faire tous les coins possibles et inimaginables que tu souhaitais visiter. » Mais bien sûr ! Et elle avait dormi dans les plus beaux palaces aussi ?! Certes, cet argent lui avait permis de mener une belle vie pendant quelques temps, mais ça n’avait pas duré, même si elle n’avait pas tout dépensé d’un coup. Elle avait tout de même un certain train de vie, et à partie du moment où sa clientèle était fortunée, il fallait qu’elle adopte un mode de vie similaire pour pouvoir les approcher. « Oui, c’est ça, j’ai pas arrêté de faire du tourisme ! » répliqua-t-elle la voix chargée de sarcasme.

« Oui enfin ton charme moi j'en ai un peu rien à foutre, tu n'es pas mon type de femme. » Parce que lui était son type d’homme peut-être ?! Muse ne put s’empêcher de rire tant elle trouvait cette réponse ridicule. Mince, elle n’était pourtant pas en train de lui faire du rentre dedans ! Elle lui en avait peut-être un peu fait à Miami, mais elle était comme ça avec tellement de gens ! Ca faisait partie de son personnage de se montrer charmeuse avec tout le monde ! « La question ne se pose pas de toute façon », répliqua-t-elle sans ciller. « Je n’ai absolument pas envie d’être ton type de femme ! » ajouta-t-elle. Ce qui l’inquiétait davantage, en revanche, c’est qu’il était en train de lui dire qu’il allait la garder à l’œil et l’empêcher d’arnaquer quelqu’un d’autres. Oh il pouvait toujours essayer, elle n’avait pas arnaqué tant de gens que cela, uniquement dans des cas d’extrême nécessité. Le reste du temps, sa façon de gagner sa vie n’était peut-être pas très reluisante, mais ça ne regardait en aucun cas Rafael. Et puis de toute façon, il n’avait aucun droit de le lui reprocher dans la mesure où les deux parties étaient consentantes. Cela dit, elle était venue à Los Angeles pour changer de vie, alors elle espérait vivement qu’il ne lui chercherait pas trop des poux, sinon croyez-moi, il la trouverait, elle et son caractère de feu ! « Je me doute bien que cet argent tu ne l'as plus, dis moi, j'ai entendu dire que tu connaissais Thayer ? Oui je ne trouverai rien contre toi tu as raison tu es blanche comme une colombe ! » Elle se figea complètement à l’entente du prénom de Thayer. Des tonnes de questions affluaient à son esprit, et faisaient l’effet d’une bombe. « D’où est-ce que tu connais Thayer ?! » demanda-t-elle sèchement. « Et où est-ce que tu as entendu que je le connaissais ?! » Elle n’allait pas le lâcher avant d’avoir des réponses à ses questions. Elle était venue ici pour retrouver Thayer, alors si monsieur le grand photographe se mettait en tête de lui coller des bâtons dans les roues, ça lui posait un gros problème et elle ne se laisserait pas faire bien gentiment !
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: how not nice is to see you. pv Rafael   Sam 10 Déc - 13:47

Évidemment ce que j'avais dis était vrai enfin ou bien non vu le ton sarcastique qu'elle a utilisé... De toute manière qu'elle ait voyagé ou non ne change pas vraiment la donne, elle a eu mon fric et l'a bien liquidé comme elle le souhaitait... Voilà je m'étais tout simplement bien fait plumer. Ce qu'elle pouvait m'agacer cette femme, elle voulait toujours être sûr d'elle, je dois dire qu'en manipulatrice elle devait être excellente dans son rôle. Je riais alors jaune quand elle m'annonça que de toute manière elle ne voulais pas être mon genre de femmes je m'approchais alors d'elle, étant très proche je pouvais sentir son souffle chaud sur mon visage.

RAFAEL Tu te crois si irrésistible que ça ? En tout cas tu es une belle garce quand tu t'y mets.

Je reculais alors le sourire aux lèvres, je ne savais pas réellement comment je pourrais la faire plonger ni comment je pourrais récupérer les milliers de dollars qu'elle m'avait "volé" si je puis dire. C'est alors que j’eus une idée, elle pourrait me servir finalement, j'ai entendu dire qu'elle vivait avec ce Thayer, je devais de savoir ce que ce mec voulait, enfin plutôt à quoi il jouait. Oui car voyez-vous il trainaient avec ma chérie, enfin qui n'est plus vraiment ma petite amie pour le moment, puisque nous sommes quelque peu en froid en ce moment, et de surcroit il tournait autour de ma sœur. Et voilà que maintenant j’apprends qu'il connait cette blonde... Il vivrait même avec elle mais ce ne sont que des rumeurs pour le moment. Seulement quand je me mis à aborder le sujet Muse ne semblait plus aussi sûr d'elle tout d'un coup.

RAFAEL Tient c'est bizarre mais tu es beaucoup sûr de toi tout d'un coup, je dirais même que tu es perturbée par ma question.

Je souriais intérieurement ravis d'avoir semé le doute dans son esprit de petite blonde pimbêche, je ne l'aimais pas c'était certain mais si elle pouvait me servir alors oui je ferais tout pour savoir ce que je voulais.

RAFAEL Et disons que c'est mon petit doigts qui me l'a dit. Alors d'où le connais-tu ?

J'attendais sa réponse, désormais c'était moi qui était un peu plus sûr de moi désormais. J'attendis patiemment sa réponse.


HJ : désolé c'set pas top du tout

Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: how not nice is to see you. pv Rafael   Lun 12 Déc - 16:58



Muse venait de répondre à Rafael qu’elle n’avait aucune envie d’être son type de femme. Tout allait bien dans le meilleur des mondes alors, ils étaient au moins d’accord sur un point, mais non, monsieur le photographe trouvait encore quelque chose à y redire ! « Tu te crois si irrésistible que ça ? En tout cas tu es une belle garce quand tu t'y mets. » Ce genre de remarques ne faisait plus vraiment d’effet à Muse, dans la mesure où elle en avait tellement entendu ces dernières années ! Et encore, « garce » faisait partie des gentillesses ! Si au départ, ces termes l’avaient vexé, touché, avec le temps, elle avait appris à ne plus se laisser atteindre. Qui plus est, elle avait réalisé qu’en général, c’était des gens qui ne la connaissaient pas, qui se permettaient de la traiter ainsi. Alors grand bien leur fasse si ça pouvait les soulager, mais elle n’avait plus envie de se laisser dévaloriser par ceux qui la connaissaient à peine. Après tout, elle se chargeait parfaitement de se dévaloriser, toute seule, comme une grande ! « Chacun ses défauts ! » répondit-elle avec nonchalance, en haussant les épaules, et en lui adressant un sourire faussement angélique.

Si jusqu’à présent, elle ne s’en tirait pas trop mal dans sa discussion avec Rafael, qu’elle n’avait pourtant aucune envie de voir, il mentionna quelque chose, ou plutôt quelqu’un, qui la scotcha sur place. Il savait qu’elle connaissait Thayer, et par la même occasion, ça signifiait qu’il savait qui était le jeune homme. Et ça, pour le coup, ça n’était pas vraiment le genre de nouvelles qui l’enchantaient, bien au contraire. Elle voulait savoir d’où il le connaissait, parce qu’il était hors de question que Rafael lui pourrisse la vie. C’était une chose de le croiser par hasard, c’en était une autre s’ils avaient des connaissances en commun et qu’ils étaient amenés à se revoir. « Tient c'est bizarre mais tu es beaucoup sûr de toi tout d'un coup, je dirais même que tu es perturbée par ma question. » Elle garda le regard fixé sur lui, sachant qu’il avait raison, mais ne souhaitant pas le lui confirmer. Pas question d’admettre devant lui, qu’elle avait des faiblesses et que Thayer en faisait partie. « Et disons que c'est mon petit doigts qui me l'a dit. Alors d'où le connais-tu ? » Il se fichait d’elle à ne pas répondre à sa question, et à s’attendre qu’elle accepte de s’y soumettre ! « Je ne suis pas sûre que ça te regarde ! » répondit-elle sèchement. « Qui plus, je ne vois pas trop en quoi ça peut t’intéresser », ajouta-t-elle. Et elle le disait sincèrement ! Qu’est-ce que ça lui apporterait de savoir qu’elle le connaissait depuis l’adolescence lorsqu’elle était arrivée à New York, avec sa famille ?!


Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: how not nice is to see you. pv Rafael   Mer 14 Déc - 12:48

Je ne suis pas sûr que ma petite insulte la touche un tant soit peu, elle doit avoir l'habitude de se faire traité de tous les noms, à force cela devait lui passer au dessus du nid de coucou. Ce que je pensais se vérifia par la suite, elle s'en foutait royalement ou alors c'est ce qu'elle voulait faire croire. Car croyez-moi c'est une bonne manipulatrice puis comme un pauvre con je suis tombé dedans les deux pieds joints... Des fois je me demande si je réfléchis vraiment, enfin ce qui est fait est fait, nous ne pouvons pas retourner en arrière... Malheureusement ! Et qu'est-ce que je pouvais haïr son petit sourire angélique, alors qu'elle n'avait rien d'un ange c'est moi qui vous le dit, seulement je ne pense pas que je pourrais lui faire payer comme il se doit le coup qu'elle m'a fait.

RAFAEL Ouais et tu en as pas mal des défauts ma belle... Dommage

A une époque j'aurais pu la mettre au pieu, car malgré ce que je dis c'est une belle femme aussi venimeuse qu'un serpent mais cela n'abîme en rien sa beauté. Enfin bref, pour le moment je ne la veux juste coincée au milieu d'un piège, c'est alors que je me rappelais l'avoir vu avec Thayer, ce mec qui traînait avec Erin (apparemment c'était sa meilleure amie ben bien sûr) Il faisait également des avances à ma sœur... Que cherchait-il à la fin ! Je voulais à tout prix savoir à quel jeu il jouait, car s'il comptait jouer avec ma sœur il serait mal barré avec moi. Je demandais donc franchement à la blonde si elle connaissait un certain Thayer, elle commençait un peu à se décomposer en face de moi, elle ne semblait plus aussi sûr d'elle tout d'un coup. Mais ça contenance ne la quitta pas bien longtemps elle me répondit sèchement que cela ne me regardait pas et que de plus, elle ne savait pas trop en quoi ça pouvait m'intéresser. Seulement voilà je n'avais pas envie de dévoilé le pourquoi du comment, elle pourrait encore trouver un moyen de retourner la situation contre moi.

RAFAEL Et bien mes motivations de savoir des choses sur lui ne te regardes pas non plus !

Comment pouvais-je faire pour avoir ses infos cruciales je dois dire que mon cerveau était quelque peu vide là, et malheureusement pour moi je n'étais pas rapide en réflexion là. Je sens qu'elle va me passer entre les doigts sans que je sache rien, je me décidais alors à lui avouer un mini truc.

RAFAEL Il tourne un peu trop autour d'une fille chère à mon coeur !


HJ : désolé c'est plus que nul



Dernière édition par Rafael A. Adams-Hoopkins le Sam 31 Déc - 11:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: how not nice is to see you. pv Rafael   Jeu 22 Déc - 0:06





« Ouais et tu en as pas mal des défauts ma belle... Dommage » Et alors ? Elle ne répondit rien, parce qu’elle se contrefichait de ce que pouvait penser Rafael à son sujet. Après tout, elle le connaissait à peine, alors qu’il pense du mal d’elle, franchement ça lui passait au dessus. Il n’était pas le premier, et ne serait certainement pas le dernier. Ca ne la touchait pas plus que cela, alors si lui faisait plaisir de la considérer comme il le faisait, grand bien lui fasse ! Muse était plus préoccupée parce que ce que les gens à qui elle tenait pouvaient penser d’elle, et il n’y en avait pas des masses. Auparavant, elle se préoccupait de ce que ses parents pouvaient penser d’elle, mais elle avait perdu sa famille dans un accident de voiture il y a un peu plus de quatre ans. Aujourd’hui, des gens qui comptaient vraiment, elle n’en avait plus tellement autour d’elle, à part Thayer. Et parlant du jeune homme, apparemment Rafael le connaissait. Il venait de taper en plein dans le point faible de Muse, en mentionnant Thayer. Mais voilà, elle n’avait pas l’intention de lui dire d’où elle le connaissait, d’autant plus qu’elle ne comprenait même pas pourquoi ça l’intéressait tant que ça. Ca ne lui serait même pas utile de savoir d’où il venait. Qu’est-ce que ça lui apporterait de savoir qu’il venait de New York ? « Et bien mes motivations de savoir des choses sur lui ne te regardes pas non plus » Elle haussa les épaules. « Comme c’est dommage ! Toi qui avais tant de questions pourtant… Je me vois dans l’impossibilité de te répondre si je ne connais pas tes motivations ! » lui répondit-elle avec un sourire narquois. « Il tourne un peu trop autour d'une fille chère à mon coeur ! » Une fille ?! Muse perdit son sourire tandis que son regard se figeait. Elle savait bien qu’elle n’avait aucune droit de regard sur la vie sentimentale de Thayer, puisqu’ils n’étaient plus ensemble depuis deux ans, mais… Une fille qui s’approchait de lui d’un peu trop près, avait toujours le même effet sur elle. Elle était jalouse. Et lorsqu’elle était jalouse, mieux valait ne pas se trouver dans les parages, car lorsque le caractère de feu de Muse éclatait, il faisait des dégâts. Elle était capable de se transformer en gamine capricieuse à l’extrême en un claquement de doigts. « Quel est le problème ? » demanda-t-elle en s’asseyant sur le petit muret où elle avait fait ses étirements. « Je veux dire Thayer n’est pas méchant… A moins que… A moins que tu sois amoureux de cette fille, et que ce soit ça le problème ? » demanda-t-elle. Elle avait adopté un ton beaucoup plus doux que précédemment, peut-être parce qu’elle avait envie de connaître cette histoire, de comprendre ce qui se tramait. Et puis si jamais il était question de jalousie pour Rafael, elle n’allait pas le blâmer à ce sujet, ce serait vraiment faire preuve de mauvaise foi.

hj: mais non! :023:
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: how not nice is to see you. pv Rafael   Sam 31 Déc - 12:16

Nous étions toujours tous les deux sur cette plage, pas pour une rencontre amoureuse en tout cas, nous nous détestions au plus haut point, tout au moins moi pour le sale coup qu'elle m'avait faire. Je crois qu'il me restera toujours en travers de la gorge celui-là, on dit qu'il faut pardonner par moment mais là j'avais tout de même fait de la taule pour sa tronche, bon ce n'était que 24 heures mais c'était déjà bien suffisant à mon goût. J'essayais tant bien que mal de tout faire pour pouvoir l'entourlouper et de ce fait récupérer mes tunes... Enfin là je pouvais me le mettre ou je pense finalement. Je soupirais en ayant un peu ras le bol de son sale caractère, comment des hommes pouvaient craquer pour cette vipère... Quoique c'était peut-être au déesse au lit enfin bref ça ne m'aidais pas plus que ça. Oui ça pour être bourrée de défauts elle l'étais mais ce que je lui répliquais ne lui faisait ni chaud, ni froid, elle avait sûrement l'habitude d'entendre ce genre de sarcasmes. Mais visiblement j'avais trouvé un sujet qui l’affectait... Thayer, qu'était-il son genre de liens avec ce sale mec. Je lui annonçais alors qu'elle n'avait pas besoin de savoir pourquoi je lui avait posé cette question, bien sûr elle sut quoi répliquer ce qui m'obligeais à dévoiler quelque peu le soucis si je souhaitais en avoir les réponses.

RAFAEL J'appelle cela du chantage moi !

Je lui révélais néanmoins que ce qui me dérangeais chez lui c'est qu'il tournait autour d'une fille, mais en réalité c'était autour de deux filles, sa soit disant meilleure amie Erin et ma sœur... Que leur voulait-il ? Enfin que voulait-il surtout à ma frangine ? Elle se raidit alors à ma révélation, son sourire disparut immédiatement de son visage, tient je venais de toucher une corde sensible. Elle alla se mettre sur un petit muret essayant de paraître toujours sûr d'elle mais des trémolos traînaient dans sa voix devenu soudainement un peu plus douce.

RAFAEL Oui je suis amoureux de cette fille... Enfin nous étions ensembles mais en ce moment c'est compliqué... Bref, il tourne aussi au tour de ma sœur et je n'aime pas trop ça.

Peut-être en avais-je trop dis, mais lâcher tout ça me faisais du bien, c'est comme si j'avais moins de pression en moi, je ne m'attendais pas à ce qu'elle me comprenne ou qu'elle est de la compassion... Et si elle connaissait Thayer elle irait sûrement se plaindre mais je m'en fichais comme d'une guigne, puis j'aurais peut-être l'occasion de le castagner comme ça.

Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: how not nice is to see you. pv Rafael   Dim 8 Jan - 20:16



La conversation semblait s’apaiser quelque peu, peut-être parce que Muse avançait avec une certaine méfiance depuis que Rafael avait mentionné Thayer. Le jeune homme avait certes besoin de réponses, mais elle aussi. Elle voulait savoir comment il le connaissait, et surtout ce qu’il lui voulait. La curiosité de la jeune femme avait été attisée, et elle voulait comprendre ce qui se tramait. Seulement, il ne semblait pas plus disposer qu’elle à lui répondre. Elle comprenait, sans doute parce qu’il était animé par les mêmes raisons qu’elle, à savoir qu’il était méfiant. Cela pouvait se comprendre compte tenu de leur court passé commun. Mais tout de même, elle voulait savoir ! Et puis de toute façon, il fallait se rendre l’évidence, s’il ne disait rien, elle ne lui dirait rien non plus, et aucun d’eux ne pourrait avancer. « J'appelle cela du chantage moi ! » Elle haussa les épaules. « Appelle ça comme ça te chante ! » répliqua-t-elle.

Muse finit tout de même par se radoucir pour de bon. Elle savait très bien pourquoi elle avait tant besoin de savoir ce qui se passait. Parce qu’elle tenait à Thayer. Elle tenait à lui bien plus qu’elle ne l’admettait. Alors peut-être qu’il en était de même pour Rafael. Peut-être qu’il tenait énormément à la fille qu’il avait mentionné, alors d’une certaine façon, il pouvait comprendre ses motivations. Alors, elle décida de poser la question telle qu’elle la pensait. Thayer n’était pas méchant, alors elle ne voyait pas où était le problème, sauf s’il y avait une histoire de jalousie par rapport à cette fille. Rafael était-il amoureux d’elle ? « Oui je suis amoureux de cette fille... Enfin nous étions ensembles mais en ce moment c'est compliqué... Bref, il tourne aussi au tour de ma sœur et je n'aime pas trop ça. » Elle haussa un sourcil, essayant de rester stoïque, même si elle avait l’impression de s’être prise une énorme gifle dans la figure. Alors comme ça, il n’y avait pas qu’une fille, mais deux ? Et bien Thayer s’amusait bien apparemment ! Et peut-être même qu’il y en avait toute une liste ! Et voilà, c’était fait, en une fraction de seconde, elle était consumée par la jalousie ! Elle savait qu’elle n’avait aucun droit de l’être. Ils avaient eu leur chance à une époque, peut-être que cette chance était passée à présent… Mais elle ne pouvait pas s’en empêcher, la mention de ces deux filles lui restait en travers de la gorge. « Et… Qu’est-ce qui s’est passé ? Je veux dire… Qu’est-ce qui s’est passé avec Thayer pour que ça devienne compliqué entre vous ? » parvint-elle finalement à articuler. Et qu’est-ce qui s’était passé avec sa sœur ?! Elle hésitait à poser la question, parce qu’elle n’aimait pas se mêler des affaires des autres, mais là, c’était tout simplement plus fort qu’elle. « Et… Avec ta sœur ? » se résolu-t-elle à demander. Quelle vilaine curiosité, mais autant qu’elle soit fixée maintenant, au lieu de se torturer avec des hypothèses plus tard.

Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: how not nice is to see you. pv Rafael   Mer 11 Jan - 17:23

La tension retombait de plus en plus entre nous, bien sûr nous étions toujours méfiant l'un envers l'autre mais nous étions moins agressifs dans mon propos ou dans notre manière de les dire. Bien évidemment elle était beaucoup moins sur d'elle depuis que j'avais mentionné le nom de Thayer, seulement voilà dilemme... Elle marchait sur le chantage pour avoir les réponses qu'elle attendait. Je savais pertinemment que si je ne répondais pas un tant soit pu à Muse moi-même je n'aurais pas les informations que je souhaitais. J'étais vraiment tombée sur une fine lame au niveau de la parole mais aussi sur quelqu'un de réfléchis, malin et qui réfléchissais à un plan ou fur et à mesure qu'elle avançait. Autant dire que si aucuns des deux ne parlaient nous pourrions attendre longtemps avant d'avoir les réponses tant désirées à nos questions qui nous bouffaient un peu le crâne.

RAFAEL D'accord ! Bien je garde le mot que j'emploie alors : chantage !

Je remarquais qu'elle s'était drôlement adoucie par rapport au début de notre "entretien" si l'on peut dire cela ainsi. Je suppose qu'elle tenait plus à ce mec qu'elle ne voulait le faire croire, peut-être l'aimait-elle... Enfin je dois avouer que j'avais du mal à la voir en super nana amoureuse, douce, sans embrouilles derrière. Surement parce que moi elle m'avait bien entuber, mais finalement elle était peut-être douée d'amour allez savoir... Les gens sont si bizarre de nos jours.

RAFAEL Oh ce n'est pas Thayer la cause de la complexité entre moi et ma cop... Enfin mon ex copine... D'après elle ce n'est que son meilleur ami seulement des fois certains gestes ou certaines paroles me font penser le contraire... Ou alors il peut pas me piffrer et il se venge !

J'avais chuchoté la dernière phrase, c'est vrai que je n'y avais pas pensé, si ça se trouve, il ne m'aime pas et c'est son moyen de m'en faire baver. Je voyais bien qu'elle mourrait d'envie de savoir des informations qui semblaient cruciales à ces yeux.

RAFAEL Pour ce qui est de ma sœur j'ignore ce qu'il se passe entre eux, mais ils sont beaucoup trop proches à mon goût voilà pourquoi je veux savoir pourquoi il traine autour d'elle et de mon ancienne copine... Je me disais que tu pouvais avoir des infos vu que tu le connais.

J'espérais juste qu'il ne l'ai pas touché ou un truc de ce genre sinon je peux vous jurer que c'est un homme mort, je me ferais une joie de lui limer les dents sur le bitume. Je regardais alors la jeune femme attendant qu'elle digère et réponde vis à vis de toutes mes jolies révélations. Je m’asseyais donc sur un petit muret non loin je commençais quelque peu à avoir mal aux pattes moi.




Dernière édition par Rafael A. Adams-Hoopkins le Lun 16 Jan - 20:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: how not nice is to see you. pv Rafael   Jeu 12 Jan - 23:23





Muse en avait parfaitement confiance, elle savait qu'elle allait devoir prendre sur elle, et accepter un compromis. Pourtant, cette pratique était loin d'être dans ses habitudes. Elle aimait toujours avoir un pas d'avance sur les autres, mais dans les circonstances présente, elle allait bien devoir se résoudre à laisser Rafael gagner du terrain. Ça ne lui plaisait pas tellement, dans la mesure, où même si la conversation s'était apaisée, elle restait méfiante envers lui. Il y avait de quoi, puisqu'elle lui avait fait une telle crasse par le passé, qu'elle s'attendait à ce qu'il lui rende la pareille, avec une puissance bien supérieure. « D'accord ! Bien je garde le mot que j'emploie alors : chantage ! » N'empêche que chantage ou pas, ils étaient coincés tous les deux si aucun ne cédait une peu de terrains à l'autre. Ils allaient falloir qu'ils acceptent de parler, de donner des informations à l'autre s'ils voulaient avoir leurs réponses.

C'est ainsi que Rafael confia que Thayer tournait autour de sa petite-amie, mais également de sa sœur... Ce qui laissa Muse abasourdit. Elle n'aurait pas dû être étonnée par cette nouvelle, dans la mesure où il avait du charme, un charme qu'il savait utilisé à la perfection dès qu'il s'agissait de séduire. Mais voilà, à peine avait-elle entendu la réponse de Rafael, que la jalousie c'était brutalement emparée d'elle. C'était toujours ainsi dès qu'il s'agissait de Thayer... Peut-être se rappelait-elle un peu trop la période où il était sorti avec Emily lorsqu'ils étaient encore au lycée. Elle s'était sentie tellement abandonnée à l'époque qu'elle avait une trouille bleue que les évènements se répètent. Elle venait à peine de le retrouver, alors évidemment, elle craignait de le perdre à nouveau. De plus, c'était quasiment de notoriété publique que Muse n'était pas du genre à partager, elle ne l'avait jamais été. Alors pour le moment, elle voulait savoir ce qui se tramait avec ces deux filles. « Oh ce n'est pas Thayer la cause de la complexité entre moi et ma cop... Enfin mon ex copine... D'après elle ce n'est que son meilleur ami seulement des fois certains gestes ou certaines paroles me font penser le contraire... Ou alors il peut pas me piffrer et il se venge ! » Meilleur ami. Lorsque Muse avait perdu ses parents et son petit frère, et qu'elle s'était retrouvée seule, Thayer avait représenté tellement pour elle... L'amour, l'amitié, la famille. À présent, elle se prenait en pleine face, telle une gifle, qu'il s'était reconstruit des racines ici, une nouvelle vie, dans laquelle elle avait déboulé quelques jours plus tôt, pensant que tout serait comme avant, une vie meilleure en plus. Mais naïvement, elle n'avait pas pensé à ses nouveaux amis, ses nouvelles conquêtes... Non tout ça, elle n'y avait pas pensé. « Pour ce qui est de ma sœur j'ignore ce qu'il se passe entre eux, mais ils sont beaucoup trop eproches à mon goût voilà pourquoi je veux savoir pourquoi il traine autour d'elle et de mon ancienne copine... Je me disais que tu pouvais avoir des infos vu que tu le connais ». Elle bouillonnait à l'intérieur, le sentiment de jalousie qu'elle ressentait, lui nouant l'estomac. « Je... Je ne connaissais pas l'existence de ces filles il y a encore cinq minutes... Je ne suis arrivée ici qu'il y a quelques jours, et je n'avais pas revu Thayer depuis deux ans, alors... Je suis navrée, mais je ne sais rien de ce qu'il peut faire avec l'une ou avec l'autre, » répondit-elle honnêtement en levant ses yeux bleu-gris vers Rafael.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: how not nice is to see you. pv Rafael   Sam 21 Jan - 13:32

Voilà que nous étions venus à parler de Thayer et de ce qu'il faisait à mon ex copine sous mes yeux ainsi qu'à ma sœur, je ne voulais pas dévoiler tout cela à cette blonde plantureuse seulement si je souhaitais avoir des infos supplémentaires je n'avais pas trop le choix. Quand j'énumérais ce qui se passait avec Erin mon cœur se serra, elle me manquait terriblement, ça faisait mal de repenser qu'on était ensemble avant... Je sais pas, peut-être que j'aurais préféré que tout soit compliqué à cause de Thayer car après tout c'était récupérable... Alors que là... Le seul moyen serait qu'on se sauve loin elle et moi ou personne nous connaît ou alors nos parents respectifs devaient divorcer pour que nous puissions nous remettre ensembles... En bref, là n'était pas la question, je voyais Muse qui se décomposait un peu plus à chaque minutes ou j'en dévoilais un peu plus sur les affaires douteuses de Thayer. Seulement la jeune femme ne pourrait rien m'apprendre sur les agissements du jeune home vis à vis de ma sœur ou encore d'Erin.

RAFAEL Ben ce n'est pas grave j'essayerai de savoir par moi-même ce qu'il se trame je te remercie tout de même bonne journée à toi.

Je tournais alors les talons pour partir dégouté de ne pas avoir eu les informations que je souhaitaient. Ce que je sais c'est que je vais garder ce mec à l’œil surtout vis à vis de ma sœur.

RP fini


Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: how not nice is to see you. pv Rafael   

Revenir en haut Aller en bas
 

how not nice is to see you. pv Rafael

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Leurs chiens meurent pendant la traversée Nice-Calvi
» Scott 17 mois croisé teckel/papillon (06) Nice
» Bérénice - Faris
» Voir Nice Sous la Pluie
» Paris-Nice (PT) >>> Avant mardi 16h00
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
♫ Modern Family :: DANS LE GRENIER :: Archives rps-