AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le grand jeu de l'été - Billie et Deklan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

▐ PAROLES : 34
▐ DATE D'ARRIVEE : 21/10/2012

▐ AGE : OHOHOHLD
▐ OCCUPATION : Santa Claus
▐ LES SENTIMENTS : High
▐ POINTS : 0
MessageSujet: Le grand jeu de l'été - Billie et Deklan   Dim 14 Juil - 21:46


Billie & Deklan



C'EST VOTRE 1ER DEFIT

Si vous voulez remporter cette épreuve, vous devrez - roulement de tambour - être celui qui épissera le plus son plat et sera capable de le manger en entier tel quel.   

Le lancé de dé à donné l'avantage à Deklan. A la fin du rp Deklan sera celui a avoir réussit à manger son plat le plus épissé. Tous les coups sont permis pour déstabiliser l'autre.

Billie de son désavantage commence le rp.

Si vous avez besoin de vous compliquer la vie. Le SAV de L.A. SUN TV est à votre disposition pour intervenir dans le rp et le faire évoluer.

N'oubliez pas de recenser chaque réponse au rp pour gagner des points.





 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Le grand jeu de l'été - Billie et Deklan   Lun 15 Juil - 7:19

Ce matin Billie avait reçu une invitation. Enfin une invitation. Une convocation. Il fallait dire ce qu'il était. En lisant l'invitation au restaurant - dans le cadre du grand jeu de l'été - Billie avait fait une moue dubitative. Pourquoi diable s'était-elle inscrite à une chose pareille. Elle n'avait pas envie de vacances. Que pourrait-elle faire de ses journées dans je ne sais trop quel pays, avec je ne sais trop qui. Le mot vacances raisonnait à ses oreilles comme un long moment pour soit. Pénible. Donc soit elle était particulièrement masochiste, et complètement stupide. Soit elle avait eu un moment de creux dans sa journée, était tombé sur l'annonce du jeu, et n'ayant rien à faire à ce moment précis, n'avait rien trouvé de mieux que de se rajouter une nouvelle tâche inutile. Maintenant qu'elle lisait le lieu de la première tâche elle doutait fort d'être capable de remporter quoique ce soit. Elle n'avait terriblement pas faim. N'avait d'ailleurs jamais vraiment fin, et dès qu'elle commençait à manger, au bout de quelques bouchés, son ventre se retournait habituellement contre elle. Et dans les restaurant on mangeait toujours trop, à s'en péter l'estomac. Estomac qu'elle avait fragile. Elle se décida néanmoins à bouger ses fesses pour y aller. Elle n'allait pas déclarer forfait... C'était ridicule. Ce n'était pas son genre. Elle montra sa convocation au dit restaurant, et fut invité à s'assoir à une table, ou on lui remis une enveloppe avec l'intitulé du défit. Spicy our meal. Ils en avaient d'autre des idées brillantes, ou le but c'était de l'envoyer à l'hôpital ? Bon maintenant il ne restait plus qu'à attendre l'arrivé de l'"autre", et trouver un moyen de le déstabiliser, voir même de faire croire qu'elle mangerait la totalité du repas. Et bien quoi ? Elle avait peut être aucune envie de gagner le jeu dans sa totalité, mais baisser les bras et ne rien faire pour gagner était tout de même ridicule. Au bout de quelque minute elle vit Deklan passé la tête... Deklan son... Je ne sais quoi... On s'en tapait bien. Surprise elle regarda un instant autours d'elle pour voir s'il n'y avait pas une fille qui aurait pu activé la motivation de Deklan à se bouger le cul... Hum... Non. Vieux. Vieux. Vieux. Moche. Coincée... Alors qu'elle le vit s'approcher de plus en plus de la table, elle se demanda un instant si c'était une bonne chose. Non seulement il risquait de la trouver anorexique. Mais cela dit.....S'il y avait bien une personne qu'elle était bien capable de décontenancé ça serait bien Deklan. Alors qu'il était entrain de s'assoir à table, Billie fit un large sourire particulièrement amusé avant de planté son regard dans le sien en lui tendant les "règles" du jeu. Grrrr... Ca va être chaud bouillant cette histoire... Hum... d'accord... il allait tout de même falloir qu'elle s'améliore en répartie... C'est marrant... je te pensais pas du genre à... Hum... Peut être que si... Il allait aussi falloir qu'elle fasse des phrases complètes... Oh mais il devinerait bien.    
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Le grand jeu de l'été - Billie et Deklan   Jeu 25 Juil - 23:26



Billie & Deklan
« Le grand jeu de l'été. »
Il y a quelques semaines, ma frangine et moi nous étions inscrits à un jeu à la con. Elle ajouterait qu'il ne fallait pas s'attendre à autre chose vu le pays, mais passons. Non pas qu'on soit du genre à nous donner en spectacle pour du fric, on est plutôt du genre à nous poser devant le poste de télé pour nous foutre de la gueule de ceux qui le font, mais là... Il était tout de même question d'un voyage gratuit. Je n'avais pas encore la moindre idée de la destination ni de la personne qui m'accompagnerait, mais je n'allais pas cracher dessus ! Et m'éloigner du boulot, de mon train-train ne me ferait pas de mal. Comme ça je pourrais prendre du recul, prendre le temps de réfléchir à la façon dont je pourrais me sortir de tout ça... J'avais laissé mes désirs prendre le pas sur ma raison, je pensais profiter de la vie, m'amuser avec toutes ces nanas, mais j'étais trop vieux pour ces conneries... Ou trop sentimental... Peu importe, j'étais dépassé, il me fallait un break.

J'arrivais au resto, point de départ du défi qu'on allait m'imposer. Normalement cela aurait un rapport avec la bouffe, nan ? Du moins je l'espérais, car moi et la plonge... Ou même le service... J'entrais et me présentais à l'accueil. « L'autre personne est déjà arrivée et vous attend. » On m'indiqua une table plus loin. Je remerciais la femme d'un sourire chaleureux et traversais la salle. Il y avait pas mal de monde ce soir... Un peu trop à mon goût étant donné que je ne savais pas encore ce qui m'attendait au juste. Au moins je ne connaissais pas toutes ces têtes. Minute! Pas toutes. Mais celle-ci... Billie. Je me surpris à regarder par dessus mon épaule. Pourquoi ? Pas la moindre idée. C'est comme ce réflexe à la con qu'ont les filles quand elles se maquillent, celui d'ouvrir la bouche... Et comme par hasard, elle était à la table désignée un peu plus tôt. Je stoppais devant, me passais une main à l'arrière du crâne et grommelais un semblant de « bonsoir » avant de tirer une chaise pour poser mon cul.

« Grrrr... Ca va être chaud bouillant cette histoire... » J'attrapais le papier qu'elle me tendait non sans jeter un regard à droite à gauche. Non mais fallait avouer que la coïncidence était énorme ! On était j'sais pas combien dans cette ville, et il fallait qu'on se retrouve face à face pour un jeu télé ? J'savais pas trop encore s'il fallait que je m'en réjouisse ou pas. J'étais heureux de la voir, comme toujours, on passait toujours de très bons moments ensembles... 'Tain, concentre toi du con! Mais voilà le mauvais côté. Un peu trop bons ces moments, or il me faudrait rester un minimum focalisé sur le défi. Je lus rapidement le dit règlement et eus un sourire aux lèvres. Sérieux ? Bouffer le plus épicé possible ? Mon estomac en avait déjà vu des vertes et des pas mures... Soit il était en béton, soit tellement bousillé qu'il ne bronchait plus... « C'est marrant... je te pensais pas du genre à... Hum... Peut être que si... » Je relevais les yeux et les plongeais dans les siens.

« A quoi ? A faire l'abruti pour du pognon ? C'est un peu ce que je fais déjà tous les jours au taf... » Grand sourire débile pour appuyer mes propos. « Toi par contre... Ça me surprend de te trouver ici. »

Des serveurs s'approchèrent de nous, les bras chargés d'assiettes recouvertes de cloches. Ils les posèrent devant chacun de nous, la main toujours posée sur ce couvercle digne des vieux films ou de Top Chef. Une autre personne déposé dans un coin de la table des bouteilles de harissa, du poivre et autre épices et condiments. Frottant mes mains l'une contre l'autre j'attendais avec impatience.

« Honneur aux dames ? »

code by Oh!Darling
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Le grand jeu de l'été - Billie et Deklan   Ven 2 Aoû - 17:35



Billie & Deklan
« Le grand jeu de l'été. »
Techniquement on pouvait dire que ce n'était pas son genre. Rien ici n'était son genre. Aller au restaurant pour commencer. Non pas qu'elle manque particulièrement d'argent, et qu'elle ne puisse pas se payer de bon petit plat... Mais vu le peu qu'elle mangeait ça ne valait pas le coup de gâcher autant de nourriture. De plus elle était un véritable petit cordon bleu quand elle voulait, et si elle n'en profitait pas elle même, ses amis et River pouvait se vanter de toujours avoir le ventre plein de délice. Ensuite ce jeu. Non mais sérieusement ? Petit un elle était une star, enfin ce qui s'en rapprochait le plus... De Jazz certes... Ce qui concernait moins de monde. Mais mondialement connu par les amateurs... Et puis de toute façon, il ne brillait dans ses rétines aucuns besoins de reconnaissance. Elle n'était pas Birdie. Elle ne l'avait jamais vraiment été. Elle savait la reconnaissance qu'on lui devait, elle n'avait pas besoin de plus, pas besoin de faire plus de vague, plus de bruit. Elle était d'un naturel parfait, une vraie petite boule de feu satisfaite d'elle même, qui pourrait avancer les yeux fermés sans se tromper. Alors s'imposer comme ça à la télé pour une connerie commercial qui ne lui faisait même pas envie... Vraiment pas son genre... Quand à Deklan... C'était plus le genre de Birdie que le sien... De toute évidence... Mais il fallait croire que ça devenait le sien aussi, et en sa présence elle pensait plus au plaisir qu'il pouvait lui apporter, qu'au genre que ça pouvait lui donner. Elle avait beau être mère, elle n'avait que vingt quatre ans, et aucune envie de se poser et avec Deklan elle avait probablement tirer le bon numéro pour ça. Et puis il était drôle, et musicien... Et puis... Elle n'avait rien à en dire. Elle était grande, elle faisait bien ce qu'elle voulait. Que ça soit son genre ou pas, et personne ne pouvait la juger. Enfin si on pouvait. Mais elle avait aussi le droit d'en avoir rien à foutre.

Elle le regarda s'assoir jouant avec sa lèvre, le regard pétillant. Il était à croquer... Elle se moqua légèrement de lui pour engager la conversation. Billie n'était pas la plus tendre en ce qui concernait ses relations masculines, mais ce n'était probablement pas ce qu'on lui demandait d'être. « A quoi ? A faire l'abruti pour du pognon ? C'est un peu ce que je fais déjà tous les jours au taf... » Elle regarda son sourire de crétin, et ne pu s'empêché d'en être amusé. Quel con. Et looser aussi par ailleurs. Et qu'est ce qu'elle en avait rien à foutre. « Toi par contre... Ça me surprend de te trouver ici. » Elle sourit brillamment, son regard brulant d'amusement. « Tant mieux ... Surprendre c'est bien... » répondit-elle en jouant avec ses cheveux sur un rythme qui lui était propre. « Et l'ennui tu sais... Ca fait faire des choses stupides... » A bien y réfléchir la première fois elle avait couché avec lui par ennui... Et pas amusement... Il était sexy... Mais dit comme ça c'était méchant, et ça faisait franchement garce... Ce qu'elle n'était pas... Enfin à priori...

Elle regarda les serveurs arriver avec le plat et un air de dégout s'afficha sur son visage sans qu'elle puisse se retenir. Elle n'avait pas commencé à manger que son estomac se fermait résolument à toute nourriture possible. « Honneur aux dames ? » Haha ! C'était bien le moment de se montrer galant tient... Elle le regarda avec un sourire avant de lui répondre moqueuse. « Toi galant ? Ou juste poule mouillée ? » Sourire ultrabright à tomber, qu'elle fit en attrapant toute sorte d'épice sans même trop regarder. De toute façon elle savait bien qu'elle serait incapable de finir le plat, alors autant l'intimidé... Et je ne sais pas... Essayer de le faire déclarer forfait. Elle en aspergea son plat avec une assurance désarmante et respira l'odeur fort désagréable et trop chargée qui se dégageait maintenant de son plat. « Hum... Muy caliente ! » ajouta-t-elle le plus sincèrement possible, comme si tout ce qu'elle avait balancé pouvait réellement être bon. Ce qui n'était même pas la traduction de ce qu'elle venait réellement de dire... Mais après tout elle parlait anglais et français, pas espagnol...

code by Oh!Darling
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Le grand jeu de l'été - Billie et Deklan   Mer 21 Aoû - 21:18



Billie & Deklan
« Le grand jeu de l'été. »

« Tant mieux ... Surprendre c'est bien... » Mon cerveau commençait à flancher, il souhaitait probablement faire une pause et laisser une autre partie de moi prendre les commandes. Seulement, cela sentait la manipulation à plein nez. Je n'étais pas une lumière, j'en étais conscient, mais je n'étais pas complètement stupide non plus. Elle connaissait très bien mon point faible : les femmes. En même temps, tout le monde savait ça, je ne m'en cachais pas. Toujours était-il qu'elle jouait avec moi, là, tout de suite. Et putain ce que j'étais faible ! Je dardais mes prunelles sur ces doigts agiles et fins qui jouaient avec cette cascade de cheveux châtains puis mon regard se promena sur ce joli petit minois qui avait su me séduire dès le soir de notre rencontre. « Et l'ennui tu sais... Ça fait faire des choses stupides... » Ok... Il y avait tellement de façon d'interpréter ça.

« J'espère que tu ne dis pas ça pour moi. »

Ce qu'il nous arrivait de faire n'était pas stupide. Non. Pas de mon point de vue en tout cas. Et ce n'était pas non plus comme si Billie n'avait pas le choix. La jeune femme savait à quoi s'attendre en me faisant autant de charme. Et si cela n'avait pas été le cas, Jay lui aurait remis les idées en place. Ouais, l'irlandais avait certainement du la prévenir en plus. De mon côté, j'savais pas vraiment ce qu'elle attendait de moi... Enfin si, cela me paraissait simple, mais je ne comprenais toujours pas pourquoi c'était tombé sur moi. D'habitude, ce n'était pas ce genre de nana qui me tournait autour. J'entends par là intelligente au point de suivre des cours par choix et par envie à l'université, super canon, sans problème psychologique qui la mènerait en HP et maman. Oui, car ça devait bien être la première « maman » qui se glissait dans mon lit. On aurait pu croire que ce détail conséquent m'aurait calmé, voir carrément refroidi... Je le pensais aussi jusqu'à présent... Mais en fait, non. J'avais rapidement oublié l'existence de sa gamine lorsque nos lèvres étaient entrées en contact la première fois. Après tout il y avait peu de risque qu'on soit amené à se rencontrer un jour car il était clair que j'étais une sorte de Toy Boy nan ? Et je n'allais certainement pas m'en plaindre. Il y en avait plus d'un qui donnerait cher pour être à ma place ! « Toi galant ? Ou juste poule mouillée ? » Alors ça, ça faisait mal !

« Et d'un, j'ai été très bien éduqué par ma grand-mère. »

Ne me charriait-on pas assez pour ça ? J'étais incapable d'être un parfait salaud, et pourtant parfois cela m'arrangerait bien. Non, j'étais le gars sympa dont pas mal de gens profitaient et certaines nanas devaient le sentir car elles ne se gênaient pas pour me pourrir la vie et me plumer régulièrement au passage, réclamant des cadeaux, des restaurants... Quand elles réalisaient que je n'étais pas pété de tunes, elles lâchaient vite l'affaire. Le pire c'est que je le savais mais que je me murais dans des illusions. Bref, le brave type par excellence, dans le sens le plus péjoratif du terme.

« Et de deux, j'suis pas assez futé pour avoir la frousse. »

Je fus tout de même impressionné de la façon dont elle chargeait son assiette. De plus en plus surprenant venant d'elle, je ne l'aurais jamais imaginée aimer les plats relevés... Et puis, à part quelques grignotages à l'appart, je ne l'avais jamais vu engouffrer quoi que ce soit d'aussi important. Je la regardais, amusé, épicer encore et encore son plat, sure d'elle, avant d'en humer l'odeur. « Hum... Muy caliente ! » Je haussais un sourcil. Pas par rapport à ce qu'elle venait de dire, non, j'y comprenais rien. Moi et les langues étrangères... Mais plutôt face à cette détermination qui se lisait dans son regard. Sans la quitter des yeux, je me saisis à mon tour des épices et en arrosais mon assiette. Plus j'en versais, et plus je priais pour que du lait concentrer traîne dans le coin... Après tout, ils ne nous auraient pas donné ce défi sans prévoir quoi que ce soit pour nous remettre sur pied, hein ? Ok, j'avais signé une sorte de décharge. Je n'avais pas vraiment lu, je m'étais contenté de chercher l'endroit où je devais écrire et basta... Mais ils n'étaient pas si sadique pas vrai ? En bon couillon que je pouvais être, à vouloir me montrer plus con surtout, je doublais quasiment la charge que Billie avait infligé à son plat. J'allais probablement le regretter... Je glissais ma serviette de table dans le col de mon t-shirt, ne voulant pas tâcher mes fringues déjà assez crades.

« Bon appétit Honey ! »

Je plantais ma fourchette et engouffrais une bouchée impressionnante dans ma bouche. Peu m'importais de passer pour un porc, le but étant de tout manger, il n'était précisé nul part qu'il fallait le faire proprement. Sur le coup cela me semblait délicieux, puis au fur et à mesure que je mastiquais, je sentais à quel point j'y étais aller fort. Cela allait probablement être plus difficile que ce que je pensais... Mais fier comme je pouvais être, je n'en montrais rien. J'avalais et poussais un soupir qui se voulais de contentement.

« Un bon repas à l'oeil, que demander de plus ? »

code by Oh!Darling
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Le grand jeu de l'été - Billie et Deklan   Dim 8 Sep - 14:19



Billie & Deklan
« Le grand jeu de l'été. »
Billie était bien contente d’être tombée sur Deklan. Après tout s’il y avait une seule, et minuscule petite chance qu’elle puisse gagner à ce jeu, avec une épreuve qui nécessitait de manger une assiette entière - et encore je ne parlais même pas de manger épicé - c’était bien contre lui. Non pas qu’elle doute que Deklan soit moins un ventre qu’elle, et ne puisse pas avaler le plat en trois cuillères... Simplement elle espérait faire marcher ses atouts et ses charmes pour le détourner de la compétition, chose qu’elle ne pourrait pas faire avec n’importe qui. Jusque là tout se passait à merveille. Elle vit les pupilles légèrement plus dilatée de Deklan se figer dans les siennes, rêvant soudainement à autre chose qu’un plat bien épicé à l’oeil. « J'espère que tu ne dis pas ça pour moi. » Aie. Vexé. Merde. Elle avait oublié ce détail. Monsieur était susceptible. Habituellement elle n’avait pas trop l’occasion de le tester, et au pire si elle faisait une remarque déplacé, elle n’avait qu’à l’embrasser et à le ramener à elle d’une manière bien peu subtile. Là il fallait clairement qu’elle se la joue un peu plus fine... Sans en faire trop non plus... Deklan n’était pas l’homme le plus fin de la planète, mais se foutre de sa gueule n’était clairement pas une option non plus. «Je ne sais pas... A toi de me montrer que ça ne l’est pas...» dit-elle en dardant ses prunelles dans les siennes. La vérité était là. Elle n’avait vraiment aucune idée de ce qu’elle foutait avec Deklan. Ce n’était clairement pas un mec qui risquait de venir mettre en danger sa volonté de ne pas s’engager, mais en même temps elle n’avait jamais été bien du genre à aller voir un mec seulement pour les parties de jambe en l’air. «Dans tous les cas, c’est plus par envie que par ennui.» Billie avait quand même rarement le temps de s’ennuyer. Enfin suffisamment pour s’être inscrit dans cette idiotie de jeu.

« Et d'un, j'ai été très bien éduqué par ma grand-mère. » Oups... Deuxième échec. Billie taquine ne faisait visiblement pas plaisir à Deklan. Elle se pinça les lèvres, gênée de l’avoir vexée. Billie était assez loin d’être comme Birdie, et aussi taquine soit-elle elle n’appréciait pas de voir que ses taquineries avaient un effet néfaste sur autrui. A moins que ça soit une vanne bien sentie lancée à une personne qu’elle avait envie de décapiter. Ce qui était loin d’être le cas pour Deklan. D’une main douce et agile elle vint chercher sa main, joua un instant sur ses doigts avant de la porter à ses lèvres pour l’embrasser. «Je vois ça... C’est agréable.» Peut être que finalement c’était pour ça que c’était lui, et pas un autre. Parce qu’il n’était pas son genre d’homme, mais qu’il restait adorable et qu’avec lui elle se sentait bien, bien et en sécurité. Et c’était tout ce qu’elle demandait pour le moment. « Et de deux, j'suis pas assez futé pour avoir la frousse. » Là elle éclata d’un sourire brillant. Drôle le petit. Charmant, et drôle. Mais putain, c’était elle qui était sensé rentrer dans son esprit et lui donner envie d’abandonner la partie, et non l’inverse. Elle secoua vaguement la tête, se mettant à charger son assiette sévèrement. Elle se fichait bien de ce qu’elle pouvait mettre dedans, de toute façon son estomac refuserait de finir l’assiette. Elle ne gagnerait que par forfait de l’adversaire. Elle pouvait faire preuve de toute la détermination qu’elle voulait, ça ne changerait rien. Elle n’avait pas faim.

Elle le vit se préparer un repas encore plus épicé que le sien, et planter sa fourchette férocement. Elle leva un sourcil. « Bon appétit Honey ! » Oui c’était ça... Bon appétit. «Bon appétit Trésor» répondit-elle avait de faire sa fine bouche et d’enrouler doucement sa fourchette dans son plat pour en tirer une petite poignée. Elle l’observait du coin de l’oeil tandis qu’il mâchait ce qui devait être déjà dégueulasse. Billie finit par mettre sa propre fourchette dans la bouche, mastiquant doucement chaque aliment. La première chose qui vint lui piquer la gorge fut les épices, elle failli poussé un petit cri de surprise, mais inspira à la place. Mais ce qui arriva juste après fut pire. Sa gorge se serra brutalement sur la nourriture, son estomac refusant d’avaler quoique ce soit qui était aussi infecte. Elle mâcha longtemps, souriante, cherchant à mettre en bouillit ce qui devait bien finir par passer. Elle finit par porter le verre d’eau à ses lèvres, faisant glisser avec une gorgée d’eau ce qu’elle avait prémâchée. L’effet était abominable. Mais jusqu’alors elle n’avait pas trouver de meilleure technique pour avaler quelque chose qu’elle refusait catégoriquement de manger. « Un bon repas à l'oeil, que demander de plus ? » Et bien... Là elle voulait surtout demander moins... Mais ce n’était pas ce qu’il fallait dire. Elle sourit avant de dire «Plus d’épice ?» Elle attrapa la première chose qui lui tomba dans la main avant d’en mettre à nouveau dans son assiette. Ca lui piquerait bien le nez, mais de toute façon ça ne serait jamais pire que sa gorge qui se resserre et se rebelle contre chaque aliment. Et puis avec un peu de chance, Deklan ne suivrait pas. «Etrangement je n’avais pas imaginé notre prochaine entrevue comme ça...» C’était rien de le dire...

code by Oh!Darling
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Le grand jeu de l'été - Billie et Deklan   

Revenir en haut Aller en bas
 

Le grand jeu de l'été - Billie et Deklan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Méréwyïn Alaryïn [Grand prêtre d'Arcamenel] {réservé Ambre}
» Tralïn- guerrier nomade grand tueur d'orque
» Un sous-commissariat à Grand'Ravine
» Nouveau lac formé par le séisme en Haïti menace d'inonder Grand-Goâve
» comment un nain se retrouva lié à une elfe, à son grand dam
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
♫ Modern Family :: DANS LE GRENIER :: Archives rps-