AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Mind your backs ! ✖ Vicky

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité
Invité

MessageSujet: Mind your backs ! ✖ Vicky   Mar 13 Mai - 18:36


Mind your backs !
Leo ∞ Victoria

Cela va faire près d’une heure, que toutes les cinq minutes, Margot vient secouer mon épaule pour me demander si c’est l’heure et comme à chaque fois, je lui réponds que non. En fait quand je dis que ça fait une heure, je suis plutôt gentille. Depuis que ma petite soeur s’est réveillée, ce matin, elle n’a qu’une chose en tête : le roller. Je ne sais pas ce qu’il m’a pris d’offrir à Margot, pour son huitième anniversaire, des rollers. Parce que je savais que j’allais forcément devoir lui apprendre à en faire et je ne suis quand même pas la fille la plus douée et adroite qu’il existe dans ce bas monde. En fait, je dois faire parti du top ten des personnes les plus maladroites du monde. Que dis-je, de l’univers. Mais ça va, je le vis bien. Pour l’instant. Je me retiens de soupirer quand cinq minutes après m’avoir encore dérangée, Margot est de retour, un air angélique sur le visage. Elle vient s’asseoir sur la chaise juste à côté de la mienne, se penchant pour pouvoir regarder ce que je fais avant de venir entortiller une mèche de mes cheveux autour de son index. Ouuuh qu’elle est agaçante, quand elle s’y met. J’adore ma petite soeur, seulement elle est incapable de faire preuve d’un tout petit peu de patience. Attendre dix minutes, c’est au dessus de sa volonté. Et qu’on ne me dise pas que c’est normal, à huit ans, elle est comme notre mère. Je retire sa main de mes cheveux en la tapotant comme on le ferait avec un tout petit enfant. Margot gonfle ses joues -maintenant elle ressemble à un hamster-, croise ses bras contre sa poitrine et fronce ses sourcils, clairement mécontente. Je roule des yeux et referme mon classeur pour me tourner afin de me mettre face à ma petite soeur.

« Ce n’est pas en m’embêtant que le temps passera plus vite, Margot.
-Tu es bien sûre que ce n’est pas l’heure ? Tu peux me faire une tresse, en attendant ? Je m’ennuie. » Signe alors Margot en me suppliant du regard.

Voilà, si ma soeur de met à me regarder avec des yeux de chien battu je ne risque pas de lui refuser grand-chose. Alors devant elle, je vérifie l’heure -pour la énième fois, lui montre l’écran de mon téléphone puis elle ne me laisse pas le choix, elle attrape ma main et m’entraine dans sa chambre. Bon, ce que mademoiselle veut, mademoiselle obtient… Note à moi-même, essayer d’être plus stricte avec elle. Re note à moi-même, ne pas noter ça juste pour le noter. Je m’assieds sur le lit de ma soeur après avoir poussé la montagne de peluches qui l’encombre, je laisse le soin à Margot de récupérer tout ce dont je vais avoir besoin pour attacher ses cheveux. Elle sautille dans toute sa chambre pour attraper brosse et chouchous avant de me fourrer le tout dans les mains ainsi que de poser ses fesses sur le sol, devant et dos à moi. Je passe un coup de brosse dans les cheveux bruns de ma soeur, je la vois qui agite ses mains devant elle, euhm… J’espère qu’elle n’attend pas à ce que je lui réponde, ça risque d’être difficile. Ca lui arrive, des fois, de signer toute seule, juste pour… Je ne sais pas, pour « meubler le silence » en quelque sorte. Je tresse la chevelure de Margot tandis qu’elle continue à s’agiter, à claquer sa langue contre son palais et à faire du bruit avec sa bouche. C’est horriblement stressant quand elle fait ça. Je lui donne un mini-coup de brosse sur sa tête et elle la tourne pour me regarder en fronçant des sourcils.

« C’est bon, on y va. »

Je n'ai pas à le dire deux fois, Margot bondit sur ses pieds pour sauter sur place pendant que je récupère nos rollers  ainsi que les protections. Si je le pouvais, je mettrais à ma soeur une armure pour éviter qu’elle se fasse mal. La petite brune est déjà devant la porte de l’appartement, à triturer les clefs pendant que j’enfile mes chaussures et récupère mes clefs de voiture, le sac sur l’épaule. J’ai à peine fermé la porte d’entrée que Margot dévale les escaliers comme une furie ; du coup je suis bien obligée de lui courir derrière pour la rattraper et la réprimander. Elle sait pourtant bien que je déteste quand elle me fait ce coup-là ! C’est toute penaude que ma soeur monte dans la voiture et s’assied sur son siège. Oh ça lui passera bien vite ! Voilà, deux minutes après, elle se met à signer dans tous les sens et à frétiller dans son réhausseur. Une fois garée, Margot est bien sage, elle attend même que ce soit moi qui lui ouvre la portière pour attraper ma main. Nous nous rendons à pied jusqu’au point de rendez-vous et le caractère impatient de Margot revient, elle s’assied sur un banc après m’avoir annoncé qu’elle voulait de suite enfiler ses rollers. Tsss. Je suis donc à genou devant elle entrain de l’aider quand Victoria nous rejoint. C’est Margot qui la voit la première :

« Vic…Toria ! »

La voix de ma soeur me fait sursauter -je suis toujours surprise quand elle fait ça- et je me tourne pour regarder par dessus mon épaule en souriant.

« Salut Vicky ! » Je lui dis tandis que je me lève pour lui faire la bise. « Tu vas bien ? Je peux te dire qu’il y en a une qui trépignait d’impatience depuis ce matin. »

Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Mind your backs ! ✖ Vicky   Dim 25 Mai - 12:33

You'r so cute, little girl ♥
Eleonor&Victoria

Passer sa matinée à étendre le linge avec sa belle mère, y a rien de plus emmerdant. Surtout quand on a l'envie de l'étouffer avec les boxers de son père. Et là, c'est exactement ce que voulait faire Victoria. Elle soupira une énième fois en jetant un string à Madame sur l'étendoir. La Madame en question la regarda de biais mais ne dit rien. Victoria savait qu'elle la dépitait. Ca faisait longtemps maintenant qu'elle faisait partie de la famille, qu'elle avait ramener toute sa meute avec elle et qu'elle avait établit son territoire dans la tanière de Victoria. Elles étaient comme deux lionnes qui partageaient le même territoire sans jamais se supporter. Victoria n'avait jamais été contente de voir cette femme empiéter sur ses plates bandes et, étant très franche, elle ne lui avait jamais caché. Une fois le linge étendu, Victoria remonta dans sa chambre et se prépara à rejoindre Eleonor et sa soeur, la petite Margot.

La rencontre avec Margot avait été surprenante. La petite fille était tombée sur Victoria à la bibliothèque. La jeune femme avait eut beaucoup de mal à comprendre l'enfant au début ignorant totalement qu'elle était sourde. Heureusement pour elle, Eleonor était arrivée, catastrophée que Margot se soit éloignée sans rien dire. Et c'était ainsi qu'elles étaient devenues amies. Victoria appréciait beaucoup la jeune femme, elle était gentille. Malgré la facilité avec laquelle Victoria faisait avance ses cours, elle n'avait pas énormément d'amis. Du coup, elle se raccrochait au peu qu'elle avait. Et aujourd'hui, c'était rendez vous pour faire du roller. Victoria avait été enchantée de la proposition d'Eleonor et avait sauté sur l'occasion sans hésiter. Victoria enfila une tenue adéquat au sport, attrapa ses rollers et dévala l'escalier rapidement. Etre loin de chez elle lui faisait beaucoup de bien.

La belle mère arriva subitement mais avant qu'elle ne put ouvrir la bouche, Victoria lui intima de ne rien demander et quitta la villa familiale pour rejoindre son véhicule. Bon certes, Victoria n'était pas encore majeure aux yeux de la loi, mais elle avait besoin de sa liberté. Et elle estimait n'avoir aucun compte à rendre à sa belle mère. Surtout pas à elle. La jeune femme se dirigea vers Venice Beach et se gara sur le parking. Roller en main, elle arriva vers Eleonor et Margot, entendant l'enfant prononcer son prénom. Ca arracha un large sourire à Victoria qui s'approcha et fit la bise à Eleonor, puis elle se pencha pour coller un baiser sur le front de Margot.

Bonjour vous deux! Lança t-elle joyeusement tout en soulignant avec le langage des signes pour que Margot comprenne.

S'il y avait quelque chose que Victoria faisait avec beaucoup de facilité, c'était d'apprendre. Tout ce qu'elle voulait apprendre, elle le faisait rapidement et facilement. Elle avait encore quelques lacunes mais elle savait qu'elle pouvait compter sur Eleonor pour rectifier le tir. La jeune femme posa son regard sur Margot, souriante.

Je vais bien oui! Et vous ça va? Dis donc Margot, ce n'est pas très bien d'être impatiente tu sais! Il y a un proverbe qui dit "tout vient à point à qui sait attendre"!

Victoria s'installa sur le banc et retira ses baskets, enfilant ses rollers. Elle se releva et se stabilisa.

Bon... On y va? Je dois avouer que j'étais impatiente de vous voir!
Revenir en haut Aller en bas
 

Mind your backs ! ✖ Vicky

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» The self imposed limitations of the underdeveloped mind.
» 01. Losing your mind
» 1.04 Where is my mind ?
» Well it´s been days now And you change your mind again ... feat Amber Helheim
» I remember when, I remember, I remember when I lost my mind. ₪ 27 mars, 20h21
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
♫ Modern Family :: DANS LE GRENIER :: Archives rps-