AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 HANNAH ∞ deux-trois courses et … des retrouvailles assez surprenantes, ne tombant pas vraiment au bon moment.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

▐ PAROLES : 277
▐ DATE D'ARRIVEE : 16/10/2013
you. ♥
▐ AGE : 20 ans.
▐ OCCUPATION : Vendeur dans un magasin de prêt-à-porter masculin.
▐ LES SENTIMENTS : L'attachement est une absurdité, une incitation à la douleur et faire entrer une personne dans sa vie, c'est prendre le risque de la voir y sortir à n'importe quel moment. Mais je me suis rendu compte que je pouvais aimer. Je suis tombé amoureux de cet homme. William ♥
▐ POINTS : 53
MessageSujet: HANNAH ∞ deux-trois courses et … des retrouvailles assez surprenantes, ne tombant pas vraiment au bon moment.   Dim 12 Jan - 20:33




oh shit, you, here !
19h. L’heure indiquée par ma montre me fit soupirer. Pour mon jour de repos, je n’avais pas regardé l’heure en me baladant à Santa Monica et peut-être aurais-je du le faire. Ce n’était que maintenant que je me rendais compte que je n’avais rien dans mon frigo et qu’il faudrait que je me dépêche pour aller acheter de quoi me nourrir, au moins pour ce soir et demain. Soupirant doucement, je me hâtais d’aller dans le centre commercial avant qu’il ne ferme. Je repérais rapidement la petite superette qui s’y trouvait, au milieu des boutiques. M’y avançant tranquillement, je remarquais que j’avais une heure devant moi pour faire mes courses. Parfait, je pouvais aller doucement et prendre le temps de choisir ce que je voulais. Prenant un mini cadi, je passais entre les rayons et je commençais à remplir mon cadi. Passant un peu partout, je m’arrêtais devant le rayon « alcool ». Mon cœur battait bizarrement et je me sentais assez mal. Non, je ne devais pas, vraiment pas. J’avais fait une promesse et je comptais la tenir pour de bon. Autant ne pas trop me tenter, je préférais reprendre mes courses et oublier les sombres pensées qui pouvaient m’habiter. Finissant mon petit tour, je me retrouvais encore une fois devant ce rayon. Comme si l’on voulait absolument me pousser à la faute. Sauf que cette fois-ci, je voyais une jeune fille regarder les bières et sa silhouette ne m’était pas inconnue.

Malheureusement, elle leva la tête et ce fut bien ce que je pensais : Hannah se trouvait devant moi, avec un pack de bière et elle s’approchait de moi avec son sourire que je connaissais si bien. Je n’avais rien contre elle, elle était sympa et on s’amusait bien ensemble. Petit – gros – bémol : nous passions énormément de soirée ensemble, dans mes moments d’égarement, et je n’avais aucune limite en sa compagnie. Absolument aucune. La voir, en face de moi, dans ce rayon, avec cette boisson à la main, l’accumulation me rendait malade. Moi qui faisais un maximum d’efforts pour ne pas flancher, mon passé arrivait toujours à revenir à la surface pour me faire déraper. Pour le moment, il n’y avait rien de grave, mais je sentais que ce n’était que le début et sachant que cela faisait un moment que je ne lui avais plus donné de nouvelles vis-à-vis d’une future soirée, je sentais déjà les questions pointées le bout de leur nez.

« Salut Hannah, tu vas bien ? » commençais-je en souriant un peu.
Peut-être que la discussion ne serait pas aussi bancale que je le pensais. Je l’espérais, en tout cas, mais mes espoirs pourraient être mis en morceaux en un claquement de doigts, surtout par elle. Je ne lui avais jamais dit pourquoi j’en étais venue à des extrêmes comme cela et je ne lui avais jamais demandé pourquoi elle le faisait. Qu’importe, au final. De toute façon, même si nous nous l’étions dit, les souvenirs des soirées passaient avec elles restaient énormément flous dans ma tête. Mon regard se baissa lentement sur le pack de bière qu’elle avait. Mon estomac se serra douloureusement en pensant à ma dernière connerie. Levant mon regard vers elle, je faisais en sorte de cacher tous les doutes qui m’assaillissirent pour ne pas lui laisser de quelconque porte pour arriver à m’atteindre. Me souvenant des paroles que j’avais dit à mon patron, je voulais vraiment lui montrer que je ne referais pas le con et qu’il pouvait me faire entièrement confiance. Je m’en voudrais tellement si je venais à le décevoir. Non, je ne me refusais à briser ma promesse et qu’il pose un regard blessé sur moi. Hors de questions, il était trop précieux à mes yeux.


_________________
WILLIAM, LOUANNA & ELIOT ♥
cause nobody knows you baby the way i do, and nobody loves you baby the way i do, it's been so long, it's been so long, maybe you were fireproof, cause nobody saves me baby the way you do. ♫
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://modern-family.1fr1.net/t2942-eliot-journal-de-bord#112109
 

HANNAH ∞ deux-trois courses et … des retrouvailles assez surprenantes, ne tombant pas vraiment au bon moment.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Un, deux, trois. Mickey, Donald et moi ♫
» Un, deux, trois : TA GUEULE ! [PV Arth]
» un, deux, trois, toi et moi ; quatre, cinq, six, on est des sis' ! → jane & kath.
» Un deux trois quatre cinq six sept... Québec !
» Un, deux, trois, nous irons au bois [PV Kazeigan]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
♫ Modern Family :: DANS LE GRENIER :: Archives rps-