AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Fuis-moi, je te suis. Suis-moi, je te fuis ° Lexie & Mason

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
avatar

▐ PAROLES : 3620
▐ DATE D'ARRIVEE : 01/11/2011

▐ AGE : 25 ans
▐ OCCUPATION : Avocate
▐ LES SENTIMENTS : composante de l'émotion qui implique les fonctions cognitives de l'organisme, la manière d'apprécier
▐ POINTS : 341
MessageSujet: Re: Fuis-moi, je te suis. Suis-moi, je te fuis ° Lexie & Mason   Mar 17 Avr - 15:23

There’s a fire starting in my heart reaching a fever pitch « Found myself today singing out your name, you said I’m crazy, if I am I’m crazy for you. Sometimes sitting in the dark wishing you were here turns me crazy, but it’s you who makes me lose my head. And every time I’m meant to be acting sensible you drift into my head.»

Elle se demandait encore pourquoi elle venait de dire ça, ça avait été plus fort qu'elle, comme une sorte qui se devait de sortir bien qu'elle aurait voulu que cela reste dans sa tête ! Ce n'était pas la première fois que quelque chose qu'elle n'aurait pas du dire sortait de sa bouche, c'était le côté parler d'abord et réfléchir ensuite. Comme quoi il n'y avait pas que des avantages à dire tout ce qu'il nous passait par la tête, pourquoi cet élan soudain de lucidité ? Ça ne lui arrivait absolument jamais, même lorsqu'elle était à la limite de mettre sa vie en danger, ou qu'elle le faisait tout simplement... Il fallait reconnaître qu'il fallait être complément tarée pour tenter des choses du genre saut à l'élastique, saut en parachute sans la moindre hésitation ! Enfin elle mettait sa vie en danger et pas celle des autres... Comme la fois où elle avait marché sur une corniche alors qu'elle était un tant soit peu ivre... Parfois elle se disait qu'elle avait une sacrée bonne étoile au-dessus de la tête ! Lexie se mordit légèrement la lèvre, elle aurait mieux fait de faire cela avant d'ouvrir la bouche. « Je te forcerais pas, Lex. Je veux pas que tu regrettes mais je te cache pas que moi, je ne regretterais rien. » Lexie ne put s'empêcher de sourire, c'est un peu comme si elle venait d'entendre juste ce qu'elle voulait, ou plutôt juste ce qu'il fallait. Après tout si lui savait déjà qu'il ne le regretterait pas, pourquoi devrait elle y penser ? Peut-être parce qu'elle se connaissait ? Oui ça pouvait être une raison valable !

Mais elle avait Mason en face, ou plutôt en dessous d'elle, et aussi étrange que cela pouvait lui sembler elle savait qu'il pensait ce qu'il disait et qu'il ne disait pas ça comme ça à la légère ou comme il le dirait à n'importe qui. Elle ne savait pas si ça lui faisait plaisir ou si ça ne la rassurait pas du tout... « J'serais peut-être un peu frustré mais si c'est pour que tu m'évites sans cesse, je préfère pas. » Le sourire de Lexie s’agrandit avant de finalement disparaître pour laisser apparaître une moue légèrement boudeuse. Bon en même temps il n'avait pas forcément tord, voire même il avait complètement raison, il suffisait de voir comment elle avait réagi après un simple baiser.

    __. Alors ça c'est très as de me sortir ça maintenant... Et je ne t'évitais pas j'étais simplement occupée... Tout est dans la nuance ! Elle n'allait pas le reconnaître non plus !


Quoi ? C'était viscérale elle n'arrivait jamais à reconnaître quand quelqu'un d'autre qu'elle avait raison ! Surtout là ! Elle n'allait pas reconnaître qu'elle l'avait proprement éviter pour éviter de faire face à ce qu'elle avait ressenti... Elle ressentir, c'était assez... Inattendu, voire même miraculeux comme le dirait son frère. Elle sentait la douce chaleur de la main de Mason sur sa joue qui mettait littéralement à mal toutes les raisons qui faisaient qu'elle savait qu'elle ne devrait pas. Elle ferma les yeux quelques instants, ce fut court, mais pour elle cela lui paru long et pourtant tellement apaisant, si tranquille qu'elle aurait presque rechigné à les ré-ouvrir. Sa raison fut dévastée et déclaré perdant avec le léger baiser qu'il déposa sur ses lèvres. Elle se faisait la promesse que quoiqu'il se passe elle ne ferait pas la même bêtise de l'éviter... Non elle changerait de ville ça irait plus vite ! Bon d'accord c'était extrême... Et puis elle s'en faisait sûrement pour rien, et c'est à peine si elle n'entendait pas son inconscient se foutre d'elle... Elle se lécha légèrement les lèvres avant d'esquisser un sourire et de se relever se mettant debout au pied du lit.

    __. Je sais d'où vient le problème... Du lit en faite ! Alors oui dit comme ça c'est sûr que l'on pouvait craindre qu'elle nous fasse une légère crise de folie. C'est trop conventionnel, ça induit trop de responsabilité... Mais chaque problème à une solution n'est-il pas ? Oui c'était une question de rhétorique ! Elle enleva ses chaussures et son pantalon suivit le même mouvement se retrouvant à présent en sous-vêtement. Elle mit ses mains derrière son dos, un sourire enjôleur sur les lèvres. Ceci étant dit... Je ne serais pas contre une bonne douche...

_________________

    Here I am, rock you like a hurricane... My body is burning, it starts to shout desire is coming. It breaks out loud, lust is in cages, till storm breaks loose... Just have to make it with someone I choose. The night is calling I have to go... The wolf is hungry, he runs the show, he's licking his lips, he's ready to win. On the hunt tonight... For love at first sting... Here I am, rock you like a hurricane...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blondiesweety.e-monsite.com/

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Fuis-moi, je te suis. Suis-moi, je te fuis ° Lexie & Mason   Mar 17 Avr - 19:48

Code by Holliday
image
ღ Fuis-moi, je te suis. Suis-moi, je te fuis ღ

    « Alors ça c'est très bas de me sortir ça maintenant... Et je ne t'évitais pas j'étais simplement occupée... Tout est dans la nuance !» . Mason ne put s’empêcher de faire un signe de la tête un peu moqueur avec le sourire aux lèvres. Il connaissait assez Lexie pour deviner qu’elle l’avait évité. Et d’ailleurs, aujourd’hui, elle avait essayé de faire la même chose. Mason n’était pas dupe, il avait très bien vu que la jeune femme n’allait jamais dire qu’il avait raison, qu’elle avait tenté de le nier. Mais il n’allait pas lui jeter la pierre, il l’avait fait de nombreuses fois avec les conquêtes qu’il avait pu avoir dans le passé. Après tout, elle ne lui devait rien et si vraiment elle n’aurait pas voulu le revoir, elle serait partie du bar à l’instant où elle l’avait vu. Mais, heureusement pour lui, ça n’avait pas été le cas. Et si elle avait fuit une seconde fois ? L’aurait-il rattrapée ou l’aurait-il laissée ? Mason pensait sincèrement qu’il aurait choisi la première proposition, quitte à mettre pour toujours son égo de côté. L’amitié de quelqu’un lui était plus importante que son égo. Surtout l’amitié de Lexie en faite. Il n’aurait pas supporté de rester sans savoir si elle lui en voudrait toujours ou s’ils pouvaient encore être amis.

    Alors qu’il avait à peine déposé ses lèvres sur celle de Lexie, elle s’en détacha. Il fronça les sourcils un peu avant d’être assez étonné de ce qu’elle venait de faire. Elle se tenait debout, à côté du lit, l’air de se moquer de lui. « Je sais d'où vient le problème... Du lit en faite !» Ouais, c’était exactement ça. Elle se foutait de sa gueule. Et il avait déjà une idée de ce qu’elle allait rajouter. Que c’était trop commun, trop banal, qu’il n’y avait pas spécialement de trucs intéressants et coquins à faire dans un lit. Peut-être qu’elle ne s’était jamais envoyée en l’air dans un lit après tout. Ou peut-être qu’elle en avait gardé un souvenir pas très valorisant. Il n’allait pas chercher de quoi il s’agissait, de toute façon, il savait bien que s’il le demandait à Lexie, elle allait l’envoyer se faire voir. Et elle aurait bien raison. «C'est trop conventionnel, ça induit trop de responsabilité...» . Mason ne put s’empêcher de sourire légèrement, voulant rire. Il releva le buste afin de mettre son dos sur le mur et croisa les bras. Il haussa les yeux, ayant un léger sourire intéressé en voyant la jeune femme retirer ses chaussures ainsi que son pantalon. Elle était désaprésent en sous-vêtements et Mason ne se gênait pas pour se rincer l’oeil. Bah quoi ? Elle avait de sacrés atouts et puis, c’était pas lui qui lui avait demandé de se déshabiller.

    «Ceci étant dit... Je ne serais pas contre une bonne douche...» Mason avait envie de rire. Elle lui parlait de conventionnel mais la douche, c’était un fameux cliché non ? Et il voulait pas paraître vieux-jeu mais un lit c’était quand même beaucoup plus confortable qu’une paroi d’une douche. Mais d’une part, il n’avait pas envie de gâcher un moment qu’ils pourraient passer ensemble juste parce qu’ils n’étaient pas d’accord sur une chose. De toute façon, ils n’étaient pas d’accord sur beaucoup de choses et ça ne les avait pas empêcher d’être amis. Quelques secondes après les paroles de Lexie, il rit. Il finit par se lever et se mettre à la hauteur de la jeune femme. Il ajouta, d’un ton plaisantin.

    « Tu me parles de conventionnel mais tu trouves pas que c’est un peu cliché une douche ? Enfin, j’dis ça, j’dis rien.»

    Il sourit doucement et posa l’une de ses mains dans le bas du dos de la jeune femme, la poussant vers lui. Il mit son index de l’autre main sous le menton de son amie, le relevant et la forçant à le regarder.

    - « J’aurais bien une idée d’un terrain d’entende mais je sais que tu es très difficile et encore plus têtue... Alors, si y’a que la douche qui peut te faire plaisir, je peux arrêter d’être trop conventionnel un moment.»
Revenir en haut Aller en bas
avatar

▐ PAROLES : 3620
▐ DATE D'ARRIVEE : 01/11/2011

▐ AGE : 25 ans
▐ OCCUPATION : Avocate
▐ LES SENTIMENTS : composante de l'émotion qui implique les fonctions cognitives de l'organisme, la manière d'apprécier
▐ POINTS : 341
MessageSujet: Re: Fuis-moi, je te suis. Suis-moi, je te fuis ° Lexie & Mason   Mer 18 Avr - 21:40

There’s a fire starting in my heart reaching a fever pitch « Found myself today singing out your name, you said I’m crazy, if I am I’m crazy for you. Sometimes sitting in the dark wishing you were here turns me crazy, but it’s you who makes me lose my head. And every time I’m meant to be acting sensible you drift into my head.»

En faite elle avait bien fait de sortir cette énorme connerie, enfin ces énormes conneries, ça avait eu le don de détendre l'atmosphère d'un coup, enfin elle, elle était beaucoup plus détendue d'un coup, allez comprendre... Ça en était presque devenu enfantin et ça plaisait assez à Lexie, dans le sens où elle ne ressentait nulle pression, ou tout cela était un jeu, enfin une sorte de jeu. Elle accueillit l'arrivée de Mason à ses côtés avec un large sourire. « Tu me parles de conventionnel mais tu trouves pas que c’est un peu cliché une douche ? Enfin, j’dis ça, j’dis rien. » Elle arqua légèrement un sourcil avant de finalement faire une mine parfaitement boudeuse et baissant la tête en signe de manifestation de son mécontentement ! Et puis non ce n'était pas un cliché du tout, il avait quoi comme référence ? Oui elle était vexée, bon d'accord pas vraiment, en faite elle avait juste dû trouver une autre endroit et la première chose lui étant venu en tête fut la douche ! Association d'idée parfaitement logique quand on y réfléchissait, qui disait chambre disait forcément salle de bain, oui c’était une association évidente que tout le monde faisait parce que c'est le trajet que l'on faisait le plus souvent ! On sortait de la chambre pour rejoindre la salle de bain et la réciproque était totalement vraie ! Et bien sûr le dernier lien qui disait salle de bain disait douche... Ou baignoire, mais ça c'était une autre histoire, et puis de nos jours il y avait une plus grande majorité de douche que de baignoire... Elle parlait par expérience !

Donc bien sûr elle faisait légèrement son cinéma et elle en rajoutait trois tonnes, mais elle était ainsi qu'y pouvait-elle ? Tout était toujours question de jeu et elle s'y prêtait avec délice, et ça avait un goût encore meilleur vu qu'elle y jouait en compagnie de Mason. Il lui releva doucement la tête l'ayant préalablement rapprochée de lui, Lexie croisa les bras sur sa poitrine plantant son regard dans le sien. « J’aurais bien une idée d’un terrain d’entente mais je sais que tu es très difficile et encore plus têtue... Alors, si y’a que la douche qui peut te faire plaisir, je peux arrêter d’être trop conventionnel un moment. » Décidément elle arrivait toujours à obtenir ce qu'elle voulait... Il ne fallait pas s'étonner après qu'elle ait un si grand orgueil et qu'elle soit si têtue, tout le monde finissait toujours par céder... Bon d'accord il fallait avouer qu'elle était une véritable saleté et qu'elle ne lâchait jamais rien ! Le pire c'est qu'elle en était fière en plus. Elle pencha légèrement la tête sur le côté un air amusé sur le visage.

    __. Et si pour une fois on négociait ? Comme ça aucun de nous deux ne sera lésés et tout le monde pourra y trouver son compte... Je pense que c'est une stratégie de compromis qui conviendrait à notre affaire... Dit elle avant de déposer ses mains dans les poches arrières du jean de Mason et de venir capturer ses lèvres un léger moment.


Il fallait vraiment qu'elle arrête avec ses cours de droit ça ne la réussissait pas du tout ! Quoique là si, elle appliquait ce qu'on lui avait appris, lorsque l'on se trouve dans une impasse on passe à la stratégie des compromis histoire de contenter tout le monde et que cela avance. Oui elle aurait pu faire sa parfaite tête de mule, mais elle sentait que l'aspect négociation allait être beaucoup plus amusant... Pourquoi il fallait toujours qu'elle aille au conflit ? Bon là ce n'était pas vraiment un conflit, juste un désaccord, comme il y en avait souvent entre les deux d'ailleurs, en faite ils n'étaient pas fait pour s'entendre c’était limite l'un disait blanc l'autre se sentait obligé de dire noir et ça partait dans des débats sans fin qui parfois n'avaient nu queues ni têtes ! Et pourtant, il fallait croire que ça les rapprochait plus que ça ne les éloignait.

    __. Alors Wellington, dis moi donc quel est ton fantasme ? Lexie arborait un magnifique sourire.

_________________

    Here I am, rock you like a hurricane... My body is burning, it starts to shout desire is coming. It breaks out loud, lust is in cages, till storm breaks loose... Just have to make it with someone I choose. The night is calling I have to go... The wolf is hungry, he runs the show, he's licking his lips, he's ready to win. On the hunt tonight... For love at first sting... Here I am, rock you like a hurricane...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blondiesweety.e-monsite.com/

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Fuis-moi, je te suis. Suis-moi, je te fuis ° Lexie & Mason   Ven 20 Avr - 20:14

Code by Holliday
image
ღ Fuis-moi, je te suis. Suis-moi, je te fuis ღ

    Mason détestait les douches. C'était bien simple, il n'en avait pas. Alors, oui, les gens pouvaient dire que c'était plus hygiénique qu'un douche, que ça coûtait moins cher, que c'était mieux pour l'environnement, Mason était d'accord sur tout ces points mais il n'y adhérait pas. Alors, ouais, c'était peut-être crade parce qu'il restait dans l'eau un bon moment mais il n'en avait que faire. Il voulait son bain par jour, au minimum. C'était son seul moment de la journée où il pouvait se relaxer. Il y ajoutait des sels de bains et il lui arrivait aussi parfois de boire un verre de vin, repensant à la journée qu'il avait eue, à celle qu'il allait avoir le lendemain, à ce qu'il pourrait faire après son bain. Il pourrait aller au bar, boire un verre, se faire une ou deux nanas puis retourner chez lui. Ou bien, il allait se faire un truc à manger et rester à réfléchir dans le canapé, hamburger à la main. Dès fois, il lui arrivait de rester une heure dans son bain, profitant de ce calme. Certes, il lui arrivait d'avoir mal au dos et c'était bizarre pour un kiné mais c'était lui qui massait les gens, lui n'avait pas de kiné à sa disposition. C'était bien dommage d'ailleurs parce qu'il se sentait contracté depuis quelques jours. Ses lombaires lui faisaient mal et il avait beau faire les exercices qu'il donnait à ses patients pour leur dos, cela ne menait à rien. Peut-être était-il interdit aux kinésithérapeutes d'avoir des problèmes de dos. Il n'en savait rien.

    " Et si pour une fois on négociait ? Comme ça aucun de nous deux ne sera lésés et tout le monde pourra y trouver son compte... Je pense que c'est une stratégie de compromis qui conviendrait à notre affaire... " Le jeune homme en rit. Il se colla un peu plus à Lexie après qu'elle aie déposé ses mains dans les poches arrières de son jeans. Lui, passa ses mains dans le bas de son dos. Alors, si elle n'aimait pas les études qu'elle faisait, c'était pas normal. Elle lui parlait de compromis comme si elle parlait à l'avocat de l'équipe adverse. Ca avait un peu le don de l'énerver mais ça se voyait qu'elle aimait ce qu'elle faisait et c'était tant mieux. Maintenant, fallait laisser un peu les études de côté parce qu'ils avaient bien plus intéressant à faire. Ils pouvaient éventuellement négocier mais il savait très bien qu'elle allait gagner de toute façon. Et bien oui, c'était elle l'experte dans le droit, pas lui. Lui, c'était un peu plus manuel. Mais c'était bien aussi. " Alors Wellington, dis moi donc quel est ton fantasme ? " Mason avait envie de rire. Elle ne lui avait pas dit le sien lorsqu'il lui avait demandé alors pourquoi devrait-il le lui dire ? Ah ben ça, sûrement pas. Il allait lui rendre la vie difficile autant qu'elle le lui rendait.

    - "Alors, premièrement, je n'ai pas de douche. J'aime pas ça. C'est une baignoire et crois-moi, elle est super confortable. Deuxièmement, je veux bien négocier mais j'y connais rien en droit. Tu gagnerais forcément... Et troisièmement, tu crois vraiment que je vais te dire quel est mon fantasme hors que tu n'as pas répondu à la question qui te demandait le tien tout à l'heure ? C'est balot, hein ? Tu me l'aurais dit, je te l'aurais dit."

    Il lui prit le menton et déposa un baiser sur ses lèvres avant d'esquisser un léger sourire, satisfait. Il la voyait faire la moue, cette expression qu'elle avait sur le visage quand quelqu'un la contrariait. Il voulait lui mener la vie dure, juste un petit peu. Lui montrer qu'il ne cèdera pas à ce qu'elle voulait et qu'un terrain d'entente est nécessaire. Il sourit de nouveau avant d'ajouter, calmement, ayant un sourire en coin par la suite.

    - "Allez, vu que j'suis sympa, je te propose une chose: si tu veux absolument la douche, c'est raté, hein, autant le dire. Maintenant, y'a toujours moyen avec la baignoire... Et j'suis tellement sympa que je te ferais un massage entièrement gratuit. Si c'est pas de la chance ça, je sais pas ce que c'est."

Revenir en haut Aller en bas
avatar

▐ PAROLES : 3620
▐ DATE D'ARRIVEE : 01/11/2011

▐ AGE : 25 ans
▐ OCCUPATION : Avocate
▐ LES SENTIMENTS : composante de l'émotion qui implique les fonctions cognitives de l'organisme, la manière d'apprécier
▐ POINTS : 341
MessageSujet: Re: Fuis-moi, je te suis. Suis-moi, je te fuis ° Lexie & Mason   Jeu 26 Avr - 0:49

There’s a fire starting in my heart reaching a fever pitch « Found myself today singing out your name, you said I’m crazy, if I am I’m crazy for you. Sometimes sitting in the dark wishing you were here turns me crazy, but it’s you who makes me lose my head. And every time I’m meant to be acting sensible you drift into my head.»

Lorsqu'il lui dit qu'il n'avait pas de douche elle fit une légère moue déçue, enfin ce n'était pas comme si elle n'avait que ça en tête et jamais un plan de secours. Ah ça c'est sûr qu'elle était la reine de la pirouette et de comment s'en sortir dans n'importe quelle situation. Elle avait toujours une possibilité de chemin à emprunter parce qu'elle s'en donnait les moyens et surtout qu'elle avait une esprit qui fonctionnait extrêmement vite, trouvant toujours mais alors toujours le moyen de s'en sortir ou de tirer profit de n'importe quelle situation. Donc là ce n'était nullement un obstacle, elle aurait plutôt dit un léger contre-temps, après tout, tout un panel de possibilité s'ouvrait à elle aussi. Elle eut un léger rire en entendant « C'est une baignoire et crois-moi, elle est super confortable », aussi étrange que ça pouvait paraître ça lui donnait presque envie de la tester sa baignoire. Elle avait vraiment un esprit qui marchait comme bon lui semblait et qui passait du blanc au noir avec une vitesse déconcertante. « je veux bien négocier mais j'y connais rien en droit. Tu gagnerais forcément », le moins que l'on puisse dire c'est que c'était indéniable ! C'était comme s'ils faisaient un concours d'anatomie elle était sûre de perdre... C'est bien pour cela que jamais elle ne se lancerait là-dedans, elle n'aimait pas perdre alors partir perdante en plus ? Elle était masochiste sur les bords, mais là c'était de la bêtise à l'état pure ! Quoiqu'elle serait capable de le faire... Bien sûr ça ne serait pas à la loyale...

Elle n'aime pas perdre, c'est un fait avéré ! Oui elle est très mauvaise perdante en plus, de toute façon ce n'était pas comme si son foutu caractère étonnait encore quelqu'un. « Tu crois vraiment que je vais te dire quel est mon fantasme hors que tu n'as pas répondu à la question qui te demandait le tien tout à l'heure »... C'était pas amusant ça, pas amusant du tout c’était même de l'anti-jeu ! Bon d'accord au moins elle aurait essayé, mais au final ce n'est pas comme si elle n'aurait pas aimé savoir de quoi il en retournait. C'était toujours comme cela de toute façon, elle voulait que les autres fassent, sans qu'elle ait à le faire ! Forcément, sinon ça ne serait pas amusant ! Certains disent qu'il faut aimer donner sans attendre en retour, Lexie était plutôt partisane du on lui donne et si elle est d'humeur elle rendra, ou si elle le veut... « Un massage entièrement gratuit », oui c'est tout ce qu'elle retient après le baiser qu'il déposa sur ses lèvres. Bah quoi ? C'était parfaitement normal, tout le monde se serait arrêté sur cette phrase ! Quoi de mieux qu'un bon massage entre des mains expertes ? Et en plus gratuitement et proposé si gentiment... Cela serait un affront que de refuser... Lexie le regarda quelques instants, prenant le temps pour délivrer sa réponse.

    __. Le jury doit délibérer face à ces nouvelles pièces apportées au dossier... Oui oui elle continuait dans son délire.


Parfois un petit délire ne faisait de mal à personne, et puis il n'y avait rien de mal à se servir de sa matière grise dans n'importe quelle situation, et puis en fait ça l'amusait, elle croisa les bras sur sa poitrine avant de relever sa main de sorte que son index vint se poser surs ses lèvres lui donnant un léger air pensif. Il fallait bien donner le change alors qu'elle savait pertinemment ce qu'elle allait répondre, et quelle décision elle avait prise. Elle était une chieuse elle le revendiquait et l'assumait, le contraire serait fortement impossible soi dit en passant.

    __. À la vue des nouveaux éléments, le jury a décidé d'accepter la proposition faite par la partie adverse. Elle posa se sains de chaque côté du visage de Mason. Je pense que nous avons trouver un terrain d'entente mon cher et je rajouterais même qu'il était presque temps ! À peine eut-elle fini de prononcer ces mots qu'elle l'embrassa.


Enfin commença par l'embrasser avant de s'amuser à lui mordiller la lèvre, laissant glisser ses mains sur son torse et remontant le long de son dos. Ce n'est pas qu’elle commençait à s'impatienter juste que la patience n’était nullement un trait de caractère dominant chez elle et surtout qu'elle aimait jouer certes, mais préférait la partie qui suivait et de loin.
[/list] [/quote]

_________________

    Here I am, rock you like a hurricane... My body is burning, it starts to shout desire is coming. It breaks out loud, lust is in cages, till storm breaks loose... Just have to make it with someone I choose. The night is calling I have to go... The wolf is hungry, he runs the show, he's licking his lips, he's ready to win. On the hunt tonight... For love at first sting... Here I am, rock you like a hurricane...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blondiesweety.e-monsite.com/

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Fuis-moi, je te suis. Suis-moi, je te fuis ° Lexie & Mason   Dim 29 Avr - 12:58

Code by Holliday
image
ღ Fuis-moi, je te suis. Suis-moi, je te fuis ღ

    S'il y avait bien une chose que Mason détestait, c'était les personnes qui parlaient pour ne rien dire. Et en ce moment, c'était le cas pour Lexie. Parler de jury, de délibération et d'autres trucs pénaux qu'il savait qu'elle maitrisait et pas lui, ça l'emmerdait. Il n'y comprenait rien. Et puis, il n'en avait vraiment rien à faire de ces délibérations. Tout à l'heure, elle avait l'air très pressée et là, et bien elle trainait, elle parlait pour rien. Et après, c'était à lui qu'elle faisait comprendre qu'elle n'aimait pas les préliminaires mais ils auraient duré bien moins longtemps que cette petite scène théâtrale inutile. " Le jury doit délibérer face à ces nouvelles pièces apportées au dossier... " Mais quelle chieuse ! Jamais Mason n'avait eu affaire à une nana pareille. Il n'aimait pas l'idée d'être contrôlé d'une certaine manière et elle, apparemment, adorait contrôlé. Pas de bol pour les deux, ils avaient l'air de rester sur leurs positions. Mais après tout, peut-être faudrait-il un jour lâcher prise.

    " À la vue des nouveaux éléments, le jury a décidé d'accepter la proposition faite par la partie adverse. " Et c'était reparti, elle était encore prise dans son délire de droit. Faudrait vraiment qu'elle pense à laisser ses études de côté. Il comprenait qu'elle les adorait, qu'elle aimerait en parler tout le temps, il avait la même chose avec son boulot de kinésithérapeute mais il y a des moments où il faut savoir faire la différence entre le boulot et, en quelque sorte, la maison. Il soupira doucement en l'entendant ajouter ces paroles qui précèdent. En sentant les mains de la jeune femme sur son visage, il posa ses mains sur les siennes, voulant retirer celle de son interlocutrice. Pas de chance pour lui, elle avait encore des trucs à ajouter... Qu'est-ce qu'elle allait lui sortir encore ?! " Je pense que nous avons trouver un terrain d'entente mon cher et je rajouterais même qu'il était presque temps ! ". Soudainement, Mason retrouva son légendaire large sourire, soulagé qu'elle parle plus ou moins normalement. Il eut un moment où il recula légèrement après que Lexie ai posé ses lèvres contre les siennes. Il prit les mains de la jeune femme et les retira de son visage avant de reposer les siennes sur ses joues, la rapprochant de lui.

    - " Il était temps. T'as de la chance que je sois de bonne humeur sinon, je crois que tu aurais pu aller te faire voir"

    S'exclama-t-il après avoir détaché leurs lèvres, frôlant celles de Lexie. Non, il ne disait pas ça méchamment. C'est juste qu'elle l'avait gonflé avec ses mots. Il passa ses mains à son tour dans le dos de Lexie, dégrafant son soutien-gorge peu après.

Revenir en haut Aller en bas
avatar

▐ PAROLES : 3620
▐ DATE D'ARRIVEE : 01/11/2011

▐ AGE : 25 ans
▐ OCCUPATION : Avocate
▐ LES SENTIMENTS : composante de l'émotion qui implique les fonctions cognitives de l'organisme, la manière d'apprécier
▐ POINTS : 341
MessageSujet: Re: Fuis-moi, je te suis. Suis-moi, je te fuis ° Lexie & Mason   Jeu 3 Mai - 22:21

There’s a fire starting in my heart reaching a fever pitch « Found myself today singing out your name, you said I’m crazy, if I am I’m crazy for you. Sometimes sitting in the dark wishing you were here turns me crazy, but it’s you who makes me lose my head. And every time I’m meant to be acting sensible you drift into my head.»

Mais pourquoi n'arrivait-elle tout simplement à se taire ? C'était une bonne question, et surtout un très mauvais réflexe ! Lorsqu'elle était petite et qu'elle était face à une situation nouvelle ou quelque peu angoissante, son don de parole était incroyablement accru et elle devenait pour ainsi dire un véritable moulin à parole difficilement innarêtable ! Enfin ses frères avaient une technique parfaitement imparable ensuite pour éviter que ce flot incessant de parole ne continue. Déjà qu'elle était particulièrement chiante de nature, mais alors là elle rajoutait une autre corde à son arc. Oui cette une situation nouvelle, enfin en quelque sorte pour elle. Mais jamais ça ne lui avait fait cela auparavant et c'était ça le plus gros problème. C'était limite elle avait l'impression de se retrouver adolescente à être dans la chambre d'un garçon pour la première fois ! C'était complètement idiot non ? Oui totalement idiot et elle ne se reconnaissait nullement dans ce comportement adolescent qui n'avait rien de ce qu'elle était devenue. Il fallait qu'elle se ressaisisse et se mette des baffes mentales ! C’était une expression dont elle prenait le sens maintenant en faite ! En faite plus elle parlait, plus elle enchaînait avec ses réponses totalement intellectuelles et qui n'avaient nullement leurs places, plus elle voulait que Mason lui dise de se taire ou fasse quelque chose qui la fasse taire. Qu'il fasse n'importe quoi mais que le massacre s'arrête ! Oui elle comptait sur lui parce qu'elle ne risquait pas de s'arrêter en si bon chemin !

Nerveuse ? Même si sous la torture elle nierait avec véhémence et que personne n'arriverait à le lui faire reconnaître oui elle l'était ! Si elle avait pu elle aurait fait un arrêt sur image, elle aurait rembobiner le film et aurait refait la scène mais cette fois en arrivant directement à la conclusion sans ses discours n'ayant pour seul but que de dissimuler son léger malaise. Enfin malaise, c’était à prendre dans le bon sens du terme. « Il était temps. T'as de la chance que je sois de bonne humeur sinon, je crois que tu aurais pu aller te faire voir » elle esquissa un léger sourire et senti les agrafes de son soutien-gorge sauter.

    __. Oh ça va hein! Mais j'apprécie tant de générosité de ta part, je suis sûre que j'arriverais à te rendre la pareille. Elle esquissa un magnifique sourire laissant tomber son soutien-gorge à terre et venant se coller à Mason et de faire sauter le bouton du jean de celui-ci le descendant légèrement. Alors elle est par où ta salle de bain ? Dit elle avant de se mordre la lèvre en jouant avec l'élastique du boxer du jeune homme.

_________________

    Here I am, rock you like a hurricane... My body is burning, it starts to shout desire is coming. It breaks out loud, lust is in cages, till storm breaks loose... Just have to make it with someone I choose. The night is calling I have to go... The wolf is hungry, he runs the show, he's licking his lips, he's ready to win. On the hunt tonight... For love at first sting... Here I am, rock you like a hurricane...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blondiesweety.e-monsite.com/

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Fuis-moi, je te suis. Suis-moi, je te fuis ° Lexie & Mason   Ven 4 Mai - 19:00

Code by Holliday
image
ღ Fuis-moi, je te suis. Suis-moi, je te fuis ღ

    Mason était un peu - voire beaucoup - étonné par le comportement que la jeune femme en face de lui avait. Il l'avait habituée à être beaucoup plus cash, à n'avoir peur de rien, pas à avoir un débit de paroles aussi élevé. Sincèrement, il ne savait plus quoi penser d'elle. Lexie n'avait pas l'habitude d'être réservée ou de bafouiller comme une adolescente qui se retrouvait à moitié nue devant un mec pour la première fois. Non, Lexie lui avait toujours bien fait comprendre que c'était elle qui commandait, qu'elle ne baisserait jamais sa garde. Ca aussi ça avait le don d'énerver Mason tout simplement parce qu'elle ne lâchait jamais prise, hors que, dans un moment comme ils étaient en train de vivre, c'était mieux de rester calme et certainement pas coincé. Peut-être que la jeune femme se sentait mal à l'aise après tout. Ca pouvait. En tout cas, pour Wellington, ce n'était pas de la peur ou tout autre sentiment, c'était plus une sorte d'appréhension. Surtout après la petite scène théâtrale qu'elle avait faite. Il se demandait vraiment si c'était une bonne idée en voyant le comportement de Lexie. C'était peut-être simplement pas le moment pour elle; et la voir ainsi, comme une petite fille, bégayant, Mason se demandait vraiment si c'était le cas.

    " Oh ça va hein! Mais j'apprécie tant de générosité de ta part, je suis sûre que j'arriverais à te rendre la pareille. " Mason lui sourit en retour du magnifique sourire qu'elle venait de lui faire. Non, il n'avait pas eu tord plus tôt dans la soirée lorsqu'il lui avait dit qu'elle avait un très beau sourire. Mason n'avait pas l'habitude de faire des compliments, tout simplement parce qu'il n'avait pas à en faire, alors, quand il pensait réellement les choses, il les disait. Doucement, il glissa ses mains dans le bas du dos de Lexie après qu'elle ai déboutonné son pantalon. Il fronça légèrement les sourcils après la question de la jeune femme.

    - " Je veux pas jouer au rabat-joie mais t'es vraiment sûre ? Parce qu'on dirait que ça te perturbe: tu fais que parler, t'es hésitante, t'es encore plus chiante que d'habitude... "

    Ouais, ça il aurait peut-être pas du lui dire mais il plaisantait. C'était pour cela qu'il avait dit cette dernière partie avec un petit rire.

    - "... Non plus sérieusement, c'est pas ton genre d'être comme ça"

Revenir en haut Aller en bas
avatar

▐ PAROLES : 3620
▐ DATE D'ARRIVEE : 01/11/2011

▐ AGE : 25 ans
▐ OCCUPATION : Avocate
▐ LES SENTIMENTS : composante de l'émotion qui implique les fonctions cognitives de l'organisme, la manière d'apprécier
▐ POINTS : 341
MessageSujet: Re: Fuis-moi, je te suis. Suis-moi, je te fuis ° Lexie & Mason   Ven 1 Juin - 15:31

There’s a fire starting in my heart reaching a fever pitch « Found myself today singing out your name, you said I’m crazy, if I am I’m crazy for you. Sometimes sitting in the dark wishing you were here turns me crazy, but it’s you who makes me lose my head. And every time I’m meant to be acting sensible you drift into my head.»

Oui... Non... Peut-être ? Là résidait bien toute la question ! Il venait de lui demander si elle était sûre, elle n'en était pas sûre elle-même alors comment lui répondre ? D'un côté elle pourrait être honnête et lui dire que oui elle était un peu mal à l'aise vis à vis du fait qu'ils étaient amis, etc, et d'un autre côté elle n’allait pas se dégonfler maintenant ! C'était peut-être totalement idiot, mais Lexie avait un ego bien trop important pour perdre la face, ne serait-ce que perdre une simple discussion, elle n'arrivait jamais à s'y résoudre, c'était plus fort qu'elle, ou plutôt une habitude bien trop ancrée en elle. Chassait le naturel il revient au galop de toute façon non ? « Je veux pas jouer au rabat-joie mais t'es vraiment sûre ? Parce qu'on dirait que ça te perturbe: tu fais que parler, t'es hésitante, t'es encore plus chiante que d'habitude... » Lexie ne put s'empêcher d'avoir un léger rire en entendant ça ! Il fallait bien reconnaître que pour entendre qu'elle soit plus chiante que d'habitude il fallait y aller... Enfin c'était logique en y repensant bien, après tout elle avait toujours éloigné les personnes auxquelles elle tenait. Pas d'attache, pas de souffrance, c'est aussi simple que cela. L'auto-préservation, l'instinct de survie, c'était rudement bien développé chez la jeune femme et elle mettait un point d'honneur à le cultiver. Mieux valait faire passer ses désirs avant ceux des autres, ça évitait de se faire prendre pour une poire, ce qui induisait irrémédiablement à ce que les autres vous perçoivent comme une personne égoïste.

Et ça lui convenait parfaitement, ainsi on attendait absolument rien d'elle, et elle pouvait continuer aisément sa vie sans se soucier de quoique ce soit. Les seules personnes dont l'avis lui importait était sa famille, et encore, ils ne savaient pas toute sa vie, elle ne disait que ce qu'elle voulait, ça évitait les conflits ainsi, ou que son cher grand-frère ne vienne surveiller ses faits et gestes, ça c’était la punition suprême ! En parlant de lui elle était sûre qu'il désapprouverait totalement cette situation et ce qu'elle était entrain de faire. « Non plus sérieusement, c'est pas ton genre d'être comme ça » Lexie esquissa un sourire, passant sa main sur la joue du jeune homme.

    __. Je ne suis sûre que d'une seule et unique chose... Il n'y aucun endroit autre part où je voudrais être. Je reconnais que cette situation est un peu... Particulière, mais en quoi cela serait-il une mauvaise chose ? Elle déposa un léger baiser sur le coin des lèvres de Mason. Rassuré ?

_________________

    Here I am, rock you like a hurricane... My body is burning, it starts to shout desire is coming. It breaks out loud, lust is in cages, till storm breaks loose... Just have to make it with someone I choose. The night is calling I have to go... The wolf is hungry, he runs the show, he's licking his lips, he's ready to win. On the hunt tonight... For love at first sting... Here I am, rock you like a hurricane...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blondiesweety.e-monsite.com/

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Fuis-moi, je te suis. Suis-moi, je te fuis ° Lexie & Mason   Ven 1 Juin - 21:34

Code by Holliday
image
ღ Fuis-moi, je te suis. Suis-moi, je te fuis ღ

    Le jeune homme connaissait Lexie assez pour dire qu'elle était un peu perdue. Il avait enfin compris que la jeune femme tenait aussi à leur amitié, même s'il n'en avait jamais douté. Elle avait peut-être une manière assez particulière de le lui prouver en ne cessant pas de le taquiner, de jouer avec ses nerfs mais, après tout, Mason aussi faisait de même alors, pourquoi devrait-il la blâmer ? Non, il n'allait pas le faire. Leur amitié était très particulière, certains diront qu'ils jouaient au chat et à la souris et ils auraient raison. Mais là, Mason avait de moins en moins envie de jouer à ces petits jeux. Il avait envie de lâcher prise, juste une fois et il avait envie que Lexie fasse de même. Et qu'elle arrête par pitié d'être sans cesse sur ses gardes, il n'allait tout de même pas lui faire du mal. C'était pas son genre. En tout cas, c'était vraiment bizarre comment il se sentait car la pulsion qu'il avait eue au bar s'était envolée. Enfin, il avait toujours envie de lui faire l'amour mais ce n'était pas une pulsion, c'était vraiment parce qu'il en avait envie. Mais après ce qu'il venait de dire, qu'elle était encore plus chiante que d'habitude, ça l'étonnerait fortement qu'elle ne l'envoie pas se faire foutre. Et il l'aurait mérité sur ce coup.

    " Je ne suis sûre que d'une seule et unique chose..." Avant qu'elle ne dise ces paroles et juste après qu'elle ai étonnamment posé l'une de ses mains sur l'une des joues de Mason, de manière à le rassurer certainement, le jeune homme avait remis une mèche de cheveux qui trainait devant les yeux de Lexie derrière son oreille, la regardant dans les yeux. " Il n'y aucun endroit autre part où je voudrais être." Vous dire qu'il n'était pas étonné d'entendre ça, ça serait vous mentir. Mason fût quand même assez toucher car il n'aurait jamais pensé entendre ce genre de mots venant de la bouche de la belle Davenport. Le reste, il n'avait rien entendu, bien trop focalisé par les mots qu'elle venait de dire. Mis à part le " Rassuré ?" après le chaste baiser qu'elle lui avait offert.

    - "On va dire que oui"

    Il esquissa un large sourire à la jeune femme avant de la serrer encore plus fort contre lui avant de poser une main sur la joue de son amie, se rapprochant près de son visage, frôlant doucement ses lèvres.

    - " Je ne voudrais pas non plus être autre part... Je suis bien avec toi."

    Bon, ok, c'était peut-être un peu gnan-gnan mais Lexie, elle aussi, avait le droit de savoir qu'à choisir entre un moment passé avec elle et un moment au bar, tout seul ou à s'envoyer une parfaite inconnue, Mason avait choisi directement. Doucement il déposa un nouveau baiser sur ses lèvres pendant quelques secondes, un peu plus insistant que le premier qu'elle lui avait donné.

    - " Tu es sûre que tu en as envie ? C'est pas mon genre de mettre un couteau sous la gorge d'une jolie fille pour l'obliger. Et en particulier toi"

    Bon, on vous l'accorde, la deuxième partie de la phrase, c'était pour détendre l'atmosphère mais ce n'était que pure vérité. Surtout Lexie, il la connaissait et savait que quand elle n'avait pas envie de faire quelque chose, elle ne le faisait pas mais peut-être se sentait-elle obligée dorénavant.


Revenir en haut Aller en bas
avatar

▐ PAROLES : 3620
▐ DATE D'ARRIVEE : 01/11/2011

▐ AGE : 25 ans
▐ OCCUPATION : Avocate
▐ LES SENTIMENTS : composante de l'émotion qui implique les fonctions cognitives de l'organisme, la manière d'apprécier
▐ POINTS : 341
MessageSujet: Re: Fuis-moi, je te suis. Suis-moi, je te fuis ° Lexie & Mason   Sam 2 Juin - 23:27

There’s a fire starting in my heart reaching a fever pitch « Found myself today singing out your name, you said I’m crazy, if I am I’m crazy for you. Sometimes sitting in the dark wishing you were here turns me crazy, but it’s you who makes me lose my head. And every time I’m meant to be acting sensible you drift into my head.»

Jamais elle n'aurait pu croire qu'un jour elle sortirait ce genre de chose, enfin si ça lui arrivait, mais dans un certain sens... Dans le sens où c'était pour que son interlocuteur arrête de l'emmerder ou se taise tout simplement ! Il fallait savoir sortir les bons mots au bon moment c'est tout ! La seule différence dans la situation était que pour la première fois de sa vie elle le pensait en le disant purement et simplement. Le plus effrayant était le fait que c'était sorti tout seule, comme ça, sans qu'elle ne le contrôle, sans qu'elle ne le voit venir. À ce moment elle était bien heureuse que son frère ne soit pas là pour l'entendre vu le nombre de fois où elle, elle le chambrait avec sa trop grande niaiserie, elle avait l'impression de se mettre à sa place. C'était très inconfortable et même temps ça avait été tellement naturel... Comme à chaque fois qu'elle était avec Mason, elle était parfaitement naturelle, enfin ou presque. Enfin là ça allait passer ou casser, il ne risquait pas d'y avoir une demi-mesure, même elle ne saurait comment elle aurait réagi si les rôles avaient été inversés. « On va dire que oui », bon ça ne répondait pas aux question intérieures qu'elle se posait, mais déjà il était rassuré, c'était toujours mieux que rien ! Pourquoi ça devait lui prendre autant la tête ? Pourquoi ça lui faisait se poser des questions ? Elle va toujours prôner qu'elle n'était jamais aussi bien accompagnée que par elle-même, et qu'elle s'auto-suffisait si l'on pouvait dire. Alors pourquoi attendait-elle un quelconque signe positif de Mason ?

Positif dans le sens où il allait dans son sens, une sorte d'approbation à ce qu'elle ressentait... C’était là le nœud du problème, sûrement pour la première fois de sa vie elle avait dit quelque chose qu'elle ressentait... Pour le coup c'était franchement désagréable et elle ne recommencerait pas de sitôt ! Et après elle était sans cœur ? Non la preuve ! Elle pouvait défaire, ou plutôt reformuler ce qu'elle venait de dire ? Non... La poisse ! Et puis elle sentit l'emprise de Mason se resserrer sur elle, elle vit le sourire magnifique du jeune homme « Je ne voudrais pas non plus être autre part... Je suis bien avec toi » s'il fallait choisir une réponse c'était celle idéale non ? À son tour elle esquissa un sourire, elle rendit son baiser à Mason mais ne put s'empêcher.

    __. J'espère bien je me donne du mal ! Quoi ? C'était plus fort qu'elle !


Il fallait bien dédramatiser tout ça, et rendre la situation un peu plus... Comment dire... Légère ? Oui voilà, un peu de légèreté ça ne ferait pas de mal, et puis sinon ça ne serait pas Lexie. Mais oui sa réponse l'avait comme soulagé d'un coup, c'était étrange non? « Tu es sûre que tu en as envie ? C'est pas mon genre de mettre un couteau sous la gorge d'une jolie fille pour l'obliger. Et en particulier toi » Lexie eut un léger rire. Honnêtement elle voyait mal une seule fille refuser quoique ce soit à Mason ! Enfin ça elle éviterait bien de le dire, non le penser c'était beaucoup mieux. Elle le regarda un instant avant de lui attraper la main et de l’entraîner doucement vers le lit.

    __. Oui je suis sûre de ce que je veux... Elle se mordit légèrement la lèvre avant de s’asseoir sur le lit. Arrête de te poser autant de question, finit-elle par dire avec un magnifique sourire.

_________________

    Here I am, rock you like a hurricane... My body is burning, it starts to shout desire is coming. It breaks out loud, lust is in cages, till storm breaks loose... Just have to make it with someone I choose. The night is calling I have to go... The wolf is hungry, he runs the show, he's licking his lips, he's ready to win. On the hunt tonight... For love at first sting... Here I am, rock you like a hurricane...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blondiesweety.e-monsite.com/

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Fuis-moi, je te suis. Suis-moi, je te fuis ° Lexie & Mason   Dim 3 Juin - 22:11

Code by Holliday
image
ღ Fuis-moi, je te suis. Suis-moi, je te fuis ღ

    Mason savait que le moment "fille normale" de Lexie n'allait pas durer longtemps, qu'elle allait très vite recommencer à être sur ses gardes ou à toujours avoir le dernier mot. Ce n'était pas ce qu'il préférait chez elle malgré que son côté "je-m'en-fout-de-ce-que-les-autres-pensent" lui plaisait. Lexie l'avait habitué à savoir ce qu'elle voulait, à être une jeune femme pas comme les autres, qui ne se laissait pas marcher sur les pieds et surtout pas par les hommes. Mais après tout, elle était elle-même, et c'était ça qui comptait. Il ne pouvait pas imaginer une Lexie toute calme, posée et tout le tralala. Non, il aimait ce grain de folie qu'elle avait, son côté indépendante ainsi que celui "je-n'ai-besoin-de-personne". Mason était comme ça aussi, il disait qu'il était grand, qu'il pouvait prendre soin de lui, qu'il n'avait besoin de l'aide de personne mais enfaite, il lui arrivait d'avoir des moments où il se disait que s'il n'avait pas été aussi con avec Joyce, qu'il lui avait répondu, il ne serait pas seul en ce moment. Mais peut-être que c'était mieux ainsi. Toute sa vie aurait été différente et même s'il avait encore été avec Joyce, il savait mieux que quiquonque qu'il n'aurait pas pu faire autrement que de lui rappeler, à la moindre dispute, qu'elle l'avait trompé. Maintenant, il pourra aller de l'avant sans qu'il ne s'inquiète.

    " J'espère bien je me donne du mal ! " Et voilà, qu'est-ce que je vous disais ?! Elle ne pouvait pas s'empêcher ce genre de réflexions. Mais à vrai dire, cela faisait rire Mason car il savait que derrière, elle avait réfléchi longtemps, se demandant ce qu'elle allait pouvoir lui dire pour que ça ne soit pas si gnan-gnan - ou niais comme elle le disait si bien - que les mots qu'elle avait ajoutés avant. Par contre, Mason, lui, avait la salle manie de dire trop vite ce qu'il pensait. Il adorait Lexie, il l'appréciait et l'aimait beaucoup et le pire, c'était qu'elle le savait. Ce n'était donc pas difficile pour elle de jouer sur ce qu'il avait pu dire dans un moment où il n'était pas sobre.

    Face aux gestes quelque peu inattendus de la jeune femme, Mason fronça les sourcils. Non pas qu'il n'était pas content, il faudrait être un sacré con pour ne pas voir qu'elle était dans le même état que lui, c'était juste qu'il avait été étonné par le geste. Prendre la main à quelqu'un, c'était un geste anodin, non ? On peut très bien prendre la main à un ami, à quelqu'un de sa famille, à son enfant. Mais Mason avait été étonné, point. Il se laissa entraîner vers le lit. Ah oui, ça aussi ça lui fit froncer les sourcils parce que Lexie venait de lui dire que les lits, c'était banal, ça renfermait trop de responsabilité. Mais il n'allait pas le dire, non, non ^^. " Arrête de te poser autant de question." Mon dieu, qu'est-ce qu'il aimerait arrêter de s'en poser autant, vous n'avez pas idée. C'était con hein, mais il avait un peu les chocottes. Il ne voulait pas risquer de briser leur amitié mais après tout, à l'allure où ils étaient - presque nus - ça n'allait pas le faire s'il faisait une crise existentielle. Doucement, il fit de sorte que Lexie soit plus au centre du lit et lorsqu'elle eut les jambes allongées, il se coucha de tout son long sur la jeune femme, déposant ses mains sur sa fine taille et ses baisers entre ses lèvres et son cou.


Revenir en haut Aller en bas
avatar

▐ PAROLES : 3620
▐ DATE D'ARRIVEE : 01/11/2011

▐ AGE : 25 ans
▐ OCCUPATION : Avocate
▐ LES SENTIMENTS : composante de l'émotion qui implique les fonctions cognitives de l'organisme, la manière d'apprécier
▐ POINTS : 341
MessageSujet: Re: Fuis-moi, je te suis. Suis-moi, je te fuis ° Lexie & Mason   Mer 6 Juin - 1:38

There’s a fire starting in my heart reaching a fever pitch « Found myself today singing out your name, you said I’m crazy, if I am I’m crazy for you. Sometimes sitting in the dark wishing you were here turns me crazy, but it’s you who makes me lose my head. And every time I’m meant to be acting sensible you drift into my head.»

Dans le genre je dis blanc et je fais noir, elle était passée maître en la matière ! Oui elle avait guetté l'expression de Mason lorsqu'elle l'avait doucement mais sûrement amené vers le lit. Après tout c'est elle qui avait dès le départ crié au loup en disant tout sauf là et voilà qu'elle y revenait... On en fait pas mieux dans le paradoxe, enfin venant d'elle ça n'était que peu étonnant. Enfin il avait eu la délicatesse de ne rien dire, elle remarqua son froncement de sourcil, mais au moins il n'avait rien dit. Pendant un instant elle se demandant ce que elle aurait fait dans la situation inverse... Se connaissant, elle aurait sûrement dit quelque chose... Quoique, peut-être pas en faite, ça dépendrait du moment, de son état d'ébriété et si elle avait un sursaut de conscience... Oui parfois ça lui arrivait mais ça ne durait pas longtemps, en même temps à force d'ignorer cette petite voix elle avait fini par l'occulter complètement. En même temps heureusement qu'elle fonctionnait ainsi, sinon jamais elle ne se serait retrouvée ici, en la présence de Mason...

En y réfléchissant bien il n'y avait pas que cela qui aurait pu l'empêcher d'être là, peut-être le fait de savoir les véritables motivations de Mason à son encontre, enfin le fait qu'il l'ait approché pour mieux atteindre son grand frère. Il avait été son meilleur ami, et à dire vrai Lexie s'en souvenait à peine, il fallait dire qu'entre ses cours de droit et ses propres amis elle n'avait jamais prêté grande attention aux amis de son frangin ! Alors de là à connaître les histoires que celui-ci avait pu engendrer... Faire des histoires devait être un trait de famille en faite ! Ceci dit, on pouvait lui reprocher bien des choses lui donner énormément de défaut, il n'en restait pas moins que l'on ne touchait pas à sa famille, elle était la seule à avoir le droit d'emmerder son monde après tout ! Comme elle le disait : la famille avant tout ! Pour preuve, ils avaient même réussi à la convaincre d'assister au stupide mariage de son frère jumeau et de sa pétasse de copine...

Ce qu'elle ne ferait pas pour sa famille... D'un point de vue extérieur on pourrait appeler cela un comique de situation non ? Mais là Lexie n'avait nullement les cartes ne mains,... Enfin elle avait quelques cartes en main mais pas celle qu'elle aurait du avoir pour évaluer toute l'histoire, elle ferait avec, elle préférait de loin ce qu'elle avait entre ses mains, le corps de Mason qui venait de s'allonger sur elle. Ses mains glissaient avec légèreté le long de dos du jeune homme, elle sentait des frissons hérisser son épiderme à chaque fois qu'elle sentait ses lèvres venir se déposer doucement sur sa peau fine. Elle sentait qu'ils avaient atteint aussi bien l'un que l'autre le point de non retour, mais plus elle se le disait et moins elle le regrettait. Sûrement le goût des lèvres du jeune homme sur les siennes qu'elle venait d’attraper l'aider à écarter cette pensée de son esprit, comme si c'était aussi difficile que cela !

Lexie se releva légèrement allant à la rencontre des lèvres de Mason qu'elle cueillit avec avidité avant de glisser légèrement vers la nuque et d'aller mordiller l'oreille du jeune homme, avant de se laisser retomber sur le matelas avec un léger rire, ses mains recommençant ses allées et venues sur le corps du jeune homme, allant jusqu'à jouer avec le boxer de celui-ci. Elle attendit d'avoir les lèvres à proximité de sa bouche pour mordre cette fois-ci la lèvre inférieur de Mason, finalement elle était d'humeur assez joueuse...

_________________

    Here I am, rock you like a hurricane... My body is burning, it starts to shout desire is coming. It breaks out loud, lust is in cages, till storm breaks loose... Just have to make it with someone I choose. The night is calling I have to go... The wolf is hungry, he runs the show, he's licking his lips, he's ready to win. On the hunt tonight... For love at first sting... Here I am, rock you like a hurricane...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blondiesweety.e-monsite.com/

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Fuis-moi, je te suis. Suis-moi, je te fuis ° Lexie & Mason   

Revenir en haut Aller en bas
 

Fuis-moi, je te suis. Suis-moi, je te fuis ° Lexie & Mason

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» KATHERINE & HENRY ♛ « Fuis moi, je te suis. »
» Fuis-moi je te suis, suis-moi je te fuis. || Avec Le Manipulateur.
» Fuis moi je te suis, suis moi je te fuis (Mindy)
» Suis-je c'que les gens pensent que je suis ? Ou bien suis-je c'que je suis, quoi qu'les gens pensent : tu me suis ? | Nuage de Lierre
» Fuis-moi je te suis, suis-moi, je te fuis [PV Matthew]
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
♫ Modern Family :: DANS LE GRENIER :: Archives rps-