AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 punctuality is the thief of time. # Zoey

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité
Invité

MessageSujet: punctuality is the thief of time. # Zoey   Mar 20 Nov - 10:33

Zoey & Liam ♠ “I know you would never do anything to hurt me, and perhaps that's why I feel such guilt. Because I know your heart belongs to me, but mine is tormented.”




    La nuit avait été courte, très courte même pour Liam qui avait bûché jusqu’à trois heures du matin pour finir son article de presse. Ca ne lui arrivait pas souvent, pour la bonne et unique raison qu’il aimait prendre son temps et préférait nettement s’y prendre avec un peu d’avance plutôt que de se retrouver avec une épée de Damoclès au-dessus de la tête la veille. Mais voilà, on ne lui avait pas tellement laissé le choix hier soir : un coup de fil du rédacteur en chef lui avait laissé comprendre qu’il aurait bien besoin de ses services, l’un des journalistes prévu pour l’édition du surlendemain s’étant rétracté pour problèmes personnels. Or, la journée du lendemain était si chargée pour Liam qu’il ne pouvait écrire l’article que cette nuit, au risque dans le cas contraire de ne pas respecter sa deadline. Mission accomplie au final, mais à quel prix ! En se levant une poignée d’heures après s’être couché, le brun ne ressemblait plus à grand-chose dans la glace. C’est d’ailleurs en mode « zombie » qu’il prit sa douche, enfila pantalon noir et chemise blanche et parti à pied au siège du quotidien pour lequel il travaillait. Tout l’avantage d’avoir un appartement situé à proximité de son lieu de travail c’est qu’en plus de gagner un temps précieux on peut aussi espérer pouvoir se réveiller complètement grâce à la brise fraîche du matin qu’on se voit obligé d’affronter pendant plusieurs minutes à pied. A peine arrivé, Liam se dirigea vers la machine à café la plus proche, priant pour que la caféine fasse son effet dans les cinq secondes qui suivraient. Le résultat dût plutôt médiocre mais il n’avait pas le temps de s’implanter dans le couloir, il lui fallait préparer les deux ou trois interviews de ce matin. Il déposa en coup de vent son article sur le bureau du rédacteur en chef, suivit passivement la conférence de rédaction quotidienne et ne s’attarda pas plus au sein des locaux.

    Si l’une des interview avait été une vraie catastrophe, le gérant de la boîte qu’il interrogeait étant d’une humeur exécrable, les deux autres s’étaient déroulées plus sereinement. Et mine de rien, les heures s’écoulèrent plus vite qu’il ne l’aurait imaginé en sortant du lit ce matin. Si vite même, qu’il en avait complètement oublié son rendez-vous dans le parc avec sa petite amie. Ce n’est que lorsqu’un de ses collègues lui demanda s’il souhaitait manger avec eux qu’il lâcha un « Merde ! » significatif et se précipita en dehors du bâtiment pour attraper le premier taxi à sa disposition. Il n’était pas officiellement en retard, ayant dix minutes de battement à sa montre, mais c’était lui qui était censé récupérer à manger ce midi. Zoey et lui avaient fait en sorte d’accorder leur emploi du temps au moins deux fois par semaine pour pouvoir manger ensemble pendant leur pause déjeuner. Ils choisissaient à tour de rôle le lieu dans lequel ils se donneraient rendez-vous, prévoyant si c’était nécessaire d’acheter un casse-croûte. L’idée du parc était celle de Liam, qui aimait particulièrement le calme et la vue que ce dernier pouvait leur offrir. Mais encore aurait-il fallu qu’il ne soit pas si distrait ! Heureusement pour lui, depuis quatre ans Zoey avait l’habitude de ses incartades en matière d’horaires puisqu’il avait la plupart du temps la tête dans les nuages. Et autant vous dire qu’avec si peu d’heures de sommeil derrière lui, c’était pire ! Le temps d’acheter salades, sandwichs, dessert et boisson, Liam arriva dans le parc avec un bon quart d’heure de retard.

    Elle était déjà là bien évidemment, et il était même surpris qu’elle ne lui ait pas encore envoyé de sms. Elle avait visiblement le nez plongé dans un bouquin de médecine, ce qui lui arracha un sourire. Depuis qu’il la connaissait elle avait toujours été cette fille extrêmement ambitieuse, intelligente et courageuse. Et cela surprenait sans doute beaucoup de gens au vue de son physique et de sa passion non dissimulée pour la mode. Et si Liam avait en général tendance à rejeter toute voie royale en matière d’étude à cause de sa propre expérience au sein de sa famille, il en était tout autrement quand il s’agissait de Zoey. Il était fier d’elle, et savait pertinemment qu’elle réussirait. Arrivé à sa hauteur, il se laissa tomber au sol, prenant place à ses côtés. Il déposa un baiser à la commissure de ses lèvres, et entoura sa taille de son bras. « Excuse-moi pour le retard j’étais à deux doigts d’oublier !» avoua-t-il avant de reprendre : « La faute à Jack, qui bien entendu n’a rien trouvé de mieux que de me filer du boulot supplémentaire hier soir. Si je le pouvais je crois que j’hibernerai pendant un mois !»déclara-t-il en riant avant de s’allonger de tout son long sur l’herbe, les yeux fermés, comme pour prouver qu’il était bien capable de commencer dès maintenant à jouer l’ours polaire. Il rouvrit finalement les yeux au bout de quelques secondes, en se redressant à peine sur ses coudes. « Et toi alors, comment s’est passée ta matinée ?» La question était assez banale en soit, mais c'était sa manière à lui de voir si tout allait bien pour elle. Que ce soit au niveau de ses études, ou du reste. Ces derniers temps, ils avaient beau se voir quasiment tous les jours, Liam voyait bien qu'il prenait parfois un peu trop de distance. Ce n'était pas volontaire de sa part, mais inconsciemment il se sentait toujours aussi responsable d'avoir embrassé sa soeur il y'a plus d'un an et de ne rien lui avoir révélé. Il ne comptait pas le faire, refusant qu'elle souffre, mais du coup avait bien du mal à être aussi complice avec elle qu'il l'était avec Olivia. Parce qu'il ne pouvait pas l'être tout en lui mentant par omission! Et le pire dans tout ça c'est que ce n'était pas faute de l'aimer. Elle était la première avec laquelle il avait envisagé quelque chose de sérieux, toutes les femmes précédentes n'ayant été qu'une affaire de quelques semaines tout au plus. Leur relation à eux durait depuis plus de quatre ans, et il n'était pas certain de vouloir y mettre un terme d'où son silence sur le baiser. Peur de l'avenir peut-être, mais également de laisser quelqu'un pour qui il était clair comme de l'eau de roche qu'il n'était pas indifférent. L'amour qu'il pouvait entretenir pour sa soeur ne remettait nullement en doute celui qu'il avait pour elle. Et c'est ce qui rendait les choses si compliquées.

Revenir en haut Aller en bas
 

punctuality is the thief of time. # Zoey

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Seize the Time!An essay by Cynthia McKinneySeptember 19, 2008
» Session time out...
» Damon Moon - "It's time to forget about the past"
» 02. Gay Thief, really?
» 08. Remember that time is money - Benjamin Franklin
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
♫ Modern Family :: DANS LE GRENIER :: Archives rps-