AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 .trish&kyan ◭ Can't you see, you belong to me. How my poor heart aches. With every step you take.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

▐ PAROLES : 6215
▐ DATE D'ARRIVEE : 06/01/2012

▐ AGE : 27 ans
▐ OCCUPATION : Photographe
▐ LES SENTIMENTS : Les trois hommes de ma vie (a)
▐ POINTS : 159
MessageSujet: .trish&kyan ◭ Can't you see, you belong to me. How my poor heart aches. With every step you take.   Mer 16 Mai - 21:05


★ trish & kyan
every breath you take, And every move you make, every bond you break, every step you take, I'll be watching you.


Ce soir Trish avait un rendez-vous galant, non pas avec Kyan, comme on pourrait le croire, mais avec un ancien ami à elle. Bien sûr, la jolie brune avait toujours Kyan dans la peau, c'était un sentiment indélébile qui ne partirait sans doute jamais, seulement, la situation c'était encore compliqué entre eux. Ils avaient couché ensemble et contrairement à ce qu'on aurait pu croire, le beau brun l'avait rappelé plusieurs fois après, ils avaient même passé de longues heures au téléphone à parler de tout et de rien, pendant les heures de boulot du jeune homme, histoire que Charlotte ne sache rien, le jeune homme ne voulant pas lui faire de mal. Même si techniquement, le mal était fait. Seulement voilà, alors qu'elle se promenait dans le centre commercial, faisant un peu de shopping, elle était tombée sur James, le fameux gars avec qui elle avait rendez-vous ce soir. James était un ami de la jeune femme, il avait toujours été sous son charme d'ailleurs, mais elle, elle n'avait d'yeux que pour son homme, tous les autres mecs à côté elle s'en balançait... Forcément, le beau brun n'avait jamais aimé "son rival" dès qu'un chien tournait autour de Trish ça ne lui plaisait pas, alors imaginez un homme :p. De toute façon, elle l'avait perdu de vu une fois installé à New-York et voilà qu'ils se revoient par hasard dans cette boutique. Ils décident de boire un café et une conversation en entrainant une autre, les deux amis en étaient venus à parler de l'ex de la belle. C'est à ce moment-là que son monde s'effondra, elle apprit de la bouche de James que Kyan avait eu un bébé avec sa fiancée, bébé qui était mort dans un sinistre accident de la route. Elle avait eu l'impression qu'on l'avait frappé avec une massue, elle avait beaucoup de mal à croire qu'il ne lui ai rien dit à propos de ça, c'était énorme quand même... Elle se sentait horriblement mal d'avoir recouché avec lui alors qu'il avait eu un enfant avec une autre...

La jeune femme avait donc passé la semaine à éviter tous les coups de fil du jeune homme, essayant tant bien que mal de réfléchir à ce qu'elle allait faire... Puis, James, l'invita à venir à une soirée "Blanche" -tous les invités sont en blanc pour ceux qui n'ont pas suivi xD- au "Suite 700". Ce n'était pas vraiment son genre, mais elle savait que Kyan serait là avec sa pouf et elle voulait le rendre jaloux, chacun son tour comme ça. Dans le pire des cas, ils pourraient discuter, il était temps qu'ils s'expliquent, même si elle n'avait pas vraiment envie de savoir le pourquoi du comment, elle n'avait pas trop le choix pour le coup. Le jour J. arriva et la jeune femme se mit sur son trente-et-un, une longue robe blanche qui épousait parfaitement son corps, elle laissa ses longs cheveux bruns détachés, attachant juste une mèche sur le côté de sa tête (oui elle n'est pas rasée Trish xD et oui je ne me suis pas cassé la tête pour la robe, mais elle était trop belle :p). Bref, elle mit le paquet, autant tout faire pour le provoquer non ? Vers vingt-et-une heures James arriva chez elle et les deux jeunes gens arrivèrent à la soirée une petite demi-heure plus tard. Une fois sur la terrasse, son premier réflexe fut de chercher Kyan ou sa pouf, car si elle était dans les parages, il ne devait pas être loin... Seulement, l'enquiquineur qui lui servait de cavalier tira sur son bras pour l'emmener un peu plus loin, lui donnant une coupe de champagne au passage. Ils s'installèrent sur un des canapés en cuir qui ornait la terrasse et il commença à bavasser, elle fit semblant de l'écouter, par politesse, mais elle continuait de scruter les alentours, puis l'ascenseur -c'est par vlà qu'arrive les invités-. Une vingtaine de minutes plus tard, il fit son entrée, seul. Un sourire satisfait arriva sur les lèvres de la belle brune et elle se colla davantage à son boulet quand elle fut sûre d'avoir capté l'attention de Kyan, touchant le bras de James et faisant mine de rire à ce qu'il disait, alors que ce n'était pas marrant du tout. Le beau brun arriva vers eux et elle se tourna de trois quarts pour le regarder, un petit sourire provocateur sur les lèvres et elle dit : « Kyan, tu te souviens de James, on allait au lycée ensemble. C'est mon rendez-vous ce soir. Et toi, ta moitié n'est pas là ? » Elle avait bien insisté sur "rendez-vous".

_________________
    dis moi que tu m'aimes
    Dis moi que tu m'aimes, que la vie est belle, que ce monde est fou. Et quoi qu'il advienne je resterai tienne, à toi jusqu'au bout. A la vie à la mort, mi amor, je plaque tout. Dis moi que tu m'aimes et que les autres on s'en fout.
    ©️ by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

▐ PAROLES : 4892
▐ DATE D'ARRIVEE : 06/01/2012

▐ AGE : 27 ans
▐ OCCUPATION : Papa à temps plein, dealer à temps partiel
▐ POINTS : 63
MessageSujet: Re: .trish&kyan ◭ Can't you see, you belong to me. How my poor heart aches. With every step you take.   Mer 16 Mai - 22:37

Cette soirée s'annonçait-elle très pourrie ? Il y avait des chances. Surtout depuis qu'il savait qu'il la passerait seul. Enfin presque... Il était invité à une soirée blanche au Suite 700 et il savait que la fête battrait son plein et qu'il y aurait sûrement des gens qu'il connaît, mais il serait seul à cette fête. En effet, la veille il s'était prit la tête avec Charlotte, pour ne pas changer dirons-nous. En effet, la demoiselle avait apprit que cet ami organisateur de cette fête avait également convié Trish, et pour Charlotte, il été hors de question de mettre les pieds dans un lieu où la jeune métisse serait également. Elle avait même tenté de dissuader Kyan de s'y rendre également, mais le beau brun voulait y aller notamment pour honorer l'invitation de son ami. Surtout qu'il ne voulait pas couper les ponts avec certaines personnes juste parce qu'ils étaient également amis avec Trish et qu'il y avait des chances qu'elle y soit. Et oui, les deux avaient passés cinq ans ensemble et avaient beaucoup d'amis en commun, il serait donc difficile de faire la fête entre potes sans que la jolie métisse soit conviée également. Voilà pourquoi Kyan avait refusé de rentrer après le boulot la retrouver. Si elle souhaitait rester cloitrée à la maison sans voir leurs amis de peur d'y croiser Trish, ce serait sans lui. Surtout que la belle Trish, il aimerait bien la voir. Il y a près d'une semaine je vous rappelles que le beau brun a succombé à Trish en couchant avec elle deux fois après l'avoir aidé dans une de ses crises en pleine nuit. Bon il faut dire qu'elle l'a bien allumé en se mettant à poil devant lui et de l'embrasser. Mais ça c'était une autre histoire. En effet ils avaient couchés ensemble, mais c'était plus complexe puisque ce soir là, elle s'était ouverte à lui dans tous les sens du terme -y comprit sexuellement parlant xD- en lui déclarant sa flamme comme jamais. Depuis ce soir là, Kyan repensait sans cesse à Trish, et ce même lorsqu'il était en compagnie de Charlotte. C'était mauvais signe non ? Oui, il devait prendre une décision entre son mariage ou son passé, et ce n'était pas simple de l'admettre. Néanmoins il ne fallait pas être dupe, du moins Kyan et Trish savaient très bien ce qu'il en était entre eux. Bah oui, pendant trois jours, les deux jeunes avaient passés des heures au téléphone. Kyan l'appelait de son bureau entre ses réunions, il ne passait presque plus dans les services pour voir comment tout se passait et il s'enfermait dans son bureau pour soi-disant bosser alors qu'il était juste au fond de son fauteuil les pieds sur le bureau à parler de tout et de rien avec la jolie brune avec un sourire aux lèvres. Oui, il lui parlait et il se sentait mieux. Sauf que le quatrième jour -ça fait drama non ? xD- la belle ne répondait ni aux appels, ni aux sms. Bon d'accord elle était peut être occupé. Sauf que les trois jours suivants, aucune réponse, c'était bizarre, beaucoup trop bizarre même. Elle était folle de lui, elle l'avait fait craqué, il l'avait à nouveau dans la peau et elle re disparaît ? Il y avait de quoi s'inquiéter non ?

Enfin notre beau brun avait décidé d'aller à cette soirée blanche quand même dans l'espoir peut être qu'elle y soit ou que ses amis aient des nouvelles de Trish... Vers vingt et une heure, il se changea donc dans son bureau et enfila cette tenue blanche qu'il avait emmené avec lui ce matin -quelle surprise n'est ce pas ?! xD-. Il était prêt à aller s'amuser, il fit un dernier tour dans l'hôtel et hop là, direction le Suite 700. En arrivant là-bas, il emprunta l'ascenseur qui menait sur la terrasse de l'établissement où avait lieu la petite fête de ce soir. Une fois arrivé il marchait à travers les autres invités, se dirigeant vers le bord de la terrasse et saluant au passage certaines connaissances avec qui il parlait rapidement avant d'apercevoir Trish avec un homme entrain de rire et de lui caresser le bras. A cet instant, son coeur se brisa en milles morceaux et il n'avait plus vraiment envie d'être ici. Déjà parce que ce mec il le détestait, il avait tourné autour de Trish il y a quelques années, et jaloux comme il était, il l'avait toujours détesté. Et maintenant il le détestait encore plus et lui aurait bien foutu son poing dans la gueule pour être revenu à la charge. C'était donc sûrement à cause de lui que la belle n'avait pas répondu à ses appels depuis quatre jours. Il n'avait encore pas su lui dire qu'il l'aimait et qu'il voulait être avec elle, et en ayant marre d'attendre elle semblait avoir craqué pour le premier la draguant. Alors qu'il passa près d'elle pour aller vers le stand de Champagne, elle se tourna vers lui, l'interceptant avec un petit sourire ironique sur les lèvres pour lui présenter son comme elle le disait rendez-vous, lui rappelant bien de qui il s'agissait au cas où il l'aurait oublié. Genre Kyan oublié les mecs qu'il avait eu envie de tuer par simple jalousie... Le pire c'est que ça semblait plaire à Trish de se la raconter à son bras et de faire souffrir Kyan, parce que de toute évidence elle savait qu'il n'apprécierait pas. Et si elle n'était pas si sexy dans cette robe, il aurait sûrement déjà filé et ne serait pas resté hypnotisé devant elle. Il fit un faux sourire de politesse et ne se donna même pas la peine de saluer ou de serrer la main de cet homme qu'il ignora même pour répondre à Trish : « Comment l'oublier... Je comprends mieux désormais ton silence radio des derniers jours... Mais t'aurais pu trouvé mieux pour t'accompagner... » Et boum le petit pic montrant sa jalousie ! « Non en effet elle n'est pas là pour le moment... » Elle ne viendrait surtout pas du tout à moins d'une surprise... puis il reprit pour après avoir jeté un coup d'oeil autour de lui : « Mais si j'avais su que tout le monde viendrait ici accompagné... » Oui beaucoup de monde semblait ici être en couple, mais il parlait bien de Trish, elle devait s'en douter non qu'il faisait ce sous entendu pour elle ? Puis il conclut : « Enfin je veux pas vous déranger plus longtemps, je vais prendre une coupe... A plus tard peut être... Bonne soirée... » C'était ça où il explosait le mec ou il incendiait Trish pour avoir fait silence radio du jour au lendemain sans explication alors qu'ils semblaient être partis il y a quelques jours pour reprendre contact... Il fit quelques pas avant de se retourner vers Trish et de reprendre nettement plus agacé : « Je peux te parler en privé deux minutes ou est ce que je dérange un peu trop? » Oui ça l'agaçait de la voir avec un autre. Surtout il ne comprenait pas, elle revenait vers lui, il craquait pour elle, ils passaient des heures à se parler et du jour au lendemain elle ne donne plus de nouvelles et ne répond plus à ces appels. Il avait peut être le droit à un minimum d'explications sur son attitude et sa provocation en s'affichant avec ce mec ce soir sous son nez et à le narguer? Même si il voyait qu'en l'interceptant, elle avait cherché à le rendre jaloux, ce qui avait marché. Mais pourquoi? Et pourquoi surtout elle ne lui avait plus répondu?

_________________
    « Family Portrait »


    “ On the first page of our story, the future seems so bright. Then this thing turned out so evil, I don’t know why I’m still surprised. ” ©️ signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

▐ PAROLES : 6215
▐ DATE D'ARRIVEE : 06/01/2012

▐ AGE : 27 ans
▐ OCCUPATION : Photographe
▐ LES SENTIMENTS : Les trois hommes de ma vie (a)
▐ POINTS : 159
MessageSujet: Re: .trish&kyan ◭ Can't you see, you belong to me. How my poor heart aches. With every step you take.   Ven 18 Mai - 13:22

Trish avait donc décidé d'aller à la soirée non pas seule, comme elle le faisait depuis bien trop longtemps maintenant, mais avec un ami. Un ami qui avait toujours flashé sur elle, mais bon, avant -et encore maintenant en fait- elle s'en fichait pas mal, de toute façon, la seule personne qu'elle avait dans la tête et dans le coeur était Kyan. Seulement voilà, elle avait appris qu'il avait eu un enfant avec Charlotte, ce qui la blessa énormément. D'un, elle avait couché avec un homme qui avait eu un enfant avec une autre, elle n'était déjà pas fière d'elle d'avoir couché avec un homme fiancé, mais là, qui était père en plus, c'était carrément en dessous de tout pour elle. Elle aurait aimé que Kyan la tienne informée de ça, c'était quand même énorme. En plus, elle était certaine qu'il lui reprocherait d'avoir insisté pour ne rien savoir de sa vie, parce que c'était bien le cas, elle lui avait répété un millier de fois qu'elle ne voulait rien connaître, le savoir fiancé lui avait déjà brisé le coeur, alors elle n'imaginait même pas s'il y avait d'autres choses. De deux, dans sa vision du futur, elle s'était toujours imaginée qu'ils auraient des enfants et là, il en avait déjà eu et pas avec elle, de toute évidence. C'était d'autant plus affreux que la pauvre gamine était morte dans un accident de voiture et maintenant elle s'en voulait encore plus, elle s'en voulait de ne pas avoir été là pour lui et d'avoir placé leur "couple" au-dessus de tout le reste, alors que le fait qu'ils se remettent ou pas ensemble semblait totalement dérisoire face à ce terrible drame. C'est à cause de tout ça que la jeune femme avait "coupé les ponds" avec le beau brun, tout du moins pour l'instant. Elle évitait soigneusement ses coups-de-fil, elle avait besoin de réfléchir... Sans lui. Si elle le voyait, elle savait qu'elle aurait envie de lui sauter dessus, ce qui n'était pas génial pour réfléchir et puis elle était en colère... D'où son plan d'amener James à cette fête, bien décidé à le rendre jaloux un peu à son tour, après tout, la seule jalouse dans l'histoire depuis trois mois était Trish, là, il verrait ce que ça ferait de voir la personne qu'il aime au bras d'une autre personne que lui. Surtout que lui, serait surement accompagné de sa pouf, donc elle n'avait pas envie d'être une nouvelle fois la pauvre fille seule.

La belle métisse débarqua à la fête accompagnée de son boulet, oui, il était un peu trop collant à son goût et elle devrait lui briser le cœur à la fin de la soirée... Mais, c'était une guerre et il y avait toujours des sacrifiés. Quelques minutes après leur arrivée, Kyan arriva à son tour, seul. Une fois qu'elle était certaine d'avoir capté son attention, elle fit exprès de se rapprocher de son cavalier, certaine de le rendre jaloux et ça marchait, vu la tête qu'il tirait. Quand il arriva vers eux, elle l'intercepta pour lui mettre son rendez-vous sous le nez, sinon ce n'était pas marrant. Le jeune homme semblait contrarié et il lui disait qu'il comprenait mieux son silence depuis quelques jours, ajoutant qu'elle aurait pu trouver mieux, du tac au tac, elle répondit : « C'est ce que je me dis tous les jours quand je vois avec quoi tu es fiancé. » Il l'avait cherché un peu non ? Remarquez qu'elle avait dit "quoi" et non "qui" considérant cette sangsue comme une chose et non comme une personne. Il faut dire que Trish était très mauvaise des fois. Ensuite il disait qu'il n'était pas accompagné, pas pour l'instant en tout cas, la belle espérait que l'autre n'allait pas se pointer, mais bon... Finalement, il décida de prendre la poudre d'escampette, ce qui n'était pas marrant d'ailleurs... Elle le regarda s'en aller, un peu dépitée, rien que le voir deux secondes lui avait rappelé à quel point elle l'aimait, c'est fou. Finalement, il fit volte-face, demandant à la jolie brune si elle voulait bien venir avec lui pour parler en privé. « Ok. Une minute. » Dit-elle en se levant, elle se tourna vers James et dit : « Je reviens dans une seconde. » Il semblait agacé de la laisser filer, depuis le temps qu'il veut se la faire la pauvre... La voir partir un peu plus loin avec son ex n'avait pas l'air de le rassurer des masses. Bref, elle fila avec Kyan un peu plus loin, près des ascenseurs, elle regarda autour d'elle et reposa son regard sur le beau brun, elle lui dit : « Qu'est-ce que tu veux ? Et si ça pouvait aller vite, avec James on a l'intention de quitter la soirée rapidement, il a hâte de me sauter... Depuis le temps qu'il attend. » Au moins, il pouvait être rassuré, elle n'avait pas couché avec ce pauvre type, c'était déjà ça non ? Puis, comme si ça ne suffisait pas, la jolie métisse poussa un peu plus la patience du jeune homme en ajoutant avec un petit sourire provocateur : « En plus je ne porte pas de dessous. » Est-ce que c'était vrai ou pas, ça... Dieu seul le sait et Trish bien sûr xD.

_________________
    dis moi que tu m'aimes
    Dis moi que tu m'aimes, que la vie est belle, que ce monde est fou. Et quoi qu'il advienne je resterai tienne, à toi jusqu'au bout. A la vie à la mort, mi amor, je plaque tout. Dis moi que tu m'aimes et que les autres on s'en fout.
    ©️ by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

▐ PAROLES : 4892
▐ DATE D'ARRIVEE : 06/01/2012

▐ AGE : 27 ans
▐ OCCUPATION : Papa à temps plein, dealer à temps partiel
▐ POINTS : 63
MessageSujet: Re: .trish&kyan ◭ Can't you see, you belong to me. How my poor heart aches. With every step you take.   Ven 18 Mai - 19:58

Plusieurs jours sans la moindre nouvelle de Trish, c'était assez dur à vivre pour Kyan. Surtout qu'il ne comprenait pas pourquoi elle l'évitait comme elle le faisait après les retrouvailles qu'ils avaient eu la semaine dernière et les heures passées au téléphone à parler de tout et de rien, riant ensemble. La demoiselle passait du temps chez elle allongé sur son canapé au téléphone pendant que Kyan lui était derrière son bureau en mode détente et à observer par la fenêtre la ville qui s'animait en contre-bas. Ils étaient si biens, le beau brun se disait de plus en plus que c'était Trish qu'il fallait dans sa vie et qu'il la désirait elle. Et pourtant depuis quatre jours tout avait changé. Du jour au lendemain, sans la moindre raison elle n'avait plus répondu à ses appels et il se demandait vraiment ce qu'il avait fait de travers pour que la jolie métisse lui en veuille ou point de ne plus lui adresser la parole ou le moindre sms. Bon techniquement il savait où elle habitait et il aurait pu passer chez elle, mais ils avaient convenus d'éviter de se voir le temps que Kyan prenne une décision, et ce n'était pas plus mal, ça évitait que les deux ne recouchent ensemble. Depuis ce jour, Kyan s'en voulait d'avoir trompé Charlotte, il n'avait plus la même attitude et les mêmes gestes avec la demoiselle. Il faut savoir que Kyan était un homme droit dans ses bottes et une trahison pareille, ça ne lui ressemblait pas. Mais il se consolait en se disant que Trish était la seule qui pouvait faire ça, et de plus il se disait de plus en plus que si il avait craqué, c'est parce qu'au fond il en avait envie et le fait de savoir que Trish voulait qu'ils se retrouvent totalement comme par le passé lui faisait comprendre que lui aussi semblait vouloir la même chose. Pour se changer les idées il avait décidé tout de même de se rendre à cette soirée sans l'avis de sa fiancée. Après tout elle ne voulait pas y aller, de peur d'y croiser Trish car elle était amie avec l'organisateur de la fête tout comme Kyan, et bien il irait seul. Ça le faisait chier, mais il n'allait plus ne pas voir ses amis de peur d'y croiser la métisse non ? Sauf que ce soir les peurs de Charlotte étaient fondé puisqu'après quelques minutes sur la terrasse du Suite 700, Kyan croisa son ex en bonne compagnie vu comment elle s'amusait. Il prenait conscience qu'elle ne répondait plus à ses appels à cause de lui, et il lui en voulait dans le fond. Il avait voulu l'esquiver discrètement, mais apparemment elle le voyait venir puisque lorsqu'il passa près d'elle pour aller au bar à Champagne, elle l'intercepta en lui présentant son rendez-vous, lui rappelant bien qui était cette personnes, à savoir un mec qui avait toujours tourné autour de Trish depuis que les deux étaient ensemble et Kyan s'en était toujours méfié, et ce même si il savait que Trish l'aimait lui et personne d'autre. Mieux vaut prévenir que guérir non ? En tout cas il disait qu'il se souvenait de lui et qu'elle aurait pu trouver mieux ce à quoi elle répondit directement que lui aussi vu avec quoi il s'était fiancé. Le jeune homme leva les yeux au ciel et répondit à son tour : « Ah d'accord tu voulais trouver pire ? C'est réussi, t'as choisi bien pire... En même temps quoi qu'il arrive tu l'emportais haut la main » Il était à côté et entendait tout ? On s'en fout ! Elle le cherchait en traitant sa fiancée, il la laisserait pas s'amuser si facilement. Puis notre jeune homme s'excusa de les déranger de manière bien ironique puis traça sa route, allant se chercher un verre.

Néanmoins, il décida de revenir rapidement vers Trish et de lui demander à la voir rapidement ce qu'elle acceptait pour une petite minute. Oh c'est mignon elle disait à son chéri qu'elle revenait dans une seconde et ce dernier ne semblait pas aimer l'idée, ce qui amusa Kyan qui lança un faux sourire faux cul désolé : « Fais pas cette tête elle va revenir... Ou pas ! » C'est sûr que les connaissant, soit ce serait très rapide comme discussion, soit très long et mouvementé, quand au ou pas, il était là seulement pour provoquer l'autre. Puis les deux se dirigèrent vers les ascenseurs, un lieu nettement plus calme et moins musical que la terrasse. Trish ne perdit pas de temps et lui demanda ce qu'il lui voulait et de faire vite, car elle prévoyait avec James de partir rapidement pour se faire sauter et qu'il attendait de pouvoir faire ça depuis un long moment. Cette dernière phrase était-elle vraiment nécessaire ? Apparemment oui pour Trish. Le jeune homme lança un soupir : « Quel romantisme... Désolé j'ai tellement pas envie de retarder ta petite sauterie à deux balles... » Puis il eut confirmation qu'elle ne faisait que le provoquer quand elle disait ne pas porter de dessous. Avec son petit sourire, il voyait bien qu'elle le provoquait seulement. Peut être était-elle sérieuse mais en tout cas, lui parler de ses plans de soirées avec l'autre et cette ultime phrase montrait bien qu'elle le provoquait seulement. S'en était limite trop pour Kyan. Il avait passé du bon temps avec Trish, elle l'avait zappé sans raison, et là alors qu'il voulait la voir, lui parler et savoir pourquoi elle l'évitait, elle se moquait de lui, le rendait jaloux et semblait vraiment en avoir rien à faire de lui. La belle était contre le mur à côté des ascenseurs et Kyan frappa ses mains dans le mur, les laissant contre, à quelques centimètres de la tête de Trish et se rapprochant d'elle un peu énervé. Pour ne pas attirer l'attention faudra repasser. D'ailleurs avant de se faire repérer, il retira ses mains et s'adressa à Trish : « ça t'éclate de te payer ma tête ? Je t'ai demandé deux minutes de ton temps pour savoir ce qu'il se passait tout simplement... Tu réponds plus aux appels, aux sms... On a passé plusieurs jours a passé du bon temps au téléphone et pouf toi tu vas flirter avec l'autre du lycée ? J'ai bien fais de pas te donner de réponse trop rapidement apparemment parce que tu m'aurais brisé le coeur une nouvelle fois... Oui, j'allais te dire que je voulais qu'on se voit parce que je comptais nous redonner une deuxième chance d'être heureux. Si t'avais décroché ton téléphone ça se serait passé comme ça. Mais finalement tu t'en fichais pas mal depuis quatre jours depuis que l'autre est dans les environs... »Oui il était énervé et triste à la fois. Elle lui demandait un choix, et alors qu'il l'avait fait, elle disparaissait avec un autre, il y a de quoi être énervé non ?

_________________
    « Family Portrait »


    “ On the first page of our story, the future seems so bright. Then this thing turned out so evil, I don’t know why I’m still surprised. ” ©️ signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

▐ PAROLES : 6215
▐ DATE D'ARRIVEE : 06/01/2012

▐ AGE : 27 ans
▐ OCCUPATION : Photographe
▐ LES SENTIMENTS : Les trois hommes de ma vie (a)
▐ POINTS : 159
MessageSujet: Re: .trish&kyan ◭ Can't you see, you belong to me. How my poor heart aches. With every step you take.   Sam 19 Mai - 21:21

Et voilà, la guerre avait commencé... Ils s'étaient à peine vu deux secondes que ça partait déjà en live. Bon, d'accord, Trish l'avait grandement cherché en le provoquant et en lui collant sous le nez son rendez-vous. Seulement, elle était très en colère qu'il ne lui ait pas dit pour son bébé et quand elle était en colère, elle était assez excessive. D'ailleurs, il devait s'en douter qu'elle lui en voulait, qu'elle ne faisait pas ça pour le plaisir de lui faire du mal, il la connaissait mieux que personne après tout. Donc, quand il arriva à la fête et se dirigea vers eux, enfin vers le bar en fait, la belle l'interpella pour lui présenter son rendez-vous, enfin lui présenter était un grand mot étant donné qu'ils se connaissaient déjà et que Kyan n'avait jamais aimé James, ce dernier avait toujours tourné autour de la jolie métisse et forcément, jaloux comme il était, ça l'avait énervé plus d'une fois. C'était pareil pour elle, les filles qui tournaient autour du jeune homme l'avait rendu dingue plus d'une fois et en fait, c'était toujours le cas, vu sa jalousie envers Charlotte. Bref, le jeune homme lui disait qu'il comprenait maintenant son silence de ses derniers jours et il devait vraiment mal la connaitre pour penser qu'elle ne lui parlait plus à cause d'un mec. Il se souvenait un peu des multiples déclarations d'amour qu'elle lui avait faite il y a une semaine jour pour jour ? Et il pensait vraiment qu'après ça, elle pourrait, du jour au lendemain, l'oublier avec un autre gars ? N'importe quoi. Elle l'avait dans la peau, ça faisait huit ans qu'elle l'avait dans la peau et ce n'était pas prêt de changer, surtout pas pour un mec qui veut la sauter. Le jeune homme lui lança un pic sur son accompagnateur et elle lui répliqua du tac au tac qu'elle pensait la même chose de sa fiancée, ça, c'était fait au moins. Du coup, il lui disait qu'elle voulait trouver pire et qu'elle avait réussi haut la main. James voulu se lever, histoire de jouer les gros bras et surtout de ne pas se laisser insulter, mais Trish le retint et laissa Kyan s'en aller. Elle n'avait pas non plus envie qu'ils en arrivent aux mains, même si le fait qu'ils se battent pour elle ne lui déplaisait pas tant que ça, le fait est, que c'était la fête d'un ami et qu'elle ne voulait pas la gâcher.

Seulement, le beau brun revint rapidement à la charge, sur le coup, elle eut vraiment peur que ça dégénère, mais Kyan lui disait simplement vouloir lui parler deux minutes. La belle accepta et se tourna vers son rendez-vous pour lui dire qu'elle revenait dans une seconde, ce qui n'avait pas l'air de le rassurer, surtout que ce petit con ajouta une provocation derrière en disant qu'elle reviendrait ou pas. Le "ou pas" voulait tout dire. Trish le poussa un peu plus loin et une fois près des ascenseurs elle lui demanda de se dépêcher, car elle avait très envie de quitter cette fête, disant, avec provocation que James voulait la sauter. Il soupira, disant qu'il ne voulait pas retarder sa "petite sauterie", ce qui la fit sourire, elle voyait bien qu'il était fou de jalousie et ça, c'était ce qu'elle voulait. Pour le provoquer davantage, elle disait qu'elle ne portait pas de dessous, sujet immédiat, ça l'énerva bien et il tapa le mur, question discrétion c'était pas ça, il y avait déjà deux voir trois personnes qui les regardaient. C'était la spécialiste pour le pousser à bout, elle l'avait fait pendant cinq ans donc elle le savait bien. Elle le rendait fou et des fois, ça avait été assez loin, c'est aussi ce qui rendait leur relation si spéciale d'ailleurs. Ils étaient tellement fous amoureux l'un de l'autre que la moindre chose devenait passionnelle, que ce soit le sexe, comme on avait pu le constater dans les escaliers l'autre jour ou les disputes et les provocations. Puis il lui déballa ce qu'il avait sur le coeur et elle n'en revenait pas, déjà elle n'en revenait pas qu'il pensait vraiment que ce plouc avait quelque chose à voir avec le fait qu'elle l'ait ignoré et ensuite, il venait de lui avouer qu'il l'avait choisi elle, qu'il voulait leur redonner une chance et qu'elle l'aurait su si elle avait décroché son téléphone. « Parce que tu crois vraiment que mon comportement à quelque chose à voir avec lui ? J'en ai rien à foutre de ce mec ! » Elle avait dit cela en hurlant presque, tellement énervée qu'il puisse penser ça d'elle, maintenant ils étaient beaucoup plus nombreux à les regarder se disputer, la jolie photographe s'énerva sur les gens : « Vous voulez ma photo ? » Effet immédiat tout le monde tourna la tête, l'air de rien... Elle se concentra de nouveau sur Kyan et ajouta : « Ah oui ? Tu voulais vraiment nous redonner une seconde chance ? Et tu comptais me dire quand, que tu avais eu un bébé avec l'autre ? Comment tu veux qu'on se remette ensemble si tu ne peux même pas me dire ce genre de choses ?! Je l'ai appris de la bouche de ce crétin-là ! »

_________________
    dis moi que tu m'aimes
    Dis moi que tu m'aimes, que la vie est belle, que ce monde est fou. Et quoi qu'il advienne je resterai tienne, à toi jusqu'au bout. A la vie à la mort, mi amor, je plaque tout. Dis moi que tu m'aimes et que les autres on s'en fout.
    ©️ by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

▐ PAROLES : 4892
▐ DATE D'ARRIVEE : 06/01/2012

▐ AGE : 27 ans
▐ OCCUPATION : Papa à temps plein, dealer à temps partiel
▐ POINTS : 63
MessageSujet: Re: .trish&kyan ◭ Can't you see, you belong to me. How my poor heart aches. With every step you take.   Dim 20 Mai - 11:14

C'était dingue comment Trish pouvait rendre dingue notre beau brun si rapidement. Il était venu à cette fête en traînant les pieds tout simplement parce qu'il n'avait pas le moral. Il était dans une impasse totale avec sa fiancée, il se rapprochait de plus en plus de Trish et puis plus rien, la jeune femme fait silence radio et ne répond plus à ces appels. Surtout qu'elle n'était pas si occupée que ça puisque pendant trois jours, elle avait passé des heures et des heures au téléphone avec Kyan à l'appeler parfois elle même à son bureau. Il ne comprenait donc pas pourquoi elle l'évitait depuis quatre jours, il se repassait sans cesse les trois heures passées au téléphone avec la demoiselle le dernier jour pour essayer de se rappeler d'un sujet, d'une phrase ou d'un mot déplacé qu'il aurait pu dire et qui aurait pu vexé ou énervé Trish. Ok elle était sanguine, avait ses coups de speed de temps à autres, mais là vraiment, ils avaient parlé et rit ensemble, s'était quitté en se disant qu'ils se rappelaient le lendemain, Kyan avait même reçu un SMS de la belle disant qu'elle aimait passer ses moments avec lui au téléphone, et le lendemain boum plus rien. C'est ce qui avait un peu foutu son moral en l'air pour le coup. Mais en arrivant à cette fête sur la terrasse et en voyant Trish accompagné d'un homme qui lui avait tourné toujours autour, ce fut le sang de Kyan qui ne fit qu'un tour. Comment pouvait-elle se pointer ici avec ce mec ? Et juste comment pouvait-elle flirter avec ce type alors que lui et Trish s'étaient en partie retrouvés depuis une semaine. C'était une torture pour Kyan, une véritable preuve de sadisme de la part de Trish et il ne comprenait vraiment pas à quoi elle jouait. Surtout que lorsqu'il passa près d'elle pour aller au bar, la belle l'intercepta pour lui présenter son rencard, au cas où il l'aurait oublié quoi... Il montrait bien qu'il n'appréciait pas de la voir au bras de cet homme et l'attaqua directement avant que Trish ne rétorque au sujet de Charlotte .Il critiquait ces choix, elle critiquait les siens, même si ce n'était pas comparable mais bon. Kyan eut le dernier mot néanmoins sur les provocations des partenaires et il trouvait ça trop mignon le fait que l'autre blaireau veuille se lever et faire face à Kyan, mais que Trish le retienne. Au moins il pourra remercier Trish lorsqu'il rentrera avec son nez en parfait état. Enfin le beau brun s'éloigna, revenant même pas une minute plus tard vers Trish pour lui demander de lui parler. C'est fou ce qu'elle avait l'air motivé... En tout cas notre Kyan jaloux ne cessait de montrer son agacement, notamment lorsque Trish s'adressait à son pauvre type pour lui dire qu'elle revenait vite. Kyan lui annonça qu'elle allait revenir, ou pas ! Histoire de bien le provoquer quoi. Avant que l'autre ne puisse répondre quoi que ce soit, Trish poussa gentiment Kyan à se diriger vers les ascenseur et une fois là bas, elle le provoquait à nouveau, lui demandant de se dépêcher parce qu'elle prévoyait de partir et de se faire sauter. Il voyait bien qu'elle n'était pas sérieuse dans cette phrase et ça l'exaspérait de la voir si mauvaise avec lui sans a moindre raison. Sauf que ça faisait marrer la demoiselle qui énervait Kyan de plus en plus. Et comme si ça ne suffisait pas, elle ajoutait qu'elle ne portait pas de dessous. La pression montait, et Kyan l'évacua en frappant dans un mur juste à côté de la tête de Trish. Il était entrain de virer fou, et c'est pas parce qu'on le regardait qu'il se calmerait, bien au contraire... S'en était trop pour lui et il lui balança la raison pour laquelle il voulait lui parler, ajoutant qu'il ne comprenait pas ce qu'elle faisait après leurs journées à discuter. Il avoua donc qu'il avait fait son choix, mais qu'elle semblait en avoir fait un autre mais ça ne plaisait pas à Trish qui s'énervait à son tour et cria sa dernière phrase, attirant encore plus de regards sur eux. Il était un peu paumé là et il ne comprenait pas grand chose : « Bah alors ça à voir avec quoi ? Aux dernières nouvelles tout se passait bien entre nous, t'as disparu de la circulation sans prévenir... Quand à ce mec je sais bien que tu t'enfous, je me demande juste qu'est ce que j'ai dis ou fais et pourquoi tu viens t'afficher avec lui ? C'est pour m'atteindre moi, mais qu'est ce que j'ai fais pour que toi tu fasses ça ? » Bah oui, c'était très incompréhensible pour lui, il n'avait pas la moindre idée de ce qui avait pu la pousser à agir comme ça depuis quatre jours.

Et puis les regards s'étaient tournés vers eux... Kyan s'en fichait pas mal, surtout que pour beaucoup ils étaient dans son dos mais Trish les avaient en face de ses yeux et elle ne manqua pas de s'adresser à eux de manière assez virulente. Kyan baissa un instant les yeux avant de retrouver le regard énervé de Trish. Il connaissait ce regard par coeur, il y avait quelque chose, c'était inévitable, mais il ne pouvait pas savoir quoi et n'attendait que les réponses de la jolie métisse dans sa robe blanche -oui je fantasme dessus xD-. Puis elle répondit enfin aux questions du beau brun, mais indirectement. Elle préférait reprendre ses mots, en essayant d'avoir le bon rôle, lui demandant si vraiment il voulait leur redonner une chance, et surtout comment ils pourraient repartir sur de bonnes bases si il ne lui disait pas qu'il avait eu un enfant avec Charlotte. Elle disait l'avoir apprit de la bouche du crétin dixit Trish. L'envie d'avoir lui démonter la tête grandissait en Kyan. Mais là il avait le coeur brisé. Il allait devoir parler de cette lourde histoire à Trish, ce qu'il avait redouté depuis bien longtemps. Il savait qu'elle devrait être mise au courant, mais pas dans ses conditions, et surtout qu'elle ne semblait pas vraiment tout savoir, encore moins que Kyan souffrait de cette tragédie vu comment elle n'y allait pas avec des pincettes... Kyan baissa les yeux une nouvelle fois. La tristesse l'envahissait mais il ne pouvait pas fuir, il était au pied du mur et devait s'expliquer maintenant apparemment : « Il a de la chance qu'il y a du monde parce que crois moi sinon que ton pote je le ferais passer par dessus la terrasse … Oui je voulais nous redonner une chance tu vas te mettre à remettre en cause mes décisions maintenant ? Pour cette histoire de bébé je comptais t'en parler, mais pas dans l'immédiat, parce que justement j'appréhendais ta réaction, et la preuve qu'elle a été mauvaise... Si j'ai pas pu te le dire, si je n'ai pas su t'en parler avant c'est parce que c'est extrêmement dur pour moi. » Puis un peu plus énervé contre lui même il reprit : « Tu crois que c'est facile de dire qu'on a été un mauvais père et que si notre bébé est mort c'est de notre faute ? Oui j'ai eu un bébé avec elle, j'aurais du t'en parler plutôt, mais en parler ne fait que me rappeler que si elle n'est plus là, c'est à cause de moi parce que j'ai merdé et que j'ai été un mauvais père! » C'était si dur de ne pas craquer. Avec tout ces gens autour, il essayait de garder ces émotions pour lui et de se montrer fort. Et surtout le regard de Trish et ses réactions avaient toujours eu une importance particulière pour Kyan, voilà pourquoi il avait tant appréhendé cette conversation...

_________________
    « Family Portrait »


    “ On the first page of our story, the future seems so bright. Then this thing turned out so evil, I don’t know why I’m still surprised. ” ©️ signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

▐ PAROLES : 6215
▐ DATE D'ARRIVEE : 06/01/2012

▐ AGE : 27 ans
▐ OCCUPATION : Photographe
▐ LES SENTIMENTS : Les trois hommes de ma vie (a)
▐ POINTS : 159
MessageSujet: Re: .trish&kyan ◭ Can't you see, you belong to me. How my poor heart aches. With every step you take.   Jeu 24 Mai - 18:49

Trish et Kyan s'étaient donc mis à l'écart, pour discuter et oui, des fois ils parlaient, ils ne se mettaient pas à l'écart seulement pour coucher ensemble xD. Le plus énervant était qu'ils avaient tendance à élever la voix, surtout la belle brune, en effet, elle ne pouvait pas s'empêcher d'élever la voix quand elle était en colère, comme bon nombre de gens sans doute, mais elle, c'était quelque chose, sans compter qu'elle pouvait être violente... Kyan connaissait ses crises et pas ses crises de bipolarités, non ses crises de nerfs quand il l'énervait, il suffisait qu'il regarde une fille, pour que sa jalousie soit en alerte et qu'elle pète un nerf. Heureusement, il savait aussi la calmer et puis, il était trop mignon et elle ne pouvait jamais lui en vouloir longtemps... Comme lui d'ailleurs, mais elle, elle avait juste à enfiler un truc sexy, ça allait plus vite. Donc elle élevait la voix et encore, elle essayait de se contrôler, car elle savait qu'il y avait du monde autour... Seulement ça n'empêchait pas les gens autour d'eux de ne manquaient aucune miette du spectacle. Forcément, ça énerva encore plus la jeune femme qui ne manqua pas de leur dire de regarder ailleurs s'ils y étaient, les gens je vous jure, aucune gène à les fixer comme s'ils étaient une sorte de pièce de théâtre. Effet immédiat, ils détournèrent tous, le regard et la jeune femme pouvait se concentrer, de nouveau, pleinement sur Kyan. D'ailleurs, ce dernier lui avoua qu'il voulait leur redonner une chance, qu'ils soient de nouveau en couple, ajoutant qu'il avait bien fait de ne pas lui donner sa réponse directement, car elle lui aurait brisé le coeur une fois de plus... Vous remarquez l'ironie, car c'est lui qui avait rompu avec elle, même si elle avait précipité la rupture, mais c'était lui quand même... Donc le coeur brisé était pour elle surtout. Bref, la jeune femme lui déballa alors ce qu'elle avait sur le coeur et ça faisait du bien. En fait, au lieu de le rendre jaloux bêtement, elle aurait mieux fait d'aller le voir, ils n'en seraient sans doute pas là à l'heure actuelle, mais que voulez-vous, Trish avait le sang chaud. Bref, il commença par lui dire que s'il n'y avait personne son "rendez-vous" aurait volé par-dessus le balcon et elle roula des yeux avant d'écouter la suite. Il disait qu'il appréhendait sa réaction et qu'il avait raison car elle était mauvaise... Il voulait une baffe ? Elle répondit : « Ma réaction est mauvaise, oui ! Pourquoi ? Parce que tu m'as caché ça, comment tu as pu me cacher une chose pareille ? Comment tu as pu croire que nous deux ça recommencerait comme avant, sans que je sache ça ? Sachant pertinemment que j'aurais bien fini par le savoir un jour ou l'autre en plus ! »

C'était bien ça le plus dur, qu'il ne lui ai rien dit, elle se sentait mal vis-à-vis de ça, car le bébé était mort, que ça avait du lui briser le coeur et qu'il ne lui a rien dit quand même... Trish avait toujours été là pour lui et ça faisait mal de savoir qu'aujourd'hui, elle n'était plus qu'une ex avec qui il a couché et à qui il ne veut rien confier, même pas des choses aussi importantes. Le jeune homme reprit la parole, encore plus énervé, mais pas contre, non, elle le comprit rapidement à ses paroles. Il s'en voulait, ça sautait aux yeux, elle se sentait vraiment mal pour le coup, elle n'avait pas envie de lui faire vivre à nouveau une chose pareille, elle ne savait pas qu'il se sentait coupable, après tout, c'était un accident, malheureusement, tout ça arrive bien trop souvent... Mais ce n'était pas sa faute. Après, elle ne savait pas exactement ce qu'il s'était passé, James lui avait dit que la nounou avait eu un accident avec la petite, mais qu'elle n'en était pas responsable, elle n'en savait pas plus, sauf évidemment que la nounou et la petite n'avait pas survécu. Le coeur de la jolie métisse se sera un peu plus, elle voyait bien qu'il était mal et du coup, elle avait aussi mal que lui, d'ailleurs, une larme coula le long de sa joue, elle était beaucoup moins douée que lui pour garder ses émotions. Son premier réflexe fut de le prendre dans ses bras, elle voulait le réconforter, être là pour lui, même si c'était elle qui avait ré-ouvert la brèche. Elle chuchota au creux de son oreille : « Arrête, c'était un accident, tu ne peux pas dire ça. Ce sont des événements tragiques que personne ne peut prévoir, tu n'as pas à t'en vouloir pour ça. Je sais que tu souffres et c'est normal, mais ne t'infliges pas ce supplice en plus, ça ne t'apportera que davantage de peine. » Elle resta dans ses bras quelques secondes avant qu'une main ne vienne serrer son bras pour la faire reculer, elle manqua de tomber d'ailleurs, elle avait des talons plus hauts que la tour Eiffel donc bon. Elle se tourna et trouva James qui lui dit directement : « Trish qu'est-ce que tu fous ? On y va là ? » C'est qu'elle l'avait presque oublié celui-là, enfin non, pas presque, elle l'avait totalement oublié. Déjà qu'elle ne pensait qu'à Kyan quand il n'était pas là, alors vous imaginez quand il était avec elle, le reste du monde n'avait plus aucune espèce d'importance. En tout cas il y en a un qui avait faim, genre elle allait coucher avec lui en plus...

_________________
    dis moi que tu m'aimes
    Dis moi que tu m'aimes, que la vie est belle, que ce monde est fou. Et quoi qu'il advienne je resterai tienne, à toi jusqu'au bout. A la vie à la mort, mi amor, je plaque tout. Dis moi que tu m'aimes et que les autres on s'en fout.
    ©️ by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

▐ PAROLES : 4892
▐ DATE D'ARRIVEE : 06/01/2012

▐ AGE : 27 ans
▐ OCCUPATION : Papa à temps plein, dealer à temps partiel
▐ POINTS : 63
MessageSujet: Re: .trish&kyan ◭ Can't you see, you belong to me. How my poor heart aches. With every step you take.   Ven 25 Mai - 12:21

Il était un peu dur pour les deux jeunes de discuter tout en restant discret. Et oui, mine de rien Kyan restait fiancé à Charlotte, il connaissait un peu de monde ici, et parler avec Trish, certains mots, certaines paroles captées par certains ou certains gestes pourraient venir aux oreilles de Charlotte et c'était peut être bien la dernière chose dont il avait besoin. Depuis la semaine dernière qu'il avait été en pleine nuit aider la demoiselle c'était déjà la guerre à la maison, il n'avait vraiment pas besoin de jeter de l'huile sur le feu. Voilà pourquoi aussi bien Trish que Kyan savaient qu'ils devaient être discret. Sauf que fasse au comportement désinvolte de la demoiselle, Kyan n'avait pas su résister, jouant même des poings dans le mur à côté de l'ascenseur. Il faut dire qu'elle avait toujours été doué pour le provoquer, jouer avec son petit sourire et le rendre totalement dingue en peu de temps. D'ailleurs même Trish s'énervait maintenant et le fait que les personnes autour d'eux les dévisageaient et écouter discrètement – ou pas d'ailleurs xD-. Alors lorsque Trish leur demanda de regarder ailleurs d'une manière bien sèche, autant dire que la discrétion étant plus qu'envolée. En même temps comment rester calme quand la femme avec qui vous voulez être vient se pavaner avec un autre homme ? C'était juste impossible aux yeux de Kyan. Il essayait de positiver en lui disant qu'au final il avait bien fait de ne pas lui donner de réponse trop rapidement, puisqu'apparemment elle aimait lui briser le coeur, puisque c'est ce qu'elle venait de faire une deuxième fois. Il ne comprenait pas du tout pourquoi elle était comme ça depuis quelques jours, et c'est pourquoi il demandait des explications. Trish les lui donna ces fameuses raisons, et le moins que l'on puisse dire c'est que Kyan ne s'attendait pas du tout à ça. En effet, la demoiselle avait été mise au courant par son super chéri du passé de Kyan avec Charlotte et de leur tragédie familiale avec la mort de leur fille. Rien que savoir que c'est l'autre con qui avait provoqué tout ceci, le jeune homme avait eu des idées de meurtres -maquillés en suicide xD- en le jetant par dessus la terrasse. Ça ne semblait pas plaire à Trish mais il s'en foutait totalement ! Comme prévu, il ne lui avait rien dit sur le sujet pour éviter une mauvaise réaction, ce qu'elle avait vraiment eu. Enfin lui dire ça ne faisait qu'attiser la colère de la jolie métisse qui avouait avoir une mauvaise réaction, mais tout simplement parce que si ils venaient à retrouver leur liaison passée, elle estimait qu'il ne lui cache rien comme par le passé et qu'il aurait déjà du parler de tout ça puisqu'elle aurait su ça un jour ou un autre : « Je n'ai rien voulu te cacher, je voulais juste attendre un peu pour t'en parler. C'est une période sombre de ma vie depuis ton départ à New York, et j'ai juste voulu patienter et trouver le bon moment pour en parler... je pensais justement que nous deux ça aurait plus de chances si je t'en parlais plus tard. Tu penses pas que ça aurait pu tout ruiner avant que ça reprenne ? En tout cas c'est ce que j'ai cru et je préférais t'en parler plus tard un peu plus calmement... »

C'était extrêmement dur pour Kyan d'aborder ce sujet ici maintenant et ce soir avec Trish. Il avait en tête de lui en parler, mais il ne l'avait pas encore fait pour la simple et bonne raison qu'il flippait à mort. Il appréhendait grandement sa réaction et ce qu'elle pensait de lui, il avait peur de sa réaction. C'était un peu con, mais en cinq ans ensemble, le regard que Trish portait sur lui avait toujours beaucoup compté pour lui, et là aujourd'hui il voyait qu'il l'avait déçu, et voir ça dans son regard le rendait un peu mal. Même si ils n 'étaient plus ensemble, il restait avec cette peur au ventre du jugement de Trish. Le pire c'est qu'elle lui en voulait d'avoir cacher toute cette histoire de bébé, même si il était mort. Mais il n'avait plus le choix, le sujet avait été lancé, et le meilleur moyen de lui faire comprendre son mutisme sur ce sujet restait de lui dire maintenant toute la vérité, à savoir que si sa fille était morte, c'était à cause de lui... La colère s'envolait, la tristesse s'emparait de lui, les larmes montant doucement, mais face à Trish, il voulait rester l'homme fort qu'elle avait toujours connu et il se refusait à laisser échapper la moindre larme devant elle. Face à la détresse de Kyan, Trish laissa par contre elle échapper une larme et c'était touchant de voir la demoiselle si touchée par le drame de Kyan. Elle prit le jeune homme dans ses bras, lui murmurant quelques paroles de réconfort en disant que c'était un accident et qu'il ne devait pas se tenir pour responsable. Elle lui demandait d'arrêter de s'infliger toute cette peine, mais elle ne savait pas encore tout. En tout cas le beau brun referma ses bras sur Trish et lui répondit doucement, la voix rempli de larmes qu'il ne laisserait pas sortir, surtout pas devant tout ce monde : « C'était un accident mais j'aurais pu l'éviter... Ce que je ne t'ai pas dis c'est que cet accident a eu lieu parce que j'étais trop occupé à l'hôtel. Je devais récupérer la petite mais je suis rester à l'hôtel, du coup j'ai demandé à la nounou d'aller la chercher. Si ça avait été moi et que j'avais passé moins de temps à travailler, cet accident n'aurait jamais eu lieu.. C'est surtout pour cette raison que je m'en veux. J'ai pensé à moi avant elle... » Puis la demoiselle partit en arrière involontairement, tirée par son boulet de la soirée lui demandant ce qu'elle faisait et si ils pouvaient rentrer. Oh putain qu'il tombait très mal celui là. Ils parlaient d'un truc sérieux et il venait là. La demoiselle n'eut pas le temps de répondre que c'est Kyan qui prit la parole. Et bizarrement la tristesse venait de laisser place à la colère : « Tu vois pas que tu déranges ? Tu nous as toujours dérangé putain ! » Puis Kyan lui décrocha une droite avant d'ajouter : « ça te plait de te mêler de ma vie et la raconter n'importe comment ? Et puis qu'est ce que tu comprends pas ? T'as aucune chance, elle a toujours été à moi... Rentre tout seul... » Enfin là les regards étaient nouveaux braqués sur eux, et soit Trish en voudrait à Kyan pour ce qu'il venait de faire, soit elle l'appuierait en demandant à l'autre de partir. Trop d'émotions pour Kyan qui avait agit sans réfléchir sous le coup de la colère de le revoir les interrompre en pleine discussion très sérieuse...

_________________
    « Family Portrait »


    “ On the first page of our story, the future seems so bright. Then this thing turned out so evil, I don’t know why I’m still surprised. ” ©️ signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

▐ PAROLES : 6215
▐ DATE D'ARRIVEE : 06/01/2012

▐ AGE : 27 ans
▐ OCCUPATION : Photographe
▐ LES SENTIMENTS : Les trois hommes de ma vie (a)
▐ POINTS : 159
MessageSujet: Re: .trish&kyan ◭ Can't you see, you belong to me. How my poor heart aches. With every step you take.   Mar 29 Mai - 10:01

Les deux jeunes gens s'isolèrent, pour discuter ou se disputer au choix, en tout cas, pour une fois, ce n'était pas pour baiser :p. Le beau brun voulait une explication, il voulait savoir pourquoi elle agissait comme ça avec lui. Pourquoi elle était tout à coup distante alors qu'il y a trois jours encore ils avaient parlé deux heures au téléphone. Ils évitaient de se voir, évitant ainsi toute tentation de se sauter dessus et connaissait Trish, à peine elle le voit, à peine elle a envie de lui arracher sa chemise, donc c'était préférable... Pour lui, car elle, elle n'était pas fiancée et elle ne trompait personne. Bon, d'accord, on ne pouvait pas dire non plus qu'elle était fière d'être passé du statut d'ex à celui de maitresse, même si quand il la prenait dans l'escalier, elle ne s'en rendait pas vraiment compte, même après sous la douche xD... Mais, une fois seule dans son lit, elle s'était limite sentie sale, sale d'être ce genre de filles, elle ne l'avait jamais été. Son vrai premier petit-ami fut Kyan et ils sont restés très longtemps ensemble, ensuite, elle avait eu des aventures, rien de bien sérieux, mais pas avec des hommes mariés ou alors, elle n'était pas au courant... Et visiblement, jamais elle ne le serait. Bref, une fois isolés, la belle lui expliqua les raisons de son changement de comportement soudain, à savoir qu'elle avait apprit qu'il avait eu une fille, qu'elle était décédée et qu'il ne lui en avait même pas parlé, ce qui était affreux pour elle, elle pensait vraiment qu'il n'avait plus confiance en elle pour lui parler de ses choses-là. Il lui disait qu'il avait préféré lui cachait, car il ne voulait pas ruiner ce qu'il y avait entre eux, mais pour Trish, ça ressemblait plus à de la lâcheté qu'autre chose. « Attendre un peu ? Combien de temps ? Dix ans ? Et bien, tu as mal cru apparemment, j'aurais préféré le savoir tout de suite. Qu'on se soit envoyé en l'air, alors que tu es fiancé, je n'en suis déjà pas fière, mais en plus que tu as eu un enfant avec elle, là je me sens carrément... Salope. Voilà. Merci de me faire sentir comme la pire des garces. » Bien sûr, elle voulait toujours être avec lui, ça ne changeait rien, mais si elle avait su ça, elle ne lui aurait pas fait tout ce rentre dedans, elle lui aurait surement dit ce qu'elle ressentait, sans l'allumer. Après, il serait revenu vers elle ou pas, mais au moins, elle se sentirait mieux.

Puis, le jeune homme lui avoua qu'il se sentait responsable de la mort de sa fille, disant qu'il était un mauvais père. Elle ne comprenait pas trop pourquoi il disait ça, après tout, c'était un horrible accident, il n'y était pour rien, de plus, la petite était avec sa nourrice, donc voilà. Mais, le voir aussi désemparé arracha une larme à la belle, elle n'avait pas le souvenir de l'avoir vu aussi mal un jour. Certes quand elle a "refusé" sa demande en mariage et qu'ils ont rompu -ou qu'il l'a largué au choix- il n'en menait pas large, mais ça parait bien dérisoire à côté de la mort d'un enfant, son enfant. La jeune femme le prit dans ses bras, essayant de le réconforter comme elle pouvait, elle ne savait pas trop quoi lui dire, mais les mots sortirent naturellement, c'est aussi l'avantage de connaître quelqu'un si bien. Il referma ses bras autour d'elle en disant que c'était un accident, mais qu'il aurait pu l'éviter, que c'était à lui d'aller chercher sa fille, mais qu'il avait trop de travail et qu'il avait envoyé la nounou, maintenant elle comprenait mieux son sentiment de culpabilité. Elle répondit : « Tu n'as pas à t'en vouloir, c'était écrit comme ça et tu ne pouvais rien y faire. Je sais que c'est dur, mais tu ne peux pas vivre toute ta vie avec ce fardeau sur ta conscience, ça finira par te détruire sinon. Et si tu bossais si dur, ce n'était pas parce que tu pensais à toi, tu bossais, car tu voulais lui offrir la meilleure vie possible, tu voulais qu'elle ne manque de rien, tu pensais à elle avant toute chose. » Leur moment d'intimité fut dérangé par James, qui arriva comme un cheveu sur la soupe, il avait dû voir les deux ex en train de se faire un câlin et ça l'avait rendu jaloux, donc il était venu marquer son territoire sur la belle, les hommes... Qu'ils lui pissent dessus, ça sera plus rapide. Mais, ce à quoi elle s'attendait en le voyant débarqué arriva, Kyan était fou de rage et bam, une droite. « Kyan !! Merde ! » Elle se baissa pour ramasser James, s'éloigna avec lui, s'excusant pour le beau brun. Une fois plus loin avec James, elle le remercia de sa patience ce soir, mais il savait au fond de lui qu'elle était venue avec lui pour rendre jaloux Kyan, ce qu'il affirma avec un hochement de tête avant de partir. Elle n'était pas très fière d'elle sur ce coup-là, mais elle ne s'attendait pas vraiment à ce qu'il se mange une droite. La jolie métisse retourna vers Kyan, une fois en face de lui elle lui dit : « Petite précision, je ne suis pas à toi tant que tu n'as pas mis les choses au clair avec Charlotte. Assez de mensonges et de cachotteries. Quand tu seras prêt tu sais où me trouver. » Elle déposa ses lèvres sur les siennes pour un baiser furtif et s'éloigna pour prendre l'ascenseur et rentrer chez elle.

_________________
    dis moi que tu m'aimes
    Dis moi que tu m'aimes, que la vie est belle, que ce monde est fou. Et quoi qu'il advienne je resterai tienne, à toi jusqu'au bout. A la vie à la mort, mi amor, je plaque tout. Dis moi que tu m'aimes et que les autres on s'en fout.
    ©️ by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

▐ PAROLES : 4892
▐ DATE D'ARRIVEE : 06/01/2012

▐ AGE : 27 ans
▐ OCCUPATION : Papa à temps plein, dealer à temps partiel
▐ POINTS : 63
MessageSujet: Re: .trish&kyan ◭ Can't you see, you belong to me. How my poor heart aches. With every step you take.   Mar 29 Mai - 21:20

Les deux jeunes avaient décidés de discuter loin de la plus grosse partie de la foule mais pourtant près des ascenseurs où ils se trouvaient, il y avait du passage. Les gens rentraient et sortaient de ces ascenseur, donc niveau discrétion on pouvait faire facilement mieux. Et oui, ils auraient pu aller faire un tour à l'étage en dessous, ou tout simplement marcher tranquillement sur la baie de Santa Monica, mais non non, ils restaient plantés devant ses ascenseurs et l'énervement les avaient assez rapidement envahis. Il faut dire qu'elle se moquait ouvertement de lui et le provoquait, et ça Kyan ne le comprenait pas du tout ! Comment elle pouvait être adorable, pleine de joie de vivre avec lui des heures durant au téléphone pendant plusieurs jours et sans la moindre raison l'éviter et venir le narguer avec un autre homme ce soir en plus de le provoquer comme elle l'avait fait et de lui faire comprendre qu'elle lui en voulait pour X raison. Et justement cette raison, Kyan voulait la connaître. Il ne supportait pas quand la demoiselle agissait de la sorte, et aujourd'hui ça n'avait pas changé, il détestait ça autant que les cinq années qu'ils ont passés ensemble... Si ce n'est pas plus au vu de leur situation tiens. Oui parce qu'au fond elle lui demandait un choix, à savoir de retourner avec elle ou non et alors qu'il allait le faire, alors qu'il était totalement retombé fou dingue de Trish, cette dernière agissait comme si elle ne lui avait pas avoué ses sentiments, comme si à ses yeux Kyan n'était qu'un ex avec qui elle ne voulait plus rien avoir à faire, et c'est exactement cette pensée qui énervait un peu plus notre beau brun. Elle n'avait pas tenu très longtemps avant de donner à Kyan les raisons, ou plutôt LA raison de son comportement avec lui. En effet, l'autre boulet portait bien son nom puisque tout cela était de sa faute, il avait révélé à Trish la paternité de Kyan et la mort de cette petite gamine dans de tragiques circonstances. Il savait qu'elle le prendrait mal... Lorsqu'elle avait apprit de sa bouche qu'il était fiancé, elle avait limite pété les plombs, alors si dans la seconde suivante il avait dit qu'il était papa, ça aurait été pire. Il l'aurait dit à leur deuxième rencontre, elle aurait cru qu'il faisait exprès de lui annoncer des nouvelles désagréables à entendre pour elle, il avait donc décidé de ne pas en parler, de garder pour le moment cela secret. Mais il savait pertinemment qu'il allait devoir lui en parler, c'est pas comme si seulement deux ou trois personnes étaient au courant. Non, toute la famille du jeune homme, ses amis et bon nombre de personne connaissait ce drame, et ça sortirait un jour ou l'autre. Il avait juste voulut attendre, en parler plus tard. Parce que pour info leur troisième rencontre c'était la crise de la belle, et pour la calmer, lui dire j'ai eu une fille ce n'est pas très pratique, tout comme le dire après l'avoir sauvagement dominée dans les escaliers ou tendrement dans la douche aurait été plus que déplacé. Et au téléphone, non ! Il lui en parlerait face à face calmement au bon moment, mais l'autre débile avait tout gâché et là il n'avait pas d'autres choix que de s'expliquer, ou plutôt de lui dire pourquoi il n'en avait pas parlé avant. Elle aurait voulu l'apprendre immédiatement, surtout qu'elle n'était pas fière d'avoir jouée les maitresses, mais qu'en plus de ça, elle se sentait comme une salope d'avoir couché avec un papa au bord du mariage. Et ironiquement, elle le remerciait de la faire passer pour la pire des garces. Le beau brun soupira, et lui répondit en regardant le plafond tout d'abord : « Un peu je t'ai dis... Je sais pas, qu'on puisse parler calmement et quand le contexte le permettrait. Parce qu'entre une crise de nerfs quand t'apprends que je suis fiancé, une petite crise en pleine nuit, du bon temps ensemble je vois pas quand j'aurais pu t'en parler. Au téléphone ? Ça aurait été plus que lâche... Et puis je trouve qu'il y a une différence entre couché avec un père de famille et le faire avec un homme qui n'a plus son enfant. C'est pas comme si tu te mettais au travers d'une famille... » C'est con, mais il la défendait et lui cherchait des excuses simplement parce qu'elle n'était pas une salope -sauf au lit xD- et qu'il n'aimait pas qu'elle se qualifie de la sorte. Et puis bon Kyan n'aime pas les salopes donc bon^^

Mais la conversation devenait nettement plus compliqué pour le jeune directeur. Il rentrait un peu plus dans les détails de ce drame, avouant sa responsabilité à Trish dans tout ça. Bah oui, elle disait qu'il n'y pouvait rien, mais ce jour là si, il aurait pu aller chercher la petite et passer la journée avec elle comme prévu, il aurait pu stopper ce qu'il faisait à l'hôtel ou donner cette tâche à un des responsables, mais non il avait décidé de rester au boulot, il avait décidé d'appeler la nounou donc à ses yeux, cet accident était de sa faute. D'ailleurs même pour Charlotte tout était de sa faute, et ça il le voyait dans le regard de la jeune femme et dans son comportement avec lui. Mais là, c'était une Trish rassurante et cherchant à déculpabiliser Kyan qu'il avait en face de lui. En général elle n'était pas hyper doué pour ce genre de discours, mais là, elle l'apaisait par ces mots... Et ces gestes ! En effet, elle venait de le prendre dans ses bras lui murmurant quelques paroles réconfortantes au creux de l'oreille. Oui elle essayait de le rassurer mais bon, il n'allait pas en quelques mots ne plus se sentir aussi coupable, même si la demoiselle essayait grandement de dire de bonnes choses, comme le fait qu'il bossait dur pour justement pouvoir offrir à sa fille ce qu'elle voulait et ce dont elle avait besoin. « Justement j'aurais pu laisser quelqu'un d'autre à ma place, et rentrer, mais j'ai préféré rester à l'hôtel alors que j'avais le choix. Comme tu le dis, c'est dur de ne pas se sentir responsable, mais je peux pas passer non plus ma vie à broyer du noir... » Kyan parlait à coeur ouvert, disait des choses qu'il n'avait jamais vraiment dit à personne, et l'autre arriva pour récupérer Trish et les séparer. Le sang de Kyan ne fit qu'un tour et il lui décrocha une droite en lui disant ce qu'il pensait de lui. Ça ne semblait pas plaire à Trish qui sortit un simple merde à Kyan avant de s'éloigner avec son petit chéri et de le retenir pour éviter d'envenimer la situation. Toujours énervé, Kyan la regardait le ramasser et s'éloigner en disant de manière sèche : « Quoi ? Y a trois ans t'aurais aimé me voir faire ça pour toi... » dit-il avant de la regarder plus loin avec l'autre. Il commença à détourner le regard lorsqu'elle revint vers lui après avoir jeté l'autre apparemment calmement. Il comprenait pas tout, elle lui criait dessus, partait avec l'autre, s'excusait pour Kyan mais finalement le faisait partir avant de revenir vers lui. Elle reprit ce qu'il avait dit à l'autre avant de le frapper en disant qu'elle ne serait à lui que si il parlait à Charlotte et que tout était mit au clair avec elle. Elle avait dit Charlotte oui ! Wahou! XD Elle ne voulait plus de secrets, de cachotteries, comme au bon vieux temps entre eux quoi... Elle conclut en disant que lorsqu'il serait prêt, il savait où la trouver avant de l'embrasser du bout des lèvres comme pour lui dire qu'elle l'attendait avec impatience puis elle tourna les talons pour repartir vers l'ascenseur.. Mais juste avant, Kyan eut un petit sourire aux lèvres pour lui répondre : « T'es déjà à moi, on le sait tous les deux.. » dit-il en guise de provocation avant de reprendre sérieusement : « je ne t'ai pas menti... Pour la cachotterie je la trouvait nécessaire un petit moment. J'essayerais de venir te trouver au plus vite et de tout régler comme il le faut... » ce serait dur, mais il le devait, les explications s'imposaient pour qu'ils avancent tous dans cette histoire. Il regarda la belle s'éloignait, prenant l'ascenseur, et jusqu'à la dernière seconde fixant les portes se fermer. Il prit quelques secondes avant de se retourner et de repartir voir des amis, essayant d'oublier l'incident avec l'autre ...

_________________
    « Family Portrait »


    “ On the first page of our story, the future seems so bright. Then this thing turned out so evil, I don’t know why I’m still surprised. ” ©️ signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: .trish&kyan ◭ Can't you see, you belong to me. How my poor heart aches. With every step you take.   

Revenir en haut Aller en bas
 

.trish&kyan ◭ Can't you see, you belong to me. How my poor heart aches. With every step you take.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Kyan [Assassin]
» Trish Stratus Vs Michelle McCool
» Maryse Vs Kelly Vs Ashley Vs Trish Vs Taylor
» Trish Stratus vs Maryse
» Segment Trish Stratus
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
♫ Modern Family :: DANS LE GRENIER :: Archives rps-