AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Retour parmi les vivants (William)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité
Invité

MessageSujet: Retour parmi les vivants (William)   Jeu 27 Fév - 0:30

Il était déjà trop tard quand William frappa a la porte sans arrêt, Will était déjà au sol, baignant dans son sang et n’avait presque pas conscience de ce qui se passait autour de lui, mais pour lui, cela n’avait plus vraiment d’important à ses yeux. Il se retrouvait donc au sol, baignant dans son propre sang, le sang qui sortait de ses poignets et qui continuait de couler. Will ne prit pas conscience de sa porte qui s’ouvrait, n’y du fait que William arrivait dans la pièce, regardant ce qui se trouvait être son ex petit ami. Pourtant, bien que Will n’ai pas vraiment la possibilité de vraiment bien contempler la scène, il se rend seulement compte que William soulève sa tête et qu’il la pose sur ses genoux, puis qu’avec ses mains, il appuie fermement sur les marques sur ses deux poignets. Il prend seulement conscience de sa présence quand il sent une larme tomber sur sa joue. Il le regarda, mais est incapable de placer un seul mot tellement il se sent faible. La suite se passa assez rapidement, des ambulanciers s’occupent rapidement du jeune homme et le transporte d’urgence à l’hôpital le plus près.

Lorsqu’il arriva à l’hôpital, Will est déjà inconscient et dans un état critique. Les infirmiers interdire littéralement à William d’entrer dans la salle pendant qu’ils s’occupaient rapidement de Will pour ne pas qu’il continue de perdre du sang ainsi. Ils refermèrent les blessures, puis lui transplantèrent du sang rapidement. Après l’opération, il tomba dans une sorte de petit coma et ne se réveilla que trois jours plus tard. Quand il ouvrit les yeux, il ne voyait que le plafond blanc et il faisait jour. Il tourna la tête sur sa gauche et vit une grande fenêtre, par laquelle sortaient les premiers rayon de soleil. Puis soudain, il sentit quelque chose sur sa main, quelque chose qui lui tenait fermement la main, il leva la tête et suivit le bras et remarqua que William était assis à côté, mais qu’il dormait, alors il écarta sa main de celle de William, car il lui en voulait. Il avait fait une erreur, une erreur qui était compréhensible et William ne voulait pas leur laisser une seconde chance, alors que Will, lui de son côté aurait fait tout le contraire et cela même s’il aurait été dans la même situation que William, car il l’aimait et il savait que leur amour était possible, mais qu’il fallait que les deux donnes du leur. Il resta allongé en silence, posant ses mains sur son torse en silence.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

▐ PAROLES : 438
▐ DATE D'ARRIVEE : 16/10/2013

▐ AGE : 19 ans
▐ OCCUPATION : Manager dans un magasin de prêt-à-porter masculin
▐ LES SENTIMENTS : Parce que les actes valent plus que les mots. Parce que les mots remplacent les actes. Je te fuis tu me suis. Je te suis tu me fuis. Mais quand c'est un triangle l'équation n'a plus de sens. Finalement la philosophie c'est moins compliquée que les mathématiques.
▐ POINTS : 53
MessageSujet: Re: Retour parmi les vivants (William)   Jeu 27 Fév - 19:22

Sorry for everything...

Des heures, même des jours que j’avais attendu dans l’espoir qu’il se réveille. J’avais fini par trouver le sommeil, mais à chaque fois c’était la même chose. L’image de Will qui jonchait par terre, dans une marre de sang et l’annonce comme quoi il était mort. Sauf que non. Non, il avait survécu et j’en étais fort soulagé, mais la culpabilité me rongeait de jour en jour. Je n’avais pas osé avoué à Eliot ce qu’il c’était réellement passé de peur qu’il me prenne pour un monstre. J’avais clairement poussé un gars au suicide. Il avait voulu en finir pour de bon par ma faute et j’aurais sans doute du mal à m’en remettre. À cette pensée, je sentais mes yeux me brûler une nouvelle fois. Non, je m’étais refusé de me montrer faible à son chevet et de pleurer. J’avais versé pas mal de larmes en le voyant à moitié mort, j’en avais fini pour ça.

Une drôle de sensation dans ma main. Je clignais doucement des yeux avant de m’apercevoir que je m’étais finalement endormit. Il avait reculé sa main. Oui, il me fuyait. « Je suis désolé... » Voilà les premiers mots que je voulais qu’il entende à son réveil. Je m’étais déjà excusé lorsqu’il dormait dans un profond coma et j’espérais qu’il les ai entendu, mais je tenais à le faire à présent qu’il était officiellement réveillé. Je me redressais et le regardais. « Tu sais, je m’en veux terriblement, je ne voulais pas te faire ça… » Je baissais la tête, honteux de ce que j’avais fait. Effectivement, je ne méritais même pas son amitié si je n’étais pas capable de maintenir mes amis en vie à quoi je pouvais bien servir. Je ne voulais pas me regarder dans un mourir de peur de voir mon reflet répugnant et le jugement que je pouvais lire dans les yeux de Will me faisait énormément peur. Alors, je gardais calmement la tête baissée, les yeux rivés sur mes mains, écoutant calmement le silence de la pièce qui était bien plus rassurante que la prochaine conversation à venir.

Fiche bye Ethna

_________________
Always in my heart
You’re so mean when you talk about yourself. Yoou're wrong, change the voices in your head, make them like you instead. So complicated, look how big you’ll make it filled with so much hatred. Such a tired game, it’s enough, i’ve done all I can think of, chase down all my demons and see you do the same ∞
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Retour parmi les vivants (William)   Jeu 27 Fév - 23:55

Le jeune homme était toujours allongé dans son lit d’hôpital, les mains toujours posé sur son torse en silence. Il remarqua les bandages qui recouvraient ses blessures autour de ses deux poignets et soupira. Pourquoi il avait fallu que quelque vienne le sauver ? Durant son coma, il n’avait jamais réalisé que William se trouvait à ses côtés et s’il l’aurait su et bien il lui aurait surement dit de partir, car il ne voulait plus le voir et cela lui rendrait également service, car William en aimait un autre, alors autant ne plus se voir. Pour Will, cela serait la meilleure solution, la souffrance de le savoir avec un autre était trop dure et cruel. Soudain, le jeune homme entendit la voix de William, celui-ci lui disait qu’il était désolé, alors ne le regardant toujours pas, il prit la parole. «Combien de fois tu t’es excusé depuis que je suis ici ? Arrête de dire n’importe quoi.» Will le regarda quelque seconde, mais il voyait bien que de son côté, William ne le regardait pas, donc bon. Il entendit la seconde phrase de son ex et cette fois, il n’y alla pas avec le dos de la cuillère comme on dit. «Désolé ? Tu dis que tu es désolé ? Tu te fou de ma gueule solide là. Je t’ai certes laissé, mais j’ai accepté ton amitié et si toi tu m’aimais, tu aurais dû comprendre ce que cela voulait dire, surtout dans ma situation, toi qui fut le seul avec qui je me tenais. Je n’avais pas d’ami, tu étais la seule personne avec qui je me tenais, il n’y avait personne à part moi, je préférais ne pas avoir d’ami pour ne pas souffrir et pourtant je t’ai accepté toi…..» Les larmes coulaient sur son visage, mais il n’y faisait pas attention, puis il continua. «Pour toi j’aurais tout donné, je pensais ne pas être fait pour être en couple et pourtant, j’ai réalisé après t’avoir laissé que je t’aimais et que jamais je n’en aimerait un autre que toi. Tu m’avais tout donné, tu m’avais donné espoir en la vie et si je n’avais rien tenté avant cette tentative raté et bien c’était car je pensais qu’un jour, tu reviendrais vers moi.» Will s’arrêta, mais il était vraiment en colère, au point où il s’était presque redressé sur son lit pour être en position assise quand il parlait à William qui lui était toujours assit sur la chaise.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

▐ PAROLES : 438
▐ DATE D'ARRIVEE : 16/10/2013

▐ AGE : 19 ans
▐ OCCUPATION : Manager dans un magasin de prêt-à-porter masculin
▐ LES SENTIMENTS : Parce que les actes valent plus que les mots. Parce que les mots remplacent les actes. Je te fuis tu me suis. Je te suis tu me fuis. Mais quand c'est un triangle l'équation n'a plus de sens. Finalement la philosophie c'est moins compliquée que les mathématiques.
▐ POINTS : 53
MessageSujet: Re: Retour parmi les vivants (William)   Ven 28 Fév - 20:54

Sorry for everything...

Combien de fois m’étais-je excusé depuis sa tentative de suicide ? J’en avais foutrement aucune idée, mais je savais que toutes les excuses du monde ne serviront pas à me racheter. Je n’étais qu’un poids énorme dans sa vie et il me le faisait bien ressentir. Je savais que le seul fautif ans cette histoire c’était moi et que je n’aurais en aucun cas dû réagir de la sorte. Tout ce dont je devais entendre et non besoin d’entendre, venait de m’être dit par ce qui était mon ex petit ami et à présent mon ancien ami, car j’avais bien l’impression qu’il n’avait plus envie d’entretenir la moindre relation avec moi. En l’entendant commencer à s’emporter j’avais légèrement fait un bon sur ma chaise, surpris par un telle réaction. Non, je ne m’y étais pas préparé et encore moins attendu. « Mais…j’ai accepté ton amitié, enfin nous l’étions… » Ce n’était pas de ma faute s’il voulait plus et que je ne pouvais pas lui donner ce qu’il attendait non ? Devrais-je alors sacrifier ma relation avec Eliot afin de m’assurer de sa survie et le rendre heureux ? Étais-je donc incapable de garder des gens autour de moi ? Je foutais vraiment en l’air tout ce que je touchais.

La tête toujours baissé rongé par la honte et la culpabilité, je ne tenais pas à croiser son regard accusateur, mais ses accusations étaient trop fortes et surtout, j’avais du mal à le suivre. « Donc c’est ça, je suis bon qu’à revenir vers les gens comme un chien ? » Certes c’était sortie tout seul, mais peut-être que j’accumulais trop de choses en ce moment et surtout que la fatigue commençait sérieusement à retomber. Je restais néanmoins très posé et calme. « Accepter de me faire jeter, briser le cœur et attendre patiemment que monsieur revienne sur sa décision en se rendant compte de sa bêtise pour accepter de tout oublier et de repartir à zéro ? » Me connaissait-il ou ça se passait comment ? J’avais l’impression d’avoir à faire à un inconnu. « Tu savais que j’avais du mal à faire confiance aux gens, qu’on m’a déjà fait des coups bas et tu n’as pas hésité à faire pareil » J’avais enfin relevé mon visage pour l’observer et je me commençais à me demander si c’était une bonne idée d’être resté tout ce temps et pourtant je ne pouvais arrêter de m’inquiéter pour lui.

« Je sais que je suis fautif dans l’histoire. Je n’aurais peut-être pas dû tourner la page, car ça pouvait te blesser et…je suis désolé de t’avoir poussé à faire ça. Je m’en veux énormément Will » Je sentais une autre larme m’échapper que j’essuyais violemment. « Et j’en ai marre de pleurer putain » Oui, la situation m’agaçait énormément. « Je sais que toutes les excuses du monde ne suffiront pas à me racheter de t’avoir fait ça, mais…si tu veux que je fasse quoi que ce soit pour toi quand même… » Disais-je en baissant une nouvelle fois tristement la tête.

Fiche bye Ethna

_________________
Always in my heart
You’re so mean when you talk about yourself. Yoou're wrong, change the voices in your head, make them like you instead. So complicated, look how big you’ll make it filled with so much hatred. Such a tired game, it’s enough, i’ve done all I can think of, chase down all my demons and see you do the same ∞
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Retour parmi les vivants (William)   Ven 28 Fév - 21:25

Will qui était maintenant assit sur son lit regardait William avec un regard accusateur et il était vrai qu’il lui en voulait, il lui en voudrait pour toujours. C’était quelque chose qui malheureusement ne changerait pas du jour au lendemain. Will ne pourrait jamais faire face à cette situation tout seul et à ses yeux, le seul qui pouvait l’aider était William et c’était tout ce dont il voulait entendre. Il ne voulait pas d’un autre gars dans sa vie, seulement William. Pourtant, bien qu’il l’aime, il ne pouvait simplement pas fermer les yeux face à cela. Il souffrait et il souffrirait toute sa vie sans William à ses côtés. Les premières paroles de son ex petit copain et bientôt ex-ami lui parvinrent et il les écouta en silence, sans vraiment y faire attention. Il ne répliqua rien à cette remarque, préférant rester silencieux, il ne savait pas vraiment quoi dire après avoir tout balancé dans la figure de son ex-ami. Il lui avait tout dit, tout ce qu’il ressentait, mais à entendre les paroles de William, celui-ci ne semblait pas vraiment être touché ou encore vouloir se faire pardonner, au contraire. «Ne me fait pas dire ce que je n’ai pas dit William! Mais si tu m’aimais vraiment ou m’avait vraiment aimé, tu n’hésiterais pas aujourd’hui!» Will détourna son regard, ne voulant plus voir son visage, il voulait essayer de l’effacer de son cerveau et ne plus jamais le voir, n’y même en rêve, chose qui pourtant lui serait impossible. «Tu me connaissait William, tu savais les risques que tu prenais avec moi!» Il baissa la tête et des larmes tombèrent sur les couvertures du lit de Will. «Tu savais que j’avais du mal à accepter l’idée d’être en couple, d’avoir une relation durable, mais tu savais aussi pourquoi! J’avais peur que tu me rejettes, mais c’est moi qui l’ai fait et c’est seulement après cela que j’ai compris, compris l’erreur que j’avais fait.» Will ne regarda toujours pas William, mais écouta sa phrase pour ensuite répliquer. «Oui je le savais, mais tu n’étais pas le seul dans cette situation, j’ai accepté de te faire confiance, je me suis ouvert à toi, ouvert à quelqu’un qui au final, ne peut même pas me redonner une chance.» Cette fois, Will le regarda, il y avait de la colère dans le regard. «Alors si tu t’en veux, tu attends quoi?» Will s’adoucit, puis finit par répondre à sa dernière phrase. «En sortant d’ici, je vais déménager, mais avant….Tu sais ce que je veux, si vraiment tu tiens à moi, fait le.» Will le regarda en silence et approcha son visage en direction de William et ferma les yeux…..
Revenir en haut Aller en bas
avatar

▐ PAROLES : 438
▐ DATE D'ARRIVEE : 16/10/2013

▐ AGE : 19 ans
▐ OCCUPATION : Manager dans un magasin de prêt-à-porter masculin
▐ LES SENTIMENTS : Parce que les actes valent plus que les mots. Parce que les mots remplacent les actes. Je te fuis tu me suis. Je te suis tu me fuis. Mais quand c'est un triangle l'équation n'a plus de sens. Finalement la philosophie c'est moins compliquée que les mathématiques.
▐ POINTS : 53
MessageSujet: Re: Retour parmi les vivants (William)   Ven 28 Fév - 22:16

Sorry for everything...

Plus j’entendais ses paroles, plus je me décomposais petit à petit. Comment pouvait-il douter de mon amour pou lui ? Je m’étais donné à deux cents pourcents dans notre relation comme dans toutes mes relations, je l’avais aimé, je lui avais fait confiance et j’étais même allé jusqu’à me confié à lui, et lui, malgré que j’étais au courant de son peu de confiance et de sa crainte de se lancer dans une relation durable, il m’avait tout simplement jeté comme s’il en avait fini avec moi. Pourtant, j’avais tout fait pour lui montrer qu’il pouvait avoir confiance en moi, qu’il n’avait pas à avoir peur de s’engager. Tout ce que j’avais récolté c’était un long silence, des sms et appels boycottés durant des jours pour au final obtenir cette explication ? Comment avais-je pu être aussi idiot de penser que quelqu’un pour une fois pouvait me faire confiance et me donner un petit peu d’amour. Alors, oui j’avais mes torts, peut-être n’avais-je pas donné assez, mais pourtant j’avais eu l’impression de faire mon mieux, mais comme toujours ce n’était jamais assez.

« Oui, et moi j’ai fait l’erreur de croire que tu ne ferais pas comme les autres, ne me jetterais pas comme un moins que rien pour me reprendre après » J’avouais être un pigeons, un canard, tout ce que voulez, mais j’avais assez donné et je commençais à être fatiguer. Tout ce que je voulais en ce moment-même c’était les bras réconfortant de mon Eliot et ses paroles qui me feraient ne serait-ce que quelques fractions de secondes que je valais bien plus que je ne pouvais le penser, car avec lui au moins j’avais l’impression de ne pas être un déchet à travers son regard azur. C’était peut-être malsain de penser à Eliot dans cette situation là, mais il me permettait de garder la tête haute alors que ce qui avait été apparemment mon ami, me posait un ultimatum et je ne l’aurais jamais cru une seule seconde capable de faire ça.

Alors, les yeux écarquillés, j’avais cru au début que c’était une simple blague où juste histoire de savoir jusqu’où je pouvais aller, mais apparemment pas. Son visage proche du mien, j’en étais presque choqué, mais je ne m’abaissais pas au chantage. Je déposais mes lèvres sur sa joue avant de me lever et de le regarder d’un air déçu. « Je ne t’aurais jamais cru capable de ça » Je soupirais de désespoir en le voyant. « Si tu n’as rien trouvé que de partir en pensant que tu n’es pas important à mes yeux soit. » Ce n’était pas comme si je n’avais pas l’habitude que les gens partent. Comme si je les faisais fuir. Bon, au moins lui avait eu la décence de me prévenir. « Tu vois quand t’étais dans le coma j’ai eu le temps de pas mal réfléchir et je m’étais dit que ouais, se serait peut-être mis que tu sois le parrain de ma fille et tout ça, mais si je ne peux pas m’assurer que tu sois proche d’elle et te faire confiance je n’y vois même plus l’intérêt. Sur ce, je te dis quand même bon rétablissement et ne pense pas que j’en ai fini avec toi parce que je m’assurais que tu le veuille ou non que t’aille bien » Et sur ces paroles je quittais sa chambre en claquant la porte. Je restais tout de même pas mal de temps derrière afin de reprendre ma respiration, me remettant doucement de mes émotions.

Fiche bye Ethna

_________________
Always in my heart
You’re so mean when you talk about yourself. Yoou're wrong, change the voices in your head, make them like you instead. So complicated, look how big you’ll make it filled with so much hatred. Such a tired game, it’s enough, i’ve done all I can think of, chase down all my demons and see you do the same ∞
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Retour parmi les vivants (William)   Ven 28 Fév - 23:59

Will n’avait pas bougé de son lit et ne disait plus rien, car il préférait garder le silence pour le moment. Il n’osait plus le regarder dans les yeux, car il souhaitait oublier son visage, ne plus le voir, ne jamais le croiser de nouveau, pourtant, le futur allait leur jouer des tours. La situation devenait vraiment mauvaise pour les deux et si tout se passait comme cela semblait allez et bien cela allait finir par les séparer définitivement. «Tu es loin d’être un moins que rien, mais j’ai toujours pensé que tu me jetterais comme toute les autres personnes qui ont croisé ma route, mes anciens amis, ma famille…..» Will ne le regarda toujours pas, ne voulant pas qu’il le voit en larme, même si par le passé, son ex-ami l’avait déjà vu dans cette situation. Il forçait beaucoup sur ses mains, ce qui commençait à endommager ses fils qui retenait ses blessures. Des tâches de sang apparurent finalement sur les bandages blancs qui se trouvaient sur les poignets du jeune homme. Pourtant, malgré la douleur qu’il ressentait à ses poignets, le jeune homme regarda William et il l’écouta attentivement. «Tu ne m’aimes pas, donc pourquoi rester ?» Il fut déçu que William ne l’embrasse que sur la joue et il le regarda attentivement. Maintenant que les choses étaient dite, il ne savait pas où il se trouverait dans quelque jour, car il était maintenant clair qu’il allait partir et s’il le fallait, il changerait de ville pour ne pas que William puisse le trouver. De toute évidence, le jeune père ne le chercherait surement pas, car il le ne l’aimait plus. Par la suite, William lui affirma qu’il aurait voulu que ce dernier soit le parrain de sa fille, Will adorait la fille de William, mais il voulait être son second père et non juste le parrain. Il regarda le père en silence, puis détourna le regard en le voyant sortir. La porte claqua et cette fois, c’était décidé, il détacha les bandages et tira sur les fils qui retenait ses blessures et celle-ci se remirent à saigner, puis il détacha les prises qui informait qu’il était toujours vivant, faisant crier l’alarme dans les couloirs. Il tomba sur son lit, perdant de nouveau du sang et il regarda la porte s’ouvrir et des infirmières entrer en courant dans la chambre du jeune homme qui pour une seconde fois tentait de mourir.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

▐ PAROLES : 438
▐ DATE D'ARRIVEE : 16/10/2013

▐ AGE : 19 ans
▐ OCCUPATION : Manager dans un magasin de prêt-à-porter masculin
▐ LES SENTIMENTS : Parce que les actes valent plus que les mots. Parce que les mots remplacent les actes. Je te fuis tu me suis. Je te suis tu me fuis. Mais quand c'est un triangle l'équation n'a plus de sens. Finalement la philosophie c'est moins compliquée que les mathématiques.
▐ POINTS : 53
MessageSujet: Re: Retour parmi les vivants (William)   Sam 1 Mar - 18:36

Sorry for everything...

Je pouvais comprendre le fait que ça soit dur de redonner sa confiance ainsi, mais j’avais pensé qu’à nous deux nous avions largement dépassé ce stade l’entendre me dire ça, me brisait le cœur. Soit, j’avais préféré partir, car apparemment son choix était fait et nous n’avions plus rien à se dire. Je refusais catégoriquement de tomber aussi bas en choisissant son ultimatum. Je ne pouvais pas me forcer à éprouver ce que je ne ressentais plus et il ne pouvait pas me forcer de retomber amoureux de lui. Alors oui, je l’avais aimé et tout ce dont j’avais éprouvé à son égard avait été des plus sincères et s’il en doutait tant, c’était que nous n’avions rien à faire ensemble, car on ne doute pas de quelqu’un lorsqu’on prétend l’aimer. Même si c’est parfois une grosse connerie de ne pas douter. J’en avais fait les frais toute mon adolescence en préférant fermer les yeux, aveuglé par l’amour qui me dévorait à chaque fois. J’avais oui tort, j’avais retenu la leçon et quant bien même je restais prudent, je n’en restais pas moins naïf.

Je ne sais pas combien de temps j’étais resté comme une loque devant sa porte, encore sous le choc, mais sur le coup je n’avais pas senti les infirmiers me bousculer pour pénétrer avec violence dans la chambré que je venais de quitter. Une nouvelle alerte. Il avait apparemment décidé de se laisser mourir sous prétexte que je refusais de sortir à nouveau avec lui. Je le savais faible, ce n’était plus un secret et j’avais été là pour le relever à de nombreuses reprises, mais la façon dont-il m’avait délibérément rejeté me laissait encore un goût amer. Apparemment, il n’avait pas l’intention de se battre et je ne pourrais pas rester là pour lui toute ma vie afin de m’assurer qu’il ne décide pas de se foutre en l’air. Je devrais sans doute m’être ma vie de côté durant quelques temps, se serait sans doute la décision la plus sage à faire, mais j’en avais de devoir le faire. Soit, si c’était la meilleure chose à faire pour lui, je me sentais totalement capable de le faire. En attendant, j’avais juste besoin de me retrouver seul et surtout de quitter cet hôpital dans lequel je commençais sérieusement à étouffer. J’avais toujours eu horreur de cet endroit et l’odeur de médicaments m’était insupportable. Je m’éloignais alors le cœur lourd vers la sortie sachant bien que de toute manière, s’il avait l’intention de déménager, personne ne lui autoriserait vu son état physique et psychologique. Un suivit médical s’en suivrait et j’en passe, mais je le laissais croire et je savais ce que je disais lorsque je lui avais dit qu’il ne se débarrasserait pas de moi comme ça.

[FIN DU SUJET]


Fiche bye Ethna

_________________
Always in my heart
You’re so mean when you talk about yourself. Yoou're wrong, change the voices in your head, make them like you instead. So complicated, look how big you’ll make it filled with so much hatred. Such a tired game, it’s enough, i’ve done all I can think of, chase down all my demons and see you do the same ∞
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Retour parmi les vivants (William)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Retour parmi les vivants (William)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Bon retour parmi nous ! [Jaden]
» Que regarder pour Halloween ? [Ciné/Evènement]
» De retour parmit les vivants.... Enfin presque
» Je reviens parmi les vivants ~ Le temps des mensonges est terminé
» Sekai ~ Je reviens parmi les vivants...
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
♫ Modern Family :: DANS LE GRENIER :: Archives rps-