AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 I am sorry honey...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité
Invité

MessageSujet: I am sorry honey...   Jeu 31 Juil - 23:59

Home sweet Home
Cara & Samuel
Une semaine s'était écoulée depuis ma sortie de l’hôpital. Enfin notre sortie... J'avais voulu acheter le stricte nécessaire pour Ethan pendant le trajet, en imaginant déjà comment serait décoré sa chambre. C'était certain, ce serait personnel, je m'occuperai du créatif et Sam, du matériel. Ce moment était tellement important, et même après ces mois de souffrance, je ne voulais que rien ne vienne le ternir. Je me souviens encore du magnifique sourire de Samuel lorsqu'il a découvert la fresque dans la chambre d'Ethan qu'il ramenait d'une balade, et ce bonheur de le voir portant notre enfant. Ces moments complices que nous partagions revenaient petit à petit. J'avais sortie mon matériel de peinture, prit des nouvelles de mes chevaux, que je ne tarderai pas à ramener, de notre maison aussi, que j'aimerai revoir. Des souvenirs revenaient petit à petit, malheureusement, certains concernés mon enlèvement, mais je ne voulais pas inquiéter Samuel, il avait tellement souffert, et je savais qu'il voulait leur faire payer. Pour rien au monde je ne voulais qu'il arrête de profiter de ces moments de joies pour retrouver ces hommes abjectes.

Il était trois heures du matin, je ne dormais toujours pas. Prise d'angoisse parfois, j'éprouvais le besoin d'être contre Samuel. D'ailleurs, depuis ma sortie de l’hôpital, je n'avais pas non plus laissé une nuit Ethan, seul, dans sa chambre. Il dormait dans un berceau, dans notre chambre. Mais cette nuit, ce n'était pas l'angoisse de mon agression, mais le fait de devoir prévenir ma moitié de la venue de mes parents qui me tenait éveillée... Trois heures plus tard, Ethan se réveillait. Je souris en voyant son joli visage me regarder en gazouillant. Encore courbaturée de ma courte nuit, j'enfila un jogging et un tee shirt de Samuel, puis pris Ethan dans mes bras, avant qu'il ne réveille son père

-Chuuut mon cœur, papa doit se reposer... J'embrassa sa petit main qui serrait mon index, et posa un baiser sur la nuque de Samuel qui dormait encore

Je descendais dans la cuisine quand je vis une alerte mail. Une fois le biberon d'Ethan lancé, je pus l'ouvrir, c'était ma mère :
Citation :
Nous arrivons après-demain. Cordialement
Des frissons parcoururent mon dos... « Cordialement » qui enverrait ça à sa propre fille ? Heureusement, le petit déjeuner d'Ethan était prêt, et me sépara de ce mail. C'est sur le canapé que je lui donnais, tout en lui murmurant des mots doux au creux de l'oreille. J'étais ébahie devant tant de beauté et d'innocence, et je me jurais de faire tout ce qui était en mon pouvoir pour qu'il soit le plus heureux des petits garçons. Une fois le biberon terminé, le rot passé, je le déposa dans son couffin que j'amena dans la cuisine. Je lança un regard vers l'ordinateur, pinçant mes lèvres de contrariété, à l'idée même de devoir leur répondre, et annoncer la nouvelle à mon mari. Toutefois, la vie continuait ; je lança le café, et prépara notre petit déj, à Sam et moi, veillant sur Ethan qui ne tarda pas à retrouver les bras de Morphée

Samuel se leva peu de temps après. Je souris en le voyant ; je ne me lassais pas de ces moments, surtout que je savais qu'il ne tarderait pas à reprendre les routes. Je l'embrassa pour lui dire bonjour et le suivit du regard... Il venait de se réveiller, je n'allais pas tout de suite l'agresser avec cette nouvelle, je me tourna vers lui, en prenant ma respiration, puis abandonna ma phrase. Il me connaissait si bien... Je savais très bien qu'il ne lui faudrait que peu de temps avant de comprendre que quelque chose me tracassait, je pris une tasse de café et alla m'asseoir à côté de lui, posant un baiser sur son épaule avant de siroter mon café

-Tu as bien dormis ? Lui dis-je souriant, doucement pour le laisser émerger
Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: I am sorry honey...   Ven 1 Aoû - 17:00









Home sweet home.
✣ I love you so.  








Cara & Samuel


Une semaine que ma femme est là à mes côtés. Une semaine que je peux passer chaque nuit auprès d'elle et de notre fils. Nous avons décidés de rejoindre notre nouvelle maison à Los Angeles dans un premier temps pour lui éviter tout souvenir susceptible de revenir trop brutalement à propos de la fameuse nuit de sa disparition. Sans compter qu'il n'y a plus grand chose dans l'ancienne. Et avec le gosse, ce serait trop de boulot de devoir ainsi tout ré-aménager. Mais c'est une chose que nous avons tout de même en projet puisque la maison nous servira au moins pendant un temps de maison secondaire. Cara désire y retrouver ses chevaux et nos animaux de compagnie. A voir ainsi si avec le temps nous y ré-aménagerons ? Pour le moment, nous sommes ici, dans le quartier de Venice Beach. (voir 4 posts plus bas dans le topic ses liens. La maison y figure en photos ► par ici ).

La maison borde le canal, c'est tout-à-fait le genre de maison dont Cara avait visiblement rêvé d'après ses dires. Quant à la chambre de notre fils, elle l'a elle-même préparée avec soin en peignant une sublime fresque sur le mur. Le jour où je l'ai découverte en rentrant d'une balade avec Ethan, j'ai été sur le cul de voir la beauté de la chose. Un truc est certain, elle n'a pas perdu son talent ! Et j'ai d'ailleurs hâte de pouvoir de temps à autre me remettre à peindre à ses côtés comme nous le faisions parfois autrefois.

Émergeant d'un long sommeil réparateur, je trouve la place vide à côté de moi. Cara doit être levée depuis un moment déjà lorsque je constate l'heure affichée sur le réveil. Je me frotte un instant les yeux puis sort doucement du lit encore à moitié embrumé. Je la trouve dans la cuisine et me cale un instant contre le chambranle de l'ouverture séparant la cuisine du salon, à l'observer. Elle a déjà tout préparé, ça sent merveilleusement bon. Mon sourire s'élargit alors que je laisse mon regard courir sur elle. Elle ne porte qu'un jogging et un t-shirt à moi, mais bon sang, ce qu'elle est sexy comme ça ! J'adore quand elle porte mes fringues. C'est un réflexe qu'elle a depuis toujours et qui lui est visiblement resté. Ce t-shirt noir des Def Leppard lui va à merveille même si je n'ai qu'une envie : lui enlever !

Elle ne m'a pas encore remarqué, affairée à sortir la vaisselle nécessaire pour le petit dej. Le tintement des cuillères contre les tasses est la plus merveilleuse mélodie à mes oreilles. Elle est le plus sûr témoin de sa présence qui m'a tant manqué. Le plus sûr témoin qu’elle est bien là avec moi, dans cette maison, en vie. Encore et toujours aux petits soins pour moi. Et plus sûrement encore amoureuse de moi comme je le suis d'elle. Plus encore. "Amoureux" est un mot bien trop faible pour décrire ce qui nous anime l'un pour l'autre et ce que l'on a traversé.

Un instant plus tard, elle me surprend avec ce sourire rêveur sur les lèvres tandis que je ne décroche pas un instant mon regard de sa délicieuse silhouette. Elle vient m'embrasser pour me saluer tandis que je me glisse un instant dans son dos la minute suivante, l'entourant de mes bras et profitant de cette étreinte quelques secondes. Puis je me dirige vers notre fils et le soulève entre mes bras.

- Bonjour toi ... .

Je le repose gentiment un instant plus tard après lui avoir fais des chatouilles et des papouilles puis m'empare de l'appareil photo resté hier soir sur l'un des meubles de la cuisine.

- Tu es trop belle pour que je me retienne de t'immortaliser ainsi. Cara se cache à demi, l'air de dire qu'elle se trouve horrible ce matin. Mais je me rapproche toujours plus d'elle pour prendre quelques autres clichés. Je la photographie sous plusieurs angles, n'ayant de cesse malgré ses réticences. Puis après un petit instant, je repose l'appareil et la rejoins alors pour déjeuner tandis qu’elle nous verse le café enfin prêt.
Toutefois je remarque qu’elle semble soucieuse. Quelque chose la tracasse, c'est certain.

-Tu as bien dormi ?

- Pas mal et toi mon chat ?

Je bois une gorgée sans la quitter des yeux. Le regard que je lui adresse lui témoigne que je sais pertinemment que quelque chose lui cause du soucis.

- Dis-moi ce qui ne va pas, lui soufflais-je en me penchant près d'elle pour déposer un baiser sur sa tempe.



made by pandora.----






Revenir en haut Aller en bas
 

I am sorry honey...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» i follow you dark room honey -- mardi dix juillet, 16h42.
» Honey - Le miel attire les abeilles
» i miss you, honey. » ft. dylan.
» full of honey just to make him sweet. (DOURRIE)
» Honeydukes se réinvente !
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
♫ Modern Family :: DANS LE GRENIER :: Archives rps-