AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Il est temps qu'on parle / Rozexie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

▐ PAROLES : 777
▐ DATE D'ARRIVEE : 25/11/2013
Frère jumeau inconnu de Mason A. Wellington, décédé.
▐ AGE : 28 yo
▐ OCCUPATION : Plombier
▐ LES SENTIMENTS : Ils se trouvent en dessous de ma ceinture
▐ POINTS : 259
MessageSujet: Il est temps qu'on parle / Rozexie   Dim 8 Déc - 4:42




Il est temps qu'on parle

"Comment tu peux aller dans un sauna alors que tu travailles dans le feu toute la journée ?" Je voyais la vanne arriver d'ici, il me la sortait... A chaque fois en fait mais tournée différemment. En fait je m'étais liée d'amitié avec un mec du service du spa depuis que j'y allais, la première fois j'étais un peu réticente puis finalement je crois que j'apprécie de plus en plus. Le seul truc que Percy me reproche c'est de ne jamais prévenir à l'avance et de débarquer à l'improviste mais ce n'est pas possible pour moi de me dire demain j'irais à tel endroit faire ceci cela car ce n'est pas parce que j'en ai envie aujourd'hui que j'en aurais envie demain. Alors j'y allais quand j'en avais envie et bien sûr quand je n'avais rien à faire ça va de sois. Et s'il me reproche ça c'est parce que ça l'amuse de jouer mon membre du personnel attitré. En fait vu comme ça on pourrait croire que Percy a des vues sur moi mais ce n'est en aucun cas vrai, lui et moi nous sommes amis et ça ne va pas plus loin. J'arrive au spa en début d'après midi et je suis la première étonnée quand il me saute dessus non pas pour me faire la remarque que j'attendais mais pour me dire que mon amie d'enfance était la. Percy avait regardé les photos de mon portable et la personne qu'on y voyait le plus était sans aucun doute Lexie, j'avais même des photos de nous deux petites c'est pour vous dire. Mais depuis quand se mettait-il à jouer les espions lui ? Enfin je n'allais pas lui reprocher parce que si Lexie était bel et bien la c'était pour moi le moment idéal pour une tentative d'échange de paroles, ce qui n'était pas encore gagné la connaissant mais je n'étais pas non plus quelqu'un qu'elle avait connus deux jours auparavant en boite alors je pense que j'ai plus de chance qu'un bon nombre de personne de renouer les liens avec elle. Vu le temps qu'elle ne m'a pas adressé la parole je n'ose même pas imaginer ce que ça donne avec d'autres personnes qu'elle connait moins.

Une fois en serviette je me dirigeais vers la cabane que Percy m'avait indiqué et entrais pour effectivement constater que c'était Lexie et elle était seule c'était donc réellement un moment propice . Je me retourne en fermant la porte et la verrouille, je veux pouvoir être tranquille avec elle et je ne veux pas non plus qu'elle parte dès que je m'approcherais d'elle. "Il serait peut-être temps que l'on parle tu ne crois pas ?" Surtout qu'elle devait crever d'envie de me balancer tout ce qu'elle pensait à la figure, elle avait d'ailleurs sûrement plus besoin de le dire que moi de l'entendre puisque je savais déjà d'où venait le problème bien qu'elle ne m'ai rien dit. Je m'asseyais sur le banc perpendiculaire aussi et appuyait mon dos contre le mur en bois. J'avais sauté tout ce qui était formule de politesse pas par mauvaise éducation mais la ça n'aurait strictement servis à rien, et puis si elle me reprenait au moins elle dirait quelque chose. Je la regardais silencieuse, ça me foutais mal de ne plus échanger un mot avec elle, une discussion c'est censé aller dans les deux sens non ? "Exprimes toi un peu, cris moi dessus si tu en as envie mais tu ne vas quand même pas me faire croire que tu vas encore tenir ta langue pendant plusieurs mois !" Et même si je dois finir comme un rôti je ne sortirais pas d'ici sans avoir réussis à lui faire décrocher un mot, c'était claire. Lexie était ma meilleure amie et elle le resterait probablement toujours et ça peu importe les petits ou gros accrochage que l'on peut avoir.

© Belzébuth

_________________
...




Dernière édition par Rozen M. Everdeen le Sam 8 Mar - 3:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tag-gallery.e-monsite.com/
avatar

▐ PAROLES : 3620
▐ DATE D'ARRIVEE : 01/11/2011

▐ AGE : 25 ans
▐ OCCUPATION : Avocate
▐ LES SENTIMENTS : composante de l'émotion qui implique les fonctions cognitives de l'organisme, la manière d'apprécier
▐ POINTS : 341
MessageSujet: Re: Il est temps qu'on parle / Rozexie   Jeu 9 Jan - 15:12


Il est temps qu'on parle

On pense toujours que le pire réside dans ses études, qu’on nous donne tellement de choses à ingurgiter qu’on finit par en faire une overdose, qu’on nous stresse à un tel point que l’on finit par développer de l’eczéma sur la moindre petite parcelle d’épiderme, on est sûr que l’on finira mort et retrouvé sous des montagnes de livres et pages diverses sorties d’internet… Mais ça c’était avant… Avant que l’on entre dans le monde du travail, le vrai, et que l’on constate à quel point il était bien plus facile de constitution un mémoire de cent cinquante pages sur un sujet traité par un type mort depuis des lustres vivant dans le fin fonds de la campagne profonde, et ayant laissé pour seul écrit un pauvre post-it ! Oui cela semblait bien plus simple ! Cela faisait à peine quelques mois qu’elle était devenue officiellement avocate, et elle qui se plaignait de l’ennui de certains jours… Elle n’arrivait plus à dire quand est-ce qu’elle avait eu une nuit de plus de quatre heures de sommeil, ainsi qu’un week-end entier ! Que dire de son téléphone ? Il fut un temps où il était à la limite de la greffe sur son bras, et maintenant c’était à peine s’il n’avait pas rencontré le mur une bonne dizaine de fois. Il paraissait qu’elle était douée… Certes elle le savait déjà, mais elle aurait préféré que d’autres le soit aussi, parfois elle avait l’impression qu’elle était la seule à avoir mérité son diplôme de droit ! Il y avait bien sûr quelques exceptions dans le cabinet pour qui elle travaillait maintenant, mais ils pouvaient se compter sur les doigts d’une main…

Travailler avec eux étaient une partie de plaisir par contre les autres… Comment expliquer… Disons simplement que ils ont vite déchantés en pensant qu’elle était une femme douce délicate et qui, parce qu’elle était nouvelle, se contenterait d’hocher la tête docilement et de dire amen à tout ce qu’ils diraient… Très mauvaise pioche… Pour tout cela et ce qui restait à venir, elle avait besoin de souffler, de se prendre une journée pour elle, égoïstement c’était ça, mais mieux valait cela qu’elle commence à en prendre un pour taper sur l’autre, ce qui ne tarderait pas à arriver c’était une évidence. Coiffure, manucure massage et SPA, un programme qui lui convenait parfaitement. Dès l’instant où elle entra dans le SPA elle se sentit comme… Presque libre pourrait-on dire, elle sentait juste qu’elle faisait enfin quelque chose pour elle parce qu’elle le voulait et qu’importe que le monde soit menacé d’une destruction imminente, elle ne changerait en rien ses plans ! Son moment de plénitude arriva lorsqu’elle se posa en serviette dans le sauna, savourant l’air chaud entrant dans ses poumons comme signe qu’elle était bien ici. Elle ne prit même pas la peine d’ouvrir les yeux en entendant quelqu’un entrer, après tout c’était un lieu public non ? Et puis surtout elle n’en avait strictement rien à faire, et au contraire c’était là la meilleure des techniques, au moins personne ne viendrait l’ennuyer en se présentant et racontant sa vie ! Elle n’avait jamais compris ce principe, après tout elle n’était pas psychologue et encore moins payé pour faire semblant de s’intéresser à ce que son interlocuteur lui disait… Alors la technique du « je dors foutez moi la paix » marchait à tous les coups.

« Il serait peut-être temps que l'on parle tu ne crois pas ? » Par pitié faites que c’était une hallucination auditive faire par le fait qu’elle s’était endormie ou autre, rien qu’un rêve un simple rêve… S’il vous plait s’il vous plait s’il vous… Ah bah non elle venait d’ouvrir les yeux et il y avait effectivement Rozen devant elle. Rozen aka son ex meilleure amie. Il est vrai que dit comme ça cela faisait assez cour de récréation, mais il y avait bien plus qu’une simple querelle de piquage de goûter, il y avait trahison suprême… Du point de vue de Lexie bien évidement, et malgré les efforts que faisait Mason pour essayer de la raisonner et lui faire voir les choses sous un autre angle. Ce n’était pas parce qu’il y avait un contact visuel qu’elle allait ouvrir la bouche pour autant, non elle resterait campé sur ses positions comme la tête de mule qu’elle était ! « Exprimes toi un peu, cris moi dessus si tu en as envie mais tu ne vas quand même pas me faire croire que tu vas encore tenir ta langue pendant plusieurs mois ! » Cela sonnait presque comme un défi à écouter ça, elle pourrait bien le faire juste par esprit de contradiction et simplement parce qu’en face de la définition du mot chieuse il y avait son prénom ! Elle avait tout de même un certain conflit intérieur résident dans le fait que sa meilleure amie lui manquait. Même si elle ne le reconnaîtrait nullement à voix haute. Après tout elles se connaissaient depuis tellement longtemps, et surtout elles avaient traversé tellement de chose ensemble… Ah ego quand tu nous tiens…

Enfin Lexie connaissait plus que bien Rozen et si déjà de base, elle, elle était entêtée, ce n’était rien à côté de Rozen ! Il suffisait de savoir le métier qu’elle faisait et de la voir à l’œuvre ! Même si elle a reçu l’ordre de sortir d’une maison en flamme elle ira le chercher ce putain de chat coincé dans le grenier ! Alors elle savait pertinemment qu’elle mourrait de déshydratation bien avant que Rozen n’ait cédé à la moindre demande de sortie ! Lexie soupira se calant un peu mieux sur ce banc de bois. « Je ne vois pas pourquoi je ma fatiguerais pour quelqu’un qui n’en vaut pas la peine ! » L’amabilité à l’état pur c’était une évidence. « Je n’ai pas le temps pour ça ». Ouais mais elle pourrait le prendre aussi, mais non… C’était mieux de jouer la carte de l’impassibilité et de continuer dans son mutisme et sa rancune qui rythmait leurs entrevues. « Je n’ai rien à ajouter sur ce que je t’ai déjà dit Everdeen et cette situation me convient parfaitement » bien sûr et les requins mangent des bananes ! « Alors le mieux tu ouvres cette porte et tu changes de cabane, on fera comme si on ne s’est pas vu ! » Là c’était la situation « je mérite des baffes et je tends la joue ».



© fiche créée par ell


_________________

    Here I am, rock you like a hurricane... My body is burning, it starts to shout desire is coming. It breaks out loud, lust is in cages, till storm breaks loose... Just have to make it with someone I choose. The night is calling I have to go... The wolf is hungry, he runs the show, he's licking his lips, he's ready to win. On the hunt tonight... For love at first sting... Here I am, rock you like a hurricane...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blondiesweety.e-monsite.com/
avatar

▐ PAROLES : 777
▐ DATE D'ARRIVEE : 25/11/2013
Frère jumeau inconnu de Mason A. Wellington, décédé.
▐ AGE : 28 yo
▐ OCCUPATION : Plombier
▐ LES SENTIMENTS : Ils se trouvent en dessous de ma ceinture
▐ POINTS : 259
MessageSujet: Re: Il est temps qu'on parle / Rozexie   Dim 26 Jan - 13:20




Il est temps qu'on parle

Savoir Lexie ici en même temps que moi, qu'aucune de nous ne soit en train de travailler était non seulement un sacrés hasard mais aussi une chance à ne pas manquer, c'était l'occasion parfaite et puis vu que j'avais pris la liberté de fermer la porte à clé personne ne viendrait nous déranger. Ben oui ça aurait vraiment merdique si en pleine discussion quelqu'un débarquait et s'asseyait tranquillement... Je m'imagine déjà la scène, et je suis presque convaincue que Lexie pourrait en profiter pour sortir alors non ! Il en était hors de question, Lexie allait rester ici et moi aussi et ça tant que je n'aurais pas eu le droit à une vrai discussion et par la j'entend une discussion qui fait avancer les choses et non du blabla pour rien dire ou me répéter ce que je sais déjà même si ça allait probablement commencer par la. Quand je suis entrée dans la cabane elle avait les yeux fermés. Je la connait très bien et ça ça veut dire laisses moi tranquille seulement c'était moi, pas de chance, elle allait devoir parler et commencer par ouvrir les yeux, ce qu'elle fit après ma première phrase, sûrement pour s'assurer que c'était bien moi. Et oui ça l'était, ce qui signifiait qu'elle n'aurait pas sa tranquillité.

Bien sûr elle ne répondit pas, je n'en attendait pas moins, ce pourquoi je repris. Après tout si elle sortait toute la rage et la haine qu'elle avait sûr le cœur contre moi ça l'aiderait peut-être à mieux parler après. Enfin rage, haine... Jalousie oui ! C'était surtout ça ! Même si on passait une mauvaise période nous deux en ce moment, tout ça avait au moins eu le mérite de lui ouvrir les yeux et de la faire se bouger le cul pour Mason. D'un côté ça avait servit à quelque chose mais je vous mentirais si je vous disais que toute cette histoire ne me gâche pas certaines soirées quand je suis toute seule chez moi. « Je ne vois pas pourquoi je ma fatiguerais pour quelqu’un qui n’en vaut pas la peine ! » Alors ça fallait s'y attendre mais première victoire ! Elle avait parler ! Je ne sais pas depuis combien de temps je n'avais pas entendus sa voix mais ça me semblait très long. "Peut-être parce que tu ne cherches pas à voir pourquoi" Et puis je lui avais laissé assez de temps pour se reposer alors elle allait se fatiguer un peu pour moi, ce n'était pas comme si on était rien l'une pour l'autre, même après ça, tout ne pouvais pas avoir disparut, ce n'était tout simplement pas possible. Histoire de continuer sur la même pente elle ajouta « Je n’ai pas le temps pour ça » La bonne blague ! Et c'est qui qui était en train de se prélasser avant que j'arrive à ne rien faire du tout ? "On a tout le temps la, on a même toute la journée s'il le faut, en ce moment il n'y a rien de plus important que le fait de devoir parler toute les deux alors le reste attendra." Ce moment était à nous et à personne d'autre, j’estime avoir le droit d'être égoïste avec Lexie que je considère toujours comme ma meilleure amie. « Je n’ai rien à ajouter sur ce que je t’ai déjà dit Everdeen et cette situation me convient parfaitement » "Ce que tu m'as dis ?" Elle veut parler des trois mots qu'elle m'a adressé depuis ? Façon de parler. Non ça n'allait certainement pas s'arrêter à ça, il en était hors de question, je ne savais même pas pourquoi elle prenait la peine d'essayer, elle savait parfaitement bien que je ne me satisferais pas de ça.Mais la fin de la phrase était encore plus hallucinante que le reste, je vais finir par penser qu'elle me prend pour une idiote. Je croisais les bras. La il n'y avait vraiment qu'un mot qui me venait à l'esprit "Menteuse" La situation ne pouvait pas lui convenir tout comme pour moi. « Alors le mieux tu ouvres cette porte et tu changes de cabane, on fera comme si on ne s’est pas vu ! » On ne la changera jamais celle la, c'est une certitude mais même si son caractère à coucher dehors se retourne contre moi aujourd'hui je ne veux pas qu'elle change? Après tout si on s'entend si bien depuis toute ses années c'est que ça colle très bien en étant comme on est. Cependant une fois de plus elle parlait dans le vide, je ne sortirais pas, comme je l'avais dis, on avait toute la journée ! Sur ce je m'assis et laissai ma tête se tourner sur le côté pour regarder Lexie. "Alors vous en êtes où avec Mason ?" Oui exactement j'allais faire comme si on était en pleine conversation normale, ça la ferait peut-être réagir différemment même si elle devait s'énerver, de toute façon le passage engueulade me semblait inévitable alors autant qu'il arrive le plus vite possible puisque plus vite il arrivera plus vite il se terminera et si on arrive à l'éviter, si on arrive à avoir cette vrai conversation que je souhaite sans passer par la je serais agréablement surprise.

© Belzébuth

_________________
...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tag-gallery.e-monsite.com/
avatar

▐ PAROLES : 3620
▐ DATE D'ARRIVEE : 01/11/2011

▐ AGE : 25 ans
▐ OCCUPATION : Avocate
▐ LES SENTIMENTS : composante de l'émotion qui implique les fonctions cognitives de l'organisme, la manière d'apprécier
▐ POINTS : 341
MessageSujet: Re: Il est temps qu'on parle / Rozexie   Mer 26 Fév - 16:32


Il est temps qu'on parle

« Peut-être parce que tu ne cherches pas à voir pourquoi » Mais si elle avait bien vu… Dans sa tête ! C’était parfaitement clair net et précis elle n’avait nullement besoin de plus, elle ne le cherchait pas le moins du monde. Il fallait reconnaitre qu’il était toujours plus simple de désigner un coupable plutôt que de se poser les bonnes questions et surtout s’interroger sur soi… La faute des autres, la meilleure excuse valable qui ne fut jamais inventée ! « On a tout le temps la, on a même toute la journée s'il le faut, en ce moment il n'y a rien de plus important que le fait de devoir parler toute les deux alors le reste attendra. » Pourquoi était-elle venue au SPA déjà ? Ah oui profiter d’une bonne journée de répit pour s’occuper d’elle, de elle et oh encore de elle ! Pourquoi parler ? Pourquoi maintenant ? Cela n’aurait-il pas pu attendre le lendemain ? C’était une excellente idée, elle travaillait demain en plus, c’était parfait pour une nouvelle fois esquiver tout cela et reporter encore et toujours. « Ce que tu m'as dis ? » Bon un point pour Rozen, il était vrai que Lexie s’était complaît dans son mutisme, au départ il ne s’agissait que de faire passer la pilule et tenter de digérer cette « trahison », du moins comme elle, l’avait ressenti, et puis après il était plus facile de jouer ainsi au jeu du « tu me parles mais je ne te réponds pas ». Elle devait reconnaitre tout de même que pas une fois Rozen ne s’était démontée et elle était revenue à la charge encore et encore, cela montrait bien qu’elle tenait à son amie ? Oui Lexie l’entendait mais ne préférait pas le voir ! Ce n’était nullement qu’elle y était insensible, au contraire, au fin fond de sa raison cela marqué des points dans le sens d’arrêter de faire sa tête de mule et d’aller voir Rozen.

Mais ce n’était pas pour rien qu’elle était une chieuse dans toute sa splendeur ! « Menteuse » Lexie lui adressa pour toute réponse un regard bien pesé, bien senti, le genre « moi une menteuse ? Jamais ! » ah non elle le pensait vraiment, elle ne mentait pas, elle ne disait simplement que ce qu’elle voulait c’était là la nuance ! Et donc comme elle disait ce qu’elle voulait elle ne disait que la vérité, c’était d’une logique imparable et- tellement élémentaire… Elle avait cru qu’elle avait gagné, que Rozen allait finir par partir, après tout elle ne disait plus rien, s’auto-proclamé satisfaite des paroles qu’elle lui avait adressé, elle avait fait son quota pour au moins les deux millénaires à venir ! « Alors vous en êtes où avec Mason ? » Oh le retour de bâton dans la gueule lorsqu’on ne s’y attendait pas du tout ! « Qu’est-ce que ça peut bien te foutre ? » Alors oui c’était sorti du fond du cœur et plutôt une attitude parfaitement défensive et primitive, celui-là elle ne l’avait pas vu venir ! Cela venait d’avoir l’effet d’une énorme douche froide, et en même temps… Elle trouvait ça hilarant… Si drôle qu’elle ne put réprimer un léger rire, puis un autre qui s’enchaina avec un fou rire qu’elle n’arrivait tout simplement pas à retenir et contenir. C’était totalement idiot, elle était censée être énervée voire même plus mais… On parlait de Rozen ! Une amitié de très longue date avec qui elle avait vécu énormément de chose, et surtout la seule à la connaitre parfaitement, y compris la brèche dans lesquelles s’engouffrer pour faire tomber son masque d’impassibilité et de reine des glaces. Elle n’avait jamais réussi à être longtemps en froid avec elle, il fallait dire qu’elles ne s’étaient jamais vraiment pris le bec non plus.

La raison pour laquelle elle l’avait esquivé jusque-là était bien qu’elle savait que Rozen finirait par faire paraitre cette situation ridicule et tout balayer d’un revers de la main, de lui montrer à quel point tout cela était ridicule, et surtout lui mettre devant le nez qu’elle avait été simplement jalouse parce qu’elle tenait à Mason, chose qu’elle n’aurait jamais voulu reconnaitre ! Lexie s’éventa avec sa main, reprenant son souffle. « Je t’accorde un point Everdeen, celle-là… J’aurais tout envisagé sauf cette remarque ! » Elle remonta ses cheveux « Maintenant je pourrais dire n’importe quoi cela n’aurait plus aucune crédibilité ! ». Il était vrai qu’elle venait de passer du tout au tout, quelques minutes avant elle l’aurait étripé et là elle n’avait qu’une envie rattraper le temps perdu et repartir comme en 40 ! Finalement, maintenant elle trouvait que tout cela, était d’une débilité maladive, digne d’une querelle de cour de récréation de maternelle, et encore c’était généreux. « D’où, mais d’où te viennent ce genre de sortie qui font que à chaque fois tu dédramatises une situation… J’arrive jamais à t’en vouloir pourtant j’essaye et crois moi j’y ai mis du cœur à l’ouvrage… Mais non… Une phrase, une seule et unique remarque et voilà j’ai l’impression que… Non je sens que je suis vraiment partie loin cette fois… » Elle se tourna vers Rozen « Je te déteste Everdeen, pour tout ce côté positif et optimiste, je te déteste vraiment, ça ne se voit pas sur ma tête mais c’est vrai ! ». Crédibilité zéro mais tout était normal bien sûr…



© fiche créée par ell


_________________

    Here I am, rock you like a hurricane... My body is burning, it starts to shout desire is coming. It breaks out loud, lust is in cages, till storm breaks loose... Just have to make it with someone I choose. The night is calling I have to go... The wolf is hungry, he runs the show, he's licking his lips, he's ready to win. On the hunt tonight... For love at first sting... Here I am, rock you like a hurricane...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blondiesweety.e-monsite.com/
avatar

▐ PAROLES : 777
▐ DATE D'ARRIVEE : 25/11/2013
Frère jumeau inconnu de Mason A. Wellington, décédé.
▐ AGE : 28 yo
▐ OCCUPATION : Plombier
▐ LES SENTIMENTS : Ils se trouvent en dessous de ma ceinture
▐ POINTS : 259
MessageSujet: Re: Il est temps qu'on parle / Rozexie   Jeu 27 Fév - 3:06




Il est temps qu'on parle

« Qu’est-ce que ça peut bien te foutre ? » J'haussais un sourcil, elle nous sortais du grand Lexie la ! Surtout qu'elle connaissait très bien la réponse, j'en avais tout à foutre, j'étais probablement même une des personnes au monde à en avoir le plus à foutre. En tout cas c'était sortit tout seul, rien d'étonnant en fait mais ce qui par contre fut étonnant c'est ce qui s'est passé juste après. Vous me croirez si je vous dis que Lexie vient de lâcher un petit rire, puis un autre et a finit par partir dans un fou rire ?  En fait en la voyant et l'entendant rire mon sourire à commencé par s'élargir et ensuite je n'ai pas pu résister non plus à mon envie de rire, c'est tellement communicatif ! Et puis pour le coup c'est un rire qui vient du cœur ! Non franchement je dois bien avouer que je ne m'y attendais vraiment pas ! On aurait dit la Lexie et la Rozen de 10 et 11 ans qui éclatait de rire à tout bout de champ. J'suis sûr et certaine que tout ceux qui ont pu passer dans un rayons de moins de 15 mètres de la cabane nous ont entendu ! "Haaa ! Ca fais tellement de bien !" Je mis également ma main sur mon ventre pour me calmer ce qui ne fut pas chose facile et appuyait à nouveau mon dos contre le mur en soufflant. « Je t’accorde un point Everdeen, celle-là… J’aurais tout envisagé sauf cette remarque ! » Je souris de nouveau. Ah ça oui j'étais fière de moi, et réellement contente, ça n'avait pas duré aussi longtemps que je le craignais et là elle ne pouvait même pas essayer de refaire la gueule puisque comme elle le disait si bien « Maintenant je pourrais dire n’importe quoi cela n’aurait plus aucune crédibilité ! » Je pouffais de rire "Ah parce que tu crois encore que tu étais crédible avant ça ?" Je souris, ben oui elle avait oublié à qui elle avait affaire. Je la connais depuis qu'elle est née et je partage tout avec elle depuis toutes ses années alors oui je peux affirmer qu'elle m'aime quoi qu'elle dise et que tous ses "cette situation me convient parfaitement" et ses "je ne me fatiguerai pas pour toi" avaient été vraiment tout sauf crédible. Oh oui une autre personne l'aurait sûrement crut puisque Lexie est quand même quelqu'un qui sait comment parler, quoi dire et comment être prise au sérieux, de plus avec son regard intimidant peu de personnes n'auraient mis sa parole en doute. Mais elle savait que ses chances de me faire avaler ses salades étaient minimes voir nulles. Je sais il faut du temps pour en arriver à ce point et c'est pour ça qu'elle est vraiment la seule avec qui j'ai atteint ce point, c'est quelque chose de trop fort pour être détruit par une histoire pareil et je n'échangerais Lexie et l'amitié profonde que je partage avec elle pour rien au monde.

« D’où, mais d’où te viennent ce genre de sortie qui font que à chaque fois tu dédramatises une situation… J’arrive jamais à t’en vouloir pourtant j’essaye et crois moi j’y ai mis du cœur à l’ouvrage… Mais non… Une phrase, une seule et unique remarque et voilà j’ai l’impression que… Non je sens que je suis vraiment partie loin cette fois… » Pendant qu'elle parlait je ne pouvais pas m'empêcher de sourire, un grand sourire que même si j'essayais je n'arriverais pas à effacer. Oui le fait qu'elle dise qu'elle n'arrivait pas à m'en vouloir malgré tous ses efforts me faisait sourire comme jamais, mais ce qui transforma ce sourire de fierté et d'amusement en sourire de tendresse fut la fin de sa phrase. "Oui t'es partis loin et pendant un temps qui m'a paru interminable mais le principal c'est que tu sois revenue en l'espace d'une seconde" Y'a pas à dire je l'aime vraiment cette... Je sais même pas comment la décrire, y'a pas de mot appart peut être bizarrerie de la nature ? Ou folle furieuse au grand cœur ? « Je te déteste Everdeen, pour tout ce côté positif et optimiste, je te déteste vraiment, ça ne se voit pas sur ma tête mais c’est vrai ! » Mais oui, pour continuer dans sa crédibilité extraordinaire. "Toi aussi tu m'as manqué Davenport" Je me levai et venais m’asseoir juste à côté d'elle en la regardant "je te déteste de tout mon cœur boule de nerf aux cheveux blond !" Je souriais toujours, de toute façon ce qui fonctionnait dans un sens fonctionnait aussi dans l'autre, si j'avais essayé d'être crédible Lexie m'aurait grillé direct !

© Belzébuth

_________________
...




Dernière édition par Rozen M. Everdeen le Sam 8 Mar - 3:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tag-gallery.e-monsite.com/
avatar

▐ PAROLES : 3620
▐ DATE D'ARRIVEE : 01/11/2011

▐ AGE : 25 ans
▐ OCCUPATION : Avocate
▐ LES SENTIMENTS : composante de l'émotion qui implique les fonctions cognitives de l'organisme, la manière d'apprécier
▐ POINTS : 341
MessageSujet: Re: Il est temps qu'on parle / Rozexie   Ven 7 Mar - 0:17


Il est temps qu'on parle

Jamais elle n’aurait pu prévoir la tournure qu’allait prendre l’entrevue entre elle et Rozen… Ou si d’ailleurs, au final elle n’était pas si « énervée » contre son amie… Du moins elle ne l’était pas autant qu’elle le pensait, ou voulait s’en persuader plutôt. Même si elle ne le reconnaitrait pas à voix haute, oui elle était soulagée, c’était comme si un poids qu’elle portait depuis des mois s’enlevait soudain et qu’elle se sentait nettement plus légère ! Alors oui son ego n’en était pas des plus ravi certes, mais à dire vrai en cet instant elle n’en avait strictement rien à faire ! Non ça viendrait après, elle se prendrait surement une réflexion de la part de Rozen elle-même, boire même de Mason lui disant qu’elle en avait fait énormément pour pas grand-chose au final… La jalousie était tout sauf logique… « Ah parce que tu crois encore que tu étais crédible avant ça ? » D’accord elle ‘lavait amplement mérité cette remarque ! Oui elle était crédible, du moins dans sa façon d’agir pas dans les tréfonds de ce qui motivaient ses actions. Le gros point noir de se connaitre depuis enfant, vous ne pouviez tromper cette personne, même en y mettant la meilleure volonté, celle-ci arrivait toujours à voir bien plus loin que ce que vous laissiez transparaitre et parfois même, arrivait à mieux vous comprendre que vous-même… C’était au fond cela qui était le plus ennuyeux dans toute cette histoire… Que quelqu’un vous dise que vous en faisiez trop mais le pire c’est que cette personne avait totalement raison.
Alors comme tout le monde on adoptait cette attitude d’enfant de cinq ans et demi à nier en bloc et partir bouder dans son coin. « Oui t'es partis loin et pendant un temps qui m'a paru interminable mais le principal c'est que tu sois revenue en l'espace d'une seconde » Lexie esquissa un sourire « C’est ta faute ! Si tu n’étais pas… Toi, disons-le ainsi, je pense que ça aurait pu durer encore très longtemps… Je ne t’apprendrais pas à toi ma rancune et mon entêtement sans limite ! » Elle pourrait presque ajouter qu’elle en était fière, il paraitrait qu’il s’agissait là d’un trait de famille propre au Davenport… « Toi aussi tu m'as manqué Davenport » Lexie lui tira la langue « je te déteste de tout mon cœur boule de nerf aux cheveux blond ! » Lexie fit une légère moue avant d’aller enlacer son amie « C’est bien le sauna mais ça fait un effet poisseux dégueulasse ! » Elle se détacha de Rozen et soupira avant d’enchainer « Alors j’ai manqué quoi ? Oui Mason m’a surement dit certaines choses, mais je dois avouer… Je ne l’ai pas du tout écouté dès que ça parlait de toi ! ». C’était étrange la vie non ? Vous vous persuadiez que c’était de la faute des autres, qu’il vous fallait un coupable, et puis l’instant d’après ce n’était qu’un longtemps souvenir. Un peu comme si du temps avait passé encore et encore et que d’un seul coup on se souvenait de quelques souvenirs lointains, on ressassait quelques prises de têtes ridicules. Peut-être était-ce tout simplement ce que l’on appelait l’amitié, la vraie, l’unique, celle qui ploie sous le vent sans jamais se rompre.

« On sera obligé de lui dire que l’on se voit ? Non parce que je voudrais éviter le « je te l’avais bien dit » et tout ce qui s’en suit… Il se pourrait que je devienne fortement désagréable… » Comme s’il n’y avait que ça pour la faire devenir mauvaise, c’était une seconde nature chez elle d’emmerder son monde en interprétant comme elle l’entendait ! Alors disons qu’entendre le fameux [i ]« je te l’avais bien dit »[/i] suivit d’une leçon de moral quant à son caractère… Elle s’en passerait… Oui elle était sûre que c’est ce qui allait se passer, parce que elle, elle ne se serait nullement gênée pour le ressasser encore et encore et encore, un juste retour des choses non ? Disons que pour l’instant, elle ne tenait nullement à entendre des choses qu’elle savait vrai, mais qu’elle ne voulait en aucun cas admettre, là elle préférait simplement… Pas faire comme si de rien n’était, mais plutôt de remettre au lendemain le moment où elle s’interrogerait vraiment sur les bonnes questions, donc faire comme si cela s’était passé il y avait un très long moment, sans perdre de vue que certains allaient se faire un plaisir de ramener el sujet sur le tapis pour lui montrer à quel point c’était récent.



© fiche créée par ell


_________________

    Here I am, rock you like a hurricane... My body is burning, it starts to shout desire is coming. It breaks out loud, lust is in cages, till storm breaks loose... Just have to make it with someone I choose. The night is calling I have to go... The wolf is hungry, he runs the show, he's licking his lips, he's ready to win. On the hunt tonight... For love at first sting... Here I am, rock you like a hurricane...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blondiesweety.e-monsite.com/
avatar

▐ PAROLES : 777
▐ DATE D'ARRIVEE : 25/11/2013
Frère jumeau inconnu de Mason A. Wellington, décédé.
▐ AGE : 28 yo
▐ OCCUPATION : Plombier
▐ LES SENTIMENTS : Ils se trouvent en dessous de ma ceinture
▐ POINTS : 259
MessageSujet: Re: Il est temps qu'on parle / Rozexie   Sam 8 Mar - 1:46




Il est temps qu'on parle

J'étais bien heureuse de ne pas avoir dû me battre trente six ans et que ça soit finalement aller tout seul. Que voulez vous ce n'était pas naturel pour nous deux de se détester et on dit bien "chasse le naturel et il reviens au galop" et bien pour le coup c'était exactement ce qu'il s'était passé la. Je savais qu'au moins cette nuit j'allais bien dormir ! Oui parce qu'être fâché avec ma meilleure amie même si je savais que ça ne durerait pas, rien y faisait, des fois, ça m'empêchait d'être bien. C'est compréhensible je pense non ? « C’est ta faute ! Si tu n’étais pas… Toi, disons-le ainsi, je pense que ça aurait pu durer encore très longtemps… Je ne t’apprendrais pas à toi ma rancune et mon entêtement sans limite ! » "Ah ça non !" Certainement pas, la dessus j'étais plus qu'au courant mais niveau entêtement il se trouve que je la rattrapais ! On avait beau s'apprécier pour nos différences on avait aussi forcément des points communs et être une vrai tête de mûle en faisait partit. J'haussais les épaules "Mais je suis moi et ça ne pouvait donc pas durer plus longtemps" Je ris. Et oui c'est sûr c'est sûr que si je n'étais pas moi elle aurait agit différemment, si ce n'était pas moi je serais déjà enterrée vivante depuis longtemps mais ça fonctionne aussi dans les deux sens. Si je ne savais pas que c'était Lexie que j'avais en face j'aurais sûrement interprété sa réaction différemment et je ne me serais sûrement pas donné tout ce mal pour la récupérer. Elle me prit dans ses bras quand je vins m'asseoir prêt d'elle et je lui rendit son étreinte avec toute l'affection dont elle devait se rattraper ! Autrement dit c'était un très gros câlin et en parlant d'affection, attention mesdames messieurs le Gong final ! « C’est bien le sauna mais ça fait un effet poisseux dégueulasse ! » Okay cette fois ci j'ai littéralement éclaté de rire, encore une fois ! Elle était vraiment pas possible ! Et c'était tellement bien ! Qui d'autre m'aurait sortit une telle sincérité dans un moment pareil ? Personne que je ne connaisse ! "T'as raison ! Tu colles tellement qu'on dirait de la colistine !" Oula elle soupirait ! Ça annonçait, devoir passer à un sujet qu'elle n'avait pas plus envie que ça d'aborder mais qu'elle devait aborder quand même ? Bon voyons voir, si il s'agissait de Cassandra ça n'aurait pas été qu'un soupire et je ne pense pas qu'elle aurait envie de parler d'elle de toute façon donc je dirais sois de Mason soit de Tyler. « Alors j’ai manqué quoi ? Oui Mason m’a surement dit certaines choses, mais je dois avouer… Je ne l’ai pas du tout écouté dès que ça parlait de toi ! » Ah ben non, de moi ! Je m'appuyais contre le mur en croisant les jambes pour finalement les décroiser aussi tôt, mauvaise idée avec cette chaleur. "Oh ben s'il a parlé de moi je suppose que c'était pour dire que tu me manquais et que tu devais impérativement renouer avec moi. Après tout on est resté amis donc ça doit le faire chier de nous voir se faire la tronche." Oui Mason voulait recoller les morceaux ça c'était évident, puis je peux le comprendre. Se retrouver avec une Lexie qui fais la gueule dès qu'il prononce mon nom ça doit pas être agréable, après tout c'est bien connus que Lexie est un enfer sur patte quand elle s'y met, je n'imagine même pas ce que c'est quand ils se disputent eux deux ! En fait... Vaux peut-être mieux pas que j'imagine. "Et puis sinon ton frère a été sympa il m'a tenue compagnie quand je n'allait pas bien, mais ça je ne pense pas que Mason t'en est parlé" J'eu un léger rire, Mason et Tyler, une longue histoire la aussi. C'est un de ses mélis mélos entre ces deux la. Tyler a toujours couché avec plein de femmes, et à une époque j'en ai beaucoup souffert d'ailleurs, mais il se trouve qu'il a aussi couché avec l'ex femme de Mason, enfin je ne suis pas au courant de toute l'histoire du moins pas encore du coup je sais juste que les deux se détestent et j'éviterais de m'avancer tant que je ne saurais pas tout.

« On sera obligé de lui dire que l’on se voit ? Non parce que je voudrais éviter le « je te l’avais bien dit » et tout ce qui s’en suit… Il se pourrait que je devienne fortement désagréable… » Je tournais la tête vers elle, elle m'épatait, elle était réellement pas possible cette fille ! "Tu l'auras de toute façon tôt ou tard parce qu'il va bien finir par le découvrir" Même sans nous voir ensemble ça allait se voir facilement et puis après tout Mason était quand même extrêmement proche de Lexie vu qu'il était en couple avec alors ça serait même un des premiers à le remarquer à mon avis, il la connaissait bien après tout. Bon je pouvais cependant me venter de mieux la connaitre que lui, ce qui je le savais, l'agaçait, mais c'était amusant quand même. "Et puis si tu sens que tu vas devenir fort désagréable, tu t'enfermes dans une pièce et tu m'appelles, comme ça tu vides ton sac et ça ira tout de suite mieux, il parait que je suis un bon remède !"

© Belzébuth

_________________
...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tag-gallery.e-monsite.com/
avatar

▐ PAROLES : 3620
▐ DATE D'ARRIVEE : 01/11/2011

▐ AGE : 25 ans
▐ OCCUPATION : Avocate
▐ LES SENTIMENTS : composante de l'émotion qui implique les fonctions cognitives de l'organisme, la manière d'apprécier
▐ POINTS : 341
MessageSujet: Re: Il est temps qu'on parle / Rozexie   Jeu 22 Mai - 16:43


Il est temps qu'on parle

« Ah ça non ! Mais je suis moi et ça ne pouvait donc pas durer plus longtemps » Lexie esquissa un sourire, comment arrivait-elle à ça ? C’est vrai quoi, personne n’arrivait à rester en froid avec elle, elle avait comme une sorte de… Don ! Voilà, comme dans les films de sciences fictions ! Certains déplaçaient des objets par la pensée, d’autres encore pouvait contrôle le métal, et elle… Bah son superpouvoir était que personne ne pouvait avoir de grief à son encontre ! Vraiment rageant lorsque vous y mettiez votre volonté, que dis-je, votre âme à la détester, la haïr ! Que toute cette rancune, haine s’effondrait tel un château de carte à la moindre petite conversation dans une cabine de sauna ! En même temps, c’était bien l’un des secrets qui faisait que leur amitié si peu conventionnelle durait depuis des années ! En y repensant, il est vrai que le fait que ça soit Rozen qu’elle ait vu avec Mason avait eu une sorte de double effet Kiss-Cool tout d’abord la colère la trahison et tout ce qu’il s’en suit, et la deuxième… Il est vrai que si elle avait eu à tromper Mason, elle aussi aurait choisi Rozen ! Mais elle allait éviter de souligner cet état de fait… Cela pourrait donner des idées… Il fallait le reconnaitre, elle était magnifique, adorable, volontaire et avec un sens de l’humour à tout épreuve comme en témoignait parfaitement sa dernière réparti : « T'as raison ! Tu colles tellement qu'on dirait de la colistine ! » Lexie ne put s’empêcher d’éclater de rire, cette évocation la ramenant bien quelques mois en arrière ! Un énorme délire avec Rozen ou lors d’un message son téléphone avait jugé bon de corriger à son aise l’orthographe d’un mot…

Le remplaçant par « colistine », élément inconnu au bataillon pour l’une comme pour l’autre, et qui n’avait absolument pas sa place dans la phrase d’origine. Il en suffisait de peu pour que les deux jeunes femmes partent dans des délires plus abracadabrantesques les uns que les autres ! Pas une de leur entrevue ne ressemblaient à une autre. « Oh ben s'il a parlé de moi je suppose que c'était pour dire que tu me manquais et que tu devais impérativement renouer avec moi. Après tout on est resté amis donc ça doit le faire chier de nous voir se faire la tronche. » Lexie grimaça légèrement, il avait raison, il avait toujours eu raison sur ce sujet-là, répétant que c’était plus que du gâchis de perdre une amitié aussi précieuse pour si peu, etc, elle l’avait écouté, sans l’entendre bien évidemment. Elle savait tout cela, elle ne voulait juste pas l’admettre, et encore moins l’entendre de la bouche de quelqu’un d’autre. Au bout d’un moment il avait cessé de lui bassiner les oreilles sur le fait qu’elle devait ranger son ego et appeler Rozen, mais de temps à autre il laissait filer qu’il l’avait aperçu dans le centre ou autre, et bien sûr c’était un petit prétexte pour démarrer une dispute ou décider qu’il était temps pour elle d’aller faire un tour… Il allait être impossible elle le sentait… « Et puis sinon ton frère a été sympa il m'a tenu compagnie quand je n'allais pas bien, mais ça je ne pense pas que Mason t'en ait parlé » Elle secoua négativement la tête « Non Mason en m’en a pas parlé… Tyler oui par contre ! J’avais un double concert entre les deux ! Mais tu devrais faire attention à tes fesses un de ces quatre tu vas finir dans le lit de mon frère… Je plaisante, fais pas cette tête ! Tu ne me ferais jamais ça je le sais, et lui non plus d’ailleurs ! Et puis ça serait presque incestueux !».

Qu’est-ce qui pouvait être pire qu’apprendre que sa meilleure amie avait couché avec Mason ? Oh qu’elle se tapait son frère ! Mais non impossible ! Rozen faisait comme partie de la famille, elle était la deuxième fille Davenport… Impossible ! Et puis s’il y avait bien une fille que Tyler n’avait pas le droit de toucher c’était Rozen, du moins elle lui avait déjà dit et plus que fermement, nullement sur le ton de la plaisanterie ! Elle adorait son frère, mais à côté de la définition de coureur de jupon il y avait son prénom ! « Tu l'auras de toute façon tôt ou tard parce qu'il va bien finir par le découvrir. Et puis si tu sens que tu vas devenir fort désagréable, tu t'enfermes dans une pièce et tu m'appelles, comme ça tu vides ton sac et ça ira tout de suite mieux, il parait que je suis un bon remède ! » Elle eut un léger rire « Tes cheveilles ça va aller tu crois? Ceci dit... Je pense que c’est un excellent palliatif… Mais je risque de t’appeler souvent alors… Quoique… Sait-on jamais… Il aura peut-être la victoire modeste… » Elle tourna la tête vers Rozen « Nan ! Je l’emmerde bien trop pour qu’il laisse passer ça ! » La jeune femme lâcha un soupir « Et si on changeait d’endroit, j’ai envie de jacuzzi, j’ai un manque de bulle à remédier je crois ! ».


© fiche créée par ell


_________________

    Here I am, rock you like a hurricane... My body is burning, it starts to shout desire is coming. It breaks out loud, lust is in cages, till storm breaks loose... Just have to make it with someone I choose. The night is calling I have to go... The wolf is hungry, he runs the show, he's licking his lips, he's ready to win. On the hunt tonight... For love at first sting... Here I am, rock you like a hurricane...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blondiesweety.e-monsite.com/
avatar

▐ PAROLES : 777
▐ DATE D'ARRIVEE : 25/11/2013
Frère jumeau inconnu de Mason A. Wellington, décédé.
▐ AGE : 28 yo
▐ OCCUPATION : Plombier
▐ LES SENTIMENTS : Ils se trouvent en dessous de ma ceinture
▐ POINTS : 259
MessageSujet: Re: Il est temps qu'on parle / Rozexie   Sam 21 Juin - 17:05




Il est temps qu'on parle

C'était comme ça, on ne peut pas me faire la tronche, c'est interdit de toute façon ! C'est un pêché capital ! Enfin je suppose qu'une personne qui me connaissait moins que Lexie aurait mieux réussis à tenir le rôle mais malheureusement pour elle elle était Lexie. Elle était cette personne qui un jour m’inciterais à m’échapper de notre maison de retraite en passant par la fenêtre ou encore en jouant un sale tour à une aide médical. oh oui je ne sais pas pourquoi mais j'imagine tellement bien la scène ! Et puis il faut dire que d'imaginer une mamie avec le caractère de ma tête blonde préférée était vraiment quelque chose d'amusant ! Et même quand on en sera à la, même à cette époque lointaine, on s'engueulera mais jamais l'une ne pourra faire la tronche à l'autre bien longtemps. Personnellement je ne me donnais même plus la peine d'essayer ! Ma remarque sur la collistine la fit éclater de rire comme je m'y attendais ! Faut dire que ça revenait de loin ça ! Mais je lui avais dis que je lui ressortirait ! C'est chose faite à présent !  On avait quand même bien passé au moins une heure avec ce délire à la con tout ça parce que son portable faisait sa vie comme elle dit. Il se rebelle ! Ou comment dire, il existe hein ! Ah ça c'était quelque chose que je n'étais pas prête d'oublier ! J'en reparlerai sûrement encore un de ses quatre je pense, y'a moyen que ça rentre dans notre langage courant je suis sûr ! Plus jamais vous n'allez entendre le mot colle sortir de nos bouches, ça sera toujours collistine ! Haha il y en a qui risque de faire des drôles de tête, beaucoup même vu qu'on était les seules à connaitre ce délire. En même temps allez expliquer ça à quelqu'un d'autre, ça se vit !

La conversation dévia sur Mason car oui quand il allait apprendre qu'on s'étaient enfin réconciliées lexie aurait sûrement droit à quelques remarques dont elle ne voulait absolument pas. Après tout je connaissais assez bien Mason pour savoir que cette situation de conflit digne d'enfants de six ans l'agaçait plus qu'autre chose. Et je connaissais assez bien Lexie pour savoir qu'elle n'avait pas voulus se laisser raisonner. Et oui, même pas par son homme. Enfin il n'est pas dur de deviner qui c'est qui porte la culotte dans le couple, petit indice ça commence par Lex et ça finit par ie.Mason aura beau dire ce qu'il veut elle n'écoutera qu'elle a même et changera d'avis quand elle en aura envie. En revanche même si je savais qu'il lui avait touche un mot sur tout ça je me doutais bien qu'il n'avait pas abordé le sujet Tyler. Après tout il le déteste et il n'aime pas le fait que je passe du temps avec alors il ne va sûrement pas en parler. « Non Mason en m’en a pas parlé… Tyler oui par contre ! J’avais un double concert entre les deux ! Mais tu devrais faire attention à tes fesses un de ces quatre tu vas finir dans le lit de mon frère… » j'haussais les sourcils en tournant d'un coup ma tête vers elle. Son frère avait eu cette occasion il y a plusieurs années, il avait choisit celle qui m'avait fait mal, il était hors de question pour moi d'envisager encore une fois quelque chose qui était voué à l’échec, une amitié comme maintenant me convenait très bien. « Je plaisante, fais pas cette tête ! » Je levais les yeux au ciel et souriais en secouant doucement la tête. Quelle cruche j'avais crus qu'elle était sérieuse ! « Tu ne me ferais jamais ça je le sais, et lui non plus d’ailleurs ! Et puis ça serait presque incestueux ! » Je ris à la fin de sa phrase. C'est vrai que depuis le temps qu'on se connait ça pourrait presque l'être ! "Ce n'est plus mon truc les coureurs de jupons, d'ailleurs je ne met plus de jupons c'est moins risqué !" Bon certes il m'arrivaient encore d'en mettre c'était surtout pour l'image. Il y a une époque ou je couchais sans lendemain même si attention je ne faisais pas ça tous les soirs. Mais cette époque est passée depuis que j'ai connu la vie en couple ! Être posée je trouve ça beaucoup mieux !

« Tes cheveilles ça va aller tu crois? » J'affichais un grand sourire ! Je venais de lui dire que quand Mason aurait sortit son fameux je te l'avais dis, si elle sentait la rage monter elle n'avait qu'à s'enfermer et me téléphoner parce que oui j'étais un très bon remède pour Lexie, une des seules à pouvoir la calmer je pense ! « Ceci dit... Je pense que c’est un excellent palliatif… Mais je risque de t’appeler souvent alors… Quoique… Sait-on jamais… Il aura peut-être la victoire modeste… » Je tournais à nouveau la tête vers elle alors qu'elle faisait de même et haussait un sourcil. Elle allait m'appeler souvent ! « Nan ! Je l’emmerde bien trop pour qu’il laisse passer ça ! » "On est d'accord" Pas que Mason était du genre à crier ses victoires sur tous les toits mais la avec Lexie il ne manquerait pas de lui faire remarquer lourdement histoire qu'elle comprenne le message du : tu m'écouteras la prochaine fois ! Chose qu'il y a peu de chance qu'elle fasse. « Et si on changeait d’endroit, j’ai envie de jacuzzi, j’ai un manque de bulle à remédier je crois ! » Mais quelle bonne idée !! Parce que la je commençais vraiment à fondre ! Je me levais "La prochaine fois dis le dès le début comme ça j'apporte le champomy !" Après tout il y a des bulles dans le champomy. Bon je sais très bien que c'est bien la dernière bouteille à bulle qu'elle entamerait mais ce n'était rien de plus qu'une boutade. Bien que moi j'en serais capable sans soucis vu que je ne bois pas d'alcool ! Je m'avançais vers la porte que j'avais verrouillé en arrivant ici et la déverrouillais pour l'ouvrir. Bon sang ce que ça faisait du bien !

© Belzébuth

_________________
...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tag-gallery.e-monsite.com/

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Il est temps qu'on parle / Rozexie   

Revenir en haut Aller en bas
 

Il est temps qu'on parle / Rozexie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» 200 questions pour passer le temps
» Un Temps pour chaque chose:Le Choix Judicieux
» Texte qui parle d'un scandale autour du colloque de Montreal VRAI OU FAUX!!!
» Haiti en Marche parle du voyage de Preval dans le Centre
» "Ô temps ! suspends ton vol, et vous, heures propices ! ..."{Frédérick & Milena}
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
♫ Modern Family :: DANS LE GRENIER :: Archives rps-