AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Une patinoire pour mademoiselle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité
Invité

MessageSujet: Une patinoire pour mademoiselle   Ven 22 Aoû - 16:39



Elijah&Sasha



Anya a toujours été maligne, il lui suffisait de battre des cils ou de faire la moue et immédiatement, Sasha faisait ce qu’elle voulait. « Tu peux faire mes exercices de philo , tu sais que ce n'est pas trop mon truc… » « Bien sûr, Anya» «Tu peux faire la vaisselle, je me suis coupée avec le scalpel en bio » «  Mais oui, tu es sûr que ça va aller ? Va t’allonger, je nourrirai les poissons»« Je peux prendre la voiture ce soir ? » « Mais oui, j’irais à la bibliothèque en bus » Sasha aimait peut être trop sa sœur. Bien sûr, cela n’avait absolument rien de malsain, bien au contraire, il connaissait les limites à ne pas franchir.

Quand, après le lycée, la belle partit en Russie pour retrouver leur mère et s’entraîner plus dure, dans le but de participer plus tard aux J.O, Sasha se retrouva complètement perdue. Jamais il n’avait été séparé de sa sœur plus de deux mois et il vivait sa comme un abandon. C’était stupide puisque sa sœur voulait juste poursuivre son rêve, mais le jeune homme était aveuglé par la douleur.  

Maintenant, elle est revenue et Sasha peut enfin être pleinement heureux, parce que, malgré sa notoriété, son talent et tout l’argent qu’il gagnait, il ne l’était pas. Seulement, comme il fallait sans douter la jeune femme n’avait nulle part où vivre et c’est tout naturellement que Sasha l’invita à partager sa bien trop grande maison. Il ne savait même pas pourquoi il avait acheté un endroit si grand. Il s’était vraiment emballé !

 Anya a beau vivre avec lui, il ne l’a voit jamais. Elle passe son temps à la patinoire pour s’entraîner ou pour aider les enfants. Cela l’agaçait et alors qu’il s’énervait tout seul, il eut une idée de génie. Il allait construire une patinoire ici, dans sa villa et ainsi la jeune patineuse passera plus  de temps avec son grand frère.  

Sasha fit appel au seul architecte en qui il avait pleinement confiance, Mr Hedge. C’est lui qui avait fait la plupart des pièces de la villa et Sasha sait qu’il travaille bien. En plus, il a sympathisé avec lui.

Mardi, quatorze heures, Dans toute la maison, un bruit sonore retentit. C’est très certainement la sonnerie qui indique que quelqu’un veut pénétrer sur la propriété. Sasha, qui, est dans la cuisine, se sait du téléphone mural, compose un code puis mène le combiner jusqu’à son oreille

«  J’ai déverrouillé le portail, il va s'ouvrir normalement, tu peux entrer »

Il raccroche ensuite et se dirige vers la porte. Il l’ouvre et sort sur le perron. Le jardin est immense et à cinq cents mètres, il voit la voiture de l’architecte s’engager dans l’allée. Il l’attend en souriant. Cela fait un moment qu’il ne l’a pas vu et c’est dommage, car il l’apprécie.  

Moins de trois minutes plus tard, l’homme sort de sa voiture et s’approche de lui. Sasha, lui serre la main et le fait entrer dans la maison  

«  Fait comme chez toi, après tout tu connais l’endroit comme ta poche puisque tu l’as créé ! » dit-il sur le ton de la plaisanterie


© apache.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Une patinoire pour mademoiselle   Ven 22 Aoû - 20:07


Sasha Duncan & Elijah P. Hedge
Une patinoire pour Mademoiselle

Les journées d'Elijah était de plus en plus éprouvante, et surtout chaque jour semblait n'être qu'une vulgaire réplique du jour précédent. Inexorablement la routine s'était instalée. Malgré cela Eli ne pouvait que se réjouir que ses journées se passent sans accroc, après tout, ces derniers mois n'avaient été rythmés que par les secrets, les enlèvements et les révélations. L'australien aimait sa femme épurdemment, mais il fallait dire ce qu'il était : elle lui en faisait voir de toutes les couleurs. En fin de compte quand sa journée se passait tranquillement et en toute simplicité, il ne pouvait que l'apprécier. Il bossait un peu moins que d'habitude en ce moment il faut croire que le motif " ma femme s'est fait enlevée et ne peut pas rester seule après 18h " était un très bon motif pour partir plus tôt. Mais bon Eli savait très bien que sa journée ne se terminait pas à 18h, malgré la force avec laquelle il l'aurait voulu. Non, sa journée se terminait quand Charlie réussissait enfin à s'endormir, dans un sommeil profond, toutes fois rempli de cauchemars. Elijah non plus ne dormait plus sur ses deux oreilles, lui non plus, depuis le kidnapping. Il était sur ses gardes. A chaque instant. Il le faisait pour protéger Charlie, et il savait que même si elle ne l'admettait pas, ça la rassurait énormément.

Donc Eli travaillait moins, certes, mais au moins il ne travaillait qu'avec des clients réguliers et avec qui il s'entendait bien. L'australien n'était pas le genre à détester pour un sou, et la plupart des gens le trouvait sympathique dès le premier abord. Aujourd'hui il se rendait chez Sasha Duncan. Il avait construit une grande partie des pièces de la villa du quater-back et ce dernier avait eu recourt à lui une nouvelle fois pour construire une patinoire chez lui, pour sa soeur. Eli savait que Anya Duncan n'était pas le genre de personne à qui on pouvait dire non, et surtout pas son frère. Il avait sympathisé avec Sasha et avait vite compris que le jeune homme ne pouvait rien refuser à sa soeur. Après tout, le trentenaire le comprenait sur ce point, lui-même avait toujours eu du mal à refuser ce que Mia, sa grande soeur, lui demandait par moment, même si c'était un peu fou par moment. Enfin les désirs de Mia étaient ridicules à côté de ceux d'Anya. Après tout elle ne lui avait jamais demandé de construire une patinoire. Encore heureux d'ailleurs car malgré ses revenus confortables il n'avait définitevement pas les moyens de construire une patinoire, contrairement à Mr. Duncan. Remarque, Elijah savait que cette fois ce n'était pas vraiment un caprice de mademoiselle mais plutôt un caprice de monsieur, il voulait qu'elle reste avec lui le plus longtemps possible et avait donc décider de construire une patinoire pour sa soeur puisse s'entraîner pour les J.O à la maison. Comment l'australien savait tout ça ? Et bien, les gens parlent en ville, et les ragots circulent. Eli n'était pas le genre à croire aux ragots mais il trouvait toute cette histoire bien plausible et puis après tout il aurait l'occasion de vérifier par lui même, il s'entendait très bien avec Sasha. Ils ne se voyaient pas souvent et c'était bien dommage car ce dernier était d'une très bonne écoute.

Il était 14H quand le trentenaire arriva chez les Duncan. Il sonna et finit par entendre la voix de Sasha dans l'interphone qui lui disait qu'il venait de déverouiller le portail et qu'il pouvait entrer dans la propriété ce qu'il fit. Sa voiture s'avança dans l'allée avant de se garer devant la grande propriété. Sasha l'attend sur le porche, tout sourire. Elijah descendit de sa voiture, souriant également et serra la main du jeune homme qui l'invitait à rentrer dans la maison tout en disant : «Entre fais comme chez toi ! Après tout tu connais l'endroit comme ta poche c'est toi qui l'a créé !» L'australien lâcha un léger rire à la remarque de Sasha, après tout il avait raison, Eli avait créé l'endroit de toutes pièces et il pouvait encore se remémorer la terrain vide et sans fin qui à force d'y avoir passé des journées entières lui semblait si réduit aujourd'hui. Il était empli de nostalgie quand il dit «C'est vrai. Ça faisait longtemps que je n'étais pas venu d'ailleurs...» Il chassa vite toutes ces pensées de son esprit, et se rémémora la raison de sa venue. «Alors comme ça il faut une patinoire pour mademoiselle...» Il s'empressa d'ajouter, sur un ton qui se voulait amical : «Je suis heureux que ça marche pour elle, c'est pas facile, le monde du sport.» Il le pensait sincérement, Barrett, son grand frère, avait toujours voulu faire du hockey au niveau professionel, mais il n'avait jamais pu et ça l'avait profondément déçu, chaque fois qu'il était recalé dans les compétitions, chaques fois qu'il perdait un match. A chaque il était anéanti, et toute la famille l'était avec lui. Oui le monde du sport était impitoyable. Eli en savait quelque chose. Il reprit souriant, ne perdant jamais de vue ce pourquoi il était là : «Il va y en avoir des mesures à prendre pour cette patinoire, vous avez déjà des petites idées pour ce qui est de la taille ou de l'emplacement ?»


made by pandora.

Revenir en haut Aller en bas
 

Une patinoire pour mademoiselle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Courier pour Mademoiselle. [Appartement de Eiden.]
» [vente/achat] Un p'tit tour chez mademoiselle Tan (Pour Toji)
» Argentine: ouverture d'un nouveau procès pour crimes de guerre lors de la dicta
» SOS POUR NOUNOURS Border Collié (57) Sarrebourg
» BADMOONZ 3000 pts pour tournoi Haguenau 2010
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
♫ Modern Family :: DANS LE GRENIER :: Archives rps-