AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Dereck&Elijah # La vérité peut faire mal.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité
Invité

MessageSujet: Dereck&Elijah # La vérité peut faire mal.   Jeu 11 Juil - 16:47


La vérité peut faire mal.


DereckElijah
J'aimerais rêver de nouveau, ne plus être emprisonné dans toutes ces pensées trop ombrageuses. Me réveiller en pleine nuit et poser ma main sur l'épaule de ma petite femme. Caresser sa peau si douce pour retourner dans un monde imaginaire où les images sortaient de l’esprit. Comment vivre pour quelques heures dans un univers féerique si le réel sombrait de jour en jour ? Un brouillard continuant sans cesse de s'accentuer sur mon chemin inabordable. Son absence devenait de plus en plus insupportable. Mes pensées se fixaient sur des images dont un mari ne devrait pas une seule seconde imaginer. Charlie vivait et je voulais y croire mais, qu'endurait-elle ? Je ne souhaitais pas au fond de moi avoir cette réponse et pourtant, l'envie demeurait bien plus forte que tout. Le silence dans l'habitation. Les chiens de Charlie me tenaient compagnie en dormant paisiblement sur sa place habituelle. En pleine fixation du plafond dans l'espoir de trouver le sommeil, mon téléphone se mit à sonner et je décrochai sans hésitation en voyant que c'était ma sœur. J'aurais préféré voir un numéro inconnu, cela aurait pu être Charlie. Tu sais quelle heure il est ici ? Le décalage horaire ne devait pas toujours exister dans l'esprit de certaines personnes. Mince j'avais oublié ! Je t'aime.. Comment en vouloir à sa sœur adorée de toute façon, surtout quand on ne dormait pas. Ce n'est rien. Un problème ? J’espérais vraiment que bébé Jack n'avait pas de problème. Non non.. Je voulais juste savoir si tu avais parlé à Dereck. C'est secondaire en ce moment pour toi je sais.. Certes cette tâche ne se trouvait pas en haut de ma liste mais, je devais bien le faire un jour. Je m'en occupe dans la journée, ok ? Fais un gros bisou à bébé Jack de ma part. Je te tiens au courant. Je lui avais promis avant le départ donc il était peut-être temps de s'occuper de cette histoire malgré mes recherches sur la disparition de Charlie. Il fallait dormir un minimum pour la nouvelle journée qui s'annonçait bien passionnante.

Réveil brutal comme tous les jours à six heures du matin. Aucune envie de rester dans le lit une minute de plus car cela me rappelait trop Charlie en voyant son jolie visage endormi. Ce petit bonheur matinal qui m'avait été arraché par je ne sais quelle organisation ou encore cinglé. J'attrapai mon téléphone portable en sortant du lit pour envoyer un sms à Dereck. Je n'avais pas de nouvelles de lui depuis mon arrivée à Los Angeles alors que je me trouvais ici, où il vivait. Quelle logique incomparable ! Salut Dereck, c'est Elijah. Je suis à Los Angeles depuis quelques mois pour Charlie et on pourrait peut-être manger ensemble ce midi ? Je serai à Venice Beach. Tiens moi au courant si tu peux. Avec les histoires de famille de Charlie et sa disparition, depuis avril ma vie demeurait bien mouvementée et l'idée de penser à un ami proche ne m'avait pas traversé l'esprit. Je devais avouer que je me renfermais sur moi même, comme après l'accident de voiture mais pas encore à ce niveau. Remettre les vêtements d'hier avant de trafiquer un peu mes cheveux avec les boucles rebelles et de se brosser les dents. Tous les matins, je faisais le tour des commissariats de police de la ville pour savoir s'ils avaient des nouvelles mais, j'avais surtout l'impression que je les agaçais. C'était à ces moments là qu'on voudrait que cette situation leurs arrive ! Ensuite, négociations avec le patron pour envoyer les plans toujours avec un peu de retard. Heureusement, il comprenait très bien que je m'occupe surtout de ma femme. Le midi arrivait vite avec cet emploi du temps bien chargé. Le soleil creusait encore plus la faim et donnait bien l'envie de s'asseoir pour boire un coup. Adossé au muret qui délimitait le chemin pour les passants et la plage, j'essayais de percevoir mon ami qui devait bientôt arriver.
(c) AMIANTE

Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Dereck&Elijah # La vérité peut faire mal.   Jeu 11 Juil - 17:44


Encore une fois, comme tout les vendredi et samedi soir j'avais finit la soirée la tête dans mes wc à régurgiter tout ce que j'avais bu et manger dans la soirée. J'avais la tête comme un melon et ne répondait plus de rien. Heureusement que nous étions samedi et que je ne travaille donc pas aujourd'hui. A mon réveille vers 10h du matin je sentais la migraine encore bien présente et je me fit peur quand je me regarde dans la glace. Je part donc prendre une douche glacé pour me réveiller, il n'y à que ça qui marche avec moi. Une fois sortit de la douche je sort de la salle de bain jusqu'à ma chambre avec une serviette autour de ma taille. En pensant je dit bonjour à Flore ma cuisinière/domestique, j'enfile ensuite un jean et un tee shirt vite fait et j'attrape mon portable. Je remarque que j'ai un message vocale, je l'écoute donc et m'aperçoit que c'était Elijah, mon ex beau frère. Lily, mon première et unique amours était sa sœur. Elle et moi ça avait durer que 3 mois mais je l'aimais éperdument, j'était dingue d'elle, j'était prêt à tout pour elle, arrêter les conneries avec la drogue de temps en temps, arrêter les fiesta du week-end. C'était l'amour de ma vie, alors quand je l'ai surprise au lit avec un autre, elle m'à briser le cœur comme jamais personne n'avais réussie à le faire. C'était à Londre lors de mon stage pour l'université, j'étais prêt à vivre là bas pour elle après mes études. On aurait pu être heureux ensemble... Depuis je ne crois plus en l'amour, je couche avec tout ce qui bouge, fille ou garçon ça m'est égale. Dans ce message vocale Elijah, mon ex beau frère avec qui j'avais garder une bonne entente me disait qu'il était en Californie et voulait me voir. J'hésiter à dire oui car il me rappelle Lily ... C'est encore dure pour moi de me la sortir de la tête même après 4 ans. Mais au final je lui envoie un sms pour lui dire ok. Après tout c'est un ami, et je n'aime pas faire faux bond aux amis. Du coup J'attrape un croissant , je voit un jus d'orange, je met mes lunettes de soleil pour cacher un peu ma geule de vois et débarque au Venice Beach. Il est assis à une table, je lui donne une petite tape amicale sur l'épaule en souriant. - Salut mec ! Ca fait un baille ! Tu va bien ? enfin... comme tu pourrais allez au mieux. Bien sure je connais son histoire avec Charlie car on avait garder quelques contact par mail, Facebook, sms et telephone.


Dernière édition par Dereck A. Davidson le Ven 12 Juil - 20:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Dereck&Elijah # La vérité peut faire mal.   Jeu 11 Juil - 18:28


La vérité peut faire mal.


DereckElijah
Quelques minutes étaient passées et pas encore de Dereck. Je décidai donc de m'asseoir sur une table libre à l'extérieur du restaurant. Les touristes et étudiants demeuraient les plus grosses fréquentations en ce moment grâce aux vacances d'été. Les jours de congés idéals pour ma part ne se feraient pas au bord d'une plage, ou sinon dans une tranquillité hors norme. Personne pour t'ennuyer avec des conversations inutiles alors que tu es en train de te reposer sur une serviette de plage pour dormir. Les enfants aussi qui jetaient du sable en courant partout entre les groupes.. Je serais trop stricte comme père en fait mais, le respect d'autrui devait exister ! J'annonçai à la serveuse d'attendre plusieurs minutes avant de venir prendre les commandes. Dereck allait sûrement arriver bientôt. Je profitais des rayons du soleil tout en écoutant les personnes autour de moi qui discutaient de leurs problèmes personnels. Une demoiselle racontait à son amie qu'elle avait vu son petit ami en compagnie d'une autre et ne savait pas comment prendre cette action. Les gens se compliquaient la vie à un point inimaginable ! En pleine somnolence, je sentis une personne me taper gentiment dans l'épaule et en ouvrant les yeux derrière mes lunettes de soleil, je vis enfin Dereck. Cela faisait du bien de voir un visage familier dans ce coin du monde. Charlie m'avait présenté tous ses proches en très peu de temps dès notre arrivée à Los Angeles et mémoriser toutes les têtes restaient une belle épreuves pour moi. Salut ! Je l'invitai à s'asseoir en face sur la chaise libre en lui répondant. Ouais.. Il y a eu mieux mais bon on fait avec. De toute façon, je n'irai mieux que quand j'aurais des nouvelles de Charlie. Le coup de téléphone de sa part il y a environ deux mois m'avait redonné espoir. Entendre sa voix et savoir qu'elle était en vie.. Si ce salop avait voulu la tuer, il l'aurait fait tout de suite. Je restais dans cette idée en tout cas. Et toi comment vas-tu ? Tu as un peu la voix qui flanche. Répondis-je avec un petit rire. Je n'oubliais pas ma mission mais, en douceur serait peut-être la meilleure solution. Tu es sorti hier soir ? Des mois que je ne m'étais pas retrouvé dans une situation comme la sienne. Son travail devait aussi lui prendre un temps fou.. Les finances restaient un monde bien inconnu.
(c) AMIANTE

Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Dereck&Elijah # La vérité peut faire mal.   Ven 12 Juil - 12:02


j'esquisse un sourire n'osant pas trop parler de charlie afin de ne pas le mettre mal à l'aise, je ne savais pas trop quoi dire d'autres... On était là tout les deux avec nos lunettes noires et notre solitudes. Heureusement la serveuse arrive à ce moment là, une très jolie fille. Je reluque son beau fessier, elle le remarque, elle me souris, je luis sourie. Je suis sure que si je vais la voir à la fin du repas, ce soir elle est dans mon lit, peut etre demain soir aussi mais pas plus. Je comande donc une bouteille de vin blanc français pour nous deux et un plat de tagiatelle carbonara. Bah oui ! Je meurt de faim moi ! Faire la fiesta ca creuse.Une fois la serveuse repartit je répond à mon amis. - Oh oui ! C'est plus de mon âge ces choses là, je tient plus le coup comme avant. Je me fait vieux. Je me mit à rigoler légèrement avec Elijah, puis mes pensées s'en vont ailleurs. Ce que je craignait arrive voir Elijah me fait penser à Lily, j'arrive toujours pas à me la sortir de la tête. Je me souviens encore comme si c'était hier de notre petit week-end à paris, l'un des seul week-end ou je n'avais pas était voir Travis, mais ça vallait le coup, ce voyage était idyllique, on s'était même embrassé la première fois en haut de la tour eiffel. C'était magique, j'étais heureux à cet époque là. Mais elle m'avait tout repris, je ne comprenait pas ce qu'elle avait trouver à ce mec barbue, bourrue et en plus c'était un prof, ils avaient tout de même 12 ans d'écart !! Je suis quand même mieux qu'un vieux prof non ? Je me demandais bien si ils sont encore ensemble tout les deux d'ailleurs. Je ne l'éspère pas en tout cas...je tenter poser la question à Elijah tout de même, j'avais bien envie de savoir ce qu'elle devient. - ET dit moi.... tu a des nouvelles de ta soeur ? Elle est toujours avec l'autres abrutit ? Sans le savoir je lui tendais une perche à son problème.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Dereck&Elijah # La vérité peut faire mal.   Ven 12 Juil - 20:38


La vérité peut faire mal.


DereckElijah
La serveuse arriva en pleine conversation et je laissai donc Dereck choisir son plat avant de lui annoncer ma volonté de gouter leur fajitas. Le point positif de la Californie : Leur nourriture venant de tous les continents. Évidemment, les plats mexicains demeuraient mes préférés mais, je restais quand même réservé sur la nourriture asiatique. Je ne pus m'empêcher de rire quand il demanda une bouteille de vin européenne. Les prix de ces produits ici ne baisseraient pas de sitôt ! Je te laisserai payer la bouteille car je n'ai pas vraiment les moyens en ce moment. Déjà à mi-temps depuis six mois avec la disparition de Charlie, mes fins de mois étaient difficiles malgré les économies acquis avant la rencontre avec ma femme. Le loyer divisé par deux avec Lily depuis notre arrivée à Londres pour les études, des soirées entre amis une fois par semaine.. Je n'avais rien acheté de grandiose mais, mon métier ne payait pas comme on pourrait le croire. Si seulement j'avais le courage de déposer un CV à Burbank au siège de Walt Disney ou Pixar à San Francisco.. Ma famille m'avait toujours encouragé dans cette voie grâce à mes réalisations personnelles. Cependant, l'ouest australien ou Londres ne se trouvaient pas dans les régions basées dans l'animation. Je pourrais le faire aujourd'hui mais, si Pixar m'offrait cette opportunité je devrais aller dans le nord de la Californie donc loin de Charlie. Walt Disney cela serait tout à fait l'idéal puisque ce n'était pas loin de Los Angeles.. Ma créativité ne fonctionnait plus de toute façon donc cela ne servirait à rien de rêver. Sa remarque sur son âge me faisait bien rire. Cela serait trop beau si on pouvait faire la fête comme à vingt ans. Je disais cela alors que mes soirées entre amis en Australie avaient absolument rien à voir avec les fêtes californiennes. Avec sa question concernant ma sœur, j'attrapai tout de suite les deux verres pour verser le vin que la serveuse venait tout juste de poser sur la table. Je te sers. Par où commencer ? Lily était tombée enceinte de son copain il y a quatre ans, bébé Jack est venu au monde neuf mois après, il se portait très bien du haut de ses trois ans maintenant mais, cela faisait deux mois qu'il était parti après le test de paternité. Le plus dur pour moi avait été de la savoir seule dans cette épreuve. Je ne pouvais pas venir la réconforter comme Charlie se trouvait on ne sait où. Oui j'ai des nouvelles très souvent et.. Tous les trois jours je l'appelais ma petite sœur. Sa voix et celle de bébé Jack me redonnait du courage dans mon combat. Je repris en jouant mon verre, un peu gêné de la situation puisque je connaissais toute l'histoire en détail. Il est parti il y a environ deux mois. Hum.. Une belle surprise l'a.. Comment dire cela sans être impoli ? Je ferai suremenent la même chose si ce problème m'arrivait. Forcé à quitter le foyer. Lily lui avait raconté qu'elle n'avait pas eu d'aventure depuis quelques mois avant de le rencontrer alors que c'était faux puisque Dereck avait été présent dans sa vie. Ma sœur aimait compliquer ses histoires pour une rien de toute manière.
(c) AMIANTE

Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Dereck&Elijah # La vérité peut faire mal.   Ven 12 Juil - 23:03



- Oui je vais payer le repas entier ne t'en fait pas. C'est pas un petit repas qui va me ruiner. Je le rassure tout de suite sur ce fait là, je ne compter pas le laisser repartir en payant, je suis comme ça moi. Je préfère laisser mes conquète d'un soir partir en payant leurs part et payer la part de mes amis quand je dinne avec eux. Enfin... bien sûre Lily je n'ai pas pu lui payer beaucoup de restos à l'époque car je n'était qu'un pauvre étudiant boursier, certes mais étudiant quand même. Je me souviens même avoir louer une chambre de bonne minable juste apèrs mes études, car je me fouttais royalement de tout, je ne faisait que penser à mon ex. Pour moi cette fille c'est la femme de ma vie, on ne trouve pas deux amours comme ça dans sa vie. Je pensais l'avoir oublier mais de reparler d'elle cela me chamboule pas mal. Lorsque Elijah m'annonce que elle et son mec se sont séparé, je n'ai pas pu m'empécher de faire un grand sourire. Il me dit qu'il à était en quelques sortes forcé de partir du foyer. Je lache unn petit rire nerveux avant de parler - Pourquoi ? Il s'est aperçut qu'il pourrait être son père ? Qu'elle est trop jeune et trop belle pour lui ? Quel minable.... et dire qu'elle ma quitter pour ce mec, je comprend vraiment pas là.C'est vrai, sans me vanter je suis tout de même plus beau et plus intelligent que ce minable, elle n'y à pas gagner au change c'est sure. Ils ont du se disputer pour une broutille et l'autre n'à pas vu la chance qu'il avait de vivre avec une femme comme Lily alors il s'est barré. Il n'est pas très intelligent car à son âge il finira seul toutes sa vie, ou alors il va ramper a ses pieds pour la reconquérir quand il s'en aperçevra et j'éspère qu'elle ne tombera pas dans se pièg. Elle vaut mieux que lui de toute façon, elle mérite un homme qui l'aime et la respecte. Elle n'à certainement pas besoin d'une loque qui se barre au moindre problème. - Si elle m'avait pas trompé avec ce vieux, elle n'en serait pas là.... Je lui en veux à ta soeur, je l'aimais comme un dingue, j'aurais tout fait pour elle. Elle m'à brisé le coeur réellement. A cause d'elle je me met minable tout les week-end et je couche avec n'importe qui et n'importe quoi. Je n'aurais plus jamais foie en l'amour à cause de ta soeur. Et pourtant.... je l'aime toujours...
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Dereck&Elijah # La vérité peut faire mal.   Sam 13 Juil - 11:19


La vérité peut faire mal.


DereckElijah
Je le remerciai d'un signe de tête quand il m'annonça qu'il payait le déjeuner. Cette situation m'agaçait au plus haut point entre le travail en retard et l'absence de Charlie. Rien allait en fait dans ma vie depuis huit ans. Je n'avais obtenu qu'une pause de quelques mois au début avec Charlie mais sinon, entre les études qui ne me plaisaient pas et le fait de vivre avec la mort de ma famille sur la conscience.. « le vent va tourner en ta faveur » me racontait à chaque fois Lily. Je n'étais pas aussi optimiste qu'elle sur l'avenir. Je n'en voyais pas de toute manière car au niveau professionnel, je ne pourrais pas faire cela toute ma vie et dans le privé, tout était à reconstruire. Le sujet qui fâche : Ma sœur. Je souriais légèrement vis à vis de sa remarque sur l'âge de l'ex petit ami de Lily. Ce fut ma première réaction quand elle me le présenta officiellement, trop vieux. D'un côté je gardais espoir qu'elle se stabilise avec un homme donc je n'avais rien dis malgré la rupture brutale avec Dereck. Je ne m'occupais plus des histoires de cœur de ma sœur depuis l'arrivée à Londres de toute manière. En Australie, les règles avaient été plus stricts dans le foyer familial et quand Lily se retrouva en Angleterre, sans parents à décider pour elle sa vie, son vrai comportement pouvait enfin prendre son envol. Extravertie et fêtarde sans limite. Évidemment, toujours un œil sur elle mais avec plus de recul. Elle avait peut-être raison de profiter à vingt ans, je n'avais pas eu cette chance donc autant qu'elle puisse s'amuser. C'est Lily, incontrôlable et sans logique. Dis-je en buvant une gorgée de mon verre. La raison ne le concerne pas. Il ajouta qu'il l'aimait toujours mais sans oublier son infidélité. Même Lily ne savait pas ce qu'elle voulait.. Elle n'apprenait pas de ses erreurs malheureusement alors que pourrais-je lui répondre ? Je serai aussi dévasté si ma femme me faisait un coup de ce genre mais, ma sœur restait immature pour certains gestes. Les reproches ne servaient à rien puisqu'elle était têtue comme tous les membres de la famille Fawkes. Je ne savais pas quoi lui répondre à mon ami.. Les histoires de cœur ne semblaient pas me réussir aussi alors parler des problèmes des autres pour essayer de trouver des solutions, mission presque impossible. J'essayais d'attraper ma sacoche au pied de la chaise pour sortir mon porte feuille. Ma sœur m'avait envoyé une nouvelle photo de tous les deux pour que je puisse voir aussi bébé Jack grandir trop vite. Je me perdais entre la photo de Charlie, celle de Grace et Travis quand on se trouvait chez mes parents.. voilà la photographie de Lily et mon neveu ! Je cachais encore la petite image avant de prendre une grande inspiration et la donner à Dereck. L'image ne datait que d'un mois donc il pouvait déjà avoir des ressemblances flagrantes.
(c) AMIANTE

Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Dereck&Elijah # La vérité peut faire mal.   Lun 15 Juil - 12:05



je sourie lorsque elijah me tend la photo d'un petit garçon d'environs 3 ans. Il était mignon, elle avait donc un fils avec ce mec, ça me rendit triste mais ça ne m'aide pas à comprendre pourquoi il est partit, si il à un fils. Logiquement on essaie de rester avec sa femme quand il y à un enfant en jeu. Je les envie tout les deux d'avoir un enfant car j'ai toujours rêver de fonder une famille. Mais en même temps je sais que je suis pas prêt du tout à être père avec mes fiesta, l'acool et parfoisl a drogue... J'ai pas envie d'être un père minable comme l'ont était mes parents. Je continue à fixer la photo mais tout à coup, j'eu un choc. je pose la photo , je sort mon porte feuille ou j'y avait gardé une photo de moi et ma mère étant petit, quand nous étions encore heureux. je met les photos côte à côte. La ressemblance entre moi et ce garçon était frappante. Paniquer je regarde Elijah. - Me dit pas que .... non c'est pas possible c'est pas mon .... non non non !!! je range ma photo et repousse la photo du petit garçon vers Elijah. Comment Lily avait pu me faire ça. Je suis pas prêt à être père, je ne peux pas l'assumer, non c'est impossible. Et puis pourquoi me le dire maintenant ? Un tas de question se bousculer dans ma tête, la colère monter en moi, j'avais besoin de me décontracter et vite. je sort un joint et commence à le fumer. - Ca m'aide à me calmer quand je suis très en colère. Me dit pas ça Elijah, elle n'à pas pu me faire ça ! Je suis trop jeune pour avoir un enfant, je peux pas l'assumer ce gosse moi ! Et puis elle est sure qu'il est de moi au moin.La dernière question était débile, ce gosse me ressemblait comme deux goutte dos, on dirait limite des frère jumeaux quand on voit une photo de moi à cet âge. Je n'arrivais pas à le croire : j'étais papa en moins de deux secondes. Ma vie venait de basculer en un claquement de doigts.Il faut que j'aille à londre voir Lily, je doit lui rendre des comptes. - Mais quelle s***pe !! oup's je venais de pensais tout haut, cet insulte était censé resté dans mes pensé. Les joints me font toujours cet effet.

Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Dereck&Elijah # La vérité peut faire mal.   Jeu 18 Juil - 20:53


La vérité peut faire mal.


DereckElijah
Je me mordais la lèvre inférieure jusqu'à avoir une réaction de Dereck qui pourrait me prouver enfin qu'il avait compris la situation. Cela devait être une descente aux enfers pour mon ami, lui qui s'était encore retrouvé la nuit dernière dans une soirée mouvementée. Gêné par ma position dans cette révélation et pourtant, la pire demeurait celle de Dereck. Je n'avais que le rôle de messager dans cette histoire puisque Lily ne souhaitait pas avouer cette vérité au téléphone de l'autre bout de l'atlantique. De toute façon, avait-il une manière raisonnable pour annoncer cette nouvelle ? La distance obligeait que cela ne se fasse pas directement en tête à tête. Ma main gauche caressait la fourchette dans l'attente de recevoir un signe de Dereck. Il cherchait quelque chose dans ses affaires et sortit une photo il semblerait. Trop loin pour apercevoir l'image, je percevais dans ses yeux que tout commençait à se rassembler dans ses esprits. Mon neveu avait aujourd'hui bientôt quatre ans alors tout pouvait être logique avec sa relation amoureuse. Dereck ne réussissait pas à aligner une phrase complète suite à la surprise. Si c'est ton fils Dereck.. Lui dire comment s'appelait ce petit ange ne semblait pas la bonne occasion. Parler de Jack pourrait encore plus accentuer le fait que cette annonce était bien réelle. Il restait sur de l'abstrait, une image encore superflu. Je nettoyai la photographie avec ma serviette avant de la poser délicatement à sa place dans le portefeuille. Entre celle de mon ancienne famille et Charlie. Grace et Travis devaient rester au fond, pour déjà la sortir le moins souvent et éviter de revivre le passé mais aussi car Charlie ne devrait pas tomber dessus. Il fallait rester serein vis à vis de ses réactions. En temps normal, je lui aurais arraché ce joint des mains mais si cela pouvait le calmer.. Les tables voisines ne devaient pas comprendre ce qu'il se passait, faire abstraction de toutes ces personnes. Je voulais rire quant à ses propos d'être trop jeune pour avoir un enfant mai je m'abstenais évidemment. Moi qui l'avait été à vingt-et-un ans pour mon plus grand plaisir. Certes, je devais être l'exception à la règle pour les enfants. Aucun regret d'avoir grandis trop vite puisque pouvoir prendre dans ses bras un petit être te ressemblant valait toutes les soirées excentriques du monde. Elle ne te demandera pas d'argent ou je ne sais quelle supercherie. Juste te le dire et.. Comment savoir ce que ma sœur voulait de cette révélation ? Lily ne devait pas savoir elle même puisqu'il y avait encore trois mois, ces questions ne lui auraient jamais traversées les esprits. aussi car elle ne veut pas que Jack ne connaisse pas son père. Je haussai cependant le ton à cause du juron pour Lily. Elle restait ma petite sœur et je ne désirais pas qu'on ait cette pensée sur son sujet. Attention à ce que tu dis ! Dereck n'était pas lui même, seule raison pour que je n'intervienne pas. Il était un ami certes mais cela ne faisait pas tout quand il s'agissait de Lily. Je serai énervé comme lui si j'apprenais quatre ans plus tard que je possédais un enfant surprise. Elle l'a appris il y a deux mois grâce à un test, il était incompatible. C'est pour cette raison qu'il est parti.
(c) AMIANTE

Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Dereck&Elijah # La vérité peut faire mal.   Sam 3 Aoû - 14:21



- Désolé, je me suis un peu emporter ... Je ne le pense même pas en plus. Mais je ne peux pas être père, je ne sais pas ce que c'est un père, je n'ai pas eu de bon modèle. le mien était toujours saoul et je n'ai plus aucune nouvelles de mes parents depuis mes 17 ans. Je suis incapable d'être un bon père. Il mérite mieux ce gosse. Moi je ne suis pas prêt. J'était complètement paniquer à l'idée de devoir m'occuper d'un enfant, de devenir père tout simplement. Je ne m'imagine pas à ce poste là et puis il y à ma carrière qui passe avant également, je compte passer le grade supérieur et prendre la place du directeur de banque, qui prend sa retraite bientôt et je suis plutôt bien placé pour avoir ce poste que je convoite tant. un enfant mettrais tout en question. J'ai toujours dit que je serais un père présent si jamais j'avais des enfants... là c'est trop tôt. Je regarde alors Elijah d'un air complètement désemparé. - Franchement je ne peux pas m'occuper de lui. Je ne peux pas être père pour le moment. désolé.... mais je te promet d'y réfléchir quand même. de toute façon pour le moment ils sont à Londres donc j'ai le temps. Je finis mon repas tranquillement mais sans un mot, tout se bousculer dans ma tête, je n'arrivais plus à décrocher un mot pendant de longue minutes, mettant elijah mal à l'aise. La serveuse arrive mais cette fois ci je ne la regarde plus vraiment et je paie pour les deux repas. le silence était toujours d'or. je met ma tête entre mes mains, je n'arrêter pas de réfléchir, ne trouvant aucune solution à ce problème. enfin... si on peut appeler ça un problème, c'est un enfant tout de même et il n'à rien demander à personne. Il à besoin d'un père le pauvre, d'une référence masculine pour le cadrer comme tout les enfants d'ailleurs. - Elijah.... je vais y réfléchir mais je pense pas être le bon père pour cet enfant, il mérite un père qui est capable de bien s'occuper de lui, capable de le protéger et d'être toujours là pour lui. Il à besoin d'un père qui pourra lui lire des histoires le soir, d'un père qui pourra lui apprendre à jouer au foot, à l'aider pour ses devoirs. Je ne me sent pas capable pour tout ça.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Dereck&Elijah # La vérité peut faire mal.   

Revenir en haut Aller en bas
 

Dereck&Elijah # La vérité peut faire mal.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Crise alimentaire: Que peut faire l'Etat ?
» Même en hiver, il peut faire chaud. [Pv.Trystan]
» Se laisser aller peut faire du bien.
» La mort nous sourit à tous, tout ce qu’on peux faire c’est lui sourire à notre tour
» J'AI ENTENDU LE CRIS DE BOULOS !SEUL PREVAL PEUT FAIRE UN COUP D' ETAT
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
♫ Modern Family :: DANS LE GRENIER :: Archives rps-