AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 TRISH&KYAN •• you're an idiot, you know ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

▐ PAROLES : 6215
▐ DATE D'ARRIVEE : 06/01/2012

▐ AGE : 27 ans
▐ OCCUPATION : Photographe
▐ LES SENTIMENTS : Les trois hommes de ma vie (a)
▐ POINTS : 159
MessageSujet: TRISH&KYAN •• you're an idiot, you know ?    Mar 7 Fév - 14:32


→ TRISH & KYAN« L'amour doit sûrement exister puisqu'il parvient à nous faire si mal. »

Voilà déjà une semaine que Trish et Kyan avait passé la nuit ensemble... Enfin la nuit, c'était un grand mot, ils avaient passé une petite heure dans les bras l'un de l'autre, sans vraiment parler, seulement en profiter, puis elle était descendue en ville quelques minutes pour acheter une nouvelle chemise à Kyan, qui, évidemment, ne pouvait pas rester comme ça. Une fois rhabillé, il avait filé aussi vite que l'éclair. Bon, elle comprenait qu'il soit confus, elle l'était autant que lui. A la base, il venait pour l'engueuler et voilà qu'il la prenait sauvagement sur son tapis. Déjà que c'était confus pour elle, alors pour lui, qui devait se marier d'ici deux mois pour le rappel, ça devait être pire. N'empêche qu'elle ne regrettait vraiment pas cette soirée là, ça avait été tellement bon, dans tous les sens du terme. D'un, ils refaisaient enfin l'amour après trois ans et c'était très violent, dû à l'attente et ensuite, elle avait retrouvé des sensations formidables, son odeur, le contact de sa peau contre la sienne, toutes ses sensations qu'elle avait perdues, quand elle l'avait perdu justement. Mais, aujourd'hui, elle n'y tenait plus, ça faisait quand même une semaine merde, il foutait quoi pour la rappeler ? Au moins lui dire qu'ils avaient fait une erreur et qu'ils ne devaient pas recommencer, même si ça lui briserait, encore, le coeur, c'était mieux que de ne pas savoir du tout, parce que là, elle tournait en rond et ce n'était pas bon pour son moral. Elle regarda l'heure, vingt-et-une heure... Bizarrement, connaissant Kyan, elle était sûre qu'il était au boulot, il devait ruminer ses soucis et du coup, il bossait tard, pour ne pas trop y penser. La belle brune irait là-bas, qu'est-ce qu'elle a perdre de toute façon ? Au pire, il ne serait pas là et voilà, elle rentrerait chez elle ou elle irait boire un verre et se ferait sauter par le premier venu pour oublier.

Bref, elle enfila une petite robe noire, se maquilla légèrement et ajusta sa coiffure dans le miroir, une fois qu'elle se trouva assez jolie, elle se mit en route. Elle arriva à l'hôtel du jeune homme à pratiquement vingt-deux heures, elle se gara et entra dans le hall. Par chance, le destin peut-être ? Au moment où elle entra, Kyan se trouvait là, surement qu'il allait partir. Enfin, tant mieux, au moins, elle ne devait pas demander à le voir à une heure aussi tardive, on l'aurait prise pour une folle. Rapidement, le regard de la belle croisa celui du beau brun et ils se regardèrent une longue minute, avant que la belle ne prenne son courage à deux mains pour aller à sa rencontre. Une fois à sa hauteur, elle dit : « On va dans ton bureau ? » Oui, elle aurait pu dire "bonsoir" ou "ça va", mais honnêtement, après une semaine de silence et peut-être bien plus si elle n'avait pas fait le premier pas, elle n'avait pas envie de s'encombrer de formules de politesses. De toute façon, elle était quasiment certaine qu'il n'allait pas lui en tenir rigueur, après tout, c'était lui qui se comportait comme un lâche et qui avait des choses à se reprocher non ? Et histoire d'être certaine qu'il ne se défile pas, on ne sait jamais, des fois qu'il ose lui dire que sa poufiasse l'attend ou qu'il a une grosse réunion à dix heures du soir, bien sûr... Donc elle ajouta : « Sauf si tu préfères que je fasse un scandale dans le hall de ton hôtel... Seulement, je doute que ça soit très bon pour tes affaires. » Il semblait comprendre le message et les deux ex partirent donc dans le bureau de Kyan. A peine la porte fut-elle fermée qu'elle n'y alla pas de mains mortes, il faut dire qu'elle était assez en colère qu'il ne donne pas signe de vie pendant une semaine... « Alors, on en est là ? Tu me sautes et après tu n'oses même pas m'appeler, même pour me dire que c'était une connerie et que tu épouseras quand même ta pétasse ? Tu sais ce que tu es ? Un lâche ! »

_________________
    dis moi que tu m'aimes
    Dis moi que tu m'aimes, que la vie est belle, que ce monde est fou. Et quoi qu'il advienne je resterai tienne, à toi jusqu'au bout. A la vie à la mort, mi amor, je plaque tout. Dis moi que tu m'aimes et que les autres on s'en fout.
    ©️ by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

▐ PAROLES : 4892
▐ DATE D'ARRIVEE : 06/01/2012

▐ AGE : 27 ans
▐ OCCUPATION : Papa à temps plein, dealer à temps partiel
▐ POINTS : 63
MessageSujet: Re: TRISH&KYAN •• you're an idiot, you know ?    Mar 7 Fév - 23:42

  • Vingt et une heure et notre jeune homme était encore dans son hôtel, ou plutôt dans son bureau. Il croulait sous le boulot voilà la raison ? Et bah non en fait... Il passait du temps enfermé dans son bureau, à vaguer à diverses occupations pour éviter une seule chose, devoir rentrer à la maison affronter sa fiancée. Enfin elle était toujours la même femme adorable, mais justement c'est là que le bas blesse ! Lui n'était plus le même depuis une semaine. Déjà avant avec le retour de Trish il avait quelque peu changé avec sa fiancée, mais là c'était encore pire. Il y a une semaine, il avait succombé aux charmes de la jolie métisse et les deux jeunes avaient recouchés ensemble près de trois ans après la dernière fois. Bien entendu sa fiancée n'était pas au courant, mais du coup il ne pouvait pas rester le même homme, faisant comme si tout allait bien et qu'il l'aimait alors qu'il l'avait trompé. C'était la première fois que ce genre de chose arrivait à Kyan, mais là c'était encore pire à ses yeux, parce qu'il n'avait pas seulement trompé sexuellement parlant sa fiancée mais en plus il en aimait une autre. Son coeur se déchirait, une partie aimant la jolie blonde qui lui avait fait redécouvrir l'amour, et de l'autre côté on a la partie qui est retombé raide dingue de la jolie Trish aka celle qui lui a fait découvrir l'amour. La femme qu'il va épouser et celle qu'il avait voulu épouser il y a trois ans... Autant dire qu'il était en grand déséquilibre sentimentale et en passant moins de temps avec sa fiancée, il pouvait prendre un peu de temps pour réfléchir dans quelle merde il s'était mit il y a une semaine avec Trish. Le pire c'est peut être bien qu'il avait adoré la retrouver et qu'il avait passé un super moment avec elle. Mais après l'excitation et l'acte, il y avait eu le temps de la réflexion le temps que Trish sorte lui acheter une chemise après avoir arracher tous les boutons de l'autre... Du coup à peine qu'elle lui avait ramené sa chemise qu'il s'était rhabiller, rentrant chez lui quelques minutes plus tard. Autant dire que c'était bien compliqué en ce moment dans la tête de Kyan. A force de rester devant son ordinateur à réfléchir, il n'avait même pas vu qu'il était déjà vingt-deux heures. Il avait du travail soi-disant d'accord mais si il rentrait trop tard, il aurait du mal à prétexter le travail le retenant. C'est alors qu'il attrapa sa veste sur sa chaise, la mettant par dessus sa chemise et il sortit de son bureau comme ça -sans les lunettes xD-

    Il passa donc par l'entrée principal, et quelle ne fut pas sa surprise de tomber dans le hall nez à nez avec Trish. La belle venait de passer les portes du hall, et Kyan était là en face d'elle, comme honteux et tétaniser à la fois. Son coeur loupa un battement, elle était si... sexy ! Y a pas à dire, c'était elle qu'il voulait, et pourtant, il n'osait pas le dire, il avait tellement peur de se casser les deux une nouvelle fois avec elle, que ce soit ce soir, dans une semaine ou dans cinq ans... En tout cas, elle ne semblait pas en grande forme, et c'était compréhensible, ça faisait une semaine qu'ils s'étaient sauvagement envoyé en l'air, et il n'avait pas osé l'appeler. Tout simplement parce qu'il ne savait pas quoi dire... Les secondes paraissaient très longues là l'un en face de l'autre, leurs iris bloquaient les unes sur les autres jusqu'à ce que Trish s'approche de lui. Il ne détournait pas son regard jusqu'au premiers mots de la belle qui était bel et bien en colère vu qu'elle lui demandait d'aller dans son bureau. C'était nettement plus électrique que la semaine dernière en tout cas. Il baissa un instant les yeux et essayait de détendre l'atmosphère qui se faisait très pesante à cette seconde pour lui « Bonsoir... ça va super... Je comptais rentrer mais ... » Il n'eut pas le temps de terminer que la jolie brune le coupa, ajoutant que soit ils allaient dans son bureau soit qu'elle faisait un scandale dans ce hall, mais qu'elle était sûre qu'il ne le voudrait pas car ça lui ferait une mauvaise image. Il poussa un petit soupire, jetant un oeil autour de lui et ajouta : « Ok ça va c'est bon pas la peine d'en faire autant, on va aller à mon bureau... » dit-il en faisant signe à la demoiselle. Après tout elle savait où il était. Il marcha près d'elle, et à peine refermait-il la porte derrière eux qu'elle lui criait dessus comme un poisson pourri, disant qu'il n'était qu'un lâche n'ayant pas le courage de l'appeler, même si c'est pour dire que c'était une erreur entre eux et qu'il allait bien se marier. Kyan baissa un instant les yeux. Il était ces derniers temps si calme et réfléchissait, mais elle avait le don pour le faire partir au quart de tour à s'énerver comme ça. D'un ton agressif, il lui répondit donc : « C'est bon c'est pas la première fois que tu me traites de lâche je pense avoir compris. On en est nul part ! Si je t'ai pas appelé c'est parce que tu m'as dis de prendre le temps qu'il fallait... ça t'est venu en tête que si je reste si tard à l'hôtel c'est parce que justement j'ai du mal à prendre la décision qui sera la bonne ?! Et puis on sait tous les deux qu'on a fait une connerie et qu'on aurait pas du coucher ensemble, c'est du bon sens, je pensais pas que je devais te le dire... »

_________________
    « Family Portrait »


    “ On the first page of our story, the future seems so bright. Then this thing turned out so evil, I don’t know why I’m still surprised. ” ©️ signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

▐ PAROLES : 6215
▐ DATE D'ARRIVEE : 06/01/2012

▐ AGE : 27 ans
▐ OCCUPATION : Photographe
▐ LES SENTIMENTS : Les trois hommes de ma vie (a)
▐ POINTS : 159
MessageSujet: Re: TRISH&KYAN •• you're an idiot, you know ?    Mer 7 Mar - 18:11

Trish avait décidé d'aller voir Kyan, elle tournait en rond depuis une semaine et ça la rendait folle. Elle n'était pas vraiment du genre à se laisser faire -on n'avait pas remarqué :p- et elle était encore moins patiente, il jouait avec ses nerfs et ça marchait ! Évidemment, elle aurait préféré continuer sa petite vie tranquille, ignorer le fait qu'il ne donne pas de nouvelles, pourquoi pas sortir avec d'autres garçons ? Seulement, elle l'avait dans la peau et pour elle, c'était impossible. Sauf si elle savait qu'il était dans les parages et qu'elle voulait le rendre jaloux, dans ce cas, c'était très facile d'allumer un autre mec... Ben quoi ? Au lycée, dès qu'ils se prenaient la tête c'était la première chose qu'elle faisait, lui ça le rendait dingue et finalement, il s'énervait et au moins, il ne faisait plus la gueule. Ensuite, ça se finissait toujours au lit, mais ça, c'est une autre histoire. Seulement, là, pour se trouver dans la même soirée que Kyan ça serait difficile non ? Au lycée, on est tous invité au même endroit, surtout qu'ils étaient du genre "populaire" donc les meilleures fêtes étaient pour eux, mais aujourd'hui, ce serait plus dur. De plus, sa copine ou fiancée avait l'air d'une none, ça n'avait pas l'air d'être le genre de filles à sortir le soir. Il faut dire qu'elle était tellement occupée par son mariage la pauvre... Bref. Ni une, ni deux, la voilà dans l'hôtel du beau brun et elle eut de la chance car quand elle entra, lui s'apprêtait à sortir. Avant qu'il ne fuit, comme il savait si bien le faire, la belle brune alla vers lui et lui demanda "une entrevue" dans son bureau... Enfin demander, c'était un grand mot, elle ajouta qu'elle ferait un scandale dans son hôtel s'il ne voulait pas l'accompagner. Et dans un hôtel comme celui de Kyan, le genre "je pète plus haut que mon cul", ça faisait mauvais genre "une cliente" mécontente. Le jeune homme accepta, contrait et forcer et les deux "amoureux" allèrent jusqu'à son bureau... Bureau qu'elle commençait à connaître par coeur à force d'y venir... En entrant elle observa le bureau, se disant qu'ils n'avaient même pas couché ensemble sur ce dernier. Bizarre comme réflexion, mais avec Kyan, elle avait souvent ce genre de pensées salaces xD.

Une fois la porte fermée, elle le regarda et directement elle l'engueula, même si l'idée du bureau était tentante, elle était surtout là pour lui hurler dessus. Bref, elle le traita de lâche, une nouvelle fois, d'ailleurs il lui fit remarquer qu'elle le faisait très souvent... Il ne serait pas et elle ne le dirait pas cela dit. Je vous jure... Ensuite, il ajouta que si, il restait tard à l'hôtel c'est parce qu'il avait du mal à savoir ce qu'il voulait et il termina en disant qu'ils savaient tous deux qu'ils avaient fait une connerie et qu'il ne pensait pas qu'elle avait besoin de le savoir. Une folle envie de lui en mettre une tout à coup... Au temps du lycée, elle lui aurait probablement foutu une grosse gifle, mais heureusement pour lui, elle avait appris à se calmer... Un peu :D. Finalement, elle décida de la jouer plus pacifiquement -on gardera les coups pour du SM xD-. Elle s'approcha de lui et elle déposa des petits baisers sur sa nuque, avant de remonter vers son oreille en chuchotant : « On a peut-être fait une connerie, oui. Pourtant, je suis certaine que si je te demande de me prendre maintenant sur ce bureau, tu le ferais. Parce que tu m'as dans la peau, autant que je t'ai dans la peau » Elle recula pour lui faire face et ajouta : « C'est une connerie qu'on pourrait faire et refaire des centaines de fois. C'est ça que tu veux comme mariage ? A la moindre occasion tromper celle que tu épouses ? Tu sais très bien que j'ai raison. Et je sais que tu ne veux pas être ce genre d'hommes, mais pourtant tu l'es déjà et vous n'êtes même pas encore mariés. » Dans le genre "je suis douée pour manipuler les gens", nous avons Trish :p. Bon, en même temps, il savait qu'elle avait raison, elle savait comment le rendre dingue, comment l'allumer et elle n'aurait aucun mal à le faire succomber à la tentation. Elle savait aussi qu'il avait beaucoup de principes et qu'il ne peut déjà plus se regarder dans la glace depuis qu'il a trompé sa fiancée, alors qu'est-ce que ce sera quand ils seront mariés et qu'il passera son temps à s'envoyer en l'air avec une autre ? Quoi que... Pas sûr que la jolie métisse soit d'accord, être la maitresse de quelqu'un très peu pour elle, mais bon, comme il s'agit de Kyan et qu'elle l'a dans la peau... Tout est possible.

_________________
    dis moi que tu m'aimes
    Dis moi que tu m'aimes, que la vie est belle, que ce monde est fou. Et quoi qu'il advienne je resterai tienne, à toi jusqu'au bout. A la vie à la mort, mi amor, je plaque tout. Dis moi que tu m'aimes et que les autres on s'en fout.
    ©️ by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

▐ PAROLES : 4892
▐ DATE D'ARRIVEE : 06/01/2012

▐ AGE : 27 ans
▐ OCCUPATION : Papa à temps plein, dealer à temps partiel
▐ POINTS : 63
MessageSujet: Re: TRISH&KYAN •• you're an idiot, you know ?    Mer 7 Mar - 23:42

  • Et voilà que notre jeune homme se mettait un peu plus dans une galère. Et oui, pour rappel il y a une semaine, il avait succomber à la tentation et avait couché avec Trish. Oui, il avait été infidèle, mais il n'avait sur le coup eu aucun remord. Il faut dire qu'il avait adoré retrouver la demoiselle, cinq ans sans son corps, ses mains, ses baisers et tout cela, c'était une éternité, et regoûter à de si bonnes choses, il ne fallait pas se le cacher, c'était trop bon. Oui mais une fois qu'il avait entreprit de retourner chez lui, le jeune homme était rongé par le remord, mais surtout il savait que désormais il devrait faire un choix. Et oui, Trish était venu pour le récupérer à Los Angeles, elle l'avait eu ce jour là dans son lit -ou plutôt sur son canapé et son sol xD- et la connaissant, elle ne s'arrêterait pas à un coup d'un soir, surtout pas avec lui mais elle voudrait sûrement qu'il change d'avis, qu'il ne se marie pas et qu'il retourne se mettre avec elle pour reprendre leur histoire là où ils l'avaient laissé il y a de cela cinq ans. Du coup, durant une longue semaine, il esquivait sa fiancée, passant énormément de temps au bureau, tandis que Trish, et bien il ne l'avait pas rappelé . C'est vrai que ça faisait un peu gouja, mais en fait non, il voulait juste réfléchir et ne pas précipiter les choses. D'ailleurs si il avait appelé Trish il lui aurait dit quoi ? Qu'ils ont fait une connerie ? Ça ils le savaient mais surtout il aurait ajouté quoi ? Il ne pouvait pas encore lui dire qu'il la voulait à nouveau parce qu'il n'en était pas sûr, et il ne pouvait pas dire le contraire puisque de toute évidence il était encore fou d'elle et il ne se sentait pas près à devoir l'oublier à tout jamais. Enfin pour le moment, il avait face à lui celle qu'il essayait d'ignorer depuis une semaine mais qui restait sans cesse à son esprit. Et cette demoiselle, elle ne semblait pas d'humeur à faire dans la politesse et la bienséance puisqu'elle lui demanda à aller dans son bureau, sauf si il souhaitait un scandale en plein hall d'hôtel. Bien entendu, le jeune homme accepta, l'invitant à se diriger vers son bureau, précisant que ce n'était pas nécessaire de faire un scandale ici. Ils pénétrèrent à peine dans le bureau de Kyan que la demoiselle lui criait dessus, le traitant de lâche avant qu'il ne réplique qu'il était habitué. Elle aurait voulu qu'il l'appelle, au moins pour lui dire qu'ils avaient fait une connerie et il avait donc dit qu'ils le savaient tous deux et qu'il ne pensait pas devoir l'appeler pour dire ça. Il ajoutait même qu'elle lui avait dit de prendre son temps pour prendre une décision parce qu'en cas de mauvaise décision, elle disparaitrait à tout jamais. Alors il lui rappelait qu'il avait prit le temps de réfléchir, et que la décision n'était pas encore trouvé apparemment. La brune incendiaire se calma immédiatement, s'approchant de lui en l'embrassant dans le cou et remontant pour lui chuchoter à l'oreille que oui ils avaient fait une bêtise, mais qu'elle savait qu'ils recommenceraient si elle le lui demandait parce que tout comme elle, il l'avait dans la peau. C'était limite énervant qu'elle sache lire en lui si facilement... Il se recula d'un pas en même temps qu'elle, soufflant comme pour prendre du courage et ajouta : « Arrête Trish... Oui tu le sais que je ressens encore beaucoup de choses pour toi c'est pas vraiment une surprise... Je t'ai pas appelé parce que justement je ne suis pas sûr du futur encore » Bah oui, il n'allait pas lui dire qu'elle était si sexy que si elle l'allumait un peu il la prendrait sur le bureau …

    D'ailleurs elle continuait de l'allumer, disant qu'ils pourraient refaire cette connerie encore et encore indéfiniment. Le pire, c'est qu'il savait qu'il ne saurait lui résister, mais pas bien longtemps. Elle avait des atouts, un charme, et surtout elle savait comment s'y prendre avec lui. Elle lui demandait si il voulait vraiment ce genre de mariage, à être dans l'infidélité sans cesse, même si il était un peu déjà cet homme. Néanmoins elle disait savoir qu'il n'aimait pas être cet homme, mais voulait-elle vraiment être le genre de femme là ? Une maitresse ? Elle était tellement pas du genre à partager... « Non, je veux soit me marier et être fidèle, soit ne pas me marier... Et puis tu dis ça, mais toi jouer les maitresses ? On sait tous les deux que ce n'est pas ton genre, et que tu n'aurais aucunement l'envie de me partager... Surtout que tu as dis que si on ne se remettait pas ensemble tu disparaissais pour de bon. Et maintenant tu serais prête à rester quand même ? » Il jouait sur les mots, il jouait sur ce que la demoiselle lui avait dit. Oui, il tentait d'esquiver le plus possible les sujets les plus sensibles. Et puis surtout assez parler de lui et de son comportement, pourquoi pas un peu d'elle ? En tout cas, il voyait bien qu'elle le voulait et qu'elle ne voulait pas disparaître, mais qu'il finisse avec elle, comme au bon vieux temps...

_________________
    « Family Portrait »


    “ On the first page of our story, the future seems so bright. Then this thing turned out so evil, I don’t know why I’m still surprised. ” ©️ signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

▐ PAROLES : 6215
▐ DATE D'ARRIVEE : 06/01/2012

▐ AGE : 27 ans
▐ OCCUPATION : Photographe
▐ LES SENTIMENTS : Les trois hommes de ma vie (a)
▐ POINTS : 159
MessageSujet: Re: TRISH&KYAN •• you're an idiot, you know ?    Jeu 8 Mar - 14:21

Une fois dans le bureau, la jeune femme ne perdit pas de temps pour lui voler dans les plumes. Il y avait de quoi en même temps, il couchait avec elle et après, plus aucune nouvelle, dans le genre goujat, on ne faisait pas mieux. Surtout que l'attente la rendait folle, elle l'imaginait en train de batifoler avec sa pouf pendant qu'elle, elle attendait son coup de fil comme on attend le père Noël ! C'est bien pour ça qu'elle avait fait le déplacement d'ailleurs, l'attente était devenue trop insupportable et la patience n'a jamais été son fort, loin de là. Le truc c'est qu'il avouait directement et que c'était beaucoup moins drôle de crier après ça. S'il crie en retour, elle crie aussi, mais là, il s'est contenté de dire qu'elle avait raison... Ce qui était nettement moins fun. Bien que rien ne soit véritablement marrant dans la situation dans laquelle ils sont. Mais bon, elle avait toujours aimé leurs disputes qui finissaient toujours au lit ou ailleurs d'ailleurs, mais bon, ça restait du sexe. Oui, même si elle était en colère contre Kyan, une partie de jambes en l'air avec lui, là, tout de suite, elle ne dirait pas non. Enfin bref, du coup, ça la calma direct et elle adopta une autre tactique, c'est-à-dire le chauffer légèrement histoire de lui faire prendre conscience que même s'ils savaient qu'ils avaient fait une bêtise, c'était le genre de bêtise qu'ils referaient sans cesse, tout simplement parce qu'ils sont fous l'un de l'autre et qu'ils ne peuvent pas s'en empêcher. La belle s'y employa activement, allant même jusqu'à l'embrasser délicatement dans le cou. Il se recula, genre il pouvait lui résister, elle avait presque envie de rire xD, il lui demanda d'ailleurs d'arrêter et elle fit une petite moue triste en guise de réponse. Il ajouta qu'il ressentait encore beaucoup de choses pour elle, mais qu'il ne l'avait pas appelé parce qu'il n'était pas encore sûr de lui. « Ben il faudrait que tu actives ton cerveau et que tu réfléchisses plus vite. Je te rappelle que ton mariage est le mois prochain. » Dit-elle en levant les yeux au ciel d'un air exaspéré... Les mecs je vous jure... Si on ne leur tient pas la main, ils ne savent rien faire de leurs dix doigts.

La belle finit par lui dire qu'ils pourraient encore et encore faire l'amour, ce qui viendrait à faire de Kyan un homme infidèle, chose qu'il est déjà par ailleurs, étant donné qu'ils avaient déjà couché ensemble. Elle ajouta qu'elle savait qu'il ne voulait pas être ce genre d'hommes. Oui, elle savait qu'il devait déjà s'en vouloir à mort d'avoir fait ça à sa pétasse. Trish s'en fichait pas elle, soit dit en passant. Mais, il retourna la situation, comme il savait si bien le faire, en disant qu'elle non plus n'avait pas envie de jouer les maîtresses, que partager n'était pas son fort et qu'en plus, elle avait dit qu'elle disparaitrait s'il se mariait. Elle n'avait jamais dit qu'elle "disparaitrait", elle a dit que ce serait terminé définitivement entre eux, c'était différent. Sa vie est à Los Angeles maintenant, avec ou sans lui. Elle dit : « J'ai dit, que ce serait terminé entre nous, je n'ai jamais dit que je partirais, ma vie elle est dans cette ville, j'y suis, j'y reste. Si tu te l'épouses, tu me verras sans doute très souvent, vu qu'on a les mêmes amis... » La belle brune s'installa sur le bureau, remontant sa robe sur le haut de ses jambes avant de les croiser et elle ajouta sensuellement : « Et je te pris de croire que je serais chaque fois plus belle et plus sexy... Au bras de très beaux garçons qui seront très pressés de rentrer pour pouvoir avoir ce que toi tu n'auras plus jamais. » Tortures mentales... « Et pour l'instant, tu n'es pas marié, c'est bien pour ça que je suis là, pour te convaincre de ne pas le faire... Et te monter tout ce que tu louperas si tu fais cette erreur. » En gros, elle, sur ce bureau xD. Cela dit, ça ne changeait rien à ce qu'elle avait dit, s'il épousait sa pétasse, entre eux, c'était fini, hors-de-question d'être sa maitresse, manquerait plus que ça ! Oui, elle était folle amoureuse de lui, mais elle avait beaucoup trop de fierté pour accepter une telle chose.

_________________
    dis moi que tu m'aimes
    Dis moi que tu m'aimes, que la vie est belle, que ce monde est fou. Et quoi qu'il advienne je resterai tienne, à toi jusqu'au bout. A la vie à la mort, mi amor, je plaque tout. Dis moi que tu m'aimes et que les autres on s'en fout.
    ©️ by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

▐ PAROLES : 4892
▐ DATE D'ARRIVEE : 06/01/2012

▐ AGE : 27 ans
▐ OCCUPATION : Papa à temps plein, dealer à temps partiel
▐ POINTS : 63
MessageSujet: Re: TRISH&KYAN •• you're an idiot, you know ?    Jeu 8 Mar - 23:14

  • Qu'est ce qui était le pire ? Prendre un scandale au beau milieu du hall de son hôtel et faire sortir la demoiselle par la sécurité ou se retrouver dans on bureau avec la ravissante brune qui vous engueule de ne pas l'avoir rappelé et vous traitant de lâche ? A vrai dire le choix était plus que difficile. Enfin heureusement, il connaissait très bien Trish et il savait pertinemment que s'énerver et répondre sur le même ton qu'elle ne mènerait à rien dire que de mauvaises choses. Bah oui, ils s'enverraient en l'air pour pas changer de leur relation passée. Bon d'accord c'était pas mauvais mais ça leur feraient un bien fou, mais bon mieux vaut éviter une fois de plus l'infidélité non ? Et sur ce coup là, il n'avait rien d'ailleurs à répondre. Après tout oui il n'avait pas rappeler la demoiselle et agissait comme une véritable enflure. Du coup, il la joua sobre et accusa le coup, répliquant doucement à Trish et lui expliquant ou il en était dans sa tête. Comme prévu la belle se calmait, après tout il savait qu'elle n'aimait pas être la seule à crier et se calmerait. Sauf que ce qu'il n'avait pas prévu, c'était que la demoiselle l'allume, et pas qu'un peu puisqu'elle s'était approchée de lui, et l'embrassait doucement dans le cou. Il faiblissait sous la douceur des lèvres de Trish, il était entrain de craquer, mais une once de raisonnable le rattrapa et il fit un petit pas en arrière au même moment que la demoiselle choisissait de prendre ses distances avec lui. Il lui demandait d'arrêter son petit jeu car oui il ne l'avait pas appeler, mais juste parce qu'il ne savait toujours pas où il en était pour ses projets futurs, et ce même si il disait encore être beaucoup attaché à elle. Cette petite moue triste, c'était tellement mignon, mais tellement déloyal à la fois. Elle savait pertinemment comment l'amadouer, et elle jouait un jeu dangereux dans lequel elle semblait motivée à gagner. L'air blasé, elle lui lança qu'il devrait peut être activer son cerveau et réfléchir nettement plus rapidement car son mariage était le mois prochain. Il leva les yeux au ciel et soupira avant de répondre : « Je te remercie de me rappeler la date... Je te rassures mon cerveau est en marche et je pense être sur de moi. Dis toi que je n'ai encore pas pris de mauvaises décisions nous concernant, c'est déjà ça. » Bah quoi c'est vrai, il laissait une porte ouverte à Trish, elle n'allait pas se plaindre. Bon bien évidemment, il aurait bien eu une autre réplique mais ça aurait été déplacé. En effet, vous l'imaginez dire maintenant à Trish : Mon cerveau est en marche, mais y a autre chose qui sait ce qu'il veut. Bien entendu on fait pas de dessins... Surtout quand on voit la jolie métisse si sexy dans sa robe...

    Et même si elle était exaspérée, ça ne l'empêchait pas de revenir sur le fait qu'ils coucheraient ensemble encore et encore si il se mariait, car elle se disait sûre qu'il ne pourrait pas lui résister. Néanmoins il ne la laisserait pas s'en tirer si facilement et il retourna la situation, se rappelant du fait qu'elle disait que tout serait terminé si il se mariait. De plus elle n'était pas du genre à jouer les maîtresses, surtout quand ça concernait Kyan, elle le voudrait pour lui seul et ça il le savait, ce qu'il lui fit remarquer. Kyan disait la vérité, et il en eut la preuve lorsqu'elle ne répondit rien, jouant seulement sur les mots quand au fait que ce serait fini entre eux, mais pas qu'elle repartirait de Los Angeles. « Tu joues sur les mots... En tout cas ça ne change rien au fait que tu disais que tout serait terminé, qu'il y a une minute tu étais prête à jouer les maîtresses pour m'avoir et que maintenant tu me ressors tout l'inverse... » Une vraie girouette pas vrai. Et hop, Trish ressortit comme il y a deux semaines la carte robe courte et assise sur le bureau pour le rendre dingue. Sauf que là, elle l'allumait tout en titillant la jalousie de Kyan. Et oui, il n'y avait pas pire que lui dire qu'elle serait belle et sexy chaque fois qu'ils se croiseraient, prête à rentrer avec des mecs pour qu'ils aient ce que lui n'aurait plus. C'était bas de faire ça... Surtout qu'elle était toujours sexy. Mais il ne comptait pas la laisser le rendre jaloux, elle en serait trop fière : « Ce qui laisserait donc deux solutions : je verrais nos amis quand je saurais que tu ne seras pas là... Ou alors justement je pourrais te montrer tout mon bonheur et ce que toi tu as loupé depuis cinq ans. » Qui a dit qu'il n'était pas doué aussi pour attiser la jalousie de mademoiselle. Elle conclut en lui disant sensuellement qu'elle était justement là pour le convaincre de ne pas se marier et ce qu'il louperait en faisant ça. C'est alors qu'il fut prit d'un petit rire nerveux : « Tu sais si je ne t'ai toujours pas rappelé c'est justement parce que je sais ce que je perdrais... Et pas que ça » dit-il en la regardant de haut en bas, faisant référence au fait qu'il n'y avait pas que son corps qui l'intéressait au final. Le pire c'est qu'au fond de sa tête sa décision était toute prise, mais il se laissait encore un peu de temps … « Tu arriverais presque à me convaincre d'ailleurs... » dit-il un peu blasé de ne pas pouvoir donner une réponse ferme et définitive...

_________________
    « Family Portrait »


    “ On the first page of our story, the future seems so bright. Then this thing turned out so evil, I don’t know why I’m still surprised. ” ©️ signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

▐ PAROLES : 6215
▐ DATE D'ARRIVEE : 06/01/2012

▐ AGE : 27 ans
▐ OCCUPATION : Photographe
▐ LES SENTIMENTS : Les trois hommes de ma vie (a)
▐ POINTS : 159
MessageSujet: Re: TRISH&KYAN •• you're an idiot, you know ?    Ven 9 Mar - 13:58

Dans le bureau du jeune homme, la belle ne tarda pas à lui crier dessus, le traitant de lâche, celui dit, c'était vrai, même pas capable de passer un coup de fil... Tu parles d'un homme toi. Bref, en tout cas, il avouait et ne se défendait même pas, d'ailleurs, il n'élevait même pas la voix... Du coup, c'était beaucoup moins drôle. Enfin "drôle" n'était pas vraiment le mot, mais elle n'allait pas crier sur quelqu'un qui ne crie pas en retour. Heureusement qu'il n'est pas trop du genre à la fermer, sinon leurs disputes seraient d'un ennuie... Et s'il n'y a pas de disputes violentes, il n'y a pas de parties baises intenses et de temps en temps, ça fait du bien. Après, pas tous les jours bien sûr, mais une bonne dispute et une bonne partie de jambes en l'air violente, ça remet les idées en place et ça met un peu de piment à la relation. Du coup, la belle changea de stratégie et décida de l'allumer, pas dans le but de coucher avec lui -quoi que ? xD- mais plus pour qu'il se rende compte qu'elle le tient par la braguette xD. Ben quoi ? C'est vrai... Elle embrassa doucement sa nuque et lui murmura sensuellement quelques mots, avant de se détachaient l'un de l'autre en même temps. Comme quoi, il avait encore un soupçon de volonté, cela dit, c'était un peu elle qui décidait, si elle avait vraiment voulu se le faire, elle ne serait pas arrêtée là, je vous le dis ! Puis, il dit que s'il ne l'avait pas appelé c'était parce qu'il n'avait pas encore pris sa décision, cela agaça la jeune femme, après tout, il était censé se marier bientôt et elle n'avait pas envie qu'il prenne sa décision deux jours avant. Ce n'était pas gentil pour elle s'il la faisait mariner autant, mais surtout, ce n'était pas sympa pour sa fiancée. Déjà annuler son mariage un mois avant c'était assez pitoyable, mais deux jours avant ? C'était encore pire... S'il l'annulait bien sûr. Le jeune homme ajouta qu'il était quasi sûr de lui et que pour l'instant, il n'avait pas encore pris de mauvaises décisions les concernant... « Quel soulagement... » Dit-elle le plus ironiquement du monde en levant les yeux au ciel.

Bon, il était en train de l'agacer, pour ne pas changer... Oui, elle avait dit qu'elle serait sa maitresse, mais ça ne voulait pas dire qu'elle le serait vraiment, ça voulait simplement dire qu'elle savait qu'il ne résisterait pas à la sauter si elle venait l'allumer. Après, il pouvait bien dire que s'il se mariait, il serait fidèle, ils savaient tous les deux, que ce n'était pas vrai. C'était hypothétique, car, il était juste hors-de-question qu'elle s'abaisse à ça. S'il épouse sa pute et ben tant pis pour lui, Trish était loin d'être repoussante et elle savait qu'elle ne tarderait pas à mettre un autre garçon à ses pieds. Je peux vous assurer que celui que se mordra les doigts dans cette histoire, c'était Kyan et uniquement lui. Mais, là, il continuait à se croire le meilleur, monsieur se la pète parce qu'il y a deux femmes qui lui court après... Et bien, ça allait changer, la jolie brune en avait vraiment par-dessus la tête de tout ça, il était lâche et en plus, apparemment ça l'amusait cette situation, alors que dans l'histoire, quelqu'un va forcément souffrir... Mais, bien sûr, monsieur s'en fiche, ce ne sera pas lui. Elle soupira et elle lui dit : « Bon écoute, j'en ai marre de jouer à ce petit jeu. Ça t'amuse peut-être de jouer avec les sentiments des gens, mais pas moi. Maintenant, si tu ne te maris pas tant mieux, si tu le fais, tant mieux aussi. Si tu le fais c'est que tu n'étais pas l'homme de ma vie et que nous étions pas fait pour être ensemble. Donc je n'aurais aucun regret. En tout cas, je te souhaite beaucoup de bonheur et c'est sincère. Maintenant tu m'excuseras, mais j'ai mieux à faire que de te supplier, fais ce que tu veux après tout. » Oui, elle en avait marre de se mettre à genoux devant lui -enfin elle le ferait bien pour faire autre chose ah ah-, il ne savait pas ce qu'il voulait, alors tant pis pour lui, elle n'allait pas passer son temps à lui courir après. Il faut savoir que Trish était une personne très fière, qu'elle ravalait sa fierté depuis son retour parce qu'elle était folle amoureuse de lui et qu'elle ne voulait pas le perdre, mais là, c'était trop pour elle. On aurait dit que ça l'amusait de se faire courir après, d'avoir deux filles qui le veulent. Et bien maintenant, il se contentera de sa fiancée moche, blonde et anorexique, car ce petit jeu n'amuse plus du tout la jolie métisse. Elle allait partir, mais elle se tourna une dernière fois vers lui et elle dit : « Tu sais quoi en fait ? La décision je vais la prendre pour toi. Va te marier avec ta greluche, fais ta vie et moi je ferais la mienne. Je ne suis pas un jouet qu'on prend et qu'on jette comme on veut. On a cas dire que la fois dernière c'était notre nuit d'adieu et voilà. Je te souhaite tout le bonheur du monde. »

_________________
    dis moi que tu m'aimes
    Dis moi que tu m'aimes, que la vie est belle, que ce monde est fou. Et quoi qu'il advienne je resterai tienne, à toi jusqu'au bout. A la vie à la mort, mi amor, je plaque tout. Dis moi que tu m'aimes et que les autres on s'en fout.
    ©️ by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

▐ PAROLES : 4892
▐ DATE D'ARRIVEE : 06/01/2012

▐ AGE : 27 ans
▐ OCCUPATION : Papa à temps plein, dealer à temps partiel
▐ POINTS : 63
MessageSujet: Re: TRISH&KYAN •• you're an idiot, you know ?    Ven 9 Mar - 22:59

  • C'était bizarre de se retrouver ici avec Trish lui criant dessus parce qu'ils avaient couchés ensemble et qu'il ne l'avait pas rappelé. Jusqu'à l'année dernière, elle serait revenue à Los Angeles lui dire simplement qu'elle regrettait et qu'elle voulait se remettre avec lui car il était le seul et l'unique qu'elle aimait, il aurait immédiatement sauté sur l'occasion de la retrouver. Il faut dire qu'il avait mit tellement de temps à l'oublier... Et c'est un an et demi après qu'il ait prit la décision de tourner la page qu'elle revient dans sa vie. C'est dur quand même car elle venait de chambouler toute sa vie, et ces retrouvailles lui avaient donnés des envies pas très catholiques. D'ailleurs, il y avait succombé la semaine dernière en couchant avec la miss. Comme par le passé, ils avaient commencé par se disputer, s'en mettre plein la tête et finir comme au bon vieux temps par s'envoyer en l'air bien sauvagement. Enfin presque puisque pour une fois, le jeune homme n'avait pas fini avec des griffures sur le corps. Et oui, c'était une tigresse, mais apparemment pour une fois, elle avait réfléchit qu'elle serait démasqué par la fiancée de Kyan si elle lui laissait des traces. Au final elle n'était pas si garce que ça, elle laissait faire Kyan pour prendre une décision, et ne forçait pas le destin en montrant à la fiancée du jeune homme qu'il l'avait trompé. Du coup cette fois ci alors qu'elle s'était directement en entrant dans son bureau, il était resté calme, accusant le coup et ne voyant que la vérité en face. Il était lâche et il le savait un petit peu puisqu'au fond de lui il savait ce qu'il voulait et avec qui il voulait avoir un avenir. Seulement, il savait que dans l'histoire il allait faire souffrir une personne, voilà pourquoi il préférait attendre, prendre la meilleure décision et essayer de l'annoncer à la personne concernée de la meilleure des manières dans le but de la faire souffrir le moins possible. La jolie brune disait donc qu'il devrait se décider et réfléchir plus vite car le mariage approchait, ce à quoi il répondit qu'il savait. Mais vu l'exaspération de la demoiselle, ça l'agaçait et il ne comptait pas être doux comme un agneau. Et c'est pour cela qu'il lui répondit qu'au moins il n'avait pas prit de mauvaises décisions les concernant eux deux. Bah quoi ? Elle le cherchait, elle allait le trouver à force... C'est donc avec ironie qu'elle prit la chose : « Le bon côté des choses c'est que je ne t'ai pas annoncé de mauvaises nouvelles, ça aurait pu arriver, mais je l'ai pas fais. Tu m'as laissé le temps de réfléchir, t'inquiètes pas je pense que je serais rapidement sûr de moi... » Il l'était déjà, à 95%, restait seulement à envisager comment prendrait la mauvaise nouvelle la personne concernée et les conséquences qui en découlent et qui pourraient faire couler justement beaucoup d'encre...

    Le jeune homme avait juste l'impression que la demoiselle ne comprenait rien, ou alors elle voulait juste se prendre la tête, lui en mettre plein la gueule et le provoquer. Après tout c'était quitte ou double, soit elle voulait s'échapper et il la laissait partir pour de bon, soit il la retenait pour lui dire qu'il l'aimait encore. Bon il faut dire aussi qu'elle venait de changer d'avis trois fois et qu'il lui avait fait comprendre que ces arguments étaient irrecevables, et Trish n'aimait tellement pas qu'on lui montre qu'elle avait tort. Du coup, on pouvait oublier tout ce qu'il venait de dire puisqu'elle s'emportait à nouveau, disant qu'il jouait avec les sentiments des gens et qu'elle en avait marre de le supplier. Il ne comprenait pas puisque ce n'était pas du tout le cas, mais lorsqu'elle lui sortit qu'elle lui souhaitait plein de bonheur sincèrement et qu'elle n'aurait aucun regret si il se mariait car ce ne serait juste pas l'homme de sa vie, il prit une claque énorme. Il avait tellement envie d'être avec elle, mais il flippait tellement de faire erreur... Il voulait attendre un, deux peut être trois jours pour prendre LA décision finale, et ce malgré ce qu'il venait de prendre dans la tête. « Je joues avec personne, tu sais très bien que je suis pas ce genre de personne. Depuis que t'es revenu c'est pas la première fois que tu es à côté de la plaque... En cinq ans ensemble tu crois que je suis du genre à jouer avec les sentiments et faire espérer quelqu'un dans le vent ? Je me dis que tu me connais pas aussi bien que ça...» Elle tourna donc les talons devant un Kyan baissant le regard jusqu'à ce qu'elle se retourne et lui dise qu'il pouvait aller se marier parce qu'elle en avait marre et qu'elle n'était pas un jouet. Sa conclusion mit à terre Kyan. Bah ouais, elle lui disait que leur dernière soirée était leur soirée d'adieu, que tout était finit et qu'elle lui souhaitait pleins de bonheurs. Il soupira, haussant très légèrement le ton « Putain mais tu m'écoutes pas ! Arrête ça et laisse moi juste un tout petit peu de temps. Je te dis que je joues pas avec toi, que je suis vraiment paumé. Laisse moi choisir mon bonheur et arrête de vouloir me provoquer. J'ai mis plus de trois ans à t'oublier, et si je dois le refaire ce sera pas en une semaine, donc je ne risques pas d'être heureux tant que je t'aurais en tête... » Et voilà c'était dit, il ne disait pas la choisir, mais comment vivre dans le bonheur si malgré son mariage, il pense encore à Trish et se demande pendant des mois si il a prit ou non la bonne décision...

_________________
    « Family Portrait »


    “ On the first page of our story, the future seems so bright. Then this thing turned out so evil, I don’t know why I’m still surprised. ” ©️ signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: TRISH&KYAN •• you're an idiot, you know ?    

Revenir en haut Aller en bas
 

TRISH&KYAN •• you're an idiot, you know ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Kyan [Assassin]
» Trish Stratus Vs Michelle McCool
» Maryse Vs Kelly Vs Ashley Vs Trish Vs Taylor
» Trish Stratus vs Maryse
» Segment Trish Stratus
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
♫ Modern Family :: DANS LE GRENIER :: Archives rps-