AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 In the middle of nowhere - Alone with a stranger

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité
Invité

MessageSujet: In the middle of nowhere - Alone with a stranger    Dim 24 Fév - 19:14


→Your impressions
Le 25 février 2012 Charlie R. Middleton a été kidnappé par un fan complètement fou dans l'esprit de Charlie mais en réalité extrêmement intelligent. Pour l'instant, Charlie est considérée comme disparue étant donné qu'il n'y a aucune preuve pour attester du kidnapping.

Je posterai parfois l'évolution de ce qu'endure Charlie. Histoire de ne pas être entièrement morte sur le forum et de pouvoir comprendre comment elle va revenir et ce qui va se passer dans son esprit si elle revient. :sifle:



there is always hope even when you don't think there is
kidnapping stuffs

Charlie se réveilla dans ce qui lui semblait être une salle à manger ou un salon peut être. Elle avait la tête lourde et les yeux qui lui piquaient. La jeune mariée ne se souvenait que d'une chose, être en train de faire du shopping avec Julian, Billie et River. Elle était enfin seule avec Julian, sans Aidan, enfin seule, Billie était là mais disons que c'était un premier pas. Charlie prenait soin de son fils. Elle voulait montrer au père de son enfant qu'elle était digne de confiance malgré tout ce qui s'était passé au par avant mais comment pourrait elle la croire maintenant. La dernière chose dont se souvenait Charlie était de regarder la vitrine d'un magasin. Elle avait vu un jouet qui paraissait bien mignon pour son fils et comptait le lui acheter mais elle n'avait pas eu le temps. Elle ne s'était même pas sentie partir. Tout ce qui c'était passé par la suite était un mystère pour elle.

La demoiselle essaya de bouger mais elle n'y arriva pas. Elle était emprisonnée par des cordes bien serrées. Elle essaya de se détacher, de bouger ses mains pour les extirper mais elle se faisait plus de mal qu'autre chose. Un homme apparu dans l'embrasure de la porte. Il souriait comme un fou. Tout du moins Charlie le prenait pour un fou. Elle ne comprenait rien de ce qui se passait ici. « Hello sunshine, you are awake. » Charlie le regarda méchamment. « Who are you? » « Don't worry, you will know it soon. » L'homme était en train de repartir. La brune bougea de la chaise qui la fit se basculer. Un bruit sourd se fit entendre. L'homme se retourna. Il alla la relever puis la regarda furieusement.« You will stay here until I told you so. » Comme si elle allait se laisser faire, il ne la connaissait pas[color=chocolate]. « Leave me! I don't know who your are! I want to go out. » Charlie avait beau crier, l'homme était partit. Elle ne comprenait pas ce qu'il se passait ni même où elle se trouvait.

Bien plus tard, l'homme lui servit à manger. Elle refusa de prendre une seule bouchée. Il l'emmena alors dans une magnifique chambre. « You will find everything that you need. I will see you tomorrow. » Charlie se retrouvait dans cette magnifique chambre. Elle repéra une fenêtre et tenta vainement de l'ouvrir. Elle ouvrit tous les placards, cherchant quelque chose qui pourrait la faire sortir mais à part des vêtements fabuleux et des livres, elle ne trouva rien. Elle s'assit sur le lit en réfléchissant à comment s'échapper de cet enfer.
made by pandora.


Dernière édition par Charlie R. Middleton le Dim 5 Mai - 21:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: In the middle of nowhere - Alone with a stranger    Lun 1 Avr - 20:20

there is always hope even when you don't think there is
kidnapping stuffs

« I am going back to London next week. » Charlie se retourna surprise. Eijah venait il juste de lui avouer qu'il comptait repartir? La laisser toute seule? « What? No you can't! I need you. » La Middleton était plus que sincère. Sans son mari, elle ne savait pas où elle allait. Elle savait qu'ils devaient régler leurs problèmes mais elle n'avait jamais pensé qu'il voudrait repartir à Londres en la laissant seule. « And I need to think. We are fighting all the time and I am tired about that. I need some space to think abour everything. About you, your son, the father of your son, my life here, me, us, our marriage. » Charlie comprenait mais elle ne pouvait pas le laisser faire sans rien dire. Sans lui assurer que sans lui, elle était perdue. « There is nothing to say. I love you and I am so sorry. » Elijah la regarda tendrement sans pour autant changer d'avis. « I know you are. »

Charlie se réveilla en sueurs. Et s'il était partit sans même chercher à la retrouver croyant qu'elle avait pris la fuite comme elle l'avait en quelque sorte faite pour venir à Londres? Partir sans se soucier de ce qui c'était passé aurait peut être été une preuve que quelque chose était brisé entre eux. Au fond qu'en savait elle? Elle n'avait de nouvelle de personne depuis un mois et ne pouvait en donner pour savoir comment allait son mari, son fils et ses amis. Son portable avait disparu lors du kidnapping, à moins que ce ne soit son agresseur qui lui ai pris, elle ne savait pas et ne savait que peu de choses Ce qu'elle savait par contre, c'était qu'elle avait rêvé des derniers mots qu'elle avait échangé avec son mari. Des larmes commencèrent à perler sur ses joues. Elle désespérait de revoir quiconque en vie.


Un mois était passé depuis le kidnapping. Elle le savait, aujourd'hui, on était le 1 avril 2014. Elle l'avait lu dans le journal que lui avait donné le kidnappeur comme tous les matins. Elle cherchait à savoir si elle était cherchée ou si on se posait des questions à son sujet. Apparemment, ce n'était pas le cas et ça l'effrayait. Croyait on vraiment qu'elle avait pu disparaître par plaisir? Billie le croyait elle? Non elle ne pouvait quand même pas le croire. Qu'Aidan le puisse, passe encore mais pas Billie. Elle avait mit tant de temps à pouvoir voir son fils sans son père que c'était inconcevable non? Elle était persuadée au fond que Billie ne la croirait pas capable d'une telle chose bien que sans le savoir, elle ai tord. Charlie posa le journal sur la table, regarda méchamment comme à son habitude son kidnappeur.  « I need to talk to someone. » « I'm here » Charlie eut un rictus de mépris. « You know what I mean. » Il sortit de la pièce comme si elle n'avait rien demandé, comme si ce qu'elle demandait était insensé. Au fond, c'était insensé mais elle n'y pouvait rien, elle avait besoin de parler à quelqu'un et pas ce psychopathe. Officiellement, elle ignorait ce qu'il était mais elle, était pouvait le dire. C'était un psychopathe qui l'avait kidnappé juste parce qu'il avait cru qu'ils étaient fait pour être ensemble. Chose absolument fausse. Charlie était faite pour être avec son mari malgré tout ce qui c'était passé entre eux. Elle était certaine de ça et l'attitude de la brunette montrait bien qu'elle le pensait. Comment pouvait on croire qu'on était fait pour être avec quelqu'un que l'on avait pas rencontré? Bon ok c'était un peu stupide comme question étant donné qu'elle avait su au premier regard qu'Elijah était l'homme de sa vie. Elle ne se souvenait pourtant pas de son agresseur qui apparemment était venu à presque tous leurs concerts avant que le groupe ne soit célèbre.

Son kidnappeur était revenu sans qu'elle ne s'en aperçoit. Il lui chuchota à l'oreille. « You need to eat. You know that you will not go to the hospital. » Comme si elle pouvait l'oublier. Elle n'avait commencer à remanger quelques jours au par avant. Elle avait espérer que sans manger, il serait obligé de l'emmener à l'hôpital pour lui procurer des soins et à manger. Malheureusement, ça ne s'était pas fait. Il était lui aussi docteur. Chose qu'elle ne comprenait pas le moins du monde. Comment était il possible que cet homme soit un docteur alors qu'il l'avait kidnappé? Il devait avoir sincèrement une maladie qu'il ne s'était pas détecté pour lui même. Charlie souffla, pensant toujours à comment sortir d'ici. Malheureusement sans téléphone et toutes les issues bloquées, elle ne savait pas comment s'y prendre. Seuls deux accès lui était autorisé, sa chambre et la salle à manger. Elle ignorait comment se dépêtrer de tout ça. Il avait du manigancer pendant des mois son enlèvement.
made by pandora.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: In the middle of nowhere - Alone with a stranger    Mer 17 Avr - 19:36

there is always hope even when you don't think there is
kidnapping stuffs

Charlie était allongée dans ce grand lit dans lequel elle dormait depuis plus d'un mois maintenant. Elle avait les yeux ouverts depuis au moins une heure déjà. Elle n'écoutait pas les bruits pour savoir si elle pouvait sortir sans être nez à nez avec cet inconnu mais restait là comme passive. Pourtant, ce n'était pas le cas. Son cerveau tournait à plein régime tandis qu'elle tentait de rester zen. Aujourd'hui était un jour spécial qu'elle ne pouvait même pas célébrer.

Revenons deux ans en arrière. Charlie était alors enceinte d'un petit garçon. D'un Julian Billie Kyllian. Il avait mit du temps à naître enfin c'était un prématuré qui était pourtant en bonne santé. Tout aurait du aller bien pour lui excepté qu'il était tombé sur la mauvaise mère. Une mère qui commençait à être dépressive et vouloir tuer son enfant. Charlie se sentait mal à cette pensée. Elle avait tenté de noyer un bébé d'à peine six mois, son enfant. A l'époque, tout ce qui l'importait était de faire cesser ses cris. Aujourd'hui, tout ce qui l'importait était de pouvoir s'échapper de cet endroit pour entendre ces cris. Elle donnerait cher pour pouvoir entendre le son de la voix de son fils. Un an au part avant, elle n'avait pas assisté à l'anniversaire de son bout de chou, préférant privilégier son retour à une vie plus saine et plus sereine. Préférant revenir un jour à LA, seulement lorsqu'elle s'y sentirait capable bien que finalement, elle soit revenue bien plus tôt qu'elle ne le désirait vraiment. Un an après, elle était dans une chambre loin de tout ceux qu'elle aimait. Ne verrait elle jamais son fils souffler ses bougies? Elle finirait bien par le croire. Elle ne devait pourtant pas désespérer. Au fond, ce qui lui faisait mal était de savoir que deux semaines au par avant, elle n'avait pas pu être là non plus pour un autre homme de sa vie. Son meilleur ami et le père de son enfant. Aidan avait fêté une nouvelle bougie. Elle qui lui faisait toujours un cadeau même à près de 9 000 kilomètres, elle n'avait juste pas pu le faire cette année à bien qu'au fond il soit caché au fond de son placard. Et oui, la miss était toujours prévoyante. Elle l'avait fait quelques semaines avant de disparaître et comptait lui offrir en plus un jeton de casino. Pas n'importe lequel. Un de la dizaine qu'ils avaient ramené de leur semaine passée à Niagara, quelques temps après a disparition de Savannah. Charlie voulait lui remonter le moral alors ce petit voyage entre amis à Niagara était la meilleure solution. A ce qu'elle sache Aidan n'avait pas été à Niagara avec Savie c'était donc une opportunité pour Charlie de lui montrer ce magnifique endroit. Cependant, ils avaient été surpris de trouver une ville typique Las Vegas en plus petite mais disons à l'Américaine. Pas une ville simple mais complètement faite pour les touristes. Et en tant que touristes, pour rire de ceux qui restaient là à faire toutes ces attractions, ils avaient eux jouer au casino pendant une petite heureux, remportant pas mal de sous d'ailleurs. Ils avaient rapportés quelques jetons en inscrivant des mots comme ça pour se rappeler de qui ils étaient l'un pour l'autre et de leur voyage. Pour Charlie, Friends Forever était un de ses préférés et elle avait voulu lui offrir. Et si elle arrivait un jour à sortir de cette maison et retrouver la sienne, elle l'offrirait pour sur à Aidan à moins qu'elle ne décide de le garder pour se rappeler de ce qu'elle vivait ici bien que ce ne soit pas la meilleure solution. La miss était triste mais inventive. Pourtant, elle n'avait toujours pas réussit à trouver le moyen de partir d'ici. A quand la bonne solution?
made by pandora.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: In the middle of nowhere - Alone with a stranger    Dim 5 Mai - 21:16

there is always hope even when you don't think there is
kidnapping stuffs


Charlie ne comprenait pas comment elle avait fait pour en arriver là. Elle avait beau repenser aux choix qu'elle avait fait, elle ne voyait pas ce qui justifiait qu'elle soit ici. Elle avait fait de la danse sa passion, avait du l'abandonner à cause d'une chute qui l'empêcherait de retrouver son niveau, avait fait des études tout ce qu'il y avait de plus normal, était devenue kiné avant de devenir chanteuse à cause d'une lubie de femme dépressive de vouloir changer de vie. Enfin lubie qui était toujours là en elle. Billie lui avait fait prendre conscience qu'elle était douée. Bien plus qu'elle ne voulait bien l'admettre. Ce qui lui avait montrer que son amie avait raison était le nombre de personnes qui venait à leurs concerts. Charlie chantait les compositions de son amie avec perfection. Chose easy lorsque la compositrice était à l'origine excellente. A par ça, qu'avait elle bien fait pour se retrouver emprisonnée ici. Elle n'était pas de ces stars qui se montraient, faisaient des caprices et essayaient d'être le plus au devant de la scène. Charlie était le contraire. Déjà parce qu'elle ne se prenait pas pour une célébrité mais en plus parce que ce n'était pas son genre. C'était une fille simple depuis toujours et elle l'était restée. Alors pourquoi elle, pourquoi se retrouver dans cette prison dorée. Une prison dorée dans laquelle Charlie avait un lit plus qu'agréable. Un lit à baldaquin, une bibliothèque magnifique et soit son ravisseur était un excellent cuisinier, soit bah ce qu'il achetait ou faisait préparer était tout simplement exquis. Excepté qu'elle ne pouvait s'enfuir comme dans de nombreuses prison.


« Honey. »  « Don't call me like that. There is no Honey here. » Le ravisseur de Charlie s'approcha d'elle, posant ses mains sur ses épaules tandis qu'il lui parlait à l'oreille. « Come on. That's been two months now. » Charlie roula des yeux. Deux mois et même un peu plus que ça. Charlie n'avait pas perdu ses repères. Tous les jours, elle lisait le journal qu'il lui apportait, espérant trouver une information sur elle, sur sa disparition mais rien. Comme si elle signifiait rien pour personne. A moins que la police préfère se débrouiller seule. Chose à laquelle elle ne croyait pas. Son entourage devait simplement croire qu'elle était encore partie volontairement. Un pincement au coeur se fit mais elle ne se laissa pas démonter. Elle ne le faisait jamais devant son ravisseur et ça n'allait pas commencer.  « So why don't you let me go? You have you're fantasy. » « Not really. You know why? » Une question rhétorique à laquelle elle ne répondit pas puisqu'elle aurait à une réponse de toute manière. « I thought you were the prettiest woman in the world an I'am right. No girl is such beautiful than you. Except that. » Charlie lui coupa la parole.  « That what? Your best friend find a girl that he thinks more beautiful and you want to prove him he's wrong? » Son ravisseur se releva surpris par sa réponse. « What? » Charlie haussa les épaules. Elle ne savait même pas pourquoi elle avait sortit ça. Surement parce qu'elle était fatiguée d'être là et de jouer aux devinettes avec lui. Il était impossible qu'il parle normalement. Il fallait qu'il pose des questions ou laisse des phrases en suspens.

« No, I am a man and I have some needs. » « Needs? I can call you a whore if you need one. » Charlie n'était pas idiote, elle savait de quel genre de besoin il avait besoin ou tout du moins le pensait. Toujours que sa remarque ne lui fit pas vraiment plaisir. Il manqua de la gifler mais se retenu. « I don't need a whore as you are here.» Charlie frissonna. Elle espérait qu'il ne disait pas ce qu'elle croyait.  « What? Please don't do that. » Il s'approcha d'elle, lui enserrant les poignets pour la mener vers sa propre chambre et l'allonger sur le lit. « You can beg me, even scream, that will be the same. » A cause des tentatives d'évasion qu'elle avait pu faire, il l'attacha fermement sur le lit, la déshabillant et pratiquant tous les sévices qu'il avait en tête depuis un long moment. Il aurait préféré qu'elle soit consentante mais puisqu'elle ne voulait pas faire d'efforts, il allait agir. Charlie ne cria pas, ne pleura pas -tout du moins pas devant lui-. Elle resta muette et insensible à ce qui se passait dans la pièce, comme si elle se trouvait dans un autre monde.

Quelques jours plus tard, elle réussit par miracle à prendre le portable de son ravisseur. Le croyant parti, elle composa le numéro d'Elijah. Son coeur battait à tout rompre, entre joie, peur et pression. Elle entendit la voix de son mari l'appeler.  « Charlie? Charlie? It's that you?' » Charlie sourit instantanément. Il pensait au moins à elle.  « Eli... » Le portable se refermait devant elle. « You didn't touhght that I will not see the disaparition? » Il la gifla alors. Elle commençait à l'insupporter avec tous ses actes contraires à ce qu'il désirait.
made by pandora.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: In the middle of nowhere - Alone with a stranger    Dim 7 Juil - 15:03

Charlie R. Middleton a écrit:
there is always hope even when you don't think there is
kidnapping stuffs

Quelques jours étaient passés depuis la première agression physique qu'avait eu Charlie. Son kidnappeur en était pas vraiment plus heureux. Il avait pensé sincèrement que tout se passerait pour le mieux. Après tout, il savait parfaitement que Charlie et Elijah étaient chaque jour en proie à des disputes. Il savait aussi que ce n'était pas qu'une journée par ci par là mais bien tous les jours. Il était passé plus d'une fois devant chez eux et avait entendu leurs cris. Au fond, peut être espérait il qu'elle serait plus enclin à l'aimer si son mari n'était plus dans les parages. Dans ces cas là, il aurait surtout fallut qu'il tue Elijah, chose que Charlie lui aurait fait regretter. Elle avait beau être gentille, lorsqu'elle perdait contrôle, elle ne l'était plus et il valait même mieux se méfier d'elle. Aidan était d'ailleurs au courant de ça.

Charlie était près de la fenêtre. Elle se demandait toujours comment se sortir de là. Ses chiens lui manquaient. Elle aurait voulu qu'ils soient là pour la rassurer et juste lui attester de leur présence. Les lèches de son chowchow le matin lui manquait, son boxer et son labrador aussi. Jouer avec eux dehors ou juste avoir leurs têtes sur ses genoux lui manquait. Elle était là à regarder par la fenêtre le bois environnant. Même si elle s'échappait et faisait face aux bois, son ravisseur en saurait toujours plus qu'elle sur comment la retrouver, connaissant probablement par cœur les bois.

« You know what's funny ? » Il la tira de ses pensées et la fit même sursautter. « What ? » « It's funny that you want to see him back. It's him who organize that . » Charlie fronça les sourcisl. Elle ne comprenait pas ce qu'il lui disait. Il comprit son incompréhension. « It's your husband who organize your kidnapping. » Elle le regarda comme s'il était idiot. Ils avaient beau ne plus vraiment s'entendre, c'était complètement impensable. Pourquoi aurait il fait ça ? S'il voulait la voir morte, elle le serait depuis longtemps non ? A moins qu'il n'ait pas fait ce qu'on lui demandait. Il s'était assise près d'elle. Elle regarda par la fenêtre, comme s'il n'avait rien dit. « This is the truth you know. That was the only way. » Elle rit méchamment. « Maybe we were fighting but he will never do that. I know him better than you do. » « Don't be so sure. » Elle descendit du rebord et sortit de la chambre. Elle n'y croyait pas. Il ne faisait ça seulement pour la destabiliser.

Elle revint plus tard. Il était partit travailler comme d'habitude. Elle tenta de s'échapper, d'ouvrir les portes de la maison mais rien n'y faisait. Elle n'avait accès à aucun objet qui pourrait faire qu'elle puisse s'en aller. Elle commençait à désespérer. Elle avait beau ne pas croire qu'Elijah était le responsable, elle ne pensait pourtant pas le revoir pour avoir des réponses.

made by pandora.
   
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: In the middle of nowhere - Alone with a stranger    Jeu 18 Juil - 16:55


there is always hope even when you don't think there is
kidnapping stuffs

Charlie était comme bien souvent assise près de la fenêtre à regarder les arbres. Elle espérait qu'elle pourrait s'enfuir par là bas mais rien en semblait se décider à satisfaire ses envies. Elle n'en pouvait plus. Elle entamait le cinquième mois dans cette maison et franchement, elle s'ennuyait. Elle ignorait toujours si Elijah était retournée à Londres et elle ne savait pas si malgré le coup de téléphone qu'elle avait tenté de passer, elle préférait qu'il ait continué à aller de l'avant ou tenté de la retrouver. Elle préfèrerait surement la deuxième solution mais n'était elle pas alors égoïste ? Les 48h étaient les plus importantes pour retrouver quelqu'un. Plus de 2928 heures étaient passées. Elle ne pourrait pas vraiment lui en vouloir s'il avait continué si ?

I bring you something. Like what ? You have been a good girl so. Charlie tourna la tête. Il l'avait encore tiré de ses pensées. Il ouvrit les bras, après avoir déposé la lampe sur la commode. Elle la regarda comme une idiote. Une lampe ? Vive le cadeau dis donc. Elle s'approcha et la toucha tandis qu'il tentait de la brancher. Sentant que ce n'était pas du plastique qui fondrait bien évidemment ou autre, elle ne réfléchitt que peu. La lampe se fracassa sur la tête du docteur. Avec le pied de la lampe, Charlie continua de frapper pendant plusieurs minutes. Elle ne chercha pas à savoir si il était vivant. Sans même prendre le temps de chercher des chaussures, un téléphone ou quoique se soit, elle sortit de la pièce. Presque soulagée mais effrayée qu'il puisse la suivre. Elle se retrouva alors dans un labyrinthe. Elle avait toujours eu accès qu'à trois pièces. La salle de bain, la salle à manger et la chambre. Elle n'avait jamais eu le droit d'aller ailleurs et était donc à moitié perdue. Qu'importe, tout ce qu'elle désirait, c'était trouver la sortie avant qu'il ne se relève.

Elle courait sur la route, pieds nus. Elle avait mal mais ne pouvait pas s'arrêter. Elle se l'interdisait. Elle n'avait pas encore vu de véhicule et pensait que la route était que peu empruntée. Comme pour répondre à son appel, une voiture s'arrêta près d'elle. C'était un jeune homme. Elle n'était pas très rassurée. You need a driver ? Il s'approcha d'elle, voyant ses pieds nus et se demandant ce qu'elle pouvait bien faire sur cette route. Don't touch me. Il recula surpris. I will drive you. Après une échange plutôt long car Charlie ne voulait pas monter, elle fini par accepter. Il avait l'air sympa mais on ne sait jamais.

Il voulu la conduire à l'hôpital le plus proche. Elle refusait, voulant revenir à LA, retrouver, elle l'espérait Elijah, Billie, Aidan et sa sœur. Elle ne voulait plus être seule. Il refusait catégoriquement mais lui proposa de téléphoner à son mari pour le rassurer et lui de venir. Le conducteur l'avait reconnu mais n'osait lui dire de peur qu'elle ait peur qu'il lui arrive la même chose que ce qu'il venait de se passer. Il ne dit rien, la conduisant, tandis restait au téléphone avec son mari, au cas où tout ne se passerait pas comme il fallait. Tandis que dans son esprit, restait l'idée que son kidnappeur pouvait la poursuivre. 

made by pandora.
   
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: In the middle of nowhere - Alone with a stranger    

Revenir en haut Aller en bas
 

In the middle of nowhere - Alone with a stranger

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» zoya marjane tajadod || a stranger in the city
» Stranger in a strange land ♥ Raf && Tempy
» Meeting with a stranger ► Chloé&Jules
» hello stranger.
» Hey Stranger [PV Genki]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
♫ Modern Family :: DANS LE GRENIER :: Archives rps-