AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Oh, des éléphants bleus qui volent dans le ciel !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité
Invité

MessageSujet: Oh, des éléphants bleus qui volent dans le ciel !   Dim 20 Mai - 0:06

« Tu me fausses déjà compagnie ? » Je souris en voyant ma grande sœur me faire une moue boudeuse, comme pour me convaincre de rester avec elle. Pourtant, j’ai d’autres projets pour ce soir. « Ouais, je sors ce soir. » Je lui fais un clin d’œil évocateur pour plaisanter, mais elle a l’air d’y croire vraiment. Ouais, là, elle soulève ses sourcils comme un pedobear en puissance. « Tu vas oùùùùù ? » Ciara est ma grande sœur, mais parfois elle me fait penser à une vraie gamine. Mais ça tombe bien parce que je ne suis pas spécialement mieux. « A un mariage. Vanessa et Larry. » Elle me regarde et éclate de rire. Quoi ? Qu’est-ce que j’ai fait ? Qu’est-ce que j’ai dit ? « Cassandra et Lucas, tu veux dire ? J’en ai entendu parlé… Ne me dis pas que tu vas aller à un mariage de gens que tu ne connais pas ? » Je fais un grand sourire innocent tout en haussant les épaules. Cette question est débile, Ciara me connaît assez bien pour savoir que je n’ai pas besoin d’invitation pour rentrer quelque part. Et puis, j’aime bien m’incruster, ça me permet de faire de nouvelles rencontres. « Tu y vas avec Enzo ? » C’est à mon tour de devenir miss pedobear. « Pourquoi ? Ça te dérangerait ? » Elle me tire la langue comme la gamine qu’elle est et ça me fait rire. Je sais qu’elle éprouve des sentiments pour Enzo, mais elle refuse de l’avouer. Donc, j’ai décidé de la rendre jalouse, de jouer avec ça. Parce que d’après moi, le meilleur moyen d’arrêter ce mariage ridicule qui s’annonce, c’est que Ciara se mette avec Enzo. Ça fait chier Aidan que je me mêle de tout ça et… « T’es encore là, toi ? » Ah bah tiens, en parlant du loup ! Ce mec ne peut pas me voir. Je crois que je l’énerve presque autant qu’Enzo. Je ne sais pas pourquoi, pourtant. Je ne lui ai rien fait de mal. A part vouloir gâcher son mariage, je n’ai rien fait. Et d’après, c’est plus un service que je lui rends. « Heureuse de te voir également. » Je lui lance le sourire le plus hypocrite que j’ai en réserve avant de l’ignorer et de reporter toute mon attention sur ma sœur. « Bon, ma sœur, j’me barre. » Je la prends dans mes bras avant de lui lâcher un baiser sur la joue. Avant de quitter la villa pour de bon, je fais un signe de la main au mec qui sert de fiancé à ma sœur tout en faisant un sourire digne d’une pub Colgate. « A plus tard, Aidan ! » Il ne me répond pas, évidemment. Ça m’aurait étonnée, tiens. Je n’insiste pas et je sors de cette villa que je ne trouve pas particulièrement jolie. Disons que Ciara a bien arrangé la décoration, quoi.

Nous voilà quelques courtes heures plus tard, j’étais habillée d’une simple robe noire. Je n’avais même pas pris la peine de me coiffer. Un coup de brosse et c’est parfait. Je ne m’étais pas maquillée plus que d’habitude. Un peu de crayon, de mascara, du fard à paupière couleur pêche et du gloss rose pétasse. Ouais, j’aime mon gloss. J’arrive devant la salle dans laquelle la fête est censée se dérouler et il y a un mec à l’entrée qui salue tout le monde. J’espère que ce n’est pas le marié, ça ferait mauvaise impression de s’incruster devant lui. Cependant, en arrivant près de l’entrée, j’ai vu une photo des mariés et il s’avère que ce n’est pas lui. Il est tout le contraire. C’est déjà ça. Il se poste devant moi, m’empêchant d’entrer. Attends, c’est qui lui, un agent de sécurité ? Non, je ne pense pas. Peut-être juste un invité qui exige connaître tout le monde. Un mec sans importance, quoi. « Bonsoir. Qui êtes-vous ? » Il me sort un sourire genre charmeur et tout alors qu’il pourrait être mon père. Mais ça ne va pas ? Je le toise de façon hautaine. Ce n’est pas dans mes habitudes, mais il ne m’a pas l’air vraiment net. « Mademoiselle De Conti, pourquoi ? » Il me fait un sourire et me laisse passer. Sans doute a-t-il eu une mauvaise expérience avec l’un des deux frères ? Je mise sur le plus jeune. J’aurais pu, évidemment, lui dire que j’étais une Sandrelli, mais soyons réalistes, on n’est pas vraiment connues par ici, ni même vraiment aimées. Alors vaut mieux faire profil bas de temps en temps. A peine entrée dans la salle, je cherche le buffet. C’est toujours le plus intéressant dans les mariages. Et les vieux bourrés qui draguent les demoiselles d’honneur. Je remarque que je ne suis pas arrivée tôt du tout. A vrai dire, les gens ont l’air d’avoir terminé leur repas. Merde, j’espère que je n’ai pas raté le dessert ! Les gâteaux, c’est la vie. Je me penche un peu pour regarder sur les tables et apparemment, il n’y a pas de trace de gâteau. Okay, donc ils n’ont pas encore servi le dessert ? Ils attendent quoi ? J’observe les gens autour du buffet et il y a quelqu’un qui a l’air dans le même état que moi, c’est-à-dire, en attente du dessert. Je tente une approche discrète, mais j’crois que ça n’a pas fonctionné…
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Oh, des éléphants bleus qui volent dans le ciel !   Lun 21 Mai - 16:48

« Et où allez vous comme ça, très cher ? » Un sourire apparut sur le visage de Tobias. Il ajustait sa cravate et jouait de ses mains pour que le nœud soit parfait. Pour l'aider, l'homme qui venait de lui adresser la parole se posta devant lui et ajusta son habit, et son nœud. « A quand le grand jour pour toi ? » Le visage de Tobias s'assombrit. Cela ne serait pas pour bientôt, vu sa vie sentimentale désastreuse. Lorsqu'il avait annoncé ses sentiments à Yelena, c'était limite si elle n'avait pas pris les jambes à son cou. Un soupir s'échappa de sa bouche alors qu'il s'observait dans le miroir, un de ses deux pères s'étant espacé pour qu'il puisse se regarder. « Je vais à un mariage. Je connais ni la mariée ni le marié, si tu poses la question. » Un sourire malin s'afficha sur son visage tandis qu'en riant, son père lui tapotait le dos. Tobias s'était fait inviter par l'amie d'une amie d'une amie ce qui faisait qu'il était maintenant sur la liste des invités au mariage. Se sentant seul et s'ennuyant, il avait décidé de s'y rendre pour voir un peu comment l'ambiance serait, et peut-être voir ses propres amis. Ainsi, il avait sorti son plus beau -et unique- costume et s'était habillé, se sentant un peu étrange dans ce bel habit. Lui qui ne portait que des jeans et des t-shirts, se retrouver dans un costard lui faisait tout bizarre. Et pourtant, il n'était pas moche, habillé ainsi : la plupart des filles pourraient même le trouver à son goût. Malheureusement, ce n'était pas son objectif. Il n'y avait toujours qu'une fille dans son esprit et il était quasiment sur qu'elle ne serait pas au mariage. Tant mieux : il avait envie de l'éviter un peu pour le moment, histoire de se remettre de sa peine de cœur. « Mon petit garçon est populaire. » « Je ne suis PAS petit ! » « Oui, oui .. » Ils rigolèrent en cœur. Tobias était un peu complexé par sa petite taille mais l'oubliait la plupart du temps. On disait bien que tout ce qui était petit était mignon, non ? Alors, il espérait que cela s'appliquait à tout, même aux gens. « Allez, salut papa. » Il l'embrassa sur la joue et sortit de sa chambre. Peut-être qu'à son âge, il devrait se trouver un appartement au lieu de vivre avec sa famille. Mais.. Il avait peur de se retrouver loin de Maya, et qu'elle fasse une bêtise. Après tout, elle habitait juste à côté de lui, même si elle n'était que sa demi sœur. Maya, cette évocation lui arracha un soupir et il sortit de sa chambre avant de dévaler les escaliers. Leur maison était assez grande : quelque chose qui convenait très bien à une famille sans être trop grand, ni trop petit. Il aimait cet endroit, et c'était pourquoi il ne voulait pas déménager. Pas encore. Il y avait trop de souvenirs dans cet endroit, des bons comme des mauvais. Et il sentait bien que Yelena ne serait pas bien s'il partait de sa propre maison, elle aussi.

Il se rendit au mariage en taxi. Durant le voyage en voiture, il regarda les rues, les gens, pensant à tout et rien. Qu'allait-il faire à ce mariage ? C'était une belle blague, quand même. Se montrer à ce genre d’événements en connaissant deux ou trois personnes tout au plus. A moins que toutes ses connaissances se retrouvent là bas, il se sentirait bien seul. Certains diraient que c'était la meilleure occasion de draguer deux ou trois filles mais il n'avait pas la tête à ça, ni l'expérience. Ni la technique. A vrai dire, Tobias était vraiment nul pour draguer et s'en sortait en bafouillant et trébuchant sur ses propres mots. Il ne fallait pas lui dire de s'approcher d'une fille et trouver un sujet de conversation : il était absolument nul pour ça. Ce qui était très incroyable, c'était qu'il était d'habitude très à l'aise avec les gens en général. Se faire des amis, c'était très facile pour lui. Très altruiste et généreux, il se faisait apprécier des autres en faisant tout pour qu'ils aillent bien. Parfois, même si la personne en particulier ne voulait pas.

Arrivé au mariage, il s'avança pour entrer dans la salle et fut émerveillé devant la décoration. Le jeune homme commença à manger plusieurs types de mets au buffet avant de penser qu'il vaudrait mieux garder de la place pour le dessert. Malheureusement, rien n'arrivait. Tobias essaya de discuter avec plusieurs personnes de façon amicale avant de sentir vraiment son ventre gargouiller et de chercher un dessert à se mettre sous la dent. Dans sa hâte et sa faim, il bouscula une jeune femme blonde qui semblait chercher quelque chose également. « Je suis désolé ! Tant que j'y suis, vous savez quand ils serviront les desserts ? » Le jeune homme posa une main sur son ventre et observa la jeune femme qu'il ne connaissait pas. Pour avoir l'air sympathique, il lui adressa un sourire et lui tendit la main. « En fait je suis Tobias, et je n'ai aucune idée de ce que je fais ici. »
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Oh, des éléphants bleus qui volent dans le ciel !   Ven 25 Mai - 17:26

Billie n'était pas d'une folle humeur ces temps-ci. Il fallait dire que tout était devenu atrocement compliqué pour elle, et qu'elle n'avait qu'une idée en tête, s'enfuir bien loin, dans un pays imaginaire là ou elle trouverait ça soeur, Reaver, ses parents... Oui bon certes cette endroit est sensé exister et s'appelle le paradis... Mais comme Billie n'était pas encore tout à fait suicidaire, elle avait décidé de se laisser à imaginer à un autre lieu, ou tout fonctionnerait correctement. Peut être même qu'Isaac et Sloan aurait adoré Reaver. Ou probablement pas. Ca faisait des jours que Billie tournait en rond dans l'idée de retrouver un peu de sa santé physique, de survivre mentalement à la perte de Reaver, et de ne pas s'inquiéter pour Adam. Et ça c'était la cerise sur le gâteau. Le mec avait sérieusement trouver intelligent d'avoir une fille de dix neuf pige, et de s'enticher de la meilleure amie de sa fille, enceinte et complètement paumée. Le pire étant probablement que tout le coté torturé, amoureux etc fonctionnait plutôt bien sûr Billie. Enfin les minutes ou elle ne paniquait pas complètement en tout cas. Elle avait donc passé une semaine tranquille à l'appartement, toujours sous la coupe de l'un de ses colocataires. Comme s'ils imaginaient qu'elle allait forcément faire une connerie. Bon il faut dire qu'avoir de la compagnie n'était pas si désagréable, et lorsqu'on évitait les fameux prénoms en R, et A, quoique Aidan soit plutôt le bienvenue dans la partie, tout ce passait à merveille, et les nouveaux amis apprenaient à prendre leur marque dans une ambiance plutôt chaotique. Billie ruminait toujours légèrement dans son coin dans l'idée de trouver la bonne manière d'annoncer à tout le monde qu'elle était enceinte, qu'elle n'avait plus vraiment d'autre choix que de le garder maintenant, et que le petit n'avait de toute évidence déjà plus de père. Après le désastre de l'annonce à Adam, elle s'était promis de faire les choses un peu mieux, et ne trouvant pas l'inspiration, elle se concentra sur la musique. Elle tournait dans sa tête l'idée d'une éventuelle tournée, qui l'emmènerait loin de Los Angeles pour un moment et qui la rafraichirait probablement. En plus c'était encore les derniers moments ou elle pourrait se le permettre avant de devenir une baleine.

Mais ce n'était pas la monotonie de sa semaine à l'appartement, ni même la sensation que tout le monde l'imaginait au bord du gouffre alors qu'elle avait envie d'hurler qu'elle allait juste bien. Bon là dessus elle mentait avec beaucoup d'assurance, mais le fait est qu'elle ne s'effondrait clairement pas, et qu'elle se sentait seulement complètement vide. Elle n'avait pas pleurer depuis l'annonce de sa mort, avait plusieurs crier, mais les larmes n'avaient pas glisser le long de ses joues. Peut être était-ce justement le signe qu'elle n'allait pas bien, mais têtue comme elle pouvait l'être, elle le prenait à contre sens. Non ce qui la mettait de mauvaise humeur c'était justement toute l'importance qu'on semblait lui donner ces derniers temps. Aujourd'hui avait lieu le mariage de Lucas et Cassandra, et alors que tout ces amis y allaient, il lui avait presque tous dit que si elle ne se sentait pas capable de venir, elle n'était pas obligée, que tout le monde comprendrait. Mais que tout le monde comprendrait quoi ? Que c'est embarrassant de se retrouver à un mariage alors que son fiancé est mort à peine quelques semaines plus tôt ? Alors qu'on porte son enfant et qu'on ne pourra même pas se souler au champagne ? D'un autre coté, Billie avait plutôt bien merdé avec Lucas et Cassandra avec toute la période Birdie, et maintenant qu'elle était redevenue elle même, et qu'elle avait plus ou moins réussit à rentrer dans les bonnes grâces du couple, elle ne pouvait pas vraiment leur faire faux bon un tel jour. En plus elle devait en profiter, ça serait probablement l'une des derniers occasions de mettre une robe qui lui irait à la perfection, avant qu'elle ne ressemble à une baleine. Elle passa peut être presque plus de temps à se préparer que la marier, à trouver la bonne robe, la bonne paire de talon qui la rendrait sublime, le maquillage idéal. Bref puisque l'alcool lui serait inaccessible, que tout sera bon à lui rappeler ce qu'elle n'aura pas, elle se consolait avec un capital séduction qui crevait le plafond.

Quand elle sortie de sa chambre enfin prête Ezra décrocha sa mâchoire lui indiquant d'une bien délicate manière qu'elle avait réussit son défit. Essayant de retrouver une certaine aisance sur ces talons qu'elle n'avait pas porté depuis longtemps elle s'accrocha au bras de son meilleur ami qui avait parfaitement su s'arranger lui aussi. Il faut dire que vu l'état dans lequel elle l'avait trouvé il ne pouvait qu'être mieux. Et depuis la dernière fois ou elle l'avait vu il était tout simplement sublime. La célébration fût belle. Enfin à ce qu'il paraît. Installé dans un coin Ezra et Billie avait passé leur temps à faire des jeux de main, (jeux de vilain) pour faire passer le temps. Elle était heureuse de retrouver son meilleur ami, et elle n'avait besoin que de ça pour se divertir des pensées noirs qui cherchaient à l'assaillir sournoisement. Mais ce qu'elle attendait avec impatience était la réception, comme tout le monde vous me direz. Mais depuis peu elle avait commencer à laisser les nausées derrières elle, pour les envies urgentes ce qui était il fallait l'avouer nettement plus drôle et agréable pour elle. Et puis Ezra avait promis de la faire danser jusqu'au bout de la nuit, de l'enivrer de danser jusqu'à ce que sa tête lui tourne, et elle avait approuvé ce programme. Le repas avait été délicieux, mais Billie avait une furieuse envie de sucré. Et Ezra c'était éclipser quelques minutes plus tôt ce qui donna du courage à Billie d'aller farfouiller discrètement à la recherche de quelques choses qui comblerait son envie. Son instinct de chasseuse de sucre mis à alerte, elle ne tarda pas à trouver deux spécimens qui avait l'air de chercher la même chose qu'elle. Car oui même de loin elle pouvait distingué ce genre de chose. En réalité être enceinte donne de super pouvoir, mais on évite de l'ébruité pour que la planète n'explose pas de bébé. Elle se dirigea habillement vers eux, ayant finit par retrouver son aisance sur ses talons, et en arrivant à leur hauteur elle reconnu le visage familier de la petite soeur de Ciara. Honnêtement elle ne savait plus son prénom. Mais ce n'était pas bien important si ? « Sandrelli, je ne suis même pas surprise de te voir dans le rôle de la pique assiette. Une habitude de famille probablement. Rassure moi. Tu ne t'es pas empiffrer de tout ce qui peux ressembler de près ou de loin à un dessert ? » Elle aurait bien ajouter une remarque virulente sur les mauvais effets que ça aurait pu avoir sur le poids de la jeune femme. Mais à vrai dire la soeur de Ciara, tout comme Ciara était plutôt canon, et Billie n'aimait pas être calomnieuse dans ses attaques. Elle se tourna vers le garçon à coté de la blonde et lui fit un sourire charmeur avant de se présenter « Je m'appelle Billie... Tu n'es pas venu avec elle, si ? » Oui tout de même, même s'il avait l'air d'être absolument innocent et bien moins démoniaque que l'italienne, il y a des choses qu'il vaut mieux vérifier. « Si tu es aussi intéressé par du dessert je n'ai aucune idée de quand ils arriveront mais je possède un radar à sucre assez puissant » Elle sourit, ses yeux pétillant presque d'amusant, chose qui était devenu assez rare ces derniers temps. Je vous l'avais dit. Grossesse égal superpouvoir. Au moins ça allait peut être lui servir à quelque chose.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Oh, des éléphants bleus qui volent dans le ciel !   

Revenir en haut Aller en bas
 

Oh, des éléphants bleus qui volent dans le ciel !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Fiche sur les Mages Bleus
» LES BLEUS AU JAMEL COMEDY CLUB
» [Sujet 35] Quels Bleus à l'Euro ?
» Les emmerdes, ça volent toujours en escadrille...
» Registre des sceaux bleus
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
♫ Modern Family :: DANS LE GRENIER :: Archives rps-