AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 I just need your body baby from dusk till dawn ft Zoey

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité
Invité

MessageSujet: I just need your body baby from dusk till dawn ft Zoey   Mar 30 Avr - 16:25


Kiss by Prince on Grooveshark


“I just need
your body baby
from dusk till dawn”



connor & zoey


« A plus tard mon bichon. » La patiente ponctua sa phrase d’une tape généreuse sur mon fessier parfait. MadameMademoiselle Evans pardon – doit avoir dans les soixante ans et vit entourée d’une douzaine de chats dans un petit studio plein centre. Contrairement à ce que l’on aurait pu penser, elle n’était pas une vieille fille. Les hommes avaient défilés dans sa vie par centaines disait-elle et elle continuait à en attirer dans son lit. Se marier était pour ceux qui n’attendaient plus rien de la vie, pas pour ceux ayant le goût de l’aventure comme elle. Je devais avouer que sa philosophie de vie me correspondait bien. Force était tout de même de constater que les derniers jours de sa vie, elle les vivait seule sans famille pour l’entourer. Une finalité que je préférais écarter de mon esprit, mon état grabataire était dans un futur tellement lointain qu’il me paraissait improbable. On lui avait diagnostiqué une tumeur au cerveau, trop tard. Elle tenait à rentrer chez-elle, mais finissait souvent aux urgences parce qu’elle se blessait à cause d’hallucinations dues à sa condition. C’était son voisin qui appelait régulièrement les secours quand il n’entendait plus la musique jazzy qui émanait du mur qui joignait le sien. Cette femme n’était pas aussi seule qu’elle aurait voulu le croire. Seul trait inchangé, elle restait une croqueuse d’hommes et adorait le beau gosse que j’étais. « Au plaisir Lizzy. » J’étais le seul à l’appeler par son prénom à l’hôpital, mais aussi à lui parler comme à une jeune femme et pas une vieille sur son lit de mort. Je pense que c’était pour ça qu’elle insistait pour que je la suive. Egoïste et con étaient des adjectifs qui revenaient souvent quand on cherchait à me décrire, mais ça ne m’empêcher pas d’avoir des sentiments. Cette femme me touchait, peut-être parce qu’elle me ressemblait d’une certaine manière. Ce n’était aussi pas tous les jours que je rencontrais une personne aussi incroyable qu’elle, capable de rire alors qu’elle se savait mourir dans quelques mois seulement. J’étais aussi un don juan même si moi quelqu’un m’attendait à la maison, une personne que je torturais un peu plus chaque jour. « Tu es debout depuis combien de temps McCarty ? » Merde, un de mes référents en neurologie se trouvait devant moi avec la tête des mauvais jours. L’autre jour il m’avait forcé à deux jours de repos en s’apercevant que j’avais dormi quatre heures seulement en trois jours. Cette fois j’avais dormi deux heures de plus, mais je ne comptais pas me faire renvoyer chez-moi aussi facilement. « Dix-heures, je comptais d’ailleurs prendre une pause. « Faux, archi faux. Comme si j’étais capable d’être raisonnable quand cela concernant mon travail. « Qu’est-ce que tu attends ? » L’orage était passé.

Une horloge m’indiqua qu’il était treize heures, l’occasion de manger un bout et – si j’étais chanceux – de croiser mon addiction du moment. Un sourire se dessina sur mes lèvres, elle était en train de manger entourée d’autres étudiants. La belle ne m’avait pas remarqué et j’en profitais pour me servir. Optant pour des frites, un hamburger et un brownie je pris place face à elle. Cela obligea deux garçons qui tentaient lamentablement de la draguer à se pousser avec un grognement, mais j’étais leur aîné et aussi bien plus respecté qu’eux dans cet hôpital. « Je t’ai manqué Perkins ? » Ce fut un gloussement qui me répondit, mais il ne venait d’une blonde qui se trouvait juste à côté d’elle. Sandy ou une crétine qui était arrivé par je ne sais quel miracle jusqu’à ses années d’externat et qui se contentait de glousser bêtement dès que j’ouvrais la bouche. J’avais bien été tenté de goûter ses formes, mais son rire avait transformé mes pulsions primaires en des envies de meurtre. Notre petit jeu était bien connu du service de neurologie et tout le monde était pendu aux lèvres de la belle brune, attendant ce qu’elle pourrait bien me sortir cette fois.
Revenir en haut Aller en bas
 

I just need your body baby from dusk till dawn ft Zoey

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» From Dusk Till Dawn [PV Mü - Shion - Ahina - Alucar]
» Between dusk and dawn
» As inaccessible as dusk and dawn : Untouch girl | Emilia Daniels
» Haiti des années 60-70-80: Le pays était-il mieux sous Papa et Baby Doc ?
» Baby Doc et Michèle Bennett, un couple très détesté des Haïtiens.
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
♫ Modern Family :: DANS LE GRENIER :: Archives rps-