AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Delilah & Sacha - Ce soir, je dors chez toi.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité
Invité

MessageSujet: Delilah & Sacha - Ce soir, je dors chez toi.    Mer 1 Aoû - 0:05



Jackie chérie, je vais au bureau. Jenna fait des courses mais quand elle rentrera, aide la à préparer le repas. Oui oui t'en fais pas. Je suis sérieux! Je saiis! Je lui fis un sourire radieux, qui était totalement faux, mais avec le temps j'avais appris à le parfaire et Harrold n'y voyait que du feu. Il se dirigea vers le garage pour en sortir sa voiture de sport et quitter le jardin. Je le regardai fixement, on ne pouvait pas deviner l'expression de mes yeux, ceux ci étant masqué par mes lunettes de soleil. je levai les yeux en l'air en signe de soulagement et je me remis à contempler l'une des pages de mon magazine de mode. Décidément, un an sans suivre la tendance et mes années de fac avaient eu raison de mon penchant pour la mode, je n'arrivais pas à savoir si telle tenue était in ou pas. J'étais en plein bronzage quand Jenna rentra à la maison, les bras chargeaient de paquets, alors qu'elle ne devait pas porter de charges trop lourdes pour son dos. J'étais bien obligée de venir à son secours, bien malgré moi. Je mis mon paréo autour de ma taille et la suivis dans la cuisine, l'aidant à ranger les courses. Mon regard bleu ciel s'arrêta quelques secondes sur son énorme ventre qui ressemblait à un ballon de football enflé. Je suis tellement heureuse que tu sois là Jac... Delilah! Je comptais faire des lasagnes! Tu aimes ça? Pas vraiment... Je finis par me raviser en voyant son regard désespéré. Mais je mange de tout! Bien entendu que non, je n'allais pas en manger, j'étais végétarienne, elle l'avait oublié ou quoi? Je préférai ne pas commencer à la chercher et la faire pleurer, il n'était que quatorze heure. Après ça, je la laissai s'atteler en cuisine, elle avait mis deux heures avant de comprendre comment le four fonctionnait, ça risquait d'être amusant.

J'avais passé l’après midi dans ma chambre, à peindre au dessus de ma tête de lit. J'avais tenté une représentation du Che Guevara et j'en étais assez satisfaite, j'étais pleine de peinture, j'en avais même fait tombé quelques gouttes ponctuelles sur ma couette de lit et sur mon parquet. A vrai dire, tout était normal, jusqu'à ce que je veuille monter sur ma tête de lit, pour peindre plus haut et que je me casse monumentalement la figure par terre. Dans ma gracieuse chute sur le sol (qui n'était qu'à moitié, car j'avais encore les jambes sur le lit) la main qui tenait le pinceau, avait entraîné mon ordinateur portable, lui même posé sur le bureau, qui avait terminé sa chute dans mon pot de peinture blanc. Je me mis à hurler, mais ça ne fit qu'alerter Jenna qui monta à l'étage voir ce qui se passait et qui me trouvait debout, ouverte de peinture blanche, mon ordinateur immaculée et dégoulinant à la main. Elle parut totalement choqué, comme si j'avais été blessé et sans même attendre ma réponse, grommela qu'elle devait appeler mon père pour lui signaler que j'avais détruit mon ordinateur et qu'il m'en fallait un nouveau. L'entendre parler ainsi à mon père au téléphone me fit sourire et j'eu presque envie de lui faire un câlin pour la remercier. Cette idée disparut bien vite quand je vis son énorme profil engrossé, dans le couloir, qui se mit à hurler pour signaler que les lasagnes étaient en train de cramer.

Sur ce coup, je la laissai se débrouiller, elle n'avait qu'à pas essayer de maîtriser un art dont elle ne connaissait rien. Je voulais prendre une douche mais mon attention fut déviée par la porte entrouverte située en face de ma chambre, l'ex chambre de mon frère, désormais celle de Connor. Ce geek devait certainement avoir un ordinateur supplémentaire pour moi et puis, nous étions de la même famille, il n'y verrait aucune objection. Je me faufilai comme un félin dans sa chambre, refermant la porte derrière moi et regardant au tour de moi sans trop savori ce que je cherchais. J'étais un peu déçue, la chambre était nettement mieux rangée qu'à l'époque de mon frère. Il y avait trois ordinateurs?? Je me dirigeai vers eux et commençai à en tripotter un, laissant des marques blanches de peinture. Après quelques minutes de réflexion, je finis par l'allumer, mais je me heurtai à un obstacle des plus difficiles, le mot de passe utilisateur... Autant dire que ça commençait à parler chinois et que je ne savais pas ce qu'il avait comme mot de passe ce garçon, je lui adressai la parole depuis seulement quelques mois. Je laissai tomber l'idée folle de lui voler un pc, j'ouvris les tiroirs de son bureau et de sa commode. Rien, absolument rien de compromettant. J'étais assez satisfaite, au moins, il n'y avait pas des dizaines de magazines porno dedans, comme au temps de Sacha et il avait même un certain goût cinéphile. Entendant des voix en bas, je descendis et mon père se trouvait sur le pas de la porte, sans trop savoir quoi dire, je saisis mon sac à main et mon téléphone. Il me regardait bizarrement, sans doute à cause de mes cheveux en bataille, de ma tenue négligée qui ressemblait presque à un pyjama et de la peinture sur ma figure et mes vêtements. La voix de Jenna attira rapidement mon attention, Dakota et Connor venait tout juste de rentrer. Je n'avais pas spécialement envie qu'il découvre que j'avais fouillé dans ses affaires et encore moins envie de manger des lasagnes surgelées, de secours. J'ai un rendez vous avec un client potentiel. Je rentre tard. Non il n'y avait pas de client et je n'allais pas vraiment rentrer. Je pris la voiture, direction de studio bien pourris de Sacha. Dans la cage d'escalier je tombai nez à nez avec un mannequin brésilien, qui me dévisagea du regard. Réaction sans doute excessive de ma part, mais naturelle, je répliquai séchement.Je viens voir Sacha. Oh je vois... Je suis sa femme. Et biiim, dans ta face, la bimbo, elle ne trouva rien à dire et je la plantai là. Je sonnai à la porte et m'engouffrai dans la pièce quand mon frangin ouvrit la porte. Deviiine quoiii? Je dors chez toi!
Je me jetai dans ses bras pour lui faire énorme câlin, sans doute pour l'amadouer, alors le sourire mielleux était de circonstance, je lachai mon sac et allai farfouiller dans le frigo comme s'il était à moi, continuant à ruminer sans regarder mon frère. Elle voulait me faire manger des lasagnes à la viande cette folle! Elle y a passé l'aprés midi entier et les a cramés. Papa en a ramené des surgelés et elle allait faire croire à tout le monde que c'était les siennes... Quelle gourdasse!

Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Delilah & Sacha - Ce soir, je dors chez toi.    Mer 1 Aoû - 14:32

Je m'étais levé sans trop de difficulté, la soirée d'hier n'avait pas été spécialement longue et j'étais rentré plus tôt que prévu. Mon studio était un peu un bric à brac de tout ce que j'entassais depuis presque deux ans. Mon placard en toile à côté de mon lit débordait de fringues, il faudrait d'ailleurs que je passe à la laverie un de ces quatre. Je ne pouvais pas continuer à acheter des habilles et les entasser dès qu'ils étaient sales. Généralement c'est dans ces moments là que je retournais voir la famille, pour leur emprunter la machine à laver. Je savais par chance faire des machines et ne laisserais jamais Jenna toucher à mes fringues. Elle était capable de les faire rétrécir. Je me disais que j'irais sûrement faire un tour là bas cet après midi ou ce soir. Je m’arrangeais souvent pour ne pas tomber sur mon père et sa greluche. Je n'avais pas cours aujourd'hui et j'avais prévu de faire un tour dans un musée, j'avais un exposé à rendre sur Monet dans quelques jours et je n'avais rien commencer. Le carton de ma pizza d'hier traîner encore sur la table. Je me glissais dans le clic clac qui servait des fois à ma sœur et m'affalais dessus. Je n'étais pas encore habillé et ne portais que le boxer noir dans lequel j'avais dormi. J'allumais mon ordinateur portable en attendant que le programme se mette en route je partis me chercher un yop. Je m'installais à nouveau dans le clic clac et consultait mes messages en buvant mon yop. Je n'avais aucun nouveau messages. Je posais ma bouteille sur la petite table basse et me dirigeais vers la salle de bain. Je pris une rapide douche et enfilais un jean et un vieux t-shirt que j'avais depuis un moment, il était noir tout simplement. J'aimais parfois bien m'habiller ,mais aujourd'hui je ne ferais pas grand chose alors je ne voyais pas pourquoi je devais mettre quelque chose de mieux. Je m'installais à nouveau dans la canapé après avoir fait la vaisselle de la veille et des quelques jours d'avant. Je lançais alors un film X. Oui ça m'arrive de temps en temps de regarder ce genre de truc. J'ai déjà eu des relations par le passé et ça faisait un moment que j'étais célibataire. Ça se laissait regarder. Alors que je regardais tranquillement le film porno la porte de mon studio s'ouvrit. J’eus juste le temps de mettre sur pause de fermer brusquement mon pc portable avant de voir débarquer ma chère sœur qui me tombait dans les bras. Elle avait du avoir une sacré dose de Jenna pour me faire ça. Elle me lâcha et se dirigea vers mon frigo. J'en profitais pour lui balancer:

«La prochaine fois frappe avant d'entrer et depuis quand tu me fais des câlins toi? T'a eu une surdose de Jenna? Et cherche pas dans mon frigo il est vide, j'ai pas fait les courses, puis je pensais que tu devais faire un régime.»

Je lui souris gentillement elle avait l'habitude de mes vacheries. Concernant les courses il était vrai qu'a part du yop et un reste de pizza le frigo était vide. J'eus alors une petite idée.

«Bon si tu as si faim on a qu'a aller commander un truc au chinois d'en bas. Il ont peut être du végétarien et t'es sur que ça te fera pas grossir ma vieille.»

J'avais toujours un petit mot gentil pour ma grande sœur.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Delilah & Sacha - Ce soir, je dors chez toi.    Mer 1 Aoû - 22:43

Mon frangin tout de noir vêtu semblait dérangé par ma présence et cela me faisait doucement rire. Il devait faire un truc qui m'aurait pas vraiment plu, je préférais pas imaginer, c'était Sacha après tout, tout ce qu'il faisait me dégoûtait. Bien que j'étais assez grande pour deviner, j'étais l'aînée de toute manière, j'avais le privilège de la surprise. Je farfouillai dans ce frigo en esperant y trouver de quoi manger et une bière, mais nada? Je m'acroupis pour être certaine de ce que je voyais, c'est à dire, rien. Quelle idée! Regarder le frigo d'un gars célibataire, c'était comme fouiller dans le tiroir d'un geek, on trouvait rien et on devait même pas essayer par peur du résultat.

Jte dérange? Roh c'est bon, je t'ai déjà surpris mattant des filles à poil, je peux m'en remettre! Le câlin c'est en échange de ton hospitalité. Et parce que je crois qu'elle me fait erdre la boule cette folle. Elle a un ventre énorme, on dirait qu'elle va exploser.

Je me relevai, en regardant curieusement mon frére, il a osé me traiter de grosse? Moi? Je lui lançai un regard noir. Il avait toujours été lourd dingue dans ses blagues, mais j'étais habituée depuis le temps. J'étais pas vraiment d'humeur aujourd'hui, Dakota commençait à être presque aussi agaçante que lui et je ne comptais pas me laisser faire. Je m'avançai vers lui et je lui donnai un coup de poing dans l'épaule. J'étais assez fiére de moi et je lui tendis mon téléphone en signe de victoire. Il avait proposé, il avait qu'à appeler pour commander, je venais de me taper les escaliers, j'allais pas bouger mes fesses jusqu'en bas. Je finis par poser mes fesses sur le clic clac en soupirant. Je me mis à décoller les bouts de peintures séchés qui se trouvaient dans mes cheveux, grimaçant presque de dégoût en réalisant que j'étais sortis dehors avec cette tête là. Je déposai ma tête sur le rebord du canapé pour regarder mon frére d'un air triste.

J'ai détruit l'ordinateur que papa venait de m'offrir et en voulant en trouver un autre dans la chambre à Connor, j'ai fouillé un peu trop... Il va me tuer... J'ai laissé mes empreintes.

Je lui montrai mes mains en les secouant en rythme comme dans cette comptine que l'on vous fait chanter avec les mains quand vous êtes gosses, enfin je sais pas trop, j'ai jamais eu l'occasion de la faire. A vrai dire, je venais chez Sacha pour la tranquillité de mes yeux, voir Jenna me donnait la nausée et entendre sa voix ridiculement aiguë me donnait une migraine atroce. Ici c'était nettement plus calme, on avait le droit de dire ce qu'on voulait et en plus, on était pas obligé de se coller une crampe au visage pour avoir simulé un sourire durant toute la journée. Deux seconde après avoir finis de parler, je me tournai en direction de l'ordinateur déposé sur la table basse et je l'ouvris pour découvrir la raison de la gêne du frangin, deux suédoises très peu vêtues. Mon père avait sa suédoise à la maison et mon frère les téléchargeait, décidément je faisais partie d'une famille de gros pervers, mais bon, je préfère pas m'en vanter, vous le comprendrez. Je jetai un regard moqueur à mon frère en riant silencieusement. Je dis au revoir aux filles et je me mis à vérifier mes mails, rien bien entendu. Derek n'allait pas se manifester comme par magie, mais ça valait le coup d'essayer. Sans quitter l'ordi des yeux, je m'adressai à mon frangin.

Tu pourrais rentrer avec moi? Si t'as des trucs à faire pour la fac, je t'aiderai! Et je te ferai ton linge! Mais me laisse pas rentrer à la maison... Ils vont finir par me tuer. J'ai eu mal au ventre hier, je crois qu'elle avait mis de la mort au rat dans sa tarte aux pommes...

Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Delilah & Sacha - Ce soir, je dors chez toi.    Jeu 2 Aoû - 18:52

Si elle me dérangeait? Ouai un peu qu'elle me dérangeait. Étrangement c'était toujours dans les moments ou on aimerait être tout seul que les gens arrivent. J'aurais aimé pouvoir continuer ma séance de matage tranquillement , mais bon ce n'était pas aujourd'hui que je verrais la fin de cet épisode. J'en revenais pas qu'elle m'avouait m'avoir déjà vu dans ce genre de situation. Elle me surprendrait toujours. Je dois avouer que ce n'était pas une situation amusante, enfin pour moi. C'était dérangeant. Je m'aperçus alors qu'elle était pleine de peinture. Elle avait sauté dans un pot de peinture ou quoi ? Ah mieux elle était en train de peindre en blanc la futur tombe de Jenna. C'était pour rire bien sûr je ne souhaitais la mort de personne, quoi que y a des exceptions.

«Tu peins en blanc la tombe de Jenna? Te fatigue pas on devrais l'incinérer sa nous coûtera moins chère. Sauf si elle nous garde sur son testament ce dont je doute.»

Je pouvais vraiment être méchant quand j'y pensais, enfin ce n'était pas sérieux, Delilah le savait. Je ne portais pas Jenna dans mon cœur , mais ce n'était pas pour autant que je rêvais de sa mort. Elle lui faisait perdre la boule. Je souris parce que la perche était tendue. Je lui lançais alors d'un air triomphant:

«T'avais déjà perdue la boule avant de la rencontrer. »

Ah la la, j'aimais taquiner ma chère sœur, elle avait l'habitude. Je préférais ne pas savoir comment se passait la grossesse de Jenna. C'était pour moi un sujet qui fâchait, je n'acceptais pas que papa eut fait un enfant avec une autre que ma mère. On c'était pas mal disputé lui et moi à ce sujet. D'ailleurs chaque fois qu'on se voyait on se disputait. Elle allait exploser disait-elle, manquerait plus qu'elle ai des jumeaux. L'horreur je préférais ne pas être témoins de ça. Elle me donna ce qui devait être une frappe sur l'épaule, ce n'était pas elle qui me ferait mal. Elle était aussi légère qu'une mouche. Elle me tendait son téléphone et je l'attrapais.Elle m'informa alors qu'elle avait détruit l'ordinateur que lui avait offert papa, qu'elle avait laissé ses empruntes sur le pc de Connor. Je souris et me moquais :

«Tu sera jamais une james bond girl toi. Il y a deux trois petit truc qu'il faudra que je t'apprenne. Et pour l'ordinateur t'inquiète je suis sûr que papa peut t'en trouver un dès demain.»

Je tapais le numéro du chinois sur le téléphone et attendit qu'on décroche. Delilah était assise sur le canapé et avait ouvert mon pc. Je repris la commande et l'entendit rire dans mon dos. Elle avait ouvert mon ordinateur. Je soupirais puis lui lançais un regard d'un air de dire « tu me le paieras». Je passais commande et lui rendit son téléphone en lui balançant dans le canapé. Je me dirigeais vers elle et m'installais à ces côtés d'un ai boudeur. Je l'écoutais et lui répondit:

«Ouai c'est bon, je t'accompagnerais, j'ai des trucs à laver. J'espère que je croiserais pas papa et s'il est à la maison je rentre pas. C'est clair?Pourquoi tu ne te prends pas un studio?»

Je m'étais toujours demandé pourquoi elle ne prenait pas un appartement. Papa serait ravi d'aider un des ses enfants. J'en étais sûr. Je ne voyais pas ce qui l'empêchait de le faire.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Delilah & Sacha - Ce soir, je dors chez toi.    Jeu 2 Aoû - 21:26

Repeindre la tombe de Jenna? Je n'y aurai jamais pensé, j'étais peut être trop gentille, mais je crois pas que ça soit ça. Pour moi, ça aurait été bien trop généreux de lui facilité sa mort, alors que je voulais lui pourir la vie et puis, avec la chance qu'on avait dans la famille, les gens comme elle, c'est comme la mauvaise herbe ça tue tout et ça survit longtemps. Je soupirai d'un air triste, les yeux dans le vide.

Son testament, ça sera celui de papa, mais en vide. Parce que cette poufiasse nous survivra tous et aura tout dépensé.

Il se moquait de moi, comme d'habitude, j'aimais bien au fond, ça m'occupait et il aimait faire ça, j'allais pas lui en vouloir, j'étais chez lui en plus. Il pouvait me foutre dehors quand il le voulait. Décidément, depuis mon retour, je me sentais tout sauf l'aînée de cette famille de fou. Il se mit encore à se moquer de moi à cause de ce que j'avais fais avec les affaires de Connor. Non, je n'étais pas douée pour ce genre de chose, la discrétion n'était pas mon fort. Ca avait commencé en 2002, lors de ma première soirée arrosée où j'étais entrée complètement ivre morte et où, j'avais fais tomber le vase préféré de maman. Bien entendu, ça avait réveillé tout le monde et en plus de ça j'avais accusé le chat des voisins. Je n'étais réellement pas douée, mais ça faisait mon charme, c'est ce qu'on pouvait dire. Sacha se mit à passer commande et je cessai de pianoter sur son ordinateur

Je peux pas le prendre... Si je pars de là. Ils auront champ libre pour lobotomiser Dakota. Et puis, j'arrive tellement à lui pourrir la vie. J'attends juste qu'elle fasse un faux pas et là, biiim.

Je fis un mime d'une explosion nucléaire avec les mains. Je me mis à balayer la pièce des yeux, il devait vraiment se mettre à sortir avec une fille. Son frigo était vide, il ne faisait jamais la lessive et il ne devait pas faire le ménage tout les jours. Il avait été choyé par maman à Miami et ça l'avait rendu encore plus flemmard que moi, ça ne me rassurait pas. Je jouais avec une mèche de mes cheveux en faisant la grimace.

Je crois que j'ai pas envie de me débrouiller toute seule encore. Je sais pas encore ce que je veux. Ce voyage, ça m'a fait me remettre en question. J'arrive pas à être la grande soeur pour le moment, désolée.

On se mit à sonner à la porte, fièrement je fis signe à mon frangin d'y aller et je m'étalais sur le canapé tel un lamantin échoué,sur le bord de mer.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Delilah & Sacha - Ce soir, je dors chez toi.    

Revenir en haut Aller en bas
 

Delilah & Sacha - Ce soir, je dors chez toi.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Hier soir sur ARTE... un téléfilm anglais super intelligent
» La patagonie sur Thalassa ce vendredi soir 26 nov
» Un soir de pleine lune
» visite chez le gynéco
» Ce soir, tous les musées sont gratuits !
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
♫ Modern Family :: DANS LE GRENIER :: Archives rps-