AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 ♦ « dieu créa le monde en 7 jours. Moi, j'ai détruit le mien en 7 secondes. »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

Invité
Invité

MessageSujet: ♦ « dieu créa le monde en 7 jours. Moi, j'ai détruit le mien en 7 secondes. »   Dim 27 Nov - 1:28







SAVANNAH ROSAMUND MONROE





© sailing home

•  date de naissance : 13 mai 1987
•  lieu de naissance : Chicago
•  origine(s) : amérindiennes, mexicaines.
•  orientation sexuelle : hétérosexuelle
•  situation personnelle : compliquée
•  situation professionnelle : Elle a ouvert un petit restaurant au Mexique, lieu de son exil.
•  le film de ma vie : il n'existe aucun film de ma vie, il serait bien trop triste à regarder.
•  la chanson qui me résume : coming home
•  un plat : tagliatelle sauce mexicaine
•  un endroit : Ibiza (a)
•  groupe :
•  personnage : scénario
•  célébrité souhaitée : Megan Fox
•  crédit de la sign' : tumblr


     


pieces of months

My father thinks : Je ne suis jamais parvenu à comprendre ma fille. Mais, c'est sûrement parce que je n'ai jamais rien compris aux femmes. Savannah ressemble tant à sa mère, qu'il m'arrive parfois de la voir en elle, en chacune de ses inspirations. Et c'est sans doute aussi pour cela que je n'ai jamais pu être réellement proche d'elle. Suite au décès de ma femme, tout ce qui pouvait avoir trait à elle était trop douloureux à garder, et contempler ma fille, c'était comme observer le soleil droit dans les yeux au risque de se consumer sur place. Nous étions trois à la maison, deux hommes, que dis-je, deux épaves, et elle a toujours été celle qui nous faisait remonter la pente, celle qui croyait en un avenir, ou du moins, se donnait les moyens d'en avoir un. Je me rappelle qu'elle a toujours cultivé ses rêves avec soin. Peut-être était-elle un peu naïve, ou peut-être étais-je trop pessimiste. Cette simple notion montre nos positions diamétralement opposées et c'est pour cela que je sais qu'elle avancera toujours dans la vie. Pourquoi ? Parce que là où j'ai abandonné la mienne, je sais qu'elle aura toujours cette fulgurante détermination de s'accrocher à ce qui lui tiens à coeur.

My brother thinks : Ma soeur est incroyablement compliquée et cela à toujours été ainsi. Du moins, avec les autres. Elle aurait pu être la petite soeur incroyablement capricieuse que chaque grand frère aime torturer mais non. J'ai toujours été fier d'elle, de son attitude, de ses choix. Parce qu'elle n'a jamais été de ces filles incroyablement idiotes qui se laissent mener par le bout du nez par la gente masculine. Non, ma soeur est têtue, obstinée, agaçante, sarcastique, chiante parfois, mais elle a le mérite d'agir selon ses propres désirs et non ceux qu'on pourrait lui dicter. J'aimerais voir quelqu'un essayer un jour, juste pour rire ! Je crois n'avoir jamais vu une telle force de caractère chez une personne, c'est comme si dès sa naissance elle avait décidé de vivre et non d'exister, tout simplement. Vivre selon ses règles, et non celles des autres. Nous sommes très proches, mais des fois, elle m'intimide presque. Parce que j'ai merdé, énormément. Savannah elle, a un diplôme, des projets, des rêves. Et elle se donne à fond pour accomplir cela. Elle ne permet pas qu'on se mette en travers de son chemin. Moi je n'ai rien, je me suis auto-détruit depuis le jour où j'ai estimé que je ne valais rien parce que c'est ainsi que tout le monde me voyais. J'aime ma soeur, parce qu'elle est clairvoyante envers chaque être humain. Elle ne se contente pas de l'apparence, elle lit au fond de l'âme. J'aime ma soeur parce qu'elle a lu en moi, ce que personne d'autre ne pouvait lire : que je ne suis pas seulement « un cas désespéré. »




the story of my life
 
« Ne bouge pas ma chérie. » Les mots doucement murmurés émergèrent la fillette de la transe dans laquelle elle semblait perpétuellement se plonger depuis plusieurs jours et ses grands yeux bleus se fixèrent sur la jeune femme qui s'évertuait à vêtir son petit corps frêle d'une robe de cérémonie dite « charmante ». Docile et soucieuse de ne pas nuire au désir évident d'en terminer rapidement avec cela, Savannah se tint parfaitement droite et cessa de s'agiter pour fixer le miroir étroit qui lui faisait face. Son image s'y reflétait et ce qu'elle vit déclencha un malaise qui contracta violemment son estomac : elle ne voyait qu'une vague ébauche d'elle-même, une fillette aux longs cheveux bruns dans un état de fatigue extrême qui traduisait parfaitement son incapacité à dormir paisiblement en absence des berceuses entonnées par la voix chaleureuse de sa mère, ou l'étreinte de ses bras protecteurs. Les cernes soulignant son regard d'une intensité particulière, se détachaient nettement sur son teint livide, le tout relevé des vêtements sombres dont on la drapait. Savannah fronça les sourcils d'incompréhension. Elle n'avait que quatre ans, elle ne saisissait donc pas pourquoi il était tant nécessaire d'être si sobre, si terne. Lorsqu'elle posait des questions, ce qui était tellement rare qu'on optait pour lui fournir des réponses comme pour l'encourager à poursuivre, on lui répondait que c'était ainsi, que c'était un hommage rendu à l'âme défunte. Cela semblait tellement incongru dans l'esprit de la fillette qui considérait que le blanc, ou des couleurs arc-en-ciel auraient été plus apte à un tel salut : maman n'allait-elle donc pas au paradis ? La jeune femme qui l'accompagnait se redressa et plaça une veste sur ses épaules chétives, vêtement superflu qu'elle considérait sûrement comme étant la touche finale à l'accoutrement dont elle l'avait affublé, puis consulta sa montre sous le regard attentif de celle qui n'était autre que sa nièce. « C'est bientôt l'heure de partir. » Savannah acquiesça faiblement bien que ce ne fut pas utile, puis se laissa entraîner à l'extérieur où bon nombre de personnes semblaient attendre quelque chose. Lorsqu'elle se retrouva parmi toutes ces grandes personnes aux regards tristement figés, Savannah se sentie tellement insignifiante. Elle ne comprenait pas. Elle aurait souhaité voir plus de sourires, maman aimait cela. La fillette se serra davantage contre la cuisse de sa tante qui due sûrement croire qu'elle était effrayée - ce qui n'était pas loin d'être le cas - puisqu'elle la pris entre ses bras en une étreinte qui ressemblait tellement à celle de sa soeur. Lorsque Savannah nicha son petit nez dans son cou, il lui sembla retrouver celle qui était partie. Il lui suffisait de fermer les yeux et d'imaginer. Un apaisement sans bornes s'empara de son esprit agité et elle se laissa paresseusement choir sur son épaule tandis que sa tante s'asseyait sur la banquette arrière d'un véhicule. Savannah s’assoupit très certainement car elle ne conserva aucun souvenir du trajet effectué entre la maison et le cimetière. La cérémonie débuta et un silence religieux s’abattit sur les lieux. Un homme parla énormément, Savannah trouvait son discours prolixe, elle aurait apprécié qu'il parle davantage de sa maman, pas seulement des passages contenu par le livre qu'il tenait majestueusement devant lui. Un chant fut entamé et l'immense boîte - le cercueil - descendit sous terre lentement. Une file se forma et se trouvant face à la tombe ouverte, on lui somma de prendre dans son petit poings un peu de terre. Puis de lâcher. Elle s'exécuta dans cette tâche qui restait pour elle mystérieuse et fut placée en recul. Sa tante Katia la serrait convulsivement contre elle, sanglotante. « Maman va au paradis. » lui murmura la fillette, comme si cela était une consolation au chagrin qui surgissait du coeur de la jeune femme. Cette dernière la contempla avec une affection indulgente et l'embrassa doucement sur son front. « Elle rejoins les anges. » répondit-elle avec un sourire brisé. Ils assistèrent à l'exumération, des larmes firent leur apparition et un sentiment s'empara de Savannah lorsque le terrain fut soudainement lisse où se trouvait une pierre tombale, seule témoin des funérailles et de la présence précieuse en son sol. Un sentiment de profonde tristesse telle qu'elle n'avait jamais connu : elle ne reverrait plus jamais maman. Ceci n'était pas un au revoir, c'était un adieu. Une larme étincelante roula sur sa joue.


Savannah observait avec minutie chaque personne présente autour d'elle à cet instant précis. Toutes les têtes abritaient des esprits brouillonnant de frustration, et ces dernières étaient toutes penchées vers les copies qui venaient d'être distribuées, laissant peu à peu une mine sérieuse et concentrée s'incruster sournoisement sur leur visage. La jeune Monroe quant à elle, tenait son stylo entre ses doigts fins et examinait les différentes parties de son questionnaire avec une sérénité troublante. Le paisible de celui qui s'accorde un instant d'intense réflexion. Elle n'avait aucun doute quant au succès dont elle serait couronnée lorsqu'elle aurait achevé ce test, il n'était pas malaisé pour une personne ayant étudié de trouver les réponses requises et Savannah n'avait jamais été oisive. Pourtant, le découragement prenait imprévisiblement ses aises. Tardivement. Elle n'était pas ignorante, Savannah savait parfaitement à cet instant que même si elle obtenait son diplôme, elle ne gagnerait pas une bourse conséquente pour être admise à l'université. À quoi bon se présenter et remporter un simple morceau de papier, un permis de s'inscrire en études supérieures, si l'argent était une question à laquelle elle n'aurait pas de solution ? Elle songea peu à peu à son frère qui lui, n'avait même pas songé à passer cet examen. Peut-être n'était-il pas une référence correcte : c'était un homme turbulent, impulsif, qui agissait bien avant de songer à réfléchir. Il travaillait avec leur père au garage et n'était pas parvenu à quitter le nid familial pour l'instant. Ce n'était pas le meilleur modèle qu'elle pouvait choisir, mais c'était surtout le seul auquel elle pouvait malheureusement se fier. Elle hésita, s'enfonçant contre sa chaise et consultant l'immense horloge qui surmontait le bureau de l'examinateur. Ses pensées filaient au-dessus des minutes et s'épanchèrent sur une facette du problème qu'elle n'avait encore jamais exploité : certes, elle n'aurait pas d'argent, ni d'études pour espérer avoir un travail décent ensuite. Mais elle aurait ce que son frère n'avait pas et ce dont il n'avait sans doute jamais rêvé : l'indépendance. Le permis d'avoir une liberté dont elle était la seule responsable. Ses lèvres vermeilles se rehaussèrent et à l'instar des autres, elle s'intéressa à sa copie, commençant à cocher les réponses et à prendre son avenir en main.


Prison : détention de criminels. Par définition, un criminel avait autrefois été considéré comme un être humain appartenant à la société. À présent que la jeune femme s'asseyait sur sa chaise en contemplant ces derniers en catimini, il était étrangement malaisé pour elle de croire qu'une vie avait précédé l'état dans lequel ils se trouvaient. Elle attendait son frère, qui à cet instant se faisait incroyablement désirer. Dans sa patience, elle ne pouvait qu'espérer le retrouver en bon état et non recouvert d'ecchymoses violacées comme il n'était pas rare d'en être submergé en ces lieux. Elle croisa les bras, sentant ce désagréable sentiment lui ronger le coeur. Son frère et elle avaient déménagé à Los Angeles dans un but bien précis : démarrer une nouvelle vie, loin des ennuis qui pouvaient jalonner leur quotidien à Chicago. Elle ne serait pas parvenue à l'abandonner là-bas, elle ne le connaissait que trop bien puisqu'il était ce type d'homme à s'attirer jours après jours les emmerdes les plus indésirables. Elle avait pensé que si elle le rangeait de son côté, elle parviendrait à lui offrir une vie meilleure. Doux euphémisme, puisque Savannah s'était lourdement trompée. Dans la famille Monroe, la fatalité devait être génétique puisque c'est elle qui fut l'aimant des complications ayant menées Jackson derrière les barreaux. Si elle n'avait pas eu la brusque lubie de s'enticher d'un homme dont les intentions n'étaient pas sans arrière-pensées, ils n'auraient pas à se parler une fois par semaine, au parloir. À cette rancœur qui tournait et s'accroissait dans son coeur, la jeune femme sentie son énervement grandir en son être. Byron. Dès lors la simple énonciation de ce prénom attisait ses foudres. Il s'était servit de son frère comme bouc émissaire et ce dernier ayant déjà un casier plutôt conséquent, n'avait pas réussi à réunir suffisamment de preuve pour être innocenté. Se serait-elle écoutée que cette homme ne ferait plus partie de ce monde, quand bien même aurait-elle eu à s'intégrer elle-même dans une définition « criminel ». Lorsque son frère pénétra enfin dans la pièce, Savannah se leva pour l'accueillir et l'étreignit contre elle avec force. « Je t'ai apporté ce qu'il faut, » dit-elle en lui présentant ses cigarettes dont tout comme elle, il avait du mal à se passer. Ils échangèrent un regard complice et Savannah s'apprêtait à reprendre place en face de lui, lorsqu'elle aperçu un peu plus loin, un homme adossé contre le mur. Elle n'aurait su dire ce qui le démarquait des autres à cet instant, peut-être son apparente maitrise de lui-même qui ne passa pas inaperçu aux yeux de la Monroe. Peut-être aussi ses prunelles cristallines qui ne lâchaient plus les siennes. Savannah lui offrit un sourire, scellant le commencement d'une relation qui la marquerait à jamais.


« Je ne serais pas trop longue ... Oui, à ce soir ... Je t'aime aussi » répondit Savannah avant de raccrocher. Ses prunelles cristallines se fixèrent un bref instant sur l'image servant de fond d'écran : un homme enlaçait langoureusement une femme aux longs cheveux bruns, et s'il n'y avait nul baiser, la tension amoureuse se glissait le long de leur regard échangé. Aidan. Ce simple mot accélérait indéniablement son rythme cardiaque et chaque heure, chaque minute voire même chaque seconde de la journée, une partie de son esprit était toujours reliée à lui. Elle se surprenait à ne plus désirer autre chose que la chaleur de ses bras, la tendresse de ses baisers et la sécurité de sa simple présence. Il faisait désormais partie intégrante de sa vie, comme personne avant lui n'avait su s'y imposer. Elle consulta ses messages, prévenant son frère qu'elle ne tarderait pas au lieu de rendez-vous qu'il lui avait donné. C'était urgent, avait-il dit. C'est ainsi qu'aveuglément, la jeune Monroe se rendait à présent jusqu'à un café reculé de Los Angeles où elle n'avait jamais mis les pieds de sa vie, sans doute parce que cela incombait un détour trop large par rapport à son domicile. Elle s'installa sur une chaise, retirant doucement son manteau et pour accompagner son attente, elle commanda un café. Quelques minutes plus tard, une main imposante et désagréablement familière se posa sur son épaule, et Savannah releva la tête pour reconnaître le nouveau venu. Son palpitant loupa un battement, voire deux. D'une violente torsion du buste, elle se dégagea et se leva d'un bond furieux. Byron. « Okay, je décolle d'ici. » s'exclama-t-elle en saisissant brutalement son manteau. Elle n'avait aucune envie d'avoir la moindre discussion avec lui et la simple idée que cette rencontre puisse avoir été manigancée par le biais de Jackson lui donnait un frisson d'horreur. « Voyons Savie, ça fait combien de temps ? Tu pourrais tout de même m'accorder une minute ? » dit-il sur un ton charmeur, mielleux qu'elle détesta sur-le-champ. Ses prunelles se plantèrent dans les siennes, polaires. « C'est ce que tu as dis à mon frère dis-moi ? Il t'en aura accorder du temps, plus de deux ans en prison par ta faute ! Dégage de mon chemin ! » dit-elle en le contournant pour s'en aller. Une main saisit brutalement son bras, l'obligeant à s'immobiliser. « Toujours aussi impulsive à ce que je vois ! Tu n'as pas changé après toutes ces années. » dit-il. « Ça me plaît, tu es plus belle encore quand tu t'énerves. ». Savannah dégagea son bras, effectivement sa fureur croissait de minutes en minutes. De secondes en secondes. Ces dernières années à ressasser sa rancœur faisait ressurgir celle-ci, à l'état brut. « Cliché. Dis-moi, tu les notes quelque part pour mieux les ressortir ensuite, c'est ça ? » lâcha-t-elle, acerbe. Elle n'attendit pas la moindre réponse et quitta les lieux comme un courant d'air, ou plutôt comme une tornade. Elle aurait sans doute tourné la page définitivement si elle ne s'était pas aperçu qu'elle avait oublié son téléphone sur la table du café si bien que rapidement, après une vaine délibération intérieure, elle due faire demi-tour pour le récupérer. Ce fut au passage d'une ruelle sombre qu'elle entendit deux coups de feux silencieux, étouffés. Elle se tétanisa, n'entendant que cette voix tant détester dire : « Je retourne à l'intérieur, elle ne devrait pas tarder à revenir puisqu'elle a oublier son précieux téléphone. » Leurs yeux se rencontrèrent. Un bref instant, Savannah lut la surprise dans son regard, puis un éclair passa et une froide détermination la remplaça. Son instinct lui enjoignit de courir. Là, tout de suite. Abandonnant toutes idées de récupérer quoi que ce soit, elle pivota sur ses talons et suivit ce que sa raison lui dictait. S'échapper.
Quelques jours plus tard, alors qu'elle partageait un déjeuner avec Aidan sur une terrasse d'un restaurant qu'ils appréciaient particulièrement, une femme, sans doute une serveuse, lui apporta un paquet qu'elle fut curieuse d'ouvrir. « Quelqu'un a déposé cela pour vous. » ajouta la charmante blonde, et Savannah se contenta de hocher la tête. Son portable glissa dans sa paume et son estomac se contracta violemment. La peur s'insinuait dans ses veines, sournoises. Un message, net, précis. Une menace. " Garde le silence, ou bien je me chargerais personnellement de te faire taire. Toi, aussi bien que tes proches. " Elle devint livide. « Je dois te laisser, j'ai oublié que je devais aider ma collègue pour une histoire d'inventaire ou d'horaire, je n'ai pas bien compris. » dit-elle, dissimulant avec plus de dextérité qu'elle ne s'en croyait capable, la terreur qui l'animait. « À tout à l'heure. » ajouta-t-elle en l'embrassant tendrement. Sa première destination fut de se rendre au poste de police. Et là, les choses s'enchainèrent. Elle fut placée dans le programme de protection des témoins, on lui pris ses papiers d'identité, son téléphones, sa carte bancaire, tout. Sans le savoir, ce baiser qu'elle avait donné à Aidan s'avérait être un baiser d'adieu. Il n'y aurait pas de " tout à l'heure ". Et son coeur se déchira.


4 ans. C'est le temps que le système lui imposa en tant que Rosa Hamoretti. C'est 1460 jours de perdus, et qu'elle ne pourrait sans doute jamais retrouver désormais. Elle était assise sur un canapé bon marché, dans son appartement. Quatre années qu'elle avait mis sa vie en suspens, qu'elle s'était coupée du monde, tandis que celui-ci poursuivait son interminable avancée. Ses pensées se tournaient encore et toujours vers Aidan, Birdie et son frère. Combien de fois avait-elle attendu auprès du téléphone, hésitant entre appeler et rester morte, comme ils le croyaient. Un soir, ce fut un agent qui l'appela. L'affaire qui la concernait été dès lors classée, on lui apprenait qu'elle pouvait redevenir Savannah Monroe. Mais qui était donc cette étrangère, maintenant ? Elle avait quitté la peau de cette femme depuis tant de temps, qu'il lui apparaissait inconcevable de s'en vêtir maintenant. Parce que Savannah était morte. Et que quatre ans plus tard, plus personne ne pensait à elle, du moins pas sans larmes. Pouvait-elle réellement reprendre son identité ? Elle songea à Aidan. Et ce fut comme si sa décision était prise. Espérance d'une vie perdue.



DANETTE / CAROLINE
hapiness can be found, even in darkest of time, if one only remember to turn on the light
.


âge : 16 ans
où est ce que tu as connu le forum ? par Muse ♥
une remarque ? pas pour l'instant (a)
Connexion : 5/7

(c) crédit de l'icon

_________________


Dernière édition par Savannah R. Monroe le Dim 27 Nov - 22:06, édité 13 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: ♦ « dieu créa le monde en 7 jours. Moi, j'ai détruit le mien en 7 secondes. »   Dim 27 Nov - 11:30

Toi! bienvenue ici, je suis contente que tu t'inscrives! :leche:
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: ♦ « dieu créa le monde en 7 jours. Moi, j'ai détruit le mien en 7 secondes. »   Dim 27 Nov - 12:12

Bienvenue cher beauté
Revenir en haut Aller en bas
avatar

▐ PAROLES : 3111
▐ DATE D'ARRIVEE : 31/08/2011

▐ AGE : 27 ans
▐ OCCUPATION : Rédacteur en chef & commentateur sportif.
▐ POINTS : 160
MessageSujet: Re: ♦ « dieu créa le monde en 7 jours. Moi, j'ai détruit le mien en 7 secondes. »   Dim 27 Nov - 12:27

Bienvenue parmi nous
Bonne fiche ;)

Megan J'adore ton vava et gif de prez' :leche:

_________________
    Ain't it fun ◈
    Where you from? You might be the one who’s running things Well you could ring anybody's bell to get what you want
    You see it’s easy to ignore trouble When you’re living in your bubble
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité

MessageSujet: Re: ♦ « dieu créa le monde en 7 jours. Moi, j'ai détruit le mien en 7 secondes. »   Dim 27 Nov - 13:04

Megannnnnnnnnnnnnnnnnnn :023:
bienvenue xD
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: ♦ « dieu créa le monde en 7 jours. Moi, j'ai détruit le mien en 7 secondes. »   Dim 27 Nov - 13:51

Muse ♦️ moi aussi je suis contente j'ai bien fais de demander si tu avais des bons forums à me conseiller huh (a) merci de m'avoir passé l'adresse ♥️ tu me réserves un lien qui tue huh ♥️ ( btw, je sais pas pourquoi je suis pas surprise que tu joues Claire )

Rafael ♦️ Merci, sexy blue eyes man :leche:

Lucas ♦️ Merci toi moi j'adore ton gif de profil, j'aimais bien quand ils étaient ensemble Chace et Ashley -> x) anyway (a)

Eve ♦️ Je sais pas pourquoi mais ton pseudo me dit quelque chose :O en tout cas merci ( :censuré: )
Revenir en haut Aller en bas
avatar

▐ PAROLES : 3346
▐ DATE D'ARRIVEE : 08/08/2011

▐ AGE : 24 ans
▐ OCCUPATION : Journaliste
▐ POINTS : 173
MessageSujet: Re: ♦ « dieu créa le monde en 7 jours. Moi, j'ai détruit le mien en 7 secondes. »   Dim 27 Nov - 14:34

Welcome miss & bonne chance pour ta fiche, j'adore ton titre :023:
Fais pas attention à Lucas, je me chargerai de le taper tout à l'heure :sifle:

_________________
    Loving you is suicide. I don't know should go or should I stay. I'm tryna to keep myself alive, knowing there's a chance it's all too late. But i heard you say you love me, that's the part I can't forget and I wish that you come save me. Cause I'm standing over the edge.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

▐ PAROLES : 318
▐ DATE D'ARRIVEE : 08/08/2011

▐ AGE : 25 ans
▐ OCCUPATION : Infirmière
▐ LES SENTIMENTS : Compliqué...
▐ POINTS : 0
MessageSujet: Re: ♦ « dieu créa le monde en 7 jours. Moi, j'ai détruit le mien en 7 secondes. »   Dim 27 Nov - 14:38

Bienvenue !

_________________

    "C'est une idée préconçue que la pensée positive mène à une vie plus heureuse, plus saine. Enfants, on nous dit de sourire, d'être joyeux et d'avoir une tête souriante. Adultes, on nous dit de voir le bon côté des choses, de faire de la citronnade et voir le verre à moitié plein. Parfois, la réalité s'immisce dans notre capacité à avoir l'air heureux toutefois. La santé peut se dégrader, les petits-amis vous trompent, les amis vous déçoivent. C'est dans ces moments que l'on veut être vrai, tomber le masque et être soi-même, effrayé et malheureux. "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité

MessageSujet: Re: ♦ « dieu créa le monde en 7 jours. Moi, j'ai détruit le mien en 7 secondes. »   Dim 27 Nov - 14:39

Cassandra : Merci merci (a) le frappe pas trop fort hein, faudrait pas abîmer cette gueule d'ange :sifle:
Merci Erin ♥️
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: ♦ « dieu créa le monde en 7 jours. Moi, j'ai détruit le mien en 7 secondes. »   Dim 27 Nov - 15:57

Savannah R. Dickens a écrit:
Muse ♦️ moi aussi je suis contente j'ai bien fais de demander si tu avais des bons forums à me conseiller huh (a) merci de m'avoir passé l'adresse ♥️ tu me réserves un lien qui tue huh ♥️ ( btw, je sais pas pourquoi je suis pas surprise que tu joues Claire )

Rafael ♦️ Merci, sexy blue eyes man :leche:

Lucas ♦️ Merci toi moi j'adore ton gif de profil, j'aimais bien quand ils étaient ensemble Chace et Ashley -> x) anyway (a)

Eve ♦️ Je sais pas pourquoi mais ton pseudo me dit quelque chose :O en tout cas merci ( :censuré: )
De bazzart ? Peux pas te dire ya pas ton pseudo (a)
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: ♦ « dieu créa le monde en 7 jours. Moi, j'ai détruit le mien en 7 secondes. »   Dim 27 Nov - 16:01

Savannah :génial:
Bienvenuuue :023:

J'aime bien Megan et ça lui va bien je trouve.

Bonne chance pour ta fiche !! :génial:
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: ♦ « dieu créa le monde en 7 jours. Moi, j'ai détruit le mien en 7 secondes. »   Dim 27 Nov - 16:10

Eve : Je parle de " Eve Arlington " je suis persuadée de l'avoir vu sur un forum city quelque part, sauf que l'avatar c'était Katie Cassidy ou une autre me rappelle plus bien -> ça va me revenir x)

Birdie : Merci à toi J'espère que Megan plaira aussi à Aidan -> reste plus qu'à voir (a)
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: ♦ « dieu créa le monde en 7 jours. Moi, j'ai détruit le mien en 7 secondes. »   Dim 27 Nov - 16:17

Love the way you lie ou LYL ^^
c'est un perso que j'ai reconduit ^^
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: ♦ « dieu créa le monde en 7 jours. Moi, j'ai détruit le mien en 7 secondes. »   Dim 27 Nov - 16:36

Ah ouii Voilà ♥ Love the way you lie ♥ Et je viens de calculer que tu étais Arya ♥ donc on s'est croisé plein de fois enfaite (a) Breaking Dawn, Machin Temptation, Dark Angel je crois aussi, et même plus récemment, Galway (a) anyway -> me disait bien que ça me disait quelque chose lool
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: ♦ « dieu créa le monde en 7 jours. Moi, j'ai détruit le mien en 7 secondes. »   Dim 27 Nov - 16:38

Savannah R. Dickens a écrit:
Muse ♦️ moi aussi je suis contente j'ai bien fais de demander si tu avais des bons forums à me conseiller huh (a) merci de m'avoir passé l'adresse ♥️ tu me réserves un lien qui tue huh ♥️ ( btw, je sais pas pourquoi je suis pas surprise que tu joues Claire )


mais de rien, toujours là pour donner les bons plans :arrow: bien sûr que je te réserve un super lien c'est pas comme si t'avais décrété d'emblée que Claire était ma nouvelle obsession! :sifle: :P
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: ♦ « dieu créa le monde en 7 jours. Moi, j'ai détruit le mien en 7 secondes. »   Dim 27 Nov - 16:40

Punaise who are you xDDD

No way breaking down ? Ca remonte xDD
Mon petit Jensen xD
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: ♦ « dieu créa le monde en 7 jours. Moi, j'ai détruit le mien en 7 secondes. »   Dim 27 Nov - 16:48

Muse K. Evans a écrit:
Savannah R. Dickens a écrit:
Muse ♦️ moi aussi je suis contente j'ai bien fais de demander si tu avais des bons forums à me conseiller huh (a) merci de m'avoir passé l'adresse ♥️ tu me réserves un lien qui tue huh ♥️ ( btw, je sais pas pourquoi je suis pas surprise que tu joues Claire )


mais de rien, toujours là pour donner les bons plans :arrow: bien sûr que je te réserve un super lien c'est pas comme si t'avais décrété d'emblée que Claire était ma nouvelle obsession! :sifle: :P


Geeeeeenre ! EMILIE la nouvelle MISSGOODDEAL (a) ptdrrrr j'aurais jamais osé dire que tu es obsédée voyons :sifle:

Eve : je te fais peur hein * baaaaff * je me rappelle plus vraiment qui j'étais sur les forums :O sur Love the way you lie j'ai joué un certain Andrew Dawson me semble avec Paul Wesley, puis une June ou Jude quelque chose avec Dianna Agron ... Breaking Dawn claire que ça remonte (a) j'étais Mahala Alsoomse dessus -> ensuite sur Dark Angel j'étais celle avec qui tu devais RP avec Lyndsy Fonseca en avatar x) et Galway j'étais normalement ta pire ennemie lool Meagan Q. O'Brady (a) bon le reste je sais plus vraiment beaucoup -> je crois que je t'ai sur msn en plus Oo la blague (a) ptdrrr
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: ♦ « dieu créa le monde en 7 jours. Moi, j'ai détruit le mien en 7 secondes. »   Dim 27 Nov - 16:50

bienvenue à toi et bon courage pour ta fiche
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: ♦ « dieu créa le monde en 7 jours. Moi, j'ai détruit le mien en 7 secondes. »   Dim 27 Nov - 16:51

c'est moi-même 8) siiiiiiiiii, j'ai la preuve écrite dans ma galerie sur hp que tu l'as dit! :tom: allez, j'arrête de flooder!
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: ♦ « dieu créa le monde en 7 jours. Moi, j'ai détruit le mien en 7 secondes. »   Dim 27 Nov - 16:54

Savannah R. Dickens a écrit:
Muse K. Evans a écrit:
Savannah R. Dickens a écrit:
Muse ♦️ moi aussi je suis contente j'ai bien fais de demander si tu avais des bons forums à me conseiller huh (a) merci de m'avoir passé l'adresse ♥️ tu me réserves un lien qui tue huh ♥️ ( btw, je sais pas pourquoi je suis pas surprise que tu joues Claire )


mais de rien, toujours là pour donner les bons plans :arrow: bien sûr que je te réserve un super lien c'est pas comme si t'avais décrété d'emblée que Claire était ma nouvelle obsession! :sifle: :P


Geeeeeenre ! EMILIE la nouvelle MISSGOODDEAL (a) ptdrrrr j'aurais jamais osé dire que tu es obsédée voyons :sifle:

Eve : je te fais peur hein * baaaaff * je me rappelle plus vraiment qui j'étais sur les forums :O sur Love the way you lie j'ai joué un certain Andrew Dawson me semble avec Paul Wesley, puis une June ou Jude quelque chose avec Dianna Agron ... Breaking Dawn claire que ça remonte (a) j'étais Mahala Alsoomse dessus -> ensuite sur Dark Angel j'étais celle avec qui tu devais RP avec Lyndsy Fonseca en avatar x) et Galway j'étais normalement ta pire ennemie lool Meagan Q. O'Brady (a) bon le reste je sais plus vraiment beaucoup -> je crois que je t'ai sur msn en plus Oo la blague (a) ptdrrr


OMFGGGGGGGGG

Sur breaking je pense pas qu'on se soit parlées xD
Mais les autres.. omfg xD
Tu me suis XDDDDDD
Mon ennemie OO Voleuse de calixte xDDDDDD
It was mine XD

J'avais ton msn avant non oO
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: ♦ « dieu créa le monde en 7 jours. Moi, j'ai détruit le mien en 7 secondes. »   Dim 27 Nov - 17:04

Merci Thayer bonne signature en passant (a) you think i'm too serious right ? yeah, but i would not tell you like that ! ptdrr ♥️

muse ; je vais aller l'éditer pour faire ton éloge alors (a) muha -> x)

Eve : non sur BD on s'est juste croisée je crois (a) anyway ♥️

stop flooding, FOCUS ♥️
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: ♦ « dieu créa le monde en 7 jours. Moi, j'ai détruit le mien en 7 secondes. »   Dim 27 Nov - 17:08

Ok mdr et j'adore la scène stefan caroline aussi xD
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: ♦ « dieu créa le monde en 7 jours. Moi, j'ai détruit le mien en 7 secondes. »   Dim 27 Nov - 17:13

oui cette scène est top :mapoule:
(c'est Thayer, la flemme de changer de compte :lol: :arrow: )
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: ♦ « dieu créa le monde en 7 jours. Moi, j'ai détruit le mien en 7 secondes. »   Dim 27 Nov - 20:51

Bienvenue officiellement parmis nous :023: :génial:
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: ♦ « dieu créa le monde en 7 jours. Moi, j'ai détruit le mien en 7 secondes. »   Dim 27 Nov - 20:56

Merci à toi mon chaton :leche: :023: :calin1: :calin2: :canon: :génial: :censuré: :32:
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: ♦ « dieu créa le monde en 7 jours. Moi, j'ai détruit le mien en 7 secondes. »   

Revenir en haut Aller en bas
 

♦ « dieu créa le monde en 7 jours. Moi, j'ai détruit le mien en 7 secondes. »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» [Terminé] Rien dans ce monde n’arrive par hasard || Anubis
» [Dieu chaotique] Naddra, le mangeur de monde
» Le monde du jeu 2010, 10-11-12 septembre
» Inauguration de la plus puissante turbine à gaz au monde
» Canada, le Pays le Plus Accueillant au Monde pour les Expatriés
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
♫ Modern Family :: DANS LE GRENIER :: Archives rps-