AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 We need to talk [Elijah]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité
Invité

MessageSujet: We need to talk [Elijah]   Mar 26 Aoû - 20:51






We need to talk

Avec Elijah P. Hedge



Voilà maintenant quelques semaines que je vis en Californie, quelques semaines que je dois supporter la famille de dégénérés de ma femme. Si j’ai quitté la mienne, ce n’est pas pour en retrouver une autre. Et pourtant… Je n’ai pas le choix, je dois les supporter encore quelques mois. Ça fait partie du marché après tout. Un an de mariage blanc à jouer l’amoureux parfait devant sa famille et en public pour obtenir la nationalité américaine et ainsi éviter le rapatriement. Ça en plus de deux-trois détails supplémentaires une fois qu’on aura divorcé. Mais en attendant, je dois faire avec et prendre sur moi. A la base, on devait séjourner chez sa famille, ce qui était clairement impossible et inenvisageable pour moi, mais au final j’ai réussi à négocier une maison. Maintenant j’ai plus ou moins la paix chez moi, enfin chez nous. C’était déjà une bonne chose.

Mais comme les bonnes nouvelles n’arrivent jamais seules, j’avais appris récemment qu’Eli, l’un de mes véritables meilleurs amis vivait dans le coin ! Alors ça pour une bonne nouvelle, c’était une bonne nouvelle ! Puisque je ne connaissais personne ici, j’avais au moins une personne vers qui me tourner et ce n’était franchement pas négligeable. J’avais une réelle confiance en lui, ce qui était assez rare avec moi. D’habitude, je me sers juste des gens pour sortir de temps en temps, pour éviter de me retrouver seul, mais avec Elijah, c’est différent. Je sais que c’est une personne sur qui je peux compter et ces gens là sont rares dans mon milieu. Puis, c’est lui qui m’a dessiné ma maison à New York et vraiment, je n’en suis pas déçu. Bref, tout ça pour dire qu’il est l’une des rares personnes avec qui je ne joue pas et que j’apprécie réellement.

Je l’avais eu au téléphone récemment et histoire de me changer les idées et de m’aérer l’esprit, il m’avait proposé de sortir boire un verre. J’avais accepté bien évidemment, laissant Livia à la maison avec du boulot à faire. Je suis sympa, je l’occupe. Tous les patrons ne sont pas aussi bons que moi. Bref, après qu’elle m’ait jeté un regard plein de reproches, me rappelant bien de ne pas ramener une trainé, j’avais quitté la maison avec un grand sourire sur le visage. J’allais enfin pouvoir me détendre loin de cette chiante rabat-joie avec un super pote. Et ça, ça n’a pas de prix.

A bord de ma sublime décapotable, j’avais parcouru les rues de la ville afin de trouver le fameux bar où il m’avait donné rendez-vous. Une fois arrivé, je me garais sur une place de parking avant de sortir de ma voiture pour rejoindre l’établissement. Lorsque j’ouvris la porte du bar, je me sentis revivre, comme si j’étais dans mon élément. J’avais l’impression que ça faisait une éternité que je n’étais pas venu dans ce genre d’endroit, alors que non. La preuve que je ne viens plus assez souvent. Enfin bon, je parcourais la salle des yeux pour tenter d’apercevoir mon ami. Mais je ne voyais rien à part quelques jolies filles par-ci, par-là. J’entrais alors, souriant en passant devant ces charmantes demoiselles, tout en cherchant une table libre.

Je finis par la trouver dans un coin, alors j’allais m’y installer pour l’attendre. Vraisemblablement il n’était pas encore arrivé. Tant pis, il ne devrait pas tarder. En attendant, je m’adossais contre le dossier et sortis mon téléphone portable de ma poche pour consulter mes mails. Non, il n’y a jamais de pause quand ça concerne le boulot. Les mails arrivent quotidiennement, à n’importe quelle heure. Espérons qu’Eli arrive rapidement, sinon je ne pourrais plus me décoller de l’écran. Une fois que je suis plongé dans mon boulot, c’est foutu.




codage de whatsername.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: We need to talk [Elijah]   Mer 27 Aoû - 19:51


Owen O'Ceallaigh & Elijah P. Hedge
WE NEED TO TALK.



Eli avait passé une bonne journée. Pas d'appel paniqué de Charlie, pas de cliens chiants, oui une très bonne journée. Bonne journée qui n'allait sûrement pas rivaliser avec la soirée qu'il s'apprêtait à passer. En effet, un des principal éléments qui avait constitué sa journée était l'impatience. Elijah était impatient de passer une soirée avec un de ses plus fidèles amis, Owen. Son meilleur ami même. Il appréciait la compagnie de ce dernier plus que n'importe quelle autre compagnie masculine. Ils s'étaient rencontré à NY lors d'une soirée dans laquelle Will, le frère d'Eli, avait traîné celui ci histoire de s'amuser un peu pendant les vacances passées entre frères. Et (légérement sous l'emprise de l'acool il fallait bien le dire) les deux trentenaires avaient finit par sympathiser. Et ils avaient bien rigolé les deux compères. Owen s'apprêtait à rentrer avec une de ses conquêtes avant de donner sa carte à l'australien, qui lui donna la sienne en retour. Elijah était rentré tellement bourré ce soir là qu'il avait été incapable de retrouver la carte d'Owen. Il rentra donc à LA, un peu miné de ne pas avoir retrouvé ce fameux papier. Ironie du sort Eli reçu un appel d'Owen une fois rentré au bureau. Ce dernier lui demandait de lui dessiner une maison à NY. L'architecte accepta sans hésiter, heureux de collaborer avec l'éditeur. Les deux hommes passèrent des heures au téléphone, s'envoyèrent de nombreux e-mails, certains parlaient de la maison et de ses plans, tandis que d'autres parlaient de leur vies personnelles. Au fil du temps et des conversations, il n'était pas difficile de voir que les deux hommes était complétement différents, sur de nombreux points. Et c'était sûrement ça qui faisait qu'ils s'entendaient si bien. En plus, il faut bien l'avouer, Eli n'est pas vraiment le genre d'homme qui fait confiance facilement, même si il n'a pas de problèmes à se faire des amis, il ne fait confiance qu'à très peu d'entre eux. Malgré la distance qui les séparaient les deux hommes savaient qu'ils pouvaient compter l'un sur l'autre. L'architecte avait parlé de tout à l'éditeur, de l'enlèvement de Charlie en passant par les disputes incessantes qui avait précédées l'enlèvement. Malgré tout ils n'avaient jamais parlé de leur passé. Peut être que c'était mieux ainsi. Dans un coin de sa tête, Eli se réjouissait que quelqu'un le voit sans se dire " Le pauvre il a perdu sa femme et sa fille en même temps. Oui il s'est re-marié mais quand même. Le pauvre. " Le trentenaire en avait marre qu'on le plaigne, marre qu'on le prenne en pitié. Donc oui, c'était mieux qu'Owen ne connaisse pas l'ancien Elijah.

L'australien fut surpris mais heureux quand il apprit la venue d'Owie. Son ami lui avait parlé de sa femme et de sa famille en Californie mais il ne lui avait jamais parlé de projet de rencontrer cette fameuse famille, ni d'envie de la rencontrer d'ailleurs. Il fallait bien avouer que l'architecte avait du mal à comprendre la relation qui unissait son ami et sa femme. Enfin bon, il n'allait pas chercher à tirer des conclusions hâtives de tout ça et préférait simplement profiter de son ami, qui était dans la même ville que lui. C'était pour ça qu'il l'avait appelé ce soir pour qu'ils sortent tous les deux, entre hommes. Ça faisait longtemps qu'Elijah n'était pas sortit dans un bar avec un ami et ça lui manquait. La seule raison pour laquelle il avait pu le faire ce soir était parce que Charlie était chez une amie, ce soir. Il savait bien que si elle avait été à la maison toute seule ce soir, il n'aurait jamais pu sortir avec son ami, Charlie aurait trop paniqué. Enfin bon l'australien préférait penser à autre chose notamment à la soirée qui s'annonçait.

Dès que Charlie fut partit chez son ami, Eli prit sa voiture et se dirigea au Barking. Il savait que c'était un bon bar pour traîner avec des potes et c'était là qu'il avait donné rendez vous à Owen. L'architecte allait sûrement être en retard, mais après tout il n'était jamais à l'heure alors bon. Il s'était habillé simplement ce soir, une chemise et un jean ferait l'affaire après tout peut-importe ce qu'il portait il était inexistant auprès de la plupart des femmes, ou du moins à celles qui étaient attentives, à cause de l'alliance autour de son annulaire. Et puis même, Elijah savait très bien qu'il puait l'homme marié à dix mètres mais ça lui convenait très bien. Il arriva donc au Barking en retard comme il l'avait prédit. Il poussa la porte du bar, en emettant un soupir de plaisir, ça faisait du bien de se retrouver dans ce genre d'endroit après avoir passé tant de nuits à traîner à la maison. Il chercha son ami des yeux et finit par le repérer assis à une table, rivé sur son téléphone. Aucun doutes sur ce qu'il faisait, il était sûrement en train de checker ses e-mails pour son travail, parfois l'éditeur était ce qu'on pouvait qualifier d'un bourreau de travail. Un point commun qu'il avait avec l'architecte. Eli se dirigea donc vers son ami, ce dernier décolla les yeux de son portable et l'australien en profita pour lui serrer la main tout en lui donnant l'accolade. Il s'assit en face de son ami avant de lancer : «Eh ben ça fait un moment !» Elijah lui balança son plus beau sourire tout en ajoutant : «Quoi de neuf, depuis le temps ?» Et il ne put s'empêcher d'ajouter également, sur le ton de la plaisanterie : «La belle famille ? Le bonheur pas vrai ?».


made by pandora.
Revenir en haut Aller en bas
 

We need to talk [Elijah]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Bill Clinton : Talk is Money (al konprann se piyay!)
» How to talk with me.
» ELIJAH ■ Il fut un jour où 69 était un simple chiffre et il fut un temps où tu pouvais manger une banane tranquillement…
» {Flashback} Back From The Dead [Klaus, Kol & Elijah]
» Elijah Mikaelson
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
♫ Modern Family :: DANS LE GRENIER :: Archives rps-