AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [FINI] WILLIAM ∞ ais-je la tête de l'emploi ? ce serait génial.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
avatar

▐ PAROLES : 438
▐ DATE D'ARRIVEE : 16/10/2013

▐ AGE : 19 ans
▐ OCCUPATION : Manager dans un magasin de prêt-à-porter masculin
▐ LES SENTIMENTS : Parce que les actes valent plus que les mots. Parce que les mots remplacent les actes. Je te fuis tu me suis. Je te suis tu me fuis. Mais quand c'est un triangle l'équation n'a plus de sens. Finalement la philosophie c'est moins compliquée que les mathématiques.
▐ POINTS : 53
MessageSujet: Re: [FINI] WILLIAM ∞ ais-je la tête de l'emploi ? ce serait génial.   Mar 22 Oct - 22:04

I know...It's you...I can feel it !

« Ne t'en fais pas pour ça » Je fus amusé de la manière dont-il avait eu l'idée de me renvoyer la question. C'était assez malin de sa part. Je savais que la baby-sitter était parti chercher Louanna à la maternelle après la garderie et qu'elle était sûrement en train de jouer avec elle afin de l'occuper le temps que je rentre du boulot. La routine habituelle. Cela me faisait parfois mal au coeur de me savoir très peu avec elle, mais j'avais pris pour habitude de la chouchouter une fois rentré et croyez-le ou non, elle était loin d'être malheureusement. D'ailleurs il était difficile d'arrêter ses rires. Savoir que j'allais bientôt la retrouver me m'était du baume au coeur. Il fallait bien qu'il y ait une chose de positive après avoir dit au revoir à Thompson.

« Bon, bah mon GPS est un warrior ! » Dis-je après m'être assuré que nous étions bel et bien arrivé à mon port. Une part de moi regrettait de ne pas m'être trompé, mais une autre part de moi était rassurée, car au moins je ne m'étais pas fait passer pour un neuneu qui n'arrivait pas à s'utiliser de la technologie. Non, vraiment pas, je m'étais assez ridiculisé pour ce soir et il était temps d'arrêter le massacre sinon je ne serais bientôt plus crédible en tant que patron. « Oui ,je serais là. » Peut-être que je me faisais des films à penser qu'il avait envie de me revoir au plus vite ou peut-être que c'était une question de banalité et qu'il n'y avait aucun rapport. « Je travaille tous les jours de la semaine exceptée le mercredi de temps en temps et le samedi. Mais quand j'ai envie de prendre des jours, je vous préviens en général et au pire si tu te sens un peu perdu les premiers jours, les filles se feront une joie de te guider » c'était le moins qu'on pouvait dire...elle n'attendait que ça, pouvoir lui sauter dessus et établir leur prochain plan de drague. Je sentais déjà une petite guerre se déclarer entre mes deux vendeuses pour savoir qui de l'une ou de l'autre aura le droit de coucher avec lui en premier ou même mieux, à avoir son coeur. Je trouvais ça d'un pathétique et j'espérais au fond qu'il était au-dessus de ça, mais en ayant que trop bien observé le regard qui leur avait jeté tout à l'heure, je n'en étais pas si sûr.

« Bon... » concluais-je sur une note de fin. « Je crois que je ne vais pas te retenir plus longtemps » Pas de poignet de main, pas d'accolade et encore moins de bise, car se serait trop étrange. Oui, je n'avais aucune idée de comment me comporter avec lui pour le moment. Pourquoi était-ce plus facile avec les filles ? Je me contentais alors de le laisser partir quand bon lui semblait. S'il voulait encore rester quelques minutes avec moi dans la voiture ce n'était pas moi qui allais lui en empêcher.

Fiche bye Ethna

_________________
Always in my heart
You’re so mean when you talk about yourself. Yoou're wrong, change the voices in your head, make them like you instead. So complicated, look how big you’ll make it filled with so much hatred. Such a tired game, it’s enough, i’ve done all I can think of, chase down all my demons and see you do the same ∞
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

▐ PAROLES : 277
▐ DATE D'ARRIVEE : 16/10/2013
you. ♥
▐ AGE : 20 ans.
▐ OCCUPATION : Vendeur dans un magasin de prêt-à-porter masculin.
▐ LES SENTIMENTS : L'attachement est une absurdité, une incitation à la douleur et faire entrer une personne dans sa vie, c'est prendre le risque de la voir y sortir à n'importe quel moment. Mais je me suis rendu compte que je pouvais aimer. Je suis tombé amoureux de cet homme. William ♥
▐ POINTS : 53
MessageSujet: Re: [FINI] WILLIAM ∞ ais-je la tête de l'emploi ? ce serait génial.   Mer 23 Oct - 7:28




une rencontre boulversante
« Ne t’en fais pas pour ça » Quoi ?! Mais non, ce n’était pas la réponse que je voulais ! C’est injuste ! Soupirant discrètement, j’aurais du mieux retourné la question. Lui savait qu’il n’y avait personne qui m’attendait chez moi, alors que moi … Je n’en savais rien. Non, vraiment, ça me dérangeait beaucoup de ne pas savoir. Cependant, j’acquiesçais, sachant que ce serait bien trop flagrant si je lui reposais la question pour en savoir plus. De toute façon, j’arriverais à le savoir. Peu importe le moyen. Têtu ? Oui, un peu, mais ça m’énervait de toucher du doigt ce que je voulais savoir et qu’au final, mes dizaines de questions restaient en moi. Je ne savais même pas si j’allais en dormir de la nuit. Peut-être ne vaut-il mieux pas que je dorme. Je ferais autre chose, comme avant. Cela faisait longtemps. C’est mal, mais ça me ferait du bien. Alors qu’il me dit que son GPS est un « warrior » j’oubliais tout le reste pour rire encore. Je venais de rire deux fois. Et c’est lui qui l’avait fait. Mon patron. De plus en plus étrange, mais ça faisait quand même du bien, je ne pouvais pas le nier.

Même si nous étions arrêtés devant mon immeuble, je n’avais aucune envie de bouger là. Déjà, je me sentais bien avec lui et puis, il faisait bien chaud et dehors, il faisait froid. Surtout que j’avais oublié de programmer le chauffage, donc j’allais me geler encore pendant trente minutes. L’horreur. Mais pour le moment, je voulais surtout savoir s’il serait là le lendemain. Pour mon plus grand bonheur, ce fut le cas. Le mercredi et le samedi ? Je gardais ça dans un coin de ma tête. Sa dernière remarque me fit sourire, amusé. Avec tout ce que l’on s’était dit – qu’il me regardait, qu’il m’a demandé si quelqu’un m’attendait chez moi.. – je pourrais croire à de la jalousie de sa part. Mon patron, jaloux ? Flatteur. Adorable.

« D’accord, merci beaucoup … William »
Même si c’est un garçon et mon supérieur, ce nom me fascinait énormément. Souriant encore, je débouclais ma ceinture et ouvrais un peu ma portière. Le vent glacial me la fit refermer immédiatement. Oui, j’avais l’air d’un grand frileux, mais je ne pourrais pas le nier. C’était vrai et je réajustais mon manteau et mon écharpe. Ce temps ne me plait pas du tout et le pire, c’est qu’il fallait que je m’y habitue. Le regardant encore une fois, je pris mon courage à deux mains pour ouvrir à nouveau la portière, et lui dit :

« Fais attention à toi en rentrant et à demain »
Après un dernier signe de la main et un dernier sourire, je refermais la portière, frissonnant déjà. Mon dieu, je vais mourir ! Me dépêchant d’ouvrir la porte avec ma clé, je regardais encore une fois derrière moi. S’il n’avait pas été mon patron, mais seulement un collègue, je lui aurais proposé de venir chez moi. Pour en savoir un peu plus, bien sûr, mais aussi pour passer un moment « normal » avec, histoire de faire un peu plus connaissance. Pas pour lui sauter dessus, pas du tout. De toute façon, je ne peux pas être attiré par les hommes. Même si c’était le cas, ce serait comme avec les filles : nous coucherions ensemble une fois, et rien d’autre. Juste une fois, pas deux. Coucher plusieurs fois avec une personne prouve un attachement, qu’il soit intellectuel ou sexuel. Hors de question. L’attachement est une absurdité. Une incitation à la douleur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://modern-family.1fr1.net/t2942-eliot-journal-de-bord#112109
avatar

▐ PAROLES : 438
▐ DATE D'ARRIVEE : 16/10/2013

▐ AGE : 19 ans
▐ OCCUPATION : Manager dans un magasin de prêt-à-porter masculin
▐ LES SENTIMENTS : Parce que les actes valent plus que les mots. Parce que les mots remplacent les actes. Je te fuis tu me suis. Je te suis tu me fuis. Mais quand c'est un triangle l'équation n'a plus de sens. Finalement la philosophie c'est moins compliquée que les mathématiques.
▐ POINTS : 53
MessageSujet: Re: [FINI] WILLIAM ∞ ais-je la tête de l'emploi ? ce serait génial.   Mer 23 Oct - 11:04

I know...It's you...I can feel it !

Je n'avais pas vraiment répondu à sa question et ce n'était peut-être pas la réponse qu'il s'attendait, mais il devra sans contenter, car je n'avais pas l'intention de lui fournir plus d'informations à mon propos. Vous pouvez penser que c'est une réaction égoïste ou que sais-je encore, mais je n'avais jamais aimé parler de moi et ce n'était maintenant que cela allait commencer quand bien même il ne me laissait pas indifférent. Du moins, c'Est-ce que j'avais pu comprendre à force de me retrouver déstabiliser en face de lui. Peut-être que c'était dû à une tout autre chose, mais je devais avouer être dans le vague total. Je ne comprenais pas sa réaction et surtout, qu'est-ce qu'il avait de plus qu'une autre personne. J'espérais que toutes ces interrogations et ces noeuds au cerveau ne m'empêcheront pas de dormir, sinon j'imaginais déjà ma tête de déterrer le lendemain.

La peur de passer une longue nuit d'insomnie s'envola avec une simple phrase, mais qui m'avait on ne peut plus combler. « Fait attention à toi en rentrant » même la portière à présent fermée, elle n'arrêtait pas de résonner dans ma tête. Alors, l'idée qu'il pouvait s'inquiéter pour moi me traversa l'esprit et même si c'était fort peu probable, je n'avais pas envie de la chasser. Elle était bien nichée dans ma tête et si elle pouvait me permettre de passer une excellente nuit remplie de beaux rêves, je n'allais pas m'en priver. Pour combler le tout, je n'avais pas oublié qu'il m'avait gentiment appelé par mon prénom. Un tout autre patron se serait sans doute braqué et même si je suis l'une des personnes qui se braque le plus possible, je n'avais pas réagi à cela comme si c'était tout à fait normal. Mais en soit, qu'était-ce la normalité ? Ce qui était normal pour l'un, ne l'était pas forcément pour l'autre, alors pour moi, le fait qu'il m'appelle William faisait partie de ma normalité.

Je souhaitais le regarder jusqu'à ce qu'il franchisse la porte de son immeuble afin d'être sûr qu'il était bien arrivé chez lui, mais lorsqu'il vint à se retourner et que nos regards se croisèrent à nouveau, je ne pu m'empêcher d'appuyer sur la pédale afin de démarrer ma voiture. Je m'éloignais peu à peu de chez lui afin de me fondre dans ce couloir nuit noire de Los Angeles. Après avoir passé une excellente journée, j'allais la finir en beauté en retrouvant ma fille de quatre qui m'attendait probablement avec impatience à la maison. Un sourire aux lèvres qui ne me quittaient pas une seule seconde durant tout le trajet et toute la fin de la soirée, était apparue sur mon visage. C'est fou comment une personne peut réussir à vous redonner le sourire.

FIN DU SUJET

Fiche bye Ethna

_________________
Always in my heart
You’re so mean when you talk about yourself. Yoou're wrong, change the voices in your head, make them like you instead. So complicated, look how big you’ll make it filled with so much hatred. Such a tired game, it’s enough, i’ve done all I can think of, chase down all my demons and see you do the same ∞
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: [FINI] WILLIAM ∞ ais-je la tête de l'emploi ? ce serait génial.   

Revenir en haut Aller en bas
 

[FINI] WILLIAM ∞ ais-je la tête de l'emploi ? ce serait génial.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» William Hanami[Fini] [Seb]
» Arrestation du chef de gang William Baptiste alias "Ti
» [Validée]Godwrath D. Alexander [Fini]
» Petite tornade [fini]
» William Delacroix [ Voleur ]
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
♫ Modern Family :: DANS LE GRENIER :: Archives rps-