AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Billie & Harry - ... Is this a bad time?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité
Invité

MessageSujet: Billie & Harry - ... Is this a bad time?    Lun 25 Nov - 21:44


Octobre 2014 - 22:30

Inspiration. Expiration. Bordel de ... Pourquoi est-ce que ça ne marche pas? Est-ce que vous avez déjà eu une crise de panique? Je suis en train d'en avoir une là tout de suite, et j'ai beau faire ce qu'on m'a conseillé, c'est à dire me mettre à l'abris de tout et oublier tout le reste (je suis dans ma baignoire, toujours habillé, je ne peux pas faire plus intime que ça), ça ne passe pas. Pourquoi... Pourquoi maintenant? Je veux dire j'étais très bien, la tête affalée sur mon bureau, sous une montagne de croquis, l'esprit rempli d'équations et de possibilités et puis voilà... Quand on a l'habitude de ce genre de petits "traquas" comme moi, on reconnaît tout de suite les signes, là je ne m'y attendais pas, je ne sais pas quelle en est la cause ni pourquoi je me retrouve comme ça. Peu importe, je me retrouve ici avec mon téléphone portable en train de cherchant une distraction, et sans même y réfléchir plus de trente secondes, j'appuie sur la touche appelle à côté du prénom de Billie et j'attends. Un... Deux.. "Par pitié dis moi que tu n'es pas occupée." J'annonce une fois qu'on décroche.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Billie & Harry - ... Is this a bad time?    Lun 25 Nov - 23:25


Octobre 2014 - 22:30


Le problème de ne pas supporter de ne rien faire pendant plus de deux minutes, c'est que généralement on trouve suffisamment d'occupation pour ne pas avoir plus de deux minutes à sois. Et ces derniers temps Billie était la pro pour se noyer sous différent projet. Ainsi ce soir, alors qu'elle venait à peine de coucher sa fille avec bien deux heures de retard, elle ne put même pas prendre le temps de culpabilisé sur quelle mauvaise mère elle faisait, qu'elle s'était déjà replonger sur la montagne de dossier qu'elle avait à traiter pour le cabinet pour le lendemain matin, les partitions qu'elle devait finir et peaufiner pour le lendemain soir, les TD qu'elle devait finir pour le lendemain dans la journée. Mais c'était tant mieux. Si mille autre qu'elle se serait noyée sous leur douche, dans une bouteille d'alcool ou n'aurait juste rien fait de peur de ne pas finir (le cerveau humain est parfois étrange lorsqu'il s'y met), Billie abordait la table de son salon avec une sérénité absolument indécente. S'asseyant à son bureau, elle remonta légèrement ses manches indiquant son envie de se battre contre ses divers dossiers. Comme d'habitude elle activa son minuteur, marquant le temps qu'elle avait décidé de passer sur chaque dossier. Elle mis un écouteur dans une oreille, le babyphone devant elle, le portable à sa droite, et activant le tout elle commença à lire le premier dossier. A peine quelques minutes plus tard son téléphone sonna. Pas la musique de son minuteur clairement. Elle jeta un coup d'oeil sur téléphone… Harry. Ca ne serait surement pas long… Et puis quand bien même la touche existait, Billie ne connaissait pas réellement la touche téléphone rouge de son téléphone. Elle décrocha. "Par pitié dis moi que tu n'es pas occupée." Se massant délicatement la nuque, elle jeta un coup d'oeil sur le tas de boulot devant elle, avant de répondre son sourire transperçant dans le téléphone. "Je suis toute à toi." Elle recula un peu sa chaise, abandonnant sa table de travaille pour marcher un peu dans son appartement. "Tout va bien, Harry ? Tu as besoin de quelque chose ?" Harry avait beau être un curieux personnage, il n'était pas du genre à chercher la pitié… Vraiment pas le genre.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Billie & Harry - ... Is this a bad time?    Jeu 28 Nov - 22:18

Octobre 2014 - 22h:32

Je laissai échapper un rire quand elle me demanda si j'avais besoin de quelque chose. Par où est-ce que je commence ma chère Billie? J'aurais besoin de plus de séances chez ma psychiatre, qu'on m'apprenne probablement comment être un vrai père (Maggie n'est pas là ce soir et on pourrait penser que cela m'inquiète mais... Non... Pas tellement), que je boive trois fois moins de café et que je mange probablement plus d'une fois par jour. Mais non, soyons précis... Soyons spécifique. "Je... Pfff... c'est complètement con. Je suis dans ma salle de bain, et avant que tu ne fasses la remarque, j'ai encore mes vêtements et non ce n'est pas vraiment ce genre d'appel." Un autre rire, un peu plus nerveux cette fois-ci , surtout que je dois me concentrer sur ma respiration... Ce serait vraiment con qu'Harry Stone rende l'âme ici, dans sa baignoire. Bon, au moins je suis au téléphone avec une jolie fille, c'est déjà ça. "Je suis désolé, je ne sais même pas pourquoi je t'appelle, je crois bien que je suis en train de mourir ou... Non je déconne, je suis en train de faire une crise de panique... Et je ne... Je ne voyais pas vraiment qui d'autre appeler." Dis donc que je suis causant aujourd'hui, ça n'arrive pas vraiment souvent maintenant que j'y pense. Oh joie.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Billie & Harry - ... Is this a bad time?    Ven 29 Nov - 10:45

Octobre 2014, 22h34

Billie laissa échappé un rire sincère, levant doucement les yeux au ciel. Mais son rire fut arrêté par la conscience de la nervosité du rire d'Harry. Elle l'avait déjà pressenti en l'entendant décrocher, elle le pressentait encore, il n'allait pas bien. Après tout qui irait se foutre habiller dans sa baignoire ? "Je ne sais pas ce qui est le plus troublant, que tu puisses m'appeler nu de ta baignoire" ce qui serait une attitude logique, l'acte peu raisonné étant qu'il lui donne un coup de fil à ce moment là. "ou habillé dans ta baignoire." ce qui était relativement illogique. Mais peut être con à dire. On ne se fou pas de la gueule de quelqu'un qui ne va pas bien. Mais c'était Harry. C'était Billie. C'était gentil. C'était pour détendre l'atmosphère. Si ça pouvait marcher. Billie ferma les yeux un instant, essayant de respirer calmement, de trouver une solution. Elle ne savait pas si elle était la personne la mieux placé au monde pour être appelé dans ce domaine. Mais elle n'allait pas lui dire ça. Elle n'allait pas le renvoyer à ses démons. "Tout va bien, Harry. Je suis là, essaye de respirer lentement…" C'était nul… Ca ne servait à rien. Billie faisait les cent pas dans son appartement, se mordillant la lèvre essayant de trouver quelque chose à dire. "J'aide pas du tout je le sens…. Hum… Tu n'as pas une idée de ce qui t'aiderais ?" Quel genre de personne demandait à celui qui allait mal, au point de s'assoir dans sa baignoire habillé ce qui pourrait l'aider ? "Je peux… Te jouer un morceau si tu veux… Ou chanter si tu préfères… Je peux même jouer la carte de l'érotisme oral si c'est ce qui te calme…" dit-elle dans une tentative de sourire. "Quoique là tu aurais mieux fait d'appeler une professionnelle."
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Billie & Harry - ... Is this a bad time?    Mer 4 Déc - 23:26

Octobre 2014 - 22h36

"Oh crois moi, pas besoin d'un coup de fil au téléphone rose là tout de suite... et puis de toute façon t'appeler reviens beaucoup moins cher." répondis-je automatiquement fidèle à moi-même. Moi-même hein? Sauf que le Harry Stone ne se sent pas très Stone aujourd'hui et je me dis que je ferai mieux de laisser tomber et de raccrocher et de me trouver une bouteille de vodka ou de gin pour noyer ma déprime et finir par m’endormir... Peut être. Mon dieu qu’est-ce qui m’arrive? Je devrai plutôt me concentrer sur ma respiration comme elle me l’a conseillé. "Et non...  Pas la peine de chanter, ou quoi que ce soit d’autre... je n'ai pas vraiment envie de te déranger pour ça... Je suis nul vraiment." J’adore la voie de Billie, et elle le sait, oui parfois ça m’arrive de faire des compliments, pas très souvent mais tout de même... Je pense qu’elle m’aurait mis une gifle depuis longtemps... pas vrai Billie ? Reviens à la conversation s’il te plaît Harry... "Dis moi... Je sais pas, raconte moi ta journée, elle a dut sûrement être plus passionnante que la mienne." Oui, moi, le narcisse en puissance et l’égocentrique par excellence je prends des nouvelles de gens. Et bientôt quoi, je vais lui demander si elle n’a pas besoin d’aide avec River. "Je suis plutôt en mode gentil Harry ces jours-ci, je ne sors plus vraiment."  Et le pire... C’est que je n’exagère pas du tout.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Billie & Harry - ... Is this a bad time?    Ven 6 Déc - 11:15

Octobre 2014 - 22h38

"Tu as raison, je suis trop bonne, je devrais te faire payer." dit-elle dans un sourire. Elle savait qu'elle n'était pas comme toutes les femmes pour Harry, et qu'il n'était pas l'une de ses vulgaires qu'il se tapait une, deux fois, ou plus pour abandonner sans vraiment trop de regret. Il y avait peu de chance qu'elle l'agace vraiment, et elle pouvait lui rentrer dans le chou amicalement. Billie ouvre grand les yeux alors qu'elle l'entend à nouveau parler. Je suis nul vraiment ?? Sérieusement ? Mon dieu… Qu'est ce que vous avez fait à Harry Stone ? Il n'était peut être pas un mec parfait, mais il était un mec très bien comme il était… Celui là faisait flippé. "Hé ! Tu nous fais quoi là ? Si tu m'as appelé c'est que tu sais que ça ne me dérange pas - et que ça ne me dérangera jamais… En plus de tous les adjectifs qu'on pourrait te coller sur le dos… Nul est vraiment le dernier qui me serait venu à l'esprit." Et elle ne disait pas ça pour être gentille… Vraiment. Harry Stone était loin d'être nul… Quoique celui qu'elle avait au téléphone l'était peut être un peu.. Mais en vrai il était surtout déprimé. … Vraiment déprimé. Parce que sa journée à elle… Passionnante ? "Passionnante je n'irais pas jusque là… Remplie oui… Mais c'est plutôt habituel… Tu sais, le master… Et il faut pas que je me plante, j'ai le barreau à la fin de l'année… Le groupe, on bosse sur un nouvel album, et on a retrouvé Charlie, alors je ne vais plus être obligé de chanter." Pas qu'elle n'aimait pas chanter, mais elle préférait souffler dans sa trompette ou son saxophone à choisir. "Et puis River, mon stage… Enfin tu vois… Je n'ai probablement rien à t'envier monsieur le directeur." Et Bam, elle reçu la dernière phrase comme une gifle. Gentil Harry était plutôt déstabilisant. Elle n'avait pas tellement l'habitude de gentil Harry. Et puis elle aimait bien l'autre. "Tu ne veux pas m'en parler ? Tu sais que pour une fois que quelqu'un te demande de parler de toi et que de toi tu devrais en profiter. Je t'écoute." C'était l'évidence. Billie était née pour écouter.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Billie & Harry - ... Is this a bad time?    Ven 13 Déc - 22:04

Octobre 2014 - 22h42

"Ah ouais... et tu aurais commencé par quoi ma chère Billie? Quelque chose comme narcissique ou égocentrique non?"  Je répondis aussitôt à la jeune femme à l'autre bout du fil, avec l'ombre d'un sourire sur les lèvres. Ce n'est pas vraiment mon genre de m'apitoyer sur moi-même, mais bon, quelques petites minutes à ne plus être moi-même pourraient me faire le plus grand bien. Je commence à être fatigué de tout ça... Très franchement. Au lieu de quoi, je me concentrai sur la voix de Billie qui avait finalement décidé de me raconter sa journée. Je fermai les yeux et je me focalisai sur ça et sur absolument rien d'autre. Enfin du moins, j'essayais, difficile d'oublier mon coeur battant et ma respiration saccadée, comme si j'étais à deux doigts de mourir. Mon dieu Harry tu es chez toi, pas en train de te faire poursuivre par un type avec un arme, on se détend. Elle me demanda alors si je voulais parler à quelqu'un... Parler de quoi au juste? Bonne question.  "Tu me fais penser à ma psy... Que je n'ai pas vu depuis des lustres... peut être que c'est ça le problème?" Pas le temps... C'est vrai, être à la tête d'un hôpital me prend environ 50% de mon temps libre, le reste est rempli par les maths et la physique... et accessoirement dormir et manger. J'ai arrêté d'aller voir ma psychiatre depuis qu'elle a osé me prescrire des pilules pour mon manque de sommeil, mais oui, étouffons le problème et passons à autre chose, c'est tellement plus sain. "Par où est-ce que je commence, on remonte jusqu'à l'adolescence ou on s'arrête avant? Je plaisante bien sûr, je ne sais pas... Je ne sais pas. Au moins je t'ai appelé, j'ai une bouteille de whisky qui ne demande qu'à être ouverte et en temps normal c'est que j'aurais fait sans hésité... j'ai vraiment changé ..." Je disais la vérité, les crises de panique je connais et d'habitude je préfère me réfugier dans un mutisme latent... En même temps, ce n'est pas comme si j'avais des tonnes d'amis. Ou même des amis. Mon dieu, je ne devrai pas faire ce genre de constatations à une heure pareille et surtout pas dans ma salle de bain. "Hey question con... Où est-ce que tu te vois dans dix ans?"
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Billie & Harry - ... Is this a bad time?    Sam 14 Déc - 10:00

Octobre 2014 - 22h46

"Ca serait un peu redondant tu ne crois pas ?" Demanda-t-elle, sa voix résonnant dans son sourire. Harry l'étonnait, et l'avait toujours étonné. Elle ne s'était jamais fait trop d'illusion sur lui, elle avait entendu toute sorte de chose à son sujet, en avait même vu quelques unes en action… Mais le fait est qu'avec elle il était… Correct. Même plus que ça, il était charmant. "Et je commencerais par brillant avant toute chose, Harry. Le reste n'est que déclinaison." Au fond aujourd'hui peut être que ça n'avait aucune importance ce qu'elle pensait réellement de lui. Mais il avait les défaut qui suivent le génie, et habituellement il n'en avait rien à foutre. Ce qui était plutôt agréable en faite. "Non, je ne penses pas… Les psy ça ne sert à rien. Les amis c'est bien mieux." Eurk… Les psy… Elle avait détesté celui qu'on l'avait obligé à voir à la mort de ses parents. Puis à la mort de sa soeur… Et à la mort de son fiancé elle avait dit Fuck. Ne pas en parler c'est nettement mieux. "Tu commences ou tu veux… Si tu veux parler !" Ne jamais obliger. "Je suis content que tu l'aies fait. Le whisky c'est pas mal aussi… Mais attend moi si tu tiens vraiment à ouvrir la bouteille." Boire, de temps en temps, était agréable… C'était de toute façon agréable… Sauf peut être si l'on était alcoolique… Et encore.. Mais boire seul ? Not so much. Et la BAM. Putain Harry, tu as le don de faire angoisser les gens… Dans dix ans ? qu'est ce qu'elle était supposé dire. "Il y a une bonne réponse ou une mauvaise réponse à cette question ?" Elle avait commencé à se mordre nerveusement les ongles… "J'en sais rien… Un peu comme aujourd'hui.. En diplômé et avec River au collège je suppose…" La base quoi… Elle serait diplômé à la fin de l'année, et elle ne pouvait qu'imaginer que sa fille continuerait à grandir… "C'est ça qui te tracasses ?" Parce que si c'est ça, ça n'en vaut pas la peine… Dix ans… ils on le temps de venir…
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Billie & Harry - ... Is this a bad time?    Mar 17 Déc - 15:35

Octobre 2014 - 22h50

On est d'accord, à bas les psy. Mais des amis... Billie est-ce que j'ai l'air d'une personne équilibrée qui a des tonnes d'amis et qui est du genre à faire des confidences? Parler pour ne rien dire, je sais faire. Étaler ma science, oh que oui, je sais faire. Mais... là on parle d'être honnête et de dire la vérité. Avec le type qui a eu deux femmes et qui ne parle pas à la plupart de ses enfants. Je pousse un soupir, fatigué de ma propre bêtise dans le fond, une certaine partie de moi me conseillant vivement de raccrocher cette téléphone et de tout simplement considérer la bouteille de whisky. Est-ce que tu veux vraiment parler de toi et de ce que tu ressens Harry? Peut être, peut être que comme ça j'arriverai à me calmer et retourner travailler ou dormir. Ou même m'endormir sur mon travail semble être une bonne option dans ce cas présent. J'esquissai un sourire à la réponse de Billie, une réponse normale pour quelqu'un qui était déjà parent ... Et moi alors? "Hmm... J'en sais rien bonne question." Excellente question même, je me redresse un peu dans la baignoire, histoire de ne pas complètement tomber dedans... ce serait vraiment stupide, avant de répondre. "Mon anniversaire est en janvier tu sais... Enfin je crois que c'est un janvier, je veux dire j'ai tellement d'informations dans la tête que cela ne m'étonnerait même pas si je zappais celle-là." Je crois que c'est le 31 mais là encore, je ne suis certain de rien. Que les choses soient claires, je ne fête pas mon anniversaire, jamais, je trouve ça complètement stupide et redondant. Je veux dire pourquoi rappeler aux gens que je suis là seulement un jour de l'année quand je peux le faire tous les jours. Mais tout de même.... 40 ans. Peut être que je devrai faire quelque chose. "Bref tu sais quel âge je vais avoir Billie? Essaye un peu de deviner."
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Billie & Harry - ... Is this a bad time?    Ven 20 Déc - 18:00

Octobre 2014, 22H52

Billie était faite pour aider les autres. Petite elle se déguisait en fée… Mais ça c'était une autre histoire. Mais filer des coups de main, réconforter, compatir était une qualité de la blondinette, née pour faire ça on disait… Mais avec Harry ce n'était pas particulièrement simple… Peut être parce qu'il ne demandait pas vraiment d'aide, jamais, et que même là ou clairement ça n'allait pas, il était difficile de comprendre exactement ce qui clochait. Comment aider quelqu'un lorsqu'on ne sait même pas exactement par quoi commencer ? Bonne question… Billie ramait sérieusement. Elle respirait doucement, à rythme régulier, gardant une oreille attentive sur le baby phone. "C'est pas une bonne question et tu le sais… C'est la question inutile et flippante par excellence… Si ça se trouve on sera écrasé sous un piano d'ici dix ans." Oui. Sous un piano. Ca arrive… Enfin peut être pas, probablement pas. Mais à quoi penser à ça… La plus part du temps on ne veut pas savoir à quoi on ressemblera dans dix ans… Parce que savoir qu'on a peu changer nous déprimerait. Elle sourit étrangement à la remarque d'Harry, son anniversaire elle ne pouvait pas l'oublier. Pas parce que c'était l'éclate totale, le jour préféré de sa vie entière… Mais parce que ça avait été celui de Birdie… Et qu'on n'oubliait pas l'anniversaire de sa jumelle… C'était tout. "C'est écrit sur tes papiers d'identité en toute logique" dit-elle en souriant le taquinant légèrement, mais bien sûr un génie de sa trempe devait le savoir. Billie fronça les sourcils, essayant toujours de deviner quel était le problème d'Harry. Son âge ? C'était ça qui clochait son âge ? "Vu comme ça à l'air de te préoccuper… Je dirais 40… Tu fais beaucoup trop jeune pour faire 50." Elle chariait… "Je t'aurais facilement donner 35… Mais tu es directeur d'un hôpital… Et ça à l'air de te poser problème… Un soit disant cap à passer !" Elle disait ça légèrement de manière insensible, mais c'était surtout qu'elle se fichait de l'âge d'Harry. Il n'en était pas moins… Harry… Et d'un point de vu technique elle était sortit avec quelqu'un de l'âge d'Harry.. Pas sa meilleure idée dans la vie cela dit… "Tu peux me donner un indice, quelque chose qui me permettrait de te filer un coup de main, de te faire rire, de t'aider à te calmer ? Je sais que t'en as surement pas l'habitude… Mais pourquoi tu m'as appelé si tu ne veux pas de mon aide ?" C'était peut être un peu violent à dire… Quoiqu'elle n'y avait mis aucun ressentiment aucune méchanceté… Mais en même temps… 40 ans ou pas, crise ou pas, le monsieur allait parler ! Sinon elle n'avait pas que ça à faire… Ce qu'elle ne dirait pas.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Billie & Harry - ... Is this a bad time?    Jeu 16 Jan - 17:02

Octobre 2014 - 23h00

Elle avait raison, ce n'était définitivement pas le bon moment pour me poser ce genre de questions. La perspective de mourir écrasé sous un piano ne m'effrayait pas le moins du monde, d'une certaine manière, je trouvais cela presque réconfortant, je passe trop de temps à faire des plans pour l'année prochaine, pour les dix prochaines années... Je ne m'attarde pas vraiment sur le moment présent. Et est-ce que je suis en train de devenir philosophe? Probablement. Billie a deviné mon âge du premier cours, elle est décidément très douée. "Non 40 tu as vu juste... Mince, ça se voit à ce point-là?" À dire vrai, je m'étais toujours moqué de ce genre de détails... Mais bon, c'est vrai que quarante ans... Ça me paraît presque comme une éternité et je suis certain que si je ferme les yeux, je peux revoir avec précision la cuisine de mon ancien chez moi, ou même le salon ou ma mère avait l'habitude de donner des cours de mathématiques aux enfants du quartier. Non, ça ne peut pas déjà faire autant d'année... Rend toi à l'évidence Stone, tu es complètement rouillé. "Et je ne sais pas pourquoi je t'ai appelé, j'avais besoin d'entendre une voix familière je crois. Et oui je réalise à quel point ça fait cliché et niais mais tant pis... C'est dit alors maintenant c'est fait." Je ne suis pas du genre à avoir des regrets mais concernant cette conversation-là... Je vais me faire un plaisir de l'effacer de ma mémoire le plus rapidement possible et ce, sans même y réfléchir à deux fois. Mais je ne sais pas pourquoi, je continue de parler, ça doit être la voix rassurante de Billie ou quelque chose comme ça, parce que sinon, je ne sais pas comment expliquer le fait que je sois devenu un véritable moulin à paroles mais rien ne semble pouvoir m'arrêter. "Je pense que tu auras sans doute remarqué que je n'ai pas beaucoup d'amis... Si on fait une fête, je ne saurais même pas qui inviter au final. Mes deux ex-femmes ne peuvent plus me supporter, mes enfants doivent me détester, je croyais que j'étais ami avec Stefan mais bon... Quarante ans ça fait quand même beaucoup, je pourrais m'arrêter là." Et j'ai déjà foncé dans un mur avec ma voiture une fois, je peux le faire une seconde fois. Et sur ma tombe il y aura écrit quoi? Ci-gît Harry Stone, connard invétéré et génie adulé. Oui, ça a une certaine classe.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Billie & Harry - ... Is this a bad time?    Jeu 16 Jan - 23:26

Octobre 2014, 23h04

Billie n’était pas à l’aise. Enfin pas particulièrement. Elle n’avait jamais imaginé Harry vulnérable. Et de tout ses amis il était très clairement celui qu’elle ne pensait pas avoir besoin d’aider. Il fallait dire qu’Harry en imposait. Plus âgé, extrêmement bien conservé pour ne pas dire canon, absolument brillant, et riche avec ça, bien que ça est peut d’importance. Bien sûr on disait beaucoup de chose, qu’il était un connard, un enfoiré, une enflure. Billie lisait même ses problèmes relationnels parfois flagrant, mais dans l’ensemble il était l’archétype du mec qui avait réussit et qui ne regrettait jamais rien. «Non 40 tu as vu juste... Mince ça se voit à ce point là...» Billie sourit. Elle n’aurait peut être pas du. Non ça ne se voyait pas. Pas particulièrement. Mais elle n’était pas burne. «Non, pas vraiment. Tu fais plus jeune. Mais j’ai deviné... Tu semblais t’inquiéter de ton âge, et puis tu as suffisamment réussit pour avoir passer quelques années à travailler, et j’ai taper dans un chiffre rond...» Elle avait réfléchit en somme. Ce n’était pas bien compliqué. «La crise de la quarantaine quand même, pour toi c’est bien banale» dit-elle légèrement, sans aucun reproche, juste avec une affection latente dans la voix. «Et je ne sais pas pourquoi je t’ai appelé, j’avais besoin d’entendre une voix familière je crois. Et oui je réalise à quel point ça fait cliché et niais mais tant pis.. C’est dit alors maintenant c’est fait.» Billie ne pu réprimer un sourire. Venant de lui c’était particulièrement adorable. Et touchant. Niais certes. Mais touchant. Elle le soupçonnait de ne jamais faire autant preuve de niaiserie ou de gentillesse. «Je m’efforcerais d’avoir oublier demain si ça peut te rassurer.» Pas qu’il soit particulièrement du genre à se vouloir d’avoir parler comme ça. Juste qu’elle l’agacerait surement si elle se foutait de sa gueule à lui rappeler sans cesse. Quoique... Elle avait souvent l’impression d’avoir pas mal de passe droit avec lui. Il parla de ses amis... Ou plutôt de ses non amis. Billie hocha ses épaules doucement. «Si c’est faire une fête qui t’inquiète, je doute que tu es du mal à remplir une salle, ton nom suffira... Mais pour ce qui est des invitations amicales... J’espère que tu m’en réserves une... Je ne manquerais pas de t’inviter au mien...» Elle se garda bien de lui dire l’âge qu’elle aurait. Elle ne savait pas si c’était parce que généralement elle s’entourait de gens plus vieux, ou si c’est parce qu’elle avait un visage qui faisait gamine, mais elle avait l’impression de ne pas vieillir. C’était parfois pas plus mal, d’autre fois c’était plutôt agaçant, elle gagnerait en crédibilité avec un ou deux ans de plus sur le visage. Pour dire elle ne faisait même pas son âge. «Et tu vois, j’ai surement plus d’amis qu’il n’en faut... Je ne sais pas si c’est mieux... et j’ai l’impression d’en avoir autant de vivant que de...» mort elle allait dire... Peut être parce qu’elle s’entourait facilement, mais que seul les plus proches semblaient tomber comme des mouches, laissant toujours des vides plus grands qu’elle ne savait pas bien combler. Mais c’était glauque comme conversation. Elle ne voulait pas tomber sur se terrain miné. «Bref il paraît qu’on est ce qu’on est, et que si on aime pas, on a qu’à changer...» Phrase philosophique bonjour. Elle n’était pas à l’aise, clairement pas à l’aise, et elle ne savait pas trop comment réagir. Clairement. Elle avait surtout l’impression de mettre les pieds dans le plat.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Billie & Harry - ... Is this a bad time?    Lun 27 Jan - 21:25

Octobre 2014 - 23h08

Était-ce le bon moment pour de la philosopher? Probablement, pourtant cela ne m'empêchait pas de débattre du fond de ma baignoire. Qu'est-ce je peux dire, c'était soit ça, soit le whisky et je trouve que j'ai très bien choisi mon poison, je préfère largement entendre la voix de Billie. Elle a raison dans le fond, je ne devrai pas trop m'inquiéter pour ce genre de détail. Oui je me fais vieux et alors? Le monde ne tourne pas autour d'Harry Stone... Mon dieu c'est moi qui vient de dire ça? Oui, peut être que je suis véritablement malade et que la crise de panique n'était que le premier symptôme de toute une série... Un patron d'hôpital qui tombe gravement malade, quelle douce ironie. Je me redresse dans la baignoire histoire de ne pas compléter tomber, ce qui serait vraiment stupide avant de reprendre. "Je ne sais pas si je te l'ai déjà dit mais en fait... Je déteste les fêtes. Le monde tout ça, très peu pour moi. Le champagne, oui, ça vaut la peine de se déplacer mais pour le reste..." J'haussai les épaules, certes, Billie ne pouvait pas me voir, mais le ton était là, plus qu'évocateur. Harry Stone est en fait un grand agoraphobe caché derrière un mégalomane, lui même à l'abris derrière son American Express. La dite carte de crédit qui va permettre d'organiser la fête de l'année, je veux dire, mon appartement est quasiment vide les 3/4 du temps, je ne fais jamais la fête chez moi. Non, cela a toujours été une de mes règles, c'est chez les autres que je vais foutre le bordel et jamais chez moi. "Peut être un gâteau, oui, avec des tonnes de chocolat dessus, histoire de bien faire augmenter mon cholestérol." Est-ce que je suis en train de faire des plans pour ne véritable soirée? Il me semble bien, voilà des années que je n'ai pas fêté mon anniversaire... oh nostalgie quand tu nous tiens. Hors de question que je m'occupe de ce genre de détails cependant... Si je fais une fête, c'est juste un si, un ridicule et tout petit si..."Et ne t'inquiète pas, tu seras sur la liste des invités... Mais juste toi, interdiction de ramener un copain ou autre.... Je plaisante bien sûr." Je lâchai un rire nerveux, plus certain de ce que je disais à présent. "Ça se fait d'inviter ses ex femmes pour ses 40 ans ou pas?"
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Billie & Harry - ... Is this a bad time?    Mer 29 Jan - 10:12

Octobre 2014, 23h13

Billie se balançait doucement d'avant en arrière, jouant avec ses cheveux. Ne vous m'éprenez pas, elle aimait beaucoup Harry. De toute façon la question était surtout qui elle n'aimait pas. En la regardant on s'imaginait souvent qu'il fallait y aller plutôt fort pour se faire détester d'elle… La vérité était un peu plus compliqué que ça, mais clairement elle se fichait éperdument de tout ce qu'on pouvait penser sur les gens. Et elle l'aimait bien, voilà tout. Après bien sûr elle aurait plus besoin de travailler que de rester des heures aux téléphones à essayé de rassurer quelqu'un qui ne parle pas vraiment de ses problèmes… Mais elle ne ronchonnait pas. Elle se leva momentanément pour aller surveiller River qui dormait profondément. Elle sourit à nouveau avant de l'entendre parler.  "Je ne sais pas si je te l'ai déjà dit mais en fait... Je déteste les fêtes. Le monde tout ça, très peu pour moi. Le champagne, oui, ça vaut la peine de se déplacer mais pour le reste…" Harry était un phénomène. Peut être était-ce ça qu'elle aimait. Elle fit une pause, laissant seulement filtrer sa respiration régulière à travers le combiné. "Et donc tu fais un effort de supporter le monde pour venir me voir jouer ? Je dois être flattée ?" dit-elle doucement en souriant. Ou alors il n'aimait seulement pas les fêtes qui étaient en son honneur. Après il était possible qu'il y ait plus de monde pour lui que pour elle et son groupe. Le Jazz n'était pas non plus la musique la plus en vogue du moment. Enfin tout dépendait ou. La ville de la Nouvelle Orléans la réclamait depuis un moment lui promettant le concert le plus chargé de son histoire… Mais elle n'osait pas y retourner, trop tôt encore. "Il ne faut se priver de rien" répondit-elle à son envie de péter ses niveaux de cholestérol… De toute façon Harry n'avait surement pas la vie la plus saine du monde. Elle rigola étonnée à la suite. Elle leva les yeux aux ciels. Dans la mesure ou elle ne saurait pas qui emmener elle n'emmènerait personne. "Tu me connais… Je viendrais seule, et je me ferais des copains sur place." Billie au contraire aimant le monde, ne plus s'entendre parler, se sentir disparaître au milieu de rire, d'une musique peut être un peu forte et d'une ambiance festive. Elle fut d'autant plus étonné de sa dernière question. Elle resta un moment silencieuse, essayant de jauger le ton qu'Harry avait pu entamer. "Je suppose que c'est toi qui voit… Tout dépend de ce qu'elles risquent de te faire subir… Et de tes relations avec elles…" Parce que si les relations n'étaient pas plus que cordiale, c'était du masochisme. "Mais tu es hommes à révolutionner ce qui se fait ou ne se fait pas." dit-elle souriante, se demandant si son étirement de lèvre s'entendait dans le téléphone.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Billie & Harry - ... Is this a bad time?    Sam 8 Fév - 22:07

Octobre 2014 - 23h16

« Oui ma chère Billie tu devrais te sentir très flattée même… » Je lui révélai avec un sourire aux lèvres… Eh oui, Harry Stone, timide, c’est risible quand on sait que je suis toujours le premier à me mettre en avant et à faire le pitre pour amuser la galerie. Quand est-ce que j’ai commencé? Oh c’est simple, quand j’étais à l’université, se retrouver sur le campus de Yale à seulement 14 ans n’est certainement pas le meilleur moyen du monde pour s’intégrer mais bon… Je ne suis pas du genre à me laisser abattre et sur le campus rempli de génie tout comme moi, j’ai tout simplement su trouver ma place en ouvrant… Ma grande gueule tout simplement. Et dire que l’université était censée me discipliner ça a fait tout le contraire et quelque part on peut dire que c’est Yale qui a créé le monstre que je suis aujourd’hui, pour le meilleur et pour le pire. J’aimais bien la façon dont Billie parlait de moi, cependant, elle se livrait à un jeu dangereux, complimenter Harry Stone était une très mauvaise idée, je risquais très certainement d’y prendre goût et appeler Billie dès que la déprime pointe le bout de son nez et ce à peu près toute les trois heures… Non j’exagère. Moi un révolutionnaire? Non pas tellement. « Et je ne dirais pas ça, je suis le genre d’homme à ne pas du tout savoir ce qui se fait ou pas pour être honnête… » C’est simple, je mets tout le temps les pieds dans le plat, que ce soit voulu ou pas d’ailleurs… Je pousse un soupir essayant d’imaginer Fiona et Kit Kat, ma deuxième femme dans la même pièce. Un cocktail explosif et puis Fiona, la mère de Magdalena, voudra certainement me mettre une gif ou… plutôt des centaines. « Ma première femme m’en veut parce que je l’ai abandonné, mais pour ma défense, je suis parti parce qu’elle pensait que je la trompais, ce qui est complètement faux… Une fois que j’ai eu la bague au doigt j’ai arrêté de faire des conneries … et ma deuxième femme… Eh bien je crois qu’elle a pas compris que tout ceci n’était pas fait pour moi tout simplement… » Autre soupir. Regrets? Probablement, c’est la première fois de ma vie que ce genre de chose m’arrive. Le seul point positif dans tout ça c’est que j’ai retrouvé mon souffle et que je suis un peu plus détendu qu’au début de ma conversation avec Billie… Et si je sortais de cette baignoire? Ce serait une très bonne idée. « Peut être que Kit Kat avait raison au final, tout ça ce n’est pas fait pour moi… »  Je laissai échapper avant de me redresser.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Billie & Harry - ... Is this a bad time?    Lun 17 Fév - 15:35

Octobre 2014, 23h20

« Oui ma chère Billie tu devrais te sentir très flattée même… » Billie sourit. Harry ne peut peut être pas l'entendre. Mais elle sourit. Elle est flattée. Très. Elle pourrait rougir. « Merci » souffla-t-elle dans le téléphone, doucement. Merci de beaucoup de chose qu'il ne pourrait pas comprendre, qu'il ne voudrait surement pas comprendre. Juste merci, il en faisait ce qu'il voulait, c'était un cadeau. « Et je ne dirais pas ça, je suis le genre d’homme à ne pas du tout savoir ce qui se fait ou pas pour être honnête… » Qui savait ? Pas elle très certainement. Elle avait observé certaines moeurs. On lui en avait inculquée, elle en avait trouvé par elle même. Comme tout le monde en somme. Elle n'était pas mieux que d'autre. « Qui n'est pas de ce genre d'homme Harry ? » dit-elle l'air de dire, prend le compliment que je te fais et ne rechigne pas. Après tout, recevait-il si souvent une pluie de compliment aussi sincère ? Peut être que oui, peut être que non, peut être qu'ils étaient suivie d'une pluie de baffe. La tête en arrière tout en se balançant sur sa chaise elle écoutait ce qu'Harry avait à lui dire, la respiration calme qui soulevait paisiblement sa poitrine. Elle souriait doucement. Peut être qu'elle trouverait ça amusant de rencontrer ses ex-femmes, pour voir qu'elle était son genre de femme… Enfin son genre de femme à marier bien sûr… Parce qu'autrement tout le monde devait être son genre de femme… Ou presque. « Peut être que Kit Kat avait raison au final, tout ça ce n’est pas fait pour moi… » Billie ferma les yeux dans un sourire. Peut être. Peut être pas. On s'en fou. « Ca n'a pas d'importance Harry, c'est fait pour toi si tu le veux, si tu ne le veux pas alors… Alors rien Harry. » dit-elle en souriant. Rien… C'était aussi simple que ça. Pas de tant pis, pas de dommage. C'était simplement comme il le sentait. « Ta vie est à propos de toi tu sais, un peu des autres aussi, mais surtout de toi. De toi avec les autres aussi… Mais tu fais ce que tu veux… Et si tu veux avoir tes ex-femme à ton anniversaire invite les… Elles viendront si elles veulent. » Et si ça ce passe mal… Il y aura bien quelqu'un pour gérer la crise. Elle même veut bien s'en occuper s'il le faut.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Billie & Harry - ... Is this a bad time?    Sam 15 Mar - 5:40

Octobre 2014, 23h25

Je crois que j'ai véritablement réussi à me calmer. Peut être que Billie a des pouvoirs magiques au final, ou alors que c'est l'absence d'alcool dans mon système? On ne le saura jamais. Non jamais, car s'il y a bien des moments que je choisis volontairement d'oublier, je crois que celui-ci va en faire parti. Je sais pas, qu'est-ce que je fabrique dans ma baignoire pour commencer? Non pas de doute, si on me demande les détails de cette soirée je vais tout simplement tout nier en boucle, mais bon même moi je ne peux pas nier que Billie a une voix plutôt rassurante et qu'elle semble trouver les bons mots. J'en connais plein qui m'aurait déjà raccroché au nez. Dieu merci, Billie n'était pas de ceux là. "Ça a l'air tellement simple quand tu le dis, dommage que ce ne soit pas aussi simple en pratique pas vrai?" Je m'essaye à la plaisanterie et à l'humour maintenant? Ça ne me ressemble pas, je commence à m'étonner moi-même... Peu importe, je crois qu'il commence à se faire tard, oui 23h c'est beaucoup pour un type qui a recommencé à dormir normalement il y a seulement quelques mois de cela. "Quoi que je fasse ou pas pour mon anniversaire, tu seras sans doute la première au courant, mais ça m'étonnerait que je sois d'humeur à faire quoi que ce soit." Pas besoin de sortir les bougies ou même de faire la fête pour les 40 ans d'Harry Stone, et puis quoi encore, Maggie qui vient me souhaiter joyeux anniversaire? Non ça serait vraiment le monde à l'envers. "Je ne devrais vraiment pas te déranger plus longtemps." Je dis simplement en finissant par sortir de cette fameuse baignoire.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Billie & Harry - ... Is this a bad time?    Sam 15 Mar - 22:53

Octobre 2014, 23h30

Elle était presque contente qu'il l'ait appelé. Ca voulait dire quelque chose, pour elle, qu'il l'appelle. Elle était contente de pouvoir l'aider. D'être utile. Toujours. "Ça a l'air tellement simple quand tu le dis, dommage que ce ne soit pas aussi simple en pratique pas vrai?" Elle haussa les épaules derrière le combiné, ne comprenant pas vraiment l'humour teintant derrière la phrase. S'il y avait bien une notion qui échappait complètement à Billie c'était la notion de simplicité. Elle réfléchissait rarement de la manière. "C'est simple si on le veut je supposes." Elle supposait mal. Enfin peut être pas tout à fait. Mais si elle se donnait l'impression que sa vie était si simple, c'est aussi parce qu'elle enterrait beaucoup de chose, qu'elle évitait tout ce qui pouvait être un temps soit peu compliqué. Sans réellement s'en rendre compte. "Tant que tu ne m'interdis pas de te le fêter." dit-elle dans un sourire. Il avait l'air d'être plus calme. C'était rassurant. il allait peut être vraiment bien. "Je ne devrais vraiment pas te déranger plus longtemps." Elle sourit. Elle se doutait que ce n'était qu'une formule de politesse, et qu'il devait savoir qu'il ne la dérangeait pas vraiment. Mais tout de même. "Prends soin de toi Harry, et tu sais que tu ne me déranges jamais." Jamais, toujours, c'était le genre de mot qu'elle employait trop, peut être qu'au final il perdait un peu de leur sens. Mais elle les pensait généralement. Lorsqu'elle fut persuadée par le silence qu'il était près à raccrocher. Elle finit. "J't'embrasse, bonne soirée." Ou bonne nuit. Peut importe. Elle raccrocha doucement le téléphone, avant de se pencher vers ses dossiers. Elle n'avait pas particulièrement envie de s'y mettre. Elle allait peut être composer un peu avant.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Billie & Harry - ... Is this a bad time?    

Revenir en haut Aller en bas
 

Billie & Harry - ... Is this a bad time?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Seize the Time!An essay by Cynthia McKinneySeptember 19, 2008
» Harry Vederchi [Pouffy]
» Harry Potter Et La Coupe De Feu
» Harry Potter [Gryffondor, 5ème année]
» Le survivant, alias Harry Trouble
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
♫ Modern Family :: DANS LE GRENIER :: Archives rps-