AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 your presence make an impact, your absence make a difference ❥ ft. Sean

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité
Invité

MessageSujet: your presence make an impact, your absence make a difference ❥ ft. Sean   Lun 25 Mar - 21:17


Sasha & Sean





No matter how long it's been there are still times when I think of you and suddenly it gets harder to breathe ▬ « Et en rythme » C’était la phrase fétiche de la prof de danse classique. Du rythme, de la justesse et de la ténacité, c’est ce qu’elle réclamait. Le cours se termina dix minutes plus tard, ce qui soulagea Sasha qui commençait à avoir mal aux orteils à force de faire des pointes. Il y avait une représentation dans quelques semaines, et les professeurs mettaient les bouchées doubles pendant les cours et les répétitions. « Sasha, je pourrais vous voir ? » Ca n’engageait rien de bon, n’est-ce pas ? La jeune fille se mordilla légèrement la lèvre, avant de se retourner vers son professeur. « Vous avez fait beaucoup de progrès ces derniers temps » Il fallait être honnête, sa grossesse lui avait fait perdre énormément de sa technique. Il faut dire qu’elle n’avait pas dansé pendant sept mois, elle avait pris du poids, ses muscles avaient fondu. « Mais je pense que vous n’êtes pas encore au poids idéal » Touché ! C’était son point sensible. Evidemment qu’elle avait pris quelques kilos puisqu’elle était tombée enceinte ! Mais croyez-moi, depuis, elle travaillait d’arrache-pied pour les perdre à nouveau. Elle savait que les danseuses professionnelles faisaient partie de la catégorie poids plume… D’ailleurs, elle n’était pas particulièrement grosse. N’importe qu’elle fille dirait qu’en ce moment, elle avait une physionomie tout à fait normale, voire enviable pour certaine. Mais pour la danse, ce n’était pas suffisant, elle avait toujours deux ou trois kilos en trop. « Je fais beaucoup d’effort pour les perdre, je vous assure ! Je fais beaucoup de sport, je fais attention à ce que je mange » La vérité, c’est que cette prof l’intimidait. Elle était bonne danseuse, elle le savait. « Faites le nécessaire pour les perdre d’ici la représentation si vous ne voulez pas terminer remplaçante. » Conversation terminée. Sasha hocha la tête en esquissant un sourire, mais sa seule envie était de fondre en larmes devant un peu de glace à la vanille. A force, la nourriture allait en devenir une obsession… Qu’est-ce qu’il fallait qu’elle fasse ?! Elle n’allait pas se faire vomir après chaque repas. L’anorexie n’était pas rare dans ce milieu, mais il était hors de question qu’elle cède à cette pratique. Elle redoublerait d’effort, elle irait passer plus d’heure à la salle de gym. Des heures qu’elle ne passerait pas avec Violet… Ça lui faisait mal au cœur de ne pas passer plus de temps avec sa fille. Elle avait beau être jeune, elle avait embrassé sa maternité à bras le corps et n’avait pas besoin de réfléchir pour certifier que Violet était la personne la plus importante de sa vie. Ce petit bout de chou l’avait fait grandir bien vite, mais elle ferait n’importe quoi pour elle. C’était donc important qu’elle réussisse ses études, pour leur assurer un avenir. Elle ne pouvait pas se permettre de rater ce programme, la danse était toute sa vie et après avoir échoué au Bolchoï, c’était en quelque sorte, sa dernière chance.

Elle se dirigea vers les vestiaires pour se changer. La plupart des autres danseuses étaient sur le point de partir, lorsqu’une de ses amie, Clara, s’approcha d’elle. « On va toute se prendre un Starbucks, tu viens ? » Starbucks alias un milliard de morceaux de sucre par gorgée ? En temps normal, elle aurait accepté, mais après sa discussion avec la prof de danse, elle ne le savourerait même pas. « Non, je vais rentrer, je suis en retard sur mes devoirs », prétexta-t-elle. Ce n’était pas complètement faux d’ailleurs ! Elle avait une dissertation à remettre pour son cours de culture générale. Une fois seule, elle enfila son jean et son pull, attrapa son sac à bandoulière et sortit des vestiaires… Droit sur une silhouette masculine qu’elle percuta de plein fouet. Petite, elle releva les yeux pour rencontre ceux de Sean. Merde, merde, merde et merde ! Il fallait bien que ça arrive un jour, c’était en partie parce qu’il était là qu’elle avait choisi l’UCLA… Mais merde, pas comme ça, pas… Elle n’avait rien préparé, pas de discours, rien. « Salut » parvint-elle à articuler. Si elle avait pu se cacher dans un minuscule trou de souris, elle l’aurait fait sans l’ombre d’une hésitation. « Ca fait longtemps… » Presqu’un an pour tout dire. Mais elle se sentait cruche de ne rien trouver d’autre à dire. Elle ne pouvait pas feindre l’étonnement de se retrouver nez-à-nez avec lui, elle savait très bien qu’il faisait partie de ce programme également.








Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: your presence make an impact, your absence make a difference ❥ ft. Sean   Lun 1 Avr - 12:25


You can close your eyes from the things you don’t want to see but you can never close your heart from the things you don’t want to feel.
your presence make an impact. ♡
Fastlife. C'était exactement ce qu'on pouvait dire de la vie de Sean ces derniers temps. Entre les entraînements intensifs, les cours, et les fêtes qu'il faisait le week-end, il ne restait que très peu de place pour le repos et les révisions. Il ne vivait pas une vie de débauche totale car même s'il aimait beaucoup s'amuser, il savait rester sérieux - oui oui, c'est possible. Il ne faisait rien qui puisse nuire à ses entraînements et son niveau, mais il commençait à faiblir et savait qu'il devait y remédier très rapidement, bien avant que son professeur ne le remarque. Car ici, tout allait très vite. Il n'était pas le seul à avoir un bon niveau, et se faire remplacer, ça pouvait vite arriver et ça, il ne le voulait pas. Il voulait garder sa place de leader et pour cela, peut-être qu'il allait devoir faire quelques sacrifices ou plutôt, réorganiser un peu sa vie et changer ses priorités.

C'était un adolescent de dix-neuf ans aussi, et dans sa jeunesse il avait peu eu l'occasion de s'amuser vraiment, puisqu'il faisait de la danse depuis son plus jeune âge. Sa mère avait toujours été derrière lui pour qu'il ne loupe aucun entraînement et qu'il ne fasse jamais d'excès. Il y avait un point sur lequel il était chanceux, il faisait partie de ces personnes avec un métabolisme à rendre tout le monde jaloux, il pouvait manger ce qu'il voulait sans prendre de poids. Certes le sport l'aidait beaucoup mais c'était déjà une facilité qu'il avait depuis toujours, un sujet dont il n'avait pas trop à se soucier. Par contre, il était intransigeant sur son apparence, et il ne pouvait pas passer deux jours sans faire de musculation. Il fallait qu'il soit parfait, tout le temps. Une obsession ? peut-être, mais qui n'en n'avait pas au fond... Il ne voulait pas se faire doubler, il voulait plaire aux filles, et aussi aux recruteurs. Et pour cela, il n'avait pas le droit à l'erreur. Alors les soirées, l'alcool, il aimait ça oui, mais il savait aussi que ça n'était pas bon pour sa santé et son physique, c'est pour ça qu'il avait prit un certain rythme de fêtes comme il appelait ça, qu'il appliquait à la lettre. Il ne buvait pas plus de trois verres, ne se rendait pas malade et rattrapait les heures de sommeil perdues dès qu'il le pouvait.

La tête déjà en vacances, le grand blond déambulait dans les couloirs sans vraiment prêter attention à ce qui se passait autour de lui, jusqu'à ce que l'inévitable arrive. Le coeur battant à dix mille à l'heure sous le coup de la surprise, il recula d'un pas et cru avoir une hallucination. Sasha, devant lui, alors qu'il s'était passé bien une année depuis la dernière fois qu'il l'avait vue. « Salut.. je.. qu'est-ce que tu fais là ? » dit-il en se grattant nerveusement l'arrière de la tête. Il n'avait rien trouvé de mieux à dire, tout à coup il avait fait un bond en arrière d'un an et se retrouvait désemparé face à la petite blonde.




Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: your presence make an impact, your absence make a difference ❥ ft. Sean   Mar 2 Avr - 18:48


Sasha & Sean





No matter how long it's been there are still times when I think of you and suddenly it gets harder to breathe ▬ La journée n’était pas particulièrement bonne pour Sasha. Elle l’aurait été si sa prof de danse classique s’était abstenue d’une certaine remarque. Mince, elle faisait vraiment des efforts ! Elle était une bonne danseuse, elle le savait. Sinon, elle n’aurait jamais réussi à entrer au Bolchoï. Alors oui, d’accord, sa grossesse lui avait fait prendre du poids. Sept kilos précisément… Ce n’est pas si énorme que ça, n’est-ce pas ?! Elle faisait tout ce qu’elle pouvait pour retrouver son poids initial, mais elle n’avait pas envie que tout ça devienne une obsession. Elle avait déjà vu trop de danseuse se faire vomir avant une audition ou s’affamer complètement. N’était-elle pas passée par là l’an dernier ? Lorsqu’elle avait appris qu’elle était enceinte, elle avait eu l’impression que le ciel allait s’écrouler sur sa tête. Elle s’était nourrie un minimum pour ne pas grossir, espérant camoufler un ventre qui commençait à s’arrondir. Elle ne referait plus cette erreur. C’était complètement stupide ! Cela dit, cette histoire de kilos en trop ne manquait pas de la faire culpabiliser, et lorsque ses amies lui proposèrent une virée au Starbucks, elle déclina l’invitation. Elle ne pouvait pas se permettre d’avaler une boisson sucrée, et c’était justement tout l’intérêt du célèbre café. C’était un peu comme commander un coca light, ridicule ! Elle prétexta des devoirs à faire et attendit que les filles quittent les vestiaires pour se changer tranquillement. En sortant, elle ne remarqua pas la silhouette masculine et lui rentra dedans brutalement. Brutalement. C’était bel et bien le mot, dans tous les sens du terme. Sean se trouvait devant elle et elle se sentit soudain très bête, avec une irrépressible envie de devenir une souris minuscule pour pouvoir se cacher. Elle n’avait pas prévu de le croiser ainsi, pas par hasard. Mais elle laissait tellement les choses traîner qu’elle ne devait pas s’étonner que ça arrive. Elle s’en voulait de ne pas avoir fait un pas vers lui plus tôt, de ne pas avoir trouvé ce courage. A présent, elle se retrouvait dans une situation désagréable. Ca faisait longtemps… Bingo ! Elle ne pouvait pas dire autre chose ?! Bon sang, et lui semblait aussi gêné qu’elle par ces retrouvailles inattendues. « salut.. je.. qu'est-ce que tu fais là ? » La question à un million de dollars ! Elle ne pouvait pas décemment lui répondre avec honnêteté dans un couloir de la fac. Ça lui semblait trop… Impersonnel ! « Longue histoire ! » répondit-elle en esquissant un sourire gênant. Elle n’allait pas lui répondre de but en blanc qu’il l’avait mise enceinte, qu’elle avait gardé le bébé, qu’elle était venue ici pour le retrouver, sans trouver le courage d’aller vers lui ! Non, elle ne pouvait définitivement pas le lui dire comme ça. Elle ne pouvait pas dire non plus que c’était une surprise de le revoir, ce n’en était pas une. Et puis, il lui avait suffisamment parlé de l’UCLA pour qu’il ne soit pas dupe. « Ca me fait plaisir de te voir en tous cas », avoua-t-elle finalement, en relevant ses yeux bleus vers les siens. Vrai. Parce qu’il avait toujours cet effet sur elle, un mélange de palpitations cardiaques et papillons dans le ventre. « Est-ce que… Est-ce que tu aurais le temps pour prendre un café ? » demanda-t-elle finalement. Pas au Starbucks, elle ne voulait pas croiser ses amies. Mais le café était la meilleure solution pour qu’ils discutent tranquillement, non ? C’était un endroit neutre, mais il y aurait le côté intimiste du tête à tête. Cela dit, elle ne savait pas comment aborder le sujet avec lui. Mais laissons place à l’improvisation, de toute façon, elle n’avait pas d’autre choix.






Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: your presence make an impact, your absence make a difference ❥ ft. Sean   Sam 13 Avr - 12:28

You can close your eyes from the things you don’t want to see but you can never close your heart from the things you don’t want to feel.
your presence make an impact. ♡
Lorsque l'on se lève le matin, on a parfois l'impression qu'une bonne journée s'annonce, ou le pressentiment que quelque chose va se passer, de bien ou de moins bien, et il arrive que des fois, ces choses arrivent vraiment. Certains diront que c'est le hasard, d'autres que c'était écrit, en tout cas ce matin-là, Sean savait que quelque chose se passerait, puisqu'il allait programmer ses vacances avec ses amis, mais ce qu'il ne savait pas, c'était qu'il allait avoir une sacrée surprise. Se prendre quelqu'un dans le couloir, ça lui était souvent arrivé mais là, ça n'était pas n'importe qui...

Passé le choc de la collision, le blond ne savait plus où se mettre. Sasha ? Quelles étaient les chances qu'il tombe sur elle ici et mieux, qu'ils se rentrent dedans de cette façon ? Faibles... Pourtant, elle ne semblait pas aussi étonnée que lui, on aurait même dit qu'elle se sentait plus gênée qu'autre chose, la question était de savoir pourquoi. En une fraction de secondes, beaucoup de choses étaient remontées à la surface dans l'esprit de Sean. Il avait quand même passé de très bons moments avec la blonde, et surtout, il avait ressenti des choses qu'il n'avait jamais ressenti avant, ni depuis... Alors oui, il était un peu étonné de la voir ici, sa réaction l'avait d'ailleurs trahi, il n'avait rien trouvé de mieux à lui dire que de lui demande ce qu'elle faisait là, alors qu'il semblait évident qu'elle était là pour suivre des cours, vu les affaires qu'elle avait sur elle. « Longue histoire ! », voilà ce qu'il avait comme réponse, et bien, il était curieux d'en savoir un peu plus. Et s'il n'était pas spécialement gêné, c'était parce qu'ils ne s'étaient pas quittés en mauvais termes, du moins, de son point de vue, ils étaient tombés d'accord, ils avaient peu de chances de se revoir de toute façon mais comme quoi, il ne fallait jamais être sûr de rien. Le jeune homme s'en était un peu mordu les doigts d'ailleurs, parce qu'il avait vraiment apprécié le temps passé avec elle, et s'était senti triste que cela se termine. Oui, Sean Clarke, avait ressenti de la tristesse en s'éloignant d'une fille. Cela pouvait paraître complètement dingue d'un point de vue extérieur. « Ca me fait plaisir de te voir en tout cas » « A moi aussi, même si je m'y attendais pas c'est... plutôt une bonne surprise » répondit-il avec un petit sourire. Son regard, ses grands yeux bleus, lui avaient manqué. « Est-ce que... Est-ce que tu aurais le temps pour prendre un café ? » Le blond sortit son portable de sa poche et jeta un coup d'oeil à l'heure, il n'avait cours que dans une heure... il avait bien le temps pour un café.. « Oui.. oui bien sûr ! » répondit-il. Et puis, s'il loupait une heure de cours, il n'allait pas mourir, si ? « Laisse-moi juste prendre mes affaires » dit-il avec un sourire avant de se tourner vers son casier, et de prendre ce dont il avait besoin. Il avait encore un peu de mal à croire que Sasha se trouvait dans son dos, dans son école, et qu'ils allaient prendre un café ensembles. Il ferma son casier et se tourna vers elle « Tu veux aller où ? », si elle avait une préférence, il la suivrait, elle n'aimerait certainement pas le genre d'endroit qu'il fréquentait ici avec ses amis et puis s'ils voulaient parler tranquillement, il valait mieux les éviter.


Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: your presence make an impact, your absence make a difference ❥ ft. Sean   Sam 20 Avr - 22:34


Sasha & Sean





No matter how long it's been there are still times when I think of you and suddenly it gets harder to breathe ▬ La simple vision de Sean provoquait une réaction incontrôlable chez Sasha : les battements de son cœur, qui semblaient lancer dans une course folle. D’une certaine façon, cette rencontre inopinée tombait mal, parce qu’elle n’aurait pas voulu la laisser au hasard. Elle aurait voulu la prévoir… Avoir le courage de le prévenir qu’elle était là, et qu’elle n’était pas toute seule à être là. Sauf que ce courage, elle ne l’avait pas eu. Venir jusqu’à Los Angeles était certes un immense pas, mais se retrouver face à Sean avec ce qu’elle avait à lui dire était une toute autre histoire. Une histoire qu’elle n’avait plus d’autre choix que d’affronter à présent. Bon sang, elle ne se sentait pas prête à ça… Mais en même temps, elle était heureuse de le voir, vraiment. « a moi aussi, même si je m'y attendais pas c'est... plutôt une bonne surprise » Parmi ses craintes figurait la peur que sa présence le gêne. Leur histoire c’était déroulée il y a de ça près d’un an, alors il serait logique qu’il l’ait complètement oublié… Et puis ce n’est pas comme si leur relation avait duré sur la longueur ! Non, au contraire, ça avait été bref, un peu comme un amour d’été. Pourtant Sasha était persuadée qu’il y avait eu quelque chose d’assez fort entre eux… Du moins, c’était le cas pour elle, et elle ne pouvait pas être certaine qu’il en allait de même pour lui. Elle ne pouvait pas bredouiller quelques mots et tourner les talons. Ils devaient parler… Oui, c’était même plus que nécessaire. Voilà pourquoi elle lui proposa d’aller boire un café. « oui.. oui bien sûr ! » S’il acceptait, c’était un bon point, et elle esquissa un sourire à sa réponse. « laisse-moi juste prendre mes affaires » Elle hocha la tête. « D’accord ! » répondit-elle en souriant. S’il avait voulu l’éviter, il l’aurait fait. En Russie, il lui avait toujours semblé être quelqu’un d’assez libre de ses actes. C’est sans doute une des choses qui l’avait séduite. Le jeune homme récupéra ses affaires dans ses casiers puis se tourna à nouveau vers elle. « tu veux aller où ? » Le campus était suffisamment grand pour qu’il y ait plusieurs endroits où boire un café. « Celui à côté de la bibliothèque ? » proposa-t-elle. « C’est le plus proche ! » ajouta-t-elle. Elle essayait de camoufler son anxiété dans ses sourires, mais n’était pas certaine que ce soit un réel succès. Le silence s’était installé entre eux, tandis qu’ils se dirigeaient vers la sortie du bâtiment. Mais d’une certaine façon, c’était normal. Sasha était loin d’être une experte en relations amoureuses. A l’adolescence, elle avait d’autres choses en tête pour s’y intéresser. Elle avait la danse et elle s’y était pleinement consacrée, comme la plupart des autres danseuses de son âge. Résultat, elle n’avait presque aucune expérience en la matière. Elle ne savait pas ce qu’on disait à son ex petit-ami. Elle ne savait pas ce qu’on disait à son ex petit-ami quand on a un enfant de lui et qu’il ne le sait pas. « C’est étrange de se revoir après un an, n’est-ce pas ? » dit-elle d’une voix douce, avec un léger sourire aux lèvres pour désamorcer sa nervosité. C’était sans parler du fait qu’il devait clairement se demander ce qu’elle fichait ici ! Tout à l’heure, elle lui avait répondu que c’était une longue histoire… C’était vrai ! Une très longue histoire et elle ne savait pas par quoi commencer, parce qu’être ici était une conséquence directe de sa grossesse, et qu’elle ne pouvait pas la lui balancer à la figure comme ça, de but en blanc.





Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: your presence make an impact, your absence make a difference ❥ ft. Sean   

Revenir en haut Aller en bas
 

your presence make an impact, your absence make a difference ❥ ft. Sean

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Live Fast, Die Young and Make a Beautiful Corpse - Anastasia Vanderbilt ❀
» MAKE YOUR OWN FAIRYTALES
» And in the end, the love you take is equal to the love you make ✖ Diana Angelus Leroy
» you make me shine ▲ shane
» Rosemary > Can you make it feel like home ?
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
♫ Modern Family :: DANS LE GRENIER :: Archives rps-