AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le grand jeu de l'été - Lumen et Solweig

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

▐ PAROLES : 34
▐ DATE D'ARRIVEE : 21/10/2012

▐ AGE : OHOHOHLD
▐ OCCUPATION : Santa Claus
▐ LES SENTIMENTS : High
▐ POINTS : 0
MessageSujet: Le grand jeu de l'été - Lumen et Solweig   Dim 14 Juil - 21:40


Lumen & Solweig



C'EST VOTRE 1ER DEFIT

Si vous voulez remporter cette épreuve, vous devrez - roulement de tambour - remporter ce duel au Laser Quest contre votre adversaire. Tous les coups son permis.   

Le lancé de dé à donné l'avantage à Lumen. A la fin du rp Lumen sera celle à avoir tué (au laser game) Solweig. Tous les coups sont permis pour déstabiliser l'autre.

Solweig de son désavantage commence le rp.

Si vous avez besoin de vous compliquer la vie. Le SAV de L.A. SUN TV est à votre disposition pour intervenir dans le rp et le faire évoluer.

N'oubliez pas de recenser chaque réponse au rp pour gagner des points.





 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Le grand jeu de l'été - Lumen et Solweig   Lun 15 Juil - 10:52




This. is. Sparta!


C'est la guerre. Certes, je suis une fille de bonne famille, mais comme dit le dicton "à la guerre comme à la guerre"... Alors oui, j'ai abandonné les talons. Oui, j'ai lâché la jupe courte. Mini-short, protections sur les genoux et les coudes, chaussures de sport. Solveig version combat. Oui, j'ai des trucs de ce genre dans mon sac. Quand on a de l'estime pour soi-même, on est armé, prêt à affronter toutes les situations. Jusqu'ici, ça ne m'avait jamais beaucoup servit, mais quand j'ai reçu l'invitation de LA Sun TV, je me suis dit que j'avais bien fait d'emmener ces crasses avec moi. Je me suis armée pour partir à la guerre avec une certaine satisfaction. Je n'ai jamais eu de talent particulier ou de grand intérêt pour ce genre d'activité. Mais allez savoir pourquoi, je crois que j'ai besoin de me défouler, penser à autre chose... En fait, je sais très bien pourquoi. Parce que Parker. Mais maintenant, tout va bien. Dans le noir, mon arme à la main, l'adrénaline qui commence à brouiller tout raisonnement sensé. « Allez Solveig, sors de là, à l'assaut! » Je murmure pour me donner du courage. Ouais, dans le principe, je ne suis pas trop une guerrière. Certes, toute petite, je voulais rejoindre l'armée... Mais c'était avant que mon frangin s'y fasse tuer. A cause de ces twin towers idiotes dont je n'avais rien à faire. Aujourd'hui, je suis plutôt pacifiste dans l'âme. Mais bon, je ne risque de faire de mal à personne après tout, à moins que je me décide de les finir à l'aide de la crosse de mon arme. Mauvaise idée, très mauvaise idée. Je perdrais le jeu si je jouais comme ça, de toute évidence. C'est contre les règles.

Accroupie, je jette un coup d’œil au dessus de ma protection. Mon adversaire, je l'ai vue de loin. Pas la peine de grandes discussions, pas la peine de se présenter réellement. Nous aurons tout le temps de le faire après cette aventure. Si jamais on le veut vraiment. Mais je me fiche de qui elle est pour le moment. Elle est la cible à abattre et la réciproque est tout aussi exacte. Bon, les environs ont l'air désert. Il faut que j'avance si je veux la trouver. Avancer et surveiller mes arrières. Elle pourrait essayer de me prendre en traître. Je passe par dessus le muret qui me protégeait pour courir jusqu'à la prochaine protection. Alors que je viens d'y arriver et me baisse pour me mettre à couvert, un tir m'effleure. Presque bien joué, Lumen, mais je suis plus rapide que Flash. Enfin, presque plus rapide. Toujours est-il que le jeu commence enfin. Mademoiselle est en face de moi, de toute évidence. Et prête à m'avoir en plein vol. Prudence est mère de sûreté... Mais on s'en fiche. Je passe le nez au dessus du couvert, l'arme à la main, et tente de distinguer quelque chose. Une forme bouge, attirant mon attention. J'ouvre immédiatement le feu, pas de sommations. En même temps, c'est pas vraiment le moment pour ce genre de formalités. Alors je tire autant que je peux, dans l'espoir de toucher quelque chose grâce à un coup de chance quelconque. J'avais oublié de vous dire je crois, je suis incapable de viser. Je tire toujours à côté de la cible.

Code RomieFeather

Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Le grand jeu de l'été - Lumen et Solweig   Lun 15 Juil - 13:30

let the fight begin.
Elle ne sait pas vraiment pourquoi elle a décidé de participer à ces jeux, ceux organisés par LA SUN TV. Probablement pour la fabuleuse récompense promise au grand gagnant. Parce que ce qui est sûr c'est que Lumen a besoin de vacances. Du coup entre deux affaires au bureau fédéral de Los Angeles, la jeune femme se retrouve avec dans les mains l'enveloppe expliquant le tout premier défi auquel elle doit participer.   Il s'agit de se battre en duel au laser game. En toute honnêteté, Lumen n'a jamais mis les pieds dans un laser game. Mais bon tenir une arme, ça elle sait faire. La discrétion ? Elle connaît aussi. Quant au fait de courir, ça ne devrait pas lui poser de problème non plus. C'est de bonne humeur que la demoiselle se rend donc sur les lieux. Elle devra affronter une jeune femme du nom de Solveig. Une fois sa tenue enfilée, ses genouillères et coudières fixés sur elle, la voilà prête à entrer dans l'arène. Enfin disons plutôt un terrain de jeu. Son arme factice prêt de sa poitrine, Lumen commence à courir pour rejoindre l'abri le plus proche. En l’occurrence une grosse motte d'herbe et de terre qui la cache aux yeux de sa concurrente et qui lui permet aussi de jeter un coup d’œil aux alentours. Lorsqu'elle aperçoit quelqu'un bouger, elle n'hésite pas et engage le jeu. Elle n'a pas touché Solveig mais c'était pas loin. Lumen prenait ça à la rigolade au départ mais une fois qu'on se trouve dans l'action, la concentration est à son maximum, un peu comme si ce n'était plus un jeu mais bien réel. Elle relève la tête le plus doucement possible et au même moment sent un tir passer tout prêt de sa tête. Pfiou ! Il en était moins une. Elle décide alors de changer d'endroit histoire de se rapprocher un peu plus de sa concurrente. Elle respira trois fois et d'un seul coup se lève et court jusqu'à un petit muret non loin d'où elle était. Elle saute par dessus, ses pieds glissent sur le sol et elle se retrouve sur les fesses. Un peu violent l'atterrissage. Elle s'adosse au muret, l'arme tenue contre elle. Elle hasarde un second tir en direction de Solveig mais celle-ci est à l'abri. Puis soudainement alors qu'elle se lève pour jeter un œil en sa direction, une rafale de laser est tirée. Elle ne sait pas comment elle a fait pour les éviter, mais elle les a bel et bien évité. Sa concurrente est tout aussi déterminée qu'elle et est prête à l'achever. Mais la partie ne fait que commencer camarade ! Lumen place son arme en appui sur le petit muret mais reste derrière celui-ci histoire de ne pas rencontrer le laser de la demoiselle. Elle le dirige de façon à ce qu'il se trouve dans la bonne trajectoire, regarde dans le viseur et attend que sa concurrente se montre. Cela dit entre temps Solveig avait changé de cachette et se retrouve du coup non plus en face d'elle mais à sa droite. Le temps que Lumen tourne son arme, la jeune femme en un temps de réaction record, l'évite et le laser va s'écraser sur un arbre. « Pas mal du tout l'effet de surprise. » se dit Lumen en voyant que sa concurrente sait plutôt bien gérer les changements de position. L'issue de la partie est toujours incertaine. Qui va gagner ? Bonne question. *Pense au vacances, Lumen ! Pense au vacances !* se dit elle alors qu'elle s'apprête à se lever de nouveau.

made by pandora.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Le grand jeu de l'été - Lumen et Solweig   Lun 15 Juil - 16:05




This. is. Sparta!


De toute évidence, je n'ai rien touché. Saperlipopette. Dire que j'ai été ravie quand j'ai vu le défi qui s'imposait à moi. Dire que j'ai estimé un moment que j'avais peut-être des chances de gagner. C'est statistique. Quiconque vit quelques jours avec Parker accumule assez de hargne pour pouvoir détruire tout ennemi se présentant sur sa route. Ouais. On devrait faire ça pour entraîner les hommes au combat. Leur faire subir un abruti raté comme mon frangin au camp d'entraînement. Ou le caser quelque part dans les lignes ennemis. Mais il faut que j'arrête de penser à la guerre, aux champs de bataille. Ceci est un jeu. Fait pour me faire oublier le reste. Et si en plus je gagne des vacances, je ne vais pas me plaindre. Partir loin. Loin de mon frangin et de son appart qui pue le mâle, qui pue l'alcool, la drogue, le cul et la déchéance. Oh oui, des vacances au soleil. C'est pour deux, mais j'pourrais y aller toute seule si je ne trouve personne avec qui y aller. Enfin, c'est la blague. Imaginer un instant que je pourrais gagner. Moi. Avec mes deux mains gauches. Tirer une rafale et ne rien toucher d'intéressant. Ça, c'est du pur Solveig. Apprendre à viser, personne n'a jamais essayé. Généralement, ma technique est de viser volontairement à côté en espérant que ça arrive comme il faut. Compenser. Mais je doute que la technique habituel soit probante avec une arme à feu. Même une fausse.

Le silence. C'est le silence qui fait tout. Voilà pourquoi on ne fait pas la guerre en talons. Du coup, je la vois viser à l'endroit où j'étais auparavant alors que j'ai déjà avancé. Et un problème majeur me saute aux yeux. Bordel, elle a l'air de se débrouiller à fond. Comme quelqu'un qui aurait l'habitude des armes. Dites, ils auraient pas parié sur mon échec à Sun TV? Les salauds! C'est pas juste. Il aurait mieux fallu une épreuve où il aurait fallu reproduire une éruption volcanique avec des aliments divers et variés. Plus facile. Ça aurait même été la totale éclate. J'aurais gagné en deux secondes. Forcément. Même si je ne sais pas cuisiner, même si cuire du riz ne fait pas partie de mes compétences, fait un volcan est forcément un truc où je gère. Mais non, pas de volcans. Juste un terrain où courir et une cible à abattre. Tant pis pour la victoire, je profiterais au moins du moment. Et je ne lui rendrais pas la tâche facile à cette probable fanatique des armes à feu. Battre Solveig Bernstein à quelque jeu que ce soit n'est jamais quelque chose de facile. Sauf pour les échecs. Mais c'est avec ma discrétion légendaire que j'ai réussi à passer à côté d'elle alors qu'elle essayait de me trouver où je n'étais pas. Malheureusement, elle est rapide. C'est mon instinct qui me fait éviter le laser. De peu. Cachée derrière un arbre, je tiens mon arme à deux mains et respire profondément. Bonne chance pour me sortir de là maintenant. J'expire et me décide à me la jouer kamikaze. Un mur pas loin derrière lequel me planquer... Je me prépare et bondit en tirant dans la direction où elle se trouvait. Ou elle est encore? Je n'en sais rien, je ne regarde pas vraiment. Je ne sais pas viser de toute façon. Et je m'accroupis derrière mon mur. Le souffle court. Non, pas que le sprint ai été très long, mais allié à l'adrénaline, j'ai l'impression que je vais finir par cracher mes poumons. Trop de clopes? Peut-être. Faudrait que j'arrête alors. Pour le bébé, tout ça... Ou pas, on s'en fout après tout. Pour le moment, j'essaie juste de faire parvenir de l'oxygène à mes poumons. « Hey toi? Tu te débrouilles plutôt bien, avec une arme! » Ouais, j'en ai marre de jouer toute seule dans mon coin. Et surtout, je ne sais pas du tout où elle se trouve, si je me lève pour vérifier, elle va m'avoir... Et elle sait forcément où je me suis cachée vu ma courses effrénée. Non, je ne suis pas fourbe, juste pragmatique. J'espère qu'elle trouvera quelque chose à me répondre... Sinon, je vais devoir passer mon nez sur le coin du mur, et je parie qu'elle l'atteindra sans problème.

Code RomieFeather

Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Le grand jeu de l'été - Lumen et Solweig   Lun 22 Juil - 20:24

let the fight begin.
Plus déterminée que jamais -oui c'est un jeu mais on y prend vite goût, comme si notre vie en dépendait en fait-, Lumen se relève d'un coup d'un seul, l'arme prête à tirer mais elle ne voit personne. Elle reste quelques secondes debout à scruter les alentours mais la demoiselle reste bien cachée. Sans plus de réflexion, Lumen retourne se protéger derrière le muret. Elle restait encore deux secondes de plus et elle se faisait tirer dessus et par conséquent, éliminer. En effet c'est au moment où elle se remit à l'abri qu'elle entendit Solveig tirer. Dès que les coups de laser cessèrent, elle leva légèrement la tête pour voir devant elle: sa concurrente est déjà retournée derrière le mur. Aucune des deux ne prend beaucoup de risques. Elles préfèrent jouer la protection plutôt que l'action folle furieuse qui peut effectivement causer leur perte. Soudain une voix s'élève dans le silence pesant du jeu: « Hey toi? Tu te débrouilles plutôt bien, avec une arme! » Lumen ne put s'empêcher de sourire. Il semblerait que sa concurrente essaie de la débusquer. Il se pourrait même qu'elle soit en train de jeter un coup d’œil de derrière son mur ce qui signifie que si Lumen se lève maintenant, elle pourrait être en mesure de l'atteindre. Peut-être. La brunette souffla une fois, deux fois et, en criant un « Merci  ! » à l'attention de sa concurrente, se lève d'un coup et déclenche son arme laser en rafale. Cela lui permet également de changer de place. C'est pas drôle de rester au même endroit. En une roulade au sol, Lumen va rejoindre ce qui ressemble à une grosse planche de bois  qui tient debout de façon plutôt précaire. Ce n'est peut-être pas la meilleure protection mais au moins elle s'est rapprochée de Solveig sans se faire voir -du moins c'est ce qu'elle espère-, mais du coup en ratant sa cible. Encore une fois. Car quand elle avait actionné son arme, sa concurrente n'avait pas sorti le bout de son nez comme elle l'avait imaginé. Dommage. Lumen était en train de réfléchir à un possible stratagème lorsqu'elle remarqua vers ses pieds une pierre assez grosse pour faire du bruit. Ah ah ! Cette ruse pourrait fonctionner. L'idée étant de jeter cette pierre dans les feuillages qui se trouvent sur le côté gauche pour faire croire à Solveig qu'elle se trouve dedans. Ainsi cette dernière ne visera que ce côté là et ne verra pas que Lumen arrive droit sur elle. Qui ne tente rien n'a rien. Lumen attrapa la pierre,  la jeta d'un coup dans les airs et comme prévu celle-ci va s'écraser dans le buisson avec un bruit de frottement sur les feuilles. A ce moment-là elle voit sa concurrente se lever et viser instinctivement le buisson. Ça marche ! Lumen se lève d'un coup et tir directement sur la jeune femme, sans que celle-ci n'eut le temps de réagir. Son gilet électronique émit une sorte de 'bip bip bip' qui signale immédiatement qu'elle a été touché et donc éliminé. « Game over ! » s'écrit Lumen en soufflant sur le canon de son arme factice.  

made by pandora.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Le grand jeu de l'été - Lumen et Solweig   Mar 23 Juil - 14:36




This. is. Sparta!



« Merci! » Elle ne me laisse même pas le temps de me réjouir et de me dire que ma ruse a fonctionné. Non, elle me prouve aussitôt que c'était trop facile en se levant et en me tirant dessus. Pas moyen de me redresser pour essayer de la repérer. Et elle bouge, la vile adversaire. J'ai toujours prétendu aimer jouer contre des gens doués. Soyons honnêtes, je préfère jouer contre des gens moins doués que moi. Ou plus précisément, j'aime gagner. Pas que je sois spécialement mauvaise joueuse, mais je ne connais personne qui aime perdre. Franchement. Ou alors c'est juste que je ne leur accorde aucune attention. Que voulez-vous, si quelqu'un aime perdre, il ne mérite pas vraiment qu'on s'y intéresse. Mon père m'a toujours dit que seuls les battants valaient le coup d’œil, et je suis plutôt d'accord avec lui. Seuls les gens qui se battent pour réussir peuvent m'apporter quelque chose. Les autres ne peuvent que me tirer vers le bas. Et je n'ai pas envie de subir ce genre de personne. Mais là, je subis une warrior. Qui semble trop maîtriser l'art du laser game. Pour mon plus grand malheur. Mais il me semble avoir suivit où elle a pu atterrir après cette fusillade. Je crois qu'elle s'est rapprochée... Je regarde autour de moi, essaie de trouver vers où m'enfuir en toute discrétion. Droite? Gauche? Je n'ai pas vraiment le temps d'y penser plus que ça qu'un mouvement fait bruisser un buisson à côté de moi.

Je me redresse aussi vite et pointe mon arme sur la source du bruit quand je réalise que je suis tombée dans le plus commun des pièges. Celui qui est dans tout les films de bas-étage. Je devrais en regarder plus, je ne me serais pas faite avoir comme une bleue. Quand j'entends le bruit léger qui me préviens que j'ai perdu, je ne peux pas retenir un « Scheiße » délicat. « Game over! » Voilà la réponse de la gagnante. Un peu rageuse, je balance mon arme par terre avant de le lever les yeux sur elle avec un léger sourire. « Bien joué. » Je me pense pour enlever mes protèges genoux et ramasser le pistolet factice qui ne me sera plus d'aucune utilité, perdante que je suis. J'avance tranquillement vers elle pour lui serrer la main. Parce que c'est comme ça dans tous les jeux où l'on se bat, non? Saluer l'adversaire, faire preuve d'un peu de politesse. Et puis j'ai envie de la saluer de toute façon. Parce qu'elle se débrouille vraiment bien avec une arme. Mieux que moi, même si ce n'est pas bien difficile de faire mieux. « Vu mon incapacité à viser, tu mérites totalement cette victoire. » Elle le sait, mais c'est pas grave. Elle a franchement l'air sympa même si elle vient de me mettre ma raclée, alors oui, elle mérite que je fasse un effort et que j'essaie d'être aimable. Et oui, Solveig Bernstein peut faire des efforts, parfois. Quand les gens le méritent. Et quiconque me bat mérite mon attention, non?

Code RomieFeather

Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Le grand jeu de l'été - Lumen et Solweig   Dim 11 Aoû - 20:14

let the fight begin.
Lumen sourit en voyant son adversaire jeter son arme par terre. « Bien joué. » déclare finalement cette dernière en tendant la main. Lumen lui serra la main et répondit d'un air faussement prétentieux: « C'est vrai que pour une première fois je ne m'en suis pas trop mal sortie. » En général réussir du premier coup ce n'est pas son fort. Comme cette fois où un ami avait absolument voulu qu'elle vienne faire du roller avec lui. Quelle idée, elle qui n'en avait jamais fait. Ce jour-là fut une catastrophe. Elle n'avait pas tenu debout plus de cinq secondes et les rares fois où elle avait réussi à avancer ne serait-ce que de quelques mètres, on aurait dit qu'elle marchait sur des œufs. Là pour ce qui est du laser game, c'était différent. Ses compétences acquises grâce à son métier y sont sûrement pour quelque chose. Elle enleva aussitôt son gilet électronique ainsi que toutes les protections qu'on lui avait prêté pour le jeu. Elle s'est quand même drôlement amusé pour quelqu'un qui n'était jamais allé au laser game avant. Les deux jeunes femmes se dirigèrent vers la sortie de l'espace dédié au jeu et se retrouvèrent à l'entrée du bâtiment. « Vu mon incapacité à viser, tu mérites totalement cette victoire. » assura Solveig. Ça fait toujours plaisir de se retrouver avec des personnes fair-play. « Tu n'étais vraiment pas mauvaise non plus, répond Lumen. Encore quelques séances ici et à nous deux on pourrait former une team d'invincibles et même devenir les meilleures joueuses que ce laser game ait connu. » ajouta-t-elle en faisant un clin d'oeil à la jeune femme. Elle remit ses accessoires à la personne de l'entrée et récupéra son sac. « Au fait, Solveig, c'est ça ? Demanda-t-elle en se souvenant du prénom de sa partenaire qui était indiqué sur l'enveloppe du premier défi qu'elle avait reçu de la part de LA SUN TV. Ravie de te rencontrer. Moi c'est Lumen. »C'était une première victoire pour Lumen. Première victoire qui l'a rapprochait de la fameuse récompense qui serait remise au grand gagnant de ces jeux organisés par la célèbre chaîne californienne. L'objectif étant de rapporter le plus de points en essayant de ressortir vainqueur de diverses activités. Des vacances ? Lumen en rêvait. Elle ne se souvient même pas de la dernière fois qu'elle a pris des vacances. Et en toute honnêteté les quelques mois qu'elle a passé à San Juanito ne comptent pas comme des vacances. Sauf si l'on considère une mission d'infiltration dans le milieu des cartels de la drogue comme étant des vacances. Chacun sa façon de voir les choses.

made by pandora.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Le grand jeu de l'été - Lumen et Solweig   

Revenir en haut Aller en bas
 

Le grand jeu de l'été - Lumen et Solweig

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Méréwyïn Alaryïn [Grand prêtre d'Arcamenel] {réservé Ambre}
» Tralïn- guerrier nomade grand tueur d'orque
» Un sous-commissariat à Grand'Ravine
» Nouveau lac formé par le séisme en Haïti menace d'inonder Grand-Goâve
» comment un nain se retrouva lié à une elfe, à son grand dam
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
♫ Modern Family :: DANS LE GRENIER :: Archives rps-