AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Allons enfant de la bêtise, le jour de gloire est arrivé !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité
Invité

MessageSujet: Allons enfant de la bêtise, le jour de gloire est arrivé !   Ven 20 Avr - 2:25



Ce week-end, je dors chez ma maîtresse, madame Donovan, ou plutôt Gina pour ceux qui la connaissent personnellement. C’est mon cas car ma maman la connait, elles sont super bonnes copines : ma maîtresse vient souvent à la maison ces derniers temps. Elle s’installe avec ma maman sur le canapé et parlent pendant des heures. J’ai l’impression qu’elles ne font attention à rien d’autre. Heureusement pour moi, je peux faire mes affaires tranquillement dans ma chambre ou même dans le salon à côté d’elles, les deux grandes femmes ne vont rien me dire. Il m’arrive de faire des colliers de perles, mais aussi de lire des petits livres adaptés pour les petits. J’aime lire, ça me dépend et je prends plaisir à lire. J’ai remarqué que beaucoup d’enfants n’aiment pas lire, d’ailleurs je me demande pourquoi. Ils ratent quelque chose d’extraordinaire ! Enfin ce n’est pas le plus important. Depuis plusieurs semaines, je ne suis plus autant avec mes parents, ils sortent sans moi. Je pense qu’ils essayent de se détendre sans moi, en amoureux. Mais parfois, je doute, c’était comme si, j’étais une personne en trop. Mais bon, ils m’aiment donc je ne crois que ça soit cela, je dois me tromper. Ce week-end encore, je ne suis pas avec eux. Au lieu d’être avec marraine ou tatie Lexie, maman m’a confié à ma maîtresse. Je me rappelle la moue que j’avais faite. Non pas que je n’aimais pas Gina mais le fait qu’elle soit ma maîtresse, je ne voulais pas que pendant les trois prochains jours, je fasse des leçons. Oh ça non ! Pour mon plus grand bonheur, pour l’instant, elle ne m’avait rien encore dit sur ça. De toute façon, depuis vendredi soir, j’avais fait mes devoirs. En fin de semaine, je fais toujours toutes mes leçons le vendredi soir comme ça, je n’ai rien à faire samedi et dimanche. Et puis, on n’en a pas des tonnes non plus et c’est facile. Elle et moi, nous nous sommes préparées afin d’aller au zoo. J’aime cet endroit parce qu’on apprend plein de chose sur les animaux. C’est vrai, je suis un peu peureuse parfois mais il faut avouer que certaines choses font peur comme les films d’horreur ; et puis c’est ça le but de ce film. Quand j’entends maman en bas crier à cause d’un de ces films, j’en ai des frissons. Pour le moment, tout se passe bien avec Gina. Elle n’est pas trop collante, elle est aussi gentille en classe que chez elle, avec moi toute seule. Je me suis réveillée de bonne humeur, donc c’est en pleine forme que je vais au zoo en sa compagnie. Elle risque de me supporter en tant qu’enfant de huit ans hyperactive. Je ne le suis pas tout le temps, seulement lorsque j’en ai envie. En instant, je peux être agréable ou ne pas l’être. J’ai bien envie de l’embêter aujourd’hui, Gina. Je ne l’ai jamais vu énervé. Oh quoi que avec Henry, le garçon qui est dans ma classe, il est insupportable. C’est le cancre de la classe. Enfin, je crois que c’est ce mot qu’on utilise pour désigner ceux qui sont nuls et embêtent les maîtres. Nous sommes arrivées bien vite je trouve. Il n’y avait pas trop d’embouteillage dehors. Pour une fois parce qu’en ces périodes de Pâques, il y a trop de monde. Madame Donovan –je l’appelle comme ça car je trouve que c’est plus respectueux pour une grande personne et puis sa maîtresse même si c’est une amie à ma maman- m’entraîne à l’intérieur du zoo. La visite, je l’ai faite plusieurs fois mais j’aime y aller. C’est toujours un plaisir de voir certaines bêtes. Je m’amuse à leur parler. D’autres enfants me prennent pour une folle. Pourtant, je suis normale. Demandez à mes parents, ils vous confirmeront. « Gina vient voir le tigre, c’est une bête féroce mais trop mignon !! Ils ressemblent aux chats mais en plus gros ! » je sautille sur place, tout excitée d’aller voir la bête majestueuse. Le tigre me fait peur et m’attire. Je n’ai qu’une envie, c’est de le caresser. On nous interdit l’accès, je me demande pourquoi. Enfin, je pose plus la question à ma maîtresse. « Gina pourquoi on ne peut pas le toucher, il l’air inoffensif. J’aimerais trop le caresser. Et pourquoi il est dans cette cage et non dans la savane comme on a vu en cours sur le livre que tu nous avais montré ?! » Je n’hésite pas à être curieuse. J’aime ça. Je trouve que s’instruire est une bonne chose. Bien sur, quand on est intéressé, sinon, ça ne sert à rien moi je dis. Heureusement que ce qu’on fait est plaisant, je crois bien que je m’ennuierais si c’était le cas contraire. On a de la chance, ceux de ma classe et moi parce que Gina est une super maîtresse, sévère et gentille à la fois. Elle n’est pas comme une vieille grincheuse toute ridée.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Allons enfant de la bêtise, le jour de gloire est arrivé !   Ven 20 Avr - 11:23


« Allons-y jeter quelques yeux »


Quand Gina n'était encore qu'une étudiante à la fac, elle avait eu comme une révélation : elle voulait devenir professeur des écoles. Mais quand elle avait dit ça à ses proches, ils lui avaient tous dit que ce n'était peut-être pas une super idée, en effet, Gina était une personne que l'on pourrait qualifier de 'pas patiente du tout' et qui dit enfants dit patience. Mais malgré ça, elle avait réussi ses études et passé le concours avec brio. Certes, elle n'était pas professeur depuis très longtemps, mais son boulot lui plaisait. Même si Gina avait un sacré caractère, elle adorait les gosses -enfin quand ils sont sages... Bref, une de ses élèves était la fille de sa meilleure amie Cassandra, la petite Lily ressemblait à une vraie poupée, petite blonde au teint de porcelaine avec de beaux yeux bleus, exactement comme Gina quand elle avait son âge. Espérons qu'au niveau du comportement, elle ne soit pas pareille...

Alors quand Cassandra avait demandé à Gina si elle pouvait garder la petite puce pour le week-end, elle avait un petit peu hésité, c'est que la blondinette avait un peu peur d'être seule avec la petite, peur de faire une connerie. Surtout qu'en plus Joshuà, ce traitre avait vite foutu le camp quand il avait pris qu'ils auraient une pensionnaire pour le week-end... Gina essayait d'être juste, comme lorsqu'elle enseignait, elle ne voulait pas être trop dure avec ses élèves, mais pas trop laxiste non plus. Il y a un temps pour s'amuser et un temps pour travailler. Pour le moment tout s'était bien passé, Lily était avec elle pour passer un bon week-end, donc Gina avait retiré son costume de Super-Prof' pour enfiler celui de Super-Pote. Alors pour cette journée elle avait eu l'idée de l'emmener au zoo, les gosses adorent ce genre d'endroit et Gina aussi d'ailleurs, ça la fascinait de voir les animaux, bien que d'un côté ça lui faisait de la peine de les voir enfermés, surtout quand on voit dans quel état sont certains.

Tout se passait bien pour le moment, Lily était très agréable et Gina passait un bon début de journée. La petite puce entraina alors Gina vers l'enclos des tigres et la blondinette esquissait un petit sourire, amusée de voir la loupiote aussi excitée. Son sourire s'agrandit quand elle lui posa une question. Elle s'accroupit pour se mettre à sa hauteur. « Et bien tu sais, les tigres sont des animaux sauvages, et puis ils ressentent quand on a peur tu vois. Donc s'ils étaient en liberté ce serait extrêmement dangereux. Tu le trouves inoffensif ? Regarde donc ses dents et ses griffes... Crois-moi avec ça en deux secondes il te mettrait en pièces... » Pas sûr que ça soit le truc à dire à une petite fille de sept ans... Gina haussa alors les épaules en se redressant, essayant de se rattraper. « Mais sinon c'est très mignon. Et pourquoi ne vivent-ils pas dans la savane ? Et bien, les tigres que tu vois là n'ont jamais vécu dans la nature, ils ont toujours vécu dans un zoo, en captivité comme on dit. Et si on les mettait en liberté du jour au lendemain, ils ne sauraient pas comment chasser et risqueraient probablement de mourir, sûrement tués par des chasseurs puisqu'ils ne craignent pas l'homme. C'est ça le problème avec les zoos. »

Super ambiance ! Bon, avant d'avoir envie de se jeter avec le tigre pour qu'il la bouffe, Gina entraîna la petite Lily vers l'enclos des singes, bien sûr comme d'habitude il y en avait au moins cinq ou six en plein ébat et Gina priait intérieurement pour que Lily ne lui pose pas de question. C'était bien beau d'être curieuse, d'ailleurs la petite cocotte rappelait beaucoup à Gina une personne qu'elle connaissait très bien, elle-même. Ne lui laissant le temps de poser une question, Gina se lança dans des petites explications. « Tu sais les singes sont les animaux qui se rapprochent le plus de l'Homme, dans leurs comportements. Regarde la maman qui tient son bébé là-bas, tu ne trouves pas qu'on dirait un bébé humain ? Avec des poils en plus bien sûr... Plein de gens n'aiment pas les singes, moi je les trouve vraiment marrants et très intéressants, pas toi ? » Au même moment, un petit singe s'approcha un peu plus d'elles avant de lancer ses excréments vers elles, tombant sur les chaussures de Gina. « Oh le fils de ... singe ! Mes chaussures toutes neuves ! » Elle prit la bouteille d'eau que Lily tenait dans ses mains et en voyant son regard, elle lança. « Oh on peut tenir trois jours sans boire, tu vas pas mourir ! Je dois nettoyer mes pompes. »
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Allons enfant de la bêtise, le jour de gloire est arrivé !   Dim 22 Avr - 22:46



Aujourd’hui, Gina et moi avions prévu d’aller au zoo. Un endroit que j’aime particulièrement. Je devais passer le week-end chez elle parce que mes parents avaient décidé de faire quelque chose en amoureux. C’avait été la seule réponse de leur part. Moi non, je ne cherchais pas à en savoir plus. J’avais pris tout ce qu’il me fallait, ma peluche Looping, un puzzle et ma petite voiture télécommander. D’ailleurs, hier soir, en arrivant chez elle, je l’avais embêté avec mon petit bolide. J’adore ce jouer avec, c’est amusant je trouve. Looping, quand à lui, je le mettais par-dessus parce qu’il était trop gros et je l’avais attaché. Ainsi, j’avais pu le balader un peu partout. Je crois que je recommencerai se soir. Je suis sure que Gina va s’énerver. Mais bon, c’est amusant donc j’en profite. Elle et moi sommes arrivées bien vite. Il n’y avait pas d’embouteillages. Bizarre. Une autre chose étrange que j’ai remarqué, c’est que le mari de ma maîtresse n’est pas là alors que d’habitude, il est tout le temps avec elle quand ils viennent voir mes parents à la maison. Peut être qu’il voulait nous laisser entre filles. Il aurait pu très bien rester avec nous, je me serai amusée à l’embêter lui aussi. Comme papa dit, plus on est de fou, plus on rit. C’est vrai en plus. Je trouve qu’on rigole plus, je le constate avec mes camarades de classes. Si on est seul, on s’ennuie. Pour ma part, je peux rester seule, ça ne me pose pas de problème. Je parle avec tout le monde mais parfois, j’ai besoin d’être dans mon coin et je vois que certaines personnes ne comprennent pas ça parce qu’ils croient que j’ai un problème alors que non. On est maintenant à l’intérieur du zoo. Je vais directement vers le tigre sans plus attendre et demande à Gina pourquoi, il est enfermé. Ils ont l’air malheureux les pauvres animaux. Ca me fait de la peine de les voir en cage. Ma maîtresse me répond que si on les lâche dans la nature, ils ne sauront pas se nourrir, car depuis qu’ils sont ici, ils sont nourris, logés par les hommes. Quels fainéants ces animaux ! Ils sont pires que maman lorsqu’elle demande à papa de faire la vaisselle alors qu’elle s’apprêtait à la faire. Moi, je suis indépendante. Enfin, presque. Comme je suis petite en âge et en taille, je ne peux pas tout faire. Par exemple, quand mes parents oublient de mettre mon bol dans le placard du bas avec mes céréales, je suis obligée de les appeler pour qu’ils puissent l’attraper pour moi. C’est bon, ne rigolez pas. Ce n’est pas marrant. Apparemment, les tigres sont très dangereux. Pourtant ils paraissent mignons. Mais bon je préfère croire Gina. « De toute façon, s’il s’en prenne à moi, je les mets en poussière avec mon super avion. Il a des missiles » dis-je, convaincue que mon jouet pouvait tuer un bête de cette taille. Croire n’était pas interdit après tout. Elle m’entraîne d’ailleurs vers les singes et dit qu’il ressemble aux hommes. Je trouve que nous sommes plus beaux et plus civilisés parce que fouiller dans la tête d’un autre pour manger une micro bête, c’est dégoûtant. « Moi aussi je les trouve marrants et mignons. Ils ne sont pas civilisés comme nous. Je préfère les orangs-outans parmi les primates. J’avais vu un documentaire dessus. ». Soudain, un bébé singe lance ses crottes sur les chaussures de Gina. Elle dit des paroles, énervé. Puis, elle prend ma bouteille d’eau. Je la regarde, surprise qu’elle prenne ma bouteille. Elle me sort une excuse que je connais mais qui ne fonctionne pas avec moi. « Oui mais c’est de l’eau de source, il ne faut pas en gaspiller. Des enfants meurent de soif dans le monde entier. Ce n’est pas sympa de faire ça ! » déclarai-je sidérer du comportement de ma maîtresse et de la copine de ma maman. En classe, elle aurait dit à un élève s’il avait agit comme elle. Je pars sans l’attendre vers un autre animal. La girafe. Cette grande bête a un long cou. C’est impressionnant. Je n’attends même pas Gina. Elle me grondera mais peu importe, je n’ai pas apprécié son geste. Déjà que ce n’est pas facile, mais j’essaye de préserver la nature et d’être un minimum écolo à mon âge en faisant trier mes parents et en ne jetant pas des ordures par terre. Gina m’a rejointe. « Tu vas regretter ton geste Gina… » m’écriai-je d’un air menaçant. Cela m’arrive d’être rancunière. Elle va en voir de toutes les couleurs avec moi. J’en ferai mon affaire comme papa dit. J’y veillerai personnellement. Je continue la visite. Sans un mot, je regarde des enfants avec les parents.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Allons enfant de la bêtise, le jour de gloire est arrivé !   Lun 23 Avr - 21:12

La chose que Gina aimait le plus chez les enfants, c'était leur naïveté et leur innocence, quand vous discutez avec un enfant, tout semble merveilleux, il n'y a plus rien de noir ou de triste et c'était l'une des raisons qui avaient poussé Gina à devenir professeur. En passant ses journées en compagnie d'enfants, la blondinette était rarement déprimée ou triste, au contraire, elle rentrait tous les soirs avec le sourire. Et même si s'occuper d'un enfant la faisait un peu flipper, elle avait été assez enjouée de passer ce week-end en compagnie de Lily. Bien sûr, il était hors de question de passer deux jours enfermées à rien faire, non, elle ne voulait pas que la petite puce s'ennuie, donc c'est pour cette raison qu'elle avait décidé de l'emmener au zoo. La curiosité et la maturité dont Lily faisait preuve étaient vraiment étonnantes, Gina savait que la Davenport miniature était très intelligente et qu'elle avait une grande soif de connaissance, mais la manière dont elle s'exprimait la faisait toujours autant rire. Ainsi quand elle lui parla de son super avion, Gina secoua la tête d'un air amusé. « Ouf alors, je commençais à avoir un peu peur, donc je suis tranquille, je n'aurai pas à expliquer à tes parents comment tu t'es faite dévorer par des tigres affamés. Ah, ça m'enlève un sacré poids là ! »

Toujours en souriant, Gina entraînant la petite puce jusqu'à l'enclos des singes, pensant que comme la plupart des enfants, Lily serait intéressée par cette espèce. Et apparemment c'était le cas, mais encore une fois, Gina fut amusée par les paroles de la petite poupée blonde. « Oui, tu as raison, ils ne sont pas aussi civilisés que nous, mais tu sais, c'est le milieu dans lequel ils vivent qu'il les rend ainsi, nous, on est civilisés parce que dans notre société nous devons l'être, mais au début de l'espèce humaine, les hommes se comportaient comme les singes que tu vois là. D'ailleurs, même physiquement ils leur ressemblaient, tu te rappelles quand on a vu l'Homme préhistorique le mois dernier ? » Tout en continuant d'admirer les animaux qui s'agitaient devant leurs yeux, Gina continua de parler. « Les orangs-outans hein ? C'est bizarre que tu préfères cette race en particulier, moi je ne les trouve pas très beaux. Je préfère les ouistitis, tu sais, c'est ceux qui sont tout petits, je les trouve très mignons. »

Mignons, ouais, sauf quand ils vous balancent leur merde sur vos pompes toutes neuves ! Gina avait dû se faire violence pour ne pas être grossière, c'était ça l'inconvénient d'être en compagnie d'enfant, il faut toujours faire attention à ce que l'on dit. Et puis voilà que la petite Lily faisait une leçon de morale à Gina ! La blondinette baissa des yeux ahuris vers la fillette. « Oh la mini-crotte t'as fini là ? J'ai payé ces chaussures une petite fortune alors je vais quand même pas les laisser dans cet état, tu crois que c'est sympa de leur faire ça ? » Ouais, bon, difficile de croire que la femme qui vient de dire ça est celle-là même qui donne des cours à des enfants de 6 à 11 ans, mais bon, que pouvait-elle répondre ? Lily n'avait pas tort, mais elle n'allait quand même pas se laisser faire pas une mini-Davenport !

Une fois que ses chaussures retrouvèrent leur propreté, Gina se releva pour voir que Lily avait disparu, alors là ce fut la panique, elle se mit à tourner la tête de tous les côtés, à la recherche d'une petite fille de sept ans, mais autant dire que c'est comme chercher une aiguille dans une meule de foin ! Elle s'imaginait déjà en train d'annoncer aux parents qu'elle avait perdu leur fille adorée. Puis enfin, elle aperçut la petite tête blonde, elle se précipita vers elle et une fois à sa hauteur, elle s'accroupit pour la réprimander. « Ne refait plus jamais ça Lily ! Tu m'as bien comprise ? Tu sais que seulement quelques secondes suffisent à un détraqué pour t'embarquer ? T'imagines si ça t'arrivait hein ? Alors tu restes à côté de moi et tu t'éloignes sous aucun prétexte, sinon je te préviens on rentre tout de suite ! » Gina n'avait ni élevé la voix, ni levé la main sur Lily, déjà, elle n'irait pas frapper l'enfant de quelqu'un d'autre et puis ça ne servait à rien, il fallait juste qu'elle explique calmement à Lily pourquoi elle devait rester près d'elle.

Alors qu'elle s'apprêtait à lui parler des girafes, Gina fut coupée par des paroles quelque peu étonnantes, elle lança un regard ahuri vers Lily, elle était en train de la menacer là ?! Alors là, c'en était trop, Gina voulait bien être gentille mais il ne fallait pas abuser non plus, elle n'allait pas se laisser faire comme ça par une gosse de sept ans. Arborant un air qu'elle voulait menaçant, la blondinette rattrapa la fillette. « Écoute-moi bien toi, c'est pas parce que tu mesures 1 mètre 20 et que tu pèses 20 kilos toute mouillée que je vais te laisser me parler comme ça. J'ai été gosse avant toi, alors les petites morveuses dans ton genre j'en mange deux ou trois pour mon quatre heures, donc si tu tiens à ta vie ou à la vie de ton très cher Looping, je te conseillerais de te tenir à carreaux. Tu voudrais pas que Looping se retrouve entre les griffes du tigre qu'on vient de voir hein ? » Quelle pédagogie hein ? Fière de son petit discours, Gina se redressa avant d'entrainer la petite Lily vers une sorte de tunnel, en fait, à l'intérieur se retrouvaient les diverses races de reptiles, serpents, iguanes, lézards... Tous y étaient. Ce n'était pas l'endroit que Gina préférait mais elle se disait que peut-être ces animaux suffiraient à faire flipper un peu la petite Lily et qu'ainsi elle ferait moins sa maline. « Ah, les serpents, un animal très intéressant et très vicieux surtout, ils attaquent toujours en douce sans prévenir, s'enroulant autour de leur proie pour les étouffer et PAF ! » Joignant gestes et paroles, Gina passa ses bras autour de la petite Lily comme pour lui faire une démonstration de la façon dont un serpent s'enroule autour de son futur repas.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Allons enfant de la bêtise, le jour de gloire est arrivé !   Dim 20 Mai - 2:57



Gina et moi nous nous baladons tranquillement dans le zoo. Le week-end a l’air de bien commencer. Quand maman et papa m’avaient dit que j’allais passer les trois prochains jours avec elle, je n’étais pas forcément contente. Pourquoi ? Parce que Gina n’est pas seulement une amie à maman, elle est aussi ma maîtresse. J’avais peur qu’en allant chez elle, elle me fasse travailler tous les jours même si mes devoirs étaient faits depuis vendredi soir. Enfin, finalement, je me suis trompée sur elle parce que madame Donovan m’a emmenée aujourd’hui au zoo. Ca faisait longtemps que je n’y étais pas allée, depuis que papa est journaliste, je le vois moins le week-end, maman c’est pareil, donc parfois je reste à la maison ou je vais chez une de mes tatie. Heureusement que ce n’est pas toujours comme ça. Là, je crois que si je suis avec Gina ce week-end c’est que sans doute, mes parents doivent passer ces trois jours en amoureux. La chance !!! Moi, avec Looping, ce n’est pas possible, il y a toujours quelqu’un pour me surveiller. C’est vrai, je suis petite, je n’ai que huit ans. Je ne peux pas faire autrement donc je fais avec. On s’approche des tigres et la maîtresse m’éloigne en m’expliquant que cet animal est dangereux. Pourtant il a l’air trop mimi, j’ai trop envie de le caresser. Mais bon, je préfère écouter Gina, je dis toujours que les adultes ne nous interdisent pas pour rien de faire telle ou telle chose. Tout de même, je rouspète quand je ne suis pas d’accord, surtout si c’est insensé. Apparemment, mon hélicoptère avec les missiles n’est pas assez puissant pour me protéger de la grosse bête. J’aurai trop aimé en piloter un pour de vrai ! Puis on se dirige vers les singes. Gina me rappelle le cours que j’ai fait avec elle il y a de ça un mois. Je m’en souviens très bien car avec ceux de ma classe, on les imitait les hommes préhistoriques, c’était marrant. On courbait notre dos, on écartait nos bras et on avançait disant des trucs super incohérents. « Oui, d’ailleurs avec Dave, Gordon et Jennifer on les imitait. » Je rigole, en me remémorant les images dans la tête. Je lui dis que je préfère les orangs-outans contrairement à elle qui préfère les ouistitis. « C’est vrai, ils sont plus mignons que les orangs-outans. Je les avais oubliés ceux là. » Soudain, une crotte de singe atterrît sur la chaussure de Gina. Elle me prend ma bouteille d’eau afin de la nettoyer ; elle le fait sans me demander en plus. Alors je m’énerve et lui dis qu’il ne faut pas faire ça. Ma maîtresse me répond que c’est une nouvelle paire de chaussure mais ce n’est pas une raison. Et la copine de maman me traite de mini crotte. Mais elle me prend pour qui, je m’appelle Lily Megan Davenport et non Flora l’exploratrice qui a l’air d’une fille nulle comme pas possible. « M’appelle pas comme ça. C’est méchant ! Je vais le dire à papa. » Alors énervée, je pars sans lui dire où je vais, pendant qu’elle nettoie ses vieilles chaussures. Quand elle me rattrape, c’est à son tour de me faire la morale. Sur ce coupa là, j’avoue que je n’avais pas le droit de lui faire ça. « Excuse-moi… » Mais c’est tout. Je n’ai pas envie qu’on me kidnappe effectivement. J’en ai des frissons le fait de le penser. Par contre, je reste fâchée après elle. Je n’en ai pas fini. Les bras croisée, je lui dis qu’elle aura à faire à moi. Elle me fait un regard étonné. La vérité, c’est qu’elle n’a pas l’habitude de me voir comme ça, mais elle m’a cherchée aussi. Ce n’est pas ma faute mais la sienne. Tout à coup, elle me menace à mon tour avec mon Looping. Alors là, elle est allée trop loin. « T’as pas le droit de me prendre mon Looping de toute façon ! Parce que sinon, je vais le dire à mes parents et je vais bouder pour toujours contre toi !! Et je ne ferai plus tes devoirs ! » dis-je en criant. Elle m’a cherchée et je suis sérieuse. Je suis capable d’arrêter de faire mes leçons. Ce n’est pas grave si j’ai de mauvaises notes, je mettrai la faute sur elle. Ensuite, elle m’emmène de force vers les reptiles. Je boude sur place. Elle essaye de me faire peur des serpents. Ce qu’elle ne sait pas, c’est que je n’ai pas peur d’eux. Gina y met du sien, elle lance un bruit et m’attrape brusquement comme pour me faire sursauter. J’ai eu un petit sursaut mais je n’ai pas eu peur. « Je n’ai pas peur des serpents madame Donovan. C’est une blague de très mauvais goût !» Je continue d’avoir les bras croisés et de bouder.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Allons enfant de la bêtise, le jour de gloire est arrivé !   

Revenir en haut Aller en bas
 

Allons enfant de la bêtise, le jour de gloire est arrivé !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» [UploadHero] Le jour de gloire [DVDRiP]
» site web
» L'enfant et le mur. (acrylique 41cm X 51cm)
» Sans FAD'H, nous allons perdre cette guerre contre RD en moins de 24 h
» A TOUS CEUX QUI PENSE CHAQUE JOUR EN BIEN POUR CE PAYS
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
♫ Modern Family :: DANS LE GRENIER :: Archives rps-