AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Shark in the water

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité
Invité

MessageSujet: Shark in the water   Dim 22 Avr - 21:51




Le plat dans le four, la table mise, Samuel attendait patiemment Juliet. Depuis qu’il sortait avec elle, c’était le bonheur total. Finalement, il avait pris la bonne décision au SPA, avancer n’avait fait que lui apporter la joie dont il avait besoin. Il avait décidé de l’inviter chez lui passer la soirée. Les amoureux n’avaient pas encore eu l’occasion de sortir en couple que se soit au cinéma, au restaurant ; le travail les avait beaucoup occupés. La routine avait repris. Presque deux semaines s’étaient écoulées sans qu’ils puissent se voir. Ils s’appelaient certes, mais ce n’était pas suffisant. Il fallait qu’ils se voient. Hier, Samuel avait pris sont téléphone et avait appelé la jeune femme, il lui avait demandé si elle était libre le lendemain et elle avait dit oui. Il savait ce qu’elle aimait question gastronomie, rien n’avait changé de ce côté-là donc après le coup de fil, il était allé faire des courses. Le jeune homme savait cuisinier. Il se rappelait quand il devait faire la cuisine avec Caleb, ils mettaient toujours le bordel dans la pièce mais leur plat était toujours au top. Son meilleur ami et lui formait une bonne équipe. Il ne voyait pas sa vie sans lui, comme il ne voyait pas sa vie sans Juliet. La demoiselle Campbell était la seule personne qui pouvait combler le bonheur qui lui manquait. Le loft était soigneusement nettoyé. Non pas qu’il avait fait juste pour l’occasion mais l’avocat était du genre maniaque. En attendant sa belle, le beau blond s’installa sur le siège en face du piano et commença à y jouer. Il s’en était acheté un, un piano à queue. Il savait en jouer car il avait demandé à ses parents de lui payer des cours. A l’époque, il ne demandait presque rien à ses géniteurs mais comme il aimait la musique, il n’avait pas pu s’en empêcher. Le russe avait un bon niveau dans cet instrument. Il avait un réel talent et connaissait non tout sur l’instrument mais aussi sur le solfège. C’était un homme qui se cultivait spontanément, la musique n’avait pas de secret pour lui et il pouvait parler de musique avec n’importe qui. Bien sur, Samy n’excellait pas en tout, cependant ce domaine il le maîtrisait. Il jouait un morceau dans un livre de piano. Avant il s’était échauffé les doigts avec quelques arpèges. Il aimait particulièrement les gammes mineures. Les altérations qu’on retrouvait dans les gammes créaient un son, une mélodie, une impression totalement différente. En effet, les gammes mineures reflétaient la mélancolie, durant ses études hors de Los Angeles, Sam étant blessé par Juliet avait beaucoup joué au piano et des morceaux triste ; ainsi, les œuvres musicales en mineures avaient été là pour exprimer sa peine. Elles n’exprimaient pas seulement la mélancolie mais aussi elles rappelaient aussi les mélodies arabes. Un chant qui pouvait être entrainant. Afin de les différencier, cela se faisait par la façon de jouer les morceaux. Maintenant qu’il sortait avec Juliet, il jouait moins de pièces en mineures, cela ne voulait pas dire qu’il ne les aimait plus, mais il était heureux, la gaieté s’exprimait avec les gammes majeures. Samy n’était plus triste, il ne souffrait plus. Soudain, il entendit quelqu’un sonner à la porte. Il arrêta de jouer se dirigea afin d’ouvrir la porte à la jeune femme. Lorsqu’il la vit, un sourire joyeux s’afficha sur son joli minois. Elle était ravissante. Lockwood l’invita à entrer dans son loft. Elle avait emmené quelque chose pour la soirée. Il prit ce qu’elle avait dans ses mains et déposa sur la paillasse, ensuite, il s’approcha d’elle et l’embrassa tendrement. « Bonsoir mon cœur...» la douce voix de Samuel se perdit dans ses baisers. C’était clair qu’il était amoureux de la belle brune. Pendant qu’il l’attrapa par la taille pour la rapprocher de lui, il continua à lui faire partager son petit moment de tendresse en descendant dans son magnifique cou. Elle était sublime et lui faisait beaucoup d’effet. Il se calma, s’écarta légèrement afin de la regarder droit dans les yeux. « J’espère qu’on passera une bonne soirée. J’ai coupé mon téléphone comme ça, je suis sur que personne ne nous dérangera. J’ai plein de bonnes choses pour toi ! » dit-il en déposant de petits baisers sur ses lèvres. Avant qu’il ne s’éloigne d’elle, Juliet lui mordit la lèvre. Elle paraissait heureuse tout comme lui. Sam prit une bouteille de vin. Il l’ouvrit et versa le liquide bordeaux dans deux verres à vin. Il en tendit un vers la belle. « Tiens. J’ai mit du temps à choisir une bonne bouteille. Tu veux quelque chose à grignoter ? ». La soirée avait l’air de bien démarrer.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Shark in the water   Jeu 26 Avr - 6:52

Sam & Juliet

Ton sourire est le plus beau des trésors

Juliet s'observa dans le grand miroir de sa chambre et sourit à son reflet. Plutôt pas mal. Elle avait enfilé une robe rouge, moulante, assez courte sans être vulgaire cependant. Une petite veste en cuir noir par dessus et des escarpins noirs. Elle voulait faire honneur à son petit-ami. Un sourire se dessina de nouveau sur son visage lorsqu'elle pensa à Sam. Quel plaisir de pouvoir dire enfin qu'il était son petit-ami. Les choses étaient devenues officielles entre eux, enfin ! Il avait fini par lui pardonner sa fuite d'il y a quelques années et Juliet avait accepté de prendre le risque de se lancer dans cette histoire et de croire en lui. Rien maintenant ne semblait pouvoir briser leur histoire.

Elle était ravie de la soirée qui l'attendait car ils ne s'étaient pas revus tous les deux depuis le SPA, donc déjà presque 15 jours. Une éternité pour deux amoureux passionnés. Ils avaient beau s'être téléphonés tous les soirs, s'être endormis ensemble au téléphone, ça ne suffisait pas. Juliet avait envie de l'embrasser, de se blottir contre lui, d'être à lui. Elle se préparait donc avec soin, bien décidée à lui plaire encore plus que d'habitude. Elle coiffa ses cheveux avec soin, les nouant en un chignon serré. Résultat plutôt pas mal (ici). Elle sortit de la salle de bain après s'être maquillée et parfumée et se rendit dans le salon où elle attrapa son sac à main et les clés de sa voiture. Emily lui lança un petit sourire taquin en la regardant. " Ouhh je sens que la soirée va être chaude ! Tu rentres ce soir ou pas ?" Juliet sourit à sa petite soeur et hocha les épaules. " Il y a de fortes chances que je ne rentre pas, Mily. Alors, à demain, bonne soirée." Elle déposa un baiser sur le front de sa soeur et celle-ci lui tapota l'épaule comme pour lui souhaiter bonne chance ce qui les fit rire toutes les deux. Elle sortit de chez elle attrapant la bouteille de champagne qu'elle avait acheté pour l'occasion et prit le volant.

Arrivée devant chez Sam, elle sonna deux fois à la porte impatiente de le retrouver. Lorsqu'il lui ouvrit, un grand sourire se dessina sur son visage fin et elle lui donna la bouteille qu'il déposa à côté avant de revenir pour l'embrasser tendrement. Elle noua ses bras autour de son cou pour prolonger le baiser, savourant ce contact qui lui avait manqué depuis deux semaines. Il s'écarta ensuite, le sourire aux lèvres en la regardant. « Bonsoir mon cœur...» Elle lui sourit, pénétrant dans l'appartement. "Bonsoir mon amour. Tu m'as manqué, tu sais ?" Elle se blottit de nouveau contre lui et ils s'embrassèrent de nouveau comme pour rattraper le temps perdu. Elle sentit une pointe de désir monter en elle lorsque ses lèvres descendirent dans le cou de la belle. Il finit par s'écarter comme à regret et Juliet se passa une main sur sa coiffure comme pour vérifier qu'elle était toujours impeccablement coiffée. "« J’espère qu’on passera une bonne soirée. J’ai coupé mon téléphone comme ça, je suis sur que personne ne nous dérangera. J’ai plein de bonnes choses pour toi ! » Elle lui sourit et sortit son téléphone à elle qu'elle mit en silencieux en le posant sur un meuble du salon. " Le mien ne nous dérangera pas non plus. Je sens que cette soirée va être merveilleuse. C'est notre première soirée en tant que vrai couple, ça ne peut que être super." Elle l'embrasse de nouveau, lui mordillant la lèvre en le regardant avec un regard malicieux et il s'écarta d'elle pour aller chercher une bouteille de vin. « Tiens. J’ai mit du temps à choisir une bonne bouteille. Tu veux quelque chose à grignoter ? ». Il versa du vin dans deux verres et lui en tendit un. Elle le prit et le sentit, appréciant la douce odeur sucrée du liquide bordeaux. " Ca m'a l'air d'être un excellent choix." Elle trempa ses lèvres dans le verre, buvant avec précaution une gorgée du vin pour le goûter et hocha la tête en appréciant la saveur. " Excellent. Je veux bien un petit truc à manger avec, n'importe quoi. Tu sais que j'ai du mal à tenir l'alcool quand je mange rien." Elle lui sourit avec tendresse, heureuse de se trouver là, près de l'homme qu'elle aimait.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Shark in the water   Dim 6 Mai - 17:31


Samuel était impatient de passer la soirée aux côtés de sa belle. Il ne l’avait pas vu depuis des lustres, c'est-à-dire deux semaines. Pour lui, ces quinze jours avaient été longs et horrible. Il savait qu’il exagérait mais il s’en moquait complètement que les autres puissent trouver cela ridicule. Le jeune homme avait besoin de Juliet, de l’avoir près de lui constamment car lors de sa journée détente au SPA, il avait fait un grand pas, celui de pardonner à la jeune femme sa fuite d’il y a quelques années. Il en avait tellement souffert, il s’en rappelle encore. Or, aujourd’hui, il avait décidé d’aller de l’avant, de changer afin d’être enfin heureux ; il ne demandait que ça, avoir du bonheur. Respirer le bonheur. Qui a dit que personne n’y avait droit ? Tout le monde avait le droit d’être heureux. Y compris Samuel. L’avocat avait passé ses études hors de Los Angeles, loin de la jeune femme dont il était tombé follement amoureux et de son meilleur ami Caleb. Ces deux personnes étaient importantes dans sa vie et la seule pensée qui lui permettait de résister, c’était eux. Certe, il s’était fait de nouveaux amis mais ce n’était pas pareil. Il devait tout à Caleb. Ce dernier l’avait aidé dans sa vie difficile. Il ne remercierait jamais assez à l’aîné des Campbell. Jamais. En plus, son meilleur ami avait toujours été pour la relation ambiguë entre Juliet et Sam. Au lieu d’être protecteur, de lui interdire de s’approcher d’elle, il avait approuvé. Caleb savait ce qu’était capable Lockwood, il le connaissait par cœur. Il était convaincu qu’il ne lui ferait pas de mal. Et il avait raison. Les mélodies s’échappèrent du piano jusqu’à ce que son invitée n’arrive. Il se leva, excité de pouvoir la voir et la toucher. Il lui ouvrit la porte, avec les yeux brillants, il put observer une princesse sous ses yeux. Elle était resplendissante, merveilleuse, délicieuse à souhait. Habillée d’une robe rouge, d’une veste noire, chaussée d’escarpins noirs, la psy avait su se mettre en valeur parfaitement. Elle avait tapé dans l’œil du jeune homme. La jeune femme avait apporté une bouteille de champagne, surement pour fêter l’occasion d’être ensemble. Croire en l’amour avait été une chose que Sam n’avait pu rêver durant sa souffrance. Il s’était renfermé un peu sur lui-même comme quand il était adolescent, avant sa rencontre avec son meilleur ami. Les coups d’un soir avec d’autres femmes lui avaient permis d’oublier parfois Juliet ; cependant, lorsqu’il avait fini avec elles, la belle brune revenait dans ses pensées, c’était spontané ! Il ne pouvait pas la chasser de son esprit, alors, il avait décidé de faire avec, d’apaiser sa conscience afin de ne plus souffrir. Il s’était convaincu que s’il reviendrait à Los Angeles, il demanderait à la jeune Campbell des explications. Il attendrait de la voir en face. Samuel ne se serait pas douté qu’il puisse avoir une réaction pareille, il s’était énervé contre elle. C’était tout à fait compréhensible, mais il n’aurait jamais cru qu’il puisse être aussi rancunier envers elle. « Toi aussi tu m’as manqué ! Deux semaines sans te voir, c’est de la torture. » dit-il en caressant le doux visage de sa belle. Il avait cette manie de pencher sa tête sur le côté et d’observer Juliet avec tendresse. Son regard montrait à quel point il était amoureux d’elle. Lockwood l’attira contre lui et l’embrassa durant de longues minutes qu’il voudrait qu’elles deviennent une éternité. Les lèvres de sa compagne était d’une douceur exquise, il ne voudrait sous aucun prétexte les quitter. Néanmoins, pour le moment, il l’avait invité à dîner et non dans le lit. Ca, ce serait pour plus tard –xD-. Il alla ouvrir la bouteille de vin qu’il avait soigneusement choisi et tendit un verre à Juliet. Elle le goûta et approuva que ce fût un très bon choix. Il lui tendit aussi un plateau avec des assortiments d’apéritif. Samy voulait que tout soit parfait et qu’elle ne manque de rien ; il désirait éviter le statut du mauvais boy friend surtout que cela faisait à peine deux semaines qu’ils étaient ensemble. « Je ne voudrais pas qu’en début de soirée ma copine soit déjà soul ! » un léger rire charmant sortit de sa bouche. Il se sentait tellement bien à ses côtés. Les deux amoureux n’avaient pas encore dit à Caleb qu’ils étaient ensemble, le russe avait hâte de le lui dire, après tout ce temps, son meilleur ami serait heureux pour eux car Juliet et Sam avait beaucoup souffert. Il était temps qu’ils soient ensemble. Samy embrassa tendrement de nouveau sa belle et s’installa ensuite sur le siège en face du piano. Il avait envie de jouer pour la femme qu’il aimait.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Shark in the water   Sam 12 Mai - 8:45

Sam & Juliet

Ton sourire est le plus beau des trésors

Juliet était ravie à l'idée de cette soirée qui s'annonçait. Elle allait retrouver son boyfriend - oui, elle aimait le dire xD - après plus de 15 jours sans se voir. Et tout le monde sait que 15 jours pour un jeune couple, c'est plus qu'une éternité, c'est même intenable. Surtout après tout ce qu'ils avaient vécu. Ils étaient peut-être un jeune couple mais ils avaient un lourd passé ensemble. Une nuit passée ensemble avant que Juliet ne s'enfuit, de la rancoeur, de la haine, et pourtant un besoin l'un de l'autre presque animal. Juliet était amoureuse de Sam et elle avait beau vouloir se protéger de cet amour auparavant, aujourd'hui elle ne désirait qu'une chose : le vivre à fond. Et le fait que Sam lui pardonne son erreur lui permettait enfin de vivre cette histoire d'amour dont elle avait tant rêvé. Sa soeur avait été folle de joie en apprenant qu'ils étaient - enfin - ensemble et elle avait hâte aussi qu'ils l'annoncent à Caleb. Parce qu'il avait toujours été celui qui avait tenté de les rabibocher, de les faire se rapprocher même lorsque à l'époque, ils ne s'appréciaient guère. Caleb avait été le premier à sentir que quelque chose les liait, que derrière les piques et les moqueries, il y avait de l'attirance, mais une peur intense de la vivre. Elle était persuadée qu'il serait ravi pour eux deux.

Elle s'était faite belle pour cette soirée désirant lui plaire. Entre eux, le jeu de la séduction régnait toujours et même si ça y est ils étaient ensemble, elle n'était pas du genre à arrêter de faire des efforts et à se laisser aller. C'était important pour elle de savoir qu'elle lui plaisait. Alors, pour ça elle avait choisi une jolie robe rouge qui la mettait en valeur, avouons-le, elle était même sexy, et enfilé par dessus sa veste de cuir noir. Et là voila partie, chaussée de ses escarpins. Et quand il lui ouvrit et qu'elle vit son sourire et son regard la dévisageant de haut en bas, elle fut contente de son choix. Ils s'embrassèrent pour se saluer bien sûr, doucement et Juliet lui avoua qu'il lui avait manqué. Il sourit, caressa son visage tendrement. « Toi aussi tu m’as manqué ! Deux semaines sans te voir, c’est de la torture. » Elle lui sourit et l'embrassa de nouveau, se blottissant contre lui, appréciant de le retrouver. Elle s'écarta finalement un peu de lui et le regard, une lueur de tendresse brillant dans son regard. " Oui, c'est même pire que de la torture. Plus jamais deux semaines sans toi, hein ?" Elle lui sourit de nouveau et déposa un petit baiser sur ses lèvres. Il prolongea le baiser et elle sentit une onde de désir la parcourir. Mais, ils étaient maintenant un couple officiel et avant de finir au lit, elle avait envie de passer la soirée avec lui, de lui parler, de savoir ce qu'il avait fait pendant ces deux semaines. Mais après, elle se jetterait sur lui parce que depuis des années, elle rêvait de leur prochaine nuit ensemble. Bien sûr, cette fois, elle ne partirait pas en courant comme la dernière fois.

Il lui fit ensuite goûter le vin et elle apprécia sa saveur fruitée, le félicitant sur son choix. Il sourit et elle apprécia le fait d'être avec lui. Il était plein d'attention, doux et tendre. Comme avant. Ce Sam là lui avait tellement manqué. « Je ne voudrais pas qu’en début de soirée ma copine soit déjà soul ! » Elle laissa échapper un petit rire et haussa les épaules, une moue taquine sur le visage. " C'est bien, je vois que tu n'es pas le genre de type à souler sa petite amie pour profiter d'elle. Intéressant." Elle lui fit un petit clin d'oeil et lui sourit. Ils s'embrassèrent et Sam s'installa alors au piano. Juliet s'installa pas loin de lui, le regardant avec tendresse. " Ca fait tellement longtemps que je ne t'ai pas entendu jouer, ça m'a manqué." Sam jouait merveilleusement bien et elle ferma les yeux lorsque s'échappèrent du piano les premières notes de musique.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Shark in the water   Dim 20 Mai - 4:01



Juliet était enfin arrivée chez lui. Il avait été impatient de la retrouver après deux semaines d’absences. C’était horrible pour lui, mais pour elle aussi. Un jeune couple ne pouvait pas rester sans se voir, c’était impossible. Ce qui était loin d’être le cas pour Sam et Juliet. Les amoureux s’embrassèrent à plusieurs reprises, le toucher doux de ses lèvres avait manqué au jeune homme, une sensation dont il ne voudrait jamais s’en lasser. Il ne pourrait pas vivre sans elle, la jeune femme était sa drogue, son bonheur, sa joie, son amour. Cupidon n’avait pas envoyé de flèche dès leur premier regard, leur amour s’était construit au fur et à mesure qu’ils se fréquentaient même s’ils ne voulaient pas se l’avouer. L’espèce de chamaillerie qui existait entre eux les avait retenus et convaincus de ne pas accepter les sentiments qu’ils ressentaient l’un pour l’autre. Caleb avait tout fait pour les réunir mais en vain, les deux têtus n’avaient pas céder. Leur comportement changea lorsque le meilleur ami du russe eut son accident. D’ailleurs, l’avocat appellerait plus tard son ami pour lui annoncer la nouvelle. Samuel accueillit sa belle convenablement. Il avait envie d’elle or, il se retint, leurs petites caresses viendraient après le dîner. Pour l’instant, ils avaient un peu de temps à rattraper. Alors autant en profiter. Ce serait difficile pour le jeune homme de résister pour ne pas trop la toucher car la vérité, c’était qu’elle ne le laissait pas indifférent dans cette tenue. Sa robe rouge moulante et ses escarpins éveillaient la curiosité du russe. Il n’avait qu’un seul désir, lui enlever tous ses vêtements –xD c’est ça les hommes- cependant, il secoua sa tête afin d’effacer ses pensées. « Oui je te promets ! Deux semaines c’est impensable. » Ensuite, il lui mit sa veste en cuir sur le porte manteau et par la suite, il en profita pour lui faire goûter le vin qu’il avait soigneusement choisi. Elle lui dit qu’il avait pris une bonne bouteille. Tant mieux, il fut ravi. Un bon vin devait toujours accompagné un bon repas. Il lui proposa des apéritifs car la psy ne supportait pas trop l’alcool et en tant que bon petit ami, il se devait de faire attention à sa chérie. Puis il s’installa afin de jouer un morceau de piano. Juliet fit une remarque vraie. « C’est vrai, ça fait longtemps. On y remédier à ça de toute façon. » Fit-il d’un sourire amoureux. Il posa délicatement ses mains sur le clavier et lorsqu’il fut prêt, il joua les premières notes qui formèrent par la suite une belle mélodie. Un joli morceau de Granados, intitulé Orientale. –ça donne ça-. La jeune femme avait l’air d’apprécier ce moment magique aux yeux de Samuel. Elle était à côté de lui, debout, une main posée sur le piano à queue. L’avocat était concentré dans son morceau. Cela faisait un bon moment qu’il n’avait pas interprété de morceaux devant quelqu’un, il avait toujours joué pour lui. «Alors ? J’ai perdu un peu la main, je trouve que mes doigts sont trop raides. » pourtant, il n’avait fait aucune faute. C’était le perfectionniste qui parlait à cet instant. Il se leva et s’approcha de sa belle en mettant ses mains sur ses hanches, il l’attira vers lui. « Je ne t’ai pas encore fait visiter mon loft, il serait peut être temps !» S’écria-t-il en émettant un rire coquin. Juliet n’avait jamais eu le temps de venir chez lui, c’était la première fois qu’elle passait le pas de sa porte. D’ailleurs, c’était la première fois qu’il l’invita. En effet, depuis qu’ils s’étaient revus, Sam était allé chez elle lors de leurs retrouvailles, à Noël ils s’étaient retrouvés chez Lily, puis au SPA lors de leur journée détente. Ce fut ce jour là que Lockwood prit conscience qu’il risquait de la perdre s’il ne faisait pas d’effort. Il avait fait un grand effort sur lui-même pour pardonner la brune sa fuite d’il y a quelques années de cela. Le russe attrapa sa main et l’entraîna vers les diverses pièces. Son loft était constitué d’une chambre, d’une salle de bain et d’une mezzanine qui était la bibliothèque et le bureau du jeune homme. Ils montèrent et redescendirent. Ensuite, il l’amena vers sa chambre. Il ouvrit la porte en la faisant coulisser et la laissa entrer. Lui, il l’attendit auprès de la porte, il la regardait faire le tour, elle observait les objets qui dévoilaient la personnalité de Samuel. Tout se passait bien, jusqu’à ce qu’elle s’arrête sur quelque chose. L’expression de la jeune femme changea du tout au tout. Elle resta immobile puis la chose en main. Un sous vêtement féminin. Le cauchemar ne faisait que commencer.[/justify]
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Shark in the water   Mar 22 Mai - 6:30

Sam & Juliet

Ton sourire est le plus beau des trésors

Leur relation n'avait pas été un long fleuve tranquille, ça non. Ils avaient commencé par se disputer sans arrêt lorsqu'ils étaient plus jeunes. Des petites taquineries aux engueulades légendaires dont tout le monde se souvenait encore pour cacher les sentiments naissants. Puis ensuite, ils avaient appris à dépasser cette peur pour se rapprocher, apprendre à se découvrir et surtout à s'aimer. Une nuit avait enfin permis qu'ils se retrouvent mais Juliet avait tout gâché en fuyant au petit matin. Et après ça, des années loin de l'autre sans se voir mais avec toujours la pensée de l'autre dans la tête, dans le coeur. Et lorsque enfin Sam avait fait son retour à L.A, ça avait été pour accabler Juliet, la punir de cet abandon pendant de nombreux mois. Juliet avait bien cru qu'elle ne pourrait jamais se faire pardonner mais un jour Sam était tout simplement venu vers elle et avait décidé de leur donner une chance. 15 jours maintenant qu'ils formaient un couple officiel après des années de "je t'aime moi non plus", "suis moi, je te fuis".

Alors, pour cette première soirée en amoureux, Juliet avait décidé de faire les choses en grand bien décidée à lui montrer tout l'amour qu'elle avait pour lui. Déjà, elle s'était vêtue merveilleusement bien histoire de le séduire encore. Elle voulait que cette soirée soit inoubliable et apparemment Sam voulait la même chose puisqu'il lui faisait goûter un vin racé et délicieux et qu'elle sentait une douce odeur de cuisine se dégager dans son loft. Ils s'embrassèrent, rattrapant ces 15 jours sans se voir, mais bien décidés à faire monter le désir et à consommer leur amour après le repas. D'ailleurs, Sam s'installa au piano et lui joua une de ses mélodies. Ca faisait une éternité que Juliet ne l'avait pas entendu jouer et elle savoura ce moment, un sourire sur le visage. Il se retourna ensuite vers elle pour lui demander son avis, soucieux de savoir ce qu'elle en pensait et modeste comme à son habitude lui disant qu'il avait perdu la main. Elle s'installa sur ses genoux et déposa un baiser sur ses lèvres. " C'était magnifique chéri. Tu joues merveilleusement bien et pour moi, tes mélodies sont les plus belles." Parce qu'elle savait qu'il jouait pour elle, rien que pour elle, et elle adorait ça. Il la fit se lever ensuite lui proposant d'aller visiter son loft. " Oui, comporte toi en hôte serviable et fais moi visiter ton humble demeure." Elle rit doucement et elle lui emboîta le pas. Ils passèrent dans les différentes pièces, salle de bains, bibliothèque, cuisine avant qu'il ne l'attire dans sa chambre. Il resta sur le pas de la porte pendant qu'elle s'aventurait dans son "antre", touchant les quelques objets au passage comme pour en savoir plus sur Sam même si elle le connaissait bien. Soudain, elle aperçut un bout de tissu par terre et elle pâlit. Elle attrapa l'objet en question, le montrant à Sam. Un string en dentelle noire. Elle ne dit rien, le regard froid, rempli d'une déception palpable, attendant seulement que Sam s'explique. Elle semblait paralysée.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Shark in the water   Mer 20 Juin - 5:23



La soirée avait l’air de bien commencer. Samuel avait accueillit sa nouvelle chérie comme il se devait. Deux semaines sans se voir avaient été une torture pour lui, ainsi, il avait pris l’initiative de l’inviter chez lui afin qu’ils puissent profiter d’un moment en amoureux. En plus, Juliet était resplendissante dans sa robe moulante, c’était clair qu’il la déshabillerait du regard toute la soirée. Enfin, sur ce, il s’assit sur le siège face à son piano, il avait l’intention d’interpréter un morceau pour sa belle. Cela faisait longtemps qu’il n’avait pas joué devant quelqu’un. Cependant, il n’était pas stressé car la personne présente ce soir là était sa copine et non des inconnus. Le piano libérait la mélodie merveilleusement. Samuel était lui-même envoûté par la musique, il fermait les yeux et appréciait ce moment. De temps à autre, il regardait amoureusement Juliet. L’avocat percevait un regard tendre et fier de la part de la jeune femme. Cela lui fit sourire. La journée au SPA revenait dans sa tête, lui rappelait pour la énième fois qu’il avait fait le bon choix en leur laissant une chance. Campbell et Lockwood avaient besoin de repartir à zéro. Qui ne tente rien n’a rien. Il ne restait plus qu’à vivre les instants avec elle et seul le temps lui dirait s’il avait pris la bonne décision ce jour là. Combien de fois avait-il imaginé ce genre de soirée lorsqu’il avait quitté Los Angeles ? Sam ne pouvait pas compter sur ces doigts tellement il en avait rêvé. Peut être qu’il ne réalisait pas encore ce qu’il vivait avec elle à présent. Une nouvelle page était tournée, une nouvelle histoire pouvait commencer. Il était certain et quasiment sure que le russe allait tout faire pour que leur relation fonctionne. La jeune femme s’assit sur ses genoux et le félicita pour cette prestation qu’elle avait aimée. De nouveaux ils s’embrassèrent. Les baisers ne les lasseraient jamais ; ils avaient perdu trop d’années éloignés, ils devaient rattrapés le temps perdu.

Samuel décida de faire visiter son loft à la jolie brune. Il l’emmena d’abord sur la mezzanine, elle avait l’occasion de voir son bureau ainsi que son coin à la fois un espace de repos et de travail, avec sa bibliothèque. Ils prenaient tout le temps, après tout, ils avaient toute la soirée devant eux. Ensuite, ils redescendirent et le jeune homme la dirigea vers sa chambre, l’endroit privé de Lockwood, son antre. Elle entra et observa tous les objets qui pouvaient se trouver sous ses yeux comme si elle pouvait apprendre des détails particuliers sur lui. Quand à lui, il était resté devant la porte d’entrée, il la laissait découvrir toute seule la pièce. Il souriait, ravi de voir qu’elle prenait soin de regarder autour d’elle. Soudain, la jeune femme s’arrêta brusquement. Ses yeux étaient focalisés sur le sol près de l’armoire entre ouverte. Tout naturellement, Sam fronça des sourcils, il se demandait ce qui avait pu mettre dans cet état sa petite amie. Avait-elle vu une quelconque bête ? Ou une publicité troublante ? Il n’en avait pas la moindre idée jusqu’à ce qu’elle se baisse et attrape l’objet perturbateur. Samuel comprit très vite et il ne put réagir de suite pour entamer ses explications. Il avait été bouche bée. Comment avait-il pu oublier le sous vêtement de Candice ? Cette soirée passée avec elle datait de trois semaines voir un mois. Il se gratta le derrière de la tête avec sa main et émit un léger rire gêné et honteux. «Hum, hum… » elle allait surement croire qu’il l’avait trompé pendant ces deux semaines qui s’étaient écoulées lentement. Or, c’était totalement faux. «Je vais t’expliquer Juliet…mais crois s’il te plaît, d’accord ? » il joignit ses mains comme s’il allait prier et les ramena à son visage. Il prit une grande inspiration et se calma. «On n’était pas encore ensemble quand ça s’est passé. C’était il y a un mois de cela. Apparemment, elle est repartie sans culotte ! En tout cas, sache que je ne t’ai pas trompée, d’accord ? » Ils avaient si bien entamé la soirée. Un sous vêtement était venu gâcher tout ce qu’il avait préparé avec soin. Samuel était dégoûté. De plus, Juliet ne croirait pas Sam. Ils venaient à peine de se mettre ensemble. Il n’aimait qu’elle mais avant qu’ils ne sortent ensemble, il était encore fâché contre elle, le jeune homme avait eu besoin de se changer les idées et ça avait été à sa salle de sport qu’il avait rencontré Candice et qu’ils avaient passé ensuite la nuit ensemble.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Shark in the water   Lun 25 Juin - 19:43

Sam & Juliet

Ton sourire est le plus beau des trésors

Tout avait merveilleusement bien commencé. Juliet vêtue d'une belle robe se rendait chez son petit-ami, petit-ami qu'elle aimait depuis des années et avec qui elle était enfin après tant de drames. Ils allaient passer leur première soirée de couple officielle et la jeune femme était aux anges. Le jeune homme aussi apparemment. Ils avaient passé un petit moment ensemble à s'embrasser et à profiter du plaisir de se revoir puis Sam lui avait joué une mélodie au piano. Quoi de mieux pour débuter une soirée qui s'annonçait romantique à souhait.

Pourtant, tout avait basculé lors de la visite du loft. Dans la chambre de son petit ami, un string traînait. Un petit bout de dentelle noire, minuscule. Et pourtant c'est ce bout de tissu qui allait causer un gros drame. Parce que forcément, lorsqu'on voit ça dans la chambre de son mec, on imagine le pire. Et Juliet, méfiante dans l'âme, s'était tout de suite persuadée que Sam l'avait trompée, ici même, peut être hier soir, peut-être un autre soir. Le mal était fait. Et devant le silence lourd de reproches de la jeune femme, Sam n'avait rien trouvé de mieux à faire que de rire doucement, gêné, mal à l'aise.

" Ca te fait rire ? "

Elle le fusilla du regard et lâcha le string qui retomba à terre aussi léger qu'une plume. Elle croisa les bras sur sa poitrine comme pour se protéger du jeune homme. Il s'approcha d'elle, lui disant qu'il allait lui expliquer. Elle secoua la tête mais il parla quand même. Il lui dit qu'ils n'étaient pas encore ensemble lorsque cette fille avait passé la nuit là. Il voulait la persuader qu'il ne l'avait pas trompé, mais elle était incapable de le croire. Tout tournait autour d'elle à une vitesse incroyable. Son coeur s'était serré et une douleur dans l'estomac commençait à naître. Il fallait qu'elle sorte, et vite. Elle repoussa le jeune homme.

" Tu veux vraiment me faire croire que ce truc là a trainé des semaines dans ta chambre, juste comme ça ? "

Elle soupira et secoua la tête avant de quitter la chambre, incapable de dire quoique ce soit d'autre. Les larmes coulaient sur son visage et elle attrapa son sac, quittant l'appartement du jeune homme sans un regard pour lui. C'était fini. Tout était fini.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Shark in the water   

Revenir en haut Aller en bas
 

Shark in the water

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Shark in the water
» ♪ Baby there's a Shark in the water ♪ [Nat' PV Ethan]|| END||
» shark in the water ➷ colby
» Personnages tournant souvent dans le monde du Water Boy...
» Je pars... Je ne reviendrais jamais... [Pink Water, Indochine]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
♫ Modern Family :: DANS LE GRENIER :: Archives rps-