AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Fuis-moi, je te suis. Suis-moi, je te fuis ° Lexie & Mason

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

Invité
Invité

MessageSujet: Fuis-moi, je te suis. Suis-moi, je te fuis ° Lexie & Mason   Lun 2 Avr - 11:18

Code by Holliday
image
ღ Fuis-moi, je te suis. Suis-moi, je te fuis ღ

    Los Angeles, la ville des anges. Une ville où beaucoup de personnes aimeraient vivre mais où beaucoup ne trouve pas de logement. Comme Las Vegas, Los Angeles, c'était marche ou crève. Quand on a pas un minimum de caractère et quand on est pas assez fort mentalement, vous pouvez être sûr que vous allez vous planter. Ce n'est pas de la méchanceté, c'est simplement la vérité. Si vous vous trouvez dans les vingt pourcents de la population de la ville des anges, qui arrive chaque année des autres états des Etats-Unis ou du monde entier, qui arrive à bien s'en sortir, vous êtes vachement chanceux. Ce n'est pas le cas pour tout le monde. Heureusement pour Mason, il avait plutôt bien réussis. Il était australien mais vivait à Los Angeles depuis qu'il était enfant et malgré les soucis de santé de son père, il avait su s'en sortir. Adolescent, Mason enchaînait l'école et les petits boulots pour subvenir aux besoins de lui et son père. A Los Angeles, on avait pas le choix: soit on marche, on va de l'avant, soit on crève.

    Ce matin-là, Mason n'avait des rendez-vous que vers onze heures, donc, il put se relaxer et trainer au lit. Pour une fois, il n'était pas accompagné d'une ravissante jeune femme dans son lit. Eh non, il était seul. Etonnant non? Il ne s'était pas assagi, loin de là mais il n'avait pas trouvé une jeune femme à son goût lorsqu'il était sorti la veille. Et puis, ça lui fera pas de tord de dormir un peu plus, lui qui ne dormait que cinq à six heures par nuit. Une bonne demi heure avant son premier rendez-vous, il se leva, se lava et s'habilla d'un jean et d'un t-shirt caché par une veste blanche écrite à son nom. Pendant toute la journée, il prit ses rendez-vous et gagna trois autres patients car il avait un créneau de deux heures entre deux patients et des gens sans rendez-vous attendaient dans la salle d'attente. Ca lui fit gagner cent-quatre-vingt-cinq dollars et même si ça paraissait peu, il en était quand même plus que content.

    Après une journée chargée, Wellington alla sous la douche se rafraîchir un peu. Il était vingt heures mais la soirée ne faisait que commencer. Après sa douche, il alla se faire un plat de spaguettis bolognèse avant de se décider à partir faire un tour en ville dans les environs de vingt-et-une heures. Il s'arrêta au Rainbow, un bar qu'il connaissait bien puisqu'il y allait à plusieurs reprises par semaine. C'était là qu'il allait avec la fameuse Lexie et là aussi où ils s'étaient bien disputés la dernières fois qu'ils s'étaient vus. Cette histoire le turlupinait. D'habitude, il s'en foutait de se disputer avec les gens mais là, si ils restaient ainsi, son plan allait complètement foirer. Alors, cette soirée là, il espérait la revoir pour mettre les choses au clair. Tout simplement.

    Une fois arrivé au Rainbow, Mason se dirigea vers le bar et s'asseya sur une chaise haute en face d'un ami barman. Il lui commanda un verre de whisky pur et parla un peu avec lui mais sans plus. A chaque fois que la porte s'ouvrait, il tournait les yeux pour voir si ce n'était pas la fameuse Davenport. Une heure plus tard et des portes ouvertes plus tard, ce fût le cas. Il vit la jeune femme et savait qu'elle l'avait vu malgré qu'elle faisait comme si elle ne l'avait pas vu.Mason se leva alors, son verre en main et arrivé à sa hauteur, il l'attrapa par le bras.

    - "Tu comptes me nier encore longtemps ?"



Dernière édition par Mason A. Wellington le Ven 6 Avr - 18:46, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

▐ PAROLES : 3620
▐ DATE D'ARRIVEE : 01/11/2011

▐ AGE : 25 ans
▐ OCCUPATION : Avocate
▐ LES SENTIMENTS : composante de l'émotion qui implique les fonctions cognitives de l'organisme, la manière d'apprécier
▐ POINTS : 341
MessageSujet: Re: Fuis-moi, je te suis. Suis-moi, je te fuis ° Lexie & Mason   Lun 2 Avr - 22:46

There’s a fire starting in my heart reaching a fever pitch « Found myself today singing out your name, you said I’m crazy, if I am I’m crazy for you. Sometimes sitting in the dark wishing you were here turns me crazy, but it’s you who makes me lose my head. And every time I’m meant to be acting sensible you drift into my head.»

L'ennui, L'ennui est un sentiment de démotivation et de désintéressement, et une chose que Lexie ne pouvait supporter ! Il fallait que cela bouge, il fallait qu'elle bouge, rester plus de cinq minutes à ne rien faire et elle pouvait nous couvrir une petite dépression ! Pas étonnant qu'il lui suffisait que de quatre ou cinq heures de sommeil pour qu'elle récupère, que la grasse matinée n'était qu'un concept qu'elle n'adhérait pas le moins du monde ! Après tout elle aurait le temps de dormir lorsqu'elle serait morte ! C'est ainsi que même s'il lui arrivait de se plaindre, bon d'accord c'était très souvent, presque une seconde nature, mais si elle ne se plaignait pas c'est que soit elle était malade soit elle allait vraiment mal...

    « Tu viens boire un verre avec nous ? »
    __. Ça aurait été avec un plaisir immense, mais j'ai un cours de danse qui commence dans tout juste vingt minutes, j'ai intérêt à m'activer d'ailleurs... On se voit demain ! La jeune femme leur adressa un signe de la main avant de mettre son sac sur son épaule et accélérer le pas en direction de sa voiture.


Elle regarda sa montre, qui était autant sa meilleure amie que son ennemie, elle courait toujours après le temps de toute façon ! Certes elle disait qu'il n'y en avait pas assez, mais avec trop elle ne saurait quoi en faire. Lexie eut le temps de rentrer chez elle, faire faire une promenade de cinq minute à son chien, remonter, manger un sandwich, attraper ses affaires de danse et se diriger vers le complexe sportive. Oui c’était tous les jours comme ça, enfin quand elle ne filait pas au complexe sportif c'est qu'elle était en stage dans un cabinet d'avocat assez prestigieux de la ville. L'avantage d'avoir un grand frère avec un maximum de contact, et sûrement le fait qu'elle soit si agréable à regarder, et surtout qu'elle savait en jouer. Non elle ne misait pas tout sur son physique, mais elle savait s'en servir, après tout elle ne savait que trop bien que ce monde était un monde d'homme, et que l'on pouvait être la fille la plus intelligente du monde elle n'en resterait pas moins une femme ! Voilà catégorisée selon son sexe... Alors elle tirait ça à son avantage, elle était une femme et elle en jouait ! Lexie salua les mecs de la sécurité en passant devant et montrant son badge, bien que tout le monde la connaissait, c’était plus un réflexe de la jeune femme qu'autre chose et se dirigea vers la salle de danse réservée spécialement pour elle, si elle en avait de la chance... Oui on pouvait dire cela, il fallait juste voir qui elle avait en client... Elle en avait des pieds gauches et elle sentait qu'aujourd'hui ça allait être quelque chose.

Limite la sortie de la maison de retraire ! Enfin il fallait ce qu'il faut pour avoir une paye à la fin du mois et puis elle ne trouverait pas un autre travail où elle pouvait autant aménager ses horaires et surtout où elle pouvait se faire autant de pourboire ! Là dessus elle ne se plaindrait nullement ! Non elle ne se plaindrait pas de sa fin de journée pourrie, de ses cours bien difficile, lorsqu'elle sortit du complexe elle ne se dirigea nullement vers chez elle, mais directement vers le Rainbow, elle avait besoin d'un bon verre... Voire même plusieurs... Mais il fallait croire que le destin s'acharnait sur elle, à peine eut elle franchit les portes du bar qu'elle remarqua qui était au bar : Mason ! Ce qu'elle pensa ? Non pas lui ! Bon d'accord elle ne savait pas si elle devait sourire ou pleurer pour le coup, alors autant faire comme elle faisait depuis quelques jours : l'éviter !"Tu comptes me nier encore longtemps ?" Lexie venait de se faire attraper le bras, elle leva vivement les yeux vers Mason.

    __. Aussi longtemps qu'il me plaira ? Je sais pas t'attendais une réponse particulière peut-être ? Elle tenta de se dégager de son emprise sans grand succès. Et puis je ne te nie pas comme tu le dis si bien, j'ai juste un emploi du temps chargé... Elle lâcha un soupir, avant d'esquisser un léger sourire. Mais que se passe-t'il Wellington, je te manque à ce point ? Lexie ou comment retourner la situation en un claquement de doigt, en même temps elle n'allait pas reconnaître que oui elle faisait tout pour l'esquiver, et ça à cause d'un baiser...


_________________

    Here I am, rock you like a hurricane... My body is burning, it starts to shout desire is coming. It breaks out loud, lust is in cages, till storm breaks loose... Just have to make it with someone I choose. The night is calling I have to go... The wolf is hungry, he runs the show, he's licking his lips, he's ready to win. On the hunt tonight... For love at first sting... Here I am, rock you like a hurricane...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blondiesweety.e-monsite.com/

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Fuis-moi, je te suis. Suis-moi, je te fuis ° Lexie & Mason   Lun 2 Avr - 23:18

Code by Holliday
image
ღ Fuis-moi, je te suis. Suis-moi, je te fuis ღ

    Depuis la fameuse histoire entre sa fiancée et le grand dadet des Davenport, ce fameux Tyler, Mason s'était promis une chose: le faire souffrir autant qu'il avait souffert de ce qu'il avait vu. Il se revoyait encore arriver chez Joyce, comme un con, avec un bouquet de lys en main. Et sincèrement, lui qui offrait quelque chose, il fallait le noter au calendrier car c'était très rare que ça soit le cas. Mais Joyce, c'était différent. Bien qu'il ne lui offrait pas de cadeaux exceptionnels comme des bijoux qui valaient beaucoup d'argent, il savait qu'il avait beau lui offrir n'importe quoi, elle en était heureuse. C'était bête mais un restaurant italien, deux pizza, une bouteille de vin rouge et c'était bon, leur soirée était parfaite. Enfin, il s'était juré de ne plus jamais repenser à ce mal qu'il avait eu ce jour-là. Le problème c'est que, malgré le temps qui avait passé, il savait que ça n'avait pas complètement cicatrisé et que son comportement envers les femmes avait changé du tout au tout. Il n'avait jamais été un enfant de coeur mais jamais il n'aurait pensé devenir comme ça. Il n'était pas quelqu'un de méchant, juste quelqu'un de blessé qui s'en foutait de ce que les gens pouvaient ressentir, et en particulier le sexe féminin. D'ailleurs, il se demandait bien ce que sa mère lui dirait si elle était encore de ce monde.

    S'il y avait une chose dont Mason avait une sainte horreur, c'était qu'on le prenne pour un idiot. Les paroles de Lexie en avaient tout l'air. Il ne le cachait pas: ça l'avait blessé au plus profond de son égo de mâle qu'elle s'en aille juste après qu'ils aient échangé un baiser. Ce n'était pas qu'il tenait à elle, non, loin de là, parce que franchement, aimer une femme de nouveau c'était pas dans son programme, il serait même prêt à jurer fidélité à son poisson rouge, au moins, lui il ne le trahirait jamais, mais il voulait juste savoir pourquoi elle le niait. Pourquoi filtrait-elle ses coups de fil ? Enfin, il avait des questions qui resteraient sans réponses. Quant à sa manière d'esquiver le sujet, ça avait le don de l'énerver. Quand il posait une question, il aimait avoir une réponse, pas une autre question ou une réponse tout à fait inappropriée comme c'était le cas maintenant. Alors, il la lâcha, soupirant

    - "Je t'ai posé une question. Alors, soit t'y réponds, soit je te promets de t'harceler jusqu'au moment où j'ai une réponse adéquate."

    Sa manière de dire les choses n'était peut-être pas des meilleures mais elle lui tapait vraiment sur le système. C'était pas comme si prendre la peine de décrocher son portable et de répondre à un appel allait lui prendre des heures. Mais bon, il savait aussi, de l'expérience qu'il avait pu avoir dans le passé, que quand une femme avait décidé de ne pas faire quelque chose, n'essayez pas de l'y obliger sinon, le caractère de merde de cette dernière allait ressurgir. Dans ce cas, il fallait mieux laisser tomber. Ou faire croire qu'on allait abandonner

    - "Bon, tu sais quoi ? T'as pas envie de me répondre, c'est ton choix. J'vais pas te faire chier plus longtemps, j'me casse"

    Il se dirigea vers le bar pour payer sa consommation avant d'enfiler une veste par dessus sa chemise et prit les clés de sa voiture dans la poche intérieure à sa veste.



Dernière édition par Mason A. Wellington le Ven 6 Avr - 18:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

▐ PAROLES : 3620
▐ DATE D'ARRIVEE : 01/11/2011

▐ AGE : 25 ans
▐ OCCUPATION : Avocate
▐ LES SENTIMENTS : composante de l'émotion qui implique les fonctions cognitives de l'organisme, la manière d'apprécier
▐ POINTS : 341
MessageSujet: Re: Fuis-moi, je te suis. Suis-moi, je te fuis ° Lexie & Mason   Jeu 5 Avr - 21:40

There’s a fire starting in my heart reaching a fever pitch « Found myself today singing out your name, you said I’m crazy, if I am I’m crazy for you. Sometimes sitting in the dark wishing you were here turns me crazy, but it’s you who makes me lose my head. And every time I’m meant to be acting sensible you drift into my head.»


Lexie le regardait et pendant une légère seconde elle eut presque envie de rire, mais quelque chose dans le regard de Mason l'en dissuada, a priori ce n'était pas vraiment le moment de faire la maligne, bien qu'elle le faisait si bien... Autant elle était le genre à emmerder son monde qu'importe les conséquences, mais elle n'en était pas suicidaire et elle connaissait assez Mason pour savoir que là vraiment ce n'était pas le moment ! Pourtant elle ne pouvait pas non plus rester ainsi à ne rien dire ou lui dire ce qu'il se passait réellement... Tout simplement parce qu'elle se refusait à se poser plus de question que cela, qu'elle essayait de reléguer ce qu'il s'était passé dans un coin de sa tête et de ne surtout plus y penser. Mais après tout , ils n'avaient échangé qu'un simple et seul baiser, pourquoi en faisait elle toute une histoire ? Non elle essayait justement que ça n'en devienne pas une... Ils étaient amis, juste amis... Oui et bien résultat de tout ça c'est qu'elle préférait de loin l'éviter pour avoir à se confronter à ce qu'elle voulait vraiment et surtout se rendre compte qu'au final ça faisait bien longtemps qu'elle souhaitait plus qu'une simple amitié avec Mason, mais de là à gâcher une amitié qu'elle jugeait sincère... Après tout ses vrais amis elle pouvait les compter sur les doigts d'une main et c'est d'ailleurs dans le fait qu'elle en avait peu qu'elle savait qu'ils seraient là pour elle, et Mason avait réussi à devenir proche d'elle, elle aurait presque pu dire qu'elle avait confiance en lui... Presque, il faut dire qu'avec elle il fallait être patient...

La confiance était une chose qu'elle n'accordait que très rarement mais une fois qu'elle le faisait elle devenait une véritable alliée sur laquelle on pouvait compter, et qui ne faisait jamais défaut... Autant elle était une amie fidèle et stable autant niveau relation amoureuse... Ça c’était une toute autre histoire qui se finissait mal en faite. Elle préférait s’amuser ne pas s'attacher et passer à autre chose le lendemain. "Je t'ai posé une question. Alors, soit t'y réponds, soit je te promets de t'harceler jusqu'au moment où j'ai une réponse adéquate." Elle ne put s’empêcher d'esquisser un léger sourire, un sourire de défi.

    __. Mmmmmh, intéressant... J'aimerais assez voir ta conception du harcèlement en faite, alors je pense que je vais continuer ainsi ! Finalement elle avait tenu quelques secondes avant d'être... Elle tout simplement.


En même temps elle avait toujours fonctionné ainsi, dès lors que l'on parlait émotion il fallait qu'elle détourne tout, tout était bon pour éviter de faire face à ça. Non elle préférait de loin emmerder son monde et là pour le coup Mason, autant pousser sa connerie jusqu'au bout non ? Honnêtement elle ne savait pas réellement ce qu'elle faisait mais elle le faisait. "Bon, tu sais quoi ? T'as pas envie de me répondre, c'est ton choix. J'vais pas te faire chier plus longtemps, j'me casse" la jeune femme ne put s'empêcher de lâcher un soupir et de lever les yeux au ciel. Elle le suivit jusqu'au bar s'asseyant dessus après lui avoir subtilement dérobée ses clefs de voiture.

    __ . C'est donc ça ta réponse à un obstacle ? Dès que quelque chose te résiste un temps soit peu... Tu fuis ? Je t'ai vu plus coriace j'en serais presque déçue... Elle fit une moue légèrement infantile avant de croiser ses jambes. J'ai une idée, et si on... S'amusait Mason... Avec nos chers amis Poliakov et Daniels ? Après tout on dit que l'alcool délit les langues... Enfin sauf si tu as trop peur de ne pouvoir tenir la distance...

_________________

    Here I am, rock you like a hurricane... My body is burning, it starts to shout desire is coming. It breaks out loud, lust is in cages, till storm breaks loose... Just have to make it with someone I choose. The night is calling I have to go... The wolf is hungry, he runs the show, he's licking his lips, he's ready to win. On the hunt tonight... For love at first sting... Here I am, rock you like a hurricane...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blondiesweety.e-monsite.com/

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Fuis-moi, je te suis. Suis-moi, je te fuis ° Lexie & Mason   Jeu 5 Avr - 22:29

Code by Holliday
image
ღ Fuis-moi, je te suis. Suis-moi, je te fuis ღ

    En entrant dans ce bar, une partie de Mason espérait recroiser Lexie. Il avait du mal à l'admettre mais il s'était attaché à cette fille. Bon, au début, c'était par pure vengeance qu'il était venu la voir mais son caractère impulsif et le faite qu'elle ne se laissait pas faire lui plaisait énormément. D'ailleurs, s'il se souvenait bien, Joyce démarrait aussi au quart de tour. La moindre contrariété et hop, elle pouvait vraiment se fâcher. Au début de leur relation, Mason avait pensé plusieurs fois à partir parce qu'elle lui cassait les pieds pour être poli. Les "Et tu rentres quand?", "Je peux t'appeler quand?" "Qu'est-ce que tu fais?", malgré qu'il était raide dingue de cette fille, l'énervaient. Il avait beau l'aimer, il avait besoin d'un minimum de liberté et là, elle ne lui en donnait pas beaucoup. Enfin, la sale manie de Joyce s'était estompée avec le temps et Mason essayait tant bien que même d'être plus compréhensif. Malheureusement, tout le monde sait comment cela s'est terminé, on ne vous fera pas de dessin. Tout ça pour dire qu'en réalité et malgré le faite qu'il ne montrait que très difficilement ce qu'il pouvait ressentir, Mason avait un bon fond, c'était pas un type à qui on ne pouvait pas faire confiance. Juste qu'il était complètement perdu, sûrement autant que Lexie, au niveau des sentiments qu'il pouvait ressentir pour la jeune Davenport.

    Mason en avait connu des filles avec un caractère de merde. Elles démarraient au quart de tour et, bien qu'il essayait de tourner sa langue sept fois dans sa bouche avant de leur répondre, il n'y était jamais arrivé. Qu'est-ce qu'elles pouvaient lui taper sur le système ! Des soirs, il lui arrivait de se demander si sa soeur aurait pu être comme ça: une fille à qui on ne pouvait rien dire, une soupe-au-lait. Mais il se disait que c'était peut-être mieux qu'il ne le sache jamais après tout. Mais, parmi les filles qu'il avait connues avec ce caractère, Lexie était sûrement la pire. En plus de son caractère, elle savait ce qu'elle voulait et elle ne se laisserait jamais intimider ou quoi que ce soit. Et ce n'était peut-être pas plus mal d'ailleurs. Face à ses premières paroles, il ne put s'empêcher que de rouler des yeux. Ce fût sa dernière action avant d'aller vers le bar.

    Fuyait-il ou avait-il simplement la trouille ? Ca, c'était un mystère. Mais c'était vrai, elle avait raison: il n'aimait pas affronter ce qu'il pouvait ressentir. Ca faisait quatre ans qu'il enchaînait connerie sur connerie, femme sur femme, bière sur bière. Mason était un peu devenu l'ombre de lui-même. Ressentir de nouveau quelque chose pour une femme? Il ne savait pas s'il serait capable d'aimer comme il avait pu aimer Joyce. Ca avait beau faire quatre ans qu'il avait eu cette découverte de tromperie, il en était encore profondément blessé. Et tout raconter à Lexie, c'était vraiment le mauvais plan parce qu'il allait forcément dire le nom de son frangin alors, elle comprendra tout et là, elle aura une bonne raison de le gifler.

    Lorsque Lexie lui prit les clés de sa voiture, il tourna le visage vers elle et soupira. Alors qu'elle s'asseya, il tourna la tête et la regarda du coin de l'oeil avant de regarder devant lui. Face à sa proposition, il en rit... Du moins presque. Un sourire en biais vint se poser sur son visage. Il savait que s'il buvait, les révélations allaient fuser. C'était peut-être ça qu'elle attendait. De plus, ça serait beaucoup moins compliqué s'ils se disaient les choses alors qu'ils sont bourrés. Ils pourraient mettre ça sur le compte de l'alcool.

    - "Pourquoi penses-tu que j'ai des choses à te dire, Lexie? En plus, tu sais que je ne supporte pas l'alcool... C'est que tu attends quelque chose de ma part si tu veux que l'on boive..."

    Il fit un signe au serveur de lui mettre un shot de tequila. Lorsqu'il fût servi, il se mit face à Lexie et ne fit qu'une gorgée du shot. Il fit une grimace par la suite et reposa le verre sur le comptoir. Doucement, il avança sur le bord de sa chaise et se pencha en avant.

    - "Je n'ai pas besoin d'être bourré pour te dire certaines choses, Lex. Je tiens à toi, aussi con que cela puisse être."



Dernière édition par Mason A. Wellington le Ven 6 Avr - 18:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

▐ PAROLES : 3620
▐ DATE D'ARRIVEE : 01/11/2011

▐ AGE : 25 ans
▐ OCCUPATION : Avocate
▐ LES SENTIMENTS : composante de l'émotion qui implique les fonctions cognitives de l'organisme, la manière d'apprécier
▐ POINTS : 341
MessageSujet: Re: Fuis-moi, je te suis. Suis-moi, je te fuis ° Lexie & Mason   Ven 6 Avr - 15:18

There’s a fire starting in my heart reaching a fever pitch « Found myself today singing out your name, you said I’m crazy, if I am I’m crazy for you. Sometimes sitting in the dark wishing you were here turns me crazy, but it’s you who makes me lose my head. And every time I’m meant to be acting sensible you drift into my head.»

Si elle savait ce qu'elle faisait ? Pas vraiment en faite ! Elle jouait simplement avec le feu et elle allait certainement se brûler et pas qu'un peu, mais elle ne savait faire autrement. Il fallait toujours qu’elle flirte avec le danger, ressentir cette douce sensation de danger, cette sensation d'être au bord d'un précipice et de ressentir l'attraction du fond, cette envie irrépressible de sauter... Elle avait toujours aimé l'inconnu, même si cela lui coûtait plus que des petits problèmes ! Elle avait toujours croqué la vie à pleine dent qu'importe les conséquences, qu'importe le futur ! Comme elle le disait si bien elle-même la vie était trop courte pour ne pas en profiter chaque seconde. Mais là, elle avait envie d'avancer comme reculer et vite... Sûrement son instinct de survie qui s'activait pour cause de danger immédiat ! « Pourquoi penses-tu que j'ai des choses à te dire, Lexie? » ça c'est sûr que c'était une excellente question ! Enfin elle n'allait pas lui dire : je sais pas je disais ça comme ça c'est tout, juste histoire de faire la conversation ! Au final elle ne savait même pas si elle espérait entendre des choses ou qu'il n'ait absolument rien à dire comme il venait de lui balancer... Si ça continuait elle allait finir avec un sacré mal de tête bien avant la fin de la soirée ! Au moins l'alcool résoudrait tout ce problème de trop se poser de question et laisserait parler ce qu'elle voulait vraiment non ? Ce n’était pas forcément la meilleure idée qu'elle ait eu en faite... Il n'était jamais conseillé qu'elle laisse exprimer ce qu'elle souhaitait vraiment...

Surtout pour elle en faite ! Entre tout ses dénis et refoulements... Elle préférait faire la politique de l'autruche que reconnaître une évidence et ça lui allait parfaitement au teint en faite ! « En plus, tu sais que je ne supporte pas l'alcool... » Oh oui ça elle y comptait dessus et elle aimait ce fait là ! Ce qu'elle avait en tête ? Eh bien qu'importe ce qu'elle pourrait dire ou faire il l'aurait sûrement oublié le lendemain ! Un excellent moyen pour elle de savoir quelques petits trucs et de voir ce qu'elle ferait ensuite. Après tout il était aussi à l'aise qu'elle lorsqu'il s'agissait d'être honnête sur un ressenti ou une émotion. C'était frustrant en faite, oui elle se mettait à la place de ceux la rencontrant mais elle ne changerait pas pour autant, elle aurait juste préféré avoir ce monopole ! « C'est que tu attends quelque chose de ma part si tu veux que l'on boive... » Là c'était la question piège ! En même temps elle ne saura déjà répondre à cette question, enfin si il y avait bien eu une image qui lui était venu en tête et ça l'avait même faite sourire, mais il valait mieux ne pas se concentrer là dessus et penser très vite à autre chose.

    __. Si seulement tu savais ce que j'ai en tête Wellington... Elle esquissa un magnifique sourire avant de replacer une de ses mèches blondes derrière son oreille. Sa réponse sonnait limite comme un défi, et surtout c'était chargé de sous-entendus, comme si c'était fait innocemment de toute façon... Mais je ne pense pas être assez ivre pour tout dévoiler comme ça ! Elle eut un léger rire en voyant la grimace qu'il fit après avoir but son shot de tequila.


Lexie attrapa le verre que lui tendait la barman : piña colada, le meilleur cocktail sur la surface de cette planète, un savant mélange de lait de coco, le jus d'ananas et de rhum ! Elle avait toujours eu un faible pour la noix de coco de toute façon. Elle attrapa la paille entre ses dents et commença à en boire quelque peu « Je n'ai pas besoin d'être bourré pour te dire certaines choses, Lex. Je tiens à toi, aussi con que cela puisse être. » Lexie avala de travers en entendant ça surtout le « je tiens à toi », elle reposa le verre, toussant quelques secondes et essuya même une larme dû à cette fausse route. Ah non elle ne s'attendait pas vraiment à ça ! Elle savait qu'ils s'appréciaient mutuellement, mais ils n'avaient jamais pris la peine de se le dire, les gestes parlaient pour eux non ? Mais le plus étrange n'était pas dans le fait qu'il lui avait dit, mais surtout dans le fait que ça lui faisait plaisir, qu'elle sentait presque ses joue se rougir d'un coup...

    __. Ouah si je m'attendais à une demande en mariage j'aurais au moins mis des nouvelles chaussures... Traiter l’émotion par l'humour un grand classique du genre, mais elle eut la mauvaise idée de se pencher légèrement, à la base elle voulait continuer sa réponse, mais elle se retrouva plongé dans le regard envoûtant de Mason. Je... Je vais regretter d'avoir dis ça... Elle soupira. Si ça peut te rassurer c'est réciproque, je ne passerais pas autant de temps avec toi si je ne tenais pas à toi non plus... Elle s'avança encore un peu avant finalement de reculer. Après tant d'émotion va me falloir plus fort qu'un cocktail ! Elle fini son cocktail d'une seule traite avant de commander un shot de vodka.

_________________

    Here I am, rock you like a hurricane... My body is burning, it starts to shout desire is coming. It breaks out loud, lust is in cages, till storm breaks loose... Just have to make it with someone I choose. The night is calling I have to go... The wolf is hungry, he runs the show, he's licking his lips, he's ready to win. On the hunt tonight... For love at first sting... Here I am, rock you like a hurricane...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blondiesweety.e-monsite.com/

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Fuis-moi, je te suis. Suis-moi, je te fuis ° Lexie & Mason   Ven 6 Avr - 16:25

Code by Holliday
image
ღ Fuis-moi, je te suis. Suis-moi, je te fuis ღ

    Les paroles de Lexie le faisaient sourire. Son manque de tacte et sa spontanéité aussi. Il avait bel et bien une idée de ce qu'elle pouvait avoir en tête mais, comme il s'en était douté, elle n'allait certainement pas le lui dire alors qu'elle était sobre. C'était bien dommage d'ailleurs parce que tout le monde sait que l'on regrette ce qu'on a fait lorsque l'on était bourré. Et bon, il fallait avouer que Mason n'avait pas envie d'être une connerie, encore moins d'en faire une, bien que pour lui, ça n'en serait pas une. A chacun des gestes de la jeune Davenport, il la scruta du regard: elle bougeait les mains, il suivait son geste; elle tournait la tête, il faisait de même. Si elle l'impressionnait ? Ca n'allait pas être le mot qu'il utiliserait mais c'était sûr qu'elle le perturbait. Voilà, c'était ça le mot ! Elle le perturbait. C'était bien la seule fois de sa vie qu'une nana le perturbait tant.

    Mason fronça les sourcils à sa réaction face aux mots qu'il avait pu utiliser par la suite. Ce n'était pas commun à Lexie de réagir ainsi. Ils ne se connaissaient peut-être pas depuis des lustres mais il avait appris à la connaître et à savoir quand ça allait ou quand ça n'allait pas. Et là, c'était pas que ça n'allait pas mais il la sentait changée tout d'un coup. Il la fixa du regard, voyant ses joues rougir doucement. Mais il était sympa, il n'allait pas le lui dire pour lui faire croire qu'il n'avait rien vu. L'ambiance était déjà assez tendue comme ça que pour qu'il en rajoute une couche. " Ouah si je m'attendais à une demande en mariage j'aurais au moins mis des nouvelles chaussures... " . Mason ne put faire autrement qu'en rire. Il n'allait pas la demander en mariage, certainement pas. Il l'avait fait une fois avec la fameuse Joyce et tout le monde sait comment ça s'était terminé. Face au reste de ses mots, Mason baissa doucement les yeux. Il était à la fois touché mais tellement peu habitué à entendre ce genre de paroles qu'il en était gêné. Il n'ajouta rien, continuant à la regarder commander un nouveau verre. Alors que le barman allait lui déposer le verre dans la main, il prit le poignet de la jeune femme pour qu'elle ne prenne pas le verre. Il ne le serra pas fort mais obligea la jeune femme à se remettre convenablement. Par la suite, il se leva pour se mettre à sa hauteur et posa ses mains sur ses hanches afin qu'elle descende plus facilement.

    - "Allez, descends"

    Lorsque cela fut fait il hésita assez longtemps. Oserait-il l'embrasser et risquer de s'en ramasser une ? Un léger sourire qui voulait dire beaucoup de choses venait de prendre place sur son visage.

    - " Tu as honte ou pas ? Enfin... Honte que tu tiens à moi ?"

Revenir en haut Aller en bas
avatar

▐ PAROLES : 3620
▐ DATE D'ARRIVEE : 01/11/2011

▐ AGE : 25 ans
▐ OCCUPATION : Avocate
▐ LES SENTIMENTS : composante de l'émotion qui implique les fonctions cognitives de l'organisme, la manière d'apprécier
▐ POINTS : 341
MessageSujet: Re: Fuis-moi, je te suis. Suis-moi, je te fuis ° Lexie & Mason   Ven 6 Avr - 21:44

There’s a fire starting in my heart reaching a fever pitch « Found myself today singing out your name, you said I’m crazy, if I am I’m crazy for you. Sometimes sitting in the dark wishing you were here turns me crazy, but it’s you who makes me lose my head. And every time I’m meant to be acting sensible you drift into my head.»

Oh oui ce soir elle allait finir complètement et totalement ivre, là elle en avait plus que besoin ! Ce n'était plus un besoins ça en devenait une question de survie ! Pourquoi l'avait elle retenu ? Pourquoi ne l'avait elle tout simplement pas laissé partir ? Il n'y aurait eu plus aucun problème ! La suite de la soirée aurait été qu'elle se serait faite offrir des verres par des conquêtes potentiels et elle choisirait le meilleur parti ou alors le dernier qui lui aura payé son verre et qui lui proposera de la raccompagner chez elle... Voilà comment aurait du se terminer sa soirée ! Pas d'embrouille, pas de multiple question auxquelles elle se demandait si elle voulait avoir les réponses. L'alcool adoucit les mœurs disait-on... Eh bien elle allait tester cette théorie... Et puis elle se plaignait mais au fond elle n'était pas si mal cette soirée et inconsciemment elle ne regrettait pas d'avoir les clefs de la voiture de Mason encore en main. D'ailleurs elle les glissa dans la poche de son jean, de toute façon c'est elle qui tenait le mieux l'alcool alors c'est sûrement elle qui le ramènerait... Quoique en se référant au point numéro un elle allait finir dans un état lamentable... Pas grave au pire elle planterait la voiture de Mason et pas la sienne... Si d'ici là elle n'avait pas oublié que les clefs se trouvaient dans sa poche ! Avec la chance elle essayerait d'ouvrir sa voiture avec les clefs de Mason... Oui c’était une très forte probabilité ! En y réfléchissant ce n'était pas forcément une mauvaise idée d'ailleurs, ça éviterait qu'elle se prenne un arbre ou pire qu'elle renverser quelqu'un...

Étrangement elle aurait plus peur pour la survie de l'arbre... Il ne fallait pas chercher à comprendre la blondinette ! Elle avait un drôle de sens des priorités c'est tout... Elle allait prendre son shooter quand Mason lui attrapa doucement le poignet elle tapa un poignet Mason en quatrième vitesse, si vite qu'elle entendit sa nuque craquer légèrement. Ah bah super ! Manquait plus qu'elle se blesse, et ça la tirait en plus ! Enfin ça n'allait pas être le pire contact, ce fut après que ce fut... Comment dire... Étonnant ? Non pas vraiment plutôt inattendu ! Il avait les mains sur ses hanches, autant dire qu'elle s'était redressée d'un seul coup, elle n’était pas préparé à ça du tout ! « Allez, descends » elle le regarda un instant et elle ne put s'empêcher.

    __. Chef oui chef ! Elle afficha un magnifique sourire qui dissimula la surprise du geste et descendit élégamment du bar.


Elle aurait presque fait une moue triste, elle était bien sur le bar elle ! Il fallait dire que ce n’était pas le pire chose qu'elle ait pu faire sur un bar ! En faite il était rare qu'elle reste assise dessus, la plupart du temps elle finissait par y finir à danser dessus un peu comme dans le film Coyote Girl, d'ailleurs elle l'avait beaucoup trop regardé ! Ils étaient un peu trop proche non ? Ça la ramenait directement à la dernière soirée où ça avait dérapé, elle avait autant envie que cela se reproduise que d'en rester là en faite... Elle ne savait nullement ce qu'elle voulait et ça c'était quelque chose qu'elle détestait... « Tu as honte ou pas ? Enfin... Honte que tu tiens à moi ? » elle esquissa un fin sourire avant de replonger son regard dans celui du jeune homme.

    __. Laisse moi trois ou quatre verres de plus et je te le dirais ! Elle s'approcha et de posa un léger baiser juste au coin de ses lèvres. Tu sais bien que j'ai du mal à parler affection, comme toi d'ailleurs, donc n'en demande pas trop non plus... Elle afficha un magnifique sourire avant de se retourner et boire son verre d'un coup, elle se retourna une nouvelle fois vers Mason. On commande la suivante ? Elle se massa légèrement la nuque il fallait qu'elle arrête de faire la girouette ainsi sinon demain elle allait se coltiner un torticolis du tonnerre !

_________________

    Here I am, rock you like a hurricane... My body is burning, it starts to shout desire is coming. It breaks out loud, lust is in cages, till storm breaks loose... Just have to make it with someone I choose. The night is calling I have to go... The wolf is hungry, he runs the show, he's licking his lips, he's ready to win. On the hunt tonight... For love at first sting... Here I am, rock you like a hurricane...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blondiesweety.e-monsite.com/

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Fuis-moi, je te suis. Suis-moi, je te fuis ° Lexie & Mason   Sam 7 Avr - 13:18

Code by Holliday
image
ღ Fuis-moi, je te suis. Suis-moi, je te fuis ღ

    C'était bien la seule soirée où Mason avait décidé de ne pas boire. Enfin, du moins, de ne pas être complètement ivre. Pourtant, il avait cette habitude de venir au Rainbow, d'enchaîner les shot ou les verres d'alcool, de discuter - ou pas - avec une jeune femme et de finir sa nuit quelque part, n'importe où avec cette dernière, mais certainement pas chez lui. Avec cette histoire avec Lexie, il se posait de plus en plus de questions. Est-ce qu'il faisait des conneries en agissant ainsi ? Ne vaudrait-il pas mieux qu'il arrête une bonne fois pour toute et qu'il devienne un adulte ? Il n'en savait rien, tout ce qu'il savait c'était qu'il avait peur de grandir. Depuis quatre ans, il était l'éternel adolescent qui s'amusait sans crier gare aux autres personnes. Son père lui avait même dit un jour qu'il devait se reprendre, devenir un homme, un vrai pas un gars qui avait la trouille de devenir un adulte comme il l'était en ce moment. Dès fois, il se demandait comment sa mère et sa soeur auraient réagi face à son comportement et il savait déjà la réponse: une claque de chacune. Peut-être que c'était ça dont il avait besoin, une bonne claque pour le remettre dans le droit chemin. Ou alors, il fallait qu'il se réveille un matin en se disant qu'il allait enfin devenir un vrai homme.

    Le jeune homme remarqua que Lexie avait été mal à l'aise lorsqu'il avait posé ses mains sur ses hanches. Pourtant, il n'avait pas fait quelque chose de choquant. Il voulait juste l'aider à descendre du bar. Mais sa réaction le fit sourire. Il ne se doutait pas qu'elle allait réagir ainsi, elle qui ne montrait jamais ce qu'elle ressentait, elle l'avait fait un peu. Peut-être inconsciemment mais elle l'avait fait. Mais Mason était un peu perdu aussi, il ne savait pas comment réagir face à elle. Elle le perturbait autant qu'il pouvait la perturber autant. Il s'attendait bien à ce genre de réactions pour sa question. Mais elle n'avait pas tord: il était pétrifié de parler de sentiments qu'il pouvait avoir. Il l'avait fait une fois et ça avait bien foiré.

    Bien que le baiser fût très léger et très rapide, Mason en fût étonné mais esquissa un sourire par la suite. Alors, elle avait bien raison. Ils allaient se bourrer la gueule jusqu'au moment où les langues se délieront. Pour toute réponse, Mason hocha de la tête pour affirmer qu'il allait commander la prochaine tournée. Oui, il allait lui offrir quelques verres. Il leva le doigt pour que le barman le voye et lui commanda deux shot de tequila. Il finit par s'assoir sur le tabouret à côté de Lexie.

    Huit shot plus tard, Mason posa sa tête sur ses bras, appuyés sur le bar. La salle tournait devant lui. Il savait qu'il avait abusé de l'alcool et qu'il ne tenait pas du tout ça mais s'il n'avait pas été bourré, il n'aurait jamais pu penser à délier sa langue et tout dire. Mais s'il y avait bien une chose qu'il n'avait pas prévue, c'était qu'il n'arrivait pas à parler à Lexie de ce qu'il ressentait. Même bourré.

    - "P*taiiiiiiiin. J'aurais pas dû ..."

Revenir en haut Aller en bas
avatar

▐ PAROLES : 3620
▐ DATE D'ARRIVEE : 01/11/2011

▐ AGE : 25 ans
▐ OCCUPATION : Avocate
▐ LES SENTIMENTS : composante de l'émotion qui implique les fonctions cognitives de l'organisme, la manière d'apprécier
▐ POINTS : 341
MessageSujet: Re: Fuis-moi, je te suis. Suis-moi, je te fuis ° Lexie & Mason   Sam 7 Avr - 19:54

There’s a fire starting in my heart reaching a fever pitch « Found myself today singing out your name, you said I’m crazy, if I am I’m crazy for you. Sometimes sitting in the dark wishing you were here turns me crazy, but it’s you who makes me lose my head. And every time I’m meant to be acting sensible you drift into my head.»


Pourquoi sentait-elle qu'elle allait regretter cette soirée lorsque se dissiperait la brume de l'alcool demain matin ? Peut-être parce qu'elle avait une sorte de sixième sens quant à elle ? Oui c'était possible et extrêmement probable. Autant elle n’était pas le genre de personne à éprouver du remord ou des regrets, elle ne devait pas être programmée pour ça... En même temps pour elle mieux valait éviter qu'elle en ait ! Elle avait un certains nombres d'actions à son actif dont elle ne devrait pas être fière et pourtant elle l'était ! Il n'y avait qu'à demander à Cassandra, la copine de son frère jumeau, sûrement celle à qui elle en faisait le plus baver, et aussi étrange que cela pouvait paraître elle s'en félicitait plus qu'autre chose. Si elle voulait faire rompre ce couple ? Exactement ! Certes elle n'y était pas arrivée, et puis il y avait eu sa nièce qui était arrivée. Lexie avait beau être cruelle et une sacré tête de mule elle n'en restait pas moins humaine et quelques fois compatissantes... Et puis avec le temps il n'y avait même plus besoin d'elle pour qu'ils se disputent... Ce qui est bien dans la vie de couple c'est la vie de couple non ? Oh mais oui c'était ça ! En faite elle se recevait un retour de karma, une sorte de vengeance cosmique pour ces actions passées... De toute façon cela ne pouvait être que ça! Mais pourtant elle était aussi adorable... Oui ou pas en faite, toujours avec son esprit cynique et ses remarques sarcastiques... C'était plus fort qu'elle, mais de là à subir un retour de bâton... Non c’était injuste !

Oui elle trouvait le moyen de se plaindre contre tout et n'importe quoi... Et ua lieu de voir le mauvais côté de la situation elle ferait plutôt de voir le bon non ? Après tout elle passait une soirée en compagnie d'un ami qu'elle appréciait c'était bien non ? Certes elle ne savait plus réellement comment elle l'appréciait, mais il y avait toujours pire. Lexie attrapa le shooter que lui donna le barman et s'assit sur un des tabouret et le termina à la seconde. Elle souffla légèrement une fois la tequila descendu dans sa gorge, ça attaquait d'un coup ! Encore et encore, shooters et shooters, elle demanda même un citron et du sel, et c'était parti pour des tequila paf ! Quitte à finir ivre autant que ça aille vite et encore plus vite même ! « P*taiiiiiiiin. J'aurais pas dû ... » Lexie esquissa un sourire une tranche de citron entre les dents. Elle l'enleva s'essuyant la bouche avec une serviette avant de se tourner vers Mason.

    __. Bah alors ? On ne tient pas la distance ? Tu jettes déjà l'éponge ? Bon d'accord c'est sûr qu'ils avaient fait plus boire que se parler mais bon... Honnêtement elle n'avait pas vraiment l'idée de comment engager la conversation. Bon si on changeait les règles... On pose une question chacun son tour, si la réponse satisfait l'autre très bien, sinon c'est boisson cul sec. Mais bien sûr on a le droit de ne pas répondre dans ce cas c'est un gage à la clef... Et comme je suis une parfaite femme du monde, en disant ça elle faillit d'ailleurs se casser la figure de son tabouret et se rattrapa de justesse au bard, je te laisse commencer le tour de question... Alors tu joues ? Lexie le regardait un léger air de défi sur le visage avec un petit sourire amusé.

_________________

    Here I am, rock you like a hurricane... My body is burning, it starts to shout desire is coming. It breaks out loud, lust is in cages, till storm breaks loose... Just have to make it with someone I choose. The night is calling I have to go... The wolf is hungry, he runs the show, he's licking his lips, he's ready to win. On the hunt tonight... For love at first sting... Here I am, rock you like a hurricane...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blondiesweety.e-monsite.com/

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Fuis-moi, je te suis. Suis-moi, je te fuis ° Lexie & Mason   Sam 7 Avr - 21:08

Code by Holliday
image
ღ Fuis-moi, je te suis. Suis-moi, je te fuis ღ

    Mason ne tenait vraiment pas l'alcool. Il n'y avait aucune fierté à tenir l'alcool d'ailleurs mais Mason aurait cru qu'en tant qu'homme, il l'aurait plus supporté. Lors de ses études de kinésithérapeute, il avait, bien entendu, profité de son statut d'étudiant pour s'amuser, boire et s'éclater sans se soucier de ce qu'il pouvait se passer par la suite. C'était un peu l'innocence de la jeunesse: ne pas s'inquiéter de ce que demain sera fait. C'était une période qu'il adorait parce qu'il n'avait pas besoin de réfléchir, de faire attention à ses actes. La seule chose dont il devait s'inquiéter, c'était qu'il devait toujours avoir quelques capotes dans son porte-feuille. Et aussi de réussir ses études mais ça, il y arrivait très bien. Aujourd'hui, il avait bien plus de choses à s'inquiéter, était presque un adulte responsable. Bon, c'était pas encore ça mais bon, il arrivera bien un jour à le devenir. Mais ça n'allait pas être aujourd'hui.

    Il essaya tant bien que mal à réagir aux mots de Lexie. Il n'était pas super bourré mais il était déjà bien entamé. "Bah alors ? On ne tient pas la distance ? Tu jettes déjà l'éponge ?" Mason ne put faire autrement qu'à en rire. Jeter l'éponge lui ? Jamais. Il n'était pas un trouillard ou un dégonflé. Et puis, il avait peut-être des choses à prouver à Lexie. " Bon si on changeait les règles... On pose une question chacun son tour, si la réponse satisfait l'autre très bien, sinon c'est boisson cul sec. Mais bien sûr on a le droit de ne pas répondre dans ce cas c'est un gage à la clef... Et comme je suis une parfaite femme du monde ". Mason sourit à nouveau. Ce genre de jeux, il était le premier à les approuver. Il les adorait et ça lui rappelait un peu sa vie estudiantine lorsqu'il jouait à ça avec ses potes et des filles. Pour débuter le jeu, il leva le doigt au barman pour qu'il mette deux verres et regarda à nouveau la jeune femme pendant qu'elle lui offrait gentiment la possibilité de commencer ce petit jeu

    - "Tu sais à quel point j'adore jouer. Alors je ne peux pas refuser ça"

    Le barman déposa les verres sur le bar et le jeune homme les prit pour en donner un à Lexie et en garder un pour lui.

    - "Qu'est-ce que je vais bien pouvoir te demander?" hésita-t-il même si, dans sa tête, la question était déjà toute formée. "J'ai bien une question qui me trotte dans la tête depuis un moment: c'est quoi tes fleurs préférées ? On sait jamais que j'ai un cadeau à t'offrir."

    Il n'allait pas directement commencer avec la question qui tuait : "pourquoi tu me niais après le baiser qu'on a échangé ?". Il savait qu'elle n'allait pas répondre de toute façon.

Revenir en haut Aller en bas
avatar

▐ PAROLES : 3620
▐ DATE D'ARRIVEE : 01/11/2011

▐ AGE : 25 ans
▐ OCCUPATION : Avocate
▐ LES SENTIMENTS : composante de l'émotion qui implique les fonctions cognitives de l'organisme, la manière d'apprécier
▐ POINTS : 341
MessageSujet: Re: Fuis-moi, je te suis. Suis-moi, je te fuis ° Lexie & Mason   Sam 7 Avr - 22:02

There’s a fire starting in my heart reaching a fever pitch « Found myself today singing out your name, you said I’m crazy, if I am I’m crazy for you. Sometimes sitting in the dark wishing you were here turns me crazy, but it’s you who makes me lose my head. And every time I’m meant to be acting sensible you drift into my head.»

« Tu sais à quel point j'adore jouer. Alors je ne peux pas refuser ça » Lexie opina de la tête avec véhémence, bien sûr qu'elle le savait ! Sinon elle n'aurait pas pris la peine de lancer ce jeu digne des fêtes du campus ! En faite elle trichait légèrement non ? Bah oui les fêtes du campus elle connaissait, après tout elle était encore étudiante en droit, certes plus pour très longtemps, bientôt elle serait officiellement avocate, mais il lui restait quelques années encore à attendre et travailler... Oui surtout travailler... Elle se demandait si en sortant de l'université elle aurait plus travailler sur ses cours où son foie... Elle afficha un magnifique sourire satisfait heureuse qu'il accepte, bien qu'elle n'en avait jamais douté... Elle était vraiment douée dans les négociations et les plaidoiries, elle était parfaitement dans son élément en droit ! Lexie prit le verre que lui tendait Mason et le posa devant elle. Dans le genre je réponds toujours franchement elle le faisait, elle ne voyait pas pourquoi elle devrait se servir de ce verre. Elle commença à tourner le verre entre ses mains attendant la question de Mason qui ne se fit pas attendre longtemps. « J'ai bien une question qui me trotte dans la tête depuis un moment: c'est quoi tes fleurs préférées ? On sait jamais que j'ai un cadeau à t'offrir. » Elle le regarda un instant pensant que c'était une blague...Mais a priori non...

    __. Sérieusement ? Tu peux me poser n'importe quelle question et tu me poses ça ? Elle eut un léger rire avant de se passer une main dans ses cheveux.


C'est vrai quoi, s'offrait à lui un choix énorme de question, il aurait pu tout savoir sur n'importe quel sujet et il lui parlait de fleur... Quoiqu'il aurait pu lui poser une question embarrassante si elle ne voulait pas répondre elle prendrait le défi, ça ne lui avait jamais fait peur... Quoique c'était Mason en face, il ne fallait pas le sous-estimer, elle ne ferait nullement cette erreur... En faite cette question cachait sans doute quelque chose, elle ne voyait que ça... Ce n'était peut-être pas mieux... Oui elle s'attendait à une question complètement barge ou à laquelle elle ne voudrait répondre et il l'avait prise au dépourvu pour le coup. Elle se redressa sur son tabouret, s’éclaircissant la voix.

    __. Je dirais... Argent... Je suis allergique au pollen alors si tu dois me faire un cadeau ça sera plutôt un bijou... Ça t'évitera de te creuser la tête trop longtemps pour mon anniversaire ! Lexie afficha un magnifique sourire, non non ce n'était pas un mensonge elle était vraiment allergique au pollen, et autant dire qu'elle avait un traitement qui durait 365 jours par an vu le temps qu'il faisait ici et les plantes environnantes ! Mais j'adore les orchidées ! Au moins elle répondait à la question ! À mon tour... Qu'est-ce que tu aimes le plus chez moi... Bah quoi c’était le « jeu de la vérité » alors autant y jouer purement et simplement, et puis Lexie n'était pas le genre à tourner trop longtemps autour du pot, ça l'ennuyait toujours profondément...

_________________

    Here I am, rock you like a hurricane... My body is burning, it starts to shout desire is coming. It breaks out loud, lust is in cages, till storm breaks loose... Just have to make it with someone I choose. The night is calling I have to go... The wolf is hungry, he runs the show, he's licking his lips, he's ready to win. On the hunt tonight... For love at first sting... Here I am, rock you like a hurricane...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blondiesweety.e-monsite.com/

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Fuis-moi, je te suis. Suis-moi, je te fuis ° Lexie & Mason   Dim 8 Avr - 21:32

Code by Holliday
image
ღ Fuis-moi, je te suis. Suis-moi, je te fuis ღ

    D'habitude, Mason n'était pas du genre à tourner autour du pot. Quand il était plus jeune et qu'une fille lui plaisait, il allait le lui dire cash, que ça plaise ou non. Il se la faisait, tant mieux, il ne se la faisait pas, tant pis, ç'aurait été pour une autre. Mason avait conscience de son sexapile et bien évidemment, il en jouait beaucoup. Ceci dit, il n'avait jamais obligé une fille à coucher avec lui. Si c'était pour l'avoir sur le dos par la suite en l'entendant dire qu'il avait abusé d'elle puis devoir aller au tribunal, non merci. Si une fille ne voulait pas, il n'en faisait pas un drame. Et il avait toujours une obligation, quelque chose qu'il suivait: c'était lui qui draguait, il était hors de question qu'il se laisse draguer par une fille. C'était juste une question de principe. Il savait les filles plus timides et faire le premier pas, c'était aussi leur rendre service. Avec son ex-fiancée par exemple, ça avait été le cas. Bien qu'elle n'était pas du genre timide, à leur première rencontre, elle lui lançait des regards du coin de l'oeil, sans trop s'attarder et croyant que, lorsqu'il parlait avec ses potes, Mason ne la voyait pas. C'était bien tout le contraire. Quant à Mason, ça faisait déjà plusieurs semaines qu'il l'avait repérée, studieuse, toujours dans ses bouquins et jamais aux fêtes de l'école. Vous vous demandez alors comment est-ce que deux personnes si différentes avaient pu tomber amoureuses l'une de l'autre. Et bien, Mason n'en avait toujours aucune idée. Dire qu'à l'instant où il l'avait vue, il était tombé amoureux d'elle serait peut-être trop gros mais semaine après semaine, son attachement pour elle se faisait de plus en plus grand. Et c'était pareil avec Lexie. Mais il avait l'expérience maintenant et refaire confiance un jour à une femme, il ne savait pas s'il le pourrait.

    Bon, ok, Mason vous l'accordait, sa question était complètement débile. Mais il n'avait pas vraiment réfléchi aux questions qu'il voulait lui poser avant. Et puis, les fleurs, c'était neutre. On n'était pas obligé d'être avec quelqu'un en couple pour en offrir. Tandis qu'un bijou, c'était plus personnel. Face à la suite des paroles de Lexie concernant l'argent, le métal, il en sourit après qu'elle eut fait la même action. Au début, il pensait que c'était une blague mais apparemment, ça n'en était pas une. " Mais j'adore les orchidées !" Il avait déjà une réponse à sa question et il s'en contenait. Il avait juste peur de sa question à elle, ce qu'elle avait en tête. Il espérait juste une chose, que ça soit pas embarrassant parce qu'il n'était pas assez bourré pour lui répondre sans dire de mensonge.

    Quand vient la question de Lexie, il ne put s'empêcher d'esquisser un léger sourire, un peu embarrassé mais il y avait pire comme question. Sans vous mentir, il y avait des tas de choses qu'il adorait chez Lexie: sa franchise, le faite qu'elle n'aie pas peur de rentrer dedans, qu'elle avait du répondant, ça le changeait des habituelles filles qui fermaient leur bouche. Et puis, il se doutait qu'elle était une personne très forte mentalement, qu'elle avait du vivre des choses pas faciles dans sa vie. Physiquement, il fallait être aveugle pour ne pas voir la beauté de la jeune Davenport. Non, Mason ne le cachait pas, s'il y avait bien quelque chose qui lui plaisait énormément chez son amie, c'était son large sourire même si elle ne l'avait pas eu directement lorsqu'elle l'avait vu. Ouais... En gros, il allait être embarrassé de lui dire ça parce qu'il savait qu'elle allait en jouer par la suite.

    - "J'apprécie beaucoup ta franchise et ton répondant. Au moins, tu te laisses pas faire, t'as du caractère et une femme sans caractère, c'est... Ennuyant. Et physiquement, même si je crois que je suis pas le premier à te le dire, t'as un très beau sourire. "

    Malgré les apparences, Mason n'était pas du genre à être quelqu'un de vulgaire. Il n'aurait jamais répondu à la question de Lexie par un: "T'es trop bonne". Il avait un minimum de savoir-vivre et puis, sa mère l'avait bien éduqué pendant ses douze premières années. Son père l'avait remis dans le droit chemin à plusieurs reprises parce qu'à l'adolescence, Mason avait tendance à ne pas respecter les filles et à suivre ses potes en disant: "Ouais, les femmes, c'est bon qu'à faire les tâches ménagères, n'allez même pas à l'école, ça sert à rien". On vous l'accorde, c'était un parfait petit con mais après plusieurs claques de son père, et ça, on peut vous dire qu'il s'en était prises, Mason avait une autre relation avec les femmes. Bon, c'était toujours un coureur de jupons mais il ne tenait plus ce genre de discours sur les descendantes de Vénus.

    - " A mon tour maintenant. "

    S'exclama-t-il lorsqu'il vit qu'elle était plutôt satisfaite avec la réponse qu'il lui avait donnée. Il réfléchit... Mettant un temps d'arrêt sur ce qu'il disait. Et à vrai dire, il ne savait pas ce qu'il allait lui demander. Enfin si... Mais bon. Roh et puis zut ! Il mettra ça sur le compte de la boisson. D'ailleurs, il but une longue gorgée de son verre. De toute façon, il n'y avait aucune honte dans sa question.

    - " Quel est ton fantasme inavoué ou inavouable ?"

    Et d'une part, il espérait qu'elle demande un gage xD



Dernière édition par Mason A. Wellington le Jeu 12 Avr - 18:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

▐ PAROLES : 3620
▐ DATE D'ARRIVEE : 01/11/2011

▐ AGE : 25 ans
▐ OCCUPATION : Avocate
▐ LES SENTIMENTS : composante de l'émotion qui implique les fonctions cognitives de l'organisme, la manière d'apprécier
▐ POINTS : 341
MessageSujet: Re: Fuis-moi, je te suis. Suis-moi, je te fuis ° Lexie & Mason   Mer 11 Avr - 18:21

There’s a fire starting in my heart reaching a fever pitch « Found myself today singing out your name, you said I’m crazy, if I am I’m crazy for you. Sometimes sitting in the dark wishing you were here turns me crazy, but it’s you who makes me lose my head. And every time I’m meant to be acting sensible you drift into my head.»

Oui c'était un jeu à double tranchant auquel elle jouait. En même temps pouvait elle vraiment faire autrement ? Oui elle pourrait, elle aurait pu poser comme lui une question tout à fait inutile ou presque ou disons bien loin d'un sujet qui pourrait l'intéresser ou qui la touchait directement. De toute façon elle n'avait jamais été douée pour tourner autour du pot ou essayer de contourner sa curiosité maladive ! C'était bien là un de ses nombreux défauts, elle était curieuse... Trop curieuse beaucoup trop, ce qui lui valait évidemment pas mal de problème, mais un peu plus ou un peu moins, elle n'était plus à ça près de toute façon. Lexie se mordait légèrement la lèvre inférieure en attendant la réponse. À dire vrai elle ne savait même pas s'il allait répondre, où alors s'il allait lui répondre quelque chose d'honnête... Elle ne savait même pas si elle aurait répondu honnêtement... Ça dépendrait si l'alcool prenait le dessus sur sa raison ou pas. Non elle n'avait pas l'alcool mauvais juste qu'elle disait ce qu'elle pensait, mais absolument tout lorsqu'elle était ivre. On pouvait lui poser n'importe quelle question, elle répondrait forcément ce qu'elle pensait et avec une franchise déconcertante. Déjà qu'elle était franche de nature, là c'était bien pire ! En faite disons que l'on pouvait l'interroger sur ce qu'elle ressentait dans ces moments là et miracle elle répondait ! Bien que la plupart du temps elle oublierait la question et sa réponse, l'avantage de l'alcool ou du refoulement, à moins que ce ne soit un combo des deux !

En faite ça faisait limite un animal qui attendait de partir pour l'abattoir, ou alors mieux un condamné à mort attendant que l’injection se fasse. Oui c'est ce qu'elle ressentait, les battements de son cœur pouvaient en témoigner, pourtant elle faisait tout pour essayer de contrôler tout ça, mais il fallait croire que l'alcool prenait peu à peu l'ascendant et que sa parfaite maîtrise de soi glissait lentement vers une perte de contrôle totale... Sensation à la fois agréable et parfaitement flippant ! Elle avait toujours su montrer que ce qu'elle voulait et en être très convaincante mais dès lors que l'alcool s'y mettait, il pouvait se passer des phénomènes assez inexplicables et surtout sur lesquels elle n'avait absolument aucun pouvoir. « J'apprécie beaucoup ta franchise et ton répondant. Au moins, tu te laisses pas faire, t'as du caractère et une femme sans caractère, c'est... Ennuyant. » Lexie afficha un magnifique sourire, c'était un compliment, elle le prenait vraiment comme tel ! Après tout il aurait pu tout aussi bien parler de son physique, ça n'aurait pas été la première fois qu'elle l'entendrait, mais non la première chose qu'il lui avait répondu portant sur son caractère ! Étrangement entendre ça lui faisait... Plaisir ? Oui c'était vraiment bizarre, c'était une drôle de sensation en faite qu'elle ressentait... Enfin elle mettait ça sur le compte de l'alcool l’espèce d'ivresse vous enveloppant légèrement et qui vous faisez voir monts et merveilles, ressentir des choses dont vous ne soupçonniez même pas l'existence.

« Et physiquement, même si je crois que je suis pas le premier à te le dire, t'as un très beau sourire.  » Ah elle aurait du s'en douter aussi... Enfin en même temps elle ne se donnait pas du mal pour être magnifique pour que cela ne se remarque pas ! Enfin elle se donnait du mal... Disons qu'elle prenait soin d'elle pour elle principalement mais si ça pouvait lui servir elle n'allait pas s'en priver et elle en jouait. Mais encore là il parlait de son sourire, bien qu'elle aurait voulu éviter elle ne put s'empêcher d'afficher un magnifique sourire.

    __. Eh bien je ne m'attendais pas à tant de compliment d'un coup ! Elle remit une de ses mèches de cheveux derrière son oreille. Et j'entends pas souvent le "tu as un très joli sourire" étonnant non? Ironie quand tu nous tiens...


Là c’était officiel elle avait un gros coup de chaud ! En même temps elle n'avait nullement l'habitude d'entendre ce genre de chose, c'était agréable à entendre. Elle avait beau mettre son masque d'impassibilité, elle ne pouvait s'empêcher d'être blessée quant au fait qu'on ne voyait en elle qu'une jolie fille, enfin en plus vulgaire bien sûr. Ce n'est pas pour rien qu'elle avait une magnifique carapace, ça aidait à faire face aux différentes épreuves de la vie. Mais bon elle faisait avec et surtout ça lui passait au-dessus, elle avait un excellent refoulement et déni. « Quel est ton fantasme inavoué ou inavouable ? » Lexie faillit s'étouffer en entendant la question et ne pur réprimer un léger rire.

    __. Ça c'est de la question pour le coup... Oui elle avait été prise au dépourvue !


Et pas qu'un peu. En même temps elle l’avait cherché non ? Et puis au fond c’était amusant, elle était aussi contente qu'il se prête pleinement au jeu... Même avec cette question ! Lexie commença cependant à réfléchir, mais il fallait reconnaître qu'elle n'était pas du genre à avoir de fantasme, non pas parce qu'elle n'avait aucune imagination, mais plutôt parce qu'il ne faisait pas long feu, elle avait tendance à vite les satisfaire... Quoique là elle en voyait presque un... Cependant elle ne comptait pas vraiment le dire étant donné que Mason était dedans. Elle commença à jouer avec le pendentif ornant son cou avant de finalement déposer ses mains sur ses genoux un petit sourire en coin.

    __. Je pense qu'il y a des choses qui méritent de rester sous silence... Après tout où serait le mystère sinon ? Alors je sors ma carte joker et j'opte pour le gage !

_________________

    Here I am, rock you like a hurricane... My body is burning, it starts to shout desire is coming. It breaks out loud, lust is in cages, till storm breaks loose... Just have to make it with someone I choose. The night is calling I have to go... The wolf is hungry, he runs the show, he's licking his lips, he's ready to win. On the hunt tonight... For love at first sting... Here I am, rock you like a hurricane...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blondiesweety.e-monsite.com/

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Fuis-moi, je te suis. Suis-moi, je te fuis ° Lexie & Mason   Jeu 12 Avr - 19:16

Code by Holliday
image
ღ Fuis-moi, je te suis. Suis-moi, je te fuis ღ

    Mason ne faisait jamais les choses à motié. C'était soit pas assez, soit de trop. En l'occurrence, en ce moment, c'était pareil. Il lui avait posé une question débile sur les fleurs, histoire de tâter le terrain, un truc qui ne servait à rien. Dès fois, il se demandait où il allait chercher ce genre de débilités pareilles. Peut-être n'avait-il pas de cerveau finalement. En même temps, dans son boulot, c'était juste ses mains qui lui servaient. Après cette question idiote, il n'avait pas mieux trouvé que de lui poser une seconde mais très différente. Même totalement différente. Là, il ne tournait plus autour du pot. Il fallait avouer qu'avec l'alcool qu'il avait ingéré, il n'allait plus tourner autour du pot pendant longtemps. Le gros défaut de Mason, c'était qu'il ne supportait pas l'alcool. Enfin, il n'y avait aucune fierté à le tenir mais en tant que mec, savoir qu'on ne peut pas boire autant que l'on veut sans être bourré, ça vous fout un coup à votre égo. Surtout qu'il savait que Lexie tenait beaucoup mieux l'alcool que lui et que, d'habitude, c'était l'inverse. Mais apparemment, la vie avait décidé que ça serait différent et que, pour une fois, c'était lui qui allait la fermer ou se laisser séduire.

    La réaction de Lexie le fit sourire. C'était pas tous les jours qu'il la voyait décontenancée face à lui. Il n'avait peut-être pas rechigné sur la question mais il était loin de penser qu'elle avait été déroutée. Soudainement, il avait vraiment eu l'impression de voir une jeune femme un peu perdue et gênée. Pourtant, elle n'avait pas à l'être. Si la question avait été posée par la jeune femme, il n'aurait eu aucun mal à dire qu'elle était son fantasme inavoué. Inavouable non puisqu'il venait de lui dire. Il aurait peut-être pris des gants mais s'il avait été éméché, il n'en aurait pas pris. Et apparemment, Lexie n'était pas assez bourrée pour le lui dire, ce qui était dommage d'ailleurs.

    Quand il entendit la réponse de la jeune femme, il en fût presque satisfait. Bien entendu, il aurait préféré qu'elle lui réponde mais le gage n'était peut-être pas plus mal. Ca faisait bien longtemps qu'il en avait envie d'ailleurs, il ne le cachait plus. Enfin, du moins à lui. Cette ambiguité entre eux était marrante au début mais par la suite, ça en devenait saoulant. Ca faisait presque deux ans qu'ils s'étaient rencontré et quelques mois que leurs petits jeux avaient commencés. Seulement, et bien Mason s'était attaché à elle bien plus qu'il ne l'aurait pensé et cette sorte de vengeance qu'il avait envers le grand-frère de Lexie s'était presque envolée. Il lui en voulait toujours atrocement et il ne pourrait sans doute jamais le lui pardonner mais il avait de moins en moins envie de se venger. De toute façon, il savait que s'il faisait un mal de chien à Lexie, elle n'allait pas se laisser faire et il allait avoir les frères Davenport sur son dos et, c'était pas qu'il avait peur mais il ne supportait déjà pas Lucas alors avoir Tyler en plus, non merci.

    - "T'es vraiment sûre que tu veux te frotter à ce genre de choses ? Parce que tu sais que je n'ai peur de rien niveau gage..."

    Apparemment, la jeune femme avait l'air d'être plutôt décidée. Il lui laissait juste une deuxième chance pour bien penser à ce qu'elle allait pouvoir avoir comme gage. Peut-être était-il mieux que la question, peut-être pas. Le hochement de tête de la jeune Davenport le lui affirma. Alors, d'un ton vif, presque au taquet, presque juste après qu'elle ai hoché la tête, il se lança. Il n'avait rien à perdre, tout à gagner.

    - "Embrasse-moi. Et pas un baiser rapide qui vaut rien"

    Il en rit légèrement par la suite. C'était sorti tout seul, sans vraiment qu'il y réfléchisse. C'était juste qu'il l'avait bien fait il y a quelques jours et qu'elle avait fuit. Alors, maintenant, il voulait la mettre devant le fait accompli. Par contre, il était embarrassé que son gage ne se fasse pas.

Revenir en haut Aller en bas
avatar

▐ PAROLES : 3620
▐ DATE D'ARRIVEE : 01/11/2011

▐ AGE : 25 ans
▐ OCCUPATION : Avocate
▐ LES SENTIMENTS : composante de l'émotion qui implique les fonctions cognitives de l'organisme, la manière d'apprécier
▐ POINTS : 341
MessageSujet: Re: Fuis-moi, je te suis. Suis-moi, je te fuis ° Lexie & Mason   Jeu 12 Avr - 23:58

There’s a fire starting in my heart reaching a fever pitch « Found myself today singing out your name, you said I’m crazy, if I am I’m crazy for you. Sometimes sitting in the dark wishing you were here turns me crazy, but it’s you who makes me lose my head. And every time I’m meant to be acting sensible you drift into my head.»

Lexie jouait avec ses cheveux attendant la sentence... En faite elle devrait sûrement trouver une corde et se pendre tout de suite... Ou non mieux trouver une arme et se tirer dans le pied ça aurait fait le même effet... Mais non il ne fallait pas qu'elle dramatise à ce point... Quoique si, parce que là quand même elle venait de lui donner les pleins pouvoirs si elle pouvait ainsi dire et elle savait qu'il s'en servirait, tout simplement parce qu'elle en aurait fait autant ! Un gros problème de Lexie était bien évidemment que lorsqu'on lui lançait un défi elle était beaucoup trop fière pour ne pas le faire. Elle n'était pas idiote non plus pour faire tout et n'importe quoi, mais elle avait pas mal de n'importe quoi à son actif ! Et puis qu'y pouvait elle si elle aimait les défis ? Aussi farfelus soient-ils, c’était toujours un challenge différent et nouveau. Mais pourquoi s’inquiétait-elle ? Après tout la première question que lui avait posé Mason avait été plus que gentillette, le premier défi le serait tout autant... Logique élémentaire voyons... Oui elle se rassurait comme elle pouvait surtout... « T'es vraiment sûre que tu veux te frotter à ce genre de choses ? Parce que tu sais que je n'ai peur de rien niveau gage... » Ou pas finalement... Lexie afficha un magnifique sourire d'elle la faisant paraître parfaitement sûre d'elle.

    __. Au contraire j'ai hâte de voir ce que tu as dans le ventre... Son sourire d'apparat cachait extrêmement bien le fait qu'elle se demandait réellement ce qu'il allait lui demander de faire.


Après tout dans ce genre de situation tout était envisageable et surtout totalement imprévisible ! Peut-être que l'alcool jouerait en sa faveur... Il allait peut-être lui dire de danser sur le bar tiens... Ça ça pourrait être drôle et puis elle l'avait déjà fait alors elle ne serait nullement effrayée de le refaire ! Cependant quelque chose lui disait que ça n'allait pas être si simple... Au fond sûrement parce que à la place de Mason elle en aurait profité... Mais non elle ne devait pas en faite, c'était mal... Oui très mal... Comme si elle était une sainte de toute façon... Oui mais non Mason était un ami proche de son frère déjà... Et elle se cachait surtout derrière ça pour s'empêcher de ne faire quoique ce soit ou même de ne seulement y penser ! « Embrasse-moi. Et pas un baiser rapide qui vaut rien » Lexie ne put s'empêcher de répondre du tac-o-tac.

    __. Je te demande pardon ? Ah non a priori c'était bien cela son gage...


Non mais il tenait à la tuer c'est ça ? Oui ça devait être ça, là elle était en face d'une tentation qu'on lui offrait sur un plateau d'argent et elle n'avait pas moyen de faire marche arrière... Enfin si elle le pouvait, mais ça voudrait dire qu'elle se dégonflerait, elle ne tenait pas à perdre la face, beaucoup trop de fierté... Mais de là à l'embrasser... Encore... Oh ce n'est pas qu'elle ne le voulait pas, c'est juste que déjà la première fois... En faite si elle était partie c'était surtout pour s'éviter d'aller plus loin et ça lui avait demandé un effort plutôt colossal et là il lui disait ça... C'est un peu comme mettre un verre de whisky sous le nez de quelqu'un sortant d'un centre de désintox ! Lexie descendit de son tabouret et se rapprocha de Mason.

    __. Bon eh bien si c'est ce que tu souhaites... Un gage est un gage... Il fallait croire que son envie dépassait de loin sa raison, un peu comme toujours en faite.


Lexie attrapa le visage de Mason entre ses mains et se baissa lentement, se disant à chaque millimètres qu'elle était entrain de faire une énorme bêtise, mais pourtant elle continuer de rapprocher ses lèvres de celles de Mason, pour finir par les rencontrer. Elle aurait voulu que le contact soit parfaitement déplaisant où que ça na lui fasse proprement aucun effet... Elle aurait voulu... Après quelques secondes qui lui parurent plutôt longues, elle arriva à se détacher de ses lèvres lui inspirant tant de pensées... Elle ne s'écarta pas pour autant, restant son regard plongé dans celui du jeune homme.

    __. Monsieur est il satisfait ? Oui elle avait envie de prendre ses jambes à son cou de courir et partir... Mais elle n'aurait pas du enfiler autant de vodka suivi de tequila...

_________________

    Here I am, rock you like a hurricane... My body is burning, it starts to shout desire is coming. It breaks out loud, lust is in cages, till storm breaks loose... Just have to make it with someone I choose. The night is calling I have to go... The wolf is hungry, he runs the show, he's licking his lips, he's ready to win. On the hunt tonight... For love at first sting... Here I am, rock you like a hurricane...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blondiesweety.e-monsite.com/

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Fuis-moi, je te suis. Suis-moi, je te fuis ° Lexie & Mason   Ven 13 Avr - 11:44

Code by Holliday
image
ღ Fuis-moi, je te suis. Suis-moi, je te fuis ღ

    Evidemment qu'il en avait profité d'avoir une réponse comme celle de Lexie pour choisir un tel gage. En même temps, il ne lui aurait pas fallut longtemps pour qu'il l'embrasse, qu'elle le veuille ou non. Et si elle l'avait repoussée ? Et bien il aurait encore plus insisté. Il l'aurait sûrement taquinée, lui disant qu'elle n'avait pas le culot d'honorer son gage. Et il savait très bien que ça aurait agacé la jeune femme et qu'il allait donc tout gagner. Enfin, heureusement, elle avait accepté son gage. Peut-être pas comme il l'aurait voulu, car il avait l'impression qu'elle se forçait un peu sur ce gage. De toute manière, elle avait répondu positivement et c'était tout bon pour lui.

    " Bon eh bien si c'est ce que tu souhaites... Un gage est un gage.." Il était un peu déçu qu'elle réagisse comme ça. Bah oui, ça voulait dire que si ça n'était pas un gage, et bien elle ne l'aurait pas fait. A l'instant où elle toucha ses lèvres, il frissonna légèrement et n'hésita pas à prolonger le baiser. Il n'avait aucunement envie de l'arrêter et lorsqu'elle l'arrêta, il fronça les sourcils. Il ne s'attendait pas à ce qu'elle arrête le baiser si prématurément. Alors, face à sa question, sa réponse était déjà claire et nette dans sa tête: non il n'était pas satisfait. Il en voulait plus, encore. Mason ne se contentait jamais de ce qu'il avait.

    - "Non"

    Avait-il dit du tac au tac. Il se leva du tabouret, bien décidé à être satisfait et la prit par le bras, l'emmenant un peu plus loin. Il s'arrêta dans un coin un peu retiré du bar et fit de sorte que Lexie aie le dos légèrement contre le mur avant de la serrer contre lui et de déposer ses lèvres sur les siennes. Il l'embrassa passionnément jusqu'en allant même à chercher sa langue afin qu'elle touche la sienne.



Dernière édition par Mason A. Wellington le Ven 13 Avr - 21:27, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

▐ PAROLES : 3620
▐ DATE D'ARRIVEE : 01/11/2011

▐ AGE : 25 ans
▐ OCCUPATION : Avocate
▐ LES SENTIMENTS : composante de l'émotion qui implique les fonctions cognitives de l'organisme, la manière d'apprécier
▐ POINTS : 341
MessageSujet: Re: Fuis-moi, je te suis. Suis-moi, je te fuis ° Lexie & Mason   Ven 13 Avr - 17:50

There’s a fire starting in my heart reaching a fever pitch « Found myself today singing out your name, you said I’m crazy, if I am I’m crazy for you. Sometimes sitting in the dark wishing you were here turns me crazy, but it’s you who makes me lose my head. And every time I’m meant to be acting sensible you drift into my head.»

Si elle regrettait son geste ? Oui et non, en faite elle regrettait d'être aussi orgueilleuse en faite. Elle ne pouvait pas pour autant dire que ça avait été désagréable ou pire, que si c'était à refaire elle ne le referait pas. Au fond c'était sûrement ça qui l’effrayait le plus cette envie de recommencer, pourtant elle savait que ce n'était pas la bonne, disons attitude, à avoir. Il est vrai qu'elle avait peu de limite mais il arrivait de temps à autre qu'elle s'en impose... C'est comme ça que Cassandra vivait encore en faite, sinon ça ferait bien longtemps qu'il lui serait arrivé un très étrange accident... Ah non ça ne l'aurait pas empêché de dormir. Pour Mason, tout résidait dans le fait qu'elle l'appréciait vraiment et surtout qu'elle se connaissait, dès lorsque cela devenait un peu trop sérieux et formel il fallait qu'elle détruise tout telle un ouragan. Alors non elle ne tenait pas à perdre une amitié qui lui était chère, mais d'un autre côté elle savait qu'elle désirait beaucoup plus et qu'il fallait franchir le cap... Ou pas... Lexie ou comment se donner des migraines toute seule ! « Non ! » Lexie arqua un sourcil surprise par cette réponse si franche et instantanée en faite.

    __. Comment ça non ? Il venait de piquer au vif sa curiosité pour le coup.


Non elle ne s'attendait nullement à cette réaction en faite ! Après tout ça n'avait été qu'un gage non ? Du moins elle s'était forcée à le penser et ne pas y percevoir un quelconque sens caché. Mieux valait ne pas trop penser certaines fois, ça évitait les désillusions, et puis Lexie était surtout partisane du si tu veux quelque chose eh bien tu fais comme tout le monde tu le dis ! Elle n'avait jamais été douée avec les sens cachés, tout simplement parce que de un ça l'ennuyait de chercher et de deux elle allait principalement droit au but. Quelqu'un lui faisait des ronds de jambe avait tendance à l'agacer très vite, enfin là pour le coup elle ne savait nullement ce que Mason avait en tête et ce n'est pas de l'agacement qu'elle ressentait devant tant de mystère mais plutôt une sorte de curiosité qu'elle savait qui la perdrait. Elle recula légèrement lorsqu'il se leva d'un seul coup, ensuite c'était un peu flou en faite, ou du moins c'était allée très vite, Mason l'avait embarqué dans un coin, c'est à peine si elle avait entendu ce qu'il lui avait dit, par contre elle sentait parfaitement son corps contre le sein, ses lèvres contre le sienne, un contact si enivrant. Elle aurait voulu avoir la force de pouvoir le repousser mais les mains qu'elle avait déposé sur le torse du jeune homme vinrent plutôt se perdre dans les cheveux de celui-ci. En faite c'était à ce moment qu'elle était censée fuir encore une fois et non rester ainsi, à répondre au baiser de Mason. Lexie rompit le contact, se mordant légèrement la lèvre.

    __. Si je ne m'abuse c'est à moi de poser une question... Elle esquissa un léger sourire posant ses mains sur le torse du jeune homme, elle se mit sur la pointe des pieds pour lui murmurer à l'oreille. Chez toi ou chez moi ? C'est bon on l'avait perdu pour de bon !


C'était de la faute de Mason ! Elle, elle n'avait donné qu'un léger baiser, tenant particulièrement à éviter ce état d'excitation dans lequel elle était et surtout sans la moindre envie d'arrêter ça ou de raison de faire marche arrière. Mais non il avait fallu qu'il l'embrasse ainsi et elle en réclamait plus et encore. Autant elle aurait voulu autre part, n'importe où sur cette planète mais ailleurs, et paradoxalement c'était là où elle voulait être... Il fallait arrêter d'essayer de la comprendre !

    __. J'ai hâte de voir comment tu te débrouilles en tant que professeur... Ah bah si finalement elle l' avait entendu sa phrase ! Elle déposa un léger baiser dans le cou du jeune homme avant de replonger son regard dans le sien un air malicieux sur son visage. J'aurais droit à quoi si je suis une élève studieuse et appliquée? Elle eut un léger rire, faisant bouger ses mains sur le torse de Mason.

_________________

    Here I am, rock you like a hurricane... My body is burning, it starts to shout desire is coming. It breaks out loud, lust is in cages, till storm breaks loose... Just have to make it with someone I choose. The night is calling I have to go... The wolf is hungry, he runs the show, he's licking his lips, he's ready to win. On the hunt tonight... For love at first sting... Here I am, rock you like a hurricane...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blondiesweety.e-monsite.com/

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Fuis-moi, je te suis. Suis-moi, je te fuis ° Lexie & Mason   Ven 13 Avr - 20:43

Code by Holliday
image
ღ Fuis-moi, je te suis. Suis-moi, je te fuis ღ

    Mason fût plus que satisfait de voir - et surtout de sentir - que Lexie appréciait ce moment autant que lui l'appréciait. Ses lèvres étaient comme des aimants et celles de Mason comme un objet attiré par ce métal. Les lèvres de la jeune femme étaient douces, bien hydratées et avaient un goût de citron. Par change, il n'était pas allergique à cet agrume, bien au contraire, il l'adorait ce qui faisait qu'il avait encore moins envie de quitter la bouche de la jeune femme. Ca faisait longtemps qu'il essayait de se retenir, se disant que l'amitié qu'il avait pour la jeune femme était importante à ses yeux et qu'il ne pouvait pas risquer de tout briser pour de simples envies. Seulement, c'était bien plus compliqué que ça. Ca l'avait toujours été avec la Davenport de toute manière. Mais il comptait bien changé tout ça. Ce qu'il venait de faire, l'embrasser ainsi, c'était simplement la suite d'envies insatisfaites. Depuis le soir où elle l'avait testé en étant avec d'autres hommes, en les embrassant juste devant son nez, il n'avait plus qu'une chose dans la tête: elle. Quand il l'avait embrassée sur le parking ce soir là, tout avait changé. Non, il n'était pas amoureux d'elle. D'ailleurs, il savait qu'il ne retomberait jamais amoureux mais Lexie dégageait quelque chose de dingue. Oui, voilà, c'est ça: il en était dingue. Il avait du mal à l'admettre, parce qu'il avait sa fierté mais il était fou d'elle bien qu'elle avait un caractère bien trempé, bien qu'elle était une chieuse née. La sentir près de lui, contre lui, était une sensation qu'il n'avait pas ressenti depuis longtemps. Il se sentait bien avec Lexie. Mason n'avait aucune idée si leur relation allait évoluer mais en ce moment, ce n'était pas ce qu'il pensait en premier à vrai dire.

    A l'instant où elle détacha leurs lèvres, un sourire prit place sur le visage de Mason. Ses yeux étaient rivés sur les lèvres de Lexie, il mourrait d'envie de les resserrer contre les siennes. " Chez toi ou chez moi ? " Ca y'est, il pouvait dire qu'il était définitivement perdu. Enfin, dans le bon sens. A vrai dire, il ne savait pas s'ils auraient le temps d'aller chez Lexie qui habitait à l'autre bout de la ville. Quant à chez lui, c'était un peu la même chose. Le désir se faisait tellement que Mason ne savait pas s'il allait pouvoir se contrôler. En même temps, il avait presque trente ans et il devrait bien apprendre à se contrôler un jour où l'autre. " J'aurais droit à quoi si je suis une élève studieuse et appliquée? ". Face au contact des lèvres de Lexie sur son cou, il ne put faire autrement que de ressentir un frisson. Il posa ses mains de part et d'autre de la taille de la jeune femme, les laissant se balader le long de son dos et frôlant ses lèvres avant de descendre sur son cou, embrassant l'os de la mâchoire et ce dernier.

    - "On a qu'à aller chez moi... Et je suis persuadé que tu es une élève très assidue en la matière"

Revenir en haut Aller en bas
avatar

▐ PAROLES : 3620
▐ DATE D'ARRIVEE : 01/11/2011

▐ AGE : 25 ans
▐ OCCUPATION : Avocate
▐ LES SENTIMENTS : composante de l'émotion qui implique les fonctions cognitives de l'organisme, la manière d'apprécier
▐ POINTS : 341
MessageSujet: Re: Fuis-moi, je te suis. Suis-moi, je te fuis ° Lexie & Mason   Ven 13 Avr - 23:26

There’s a fire starting in my heart reaching a fever pitch « Found myself today singing out your name, you said I’m crazy, if I am I’m crazy for you. Sometimes sitting in the dark wishing you were here turns me crazy, but it’s you who makes me lose my head. And every time I’m meant to be acting sensible you drift into my head.»

Il fallait voir le bon côté des choses, elle n'allait pas finir elle ne savait où avec surtout elle ne savait qui... Oui c'était un peu bancale mais elle faisait ce qu'elle pouvait aussi. Disons qu'elle essayait de trouver des points positifs autre que j'en ai envie et ça me plaît cette histoire ! Après tout elle avait sa réputation aussi... Bon d'accord elle s'en fichait comme de l'an 40, mais s'il y avait tant de rumeur c'était bien qu'il y avait des raisons non ? Oui sa vie lui plaisait, bien qu'elle savait qu'il y avait des choses qui lui manquaient, mais elle était loin d'être... Comme tout le monde ? Oui c'était à peu près ça, elle avait son mode de fonctionnement et surtout la routine n'était pas pour elle, elle s'ennuyait vite. Pourtant avec Mason, jamais elle n'avait senti cette sensation de déjà vu, déjà fait, au contraire la plupart du temps elle ne voyait même pas le temps passer. Lexie hésitait encore à savoir si elle devait mettre ça dans le côté bonne chose ou bien mauvaise, voire même très mauvaise chose et donc à éviter comme la peste... Mais ses résistances, les défenses qu'elle mettait en place depuis des années s'affaissaient à mesure qu'elle restait en contact avec le jeune homme, à mesure qu'elle sentait ses mains sur son corps. Voilà que maintenant elle sentait ses lèvres sur son cou, qui lui donna un magnifique sourire. « On a qu'à aller chez moi... » Très bonne idée compte tenu de la distance de son appartement en faite, sans parler du fait que chez elle il y avait un individu de taille à ne pas sous-estimer : son chien !

C'est encore mieux qu'un garde du corps, dès lors qu'il y avait une personne du sexe masculin en compagnie de la jeune femme, il savait observer et surtout se manifester en cas de rapprochement qui ne lui convenait nullement, tel maître tel chien non ? Aussi chien et caractériel que Lexie et elle en était fière en plus... Alors oui mieux valait définitivement se rendre chez Mason, ça éviterait d'avoir un sentiment de frustration à la fin de la soirée. « Et je suis persuadé que tu es une élève très assidue en la matière » Lexie le regarda avec un magnifique sourire avant de passer ses mains de dessus à dessous le tee-shirt du jeune homme.

    __. J’apprends très vite et je dois avouer que... Je suis plutôt douée sur certains sujets... Elle sourit avant d'attraper délicatement la lèvre inférieur de Mason avec ses dents.


Non ce n'était pas de l'arrogance, elle savait juste ce qu'elle valait, après tout elle n'avait reçu aucune plainte et au contraire elle recevait plus de demandes pour que cela se reproduise, alors certes elle n'avait peut-être que 24 ans, mais elle était bien plus expérimentée que ce que l'on pourrait penser... Peut-être même un peu trop... Enfin c'était une façon de voir les choses, pour Lexie c'était juste qu'elle tentait des expériences, ni plus, ni moins. Elle relâcha doucement la prise qu'elle avait entre les dents, venant déposer un baiser sur ses lèvres avant reprendre la parole ses lèvres à quelques millimètres de celle du jeune homme et ses mains aller et venant sur le corps du jeune homme.

    __. Il faut vraiment qu'on parte d'ici, parce que je ne pense pas tenir encore longtemps avant de littéralement ne plus répondre de moi... Elle esquissa un nouveau sourire avant de l'embrasser ardemment.

_________________

    Here I am, rock you like a hurricane... My body is burning, it starts to shout desire is coming. It breaks out loud, lust is in cages, till storm breaks loose... Just have to make it with someone I choose. The night is calling I have to go... The wolf is hungry, he runs the show, he's licking his lips, he's ready to win. On the hunt tonight... For love at first sting... Here I am, rock you like a hurricane...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blondiesweety.e-monsite.com/

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Fuis-moi, je te suis. Suis-moi, je te fuis ° Lexie & Mason   Sam 14 Avr - 19:12

Code by Holliday
image
ღ Fuis-moi, je te suis. Suis-moi, je te fuis ღ

    A vrai dire, s’ils avaient été chez la jeune femme, pour Mason, ça lui était vraiment égal. D’habitude, quand il savait qu’il n’allait pas finir la soirée seul, il s’était interdit d’emmener la jeune femme chez lui. C’était la seule règle qu’il se fixait. Il ne voulait pas qu’une inconnue empiète sur son chez-lui. Et puis, il savait que s’il acceptait une nana chez lui et principalement dans son lit, ça allait être la croix et la bannière pour lui faire comprendre qu’il s’en fichait, qu’elle ferait mieux de s’en aller et que tout ce qu’il voulait, c’était tirer un coup. C’était pour ça que la plupart du temps, il finissait dans un lit qui lui était complètement inconnu avec une femme dont il n’avait que très peu de souvenirs. Ou bien alors c’était dans sa voiture au bord d’une route et c’était exactement la même chose pour la jeune femme, il ne s’en souvenait plus. Et à vrai dire, il ne chercherait pas à la revoir. D’ailleurs, il avait plein d’anecdotes à raconter. Un jour, il avait quitté la chambre d’une étudiante et voulu prendre sa voiture afin de repartir chez lui. Il avait à peine ouvert cette dernière qu’il entendait une personne crier comme une folle. C’était la nana avec laquelle il s’était envoyé en l’air et elle piquait une crise parce qu’il était parti sans dire au revoir. Franchement, il avait autre chose à foutre que de lui dire au revoir. Il avait des patients à consulter et un cabinet à faire tourner. Alors, sa petite crise de nerf, Mason n’en avait strictement rien à foutre. Si elle espérait lui mettre le grappin dessus, c’était raté. Mais nous n’allons pas trop étaler tout ça même si certaines anecdotes étaient plutôt marrantes. Pourquoi nous n’allons rien vous dire ? Parce qu’elles mettent un peu Mason en colère et surtout très mal à l’aise. Mais promis, un jour, on vous dira tout.

    En sentant les mains de Lexie sous son t-shirt, le jeune Wellington put faire autrement que d’esquisser un sourire. Et ce sourire, il voulait en dire des choses. Ses yeux étaient rivés sur le visage de la jeune femme, essayant de le scruter dans les moindres détails. « J’apprends très vite et je dois avouer que... Je suis plutôt douée sur certains sujets...» . Mason aurait bien aimé ajouter quelques choses, répliquer mais il n’en fût pas capable. Et pour cause, Lexie venait de prendre la lèvre inférieure de son interlocuteur entre ses dents, le laissant dans l’impossibilité de parler. Alors qu’elle desserra ses dents, Mason tenta de rattraper ses lèvres mais elle fût la première à déposer un baiser sur les siennes. Le baiser était beaucoup plus court que celui qu’il avait lancé il y avait quelques minutes mais il n’en était pas moins désagréable. Il aurait adoré qu’elle n’arrête pas le baiser mais c’était un mal pour un bien car il savait très bien qu’ils n’allaient pas tarder à recommencer.

    A son tour, il frôla les lèvres de la jeune femme alors qu’elle passait ses mains sur quelques parties de son corps. Il laissa ses mains se poser dans son dos, les y baladant. « Il faut vraiment qu'on parte d'ici, parce que je ne pense pas tenir encore longtemps avant de littéralement ne plus répondre de moi...» Mason lui attrapa la nuque vivement quand il sentit le baiser être beaucoup plus insistant. Il fit de sorte que sa langue vienne rencontrer celle de la jeune femme. L’envie se faisait de plus en plus désirée et à vrai dire, il ne savait pas s’il allait pouvoir tenir jusque chez lui. Il détacha leurs lèvres, le souffle haletant avant de poser son front un instant contre celui de la jeune femme. Ils devaient se dépêcher. Et vite. Mason sortit du petit coin où ils étaient et déposa un billet de cinquante dollars sur le bar

    - «Garde le reste, Ben»

    Il prit Lexie par la main, elle s’était posée derrière lui, puis courra vers sa voiture. Il mit rapidement le moteur et démarra en trombe. Bon, il fit tout de même attention à ne pas faire un accident, ça serait balot. Une dixaine de minutes plus tard, ils arrivèrent enfin en face de la villa où Mason habitait. Il sortit de sa voiture, la ferma une fois que Lexie en fut sortie et essaya d’ouvrir la porte de la maison le plus vite possible. Quand cela fût fait, il la ferma de l’intérieur puis n’hésita pas à prendre la jeune femme par le bras et à la plaquer contre un mur, déposant ses lèvres dans son cou pendant quelques secondes avant de passer ses mains sous son t-shirt. Il fit glisser ses lèvres jusqu’à celles de Lexie puis posa ses mains par la suite sur ses cuisses afin qu’elle puisse donner un léger saut sur ses jambes pour venir les mettre autour de sa taille. Quand cela fût le cas, il posa ses mains sous ses fesses afin qu’elle ne tombe pas. Bah oui, il en profitait assez bien.

Revenir en haut Aller en bas
avatar

▐ PAROLES : 3620
▐ DATE D'ARRIVEE : 01/11/2011

▐ AGE : 25 ans
▐ OCCUPATION : Avocate
▐ LES SENTIMENTS : composante de l'émotion qui implique les fonctions cognitives de l'organisme, la manière d'apprécier
▐ POINTS : 341
MessageSujet: Re: Fuis-moi, je te suis. Suis-moi, je te fuis ° Lexie & Mason   Sam 14 Avr - 22:58

There’s a fire starting in my heart reaching a fever pitch « Found myself today singing out your name, you said I’m crazy, if I am I’m crazy for you. Sometimes sitting in the dark wishing you were here turns me crazy, but it’s you who makes me lose my head. And every time I’m meant to be acting sensible you drift into my head.»

Elle se faisait légèrement pressante en y regardant bien, son anxiété avait laissé place à sa curiosité saupoudré d'envie. Il fallait dire qu'il lui avait excellemment bien vendu tout ça, peut-être même trop bien. En cet instant elle se demandait si elle arrivait même à se contenir jusqu’à chez Mason, la voiture, voire même les toilettes du bar, lui semblaient de très bonnes alternatives à dire vrai. De toute façon Lexie n'avait jamais été une grand fan des conventions et du « comme tout le monde ». En y repensant bien le nombre de fois où elle avait couché avec quelqu'un dans un lit se comptait pratiquement sur les doigts d'une main. Elle n'y pouvait rien si elle était impulsive et que c'était surtout sur le moment sans penser à l'endroit... Ou si en faite, en fin parfois, il fallait savoir faire varier les plaisirs et assouvir quelques fantasmes en certaines circonstances. Le mieux qu'elle avait expérimenté était sans le moindre doute le lit de son frère ! Non pas pour un délire bizarre de gémellité juste pour le plaisir d'emmerder Cassandra ! Ça avait plutôt bien marché en faite, tout était bon pour faire péter un plomb à son amour de belle-sœur.... Oui c'était de l'ironie quand elle le disait. Mais bien qu'elle avait pas mal d'expérience dans ce domaine elle sentait que rien ne serait comparable à ce qui allait suivre, c'était étrange comme sensation non ? Et autant dire qu'elle se trompait rarement dans ce genre de situation, peut-être aussi parce que l'on disait que la patience était source de vertu non ?

À force de se convaincre que ce n'était pas une bonne idée et de tout faire pour lutter contre cette envie irrépressible de lui sauter dessus, elle avait fait preuve d'une patience étonnement tenace pour la personne qu'elle était. Bon alors attendre un peu plus ou un peu moins ça ne risquait pas de la tuer si ? Non c'est sûr, mais il fallait qu'il arrête de l'embrasser ainsi, de venir chercher sa langue, de balader ses mains sur son corps, non vraiment il fallait qu'il arrête, ou continue, elle n'aurait su dire ce qu'elle voulait le plus. En tous les cas elle ne se fit nullement prier pour suivre Mason qui l'embarquait en dehors du bar. Lexie entra dans la voiture de Mason et elle se fit parfaitement sage, c'était assez étonnant d'ailleurs venant d'elle. Enfin c'était soit elle ne faisait rien, soit avec la chance qu'elle avait elle allait sûrement provoquer un accident d'une manière ou d'une autre, alors autant arriver un seul morceau chez Mason, ça aiderait. Arrivée devant la maison ou plutôt villa de Mason, Lexie resta un instant la bouche entrouverte.

    __. Eh bah ça rapporte kiné ! C'était plus pour elle qu'autre chose en faite.


Oui ça venait du fond du cœur ! Ce n'était pas qu'elle était vénale, loin de là, elle n'avait jamais cru que l'argent faisait le bonheur, ses parents l'avaient bien éduqué, elle avait des valeurs, mais elle ne pouvait s'empêcher de comparer son appartement à la villa, quoiqu'elle en aurait une aussi un jour, lorsqu'elle aurait fini ses études et serait devenue une super avocate ! En entendant la porte s'ouvrir, elle revint à la réalité et passa le pas de la porte. Elle eut à peine le temps d'observer l'intérieur qu'elle se retrouva plaquer au mur, les lèvres de Mason sur son cou ce qui lui donna un magnifique sourire. Elle passa ses mains autour du coup du jeune homme, sentant les mains de celui-ci sous ses cuisses, elle les enroula autour de la taille de Mason. Maintenant qu'ils étaient seuls et que rien ne pouvait venir perturber ce moment, de toute façon même si quelqu'un ou quelque chose essayait... Ça risquait de faire des étincelles, elle risquait des faire un meurtre en faite. Elle continua de l'embrasser allant jouer avec sa langue pour finir par passer les mains sous le tee-shirt du jeune homme avant de l'enlever et de l'envoyer rejoindre le sol. Elle eut une légère moue du genre « oup's » avant de mordre la lèvre, regardant avec envie le torse dénudé du jeune homme sur lequel elle vint faire glisser ses doigts ainsi que ses ongles par certains endroits. Elle pencha la tête pour attendre le cou du jeune homme qu'elle embrassa, remontant lentement jusqu'à son oreille qu'elle mordilla légèrement avant de lui refaire face avec un magnifique sourire.

_________________

    Here I am, rock you like a hurricane... My body is burning, it starts to shout desire is coming. It breaks out loud, lust is in cages, till storm breaks loose... Just have to make it with someone I choose. The night is calling I have to go... The wolf is hungry, he runs the show, he's licking his lips, he's ready to win. On the hunt tonight... For love at first sting... Here I am, rock you like a hurricane...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blondiesweety.e-monsite.com/

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Fuis-moi, je te suis. Suis-moi, je te fuis ° Lexie & Mason   Dim 15 Avr - 12:53

Code by Holliday
image
ღ Fuis-moi, je te suis. Suis-moi, je te fuis ღ

    Pendant longtemps, Mason avait essayé de résister à cette envie plus que forte. Et il y arrivait très bien. Il n’était pas venu dans le bar dans le but de s’envoyer en l’air avec la première venue, loin de là cette idée. Il voulait simplement se relaxer et se taper une bonne cuite pour un peu oublié ce qu’avait été sa vie ces quatre dernières années. Il savait qu’il n’avait pas forcément bien fait les choses et qu’il n’aurait peut-être pas du devenir quelqu’un de distant et de froid. Peut-être... Enfin, non, il en était sûr qu’il n’aurait pas du changer autant. Mais qu’est-ce que ça lui avait apporté de bien d’être quelqu’un de droit et de sincère? Rien. Ca lui avait apporté qu’il avait perdu la femme qu’il aimait ainsi que toute confiance qu’il pouvait avoir en la gente féminine. Et surtout, même s’il faisait croire le contraire aux personnes - proches ou moins proches de lui - il n’avait plus beaucoup de confiance en lui. Et oui, vous avez bien lu. S’il avait tant de confiance en lui, pourquoi alors hésiterait-il tant à dire à Lexie qu’il tenait à elle bien plus qu’elle ne pourrait le penser ? Mason avait toujours dit ce qu’il pensait, ce qu’il pouvait ressentir. Si quelqu’un l’emmerdait, il allait le dire sans mâcher ses mots. Lorsqu’il était avec Joyce, c’était même lui le plus démonstratif de leurs sentiments dans leur relation. Mais là, avec Lexie, il se disait que s’il se confiait, il risquerait de mettre leur amitié en danger, voir à sa fin. Et ça, il ne le voulait pas. Alors, fermer sa bouche, tant qu’il savait la fermer, c’était ça qu’il allait faire.

    Heureusement pour eux, Mason savait que sa cousine ne serait pas chez lui ce soir là. Elle habitait avec lui depuis que ses parents étaient divorcés et qu’elle ne voulait pas décider d’avec qui elle vivrait. Mason avait été pendant deux ans son tuteur avant qu’elle ne devienne majeure. Et croyez-le ou non mais pour Chelsea, ça avait été très dur. Il arrivait au jeune homme d’être très sévère. Après tout, elle était sous sa protection, il devait faire ce qui était le mieux pour elle. Elle avait beau être majeure maintenant, elle restait la gamine incontrôlable qu’il avait connue. A vingt-et-un ans, elle se comportait encore comme une enfant pourrie gâtée. Sauf que Mason ne cédait en aucun cas à ses caprices. Il veillait sur elle et il avait mis des règles à respecter dont une qui consistait à ne pas ramener des garçons à la maison. Le jeune homme reportait le manque de sa soeur sur Chelsea. Elle se plaignait sans cesse de ça mais elle ne pensait jamais quelle chance elle avait qu’on s’occupe d’elle et surtout, qu’on s’inquiète d’elle. Bien évidemment, Mason ne pouvait pas l’empêcher de sortir, d’ailleurs, à son âge, il n’aurait pas aimé que ça soit le cas. Et puis, il n’avait pas à le faire.

    Après que la jeune femme l’eut aidé à retirer son t-shirt, Mason reposa ses mains sous les fesses de Lexie, n’ayant pas envie qu’elle se casse la figure. Il esquissa un sourire en même tant qu’elle esquissait sa petite moue. Les mains de Lexie posées sur son torse le fit assez frissonner. Ce n’était pas étonnant de toute manière car c’était une partie de son corps auquel il était très sujet. Alors qu’il sentit les dents de la Davenport mordiller son oreille, suivit d’un sourire, il le lui rendit avant de reprendre ses lèvres et de se diriger vers les escaliers pour se rendre à l’étage. Il avait gardé son amie dans ses bras, de toute manière, elle n’était pas bien lourde. Une fois arrivé à hauteur de sa chambre, par chance la porte n’était pas fermée, il y entra et ne se fit pas prier pour poser la jeune femme sur le lit. A son tour, il l’aida à retirer le t-shirt qu’elle portait, lâchant ses lèvres un instant et le balança dans un coin de la chambre. Dès que cela fut fait, il reprit possession de sa bouche, mordant légèrement sa lèvre inférieure. Il descendit ses baisers, passant par le cou, la mâchoire et s’arrêtant à la hauteur de la poitrine de Lexie. Quant à ses mains, elles se baladaient un peu partout sur son buste.

Revenir en haut Aller en bas
avatar

▐ PAROLES : 3620
▐ DATE D'ARRIVEE : 01/11/2011

▐ AGE : 25 ans
▐ OCCUPATION : Avocate
▐ LES SENTIMENTS : composante de l'émotion qui implique les fonctions cognitives de l'organisme, la manière d'apprécier
▐ POINTS : 341
MessageSujet: Re: Fuis-moi, je te suis. Suis-moi, je te fuis ° Lexie & Mason   Lun 16 Avr - 0:39

There’s a fire starting in my heart reaching a fever pitch « Found myself today singing out your name, you said I’m crazy, if I am I’m crazy for you. Sometimes sitting in the dark wishing you were here turns me crazy, but it’s you who makes me lose my head. And every time I’m meant to be acting sensible you drift into my head.»

Lexie sentait la peau de Mason frissonner sous ses doigts ce qui ne faisait qu'accentuer son sourire déjà présent sur ses lèvres. Elle aurait pu rester ainsi en faite, elle n'était pas forcément dans une position si désagréable que cela. Elle eut un léger cri de surprise lorsqu'elle ne sentit plus le mur derrière elle, et d'ailleurs elle resserra d'un coup son emprise sur la nuque du jeune homme, ainsi que resserrant ses jambes autour de la taille de celui-ci. Certes il la tenait, mais sait on jamais, comme ça si elle tombait, il tombait avec elle... Quoique ce n'était pas forcément une bonne idée, elle risquait de se retrouver par terre, et déjà la première à terre, donc heurter de plein fouet le carrelage froid et dur, et en plus se prendre Mason sur elle. Mieux valait pour elle qu'elle tombe toute seule qu'avec le jeune homme... Quoique à bien y réfléchir elle aurait sûrement droit à des séances de kiné gratuites non ? Bah quoi ? Ça ne serait pas de sa faute, cela ne serait qu'un dommage collatéral mais pour lequel elle ne serait pas en tord... Pour une fois... Enfin maintenant qu'il montait les escaliers, là elle ne risquait pas de faire quoique ce soit de stupide et risquer qu'ils fassent une magnifique chute, non il y avait un programme bien plus intéressant auquel elle pensait. Lexie devait avouer que voir avec quel aisance il la portait, enfin mieux valait éviter qu'elle ferme les yeux et qu'elle continue de regarder devant elle, son menton posé au creux de la nuque de Mason. Ça évitait à la tequila de se manifester !

Non autant éviter que cela se produise ! Elle se retrouva sur le lit, Lexie voulu déplier ses jambes mais dut plus pré-occupée à enlever ses hauts et surtout subir les baisers de Mason qui n'avaient rien d'une véritable torture, bien au contraire. Un frisson lui parcouru out le corps en sentant les mains du jeune homme se balader sur elle, ainsi que ses lèvres se déposer doucement sur son épiderme. Lexie releva d'une main la tête de Mason pour qu'elle soit à sa hauteur et se mettant sur ses genoux elle l'embrassa avec envie, appuyant de tout son poids pour le faire basculer et ainsi s'allonger sur le lit. Ce n'est pas qu'elle n'appréciait tout ce jeu de crasse et de baiser, mais elle n'avait jamais été une fille ayant une grande patience des choses, surtout là... Après tout elle avait tout de même attendu ce moment bien plus qu'elle ne le reconnaîtrait, mais elle l'avait attendu, alors s'éterniser sur des préliminaires... Elle préférait de loin passer aux choses sérieuses, ce n'est pas pour rien que allongée à côté de lui, elle continuait de l'embrasser, tout en défaisant avec adresse la ceinture du jeune homme, et une fois fait le bouton de son pantalon. Elle commença à jouer avec l'élastique du caleçon de celui-ci, avant de finalement opter pour changer de place et se mettre à califourchon sur lui, s'allongeant doucement sur lui, ses mains de chaque côté de la tête du jeune homme. Elle resta un instant à le regarder ainsi.

    __. Ça va vraiment arriver ? Et si on le regrettait ? Oui la question méritait d'être posée.


En faite elle ne savait pas ce qu'elle attendait vraiment en la posant si elle préférait qu'il aille dans son sens ou qu'il lui dise que c'était une énorme connerie ce qu'ils s'apprêtaient à faire. Oui elle le voulait, et pas de la manière dont elle voulait que ses soirées se terminent d’habitude... La plupart du temps elle filait en douce le matin d'ailleurs, mais là elle espérait bien plus que ça... C’était une étrange de sensation, elle n'était pas vraiment habituée à ça. Alors oui ça la faisait légèrement angoisser... Mais après tout qui vivra verra non ? Alors pourquoi ne pas profiter tout simplement du moment présent sans penser à autre chose ? Et puis il fallait dire que la scène elle l'avait déjà vécu dans pas mal de ses rêves, c’était encore plus étrange que d'un seul coup cela arrive en vrai. Elle se posait définitivement trop de question par moment... Non en faite que avec certaines personnes, avec des personnes qui lui importaient... Et oui elle tenait à Mason et elle ne voulait pas faire une quelconque connerie qui mettrait en péril leur amitié qui avait une valeur certaine pour elle, mais qui en même temps semblait montrer ses limites et oui elle voulait passer à l'étape supérieure sans pour autant oser le faire... Plus complexe il ne devait pas y avoir...

_________________

    Here I am, rock you like a hurricane... My body is burning, it starts to shout desire is coming. It breaks out loud, lust is in cages, till storm breaks loose... Just have to make it with someone I choose. The night is calling I have to go... The wolf is hungry, he runs the show, he's licking his lips, he's ready to win. On the hunt tonight... For love at first sting... Here I am, rock you like a hurricane...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blondiesweety.e-monsite.com/

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Fuis-moi, je te suis. Suis-moi, je te fuis ° Lexie & Mason   Lun 16 Avr - 12:30

Code by Holliday
image
ღ Fuis-moi, je te suis. Suis-moi, je te fuis ღ

    Mason n'avait pas l'habitude de se poser tant de questions. Il prenait la vie telle qu'elle venait, il vivait l'instant présent sans se soucier des répercutions et surtout pas du lendemain. Quand il finissait la nuit dans le lit d'une jeune femme, il avait pour habitude de partir aussi tôt qu'il avait terminé son coup. A quoi bon s'éterniser? De toute façon, il n'avait nullement envie de rester. C'était très rare qu'il finisse sa nuit dans la chambre d'une fille avec qui il avait pris du bon temps. La seule raison pour laquelle il aurait pu faire ceci, c'était qu'il était vraiment épuisé de la journée qu'il avait passée ou qu'il avait vraiment trop bu et qu'il savait que ce n'était vraiment pas raisonnable qu'il prenne la route dans cet état. Bon, d'accord, aujourd'hui, il avait un peu abusé de l'alcool mais il savait ce dont il était capable ou pas. Et ici, en l'occurrence, il se sentait capable de conduire. Jamais il n'aurait mis sa vie et celle de Lexie en danger parce qu'il était bourré. S'il avait beaucoup trop bu, il serait resté au bar jusqu'au moment où il cuverait. Et si l'envie de s'envoyer en l'air était si forte que ça, et bien il y avait toujours les petits coins et recoins du bar. Ceci dit, il les avait déjà testé et question confort, c'était pas un cinq étoiles. Ce n'était même pas un deux. En même temps, les coins n'étaient pas fait pour une partie de jambes en l'air. Alors bon, tant qu'il y avait moyen de coucher, il n'en avait rien à kicker du lieu.

    Bien qu'il aurait aimé pensé à autre chose, il se demandait si sa cousine allait débarquer ce soir-là. D'une part, il espérait que non parce qu'il ne voulait pas qu'elle gâche ce moment qu'il partageait avec Lexie mais de l'autre, il voulait qu'elle rentre afin qu'il ne s'inquiète pas trop. Il n'avait peut-être plus de petite soeur depuis qu'elle était morte il y a seize ans mais il avait un peu reporté son devoir de grand-frère sur Chelsea. Il voulait juste la protéger de ce qu'il n'avait pas pu faire avec sa soeur et même si elle avait vingt-et-un ans, il estimait que tant qu'elle habitait avec lui, elle devait se plier à une règle. Mais bon, si lui ne suivait même pas ses propres règles... En même temps, il était chez lui, il faisait ce qu'il voulait et il couchait avec qui il voulait. Il ne montrait pas "l'exemple" en ce moment même mais il en avait tellement envie que résister n'allait pas l'aider.

    Bien entendu, Mason remarqua que la jeune femme n'était pas satisfaite ou du moins qu'elle était impatiente. Pourtant, il avait pour souvenir que les préliminaires étaient importants pour les femmes, que trop précipiter les choses faisaient qu'elles en devenaient presque réticentes. Mais apparemment, ce n'était pas le cas de Lexie. Une fois de plus, elle l'étonnait. Cette fille sortait du lot et qu'elle prenne les rennes de ce moment ne pouvait que ravir Mason. Par contre, il n'aima pas quelque chose: " Ça va vraiment arriver ? Et si on le regrettait ? ". Ces paroles étonnèrent grandement Wellington. Puis, dans un moment de réalisme, il comprit même si elle ne lui dirait jamais. Lui non plus ne voulait en aucun cas que leur amitié en prenne un coup et qu'ils soient gênés l'un envers l'autre par la suite. Pour ça, il était même prêt à remettre ses habits mais c'était bien plus compliqué que ça.

    - "Je te forcerais pas, Lex. Je veux pas que tu regrettes mais je te cache pas que moi, je ne regretterais rien. J'serais peut-être un peu frustré mais si c'est pour que tu m'évites sans cesse, je préfère pas."

    Alors qu'elle était à califourchon sur lui et pendant qu'il disait ces mots, il avait posé l'une de ses mains sur la joue de son amie, la caressa avec son pouce. Il esquissa un léger sourire avant de se pencher un peu plus vers elle pour déposer un léger baiser sur ses lèvres. Il lui fallait beaucoup de courage et surtout mettre son égo de côté pour dire ça parce qu'il pensait sans cesse à lui avant les autres avant. Enfin, là, il se disait que si Lexie le niait par après parce qu'elle avait été mal à l'aise ou quoi que ce soit, ça n'allait vraiment pas arrangé les choses. Mais il ne pouvait pas cacher qu'il était énormément attiré par elle. D'ailleurs, quel homme ne le serait pas ?

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Fuis-moi, je te suis. Suis-moi, je te fuis ° Lexie & Mason   

Revenir en haut Aller en bas
 

Fuis-moi, je te suis. Suis-moi, je te fuis ° Lexie & Mason

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» KATHERINE & HENRY ♛ « Fuis moi, je te suis. »
» Fuis-moi je te suis, suis-moi je te fuis. || Avec Le Manipulateur.
» Fuis moi je te suis, suis moi je te fuis (Mindy)
» Suis-je c'que les gens pensent que je suis ? Ou bien suis-je c'que je suis, quoi qu'les gens pensent : tu me suis ? | Nuage de Lierre
» Fuis-moi je te suis, suis-moi, je te fuis [PV Matthew]
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
♫ Modern Family :: DANS LE GRENIER :: Archives rps-