AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Ask me what you want as long that i can be anyone i want ☎ MASON

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité
Invité

MessageSujet: Ask me what you want as long that i can be anyone i want ☎ MASON   Sam 7 Avr - 21:33


Blame it on the alcohol « She spilled some drank on me And now I'm knowing she's tipsy She put her body on me And she keep staring me right in my eyes No telling what I'm gonna do Baby I would rather show you What you been missing in your life when I get inside.
»

Mason&Billie

Les journées se suivent et se ressemblent toutes. Se lever est de plus en plus impensable. Sortir et finir la tête à l'envers n'est qu'un vieille automatisme. Se faire mal pour aller mieux n'est pas une vrai méthode pour s'en sortir. Ce n'est que le fouet de l'autodestruction activé par la culpabilité. Si seulement il était toujours là. Si seulement elle avait une chance de refaire les choses bien. Si seulement elle n'avait pas foiré sa vie à lui en plus de la sienne. Au delà d'un certain point, le dégout de soit même ne se noie plus dans l'alcool. Il flotte ou que l'on aille. Elle avait simuler sa mort auprès d'un fiancé fou amoureux d'elle, et le voilà qu'il était mort, pour de vrai. C'était presque risible à quel point la vie avait un mauvais sens de l'humour. Assise dans sa chambre, subissant les relan d'alcool de la veille, et de l'avant veille, voir même peut être de l'avant l'avant veille, elle fixait son plafond sombre en pensant sérieusement tu n'as que ça dans le ventre ? Tu n'avais que ça comme carte pour m'emmerder ? Parce que je suis toujours là ! C'est quoi ton prochain coup ? Comme si l'autre garce allait lui répondre en avance plutôt que de lui réserver la surprise cinglante et déstabilisante. Il y a des gens qui prédise ou disons sente ce qui va leur arriver, non Billie se prenait toujours tout en plein dans la gueule. Elle avait un taux d'anticipation égale à zéro... Contrairement à son taux d'alcool qui lui avait frôler des sommets peu recommandable... D'ailleurs c'était dit après ce soir elle arrêterait de boire. Et non, elle ne pensait pas la même chose tous les matins, avant de remettre ça presque tous les soirs. Quoique non, elle commençait à s'assagir et à ne faire ça que tous les deux ou trois soirs... Preuves de maturité ou alors de manque de force pour sortir tous les soirs... D'ailleurs ce soir elle ne sortirait pas. Ou alors ferait quelque chose de tranquille... Mais il fallait dire qu'une soirée seule à regarder le plafond de sa chambre pouvait être plutôt attrayante. Elle se frappa le front et ferma les yeux, elle se désespérait elle même. Les quelques heures ou elle paraissait vraiment vivante était celle ou de nuit elle jouait à celle qu'elle aurait été dans un autre monde ou la vie n'était pas aussi vache... D'ailleurs récemment elle s'était appelé Lily, Maxie, Julie, Sandy... Et elle en oubliait surement beaucoup. Le soir elle avait l'impression de voler, de vivre, de sourire pour de vrai pendant quelques heures, aux bras de parfait inconnu. Elle prenait un plaisir malsain à les chauffés, à leur promettre la lune, et à leur compter mont et merveille avant de les laisser macérer dans leur jus.

Soudainement elle reçu un texto, et si l'envie de jeter son portable contre le mur pour avoir eu l'affront de sonner, l'interrompant dans ces réflexions funeste elle l'attrapa néanmoins et lu le texto rendez vous à la plage, 20h, j'ai quelque chose pour toi... Intéressant... Si ce n'est que Billie n'avait strictement aucune idée de la personne qui lui envoyait se texto. Potentiel erreur, ou alors elle avait donner un jour son numéro et elle ne s'en rappelait pas... Ce qui finalement ne serait pas si surprenant. Elle n'avait pas grand chose à faire... Elle avait déjà fait dans le mafieux meurtrier, elle ne devait pas pouvoir tomber sur pire, non ? C'était amusant de voir à quel point elle pouvait être blasé, et à coté de ses pompes. Tout était bon pour s'oublier quelques heures, et se sentir vivre... Elle répondit rapidement Disons plutôt 21h... Je ne sors pas quand il fait jour... Oui Billie cultivait un certain mystère et était en vérité Dracula... Ou alors sortir en plein jour lui donnait l'impression d'être Billie Salinger la fille raté qui a tout perdu en moins d'un an... Bien moins drôle et reluisant, d'ou le mystère qu'elle préfère cultiver... Maintenant est-ce qu'elle essayait de se souvenir à qui elle avait bien pu donner son numéro, ou elle pariait sur le faite que ça soit un canon, drôle, et intéressant... Non parce qu'en soit il n'y a pas d'autre raison valable pour qu'elle est pu lui donner son numéro... En même temps si ça se trouve elle était dans sa soirée Birdie, et dans ce cas là tout était possible.. Fille, travestie... Billie fit une grimace et se leva en courant pour aller vomir. Ces temps si elle vomissait régulièrement... Mais comment dire... Avec l'alcool qu'elle buvait et les gueules de bois qu'elle se tapait c'était presque trop prévisible... Elle regarda sa montre... Bon elle avait cinq heures pour être sobre, la tête dans son assiette, canon et... Jodie ... Agent de la Nasa en partance pour la lune... Peut être un peu trop gros vu son gabarit... Agent du FBI ça ferait tout aussi bien son petit effet...

On ne racontera pas tout ce que Billie avait du faire pour être présentable cinq heures plus tard, ces choses là sont classés confidentiel. La plage était le meilleur endroit pour un rendez vous, et puis avec le sable les choses promettaient de ne pas trop monter en chaleur normalement... Enfin à mon avis tout dépend à quel point on la fait boire, parce que dans son souvenir Jodie pouvait être plutôt lubrique avec plusieurs verre dans le nez... Lorsqu'elle arriva sur un bout de la plage c'était presque désert... Presque désert... Parce qu'en début de printemps il commence toujours à y avoir du monde sur la plage... D'ailleurs Jodie était presque d'humeur à faire un bain de minuit... D'ici quelques heures et quelques verres... Prions pour que ça ne soit pas un mec qui ne bois pas, sinon... En même temps peu de chance normalement... Donc Jodie était... « Billie ! » Ah merde elle lui avait dit son vrai nom... Elle se retourna un immense sourire aux lèvres et... Tomba sur un véritable adonis... Merde quand elle donnait son numéro elle ne faisait certainement pas les choses à moitié. Bon si elle devait mettre le rôle de Jodie si savamment préparé à la poubelle, elle pouvait se faire un high five imaginaire pour avoir déjà fricoter avec un mec comme ça... « Salut ! Soyons clair je ne me souviens pas de toi... Je devais être vraiment faite le soir ou je t'ai rencontré, suffisamment pour te donner mon numéro de portable et mon vrai nom... Pour dire... Mais puisqu'on est là... Si tu as de quoi boire je suis prête à toutes les propositions... » Elle lui servit son plus beau sourire et un regard malicieux plein de promesse... Généralement elle savait y faire, et elle était surtout prête à beaucoup de chose pour se sortir de la tête ses flashs back incessant et douloureux. Autant être cash, puisque lorsqu'on regardait ou jouer celle qui se souvenait de tout l'avait mener... « Et tu pourrais même m'aider à réactiver ma mémoire ... Je sens comme un vide en moi d'avoir oublier notre rencontre... Toi seul peu le combler...» Elle était prête à exploser de rire devant la débilité de ses paroles... Si si je vous jure dans les films se genre de phrase sortie par des bombasses font tout leur petit effet sur les hommes... Mais peut être qu'il faut avoir bu pour ça... Ou alors avoir un tel besoin de ce changer les idées qu'on dirait n'importe quoi pour peu que ça mette l'ambiance...
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Ask me what you want as long that i can be anyone i want ☎ MASON   Sam 7 Avr - 22:34

Billie & Mason
« Ask me what you want as long that i can be anyone i want »


Mason détestait ce genre de journée. Pourquoi ? Tout simplement parce qu'il avait reçu des patients plus chiants les uns que les autres. D'accord, ils avaient mal au dos, aux jambes, ou autre part mais se plaindre ainsi. Ca non il n'avait jamais vu ça. On aurait dit qu'on lui avait mis les patients les plus chiants ce jour-ci. En plus, c'était pas qu'il était crevé mais c'était tout comme. Il avait enchaîné ses patients de huit heures quart à dix-huit heures trente sans pause car les sans rendez-vous étaient venus l'après-midi en masse. Il se disait que ça lui ramenait plus d'argent mais sincèrement, c'était lui qui allait bientôt avoir besoin d'un kinésithérapeute à force de se courber le dos. Bien qu'il faisait les exercices qu'il conseillait à ses patients lorsqu'ils avaient mal au dos, afin de le détendre, il avait l'impression que ses propres conseils ne marchaient pas pour lui. Mais ça, il paraissait que c'était normal, tous les gens qui donnaient des conseils ne les suivaient pas.

Ce fût sur le coup de dix-neuf heures qu'il avait enfin terminé sa journée. Il allait enfin pouvoir souffler après cette journée. Et, contrairement à la plupart des personnes qui resteraient allongées sur leur lit en train de zapper à la télévision toute la soirée, Mason avait envie de bouger. Comme quasiment tous les soirs de la semaine. Puis, il se rappela de quelque chose. Il avait rencontré une très jolie demoiselle, certainement plus jeune que lui d'environ cinq ans, un soir lorsqu'il était au bar. Son envie de tester Lexie sur ce qu'elle pouvait ressentir pour lui se faisait de plus en plus forte. Il voulait voir sa réaction en le voyant accompagné d'une autre jeune femme qu'elle. Ces deux-là étaient un peu comme chien et chat enfaite. Ils s'adoraient mais se détestaient aussi. Et puis, Mason en avait marre de parler avec elle uniquement que lorsque l'un d'eux était trop bourré pour se rappeler des choses qui avaient été dites. Et à chaque fois, il avait l'anxiété qu'elle le nie s'ils se voyaient. Ca s'était passé une fois ainsi alors, pourquoi pas une seconde fois? Mais revenons à cette jeune femme que Mason avait rencontrée. Il se souvenait de son prénom: Billie. Ca, il en était sûre parce qu'elle avait été bien bourrée et elle lui avait dit. De même pour son numéro de téléphone. Mason n'était pas du genre à aller chercher les filles, du moins à reprendre contact avec elles mais là, c'était pour autre chose. Il n'hésita pas deux fois et lui envoya un message pour lui donner rendez-vous à la plage pour vingt heures. Quelques minutes plus tard, il reçut la réponse comme quoi, ça ne lui convenait pas, mais qu'elle pouvait venir pour vingt-et-une heures. Qu'est-ce que ça changerait pour lui ? Rien du tout.

Vous pouvez être sûrs qu'à vingt-et-une heures pile, Mason était sur la plage. Il était même accompagné d'une bouteille de genièvre, un alcool à plus de quarante degré. Les verres ? Ca servait à rien, elle avait pas la gale et lui non plus. La bouteille suffira donc. En la voyant, il cria son prénom. Plus il se rapprochait, plus elle parut étonnée. Ses excuses lui firent sourire. A vrai dire, il était un peu vexé dans son égo de mâle qu'elle ne se souvienne pas de lui mais il n'allait pas en faire tout un plat. Les paroles de Billie concernant sa mémoire le firent sourire aussi. Il haussa légèrement les épaules puis brandit la bouteille.

- "Pour ça, il faudrait d'abord qu'on boive un peu. J'espère que tu tiens l'alcool."

C'était un peu débile de dire ça puisqu'il savait très bien que lui et l'alcool, ça faisait deux. Mais bon, il n'allait pas se défiler, oh ça que non. Sa fierté était en jeu. Il finit par s'assoir sur le sable, suivi de la jeune femme. Il retira le bouchon de la bouteille et offrit la première gorgée à Billie.

- "A vrai dire, j'suis pas juste ici pour boire un verre avec toi, Billie... J'aimerais te demander un service"

fiche par century sex.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Ask me what you want as long that i can be anyone i want ☎ MASON   Dim 8 Avr - 8:34


Blame it on the alcohol « She spilled some drank on me And now I'm knowing she's tipsy She put her body on me And she keep staring me right in my eyes No telling what I'm gonna do Baby I would rather show you What you been missing in your life when I get inside.
»

Mason&Billie

Billie ne savait pas vraiment ce qui clochait chez elle. Enfin plus ou moins si, elle pouvait faire une liste plus longue et plus volumineuse que son appartement, mais était-ce une raison d'agir de la sorte ? Ces temps si elle se sentait capable de battre tous les records et de défier Birdie à son propre jeu. Le pire c'est qu'elle n'avait jamais été comme ça. Elle n'était jamais sortie des sentiers battues, avaient toujours été celle qui ferait des flammes avec son intelligence, mais qu'on ne considérerait jamais comme une fêtarde accompli. Il n'y avait aucune chance qu'on la prenne pour une mangeuse d'homme, pour une marie couche toi là. Bien sûr elle n'en était pas là... Mais à coté de la jeune fille farouche follement amoureuse de son mec depuis ses quatorze ans, incapable d'être exciter par un autre homme, elle faisait un peu tâche. Finalement elle n'avait jamais pris que les deux extrêmes ne pensant pas une seule seconde au dégâts que ça pourrait faire sur son cerveau, et sur elle même. Et de toute façon elle n'était plus vraiment à un dégâts près maintenant, et quitte à finir dans une tombe, autant finir totalement et ne rien manqué de la vie. On dit que c'est lorsqu'on a perdu tout espoir que l'on peut enfin commencer à se relever, et que l'on est enfin libre. Pour la liberté certes. Elle pouvait envoyer chier n'importe qui en balançant quelques petites phrases sanglantes sur son passé, et tout le monde la laisserait tranquille, la laissant en deuil. Pour l'idée de se relever, ce n'était pas encore tout à fait ça. Si elle était belle et bien debout, en réalité c'était comme si elle rampait toute la journée. Le petit matin lorsqu'elle rentrait, elle était épuisé, éreinté, et vidé de tout souffle de vie. Lorsqu'elle se refroidissait elle retrouvait son éternelle envie de pleurer toutes les larmes de son corps. Elle préférait la compagnie des inconnus à ces amis, qui savaient déjà tout et qui la prenait en pitié... Finalement elle devait surtout leur faire peur, il devait surtout vouloir l'aider, mais pour le moment elle n'avait pas besoin d'aide, ou n'était tout simplement pas prête à le recevoir. Pourquoi elle devrait recevoir d'aide pour aller mieux, alors que par sa faute l'homme de sa vie était dans une tombe?

Elle chassa violemment cette idée de sa tête. Ce soir qu'elle soit Billie, Jodie, Sandy ou peut importe, elle n'avait pas de fiancé décédé, elle n'avait rien qui clochait dans sa vie, si ce n'est un appétit pour l'amusement parfaitement démesuré... Oui c'était ça, elle avait un appétit pour l'amusement démesuré... Elle n'était pas en phase d'autodestruction, elle avait seulement toujours été une garce alcoolique sur les bords. Elle était finalement juste une sorte de star du rock qui chutait mal... Mise à part qu'elle jouait du jazz... Une chose était sûr, si à y regarder par le comportement on voyait dix mille fois plus Birdie que Billie qui était simplement méconnaissable, c'était pourtant bien Billie qui tenait les rennes du cerveau. Comment était-elle toujours capable de réfléchir autant, à tout, à n'importe quoi, en aussi peu de temps, alors qu'elle a une bouteille d'alcool, et un dieu grec sous les yeux ? Sérieusement, ce n'est pas humain de réfléchir dans ces moments là... Elle secoua légèrement la tête avant de se concentrer sur le visage du jeune homme, on ne sait jamais pour se rappeler de son nom par exemple... Ou de ce qu'elle avait fait avec lui .. Quoiqu'elle n'avait forcément pas couché avec lui... Il la regarderait autrement si c'était le cas, et puis il n'aurait surement pas son numéro, ou alors c'était un dieu du matelas et tristement Billie ne s'attendait pas à s'amuser avec n'importe qui sur ce plan là. Officiellement tu fais comment lorsque la seule personne capable de te faire monter au rideau ne pourrait plus jamais le faire ? Elle voulu se taper la tête contre un mur de ramener cette pensée dans sa tête, mais garda un sourire charmeur et mystérieux."Pour ça, il faudrait d'abord qu'on boive un peu. J'espère que tu tiens l'alcool." A ce moment là elle fut secouer d'un rire nerveux... Si elle tenait l'alcool ? En ce moment c'était seulement sa deuxième nature de boire, d'ailleurs elle le buvait presque comme de l'eau pour dire jusqu'où s'étendait le problème. Elle attrapa la bouteille que le monsieur dont elle ne savait toujours pas le nom lui tendait et bu une large gorgée pour faire taire toutes les petites voie de sa tête, et faire disparaître l'image de Reaver - désolé chéri, mais tu n'as rien à faire là ce soir... « Je pense qu'on va plutôt voir si tu es capable de me suivre...» et ce n'était en aucun cas de la prétention. De toute façon quel prétention il pouvait y avoir à avoir une descente d'alcool digne des buveuses d'absinthe de l'époque ? "A vrai dire, j'suis pas juste ici pour boire un verre avec toi, Billie... J'aimerais te demander un service" Wah il démarrait fort lui. Elle ne se souvenait même pas de lui, et il ne lui avait toujours pas rafraichit la mémoire avec son prénom... Il était peut être prématuré de parler de service, parce que pourquoi lui rendrait-elle un service ? Après tout normalement elle n'avait pas de dette envers lui, et elle ne le connaissait pas suffisamment pour vouloir être sympa avec lui et lui filer un coup de main sans poser de question... « Je m'en serais douté... Vu qu'on a pas de verre... » Elle fit un grand sourire en papillonnant des yeux. « Plus sérieusement évite d'employer le mot service, alors que je me rappelle pas de ton nom... Surtout que je ne sais même pas si pendant notre première rencontre je t'ai donné l'impression d'être serviable... En revanche si tu me dis que tu as une proposition intéressante à me faire, je suis toute ouïe et déjà prédisposé à accepter... Dans les limites de la décence commune...» Il était clair qu'elle avait réussit son pari d'être en forme et sobre dans cinq heures... Quoiqu'il lui arrivait de beaucoup parler une fois qu'elle avait bu... Elle tendit la bouteille à l'homme avant de finir par ajouter... « Et réfléchis à la teneur de ta proposition, plus elle peut être étrange plus tu ferais mieux de me faire boire avant de la dire... » Ca allait de soit, Billie était prête à tout pour se changer les idées, mais tout de même, il fallait qu'elle est un minimum un coup dans le nez avant d'accepter n'importe quoi...
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Ask me what you want as long that i can be anyone i want ☎ MASON   Jeu 12 Avr - 17:49

Billie & Mason
« Ask me what you want as long that i can be anyone i want »


Bon, d'accord, Mason avait peut-être manqué d'un peu de tacte mais la seule personne avec qui il tournait autour du pot, c'était Lexie et vous n'avez même pas à vous demander pourquoi c'était le cas. Il y avait une certaine ambiguité entre ces deux jeunes gens mais aucun des deux allait mettre son égo de côté pour parler de cette relation un peu particulière. Mason n'allait pas aller lui demander cash pourquoi elle ne se décidait pas à parler de cette ambiguité, non, il en était bien trop fier. Mais il savait que l'alcool allait les aider à être moins esclaves de leur passé. Avec les autres personnes, Mason ne se gênait pas pour aller droit au but. C'était pas son genre à ne pas dire ce qu'il pensait et il avait toujours manqué de tacte. Enfin, il n'était pas prêt de changer malgré qu'il savait qu'il viendra un jour où il devra grandir une bonne fois pour toute. Mais c'était pas dans ses projets. D'ailleurs, avec le service qu'il allait demander à Billie, ça allait bien prouver qu'il n'était pas un adulte responsable. Il pouvait très bien s'occuper de lui mais demander de s'occuper de quelqu'un d'autre, vous pouvez totalement oublier ça. Enfin, il s'occupait bien de ses patients mais c'était ses patients, pas quelqu'un de proche de lui.

Par contre, s'il y avait bien une chose dont Mason n'était presque pas étonné, c'était que Billie ne se souvienne pas de lui. Le soir où ils s'étaient rencontrés, la jeune femme était sacrément éméchée et devait avoir bu pas mal de verres d'alcool. Enfin, il n'allait pas lui jeter la pierre, ça lui arrivait aussi de ne pas se souvenir avec qui il avait passé la soirée. Mais depuis quelques semaines, c'était rare qu'il s'envoie en l'air tous les jours. Ca lui arrivait entre trois ou quatre fois par semaine mais bon, il n'allait pas aller dans les détails hein ^^ Alors, il n'allait pas en vouloir à Billie parce qu'elle ne l'avait pas reconnue. Alors, avant tout, il allait se présenter comme il le faut

- "Pardon, j'ai manqué de tacte. Je m'appelle Mason, on s'est rencontré lors d'une soirée mais tu as sûrement un peu abuser de l'alcool. C'est pas grave, ça arrive"

Il esquissa un léger sourire charmeur. Désolé, il ne pouvait pas faire autrement, c'était inné chez lui, il n'avait pas besoin de faire d'efforts pour ça. Quant à sa proposition, il n'allait certainement pas tarder à lui demander ce petit service. De plus, il n'allait pas obliger la jeune femme à faire quelque chose avec lui, juste faire croire à Lexie que c'était le cas. Doucement, il but une gorgée de la bouteille d'alcool et reposa son regard sur Billie.

- "J'ai cru entendre que tu ne supportais pas Lexie Davenport. Entre elle et moi c'est... Comment dire ? Très ambigu et j'aimerais la rendre jalouse vu qu'elle a aussi ce projet envers moi. Je t'ai contactée parce que je sais que vous ne vous supportez pas et j'aurais pas du mal à jouer la comédie avec toi parce que tu es très séduisante pour quelqu'un d'aussi jeune."

D'accord, Billie avait vingt-deux ans mais pour Mason, c'était jeune. Il était toujours sorti avec des filles de son âge ou même plus vieilles mais malgré ses vingt-quatre ans, il adorait Lexie. Et puis, fallait avouer que ça ne serait pas difficile de faire semblant avec Billie puisqu'elle était vraiment jolie. Par contre, il n'avait aucune idée de ce qu'il pourrait lui donner en échange :p

fiche par century sex.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Ask me what you want as long that i can be anyone i want ☎ MASON   Sam 14 Avr - 18:33


Blame it on the alcohol « She spilled some drank on me And now I'm knowing she's tipsy She put her body on me And she keep staring me right in my eyes No telling what I'm gonna do Baby I would rather show you What you been missing in your life when I get inside.
»

Mason&Billie

Billie était le genre de personne à pouvoir mettre sa conscience sur off, et à pouvoir agir comme une véritable garce. Cette capacité l'amusait au plus haut point. Au moins elle jouait au jeu qu'elle voulait. Elle gambadait comme une jeune étudiante sûr d'elle. Jouait se sa langue bien acérée, faisait tournée les têtes, et évitait toute confrontation vraiment importante. Bien sûr elle n'avait pas toujours été comme ça. Mais on s'en fiche pas mal non. D'ailleurs quand on y pense à une époque elle était tellement différente. Elle était la petite personne parfaite, qui pourrait presque se choquer pour une allusion sexuelle en public. En tout cas lorsqu'elle trainait avec des prudes. Elle savait adapter son image, et préférait garder une image d'elle bien sous tout rapport face au monde. Dans les faits ça avait toujours été différent. Mais voyez vous, peu de gens s'intéresse au fait. L'apparence suffit à beaucoup. C'était là qu'avait commencer la relation orageuse de Lexie et Billie, qui après s'être rencontrer au lycée, avait suivit la même voix à l'université, alors que Birdie la grande copine de Lexie repartait s'amuser à la Nouvelle Orléans. Lexie n'a jamais bien pris le départ de sa pote d'amusement, et ne supportait pas Billie, la pale copie de la jumelle qu'elle trouvait si fraiche, si drôle et si rafraichissante. Celle qui ne réfléchissait pas pour deux sous avant de s'aventurer dans des terrains dangereux qui l'amuserait beaucoup. Bien sûr Billie savait se rendre odieuse avec Lexie, et avait par plusieurs fois jouer le rôle de Birdie pour lui mettre des bâtons dans les roues et faire tourner en bourrique la jolie blonde. C'était physique elle ne se supportait pas. Lexie détestait le coté parfait de Billie, et Billie détestait simplement la manière dont Lexie regardait Birdie, et comment elle jugeait Billie bien inférieur à sa jumelle. Honnêtement si elle avait été un mec il y a longtemps qu'elle aurait fait explosé toutes les dents de Lexie voir plus encore. Mais heureusement pour les deux filles, elle n'était que des femmes, et préférait jouer de coup bas en coup bas, de se toiser du regard, et de s'insulter avec une grâce certaine. Parce que si Lexie aurait pu apprécier le changement radicale de personnalité de Billie, il n'en était rien, et elle considérait toujours Billie comme une pale copie de sa soeur décédé. Mais qu'en savait-elle après tout. Birdie était partie de la vie de Lexie il y a quatre ans et elle n'avait pas vraiment pleurer...

Elle se trouvait donc pied nue dans le sable fin qui rendit célèbre Alerte à Malibu... A moins que ça ne soit les gros nibard... A plus ou moins sautiller sur place, un immense sourire sur les lèvres, les cheveux dans le vent qui n'en faisait qu'à leur tête, et un maquillage plus que parfait. Dire qu'elle était au delà du sexy n'était pas une hyperbole. Elle savait jouer avec ces atouts, et avait ce genre de regard pétillant qu'on ne peut pas lâcher. Un rire qui nous donne envie d'être le plus grand humoriste de l'univers, et un sourire à tomber par terre. En plus sa malice et son coté femme enfant séductrice lui conférait un sorte de pouvoir qu'elle appréciait. Et l'alcool déliant tous les esprits et toutes les langues elle était libre comme l'air... "Pardon, j'ai manqué de tacte. Je m'appelle Mason, on s'est rencontré lors d'une soirée mais tu as sûrement un peu abuser de l'alcool. C'est pas grave, ça arrive" Billie eut envie d'éclater de rire. Il était adorable. Vraiment c'était ce qu'elle trouvait. Comme si on avait besoin d'avoir un quelconque tact avec elle. Elle avait seulement eu envie de le titiller, de voir comment il réagissait. Quoiqu'il aurait dit elle aurait forcément trouver quelque chose à redire... C'était le plus splendide défaut de la garce. Mason, Mason, Mason... Ca ne lui disait pas grand chose, et honnêtement elle avait la flemme de fouiller sa mémoire pour retrouver la première fois ou ils s'étaient rencontrer. Parce que malheureusement pour elle, fouiller sa mémoire amenait aussi des souvenirs houleux et douloureux, et elle ne voulait pas les voir. Elle en profitait pour boire une nouvelle gorgé . « Une soirée ou j'ai trop abuser de l'alcool ? Ce n'est vraiment pas mon genre ça...» Elle se mit à rire. Pour deviner cette partie là de leur rencontre elle n'avait pas eu besoin de lui. C'était même plutôt évident pour deux raisons. La première était que depuis un certain temps elle ne sortait plus que de nuit.. Pour boire généralement. La deuxième était que pour souffrir d'amnésie au point de ne pas se rappeler de l'existence du jeune homme, elle ne connaissait qu'une seule chose capable de tel prouesse. L'abus d'alcool. Quand au faite que ça soit grave ou pas, elle s'en fichait pas mal, voir même complètement. Limite si c'était grave il y avait plus de chance qu'elle le fasse...


"J'ai cru entendre que tu ne supportais pas Lexie Davenport. Entre elle et moi c'est... Comment dire ? Très ambigu et j'aimerais la rendre jalouse vu qu'elle a aussi ce projet envers moi. Je t'ai contactée parce que je sais que vous ne vous supportez pas et j'aurais pas du mal à jouer la comédie avec toi parce que tu es très séduisante pour quelqu'un d'aussi jeune." Là elle eut envie de s'étouffer avec la bouteille d'alcool. Heureusement qu'elle lui avait dit de mettre en forme ses propos et de la faire boire suivant le coté étrange de la chose. Et il fallait avouer que dans la version je te demande de coucher avec moi... On lui avait jamais fait de proposition aussi original, et il fallait tout de même l'avouer aussi maladroite. Alors si elle ne supportait pas Lexie et qu'elle trouve cette occasion rêver pour foutre le bordel dans sa vie, et que Mason était clairement son type.. .en même temps elle ne voyait pas quelqu'un refuser quoique ce soit au jeune homme... Sauf Lexie peut être... D'ailleurs elle lui souhaitait bien du courage avec elle... Elle fit un grand sourire avant de répondre. « Rassure moi sur un truc... Tu ne l'as jamais dragué de la sorte ? Parce que sinon tu peux oublier ton histoire de la rendre jalouse elle ne te reparlera plus jamais.. Aussi doué au lit sois-tu... Non parce que tu as eu le génie de m'insulter et de me complimenter dans la même phrase... J'ai trouvé ça... Charmant... Mais surtout étonnant...» Car dans sa bouche le mot jeune faisait office d'insulte violente, et de tare visiblement pas réparable. Elle avait 23 ans et ne considérait pas ça comme jeune. Et ce n'est pas parce que le jeune homme était plus vieille que lui, que ça changeait grand chose... D'ailleurs comment savait-il son âge, le faite qu'elle déteste Lexie... Billie avait toujours le chic pour dire des paroles pouvant être très dur avec le sourire le plus magnifique. Elle tendit la bouteille à Mason avant de continuer. « Ensuite comment tu sais tout ça de moi, et qu'est ce que tu sais d'autre ? Que je vérifie sur quoi je peux mentir ou non...» Elle lâcha un rapide je plaisante par la suite, alors que non elle ne mentait pas du tout. Elle mentirait sur tout ce qui lui ferait plaisir, du moment qu'il n'était pas au courant de la vérité. C'était tellement plus amusant de mentir. «Puis pourquoi devrais-je accepter ? Qu'est ce que j'y gagne à part faire chiez Lexie... Ce qui en soit serait probablement suffisent je te l'accorde. En plus je vérifier quelque chose... Tu veux coucher avec moi pour la rendre jalouse ? Pourquoi ne pas simplement lui dire que tu l'as fait ? Parce qu'après tout à moins de coucher ensemble sous son nez, ou de faire une video tape - et là je suis contre, elle ne nous verra pas, et n'aura pas grand moyen de vérifier... Et puis que je suis trop jeune pour coucher avec quelqu'un comme toi... Tu n'auras pas jouer la comédie... » Oui bah il fallait avouer que tout compte fait c'était vexant cette histoire de comédie. Même si c'était pour dire qu'il n'aurait pas de mal à la jouer. Coucher avec quelqu'un était vraiment jouer la comédie ? Enfin on pouvait jouer la comédie sur tous les préliminaires, mais l'acte en lui même n'était jamais une comédie. Et résultait généralement d'une excitation poussé à son comble, d'un besoin viscéral à remplir de la manière la plus bestiale qui soit... Et ce genre de truc détestait être planifier. Enfin sa coupait tout envie à Billie en tout cas. Déjà que la jeune femme avait besoin qu'on lui éteigne le cerveau à coup de plaisir pour pouvoir faire quoique ce soit... Alors là on en était tout de même plutôt loin. Même si Mason était terriblement sexy, et qu'elle en aurait volontiers fait son quatre heure... « Dernière chose. Je suis une chieuse... Et cela au moins autant que Lexie... Et encore quand il s'agit de coucher avec elle, c'est plutôt chose facile... J'ai la prétention d'être plus exigeante.. .Quoique l'alcool fait largement descendre mes exigence je l'admet... Je me suis dit que tu avais besoin d'être prévenu...» Qu'il sache à quoi s'attendre le gars. Parce que sinon il allait rentrer en pleurant. Quoique ce n'est pas son genre...
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Ask me what you want as long that i can be anyone i want ☎ MASON   

Revenir en haut Aller en bas
 

Ask me what you want as long that i can be anyone i want ☎ MASON

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Croisé pékinois poil long 5/6 ans orphelin Béthune (62)
» Sujet a long terme: ork sauvage.
» Un combat long....très long !!
» La vie n'est qu'un long fleuve tranquille (ou pas)
» Quand la vie est un long fleuve tranquille.... (Libre)
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
♫ Modern Family :: DANS LE GRENIER :: Archives rps-