AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Lexie & Reaver ϟ Enchanté de faire votre connaissance...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

▐ PAROLES : 3620
▐ DATE D'ARRIVEE : 01/11/2011

▐ AGE : 25 ans
▐ OCCUPATION : Avocate
▐ LES SENTIMENTS : composante de l'émotion qui implique les fonctions cognitives de l'organisme, la manière d'apprécier
▐ POINTS : 341
MessageSujet: Lexie & Reaver ϟ Enchanté de faire votre connaissance...   Lun 9 Jan - 22:05

      - Allô,oui bonsoir il y'a eu un accident, enfin je viens de voir un accident...


    Voilà comment tout cela a commencé, juste avec un simple appel, ou plutôt voilà comment tout a pu continuer... La dernière chose que Lexie vu fut cette immonde lumière du lampadaire au-dessus d'elle, et c'est bien la seule et unique chose dont elle se souvenait en ouvrant les yeux.... Tout avait pourtant si bien commencé... Elle avait bien avancé sur son mémoire qui prenait une excellente tournure, on lui avait dit qu'après la fin de ses études elle avait une place dans le cabinet d'avocat où elle était en stage, elle avait même signé une promesse d'embauche... Que demander de plus? Pour une fois que tout allait bien dans sa vie... Même le travail qu'elle avait à mi-temps se passait bien, et ça lui apportait un sacré bonus sur son compte en banque... Il fallait arrêter d'être naïf et de penser que l'important dans ce monde était le bonheur... Non, non, non l'important était l'argent! C'était malheureux à dire, mais sans argent on ne risquait pas de trouver le bonheur... Il fallait être réaliste à un moment donné, ce n'était pas le bonheur qui vous donnait un toit au-dessus de votre tête, ou de quoi vous payer des vacances bien méritées, ou encore de quoi offrir une vie convenable à votre enfant... Tout cela était possible grâce à de l'argent! Ça faisait bien longtemps que Lexie l'avait compris pour le coup, mais elle n'en était pas pour autant devenue une personne intéressée ou proche de son argent, bien au contraire...
    Elle était plus à en profiter en se faisant des bonnes petites soirées à se mettre la tête à l'envers juste histoire de bien oublier le fait que la vie n'était pas un compte de fée, et que son frère était en couple avec une cruche finie, que ses parents la voyait comme l'enfant idéal, oui toujours l'éternelle enfant, et que son autre frère était incapable de la laisser vivre sa vie... Mais il y avait pire dans la vie non? Et puis elle était en vacance pour deux semaines! C'est pour célébrer un peu tout ça qu'elle était partie en soirée avec quelques étudiants de sa promotion de droit. C'est sûr elle avait bien bu, peut-être même un peu trop... Elle avait toujours eu ce côté un peu provocateur, mais surtout à frapper lorsqu'il le fallait! La bagarre ne ce fit pas dans le bar, mais en dehors... En même temps un mec qui se permet de venir vous mettre une main aux fesses doit s'attendre à un retour de droite! Non mais sérieusement il avait pensé que ça lui plairait? Honnêtement? Les esprits avaient chauffés et une bousculade, une simple bousculade... Lexie s'était retrouvée sur la route et là ce fut le choc percutée par une voiture la voyant au dernier moment et finissant sa course sur le trottoir... C'était assez étrange comme en l'espace de quelques secondes votre vie pouvais passer d'un extrême à l'autre, qu'une soirée agréable pouvait devenir cauchemardesque, passer du rire au larme en quelque sorte... Amusant comme phrase non?

    L'avantage fut que Lexie sombra assez vite dans l'inconscience, entre le taux d'alcool et surtout le choc qui l'assomma, elle n'eut même pas le temps de sentir une quelconque douleur, et encore moins son poignet foulé et son genoux droit bien amoché. Ça allait être amusant au réveil... Et encore ça serait bien loin du compte... Lorsque la jeune femme émergea enfin de son sommeil, qui fut assez agité elle devait le reconnaître, elle fut prise d'une crise totale de panique, arrachant tout ce qui était sur son bras, et sur son corps, sortant même de sa chambre! Enfin essayant plutôt, à peine avait elle posé ses pieds à terre que son genoux flancha et elle se retrouva au sol, s'appuyant sur son poignet bien évidement qui la fit hurler de douleur! Lorsqu'elle releva la tête, elle se retrouva face à un infirmier qui était loin d'avoir l'air aimable et serviable... Bien sûr elle fut ramené sans ménagement à son lit, et surveillée... Elle avait un traitement de faveur, si ce n'était pas magnifique...


      - Il n'est pas prudent de vous lever, surtout après ce qu'il vous est arrivé et vos blessures... Que vous avec du quelque peu sentir... Bon, maintenant que vous êtes avec nous, je vous prierais de me dire quel est votre nom.

    LA question à un million de dollar, une question pourtant simple en apparence non? Lexie s'était même redressée avait gonflé sa poitrine et... Rien, rien du tout... Elle avait beau cherché, rien ne lui venait en tête, ni nom, ni prénom, pas même une image, un visage, rien du tout, le vide total... Elle balaya la salle d'un coup d'œil, essayant de chercher un indice ou elle ne savait quoi d'ailleurs, qui pourrait la rassurer, l'aider... Finalement son regard se reposa sur le visage du médecin, qui s'approcha d'elle et lui posa une main sur la sienne d'un geste rassurant.

      - Surtout ne paniquez pas...
      __. Je voudrais bien vous y voir!
      - Mademoiselle Davenport, oui c'est votre nom, on a trouvé votre carte d'identité sur vous, donc mademoiselle, une amnésie est une chose qui arrive très souvent, surtout après des chocs ou des accidents tel que celui que vous avez subit...


    Il continuait de parler mais Lexie était déjà loin et n'entendait rien de ce qu'il expliquait, ce qu'elle avait retenu était simple, elle ne se souvenait de rien du tout, elle était incapable de dire son nom, de dire si elle avait des frères et sœurs... Alors il était bien mignon à lui dire de ne pas paniquer, mais là pour le coup oui elle était à la limite de la crise d'angoisse ou de celle d'hystérie au choix...

      __. Je veux sortir, il faut que je sorte!

_________________

    Here I am, rock you like a hurricane... My body is burning, it starts to shout desire is coming. It breaks out loud, lust is in cages, till storm breaks loose... Just have to make it with someone I choose. The night is calling I have to go... The wolf is hungry, he runs the show, he's licking his lips, he's ready to win. On the hunt tonight... For love at first sting... Here I am, rock you like a hurricane...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blondiesweety.e-monsite.com/

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Lexie & Reaver ϟ Enchanté de faire votre connaissance...   Jeu 12 Jan - 15:31

    Encore ces couloirs suintant l'amoxyline et autres substances médicamenteuses : Reaver les connaissait par cœur, tant il les avait parcourues maintes et maintes fois étant enfant. Il n'avait jamais aimé y poser les pieds ; dû en grande partie à la folie de sa propre mère internée dans les locaux qui ne reconnaissait plus son propre fils. Aujourd'hui néanmoins, la visite était toute autre ; plus auguste, il aurait autant préféré rendre visite à sa mère aliénée qui mit fin à ses jours en s'étranglant avec ses propres draps que de devoir faire face à la réalité. Parce que sa délicate Lexie, la plus importante de toutes sans doute, sa lune et son autre moitié, son alter-ego et sa foi, celle sans qui sa vie n'avait plus de saveur, sa tendre et bien aimée amie était à l’hôpital. Perte de la mémoire. Il aurait voulu avoir la possibilité de gueuler à la face de l'informateur un "Non, ce n'est pas vrai" lorsqu’on lui avait téléphoné que sa Lexie allait mal. Non, il aurait dû être la et la protéger, c’était son rôle. Mais il sera là, à lui tenir la main, sans pour autant peut-être avoir les bons mots ou la meilleure attitude : comment dompter le réconfort lorsque l'on n'avait jamais eu pour père un lâche qui s’est enfuit avant sa naissance, lorsqu’on avait pour mère une folle, lorsqu’on avait eu comme père adoptif un trafiquant de drogue ?

    Le visage sombre mais inexpressif, Reaver s'était penché sur un comptoir lustré de l'hôpital posant son regard noisette sur une infirmière, il ne répondit pas au sourire triste qu'elle lui octroya.

    INFIRMIERE - « Tu cherches quelqu’un ? » fit-elle d'une voix douce.
    REAVER –« Oui. Lexie Davenport »
    INFIRMIERE – « Oh. Elle est dans la chambre 412. »


    Elle lui fit signe de le suivre et le mena jusqu'à la chambre 412. Des médecins venaient à peine d'en sortir, alors que Miller et l’infirmière pénétraient les lieux. Elle s'avança d'un pas assuré et d'un sourire chaleureux, adressant un bonjour à sa jolie blonde. Néanmoins le regard que Reaver lui lança signifiait promptement qu'il désirait qu'elle les laisse seuls, aussi l’infirmière ne resta que quelques secondes furtives avant de repartir.

    REAVER - « Lexie. J'espère que tu n'as pas déjà fait ton testament, parce que j'ai une triste nouvelle pour tous ceux qui n'ont jamais pu te supporter. Tu vas t'en sortir. Bientôt tu pourras t'en prendre à tous les jolis mecs de Los Angeles de nouveau. »

    Un sourire réconfortant et chaleureux se dessina sur ses lèvres, alors que le jeune homme s'avança afin de se poster sur le rebord de son lit face à elle. Malgré ses mots réconfortants, malgré son regard amical brillant pour son amie, il sentait son cœur s'étreindre sous le poids d'une tristesse et d'une peine insoutenables. Pourtant, il gardait son assurance et sa prestance, il n'avait pas le droit de flancher devant elle, il devait lui assurer que tout irait bien. Même si elle ne devait pas se souvenir de lui.

    Que s'était-il passé, avait-elle mal; quelqu'un s'en était-il pris à elle … Tant de questions qui affolaient son cœur mais qu'il ne pouvait lui poser, car conscient du manque de tact qu'il ferait alors puisqu'elle ne pourrait lui répondre : elle avait tout oublié. Alors il enfouit sa main dans la sienne, se penchant auprès de cette dernière jusqu'à sentir son souffle se mêler au sien. Que son palpitant souffrait de la voir à l'agonie, il aurait tout donné pour prendre sa douleur à sa place et la voir sourire.

    REAVER – « Je suis là maintenant »

    Une murmure suave mais inquiet, tout autant que son regard qu'il plongea dans le sien avant de resserrer fortement sa main dans la sienne.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

▐ PAROLES : 3620
▐ DATE D'ARRIVEE : 01/11/2011

▐ AGE : 25 ans
▐ OCCUPATION : Avocate
▐ LES SENTIMENTS : composante de l'émotion qui implique les fonctions cognitives de l'organisme, la manière d'apprécier
▐ POINTS : 341
MessageSujet: Re: Lexie & Reaver ϟ Enchanté de faire votre connaissance...   Ven 13 Jan - 0:34

    Pourquoi ne l'écoutait-on pas? Elle n'avait pas son mot à dire? Mais si! Bien sur que si! C'était elle la malade non? Si elle voulait sortir eh bien... Elle allait rester dans son lit et ce n'était pas négociable... Super! Elle avait même gagné un garde du corps aussi aimable, souriant et actif que les membres de la garde de Buckingham palace en Angleterre! Elle le regarda un instant avant de soupirer et de croiser les bras sur sa poitrine, elle avait retrouvé les perfusions sur sa main droite et sa douleur à son poignet gauche, sans parler de son genoux... Ah sa tête aussi... Elle avait le droit à un cocktail de morphine? Non? Bon bah elle endurerait... Enfin jusqu'à ce qu'elle comprenne à quoi servait le bouton juste à côté d'elle sur la perfusion. Certes ce n'était pas une source où elle pouvait se servir, mais ce qu'elle pouvait en tirer ça lui faisait un bien fou pour le coup. Autant dire qu'elle resta parfaitement calme durant un long moment, sans rien dire ou protester... Même un peu trop ce qui inquiéta le médecin et qui compris très vite qu'elle avait trouvé comment fonctionnait la pompe à morphine! Surement un reste de son passé de junkie... Enfin passé parce qu'elle l'avait oublié, quoiqu'elle n'était pas tant que ça accroché à la drogue, enfin ça dépendant desquelles. Lorsqu'elle émergea de son semi-coma, et étrangement elle ressentait de nouveau plus la douleur, et elle avait un horrible goût dans la bouche!

    Bon elle n'avait plus le droit à la morphine, déjà elle commençait à emmerder son monde, au final même amnésique elle restait la même! Lexie jeta un coup d'œil à l'horloge pour constater que ça ne faisait que quelques heures qu'elle était là... Elle avait cru avoir passé au moins une semaine, au minimum! Lexie commença à observer le plafond, la seule chose qu'elle pouvait faire à dire vrai, et même si elle ne supportait pas de rester de un allongée et de deux tout simplement ici, elle avait bien compris qu'elle n'obtiendrait rien à faire n'importe quoi, non elle allait devenir la gentille petite fille sage et complètement angoissée de ne rien connaître sur elle! Lorsque le médecin arriva elle se laissa faire, répondant à leurs questions, regardant leurs images, et lorsqu'il partit, elle se replongea dans la contemplation du plafond, jusqu'à ce qu'elle entende une voix. Son regard clair se posa sur la personne venant d'entrer... Ah bah a priori au moins une personne qui la connaissait...

      __. Supporter? Je suis une si horrible personne? Si ça l'angoissait, bah ça n'était jamais un compliment... Quoique ça ne sonnait même pas pour une insulte à ses oreilles c'était assez étrange...


    La jeune femme se redressa sur son lit de sorte à se mettre assise, non sans moins quelques difficultés et surtout quelques grimaces. Enfin assise, elle posa ses mains sur ses cuisses, continuant de regarder cette nouvelle personne venant d'entrer dans son champ de vision. Même si elle venait de le rencontrer, enfin depuis son accident, depuis quelques minutes, elle répondit au sourire qui lui faisait, comme une sorte de réflexe qu'elle n'avait pu contrôler. Il lui prit la main, elle eu au départ un geste de recul, de rejet, avant de finalement se laisser faire sentant qu'il n'allait pas lui faire de mal, pourtant elle n'avait pu empêcher son cœur de s'emballer, signe de l'angoisse. En plus il était proche, très proche, c'était assez... Étrange comme situation...

      __. Lexie c'est vraiment un prénom? Mon prénom? Ou c'est un diminutif? Lexie ou comment casser l'ambiance. Et c'est gentil tant d'attention mais... On se connait? Elle affichait un sourire désolé.


    Elle avait essayé de chercher, de chercher une image un souvenir, rien qu'un son n'importe quoi... Mais non rien du tout, elle savait qu'elle ne devait pas forcer les médecins lui avaient dit que ça reviendrait au fur et à mesure, qu'il ne fallait pas griller les étapes... Ils étaient mignons... Bien sûr qu'elle cherchait à se souvenir, à savoir qui elle était, si elle avait de la famille, qui étaient ses amis? Bref des choses totalement triviales et surtout indispensables pour chaque personne.

      __. Je suis vraiment désolée mais je ne me souviens vraiment de rien... Elle continuait d'afficher un sourire bien que celui-ci était plus triste qu'autre chose, d'ailleurs elle baissa la tête, portant son regard sur leurs deux mains jointes.

_________________

    Here I am, rock you like a hurricane... My body is burning, it starts to shout desire is coming. It breaks out loud, lust is in cages, till storm breaks loose... Just have to make it with someone I choose. The night is calling I have to go... The wolf is hungry, he runs the show, he's licking his lips, he's ready to win. On the hunt tonight... For love at first sting... Here I am, rock you like a hurricane...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blondiesweety.e-monsite.com/

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Lexie & Reaver ϟ Enchanté de faire votre connaissance...   Lun 16 Jan - 22:49

    La situation semblait de plus en plus pesante pour le jeune homme qui ne savait pas comment réagir. Elle était là, devant lui. Son regard envoûtant semblait le fixer, l’étudier, sans comprendre qui il était, ce qu’il faisait là. Il savait très bien qu’elle avait décelé sa surprise au vue de l’expression stupéfaite qui s’était dessinée lorsqu’il avait prononcé ses paroles. Il voulait tourner son regard, détourner ses yeux qui s’étaient posés sur les traits fins de la jeune fille. Mais il ne pouvait pas, son visage n’avait pas changé, seul son expression s’était modifiée. Avait perdu son assurance, sa chaleur, pour ne laisser que le masque d’une enfant fragile et brisée. Ses yeux si bleus transmettaient le vide intérieur qui l’animait ainsi qu’une tristesse d’un puits sans fond. Beauté froide et douloureuse.

    Elle ne se souvenait pas de lui, il le sentait dans son regard interrogateur. Mais en même temps, un côté lui disait de rester, juste là à la regarder, à passer du temps avec elle, et pour enfin savoir si oui ou non elle se souvenait de lui. La dernière fois qu’ils avaient passé du temps ensemble c’était dans un bar, Lexie avait toujours été un t’en soit peu excentrique, elle avait trop bu et était monté sur scène pour nous interprété une musique. Malheureusement la jeune fille n’a pas ce qu’il faut pour devenir chanteuse.

    Reaver sourit légèrement à la jeune fille en repensant à ce fameux épisode. Elle semblait plus fragile qu’avant, plus frêle. On la sentait perdue. La Lexie qu’il connaissait d’habitude était plus souriante et pleine de vie. Il sentait en elle l’interrogation et l’incompréhension à présent. Les traits doucement dessinés de son visage trahissait son ressentit. Des traits qui restaient pourtant les mêmes qu’avant son accident et que le jeune homme se rappelait dans les moindres détails. Il avait passé assez de temps avec elle dans le passé pour avoir su garder une image précise d’elle. Il n’était surement plus rien à présent pour elle.

    Le silence s’était installé entre les deux étudiants, et l’atmosphère de la pièce semblait de plus en plus pesante à présent. Sa chambre avait beau être assez vaste et aérée, la sensation de cloison et d’étouffement régnait à l’intérieur. Il attendit que la jeune fille parle. Il ne voulait pas la brusquer. Elle repoussa au départ sa main, un geste de recul puis il vit son hésitation avant de le laisser resserrer fortement sa main dans la sienne, une petite marque de crainte qui le fit sourire. Il ne se souvenait pas d’une Lexie aussi hésitante, aussi peu sure d’elle. Mais quand on perd la mémoire, la sensation d’inconnu doit être vraiment effrayante, au point de perdre tout c’est moyen. Reaver savait ce que c’était de se sentir seul dans un monde qui nous semble étranger. Il aurait aimé la prendre dans ses bras et la protéger. Mais était-ce le moment ?! La voix frêle de la fille siffla jusqu’aux oreilles du jeune homme. Elle voulait savoir comment elle s’appelait, si Lexie était bel et bien son prénom. Cela devait être difficile que rien ne paraisse clair et évident comme ses souvenirs, ses sentiments, les choses banales la concernant.

    REAVER – « Malheureusement oui mais pour ça tu peux en vouloir cas tes parents. Surement qu'ils t'ont conçu devant un épisode à Grey's anatomy »

    Il n’aimait pas les scènes mélodramatiques, aussi le jeune homme ne pouvait faire autrement que dédramatiser un tant soit peu la situation. Et pourtant à la suite de sa phrase son cœur se serra. Elle ne le reconnaissait pas. Il le savait, il l’avait toujours su. Mais le fait de ne pas l’avoir entendu jusqu’ici lui laissait ce léger doute. Ce petit espoir –car oui au fond de lui c’était un espoir- qu’elle se souvienne de lui, leurs souvenirs s’était envolé. Rien. Il était un inconnu. Ces paroles avaient effacé toutes traces de doute en lui. Maintenant, il savait. Il n’était plus rien.

    REAVER –« Ah … je m’en doutais un peu. Tu sais tu n’as pas changé. »

    « Tu n’as pas changé », ça c’était de la conversation. Il aurait pu dire ça comme il aurait pu dire « tu veux une clope ?! ». Le jeune homme était bel et bien souvent dépassé lors des discussions. Il était le dernier des imbéciles, il avait beau dire, elle ne s’en souvenait pas. Et puis une amnésie ne pouvait pas changer quelqu’un physiquement. C’était toujours la même personne. Lui sortir une telle phrase comme ça, alors qu’elle ne se rappelait pas de lui et qu’elle devait se douter qu’elle était la même était une belle stupidité.

    REAVER – « Je vais peut-être commencer par me présenter. Moi c’est Reaver Miller. Et euh on s’est connu par le passé. »

    En prononçant les derniers mots, sa voix diminua d’intensité, comme pour étouffer ses paroles. Pourquoi tant de prudence ?! Avait-il peur qu’elle le questionne sur leur relation d’avant ?! Surement, il savait que tôt ou tard elle allait lui demander. Comment lui dire que sa vie n’était fait que de fêtes, de débauches, de coucheries, de drogue tel que la sienne ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar

▐ PAROLES : 3620
▐ DATE D'ARRIVEE : 01/11/2011

▐ AGE : 25 ans
▐ OCCUPATION : Avocate
▐ LES SENTIMENTS : composante de l'émotion qui implique les fonctions cognitives de l'organisme, la manière d'apprécier
▐ POINTS : 341
MessageSujet: Re: Lexie & Reaver ϟ Enchanté de faire votre connaissance...   Mer 25 Jan - 23:20

Elle aurait voulu se souvenir, vraiment, et pourtant elle n'y arrivait pas, elle cherchait dans sa mémoire, détaillant le moindre trait du visage qu'elle avait en face d'elle, espérant une sorte d'illumination, de révélation... Elle avait bien le droit de rêver non? Après tout les médecins lui avait dit que c'était parfaitement aléatoire, qu'un rien pouvait tout faire revenir, comme quelques bribes etc, alors autant provoquer le destin... Même si c'était une chose qu'elle ne devait absolument pas faire! Au moins le fait qu'elle ne faisait rien de ce qu'on lui disait, et préférait n'en faire qu'à sa tête au lieu d'écouter les conseils qu'on lui donnait! Il fallait croire que même avec une amnésie totale, il n'en restait pas moins que sa personnalité était encore et toujours là. D'accord elle était un peu moins... Extravertie et exubérante, un peu moins énergique d'un coup, mais cela reviendrait une fois l'effet des médicaments se serait dissipé.
C'était toujours ça de pris... Même en ayant oublié sa vie, il n'en restait pas moins qu'elle se sentait faible, démunie, et qu'elle n'aimait pas du tout ça. Son côté orgueilleux qui était toujours présent et n'avait pas disparu dans l'accident, le côté je m'en sors toute seule je n'ai besoin de personne! Elle continuait de regarder le jeune homme et elle ne pouvait s'empêcher de se sentir extrêmement... Calme et détendue, presque rassurée, c'est pour ça qu'elle continuait de tenir cette main étrangère dans la sienne, surement pas peur que si elle l'enlevait cette sensation disparaitrait. Elle le regarda arquant un sourcil, parce que là oui elle ne saisissait absolument pas ce qu'il essayait de lui faire passer comme message... A priori il devait y avoir une quelconque plaisanterie qui se cachait derrière les paroles, mais c'est à peine s'il ne lui parlait pas chinois.

    __. Euh... Si tu le dis... D'ailleurs ils sont comment mes parents? Je suis fille unique? Est-ce que j'ai un chien? Alors là il faudrait vraiment l'expliquer...


C'était une étrange coïncidence qu'elle demande si elle avait un chien alors qu'elle en avait effectivement un non? D'ailleurs cette « bestiole » comme l'appelait si bien son frère était infernal, un magnifique labrador noir répondant au nom de Hadès... Il devait se venger en faisant un maximum de connerie! Mais il avait au moins le mérite de la protéger et avait un très bon flair concernant les personnes qui lui voulaient plus ou moins du mal... Bien que c'était surtout l'inverse la plupart du temps. Oui elle s'intéressait aussi de qui pouvait bien être sa famille, voire même si elle en avait une. Ça se trouve elle avait fugué et ne voulait pas être retrouvée? Ou alors complètement orpheline et une grosse junkie? Elle faisait même peut-être le trottoir... Non ça lui plaisait trop comme idée stupide pour que cela soit vraie! Enfin elle posait ses questions mais ça se trouve il ne pourrait même pas lui répondre...
Elle ne parlait peut-être pas de sa famille non plus... Elle se mordit légèrement la lèvre inférieure continuant ses réflexions qu'elle ferait mieux de laisser dans un coin de sa tête vu où ça la menait... C'est à dire au milieu de nulle part! Ce qui la sortit de sa torpeur fut la phrase suivante, elle le regarda interdite avant de finalement laisser échapper un léger rire.

    __. Je suis amnésique, je n'ai pas fait de chirurgie esthétique, mais je suis heureuse de savoir que ma tête est toujours la même! D'ailleurs c'était quoi sa tête?


Oui, elle ressemblait à quoi? C'était con, mais elle ne s'était toujours pas retrouvée face à un miroir... Et lorsqu'elle le serait qu'est-ce qui allait se produire? Non elle ne croyait nullement à un miracle visant à tout retrouver de sa mémoire en friche, mais elle aurait peut-être peur... Elle partirait peut-être en courant en faite! Elle lâcha la main de Reaver donc, le jeune homme venait de se présenter et regarda dans le décolleté de la blouse de l'hôpital qui lui servait de vêtement. Non elle n'était pas égocentrique au point de s'aimer, mais juste regarder si elle avait des signes... Disons distinctifs, ou pas... Elle se leva d'un bon et remarqua son tatouage à la cheville, bon déjà un, avant de relever la tête vers Reaver.

    __. Par le passé? C'est à dire? On s'est rencontré où? On a quoi comme relation? Une fois sa question posée et quelques secondes passées, elle continua à observer son physique. Quoi de plus normal? Deux secondes je reviens!


Elle fila dans la salle de bain pour enlever sa blouse et se regarder sous toutes les coutures, bon déjà elle aimait bien sa tête c'était un bon point, et elle se trouvait plutôt pas mal tout de même. Elle se tourna pour que son dos face face au miroir et tourna au mieux la tête. Elle n'eut pas besoin de beaucoup d'effort pour apercevoir le tatouage qu'elle avait entre les omoplates et ne put s'empêcher de pousser un cri. Elle enroula une serviette autour de sa poitrine et revint dans la chambre.

    __. J'en ai encore beaucoup des choses comme ça? Dit elle en se mettant dos à Reaver pour désigner son tatouage. Pitié dis moi que je n'ai pas de piercing ou je ne sais quoi à des endroits impossibles...

_________________

    Here I am, rock you like a hurricane... My body is burning, it starts to shout desire is coming. It breaks out loud, lust is in cages, till storm breaks loose... Just have to make it with someone I choose. The night is calling I have to go... The wolf is hungry, he runs the show, he's licking his lips, he's ready to win. On the hunt tonight... For love at first sting... Here I am, rock you like a hurricane...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blondiesweety.e-monsite.com/

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Lexie & Reaver ϟ Enchanté de faire votre connaissance...   

Revenir en haut Aller en bas
 

Lexie & Reaver ϟ Enchanté de faire votre connaissance...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Comment faire votre présentation ?
» Faire votre demande de partenariat
» [How To...] Faire votre propre affiche Wanted avec Photoshop.
» Faire votre demande d'habitation
» Comment faire votre présentation?
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
♫ Modern Family :: DANS LE GRENIER :: Archives rps-