AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Cross My Heart [Trenton et Ayli]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité
Invité

MessageSujet: Cross My Heart [Trenton et Ayli]   Mar 15 Avr - 11:37

Cross My Heart



Sans quitter l’écran des yeux, je tapais nerveusement sur le clavier. Comme si ma vie en dépendait. Je tâchais d’oublier cette réalité sinistre lorsque la sonnerie du téléphone me rappela à l’ordre. A travers le combiné, j’entendis les sanglots étouffés d’une mère célibataire. Je fis tout mon possible pour lui apporter un brin de réconfort. Contre toute attente, j’échouai lamentablement. Envahie par une puissante vague de tristesse, je me dirigeai vers la machine à café. Des rires moqueurs parvinrent à mes oreilles. Tu as découché ». De quoi se mêlait-elle ? Rouge pivoine, je bafouillai quelques mots avant de regagner mon bureau sans plus tarder. Bien entendu, elle me suivit aussitôt. Et me bombarda de questions. Que pouvais-je lui répondre ? Que le père de mon enfant était un réalisateur célèbre ? Je restai muette comme une carpe. Incapable de l’envoyer sur les roses. De lui lancer des paroles vexantes en pleine figure. Je n’aspirais qu’à redonner du baume au cœur à tous les individus qui croisaient mon regard.

Trenton m’aurait certainement fixé avec des grands yeux ronds, s’il avait eu connaissance de cette pensée. A son contact, je frémissais de colère. Les poings serrés, je finissais toujours par l’agresser verbalement. Ou alors, je devenais un monstre de froideur. Je m’enfermais dans un mutisme que personne ne comprenait. Sauf moi. Je n’arrivais pas à lui pardonner. Je prenais sur moi pour le bien de Gabriel. Peut-être également parce qu’au fond, je l’aimais toujours. Il m’avait brisé le cœur, et j’errais toujours derrière la porte de son logement. Comme une abrutie. Cette fois-ci, je m’aventurai sur son lieu de travail. Après tout, nous avions fixé un rendez-vous, non ? J’étais partie précipitamment, mais j’estimais que j’avais le droit de changer d’humeur sans qu’il bronche en retour. Il était responsable de tous nos maux. Ses employés me jetèrent des regards curieux lorsque j’arrivai sur le plateau de tournage. A croire que je venais d’atterrir sur une autre planète. J’étais vêtue d’un vieux jean et d’un tee shirt trop grand pour moi. Et je parvenais quand même à attirer Trenton dans mes filets. Je revins vers lui comme une fleur et passai un bras autour de sa taille pour l’attirer contre moi. « Désolée. Je n’ai pas pris le temps de me changer. Tu as bien avancé ? ». J’entendis quelques sifflements. Des rires moqueurs. Ils étaient tous en train de nous regarder.





made by pandora.




Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Cross My Heart [Trenton et Ayli]   Mar 15 Avr - 19:46

Aylina & Trenton ₰ Cross my heart.

Les plus beaux moments sont-il derrière? Tu jetais tes fringues devant mes phares sur une route oubliée des rêves. Et dans ta poches toutes les couleurs de l'Inde. ▲ Kyo


En trouvant le lit vide au saut du lit, je devais bien reconnaître que j'avais été un peu vexé et blessé. C'était à croire que ça allait durer ainsi entre nous et que les choses ne pourraient jamais s'arranger. J'osais quand même espérer qu'arriverait un moment où tout rentrerait dans l'ordre. Tout simplement parce que je ne supporterais pas de la perdre une nouvelle fois. Et surtout pas de manière définitive. Et ce, pour la simple et bonne raison que j'étais complètement fou d'elle. Bien sûr, ça ne datait pas de la veille. Mais j'en étais beaucoup plus conscient après ces années de séparation, puis ces retrouvailles pour le moins mouvementées. Et pas uniquement à cause de nos coups de colère. Aussi pour nos rapports des plus passionnés et débridés, qui me rendaient fou à tous les coups ! Mais merde, penser à ça alors que j'étais en train de me préparer pour aller bosser, n'était vraiment pas une bonne idée du tout. Je tâchai donc de chasser ces pensées de mon esprit, pour me hâter. Je n'allais quand même pas être en retard. Ce serait trop bête, au vu du poste que j'occupais ! J'étais un peu le chef dans l'histoire, quand même !

Evidemment, j'arrivai parfaitement à l'heure; Un peu en avance, comme d'habitude, même. Pendant que je remuais les foules pour que tout le monde se mette au boulot comme convenu, j'eus une pensée pour Aylina. Est-ce qu'elle allait penser à notre rendez-vous ? Est-ce qu'elle avait encore envie de me voir, d'ailleurs? Vu qu'elle était partie comme une voleuse, je ne savais pas du tout ce qu'il en était ... Je priais pour qu'elle vienne me retrouver. Ou au moins qu'elle me contacte pour me dire ce qu'il en était, si jamais elle préférait annuler pour X raison. Mais contre toute attente, elle débarqua bel et bien. Ce fut en voyant les regards de toutes les personnes présentes se tourner dans une même direction, que je fis de même et la vis arriver. Soulagé, j'eus un intense soupir de soulagement, avant qu'elle n'enroule son bras autour de moi. Désormais, je souriais de toutes mes dents. « Peu importe ... L'essentiel c'est que tu sois là. » Lui répondis-je d'une voix douce. Et ignorant complètement les personnes qui nous entouraient, je posai mes mains sur ses joues pour venir l'embrasser avec tendresse, mouvant sensuellement mes lèvres contre les siennes durant quelques secondes. « Oui ça va ... Tu veux que je te montre quelques trucs ? »
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Cross My Heart [Trenton et Ayli]   Dim 20 Avr - 16:46

Cross My Heart



Je n’arrivais pas à me caler sur le rythme de Trenton. Quelle serait la prochaine étape ? On se marierait en toute précipitation ? Je n’étais pas du tout prête à m’engager avec qui que ce soit. Pas maintenant. Encore moins après tout ce qu’il m’avait fait subir. Il serait même capable de m’abandonner au pied de l’autel. Seule au monde, mes parents ne me prendraient pas dans leur bras dans le but de me consoler. Si je m’installais avec lui, je risquais de me retrouver à la porte du jour au lendemain. Sans toit au-dessus de la tête. Je devais envisager toutes les options possibles. Je ne devais pas penser à mon propre bonheur, mais à celui de Gabriel. Les hommes passeraient toujours au second plan. Je lui avais juré, et j’étais persuadée que j’avais pris la meilleure décision pour nous. Si Trenton m’abandonnait à nouveau, mon fils ferait toujours partie de ma vie. Et puis, il était mon rayon de soleil. Il n’avait rien demandé à personne. Je ne reniais pas ce que je ressentais pour Trenton. Loin de là. Toutefois, j’étais bien forcée de nous protéger. Il était certainement inutile de préciser que pour rien au monde, je ne voulais qu’il s’enferme à jamais dans sa souffrance.

Bien au contraire. Je l’avais vu rayonner de bonheur, au moment où j’avais accepté de dîner avec lui. Une vision qui m’avait donné du baume au cœur. J’avais quand même songé plus d’une fois à annuler notre rendez-vous. J’avais encore échoué. Incapable de composer son numéro de téléphone. En sachant pertinemment qu’il m’aurait envoyé sur les roses, si j’avais poussé le vice jusqu’à changer d’avis au dernier moment. Je n’aurais pas supporté une énième dispute. Un silence radio de plusieurs mois. Et surtout, je n’imaginais pas ma vie sans Trenton à mes côtés. J’étais un paradoxe vivant. Je m’en rendais compte. Assaillie par le remord, à chaque fois que je lui envoyais des paroles venimeuses en plein visage. Après m’être accrochée à lui, avoir fermé les yeux pour savourer notre baiser, j’optai pour la franchise. « Je n’étais pas sûre de venir. J’ai l’impression qu’on se précipite ». Boum. « Il faut que je récupère Gabriel en fin d’après-midi ». Je me mordis la langue. Je ne voulais pas devenir exécrable. « Tu pourras venir, si tu veux ». Tentai-je, pour me rattraper. Tout le monde commença à crier dans tous les sens. L’humiliation était cuisante. « Oui, avec plaisir. Tant que je ne finis pas en page de couverture, à défaut du sex tape. Tout le monde nous regarde ».




made by pandora.




Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Cross My Heart [Trenton et Ayli]   Mar 22 Avr - 18:12

Aylina & Trenton ₰ Cross my heart.

Les plus beaux moments sont-il derrière? Tu jetais tes fringues devant mes phares sur une route oubliée des rêves. Et dans ta poches toutes les couleurs de l'Inde. ▲ Kyo


Je ne supporterais pas de perdre Aylina. C'était un fait. Et puisqu'elle m'avait répondu plutôt favorablement -malgré la colère et la rancune qu'elle éprouvait toujours pour moi-, j'avais tendance à vouloir un peu précipiter les choses. Sans doute même trop. Mais je ne me rendais compte de rien. J'avais passé l'âge de tourner en rond. Et puisque j'étais amoureux de cette femme depuis de nombreuses années, à quoi bon jouer à ce petit jeu au juste ? Ce n'était pas mon intention. Tout ce que je voulais, c'était former un couple avec elle, enfin. Ce couple que nous aurions du former tous les deux, voilà des années. Je ne comptais pas non plus la demander en mariage dès le lendemain matin. Ni même exiger d'elle qu'elle annonce à notre fils, que j'étais son père. Je voulais juste trouver une réelle stabilité à ses côtés et être rassuré sur le fait que nous pouvions réellement former un couple. Je voulais donc la retrouver pour divers rendez-vous, pour consolider ça. Et ça commençait sur les lieux du tournage de mon film actuel. J'étais si heureux de la voir arriver, que je ne pris guère de précaution et l'embrassai sur le champ. Avant de blêmir à ses mots.

Elle avait sérieusement envisagé de ne pas venir. On se précipitait trop à son goût. Pourquoi me lâcher ça comme ça, de cette façon ? Est-ce qu'elle n'en avait pas assez de changer d'avis toutes les trente minutes et de m'envoyer des piques en plein visage avant de revenir contre moi en me faisant croire que ça allait et, quelque part, qu'elle avait assez de sentiments pour moi pour pouvoir faire face ? « Laisse tomber. Je suppose qu'il est trop tôt pour ça aussi. » Soupirai-je en me détachant totalement d'elle et en détournant le regard, quand elle émit l'idée que je l'accompagne pour aller récupérer Gabriel à l'école. Dans le fond, elle ne le souhaitait pas vraiment, j'en étais certain. La seule raison pour laquelle elle avait proposé ça, c'était pour contrebalancer avec ses paroles précédentes. Elle jouait au yoyo, constamment. Je ne savais plus où donner de la tête. Je ne savais plus ce que je devais croire et ce qui n'était pas vrai. Je commençais sérieusement à douter qu'un avenir soit possible entre nous. Elle finirait bien par me le dire à un moment ou à un autre. Je ne réalisais même pas les cris des personnes qui nous entouraient, tout ça parce qu'on s'était embrassés, je suppose. Ce furent les paroles d'Aylina qui, encore une fois, me firent retomber sur terre. Soit. En toute logique, elle ne risquait pas de finir sur une couverture de magasine, tant qu'on ne nous voyait pas main dans la main, en dehors de ces lieux protégés. Mais l'idée lui était donc si terrible que ça ? Malheureusement, ça risquait d'arriver. Si elle m'accordait une chance ... Justement, ça lui ferait une raison de plus pour ne pas le faire, puisqu'apparemment c'était ce qu'elle prévoyait. Après une courte hésitation et en silence, je l'entraînai jusqu'à ma loge, fermai la porte derrière moi et me laissai tomber dans l'unique fauteuil de la pièce, regard rivé sur elle. « Voilà. C'est le seul endroit où on ne risque pas de croiser quelqu'un et où personne ne nous regardera et ne pensera que nous sommes un couple. » Déclarai-je sur un ton acide.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Cross My Heart [Trenton et Ayli]   Ven 25 Avr - 16:26

Cross My Heart



Les sourcils froncés. La mâchoire crispée. Je prenais sur moi pour garder mon calme et ne pas lui balancer des horreurs en plein visage. J’étais suffisamment forte pour lui tenir tête. Toutefois, j’avais été assez virulente pour aujourd’hui. Je ne voulais pas prendre le risque de le blesser davantage. Je ne supporterais pas l’idée qu’il s’en aille encore et encore. Je refusais quand même de plier l’échine si facilement. Il ne prenait pas du tout en compte mes efforts. Une lueur d’hésitation était passée dans mes yeux clairs, et j’avais quand même réussi à franchir le seuil de la porte. Pire encore. J’avais quand même décidé de lui laisser mes coordonnées. Alors que j’aurais pu disparaître dans la nature. Changer de nom. Forcer sa mère à garder le silence. Lui faire du chantage en me servant de Gabriel. Non, j’aurais été incapable de faire une chose pareille. Au contraire, j’avais agi intelligemment. Je ne lui avais pas fermé la porte au nez lorsqu’il avait décidé de nous rendre visite. Cette idée m’avait pourtant traversé l’esprit. Parce qu’il avait agi comme le parfait salaud en partant sans me donner d’explication. Parce qu’il avait balayé quatre ans d’amitié sans sourciller. Parce qu’il avait piétiné mon égo.

Je me comportais vraiment comme la dernière des dernières. Optant pour des séances de rapprochement physique avec celui qui avait brisé mon cœur en mille morceaux. Je n’avais pas vraiment le choix. J’étais la victime, dans cette histoire. Victime d’une passion ardente qui me brûlait de l’intérieur. Il n’y avait pas de place pour la raison. Du moins, pas toujours. Et puis pour rien au monde je n’aurais voulu retourner dans ma léthargie. Que mes pleurs soient entendus par Gabriel. Gabriel. Je blêmis et croisai les bras en entendant ce refus catégorique. Je venais de lui tendre la main. De faire un effort supplémentaire. Et voilà comment il agissait. « D’accord. Je ne vais pas te forcer. Si tu as mieux à faire que d’aller chercher ton fils, je trouverais bien une autre personne pour m’accompagner ». Lançai-je sarcastiquement. Apparemment, je ne méritais pas qu’il fasse preuve de patience. « Merci. Tu te montres tellement compréhensif. Tu m’aides beaucoup ». Je reportai mon attention sur les photos qui ornaient les murs. Je n’étais pas prête à affronter son regard. Je ne voulais pas perdre pied à nouveau. Fondre en larmes devant lui, par exemple. « En effet, tu avais besoin de quatre années pour murir un minimum. Et encore, tu es loin du compte. Tu devrais retourner jouer à tes jeux vidéos ».



made by pandora.




Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Cross My Heart [Trenton et Ayli]   Dim 27 Avr - 8:44

Aylina & Trenton ₰ Cross my heart.

Les plus beaux moments sont-il derrière? Tu jetais tes fringues devant mes phares sur une route oubliée des rêves. Et dans ta poches toutes les couleurs de l'Inde. ▲ Kyo


Je n'arrivais plus à la suivre. Et je ne savais pas si je devais vraiment la peine de retrouver le fil. A croire qu'elle le faisait exprès. Que c'était volontairement qu'elle changeait d'humeur comme de chemise. A croire qu'elle voulait se jouer de moi et me tester encore et toujours. Si tel était le cas, elle était bien la seule à jouer. Moi, je ne m'amusais vraiment pas du tout, c'est le moins que l'on puisse dire. Et là, un coup elle me faisait remarquer qu'on allait beaucoup trop vite. Et le coup d'après, elle me proposait d'aller avec elle chercher notre fils à l'école. Et ça alors, ce n'était pas aller trop vite ? Mais non. Apparemment non. Ca c'était permit puisque c'était son idée à elle et non pas la mienne. Je crispai les mâchoires, regard froidement posé sur elle. « Arrête ça Aylina. Arrête de faire comme si j'étais le monstre et toi la pauvre petite victime. J'ai fais des erreurs. Je sais. Et je me suis excusé pour ça. Je sais également qu'il va falloir du temps. Beaucoup de temps, pour que tu puisses me pardonner et oublier. Mais me laisser faire trois pas en avant pour finalement me pousser et me forcer à en faire six en arrière, c'est le truc le plus cruel que tu puisses faire. » Lâchai-je sèchement, sans détourner le regard d'elle.

je soupirai à ses paroles qui se voulaient, encore une fois, grandement blessantes. Et elles l'étaient. J'étais blessé. J'étais las aussi. J'avais l'impression d'être devenu un pantin entre ses mains. Sous prétexte que je voulais sauver notre relation et me faire pardonner, je devrais me laisser manipuler par ses mains agiles ? Je devrais opiner de la tête quand elle se montrait blessante et me faisait tourner en bourrique. « Si je suis immature alors toi, qu'es-tu ? Par besoin de sauver notre relation et par envie de te retrouver, je te propose des rendez-vous, que tu acceptes sans hésitation. Et au moment fatidique, tu me balances à la gueule que c'est trop tôt. Tu joues avec moi. Tu joues avec mes sentiments Aylina. Sous prétexte que j'ai fais une seule putain d'erreur, un faux pas, je devrais tout accepter et tout encaisser ? Je suis désolé mais je ne peux pas. Que tu ais besoin de temps, je le comprends. Mais que tu joues à la girouette, non merci. Au cas où tu l'aurais oublié, tu n'es pas la seule à avoir souffert de cette séparation. »
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Cross My Heart [Trenton et Ayli]   Dim 27 Avr - 21:11

Cross My Heart



Le front baigné de sueur froide, je n’arrivais pas à masquer mon angoisse grandissante. Les tremblements dans mes mains s’intensifiaient au fur et à mesure de ses paroles. Une migraine insoutenable me lacérait le crâne. Bon sang, j’avais encore franchi les limites de sa patience. Je ne l’avais encore jamais vu dans cet état. Nous ne vivions pas dans un monde de bisounours, pourtant. Lorsque nous séjournions ensemble, j’avais toujours eu pour habitude de le consoler avec des mots gentils et réconfortants. Je le connaissais par cœur et je devinais sa tristesse avec beaucoup de facilité. S’il avait le malheur d’entrer dans une colère noire, je réussissais à l’apaiser en une fraction de secondes. Aujourd’hui, les choses étaient différentes. J’étais responsable de tous ses maux. Il en était bien conscient. C’était limite s’il ne pointait pas un doigt accusateur en ma direction. S’il n’allait pas décider de rompre tout contact avec moi. Mon cœur battait frénétiquement. La respiration désordonnée, la bouche close, j’étouffai quelques supplices. Je ravalai mes larmes en m’adossant contre le mur. Incapable de lui faire face. Quelque part, je savais qu’il avait raison. Je me comportais comme une gamine. J’étais une femme enfant. Et puis de toute manière, j’avais encore la vingtaine. Quand à lui…il avait vécu tellement de choses. La boule au ventre, je prenais conscience du fossé qui nous séparait. Lorsqu’il s’agissait de le faire souffrir, je méritais la palme d’or.

Je n’avais jamais voulu en arriver là. Et plus que tout au monde, j’aurais voulu arranger les choses. « Alors qu’est-ce qu’on fait ? On arrête tout ? Qu’est-ce que je dois faire pour oublier cette trahison ? Ces quatre années misérables ». Lui demandai-je, un peu désespérée sur les bords. J’avais l’impression de retourner quelques années en arrière. De réincarner cette fleur fragile qui passait son temps à lui demander des conseils. Franchement, à bien y réfléchir, nous aurions dû rester de simples amis. « Peut-être que nous ne sommes pas faits pour être ensemble, finalement. Nous l’étions peut-être, il y a quatre années. Ou peut-être pas ». Je ne pensais pas vraiment ces paroles. Je ne voulais pas faire machine arrière. Mais les choses étaient devenues tellement compliquées, entre nous. Nous passions notre temps à nous déchirer. « Tu devrais construire une relation avec une personne de ton âge. Tu l’as dit, je n’ai pas la maturité nécessaire pour être avec toi. Je ne peux pas effacer l’ardoise et faire comme si de rien était. J’en suis incapable. Je t’aime et je veux être avec toi. Mais parfois, la rancœur prend le dessus. Le manque de confiance se fait sentir. J’ai des doutes. Et j’en ai le droit ». Lâchai-je avec franchise. Sans mâcher mes mots. C’était risible, n’est-ce pas ? Je lui avouais que je l’aimais au milieu d’une énorme dispute. Je prenais un risque énorme. D’un autre coté, je risquais également de le perdre, si je continuais de le blesser. J’en étais consciente. Le pire, c’est que je continuais à parler comme si de rien était. « Avant de continuer à m'en mettre plein la tronche, sache que je ne suis pas la pourriture que tu penses. La preuve, je t’ai permis de voir Gabriel. La majorité t’aurait claqué la porte au nez ». Marmonnai-je quand même en reportant mon attention sur lui. J’osais enfin le regarder. Je n’étais pas non plus le diable en personne. Du moins, je l’espérais.



made by pandora.




Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Cross My Heart [Trenton et Ayli]   Dim 4 Mai - 9:47

Aylina & Trenton ₰ Cross my heart.

Les plus beaux moments sont-il derrière? Tu jetais tes fringues devant mes phares sur une route oubliée des rêves. Et dans ta poches toutes les couleurs de l'Inde. ▲ Kyo


Je ne savais plus que faire, que dire. Devais-je vraiment tout accepter de sa part sous prétexte que j'étais furieusement amoureux d'elle et que je souhaitais toujours autant la retrouver ? Fallait-il que je continue de souffrir parce qu'elle même n'arrivait pas assez à gérer sa colère pour nous laisser évoluer petit à petit ? Que je sache, je ne lui avais pas demandé de m'épouser. Ni même d'emménager chez moi. La seule chose que je souhaitais ardemment pour le moment, c'était pouvoir dire que nous étions un couple. Mais ça aussi, ça lui semblait apparemment trop compliqué. Alors que faire, encore une fois ? Je ne supporterais pas qu'elle joue avec mes sentiments, encore et encore. Je l'aimais trop pour ne pas en souffrir atrocement. Mais comment le lui faire comprendre ? Pourquoi ne pas juste le lui dire ... ? Je portai une main à mon visage pour me pincer l'arrête du nez de mes doigts, quand elle émit l'idée de tout arrêter. C'était impossible ça. Tout bonnement impossible. Je l'aimais beaucoup trop pour supporter de la perdre de façon définitive. Ce fut pire encore quand elle émit l'idée que nous n'étions peut-être tout simplement pas fait pour être ensemble; Paroles insoutenables. je laissai retomber mon bras sur l'accoudoir pour la regarder fixement. Non, elle n'avait pas l'air de penser sérieusement ce qu'elle était en train de dire. Elle était justement royalement perdu. Preuve en est le fait qu'elle laissa échapper ses sentiments pour moi, entre deux douloureuses paroles. S'en était-elle rendue compte ? Parce que moi oui.

Avec un faible soupir, je me levai et m'approchai d'elle pour m'emparer doucement de ses mains, de sorte à l'inciter à plonger son regard dans le mien. Bien sûr que je lui en voulais de ne jamais savoir ce qu'elle souhaitait ou ne souhaitait pas. Mais je ne lui en voulais pas d'être perdue, de souffrir, de m'en vouloir. « S'il y a bien une chose de laquelle je suis certain, Lina, c'est que je ne peux pas vivre sans toi. » Lui soufflai-je d'une voix douce. « Je peux supporter ton manque de confiance, comme je peux supporter que tu ais besoin de temps. » Ajoutai-je doucement, en relâchant ses mains pour poser les miennes sur ses joues, avec douceur. « Mais je ne sais pas comment faire pour ne pas aller trop vite, ou trop lentement à ton goût. J'ai besoin que tu me guides, pour ne pas avoir à reculer de trois pas quand je serais allé trop vite à ton goût. » Murmurais-je ensuite avant de venir déposer mon front contre le sien. « Je t'aime Lina. Je t'ai ... Toujours, tellement aimé. » Conclus-je finalement, à bout de souffle. Bien sûr que je l'avais toujours aimé. Sans quoi, je n'aurais même pas fini par craquer pour l'emmener dans une nuit des plus passionnées. Sans quoi, je ne serais pas parti en pensant que c'était la meilleure chose à faire pour elle. Et sans quoi, je ne ferais pas tout aujourd'hui, pour que nous puissions enfin former un couple.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Cross My Heart [Trenton et Ayli]   Mar 13 Mai - 20:57

Cross My Heart



Je ne voulais pas infliger cela à Gabriel. Qu’il entende ces disputes interminables. J’avais eu du mal à digérer celles de mes parents. Leurs cris m’avaient percés les tympans à de nombreuses reprises. Ils avaient tout eu pour être heureux. Une belle maison. Une enfant formidable, n’est-ce pas ? A croire qu’aucun couple ne pouvait durer toute une vie. Devais-je nous considérer comme un couple ? Apparemment oui, selon les dires de Trenton. Visiblement, il me reprochait de prendre mes distances. Je n’avais jamais été violente. Pourtant, j’avais eu envie de me jeter sur lui. De lui décoller un poing dans la mâchoire. Il n’avait pas mesuré l’ampleur de ses actes. Ce que j’avais pu ressentir, la veille de mon accouchement. Comme une idiote, j’avais espéré qu’il me ferait un signe. Qu’il serait présent à mes côtés lors de ce moment difficile. Non. Il était à l’autre bout du pays, ce jour-là. Il s’adonnait à d’autres occupations. Je ne le digérais toujours pas ces faits. Je ruminais sans cesse. Cependant, la colère avait laissée place à la tristesse lorsqu’il était arrivé à bout de ses forces.

Paradoxale, j’avais eu peur qu’il renonce à nous. Qu’il refuse d’essayer de recoller les morceaux. Qu’il claque la porte une bonne fois pour toutes. Et je culpabilisais. Parce qu’il souffrait par ma faute. Notre relation évoluait au gré de mes humeurs. Je ne parvenais pas à me ressaisir. J’avais l’impression d’être une personne égocentrique. Je voulais redevenir Lina. Celle qui regardait des dessins animés et qui s’empiffrait de céréales. Enlacer mon meilleur ami, au lieu de faire en sorte de le déchirer. « J’en mourrais si tu t’éloignais. Mais il faut voir la vérité en face : on se dispute tout le temps ». Lançai-je, mes doigts entrelacés aux siens. Avant de pousser un soupir de soulagement. Il ne baissait pas les bras totalement. Mes paupières se fermèrent au moment où nos fronts s’entrechoquèrent. Mes lèvres se rapprochèrent dangereusement des siennes. « Un bon repas, ça serait un bon début. Je meurs de faim ». En parlant de ’bon repas’, je me comprenais. Faire un petit tour jusqu’au distributeur ne m’aurait pas dérangée, pour tout dire. Je n’étais pas vénale. Je retrouvai le sourire lorsqu’il me fit part de ses sentiments. Il n’avait jamais prononcé ces mots-là, auparavant. Ce qui avait accentué mes doutes. « Et tu le dis que maintenant ». Lui demandai-je en lui lançant un regard accusateur. Je n’étais pas vraiment énervée, pourtant.




made by pandora.




Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Cross My Heart [Trenton et Ayli]   Dim 18 Mai - 9:24

Aylina & Trenton ₰ Cross my heart.

Les plus beaux moments sont-il derrière? Tu jetais tes fringues devant mes phares sur une route oubliée des rêves. Et dans ta poches toutes les couleurs de l'Inde. ▲ Kyo


Plus ça allait et plus j'étais perdu. Je ne savais pas du tout comment me comporter vis à vis d'Aylina. Je ne savais pas ce qu'elle voulait vraiment. Un coup c'était oui, un coup c'était non. A un moment, elle me donnait l'impression d'être amoureuse de moi. Pour ensuite passer à de la haine pure. je ne pouvais vraiment rien faire de plus que ce que je faisais déjà. Je ne pouvais pas lui courir après, indéfiniment non plus. C'était trop douloureux quand elle me repoussait vivement, avec des paroles franchement douloureuses. Je l'aimais trop pour ne pas souffrir quand elle reculait de trois pas ou me lâchait des paroles acerbes. Je fermai un instant les yeux quand elle me fit remarquer qu'on se disputait tout le temps. Et je pris sur moi pour ne pas lui faire remarquer que ce n'était que de son fait à elle. C'était elle qui passait son temps à souffler le chaud et le froid. Qui me laissait venir à elle pour ensuite me repousser. Ca ne pouvait pas donner suite à autre chose qu'à des disputes, à mon humble avis. Alors forcément qu'on ne faisait que ça ... Entre deux parties jambes en l'air, du moins ...

Je finis quand même par me coller à elle, front contre le sien et nos doigts entremêlés. Parce qu'être en contact physique avec elle, était un besoin que je ressentais de façon constante. J'étais tellement bien ainsi. Je ne voulais pas me détacher d'elle. Surtout, jamais. Elle parvint à m'arracher un rire léger quand elle mentionna l'idée de manger. Oui, en voilà une bonne idée. « Ca te dit qu'on aille manger dans un snack du coin de la rue ? » Demandai-je sur un ton amusé. Ce n'était pas que je ne voulais pas dépenser des tas d'argent pour elle. Mais je savais que ce n'était pas forcément ce qui l'intéressait. Et puis par le passé, quand j'avais la flemme de faire les courses et que mes placards étaient vides, je finissais toujours soit par commander vite fait, soit par l'embarquer dans un snack situé en bas de la rue où je vivais. Je finis, enfin, par lui souffler ces quelques mots que je taisais depuis trop longtemps. Je l'aimais, oui. Et pas qu'un peu. Ce n'était pas une petite amourette. Sans quoi, mes sentiments se seraient déjà foutu le camp depuis le temps. Or, ils étaient là depuis des années. « C'est que ça demande quand même un peu de courage de dire ça ... » Remarquai-je sur un ton nerveux, en me mordillant la lèvre inférieure. « Mon Dieu, je t'aime tellement ... » Soufflai-je en enfouissant mon visage dans son cou et en enroulant mes bras autour d'elle pour la serrer contre moi. Je prenais le risque qu'elle ne me repousse. Dans le fond, je ne faisais que ça.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Cross My Heart [Trenton et Ayli]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Cross My Heart [Trenton et Ayli]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Grimoire Heart n'a pas besoin d'un cookie à la myrthille ( PV Nookie Minasa )
» Récit du cross de GENK (VBM)
» recit du cross de hamont a la VBM
» le reportage du cross de meewen les mouettes.............
» confirmation du cross de ebly.....
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
♫ Modern Family :: DANS LE GRENIER :: Archives rps-