AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 « I want to talk ... » [Ash]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité
Invité

MessageSujet: « I want to talk ... » [Ash]   Mer 20 Fév - 18:52

Ash & Sarah
« I want to talk ... »

Sarah avait un plan en tête. La jeune femme voulait trouver celle qui faisait de sa vie un cauchemar : la petite amie de son ex copain. Pourtant Ash n'avait rien fait à part être amoureuse de Callaway ... La droguée en était jalouse à un point fort élevé. Sarah ne se remettait pas de sa séparation avec Jason pourtant elle l'avait voulu par le passé mais jamais elle n'aurait cru être tant détruite. Des femmes tournaient autour du beau blond à l'époque, ce qui devenait non supportable. Il avait une sorte de harem de nanas folles de lui et Sarah se sentait menacée et de trop surtout. Elle avait fuit mais le regretter toujours plus. Il lui manquait. Il était son monde. La brune ne savait l'oublier. Elle s'était exilée plus loin pour revenir plus démunie. La seule chose qu'elle avait réussit c'était d'être infirmière. Sa cause semblait moins perdue. Son quotidien avait basculé dans un enfer monstre: drogue, dépression et bien pire. La brunette avait tenté de se reconstruire après avoir dit "stoppe" à son amant d'autrefois. Finalement, elle avait sombré dans de lointaines contrées. Elle se tuerait un jour à force de faire tant de conneries. La femme perdue ne s'en rendait même pas compte. Pour elle, tout était mort de toutes façons. Elle n'avait plus de goût à rien ...
Toujours était-il que là; Blackwood ne venait pas pour copiner. Elle avait suivit cette femme de temps en temps pour connaitre ses habitudes. Une vraie détective. Si Jay serait cela, il la fracasserait sur le champ. Il était amoureux de cette nouvelle petite amie et il avait l'air de vouloir construire un vrai avenir avec elle. Jalouse, Sarah prépara un mauvais coup. Elle s'était rendue à cette plage pour attendre cette fille. Elle la voyait en ce moment courir le long de Venice Beach. Ce serait là qu'elle attaquerait. A quoi bon ? Sarah n'était pas bien, elle avait ce besoin de se défouler. La jeune femme savait qu'elle ne pourrait retrouver son couple mais elle pouvait détruire celui de Jason et Ashleigh. Elle ne s'en priverait pas. Sarah était un peu shottée sûrement ne serait-elle pas douce.
Non loin, elle aperçut la jeune femme faire son footing. Elle s'approcha pour mettre son pied alors que la blondinette courrait d'une cadence rapide. Elle trébucha violemment. Personne pour l'aider. Blackwwod avait choisit le moment opportun. Un sourire faisait son apparition le long de son visage. C'était assez diabolique d'agir ainsi.



© Chieuze

Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: « I want to talk ... » [Ash]   Jeu 21 Fév - 22:21





Sarah & Ash.

« I want to talk ... »


Plusieurs semaines, voir plusieurs mois, sont passés depuis notre mise au point avec Jay. J'ai du mal à en tenir le compte, je n'arrive plus à grand chose. Le Lieutenant Monaghan n'est plus que l'ombre d'elle même et cela se ressent dans tous les domaines. Je n'ai plus le goût à manger au grand dam de mon cordon bleu de colocataire, bien que je fasse un effort de ce côté. C'est à peine si je daigne mettre le pied dehors le soir. Je n'ai plus la tête à rien. Alors pendant mon temps libre je cours. Moi, la moins volontaire durant les cours de sport du secondaire, je suis devenu accroc à la course à pied. Car dans ces cas-là, ma tête se vide, seule compte la distance parcourue, comme si chaque kilomètre absorbé pouvait alléger la souffrance que je tentais vainement d'étouffer. Il y avait néanmoins un avantage à tout ceci, je tenais plus facilement la distance lorsqu'il s'agissait de courser un suspect.

Aussi, comme tous les matins depuis un moment, j'étais sortie de l'appartement, baskets aux pieds et écouteurs dans les oreilles. Je m'élançais sur le rythme de « Beating Around the Bush », déterminée à laisser derrière moi cette angoisse permanente qui ne me lâchait plus. Et si c'était définitivement terminé ? Combien de temps avais-je perdu à fixer mon téléphone, dans l'attente d'un coup de fil ? Je me savais trop têtue – ou trouillarde – pour faire le premier pas. Et apparemment il était aussi buté que moi, à moins qu'il m'ait déjà oubliée... J'étais tellement obnubilée par ces idées noires qui me bouffaient la cervelle que je ne vis pas le pied qui se mit en travers de mon chemin. Le sol se précipita vers moi, ou plutôt ce fut l'inverse. Je glissais sur près d'un mètre avant de m’immobiliser. Une douleur fulgurante me prit au genou droit ainsi que sur les paumes de mes mains qui avaient amortie ma chute. Et voilà, quand je dis que le sport est mauvais pour la santé....

Je me relève et, en grimaçant, j'enlève les gravillons qui se sont incrustés dans les plaies et me retrouve prise de nostalgie. Je revois Deklan me morigéner en nettoyant mes genoux écorchés avec cet air de grand frère protecteur. Je secoue la tête pour revenir sur terre. En regardant autour de moi, je croise les yeux de la personne à qui appartenait le pied responsable. Non pas que je me serais attendu à ce qu'elle se répande en excuses, ce n'était pas dans les habitudes des habitants de Los Angeles, mais au moins à ce qu'elle se soit éclipsé. QUE NENNI, elle m'observait avec satisfaction !

Mais qu'est-ce qui cloche chez vous les californiens?!

J'aurais pu me montrer plus calme, et ignorer cette agression pour poursuivre mon chemin, cela aurait été plus raisonnable... Seulement voilà, j'étais à bout, un véritable baril de poudre prêt à faire des dégâts à la moindre petite étincelle.


code by Oh!Darling
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: « I want to talk ... » [Ash]   Dim 24 Fév - 23:46

Ash & Sarah
« I want to talk ... »

Un franc sourire ornait le visage de la méchante Sarah qui osait ennuyée la jeune femme qui n’avait rien demandé. Elle faisait son footing tranquillement le long de la plaque comme pas mal de monde. Elle ne pensait certainement pas qu’il lui arriverait une telle chose. Elle qui était si calme apparemment. Comme quoi le monde n’était pas simple, la fameuse loi de la jungle. Le fait qui titillait fortement Sarah était qu’elle avait tout de même réussit à séduire Jason qui était tout pour la brunette torturée d‘esprit. L’amour en se calculait pas pourtant. Elle n’avait pas à en vouloir à cette inconnue. C’était ainsi. Blackwood n’était pas bien dans sa peau. Sa vie était un enfer pur et dur. Elle n’avait pas d’autre alternative. Son comportement était dicté par la drogue et sa tristesse profonde qui la conduisait à faire n’importe quoi …
La blonde s’était étalée sur le sol de manière forte. Elle devait avoir bien mal car le bruit du fracassement sur le macadam n‘était pas petit. Elle se releva avec difficultés d‘ailleurs. Sarah regardait son travail. Des égratignures ornaient ses mains qui avaient stoppé cette chute vertigineuse. Peut-être avait-elle mal à ces membres ? Ce n’était pas la priorité de la brune qui avait choisit d’agir ainsi : de manière injuste. Ashleigh n’avait pas évité la femme face à elle. Elle l’aurait vu avant, elle ne serait peut-être pas tombée. La blondinette ne reprit pas sa route. Elle fit face à une Sarah plus remontée que jamais. Ash ne savait pas dans quoi elle se lançait… Elle remettait tout sur le pays enfin c’était sûrement pour ne pas dire un sale mot. Sarah ne ménagerait pas cette personne qu’elle ne considérait pas. Pour elle, c’était le monstre qui avait volé le cœur du beau blond.


- Ne me mets pas dans une généralité. J’ai choisit de te faire ça .. Et crois moi c’est minime comparé à ce que tu mérites. Je me présente Sarah, l’ex de ton Jason … Dire ces mots n’étaient pas facile. Le « ton Jason » était dit de manière plus rapide. La femme n’arrivait pas à se dire qu’il « appartenait » à une autre. Elle aurait préféré le garder. Pourquoi était-elle parti ? Ses regret ne partaient pas. La femme n’avait qu’à se repentir mais elle préférait se battre pour le récupérer. Il ne la détestait pas. Leur dernière entrevue avait démontré qu’il lui portait encore un certain respect sauf que le fait qu’elle se drogue le rebutait plus que tout.

© Chieuze

Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: « I want to talk ... » [Ash]   Lun 25 Fév - 21:26





Sarah & Ash.

« I want to talk ... »


Je n'en revenais pas du culot de cette nana ! Non seulement elle n'essayait pas de cacher sa culpabilité, mais en plus elle la revendiquait avec ce sourire satisfait sur les lèvres ! Fut un temps où je lui aurais immédiatement collé une droite, fille ou pas. Seulement voilà, j'étais devenue raisonnable, ou plus responsable, appelez cela comme vous voulez. Toujours est-il que désormais j'évitais au maximum les conflits nécessitant d'en venir aux mains. Et le fait que je sois flic y était aussi peut-être pour quelque chose, je n'étais plus aussi libre qu'avant de mes mouvements, je représentais l'autorité et blablabla... Autrement dit la moindre implication dans un débordement de violence entraînerait une sanction et figurerait dans mon dossier. Zen Ashleigh, zen.

« Ne me mets pas dans une généralité. J’ai choisit de te faire ça .. » Ah ouais quand même, dans la catégorie cinglée dangereuse, cette femme se voyait décerner l'oscar haut la main. Tout d'un coup Bob, le clochard d'Echo Park que j'avais eu la joie d'interpeller lorsque je n'étais qu'encore une bleue et qui s'était déshabillé après avoir clamé haut et fort que le gouvernement essayait d'attenter à sa vie, ne me semblait plus aussi inquiétant. « Et crois moi c’est minime comparé à ce que tu mérites. Je me présente Sarah, l’ex de ton Jason …  » Minute ! Autrement dit, cette tarée savait qui j'étais, m'avait probablement espionnée et suivie pour savoir où me trouver, et s'était pointée dans l'intention de s'en prendre à moi... Sarah. Je connaissais que trop bien ce prénom. C'était suite à son harcèlement téléphonique que LA mise au point, et donc ce break de malheur était arrivé. Cette barge était donc responsable de mon nouveau cauchemar quotidien, de mon mal être.

Ce que JE mérite ?! m'exclamais-je, pointant un pouce dans ma direction.  Je t'ai fait quoi au juste ? Je ne savais toujours pas ce qui s'était exactement passé entre Jay et elle, si ce n'est qu'elle l'avait fait souffrir et que maintenant elle revenait à la charge. Mais à ce que je sache, je n'avais jamais interféré dans sa vie. A mes yeux c'était plutôt l'inverse ! Je n'y suis pour rien si vous n'êtes plus ensemble, je ne le connaissais même pas à l'époque ! J'avais l'horrible sensation d'être retournée à l'époque du lycée. Je me rapprochais de mon agresseur, bien décider à lui montrer qu'il en fallait plus pour me faire peur. Et c'est là que je compris. Je connaissais ce regard un peu vaseux pour l'avoir observé sur bon nombre de toxico au poste. Une droguée, il ne manquait plus que ça! C'était bien ma veine aujourd'hui. Je passais une main sur mon visage, fatiguée d'avance. Ces gens là pouvaient se montrer imprévisibles, et dangereux, pour eux comme pour les autres. Et je n'avais franchement pas besoin de ça, pas actuellement. Écoute... Tu n'as pas les idées claires, tu ferais mieux de rentrer chez toi.




code by Oh!Darling


Dernière édition par Ashleigh L. Monaghan le Lun 31 Mar - 23:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: « I want to talk ... » [Ash]   Mar 26 Fév - 21:29

Ash & Sarah
« I want to talk ... »

Ash n’avait certes rien fait. Son esprit n’avait pas dit « Sors avec Jay pour faire chier à cette paumée de Sarah ». De plus, elle ne connaissait pas le brunette. C’était de l’injustice pure mais Sarah ne se contrôlait plus à force même si cette inconnue n‘avait rien fait pour cela. Elle était blanche comme neige pour le coup. L’esprit de la droguée avait trop viré vers le noir et les pensées mauvaises qui allaient avec se faisaient abondantes. Ça faisait longtemps qu’elle cherchait à entrer en contact avec la jeune femme, pas pour aller la saluer gentiment bien sur … C’était lâche et moche de sa part. Elle en convenait mais elle n’avait d’autres issues. Asleigh avait été surveillée un moment. Blackwood avait mené son petit plan à elle seule. Qu'allait-elle faire excatement ? Elle ne savait pas tout dépendait des réactions de la blonde. Ce qu'elle savait c'était qu'elle tenterait de l'éloigner de l'être aimé.
Sarah tentait tout les plans possibles et inimaginables pour le récupérer. La belle, auparavant, appelait et menaçait de mourir en s’ouvrant les veines, ou en prenant des tas de médocs. Elle faisait stressé Jason avec ces paroles défaitistes et ses attitudes destructrices. Elle venait le voir en mode "Je vais mourir si tu ne reviens pas vers moi" ou la phrase culte "Je regrette tant. Reviens !". La brunette était forte pour se complaindre et se rendre pitoyable. Jamais elle n'aurait du le laisser tomber ... Il y a peu, elle l’avait retrouvé dans un bar pour discuter. Ça avait mal fini. Jay n’était pas prêt à la revoir. Il déplorait le fait qu’elle soit encore cette femme droguée. Il aurait cru à une rémission mais non. On sentait une pointe de respect quand même. La jolie se revoyait se jetant au sol devant tous et Jason s'enfuyant presque. Tous avaient pu voir une vraie scène de drame avec une Sarah plus démunie que jamais.


- Tu me l’as piqué … Tu oublis quel monstre tu es ? Sarah perdait tout sang froid … La colère était de mise. Ses joues se rosèrent même pour le souligner. Ses mains se serrèrent comme pour compresser quelque chose. Tu en as profité … Jamais tu n’aurais du entrer dans cette histoire. Je ne laisserai pas tomber. Je sais bien que tu ne le connaissais pas mais rien n’est fini entre lui et moi. Tu n'as pas à t’immiscer dans tout ça. Il a du t'en parler. Sarah leva la main vers la blonde avant de se stopper. Laisse moi mes idées sont claires et j'ai pas fini !


© Chieuze

Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: « I want to talk ... » [Ash]   Mer 27 Fév - 21:04





Sarah & Ash.

« I want to talk ... »



« Tu me l’as piqué … » Ça c'était la meilleure. On n'était plus à l'époque du lycée, nous étions carrément remonté à la récré de maternelle. Mais il y avait vraiment un hic dans son raisonnement, non ? Comment pouvait-on voler quelque chose qui n'appartenait plus à la personne ? « Tu oublis quel monstre tu es ? » Plus ça allait et plus j'avais l'impression de parler à un mur. Peu importe ce qui entrait dans une oreille, cela ressortait aussitôt par l'autre. Sans oublier qu'au rythme où ça allait, Sarah allait bientôt me balancer de véritables insultes en plein visage.

« Dit celle qui me traque... » Je me gardais de faire une remarque sur son aspect. On était en Californie, et même ma peau de britannique avait pris des couleurs, alors que la jeune femme qui me faisait face était aussi pâle qu'un linge, à croire qu'elle ne mettait jamais le pied dehors. « Écoute, tu l'as perdu toute seule comme une grande. Il serait peut-être temps que ça rentre dans ta caboche ! »

Je commençais à perdre patience et cela s'entendait à mon accent gallois qui faisait son grand retour en puissance. Si nous avions été des personnages de dessin animé, de la fumé s'échapperait de mes oreilles. Malgré tout, une part infime de ma personne avait pitié de cette femme. Brisée par un chagrin d'amour. Complètement paumée depuis que Jay est sorti de sa vie. Ce qui m'effraya. Étais-je sur la même pente glissante que Sarah avait déjà emprunté ? Non, je suis bien plus forte que ça ! Mouais... Du moins j'essayais de m'en convaincre. Car si mon avenir était aussi sombre, autant me tirer une balle. « Tu en as profité … Jamais tu n’aurais du entrer dans cette histoire. Je ne laisserai pas tomber. Je sais bien que tu ne le connaissais pas mais rien n’est fini entre lui et moi. Tu n'as pas à t’immiscer dans tout ça. Il a du t'en parler. » Bon, ce court instant d'empathie était terminé. Il ne fallait pas pousser mémé dans les orties, merde !

« Mais bordel, elle va se calmer la névrosée ?! Je ne me suis immiscé dans rien du tout ! »

C'est bien ce que je disais, elle n'écoutait pas un seul mot de ce que je lui disais. Je lui avais servi sur un plateau d'argent une porte de sortie, pour qu'elle garde un minimum de dignité, mais cela ne l'intéressait pas le moins du monde. « Laisse moi mes idées sont claires et j'ai pas fini ! » Voilà, un exemple de plus que je pourrai sortir au psy que mes supérieurs m'obligeaient encore à voir – mais si, souvenez-vous, une histoire de gestion de la colère à la mords-moi-le-nœud. Ce type me répétait sans cesse qu'il valait mieux discuter pour éviter les conflits. Connerie oui ! Ce serait aussi efficace que Zorro avec une cuillère à café à la place de son épée.

« C'est ça, vas-y. Soit comme je le pense t'es en plein mauvais trip, soit t'es vraiment stupide. J'suis flic au cas où la drogue te l'ai fait oublier.  »

Nouvelle tentative de désamorcer la bombe qui me faisait face. Je n'aimais pas trop me vanter de mon boulot. Parfois j'en avais même honte, comme lorsque Jacks avait été emprisonné à tort. Mais là, savait-on jamais, peut-être que ça ramènerait Sarah sur terre. Mine de rien, l'agression d'un officier de police ça pouvait mener direct en taule.


code by Oh!Darling
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: « I want to talk ... » [Ash]   Jeu 28 Fév - 20:05

Ash & Sarah
« I want to talk ... »

- Traquer est un grand mot… Je voulais trouver le moment de te voir et sans te connaître j’allais pas le deviner. Mais t’en fais pas après cette visite je ne t’ennuierai plus. Sarah se fichait pas mal de cette nana. Pour elle ce n’était qu’un nom, pas une personne. La blondinette ne comptait pas à ses yeux. Elle était juste LA personne à traquer. Blackwood pensait à mal. La lucidité n’était plus son fort. Tu ne comprends rien. Ça c’est ta version ! Je ne l’ai pas perdu. On va se retrouver et ne te mets pas en travers de notre chemin. T’es qu’une passade pour lui. Une « femme » sans importance qui lui a fait un peu passer le temps. La brune était complètement ravagée par cette séparation. Il était incroyable ce qu’un seul être pouvait faire : tuer une vie. La jolie n’était plus que l’ombre d’elle-même. Elle n’arrivait pas à se reconstruire. Elle faisait plus le contraire : se détruire lentement. Je t’em… Mlle, tu n’as pas à me traîter comme ça. On est pas copine et on le sera jamais. Elle la frappa après avoir dit ces mots. Ash l’avait fait sortir de ses gonds et elle avait de la chance que Sarah ne fasse pas pire car étant complètement dans un autre monde, elle aurait pu l’attaquer différemment. Elle ne mesurait pas tellement ses gestes. Elle savait qu’elle voulait faire du mal, son corps faisait le reste. Quel compromis ! Je m’en contrefiche que tu sois flic, Présidente ou autre. Pour moi t’es rien du tout … Je n’suis ni dans un trip; ni conne ok. Je suis juste à 100% remontée contre toi qui m’a volé l’unique être qui me faisais vivre heureuse. Tu te rends pas compte de quel genre de femme tu es … Sarah était prête à tout pour que la blonde face à elle, qui avait l’air de ne pas la supporter d’ailleurs, laisse Jay tranquille. Le terrain serait libre. La femme était flic quelle nouvelle ! Sarah Blackwood n’avait même plus les idées claires pour s’en souvenir. Elle n’avait que sa rage en tête. C’était impressionnant ce que ce sentiment pouvait mener dans des chemins très bas. Elle était prête à oublier que Ash n’avait rien fait et surtout qu’elle était un être humain comme tous. La blondinette devait se demander quoi. Jamais l’infirmière de métier n’aurait agit ainsi avant. C’était une femme normale, bien et même très gentille. Son côté noir ressortait férocement. Tu sais ce qu'on va faire ? Je vais te laisser choisir. Les menaces allaient fuser ... Soit tu laisses Jason tranquille, il ne t'aime pas de toutes manières ou soit je vais t'amocher le cerveau et là tu ne seras même plus qui il est. Ça serait bête de lui faire autant de mal tu n'crois pas ? La femme était dure dans ses mots, dans sa manières d'être. Elle n’était plus elle complètement. Comment réagirait son interlocutrice ?


© Chieuze

Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: « I want to talk ... » [Ash]   Jeu 28 Fév - 22:01





Sarah & Ash.

« I want to talk ... »



« Traquer est un grand mot… Je voulais trouver le moment de te voir et sans te connaître j’allais pas le deviner. Mais t’en fais pas après cette visite je ne t’ennuierai plus. » Sarah, ou comment justifier sa folie. J'avais déjà entendu de meilleures excuses à leur méfait de la part de pédophiles. Je ne sais pas à quoi elle s'attendait au juste en se pointant ici. Pensait-elle réellement qu'elle me ferait suffisamment peur pour que je m'écarte de sa route ? Certes, ma phobie des papillons pouvait laisser à entendre qu'un rien me foutait la trouille, mais bizarrement je ne flanchais pas lorsqu'un type pointait son flingue sur moi. Alors une folle, plus petite que moi qui plus est...

« Ce n'est pas parce que tu sais à quel endroit je fais mon footing que tu me connais. »

Me faire crier dessus pour quelque chose que je n'avais pas fait commençait vraiment à me gonfler. Et sa connerie plus encore. Si je n'avais pas su qui elle était, son prénom, je l'aurais bien surnommé Stacey, ou encore Gloria. Le genre de nana qui se défoule sur toi dans l'espoir d'oublier à quelle point sa petite vie est minable. Comme cette peste de pompom girl qui m'avait pris la tête il y a bien longtemps – dans une autre vie – et qui avait essayé de me pourrir mon année de terminal simplement parce que son petit copain m'avait adressé la parole. Seulement, bien qu'à l'époque j'avais passé outre ces pestes de lycéennes, je n'avais plus dix-sept ans, et plus les années passaient et moins j'arrivais à ignorer ces nanas. Je me rapprochais un peu plus de Sarah, mon visage plus qu'à quelques centimètres du sien désormais. Notre différence de taille était jouissif, et un sentiment fugace et grisant de supériorité s'empara de ma personne.

« Tu ne sais rien de ma vie, ni de ma relation avec Jay. Sinon tu ne serais pas venu me faire chier ! »

C'était probablement cette partie là qui me faisait le plus mal d'ailleurs. Si encore j'avais quitté son appartement pour filer me changer au loft comme j'en avais l'habitude avant, je pourrais comprendre l'intensité de sa colère contre moi, mais ce n'était malheureusement pas le cas ! «  Tu ne comprends rien. Ça c’est ta version ! Je ne l’ai pas perdu. On va se retrouver et ne te mets pas en travers de notre chemin. T’es qu’une passade pour lui. Une « femme » sans importance qui lui a fait un peu passer le temps. » Une passade... Bingo, elle n'aurait pas pu trouver mieux pour faire mouche. Car oui, je m'étais moi-même posé la question en constatant qu'il ne revenait pas. Ouais, bon, ok, moi non plus je n'étais pas revenue vers lui. Mais c'était par peur justement de me voir rejetée. Je tenais tellement à lui que je ne l'aurais pas supporté. Mais je t'en foutrai des passades moi ! Je fronçais le nez, écoeurée par cette femme.

« Tu t'es vu dans le miroir récemment Dracula ? Tu crois vraiment qu'il voudrait récupérer une ruine comme toi ? »

Ok, c'était m'abaisser à son niveau. Mais mon sang bouillait dans mes veines, et ma raison s'envolait. «  Je t’em… Mlle, tu n’as pas à me traiter comme ça. On est pas copine et on le sera jamais. » Et c'est là qu'elle frappa. Je clignais des yeux, surprise, car à vrai dire je n'y avais pas cru. Elle était véritablement plus stupide que je l'avais cru. N'était-elle pas censée être infirmière pourtant ? Leurs critères de recrutements étaient descendu si bas ?! L'imaginer compatissante et attentionnée avec les patients m'était impossible. Je n'arrivais pas non plus à entrapercevoir la femme dont Jay était tombé amoureux autrefois. Je ne voyais qu'une furie incontrôlable. « Je m’en contrefiche que tu sois flic, Présidente ou autre. Pour moi t’es rien du tout … Je n’suis ni dans un trip; ni conne ok. Je suis juste à 100% remontée contre toi qui m’a volé l’unique être qui me faisais vivre heureuse. Tu te rends pas compte de quel genre de femme tu es …  » Mon regard devait lancer des éclairs tandis que je me caressais du bout des doigts la mâchoire. Ses petits poings faisaient plus mal qu'il n'y paraissait.

« Oh si, je sais ce que je suis. Un mouton noir. Une chieuse. Une buveuse de bière. Un garçon manqué. Un clown même parfois. Je suis tellement monstrueuse que j'ai un frère et des amis qui m'adorent. Tu peux en dire autant ? »

Je haussais des épaules. C'était puéril, je le savais, mais ça faisait un bien fou. « Tu sais ce qu'on va faire ? Je vais te laisser choisir. » Je haussais les sourcils, m'attendant à ce qu'elle sorte une ânerie supplémentaire. « Soit tu laisses Jason tranquille, il ne t'aime pas de toutes manières ou soit je vais t'amocher le cerveau et là tu ne seras même plus qui il est. Ça serait bête de lui faire autant de mal tu n'crois pas ?  » Je lui envoyais aussitôt un crochet du droit en plein dans sa saleté de nez qui émit un craquement mélodieux. Mon corps avait réagi avant même que mon esprit n'ait eu le temps d'enregistrer ses paroles. Mais à bien y réfléchir, je l'aurais fait tôt ou tard, alors... J'essuyais le fin filet de sang qui naissait à la commissure de mes lèvres, puis tournais la tête et crachais le sang qui s'était mélangé à ma salive.

« Ça te va comme réponse? demandais-je, la tête légèrement penchée alors que j'admirais le sang s'échappant de son nez qui commençait déjà à bien gonfler. Aurais-je réussi à le lui casser ? Cette pensée fit apparaître un sourire sur ma lèvre quelque peu enflée.


code by Oh!Darling
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: « I want to talk ... » [Ash]   Dim 3 Mar - 17:45

Ash & Sarah
« I want to talk ... »

- Oui c'est sur et j'ai pas envie de te connaitre ou même de te considérer. Tu n'es rien juste une prétendante de Jay ... Je voulais juste te capter c'est tout. Je veux que tu dégages de sa vie. Tu ne sers à rien en plus ... Je ne comprends pas ce qu'il te trouve. Il m'aime encore c'est certain. Il faut juste que je change c'est tout, que j'arrête.

Sarah aimait le fait que la blondinette soit réceptive. Cela l'amusait même à un haut point. Elle disait ce qu'elle pensait de la situation. Ash avait l’air dépassée par ce comportement de feu. C'était normal car rares étaient les personnes qui osaient attaquer ainsi des inconnues.


- Si Jason m'en a parlé l'autre jour. Il ne te l'a pas dit ? On s'est vu dans un bar. C'était super d'ailleurs.
Ce qu'elle éludait c'était la fin bien sur le moment où elle avait tout fichu en l'air. La femme s'était enfuie dans les toilettes en manque de drogue. Elle s'était piquée en usant d'une dose bien grande et elle était revenue en titubant presque. Le blondinet avait directement capté que la femme n'était plus elle a brune en faisait trop et se croyait dans un film à parler fort, à se jeter sur le sol et pleurer. Le rejet, elle ne l'acceptait pas ... Il pensait qu'elle en avait fini avec ces merdes mais loin de là. Entendre parler d'elle ne l’intéressait plus. La déception fut telle qu'il avait quitté la salle dégoûté en lui semant de stopper ses conneries. Le ferait-elle ?

- Oui j'en suis sure. Il m'aime et c'est pas mon apparence changeante qui va lui déplaire. Ça ça se corrige.
Il était vrai que Blackwood était atteinte physiquement par sa "maladie". La brune était assez pâle, triste et aussi son regard perdu dans l'ailleurs, celui d'une droguée en manque si elle n'a pas son quota en temps et en heure. Des larmes ornaient parfois son visage, comme ci elles étaient permanentes. Tout cela transparaissait fortement. Son poids diminuait à allure rapide car elle ne mangeait plus. Son corps était fatigué.

- Bien sur. J'ai aussi mon entourage comme tous pauvre conne. Sarah était fière de l'avoir frappé. Elle la détestait. T'es qu'une femme imbue de ta personne... Soudain Ashleigh frappa la brune qui n'arrêtait de balancer pleins de méchancetés. Le crochet le fit bien mal. Son nez, elle ne le sentait plus. Le sang venait faire son apparition : une vraie boucherie. L'ex de Jason se jeta sur cette folle et la fit tomber sur le sol. Elle la frappa de toutes ses forces à de nombreuses reprises. Les coups fusaient. Là ça me va mieux ! Elle continua à la battre. Elle ne se stopperait plus ...




© Chieuze

Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: « I want to talk ... » [Ash]   Lun 4 Mar - 17:51





Sarah & Ash.

« I want to talk ... »



« Oui c'est sur et j'ai pas envie de te connaitre ou même de te considérer. Tu n'es rien juste une prétendante de Jay ... Je voulais juste te capter c'est tout. Je veux que tu dégages de sa vie. Tu ne sers à rien en plus ... Je ne comprends pas ce qu'il te trouve. Il m'aime encore c'est certain. Il faut juste que je change c'est tout, que j'arrête. » Une prétendante... Parce qu'on était dans le Bachelor maintenant ?! Est-ce qu'on se battait pour une foutue rose ? Je levais les yeux au ciel face à tant d'âneries. Elle devait me confondre avec ces nanas du Barking, désespérées d'extirper un regard à Jay pour justifier leur décolleté plongeant et la somme ahurissante qu'elle investissait chez l'esthéticienne. L'irlandais m'avait plu dès le départ, mais jamais je ne me serais mise à lui courir après, persuadée qu'avec mon boulot mal vu j'aurais peu de chance d'intéresser qui que ce soit. J'étais le genre de nana peu sure d'elle en ce qui concernait les sentiments... Ah, et c'était nouveau ça, je ne servais à rien.

« C'est là que je suis censée sortir une connerie du genre : C'est celui qui dit qui est ?  »

Demandais-je, sourcil arqué. Débattre avec un gamin de cinq ans sur qui est le plus fort entre Batman et Spiderman me semblerait plus constructif. « Si Jason m'en a parlé l'autre jour. Il ne te l'a pas dit ? On s'est vu dans un bar. C'était super d'ailleurs. » Ouch ! Elle aurait pu m'arracher un poumon que cela ne m'aurait pas blessé d'avantage. Alors comme ça, non seulement ils étaient restés en contact par téléphone, mais en plus ils se voyaient toujours. Tu n'as pas non plus éjecté Jacks de ta vie me rappela ma voix intérieur. Ce qui était vrai. Non seulement mon ex faisait toujours partie intégrante de ma vie, mais en plus il était devenu mon meilleur ami. Alors pourquoi le fait de savoir que Jay n'avait pas complètement coupé les ponts avec Sarah m'énervait autant ? Parce que leur histoire avait été différente. Parce que ça n'avait pas débuté par un amour adolescent innocent et que ça s'était encore moins transformé en amitié sans équivoque après leur séparation. Parce que je n'avais pas confiance en Sarah. Parce qu'elle était encore amoureuse de Jason. Et là était le problème.

« Donc, si j'ai bien suivi vous vous êtes revu, je n'étais pas là, c'était génial, et blablabla... Mais malgré tout, ton plan n'a pas fonctionné comme tu le voulais, pas vrai ? Parce que t'es pas franchement l'image que je me fais d'une femme heureuse. Et surtout, si ça avait été si super, tu ne serais pas en train de me gonfler à l'heure qu'il est. »

Je ne sais pas pourquoi je m'évertuais à lui répondre, c'était à peine si elle se rendait compte que des mots sortaient de ma bouche. Son regard fiévreux me le confirmait. « Oui j'en suis sure. Il m'aime et c'est pas mon apparence changeante qui va lui déplaire. Ça ça se corrige. » J'eus la furieuse envie de m'arracher les cheveux en cet instant. Non, il ne l'aimait pas, il ne l'aimait plus ! Sinon il aurait eu la décence de me le dire pas vrai ? Il ne faisait pas partie de ces enfoirés qui peuplait ce bas monde, Jay était honnête, franc, c'était d'ailleurs ce qui m'avait plu chez lui. Jamais il ne m'aurait fait un coup si foireux. Alors non, je ne croyais pas cette femme.

« Mais oui, bien sur, pendant que t'y es, t'as qu'à t'inscrire à ce truc... « Re-vamped ». »

Le genre d'émission débile que je n'admettrai jamais avoir regardé, même sous la torture. Bras croisés sur la poitrine, je roulais des yeux. Elle s'enfermait dans ce monde imaginaire qu'elle s'était créé et que la drogue entretenait. Elle refusait d'ouvrir les yeux et de voir la triste réalité. Voilà en quoi nous étions différente, j'étais plutôt le genre de personne pessimiste quant à son avenir sentimental. J'avais rarement été en couple, ma relation la plus longue datant de l'époque du lycée, quand j'étais encore insouciante et que je croquais la vie à pleine dent l'été avec Jacks. Après il m'était certes arrivé de fréquenter d'autre gars, mais rien de sérieux. Alors ce truc entre Jay et moi avait été une grande première. D'accord, on n'avait pas partagé d'appart ou quoi que ce soit d'autre, mais ça avait été suffisamment sérieux pour que je flippe dès notre grande « dispute ». Ma réaction avait été excessive lorsque j'avais surpris sa conversation téléphonique avec Sarah, parce que cela m'avait encore plus fait réaliser à quel point je tenais à lui et à quel point j'en souffrirais de le perdre... Puis il y avait eu ce break. « Bien sur. J'ai aussi mon entourage comme tous pauvre conne. » Enfin elle osait me cracher une insulte à la tronche. J'avais senti que ça la titillait dès le moment où elle m'avait adressé la parole. « T'es qu'une femme imbue de ta personne... » Et plus elle crachait son venin, plus je souriais bêtement.

« Merci d'apprécier mes efforts à leur juste valeur ! C'est que je me donne beaucoup de mal pour t'être désagréable. »

Puis je l'avais frappé à mon tour. Elle devait s'y attendre pas vrai ? Je n'étais pas de ceux qui tendaient l'autre joue, et je pense que je ne le serai jamais. Et évidemment cela ne calma pas le moins du monde la jeune femme. Au lieu de cela elle me sauta dessus, me renversant au passage. Je grognais en tombant lourdement au sol et me protégeais aussitôt en passant mes bras entre ses poings et mon visage. Malheureusement pour moi elle était ivre de colère et bien déterminée à me le faire savoir, aussi certains de ses coups portèrent leur fruit et atteignirent leur cible. « Là ça me va mieux ! » J'étais abasourdie par la violence qu'elle mettait dans ses coûts. Entre les flash de douleur, la seule chose idiote qui me passait par la tête était que j'aurais du mal à expliquer ma tronche au boulot. Ce sera difficile à cacher, à moins que des scientifiques aient inventer un fond de teint miraculeux, ce qui m'étonnerait fortement. Et puis ça allait empirer ma réputation de bad cop. Non seulement je fréquentais des criminels mais désormais je me la jouais Fight club avec des toxicos. Foutue pour foutue, je profitais des quelques secondes qu'elle prit pour reposer son bras entre deux coups et me redressais brutalement, cognant mon front contre son nez brisé, puis la repoussais sur le côté pour inverser la situation. Je la collais face contre terre et me mis à califourchon sur son dos, lui bloquant un bras d'une main et pressant sa tête au sol de l'autre. Mon front poisseux et endolori me fit grimacer. Bruce Willis n'aurait pas bronché lui! Je n'étais pas John McClane, il fallait me faire une raison, j'étais moins solide, plus douillette ou tout ce que vous voulez...

« Bon, ça y est, tu t'es bien défoulée ? » En tout cas mon visage me disait que oui. « Écoute, je peux comprendre que tu t'accroches à Jason. Il est... il est tout simplement génial. » Et encore, ce mot était faible. «  Mais me passer à tabac ne t'aidera en rien. Ok, j'ai pigé, mon visage ne te revient pas. Et grande nouvelle, je ne peux pas te blairer non plus. Seulement, il va falloir que tu me foutes la paix maintenant ! »

Je la sentais se tortiller sous moi, elle tentait de se libérer de mon emprise. Aussi remontais-je un peu plus son bras dans son dos alors que des promeneurs commençaient à s'approcher, pour profiter du spectacle probablement.


code by Oh!Darling
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: « I want to talk ... » [Ash]   Lun 4 Mar - 23:45

Ash & Sarah
« I want to talk ... »

- Putain t'es conne ou tu le fais exprès? C'est pas croyable ! On dirait une vraie ado attardée ... J'y crois pas. Tu me prends pour quoi ? J'suis pas conne ! Alors là tu m'exaspère et j'ai pas envie de le taire ce fait. Tu te crois au dessus de tout ?

Sarah n'aimait pas du tout cette pseudo femme qui lui faisait face. Elle n'appréciait pas ces grands airs, ses sourires moqueurs etc ... La blonde avait l'air de se croire au dessus de tout mais elle n'avait pas de quoi. Apparemment, elle se sentait mieux, entourée et surement plus intelligente alors qu'elle n'était pas plus qu'une autre. Elle paraissait si banale à première vue en plus. Une personne sans importance qu'on remarque peu. La brunette ne se faisait pas au fait que cette nana ai pris sa place dans le coeur de Jason. Le pire était qu'elle ne comprenait pas pourquoi... Elle lui mettait des bâtons dans les roues. Il fallait l'évincer.

- Voilà tu suis bien.... J'avais pas de plan ma belle. Pas besoin. Et je ne dis pas que mes actions n'ont pas eu leur effets car on verra par la suite. Mais sache que j'ai un pied sur le terrain et que tu vas vite être en hors jeu. Voilà le résumé de tout ce qu'on a pu conclure ce jour là. Je suis pas encore totalement heureuse car le chemin est long. C'est comme ça. Rome ne c'est pas fait en un jour comme on dit. Alors voilà aussi pourquoi je suis là pour éloigner le potentiel soucis qui nous gâcherait la vie: TOI ! Elle insista sur ce mot car elle voulait bien souligner le fait que cette personne inconnue n'était qu'un ennui total qui se mettait en travers d'un chemin en voie de reconstruction. T'es complètement idiote ma pauvre, irrattrapable ... Et ça me fait bien rire qu'il t'ai choisi ! Je me demandes ce qui lui ai arrivé pour qu'il se jette sur une fille aussi basse que toi. Tu n'es que la passade en même temps. A la suite de ses paroles acerbes, Sarah s'était mise à rire fortement. Elle trouvait cette phrase si ridicule. Elle n'y répondit même pas ... La femme s'était jetée sur l'assaillante sans détours et elle l'avait frappé comme ci elle frappait sur sa condition. Ce n'était plus un visage qu'elle voyait c'était une surface sur quoi se défouler. Sarah était dévastée par cette vie merdique. Un moyen de le démontrer. [/i]Pas assez ! [i]Elle redonna un coup et s’éloigna en se posant sur le sol, ce macadam frisquet. Oui il l'est c'est même pire ... il est si parfait. C'était comme ci elle se rendait compte du mal qu'elle créait et du fait que le récupérer serait pire que difficile. Court instant de répit. Dégage et vous bande de cons partez. Il n'y a rien à voir ... Ash était en sang malheureusement.



© Chieuze

Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: « I want to talk ... » [Ash]   Ven 8 Mar - 21:50





Sarah & Ash.

« I want to talk ... »



« Putain t'es conne ou tu le fais exprès? C'est pas croyable ! On dirait une vraie ado attardée ... » C'était l'hôpital qui se foutait de la charité ! « J'y crois pas. Tu me prends pour quoi ? J'suis pas conne ! Alors là tu m'exaspère et j'ai pas envie de le taire ce fait. Tu te crois au dessus de tout ? » Seconde fois qu'elle me lançait à la tronche que j'étais pédante. Je n'en avais pas spécialement l'impression, et même si c'était le cas, elle le méritait. Je n'avais jamais eu la prétention d'être au dessus de tout, je n'étais pas de ces flics corrompu qui utilisaient le système pour leur propre bien. Et puis n'était-ce pas elle qui montait sur ses grands chevaux pour penser qu'elle pouvait diriger la vie de Jay et aussi la mienne par la même occasion, comme elle l'entendait ? Alors elle aurait beau me dire qu'elle n'était pas « conne », comme elle le disait si bien... J'avais même d'autre terme en tête pour le coup !

« Je te prends pour ce que tu es. Une putain d'emmerdeuse. »

Vu qu'on en était aux insultes, pourquoi est-ce que je me gênerais hein. « Voilà tu suis bien.... J'avais pas de plan ma belle. » En même temps, pour trouver un plan il fallait pouvoir réfléchir, or son esprit devait être tellement embrumé par ce qu'elle s'injectait... « Pas besoin. Et je ne dis pas que mes actions n'ont pas eu leur effets car on verra par la suite. Mais sache que j'ai un pied sur le terrain et que tu vas vite être en hors jeu. » Mais oui, évidemment, c'était bien connu. D'ailleurs c'est ce qu'on nous apprenait dans les contes pour enfants. Le beau prince choisit toujours la folle auto-destructrice. « Voilà le résumé de tout ce qu'on a pu conclure ce jour là. Je suis pas encore totalement heureuse car le chemin est long. C'est comme ça. Rome ne c'est pas fait en un jour comme on dit. » Parce qu'elle avait la prétention de se comparer à Rome qui plus est. Là elle devait vraiment en être au sommet de son trip. Je faisais face à Wonder-Woman/Miss Univers. « Alors voilà aussi pourquoi je suis là pour éloigner le potentiel soucis qui nous gâcherait la vie: TOI ! » Ah, merde, elle m'avait rétrogradé. Je n'étais plus qu'un simple potentiel.

« Tu te la gâches toute seule ta vie, ma pauvre fille ! Et au rythme où tu vas, elle ne durera pas bien longtemps. »

Il y avait de forte chance qu'elle figure dans les faits divers, dans le genre « Ce matin un promeneur a trébuché sur le corps d'une femme, qui serait morte des suites d'une overdose. » J'en avais vu défiler des cas comme ceux-là. Parfois on n'arrivait même pas à les identifier, ils terminaient leur route dans la fosse commune. Si on avait été dans Time out, cela ne m'aurait pas surpris de constaté que son compteur approchait du zéro fatidique. « T'es complètement idiote ma pauvre, irrattrapable ... Et ça me fait bien rire qu'il t'ai choisi ! Je me demandes ce qui lui ai arrivé pour qu'il se jette sur une fille aussi basse que toi. Tu n'es que la passade en même temps. »

« Je ne sais pas si tu réalises à quel point ce que tu dis est absurde. Un psy te dirait probablement que tu projettes, car franchement à t'entendre parler j'ai l'impression que tu te décris. Et je suis peut-être une passade comme tu dis, mais toi t'es du passé. Du genre qu'on aimerait oublier ! »

Alors que je pensais l'avoir immobilisée, elle réussi de son bras libre a me frapper au flan. Je lui attrapais les cheveux, soulevais ainsi son visage amoché et le poussais violemment sur le sol. Ce n'était pas beau, c'était même presque lâche, mais franchement, vu ce qui me passait par la tête, elle avait beaucoup de chance que je n'y suis pas allée plus fort. Vilain Médor ! « Oui il l'est c'est même pire ... il est si parfait. » Au moins on était d'accord sur un point. C'était la base du conflit. Ni l'une ni l'autre n'acceptait de le perdre. J'espérais intérieurement qu'il n'était pas sorti avec d'autre cinglées dans le genre, sinon il allait me falloir sortir armée 24h/24. « Dégage et vous bande de cons partez. Il n'y a rien à voir ... » Je lançais de nouveau un regard à nos spectateurs et grimaçais en voyant l'un d'eux sortir son portable. Non pas pour prévenir les flics, ce serait bien trop citoyen de sa part, mais pour nous prendre en photo. Ou nous filmer... Ah bon sang, je préférais l'époque des vieux Nokia basique, au moins à cette époque on ne risquait pas de se retrouver sur Youtube.

« Que veux-tu. Vous, les amerloques, vous vous nourrissez du malheur des autres. Alors faut pas s'étonner de les voir rappliquer après ton esclandre. »

Je la relâchais, me relevais et m'écartais de plusieurs mètres. Cela m'étonnerait qu'elle se calme, elle risquait même de me rentrer dedans à nouveau, mais si réellement j'étais filmée, étant flic, il fallait montrer que le danger public c'était elle, que je ne faisais que me défendre... J'avais horreur de me mettre en victime, mais je tenais à garder mon boulot. Je ne la laisserais pas me gâcher la vie plus que maintenant !

« Je vais rentrer chez moi, et faire de mon mieux pour oublier jusqu'à ton existence. » Cela me prendrait au moins plusieurs jours, j'allais malheureusement garder des traces de notre rencontre. « Et ne t'avise pas de me rendre une autre visite de ce genre, car je crois que je me montrerai moins sympa ! »

Et je m'éloignais en direction de mon appart, la laissant seule avec son nez cassé. Je me mis à rire bêtement lorsqu'une pensée me traversa. J'avais un bon sujet de conversation pour la prochaine fois que je parlerais avec l'irlandais. Mon irlandais!


code by Oh!Darling
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: « I want to talk ... » [Ash]   

Revenir en haut Aller en bas
 

« I want to talk ... » [Ash]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Bill Clinton : Talk is Money (al konprann se piyay!)
» How to talk with me.
» Blabla Dodo / Sleep Talk
» Thranduil - Do not talk to me of dragon fire. I have faced the great serpents of the North
» « I wanna talk tonight until the mornin' light » ► Ft. Cléanthe (terminé)
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
♫ Modern Family :: DANS LE GRENIER :: Archives rps-