AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 what if i'm not the hero what if i'm the bad guy ❥ Olivia

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité
Invité

MessageSujet: what if i'm not the hero what if i'm the bad guy ❥ Olivia   Mar 19 Mar - 20:43

This is the last time you tell me I’ve got it wrong, This is the last time I say it’s been you all along, This is the last time I let you in my door, This is the last time, I won’t hurt you anymore
Just you and me
Scott venait d’ouvrir un œil. Le réveil était difficile car il s’était couché assez tard la veille mais il n’avait pas le choix. Il savait qu’il n’allait pas tarder à avoir la visite d’Olivia au sujet de la série qu’ils avaient créer. Les épisodes n’allaient pas se faire tous seul, mais il devait avouer que depuis un certain temps, il avait d’autres choses en tête. Il devait absolument stopper ses anciens réflexes et reprendre les siens. Il devait réapprendre à avoir des goûts, à répondre aux gens, et parfois cela venait de lui-même et d’autre fois c’était moins évident. Lorsque le deuxième œil s’ouvrit, il soupira doucement tout en roulant sur lui-même pour sortir du lit. Une bonne douche n’allait que pouvoir lui faire du bien. Il entra dedans, régla l’eau pour qu’elle soit juste à la température parfaite, et s’en suivit une demi heure de détente, chantant toutes les chansons qui lui passaient en tête. Il avait d’ailleurs profité de son réveille de personnalité pour changer ses produits de douche. Il n’en pouvait plus de ce savon qui ne sentait pas bon. Là, il allait sentir l’homme et plus son frère. C’était une grande étape dans son changement, et cette odeur n’allait que l’aider à se sentir homme. Une fois en dehors de la douche, il se passa une main dans les cheveux pour que l’eau s’en aille, et il eut l’air d’un hérisson. Pas envie de se raser ce matin, ce look lui allait bien mieux. Une serviette autour de la taille et il alla dans sa chambre à coucher pour en sortir un pantalon noir et un t-shirt noir également. Il s’habilla assez rapidement, mettant une touche de parfum avant de se rendre dans le salon. Il y alluma son ordinateur portable, et décida d’aller faire un peu de ménage et de rangement. Il savait qu’elle arriverait pour midi, donc il se devait se rendre l’endroit vivable. Il passa donc une heure à ranger, mettre le linge sale dans son bac, faire la vaisselle, pour ensuite se mettre à faire sa lessive.

Son estomac s’exprima assez clairement et il comprit qu’il avait oublier l’étape petit déjeuner. Il décida donc de passer commande au sushi du coin et voyant que la jeune femme allait arriver dans 30 minutes, il décida de passer commande pour elle aussi. Heureusement pour lui, il connaissait ses goûts. Le livreur lui annonça qu’il allait arriver dans une demi heure, et Scott se posa quelques minutes devant la télévision. Il alla d’ailleurs se chercher une bière dans le frigo, histoire de faire patienter son petit estomac. Puis, le téléphone se mit à sonner et il savait que c’était soit la jeune femme pour excuser un retard, soit sa mère. Sachant qu’Olivia se serait contentée d’envoyer un texto, il soupira en déduisant que sa maman était au bout de la ligne. Il répondit assez lentement, tout en prenant une voix tout de même enjouée. Il ne cessa cependant de regarder sa montre au fur et à mesure que la discussion passait sur lui. Il n’appelait plus, il avait changé, elle ne le reconnaissait plus, Matthew aurait été triste de le voir comme ça… Dès que sa maman donnait l’argument de son frère, ce dernier se braqua. Heureusement, la porte d’entrée se fit entendre, et il dû raccrocher. Il prit tout de même quelques minutes pour se reprendre, avant d’aller ouvrir la porte. Ce n’était pas le livreur, mais un sourire se dessina tout de même sur le visage du jeune homme…

« Ponctuelle… »

Il lui fit la bise et la laissa entrer. Il prit doucement sa veste qu’il accrocha au porte manteau, et il regarda la jeune femme avec un sourire assez nouveau. Il était content de la voir malgré tout ce qui c'était passé.

« Comment tu vas ? J’espère que ça ne te dérange pas, j’ai commandé des sushis pour nous deux… »

Il lui indiqua le canapé avec un grand sourire tout en posant sa main dans le bas de son dos pour l’accompagner. Son regard envers elle avait changé, mais ce n’était pas encore quelque chose d’évident et de visible. Il allait faire attention à ne pas trop la brusquer ou la choquer avec son nouveau comportement.
made by pandora.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: what if i'm not the hero what if i'm the bad guy ❥ Olivia   Sam 23 Mar - 22:38


Scott & Olivia





Friendship is born at that moment when one person says to another, 'What! You too? I thought I was the only one. ▬ Week-end oblige, Olivia n’avait pas cours. Elle en profita donc pour s’accorder une grasse matinée. Elle avait dessiné jusqu’à assez tard cette nuit et ne s’était couchée que vers trois heures du matin. Elle avait donc bien mérité de dormir tard. La veille, elle était censée s’accorder une soirée de pause pour voir son meilleur ami Noah, mais ce dernier avait pris du retard sur une dissertation et avait annulé. Zoey avait certainement passé la soirée chez Liam, quant à ses parents, ils étaient allés dîner au restaurant. Seule à la maison, elle avait commencé par regarder un film avant de se mettre devant ses feuilles de papier, un crayon à la main. Elle arrivait presque au bout du quatrième épisode, celui des siamois. Le lendemain, elle devait aller chez Scott pour qu’il commence à animer tout ça. Cette soirée en solitaire ne lui avait pas fait de mal pour autant. Elle lui avait permis d’être tranquille à la maison, à regarder un film et à dessiner… Bref une soirée presque parfaite ! Réveillée à une heure avancée de la matinée, elle descendit à la cuisine pour se préparer une tasse de thé vert et avaler une tartine. La cuisine était déserte et elle ne fut pas mécontente de la trouver ainsi. A croire qu’elle préférait éviter ses parents… Ce qui n’était pas complètement faux ! Elle avait toujours en travers leur complète absence de soutien à son égard. Pour une fois, avec ce projet de dessin animé, elle aurait aimé qu’ils l’encouragent, qu’ils soient fiers d’elle. Mais ça n’avait pas été le cas. Au contraire, ils s’étaient plutôt montrer pessimistes, se demandant qu’elle idée saugrenue elle avait encore inventé. Elle aimait ses parents, et c’est sans doute pour cette raison que ça l’avait autant blessé. Elle se prépara rapidement pour ne pas être en retard, optant pour simple jean et un pull léger. Elle n’avait pas particulièrement envie de faire d’effort vestimentaire pour passer l’après-midi devant un écran d’ordinateur. Elle attrapa son carton à dessin et sortit de la maison pour rejoindre sa voiture.

Contrairement à elle, Scott ne vivait plus chez ses parents et habitant dans un appartement. Parfois, elle enviait la liberté qu’il devait avoir… Mais soyons honnête, elle était loin d’être malheureuse ! Elle n’avait pas de loyer à payer et ses parents avait des moyens aisés si bien qu’elle n’avait jamais manqué de rien. Son carton à dessins sous le bras, elle sonna à la porte. « Ponctuelle…» Elle sourit à sa remarque, en lui rendant sa bise. « Toujours ! » répondit-elle en entrant dans l’appartement. « Comment tu vas ? J’espère que ça ne te dérange pas, j’ai commandé des sushis pour nous deux… » Non, ça, elle n’allait pas s’en plaindre ! « Non, c’est très bien ! » répondit-elle en posant son carton à dessins contre le canapé, avant de s’y installer et de retirer sa veste. « Ca va, j’ai presque bouclé l’histoire des siamois ! » expliqua-t-elle. Elle avait particulièrement apprécié dessiner cette histoire, sans doute parce qu’elle lui faisait beaucoup penser à sa relation à sa sœur. Il fallait bien reconnaître que parfois, les deux jumelles s’insupportaient mutuellement. Souvent, Olivia s’était surprise à rêver d’être seule, unique. Elle était certaine qu’il en allait de même pour Zoey. Elles avaient beau se ressembler comme deux gouttes d’eau, elles avaient des caractères assez opposés. Mais comme les siamois de son histoire, elles ne pouvaient pas vraiment vivre l’une sans l’autre… Du moins, c’était le sentiment d’Olivia. Malgré toutes les chamailleries, sa sœur était sans doute la personne à qui elle tenait le plus, avec qui elle sentait un lien indéfectible. « Voilà ce que ça donne ! » dit-elle en attrapant les planches dans son carton pour les tendres à Scott. « J’espère que Zoey ne se reconnaîtra pas trop dedans ! » plaisanta-t-elle. « Libre inspiration du quotidien de deux jumelles ! » ajouta-t-elle en souriant. « Et j’ai pensé qu’on pourrait baser un prochain épisode sur un perroquet qui a perdu sa voix ! » ajouta-t-elle de crainte d’oublier l’idée qu’elle avait eu hier soir avant de s’endormir. « Désolée, je t’assomme de dessins et d’idées, et je ne t’ai même pas demandé comment ça allait ! » dit-elle finalement. Elle était tellement emballée par leur histoire de dessin animé qu’elle ne voulait pas perdre une miette d’explication. C’était la façon d’Olivia d’être enthousiaste. Mais cela dit, elle ne voulait pas perdre de vue que Scott était avant tout un ami, avant d’être un partenaire de travail. Ils étaient sortis quelques temps ensemble, mais ce n’était pas vraiment ce que retenait la jeune femme. Après tout, au jour d’aujourd’hui, ils avaient passé bien plus de temps à être amis qu’à être en couple. C’était donc son amitié qu’elle chérissait, et non le souvenir d’une relation passée qui n’avait jamais eu le temps de devenir véritablement sérieuse.






Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: what if i'm not the hero what if i'm the bad guy ❥ Olivia   Mer 27 Mar - 11:27

This is the last time you tell me I’ve got it wrong, This is the last time I say it’s been you all along, This is the last time I let you in my door, This is the last time, I won’t hurt you anymore
Just you and me
Scott savait que la journée allait être productive, mais il comptait également prendre des nouvelles de la jeune femme. Il fallait dire qu’ils n’avaient pas eu l’occasion de se voir beaucoup depuis qu’il avait décidé de reprendre sa vie en main. Il redoutait la réaction de la jeune femme plus que tout, ne sachant pas trop si elle allait accepter le nouveau Scott, le vrai Scott. Et puis, elle restait une jeune femme séduisante, donc autant de charme que de plaisir à passer une grande partie de la journée en sa compagnie. D’ailleurs, un sourire se dessina sur son visage alors qu’il entendit sonner à la porte. Il savait que c’était soit elle, soit le livreur. Une fois la porte ouverte, il fut content de voir que c’était bel et bien la jeune femme. Ils se firent la bise et il apprécia toujours autant son parfum. D’un côté, cela le calmait mais d’un autre, il ne pouvait que se souvenir de ce Scott passif et tendre qu’il était en sa compagnie. « Toujours ! » Il la laissa entrer tout en souriant et en prenant sa veste. Il n’avait tout de même pas oublier les bonnes manières et ce n’était pas dans une famille Irlandaise qu’il allait les oublier. Il lui fit part ensuite de sa commande de nourriture asiatique, sachant qu’elle n’allait pas dire non à moins d’avoir mangé avant. Vu l’heure, l’hypothèse n’était pas possible. « Non, c’est très bien ! » Alors qu’elle lui répondit, il alla prendre de quoi boire et des serviettes pour quand le livreur apparaitrait. Il écoutait bien entendu chaque mot prononcé par la belle Olivia alors qu’elle posait un carton à dessin sur le canapé. Il y en avait qui avait été productif cette nuit… contrairement à lui… « Ca va, j’ai presque bouclé l’histoire des siamois ! » Il avait vu juste, et cela le chagrina quelque peu tout de même. Après, elle s’était peut-être éclatée avec ses dessins.

« Productive en plus de ponctuelle… Tu sais, tu aurais pu passer une soirée chez moi et nous aurions pu être productif à deux… »

Il lui adressa un clin d’œil alors qu’il savait très bien que sa remarque pouvait être prise de deux manières totalement différentes. Un côté de sa personnalité que la jeune femme ne devait pas encore connaître. Il servit une boisson à la jeune femme tout en la voyant légèrement dans ses pensées. Il était aussi bien placé pour comprendre cette histoire, s’étant littéralement collé à la personnalité et presque à son frère pour ne faire qu’un avec lui. Aujourd’hui, il réalisait qu’il avait bien fait de se détacher, même si la chose avait été des plus difficile. Il aurait presque été un jumeau parfait, si sa vraie personnalité n’avait pas décidé de faire son retour. « Voilà ce que ça donne ! » Il s’installa à ses côtés sur le canapé pour admirer ce que la jeune femme avait fait. Elle était talentueuse, et il n’avait encore jamais trouvé une personne qui mette autant d’âme dans ses dessins qu’Olivia. Il fit défiler doucement les dessins tout en se mettant à rire en entendant sa remarque. « J’espère que Zoey ne se reconnaîtra pas trop dedans ! » Il regarda la jeune femme dans les yeux avec un air faussement innocent.

« La connaissant ? Soit elle te dira qu’elle n’a pas fait le lien alors que c’est le cas, soit elle sera flatté d’être une source d’inspiration, soit… c’est Zoey en même temps. »

Il lâcha un petit rire en disant cette dernière remarque. Il fallait dire que sa jumelle était assez spéciale, mais elle n’avait pas encore eu l’occasion de connaître le vrai Scott. « Libre inspiration du quotidien de deux jumelles ! » Le jeune homme n’ajouta rien, se contentant de lui adresser un petit sourire. Les inspirations venaient souvent de la vraie vie ou bien de nos fantasmes de la vraie vie. « Et j’ai pensé qu’on pourrait baser un prochain épisode sur un perroquet qui a perdu sa voix ! » Il revint sur terre en entendant sa remarque et se mit à sourire.

« Très bonne idée et puis tu penses revenir sur l’histoire des siamoises ? On pourrait y ajouter un chat séducteur qui ne sait pas laquelle choisir ? On pourrait l’appeler Barney non ? Genre comme celui de la série… »

Comment mettre les pieds dans le plat par Scott O’brien… Il nota tout de même les différentes idées sur son ordinateur pour ne rien oublier. C’était une aventure de collaboration avant tout… « Désolée, je t’assomme de dessins et d’idées, et je ne t’ai même pas demandé comment ça allait ! » Il regarda la jeune femme tout en réalisant que lui-même ne s’en était pas rendu compte. Il fallait dire qu’il passait souvent en second plan … et il allait devoir perdre cette habitude qui persistait. Il lui adressa un grand sourire, heureux de voir qu’elle était vraiment heureuse de passer du temps avec lui sur ce projet. Elle était son rayon de soleil, et le seul moyen pour le moment de ne plus agir comme son frère et de finir comme lui. Alors qu’il était sur le point de parler, la porte d’entrée se mit à sonner. Il leva le doigt comme pour lui dire de patienter, et alla ouvrit. Il vérifia la commande, remercia le livreur et paya avant de retourner dans l’appartement. Il posa le sac sur la table, et mit devant la jeune femme ce qu’il avait prit pour elle, se souvenant de ce qu’elle aimait en temps normal.

« Sache d’abord que tu ne m’assommes pas. Sinon j’aurais déjà arrêté de bosser avec toi. Et je vais bien, je vais toujours bien… Même si ma nuit n’a pas été aussi bien utilisée que la tienne »

Il se concentra ensuite sur la nourriture devant lui, tout en espérant qu’elle allait se contenter de cela, comme toujours.
made by pandora.

Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: what if i'm not the hero what if i'm the bad guy ❥ Olivia   Dim 31 Mar - 19:39


Scott & Olivia





Friendship is born at that moment when one person says to another, 'What! You too? I thought I was the only one. ▬ Olivia devait passer chez Scott pour qu’ils puissent travailler sur le dessin animé. Cela dit, elle s’était tout de même accorder une grasse matinée. Même si ce projet la motivait énormément, ils n’avaient pas encore la certitude qu’il serait diffusé. Elle voulait donc assurer sa dernière année et sortir diplômée avec les honneurs. Cela dit, tout ceci demandait beaucoup de travail et depuis le mois de janvier, ses heures de sommeil avaient considérablement été amputées. Elle se prépara en vitesse et arriva à l’heure chez le jeune homme qui lui fit remarquer sa ponctualité. Il lui demanda ensuite si ça la dérangeait qu’il ait commandé des sushis pour le déjeuner. Pas du tout, elle aimait bien manger japonais ! Qui plus est, ça la changerait sûrement de la nouvelle lubie de sa mère : les graines germées. Elle ne voyait plus que par le bio, ce qui n’était pas une mauvaise chose en soi, mais qui devenait un brin obsessionnel chez elle ! Elle lui répondit ensuite qu’elle allait bien, avant de lui dire qu’elle avait presque terminé les dessins du quatrième épisode. « Productive en plus de ponctuelle… Tu sais, tu aurais pu passer une soirée chez moi et nous aurions pu être productif à deux… » Pardon ? Elle se demanda pendant un instant si c’était elle qui interprétait mal ou s’il venait vraiment de lui faire un sous-entendu des plus étranges ! Elle opta pour la première option, c’était Scott après tout, et les plans dragues n’étaient franchement pas son genre ! « Ne le prends pas mal, mais pour une fois que j’avais l’occasion d’avoir la maison pour moi toute seule, j’en ai profité ! » répondit-elle en souriant. Alors qu’ils s’étaient installés sur le canapé, elle sortit ses planches pour lui montrer les dessins. L’histoire du quatrième épisode tournait autour de deux siamoises qui étaient attachées par la queue et qui ne se supportaient pas. Elle s’était un peu inspirée de ses chamailleries avec Zoey sur ce coup là, et elle espérait tout de même que sa sœur ne s’y reconnaîtrait pas trop. Après tout, ce n’était pas fait pour être méchant, elle tenait trop à sa jumelle pour faire quelque chose d’insultant à son égard. « La connaissant ? Soit elle te dira qu’elle n’a pas fait le lien alors que c’est le cas, soit elle sera flatté d’être une source d’inspiration, soit… c’est Zoey en même temps. » Zoey était loin d’être stupide, elle ferait le lien. Olivia espérait simplement qu’elle le prendrait avec amusement ! « J’espère qu’elle sera flattée, sa siamoise à les plus jolis yeux ! » répondit-elle en souriant. Ce n’était pas éloigné de la réalité cela dit. Elles avaient beau se ressembler comme deux gouttes d’eau, Zoey maitrisait le regard enjôleur à la perfection, Olivia non. Enfin, elle s’était simplement inspirée de leur histoire pour montrer comment pouvait être la vie de deux personnes qui se ressemblent à l’identique, mais qui sont pourtant terriblement différentes. Elle expliqua ensuite qu’elle avait eu une autre idée pour un prochain épisode : un perroquet qui avait perdu sa voix. « Très bonne idée et puis tu penses revenir sur l’histoire des siamoises ? On pourrait y ajouter un chat séducteur qui ne sait pas laquelle choisir ? On pourrait l’appeler Barney non ? Genre comme celui de la série… » Il se fichait d’elle ou quoi ?! Bien sûr que non ils ne pouvaient pas faire ça ! Elle ne lui avait jamais parlé de ce qu’elle éprouvait pour Liam, mais son idée trouvait bien trop d’écho en elle pour que ce soit une bonne idée. Non pas que le petit-ami de sa sœur se la jouait séducteur à son égard, mais… Non, ce n’était pas une bonne idée, un point c’est tout. « Oui, pourquoi pas ajouter le chat séducteur », répondit-elle. « Mais pas en triangle amoureux, c’est pour les enfants ce qu’on fait… Je suis pas sûre que ce soit très moral ! On devrait le faire en séducteur cœur d’artichaut qui finit par tomber sous le charme de quelqu’un de très différent de lui ! » ajouta-t-elle. Elle n’avait pas tout à fait tort cela dit, et puis le thème de l’acceptation de la différence était sans doute plus porteur pour des enfants qu’un triangle ! Quoiqu’il en soit, si elle voulait bien être ouverte à ses idées, celle-ci la mettait franchement mal à l’aise. Peut-être qu’elle se plantait complètement, mais elle n’avait pas l’impression qu’il avait dit ça innocemment, plutôt comme s’il savait qu’il allait toucher un point sensible. Enfin, elle l’avait suffisamment assommé d’idées, sans même lui demander comment il allait. Il n’eût pas l’occasion de lui répondre, puisque le livreur sonna à la porte. Une fois qu’il eût payé, Scott revint sur le canapé avec les sushis. « Merci » dit-elle poliment lorsqu’il déposa devant elle ce qu’il lui avait commandé. « Sache d’abord que tu ne m’assommes pas. Sinon j’aurais déjà arrêté de bosser avec toi. Et je vais bien, je vais toujours bien… Même si ma nuit n’a pas été aussi bien utilisée que la tienne » Elle hocha la tête tout en détachant ses deux baguettes. « Qu’est-ce que t’as fait de beau hier soir ? » demanda-t-elle pour poursuivre dans la lignée de ce qu’il venait de lui dire. Elle attrapa ensuite un sushi qu’elle trempa dans la sauce salée et le porta à sa bouche.






Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: what if i'm not the hero what if i'm the bad guy ❥ Olivia   Jeu 4 Avr - 13:56

This is the last time you tell me I’ve got it wrong, This is the last time I say it’s been you all along, This is the last time I let you in my door, This is the last time, I won’t hurt you anymore
Just you and me
La vie du jeune homme était assez différente d’avant. Il sortait plus, s’habillait différemment, parlait différemment. Autant dire qu’il avait l’impression de revivre, de se redécouvrir. La musique qu’il écoutait n’était plus la même, et parfois, ses idées d’histoire pour le dessin animé étaient différentes aussi. Il savait que les gens allaient rapidement s’en rendre compte, surtout la jeune Olivia qui le connaissait très bien. Elle était sa plus ancienne amie et sa plus sérieuse petite amie. Oui, nous n’allons pas compter les filles d’un soir qu’il enchainait depuis quelque temps. Il devait faire attention avec elle, mais une taquinerie sortit sans le vouloir de sa bouche. « Ne le prends pas mal, mais pour une fois que j’avais l’occasion d’avoir la maison pour moi toute seule, j’en ai profité ! » En voyant la réaction d’Olivia, il comprit qu’elle n’avait pas vu son double sens, ou alors qu’elle était bien trop habituée à ne pas le voir comme un dragueur que l’autre sens ne lui venait même pas à l’esprit. Il la regarda avec un petit sourire en coin avant de lui faire un petit clin d’œil pour qu’elle se rassure, ou du moins c’était l’envie qu’il avait.

« Mmmh je vois… »

Maison seule… profité… il avait sincèrement envie de la taquiner aujourd’hui et de la faire rougir. Il fallait dire qu’il avait bon goût niveau femme et qu’elle était sublime. En plus d’être sublime, il savait qu’elle avait quelque chose dans le cerveau, en comparaison à toutes ces bimbos blondes refaites qu’il croisait de temps en temps le soir. Une fois sur le canapé, il regarda les dessins de la jeune femme. Il était de plus en plus surpris par son talent, et son imagination. Le sujet dévia ensuite sur l’histoire des jumelles et de la sœur de la jeune femme. Il suffisait qu’on parle de fratrie pour que l’image de son frère lui vienne dans la tête et qu’il perde doucement son sourire. « J’espère qu’elle sera flattée, sa siamoise à les plus jolis yeux ! » Il revint sur terre à sa remarque en souriant encore plus. Il n’ajouta rien, mais n’en pensait pas moins. Et après quelques minutes, il décida de dire tout haut ce qu’il avait en tête.

« Sur le dessin oui… »

Il y avait de la subtilité dans ses propos mais aussi du mystère. Il se plongea dans le dessin comme pour ne pas voir les yeux de la jeune femme sur lui. Elle lui expliqua son idée pour le prochain épisode et il partagea également la sienne. Il remarqua le petit moment d’attente et se demanda s’il n’avait pas finalement vu juste. Il n’avait pas été jusqu’à faire la comparaison, mais la jeune femme semblait totalement perdue dans ses pensées. « Oui, pourquoi pas ajouter le chat séducteur ! Mais pas en triangle amoureux, c’est pour les enfants ce qu’on fait… Je suis pas sûre que ce soit très moral ! On devrait le faire en séducteur cœur d’artichaut qui finit par tomber sous le charme de quelqu’un de très différent de lui ! » Il lui adressa un petit sourire tout en faisant un signe de tête pour lui faire comprendre qu’elle avait totalement raison et qu’il avait été stupide.

« Tu as raison, je m’égare… La moral pourrait être que même si elles se ressemblent, il ne tombe pas amoureux de l’apparence qui est la même, mais bien de la personne au fond. C’est mieux comme ça non ? »

Il lui adressa un petit sourire mignon avant de se racler la gorge. Une fois le livreur venu et reparti, il mis la nourriture sur la table et sentit son estomac réclamer son dû. « Merci » Un hochement de tête comme réponse et il commença à lui parler de comment il allait mais sans trop entrer dans les détails assommant et sans importance. Il détacha aussi ses baguettes et mis la sauce dans le petit pot à cet effet avant d’entendre à nouveau la voix de la jeune femme. « Qu’est-ce que t’as fait de beau hier soir ? » Il ne la regarda pas dans les yeux, continuant de préparer son repas. Il prit un sushi en bouche avant de le savourer, mais en voyant qu’elle n’était pas dupe et qu’elle le regardait en attendant une réponse, il se résigna.

« Et bien… je suis sorti au restaurant avec des potes et… après on a bu quelques verres et je ne me souviens pas exactement du reste. »

Il continua ensuite de manger tout en lui montrant combien c’était bon. Il décida ensuite de changer de sujet pour ne pas trop s’attarder sur sa nuit à la hangover. Il ne savait pas encore comment annoncer à la jeune femme qu’il avait changé.

« Et toi alors, j’ai manqué quoi dans ta vie ces derniers jours ? Un nouveau prince charmant à l’horizon ? »

Il bu un verre de coca par la suite tout en entendant son portable se mettre à sonner. Ce n’était vraiment pas le moment, alors il décida de ne pas répondre. Surtout qu’en voyant le numéro s’afficher, il ne le connaissait pas. En général, quand un numéro que vous ne connaissez pas vous appelle un lendemain de cuite, c’est que vous avez fait des bêtises et que la personne était assez sobre pour prendre votre numéro. Great…
made by pandora.

Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: what if i'm not the hero what if i'm the bad guy ❥ Olivia   Sam 6 Avr - 22:05


Scott & Olivia





Friendship is born at that moment when one person says to another, 'What! You too? I thought I was the only one. ▬
A peine Olivia était déjà arrivée chez Scott qu’elle commença à trouver le jeune homme étrange. Est-ce qu’elle rêvait ou est-ce qu’il venait vraiment de lui faire un sous-entendu un brin dragueur ?! Ça y ressemblait énormément en tous cas, mais ce n’était pas franchement son genre d’en faire ; Et puis à quoi cela rimerait-il de toute façon ?! Ils étaient brièvement sortis ensemble, mais ça n’avait pas franchement été l’histoire du siècle non plus ! Ils s’étaient bien entendus, mais on ne peut pas dire que les sentiments avaient été vraiment de la partie, du moins pas pour elle. Elle le préférait cent fois en tant qu’ami ! Mais elle répondit tout de même à ce qu’il venait de dire, sous-entendu ou non. Pour une fois qu’elle avait la maison pour elle toute seule, elle en avait profité. « Mmmh je vois… » Bizarre. Il était bizarre. Mais elle essaya de ne pas s’en alarmer. Au lieu de ça, elle lui parla des dessins qu’elle avait réalisés sur le quatrième épisode. Il tournait autour de deux siamoises qui étaient accrochées l’une à l’autre, mais ne se supportaient pas. Elle ne détestait pas sa sœur, loin de là, mais elle s’était tout de même inspirée des chamailleries qu’elles pouvaient avoir parfois. Enfin, Zoey pouvait être flattée puisqu’elle lui avait fait les plus beaux yeux. « Sur le dessin oui… » Encore un petit effort, et elle finirait vraiment à croire au plan drague… Ce qui était complètement absurde ! A moins qu’il soit en train de lui faire une grosse blague… Même si c’était plus le genre de Noah, son meilleur ami d’enfance. « Dans la vie aussi ! » répondit-elle. Et c’était vrai. Elle ne cherchait pas à se dévaloriser sur ce coup-là, mais Zoey utilisait ses charmes un milliard de fois mieux qu’elle, c’était un fait scientifiquement prouvé ! Mais niveau bizarrerie, Scott ne s’arrêta pas là. Non, puisqu’il lui soumit une idée de chat séducteur au milieu des deux siamoises. Oui, sauf que ça, il en était hors de question… Ça ressemblait bien trop à sa situation personnelle. Elle avait déjà suffisamment joué avec le feu avec son roman, elle n’allait pas remettre ça avec le dessin animé. D’autant que pour le livre, elle pouvait au moins se cacher derrière son nom de plume, puisque personne n’était au courant qu’elle l’avait écrit, à part Noah. Mais pour le dessin animé ?! Non, vraiment, ça la révulsait d’avance de le faire. Et puis, après tout, c’était adressé à un public d’enfants, ce n’était pas très moral de leur montrer un triangle amoureux… Ils en verraient bien assez plus tard, dans des séries, dans des films et même dans la vie. Alors l’air de rien, elle suggéra autre chose pour inclure le chat noir. « Tu as raison, je m’égare… La moral pourrait être que même si elles se ressemblent, il ne tombe pas amoureux de l’apparence qui est la même, mais bien de la personne au fond. C’est mieux comme ça non ? » Merde, il insistait. Mais, il était hors de question qu’elle accepte cette idée. Il pouvait proposer ce qu’il voulait, mais pas ça ! Et puis, elle n’avait pas l’impression qu’il était honnête avec cette idée, comme s’il cherchait à atteindre un point sensible. Et ça la hérissait ! « Oui, mais ça reste un triangle… Et c’est ce qui n’est pas moral, peu importe que ce soit pour le physique ou non ! » répondit-elle un peu plus sèchement qu’elle ne l’aurait voulu. « Je pense vraiment pas que ce soit une bonne idée de le faire évoluer autour des siamoises ! » ajouta-t-elle un peu plus doucement.

Le livreur arriva sans doute à un bon moment. Tandis qu’ils commençaient à manger, Scott restait assez évasif, si bien que la jeune femme lui demanda ce qu’il avait fait la veille, pour faire la conversation. « Et bien… je suis sorti au restaurant avec des potes et… après on a bu quelques verres et je ne me souviens pas exactement du reste. » Elle se retint de hausser un sourcil de surprise. « Oh », répondit-elle simplement. Quelque chose clochait… Ce n’était pas vraiment du genre de Scott d’être ivre mort au point d’avoir un blackout. « Et toi alors, j’ai manqué quoi dans ta vie ces derniers jours ? Un nouveau prince charmant à l’horizon ? » Pas exactement non. « Le Prince Charmant, sans doute pas, mais… Oui, je vois quelqu’un en ce moment ! » répondit-elle. Mais ils avaient convenu qu’ils ne seraient jamais un couple, ils se voyaient, appréciaient les moments passés ensemble, mais ni l’un ni l’autre ne souhaitait s’engager dans une relation. « Enfin, rien de sérieux cela dit ! » ajouta-t-elle. Et c’est justement ce qui était parfait avec Ethan. Il était gentil et beau garçon… Et peut-être que dans d’autres circonstances, elle aurait pu éprouver davantage pour lui. Mais ce n’était pas le cas. Mais elle n’allait pas se plaindre, cette relation-là lui convenait, même si c’était principalement charnel… Bien qu’avec une petite dose d’amitié derrière ! C’est là que le téléphone portable de Scott se mit à sonner, mais après avoir regardé son écran, il décida de ne pas répondre, attitude qui interpella la jeune femme. « Tu ne comptes pas répondre ? » demanda-t-elle avec étonnement, avant de croquer dans un sushi.






Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: what if i'm not the hero what if i'm the bad guy ❥ Olivia   Mar 9 Avr - 12:32

This is the last time you tell me I’ve got it wrong, This is the last time I say it’s been you all along, This is the last time I let you in my door, This is the last time, I won’t hurt you anymore
Just you and me

Scott savait bien qu’il ne tromperait pas la jeune femme très longtemps. Elle le connaissait tellement en tant qu’amie qu’elle allait vite se rendre compte du changement. Il devait avouer qu’il était totalement perdu depuis qu’il avait pris cette décision. Savoir ce qu’il aimait réellement lui et non son frère. Les différents choix qu’il avait pris dans sa vie, n’y avait-il pas une part de son ancienne personnalité dedans tout de même ? La jeune femme lui plaisait toujours autant, à croire que son frère et lui avaient les mêmes goûts en ce qui concernait les femmes. Ses remarques engendraient un froncement de sourcil de la part de la jeune femme, et il ne réalisait que trop tard qu’il venait de lui faire un sous-entendu. Chassez le naturel et il revient au galop. Son ancienne personnalité faisait de son mieux pour ne pas revenir d’un coup, mais il n’arrivait pas encore à tout contrôler. Se taire restait la meilleure solution. Ou bien de parler du projet qu’ils avaient en commun, c’était bien plus prudent pour l’instant. Elle lui exposa ses idées et il en profita pour y glisser encore un compliment envers la jeune femme. « Dans la vie aussi ! » Il leva doucement les yeux au ciel, comme pour dire qu’il ne la croyait pas.

« Non… je t’assure… pour les avoir cent fois regardé, je confirme et je suis certain que je ne suis pas le seul… »

Parfois quad Zoey regardait un homme, son regard était clair, alors que celui d’Olivia restait implicite, il fallait y lire dedans, il fallait décoder ce qui ajoutait une touche de mystère à la jeune femme. Et puis, quoi de plus beau qu’une femme qui ne sait pas combien elle est charmante et qui ne connait pas l’étendu de ses talents et de ses attraits. C’est bien plus intéressant qu’une femme qui sait qu’elle plait et qui utilise ses atouts pour vous attirer dans ses filets. La discussion alla ensuite sur l’histoire du prochain épisode. Scott avait des idées en tête, mais il semblait troubler la jeune femme. La voir s’énerver doucement, sans trop le montrer lui indiqua qu’il marchait sur du feu. Il fronça doucement les sourcils à l’idée de l’avoir blessée. « Oui, mais ça reste un triangle… Et c’est ce qui n’est pas moral, peu importe que ce soit pour le physique ou non ! » Il se tut durant quelques instants, réalisant que le moment était plus grave qu’il ne pensait. « Je pense vraiment pas que ce soit une bonne idée de le faire évoluer autour des siamoises ! » Il la regarda doucement dans les yeux tout en pesant ses mots avant de les prononcer :

« Désolé… je n’avais pas vu l’aspect personnel dans mes propos. Je ne pensais pas que ça te toucherait autant… et … je vais me taire, mais si tu as besoin de me parler de ton Barney tu sais que je suis là… »

Il avait parlé d’une voix assez douce tout de même, réalisant l’impact que l’histoire avait eu sur la jeune femme sans qu’il ne le veuille réellement. Le livreur arriva au bon moment et après avoir payé et tout installé sur la table, la jeune femme dévia le sujet de conversation sur lui. Il lui raconta dans les grandes lignes la soirée de la veille. « Oh » Il savait que ce n’était pas lui… il savait qu’elle n’avait pas l’habitude de l’entendre dire ce genre de chose, et pourtant, il ne se souvenait plus trop de sa soirée. Il décida donc de détourner le sujet de conversation sur elle. « Le Prince Charmant, sans doute pas, mais… Oui, je vois quelqu’un en ce moment ! » Il ne pu retenir un petit sourire en entendant cette réponse. C’était bien, c’était même très bien d’entendre qu’elle s’amusait quand même et non qu’elle passait ses soirées chez elle à dessiner. « Enfin, rien de sérieux cela dit ! » Il ne pu se retenir de sourire encore plus et d’ajouter :

« C’est très bien ça.. quand ça n’est pas sérieux. Juste s’amuser sans prise de tête… »

Il s’arrêta tout de même de parler au moment où il réalisa qu’il en avait trop dit et que ce n’était clairement pas l’avis de l’ancien Scott. Elle allait peut-être le prendre à la rigolade comme on dit, en tout cas, il l’espérait. Le portable du jeune homme se mit ensuite à sonner, et il décida de ne pas répondre. « Tu ne comptes pas répondre ? » Il regarda la jeune femme manger son sushi et il regarda son portable par la suite. Il soupira lentement. Il avait le choix de répondre et d’envoyer balader une fille ou bien ne pas répondre et devoir répondre de son acte à Olivia. Il opta pour la première solution et répondit.

« Allo… Oui tu me déranges… qui ? Non tu t’es sûrement trompé de numéro… Je m’appelle Michael… pas de souci. Bonne journée… »

Bon, il réalisa qu’après ce discours il allait tout de même devoir affronter la jeune femme. Il préféra anticiper en la regardant et en riant quelque peu.

« Il y a des gens bizarre de nos jours… On en était où ? Ah oui le perroquet qui perd sa voix… Tu as déjà une idée de nom ? »

Il prit ensuite un sushi entre ses baguettes et commença à le manger tout en décidant d’éteindre son téléphone pour ne plus être dérangé. Il savait qu’ils avaient du boulot, et il allait bien se souvenir de ne plus sortir la veille et surtout de ne plus prendre son téléphone portable avec lui durant ce genre de soirée.
made by pandora.

Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: what if i'm not the hero what if i'm the bad guy ❥ Olivia   Sam 20 Avr - 16:57


Scott & Olivia





Friendship is born at that moment when one person says to another, 'What! You too? I thought I was the only one. ▬ Scott était étrange aujourd’hui. Il lui faisait des sous-entendus légèrement séducteurs qui n’étaient pourtant pas dans ses habitudes. Après tout, ils n’étaient rien de plus que des amis. Ils étaient brièvement sortis ensemble, sans que ce ne soit véritablement sérieux. Du moins, pour Olivia ça ne l’avait jamais été. Non pas qu’elle ne l’appréciait pas, mais il ne lui avait pas fait oublier Liam. D’une certaine façon, c’était ridicule dans la mesure où elle ne devrait pas avoir à oublier Liam puisqu’elle n’avait jamais été avec lui. Pourtant, elle était belle et bien dans cette situation. Elle avait eu quelques copains dans l’unique but de passer à autre chose. Mais ça n’avait jamais fonctionné. Scott aurait sans doute été parfait pour elle, mais elle n’avait jamais rien ressenti à son égard, du moins rien d’amoureux. Elle le considérait comme un bon ami, rien de plus et elle pensait qu’il en allait de même pour lui. Voilà pourquoi ses sous-entendus étaient étranges. « Non… je t’assure… pour les avoir cent fois regardé, je confirme et je suis certain que je ne suis pas le seul… » Ce n’en était qu’une preuve supplémentaire ! Olivia en était assez gênée et ne savait pas vraiment comment réagir face à cette nouvelle attitude qu’il avait envers elle. « Merci… » dit-elle simplement sans rien ajouter de plus. C’était trop bizarre pour vouloir ajouter quoique ce soit.

Malgré tout, ce sous-entendu restait minime par rapport à ce qui allait suivre. Il n’était pas au courant pour Liam, mais bon sang, elle avait tellement l’impression qu’il essayait d’en rajouter pour toucher un point sensible ! Un chat séducteur entre les deux siamoises ?! Sérieusement ?! Le pire, c’est qu’il insistait lourdement. Et ça ne lui ressemblait pas du tout. Scott était même du genre un peu timide, à ne surtout pas faire ce genre de remarques, alors qu’est-ce qui lui prenait ?! « Désolé… je n’avais pas vu l’aspect personnel dans mes propos. Je ne pensais pas que ça te toucherait autant… et … je vais me taire, mais si tu as besoin de me parler de ton Barney tu sais que je suis là… » Après ça, il était la dernière personne avec qui elle avait envie de parler. Elle n’en avait d’ailleurs jamais parlé à personne, mis à part à Noah, son meilleur ami. Ce n’était pas vraiment un sujet sur lequel elle voulait d’étendre. Mais si elle devait le faire, ce serait avec quelqu’un de confiance. Or, Scott ne lui inspirait guère ce sentiment. Elle ne savait pas s’il était en train de lui faire une mauvaise blague ou s’il avait subitement changé de personnalité, mais dans les deux cas, elle n’appréciait pas ce revirement. « Ça ira, merci », dit-elle pour mettre fin à ce sujet de conversation.

Il lui semblait tellement différent… Même en racontant sa soirée de la veille. Très franchement, si quelqu’un lui annonçait dans la seconde que Scott était possédé, elle le croirait sans aucun problème. Ça lui semblerait même hautement probable ! Il voulait visiblement savoir où elle en était, sentimentalement parlant. Elle voyait quelqu’un en effet, Ethan. Mais ce n’était pas sérieux… C’était justement le but, que ce ne soit pas sérieux. Ils se voyaient, mais n’avaient pas d’attaches, et c’est précisément ce dont Olivia avait besoin en ce moment. Elle ressortait de chaque relation avec une grande culpabilité, de ne pas réussir à tomber amoureuse, alors autant que ce soit clair dès le départ. Ethan et elle s’entendaient bien et resteraient peut-être même amis par la suite, mais il était clair qu’ils ne finiraient pas leur vie ensemble ! « C’est très bien ça.. quand ça n’est pas sérieux. Juste s’amuser sans prise de tête… » Elle ne put se retenir de hausser un sourcil face à sa réponse. Bon sang, est-ce qu’il avait décidé de faire tout le contraire de ce qu’il faisait habituellement ?! « Oui… Ça me va comme ça ! » répondit-elle simplement. Le téléphone portable de Scott se fit entendre et elle s’étonna de voir qu’il regardait l’écran, sans répondre. « Allo… Oui tu me déranges… qui ? Non tu t’es sûrement trompé de numéro… Je m’appelle Michael… pas de souci. Bonne journée… » Oui tu me déranges ?! Michael ?! Qui était le type à côté d’elle et qu’avait-il fait de Scott ?! Dire qu’Olivia était mal à l’aise était un euphémisme, et elle avait presque envie de trouver un prétexte pour rentrer chez elle plus tôt que prévu. « Il y a des gens bizarre de nos jours… On en était où ? Ah oui le perroquet qui perd sa voix… Tu as déjà une idée de nom ? » Elle ne cessait pas d’être étonnée par ses réactions et pas forcément dans le bon sens du terme. « Non… Je n’ai pas encore eu d’idée », répondit-elle distraitement. « Mais si tu en as… N’hésite pas ! » ajouta-t-elle. Tout en croquant dans un sushis, elle hésita à lui demander ce que signifiait son coup de fil. Elle ne voulait pas se montrer indiscrète, mais elle était tellement surprise de son attitude qu’elle était curieuse de savoir d’où elle pouvait venir. « Alors... Michael ?! » fit-elle finalement. « Avec qui est-ce que tu as besoin de changer d’identité ? » demanda-t-elle avec un léger sourire aux lèvres pour ne rien brusquer.








Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: what if i'm not the hero what if i'm the bad guy ❥ Olivia   Sam 27 Avr - 15:37

This is the last time you tell me I’ve got it wrong, This is the last time I say it’s been you all along, This is the last time I let you in my door, This is the last time, I won’t hurt you anymore
Just you and me

Scott réalisait bien qu’il allait devoir y aller doucement, mais il avait cette folle envie de se retrouver le plus rapidement possible. Comme le sentiment d’avoir été enfermé dans un corps dans pouvoir dire haut et fort ce qu’on a envie de dire. Il avait été spectateur de sa vie bien trop longtemps et l’heure était venue de reprendre possession de sa vie. Voir la jeune femme troublée l’encourageait à se dévoiler encore un peu plus, même s’il réalisait que ce n’était pas non plus n’importe quelle fille. C’était Olivia, sa seule amie, la personne qui le connaissait mieux que personne où en tout cas qui connaissait son ancien lui. Il ne savait pas encore si elle allait apprécier le nouveau Scott, mais il ne comptait pas la perdre comme ça. « Merci… » Il hocha doucement la tête sans rien ajouter, voyant bien qu’elle était assez perturbée comme cela. Il allait devoir faire des effort pour se contrôler et ne pas la faire partir en courant. Le prochain sujet ne fut pas de tout repos pour la jeune femme qui semblait se tendre de plus en plus, à croire que ce nouveau Scott avait le don pour mettre le pied dans le plat à chaque fin de phrase. Il tenta d’insister, mais voyant combien cela touchait la jeune femme, il laissa tomber et s’en excusa. « Ça ira, merci » Il remarqua qu’il enchainait les gaffe, alors il se promit intérieurement de ne plus en placer une ou bien de bien réfléchir avant de parler. Il ne voulait pas que la jeune femme prenne la fuite et sorte de sa vie alors qu’elle était son seul repère et la seule personne qu’il avait laisser entrer dans sa vie depuis la mort de son frère, mais cela, elle ne le savait pas encore. Ce n’était clairement pas le moment d’en parler, même s’il se doutait que ce ne serait finalement jamais le bon moment. Il baissa doucement la tête pour se concentrer sur les dessins de la jeune femme et sur le boulot qui les attendait.

Il parla ensuite de la soirée de la veille tout en essayant de faire plus attention, mais ce n’était pas chose facile lorsqu’une personne vous pose des questions et qu’il faut inventer un mensonge sur le moment. C’était comme si ses yeux avaient le don de pouvoir lire en lui comme dans un livre ouvert, et il avait peur de cela. Il ne voulait pas la blesser, mais il avait décidé de se faire passer avant les autres pour une fois. Malheureusement, sa réponse sortie toute seule et il vit la réaction assez claire sur le visage de la jeune femme. Il n’arrangeait clairement pas son cas, et en même temps cela lui faisait un bien fou d’enfin dire ce qu’il avait envie de dire sans penser aux conséquences. « Oui… Ça me va comme ça ! » Il lui adressa un sourire dont seul lui avait le secret avant de dire :

« C’est le principal… »

Le téléphone se mit ensuite à sonner et après un bon moment, il décida de répondre. Il savait que la situation n’allait pas s’arranger surtout pas après les mots qu’il venait de prononcer. Il était tellement perdu entre ses anciennes habitudes, celles de son frère, celles qu’il avait imité et les siennes au plus profond. C’était comme tenter de se retrouver mais avoir envie de prendre tout de même le temps de passer par différent stade sans trop savoir comment ni quoi faire. Après le coup de fil, il tenta de faire comme si de rien n’était mais il sentait le malaise de la jeune femme. Il avait juste envie de se barrer en courant, car il ne le faisait pas exprès, c’était lui et le fait qu’elle soit devenue amie avec un autre lui le faisait sentir coupable. Il se demandait si leur amitié allait résister à ce changement, et vu la réaction présente de la jeune femme, il avait beaucoup de doutes. « Non… Je n’ai pas encore eu d’idée. Mais si tu en as… N’hésite pas ! » Il comprit alors qu’il avait fait tout faux et que plus les minutes passaient et plus la jeune femme avait envie de partir. Si c’était ça redevenir lui, perdre tous ses amis et ses repères alors il ne savait pas comment il allait faire.

« Je vais y réfléchir de ce pas, j’y note d’ailleurs. »

Il nota cela sur une feuille de papier avant de regarder à nouveau la jeune femme. Il continua doucement de manger tout en respirant calmement. Il y avait de quoi être perdu pour la jeune femme, mais elle ne pouvait pas s’imaginer dans quel état était le jeune homme. Puis, le moment fatidique arriva sans même qu’il ne puisse y faire quoi que ce soit. « Alors... Michael ?! Avec qui est-ce que tu as besoin de changer d’identité ? » Il vit tout de même son sourire mais il comprit que la situation ne devait pas être évidente pour elle. Il décida d’opter pour la sincérité vu les bêtises qu’il était en train d’accumuler.

« Je sais que ça peut paraître bizarre, mais il y a une explication… Il faut croire que cette personne a prit mon numéro de téléphone hier alors que je n’étais pas dans mon état normal, si tu vois ce que je veux dire. Après je n’en sais pas plus et je ne veux pas en savoir plus sur ce qui s’est passé. »

Il espérait sincèrement que cette réponse allait lui convenir, mais il savait qu’elle allait demander pourquoi ce prénom ou bien quelque chose dans ce genre. Il décida donc de briser la glace pour qu’elle retrouve tout de même un peu de l’ancien Scott, sensible.

« Michael est le prénom de … mon frère. Et selon cette fille, j’aurais couché avec elle et je serais parti sans dire au revoir. Voilà… »
made by pandora.

Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: what if i'm not the hero what if i'm the bad guy ❥ Olivia   Sam 4 Mai - 21:19


Scott & Olivia





Friendship is born at that moment when one person says to another, 'What! You too? I thought I was the only one. ▬ Pour être tout à fait honnête, Olivia était assez mal à l’aise à côté de Scott, pour la simple et bonne raison qu’elle le trouvait très étrange. Il n’avait absolument pas la même attitude que d’habitude, il en était même quasiment presque à l’opposé. Lorsqu’elle l’avait rencontré, en première année, il était ce garçon avec ses lunettes de nerd, qui était assez introverti. A l’époque, elle l’avait trouvé assez touchant. Elle avait éprouvé une certaine tendresse à son égard, mais pas davantage. Elle avait essayé de focaliser son esprit sur cette nouvelle relation, mais son cœur était clairement ailleurs. Et il l’était toujours d’ailleurs. Là où la situation était étrange c’est que Scott avait une attitude qui ne collait pas aujourd’hui. Il n’était pas ce garçon un peu timide… Un peu geek il faut l’avouer. Il faisait des sous-entendus à peine masquer et assez gênant même. Il y avait presque de quoi se demander s’il ne la draguait pas. Mais ça aurait été étrange, n’est-ce pas ? Après tout, ils étaient déjà sortis ensemble, ça n’avait pas fonctionné, alors pourquoi jouer les don juan subitement ?! Non, elle ne comprenait vraiment pas. D’autant qu’il lui donnait l’impression d’attaquer sur des sujets qui la mettraient mal à l’aise. Certes, elle ne lui avait jamais parlé des sentiments qu’elle éprouvait pour Liam, mais l’idée qu’il avait eu pour le dessin animé lui donnait la sensation qu’il l’avait deviné tout seul et qu’il l’avait fait exprès. Elle ne comptait pas lui en parler… A vrai dire, il n’y avait que son meilleur ami, Noah qui était au courant, et elle ne comptait en discuter avec personne d’autre. Son livre était une pression suffisante qu’elle regrettait déjà amèrement. Alors avec lui qui faisait des sous-tendus bizarres ?! Pas question de se confier.

Est-ce qu’elle avait quelqu’un en ce moment ? Oui et non. Elle voyait en effet quelqu’un, Ethan, mais ça n’avait rien de sérieux. Elle passait de bons moments avec lui, mais jamais ça ne deviendrait une véritable relation, ne serait-ce que parce qu’elle avait des sentiments pour quelqu’un d’autre. Là encore, elle fut surprise par la réaction de Scott. Est-ce qu’il l’encourageait ? Jusqu’à présent, elle l’avait plutôt vu à la recherche d’une relation sérieuse, pas d’aventures. « C’est le principal… » Elle hocha distraitement la tête, soulagée de ne pas poursuivre sur ce sujet de conversation. Le téléphone conclut définitivement cette discussion. Olivia fut assez étonnée d’entre Scott prétexter un autre prénom et que la personne qui essayait de le joindre s’était trompée de nom. Décidément, rien n’était clair dans sa façon d’être aujourd’hui. Très franchement, elle ne le reconnaissait nullement. Certes, physiquement c’était bel et bien lui… Mais si on lui annonçait qu’il était possédé par quelqu’un d’autre, elle ne trouverait même pas cela improbable. Ils reparlèrent du dessin animé, mais l’esprit d’Olivia était ailleurs. Elle n’avait pas eu d’idées plus poussées que ce dont elle lui avait déjà parlé, et elle était à peu près certaine de ne pas en avoir tout de suite. Elle était trop intriguée par son changement étrange de personnalité pour se concentrer sur autre chose. Alors s’il avait des idées, il pouvait les dire. « Je vais y réfléchir de ce pas, j’y note d’ailleurs. » N’y tenant plus, elle lui demanda avec qui est-ce qu’il avait besoin de changer d’identité. « Je sais que ça peut paraître bizarre, mais il y a une explication… Il faut croire que cette personne a prit mon numéro de téléphone hier alors que je n’étais pas dans mon état normal, si tu vois ce que je veux dire. Après je n’en sais pas plus et je ne veux pas en savoir plus sur ce qui s’est passé. » Etre ivre mort au point de ne pas se souvenir de ce qu’il avait fait n’était pas vraiment dans ses habitudes. Après tout, pour en arriver à cet extrême, il fallait absorber une grosse quantité d’alcool, et ce n’est pas ainsi qu’elle le connaissait. « Ca ne te ressemble pas vraiment de te mettre dans cet état là », fit-elle prudemment. Non pas qu’elle cherchait à faire une remarque déplacée, mais si elle voulait bien comprendre qu’on puisse boire un verre de trop en faisant la fête, elle avait plus de mal à comprendre la logique d’être ivre au point de ne plus se souvenir de rien. « Michael est le prénom de … mon frère. Et selon cette fille, j’aurais couché avec elle et je serais parti sans dire au revoir. Voilà… » Elle fronça les yeux… Ce n’était même plus cette histoire de fille qui l’étonnait, mais la mention de son frère. Ils étaient sortis ensemble quelques temps et surtout, ils étaient amis depuis plusieurs années. Pourtant, jamais il n’avait mentionné avoir un frère auparavant. Jamais. « Ton frère ? » demanda-t-elle. Elle avait toujours eu l’impression d’avoir une relation et une compréhension assez limpide avec Scott… De toute évidence, elle s’était trompée.









Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: what if i'm not the hero what if i'm the bad guy ❥ Olivia   

Revenir en haut Aller en bas
 

what if i'm not the hero what if i'm the bad guy ❥ Olivia

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» hero system
» "HERO IK" Le repaire de la Liche (1 à 2 joueurs)
» - [ Be my Hero ] - - PV -
» a hero is a man who's too afraid to run away.
» BLAKE & FAME ▷ Do you wanna be my hero ?
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
♫ Modern Family :: DANS LE GRENIER :: Archives rps-