AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 - Qu’est ce qu’ils foutent ? - Ils essayent d’être heureux.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité
Invité

MessageSujet: - Qu’est ce qu’ils foutent ? - Ils essayent d’être heureux.   Jeu 14 Fév - 5:52

Ciara & Enzo De Conti ♥




« Je vous déclare mari et femme. Vous pouvez embrasser la mariée ! » et les cloches sonnèrent suite à l’union que venait de célébrer le prêtre italien. En effet, Ciara et Enzo était à présent et officiellement mariés. La joie débordante du couple s’exprimait tout le long de la sortie. Le frère d’Aidan embrassa son épouse avec la plus grande tendresse. « Ti amo amore mio ! » dit-il dans leur langue natale. Il le pensa même en anglais :I love you my lover. Enfin il pouvait être soulagé, soulagé de ne plus résister à Adriano, son père, à affronter toute cette histoire qui avait deux ans, deux ans de torture pour lui. Amoureux d’une femme et de ne pas pouvoir l’épouser ou même ne serait-ce que de vivre avec elle, s’en était affreux pour Enzo. Il se demandait si avec tout ce qu’il avait vécu, il serait récompensé bien plus tard par une heureuse vie aux côtés de Ciara. Pour les noces, qui devaient être celles d’Aidan et Ciara, il avait tout prévu, deux semaines sur une île paradisiaque. Il n’avait pas dit un mot de plus à sa femme sur le lieu où ils se rendraient après la soirée. D’ailleurs, ils ne tarderaient pas à quitter les convives pour prendre l’avion. L’italien avait fait exprès de prendre un vol de nuit. Depuis qu’ils s’étaient tous les deux passés, la bague au doigt, le jeune homme n’arrêtait pas de la regarder ainsi que de la tourner. Il avait déjà ce tic que tous les hommes mariés faisaient. Il sourit après cette remarque qui lui frappa à l’esprit. Ciara Eleanor Sandrelli-De Conti.Son nom d’épouse lui collait parfaitement à la peau. A croire qu’elle était destinée à portée ce nom de famille. Adriano finirait par comprendre le choix de ses deux fils. En plus, pour une fois qu’ils étaient sur la même longueur d’onde, c’avait été un moment inoubliable. Et encore, c’était un bien grand mot puisqu’Enzo avait fini par recevoir le poing de son cadet dans la figure. Il y avait de quoi car l’aîné des De Conti avait révélé l’existence de Julian, le fils d’Aidan et Charlie. Certes, Enzo avait été vache de lui faire ce coup là, mais cette fois ci, ce dernier avait pris la décision d’assumer sa propre décision, de désobéir à Adriano pour enfin être aux côtés de Ciara. Il ne demandait rien d’autre que de vivre une idylle avec elle. Il avait en plus perdu une amitié qui avait pris de l’importance à ses yeux, celle qu’il entretenait avec Charlie. La jeune femme ne lui parlerait plus. C’était clair et net. Mais, il faut parfois faire des sacrifices pour obtenir ce que l’ont veut.


Le nouveau couple marié, se rendirent à l’aéroport de Rome. Ils ne tardèrent pas à prendre le jet qui les attendait. Enzo et Ciara embarquaient pour des noces qu’ils méritaient amplement. Le bel italien s’était promis d’être le mari le plus reconnaissant, le plus gentil avec sa femme parce qu’à présent, il ne la lâcherait plus. Néanmoins, il garderait sa personnalité telle que Ciara l’avait connu, il ne voudrait pas changer pour que, celle qui l’a épousé ne le reconnaisse plus. Le vol allait durer plusieurs heures. « Je te réserve une grande surprise mon cœur… » murmura-t-il en caressant la joue de Ciara. Ensuite, s’en suivit un long baiser. Le cœur battant la chamade, l’amour que l’italien éprouvait pour elle, la flamme qui s’illuminait ne s’éteindrait jamais. Il n’avait pas subi tant de choses pour ne plus aimer celle qu’il avait attendue. Ô ça non ! Ils parlèrent durant le vol, de vrais bavards ces deux là. Tantôt ils parlaient dans leur langue natale, tantôt ils parlaient en anglais. Ils avaient fini par prendre l’habitude de parler dans cette langue internationale. Puis, le couple de tourtereaux finit par arriver à destination. Avant de sortir du jet privé, Enzo banda les yeux de son épouse. Il descendit en premier des escaliers puis tendit sa main vers Ciara. Elle l’attrapa et ensuite, quelques secondes plus tard, ils touchèrent le sol. Une voiture les attendait près de l’avion. Tant qu’ils ne seraient pas arrivés à destination, la jeune femme garderait le bout de tissu sur les yeux. Enzo prit le volant. Au bout d’une demi-heure, ils arrivèrent sur une plage. L’italien avait déjà eu l’occasion de visiter cette île durant des vacances d’été. Il guida à nouveau Ciara. Au moment où leurs pieds touchèrent le sable, un immense sourire vint aux lèvres de la belle brune. A son tour, il afficha un sourire qu’elle ne put voir. Alors, une fois arrivés assez près de la mer pour avoir les pieds dans l’eau, il enleva le bandeau. « Bienvenue aux Îles Fidji ! »


Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: - Qu’est ce qu’ils foutent ? - Ils essayent d’être heureux.   Mar 18 Juin - 20:28

❝ Bien sûr que non, mais toi, tu crois à autre chose : à cette idée qu'il n'y aurait sur cette Terre qu'une seule personne faite pour nous. Comme une sorte de part manquante originelle dont on aurait gardé la marque dans notre chair et dans notre âme. ❞

Fermer les yeux ne serait-ce qu’une fraction de seconde lui était impossible. Ciara craignait encore que tout ceci ne soit pas la réalité. Elle en avait tellement rêvé, elle l’avait tellement imaginé, ce moment si parfait. Elle était aujourd’hui Madame de Conti, Madame Enzo de Conti. Alors que tout prédisait qu’elle finisse sa vie comme elle l’avait commencé, dirigée par son père. Un père qu’elle aimait tant et qui pourtant avait passé sa vie à faire de celle de sa fille un véritable enfer. Ce n’était pas le bon moment pour penser à ce genre de choses. Pas aujourd’hui. Elle était là où elle voulait être, auprès de l’homme qu’elle chérissait, son homme. Ciara avait encore du mal à y croire, seulement, elle n’avait plus qu’à poser le regard sur l’homme qui se tenait à ses côtés dans la voiture qui les menait à l’aéroport. « Ti amo  amore mio. »[/color] Cette phrase résonnait encore dans l’esprit de la jeune femme comme une douce mélodie et instinctivement, elle serra plus fort sa main. Posant sa tête sur son épaule, elle se laissa aller à ses souvenirs. De l’eau avait coulé sous les ponts depuis qu’elle avait découvert la vérité sur Enzo. A cette époque, ne plus lui adresser la parole lui semblait la meilleure décision qu’elle n’ait jamais prise seulement, avec le temps et le recul, la belle Italienne avait finit par capituler. Enzo était et resterait l’homme de sa vie et même s’il lui avait menti, Ciara n’avait pu résoudre à l’effacer de son esprit et de son cœur. Son odeur, sa présence, tout en lui restait ancré dans son esprit et à chaque pas qu’elle faisait, à chaque mot qu’elle disait, le bel italien lui apparaissait. C’était donc tout naturellement qu’elle avait accepté sa demande en mariage et qu’elle était devenue sienne dans tous les sens du terme.  La jeune femme ferma les yeux, se délectant de cette nouvelle sensation qui la submergeait. Un sourire radieux apparu sur ses lèvres tandis que la voix de son mari se fit entendre. « Je te réserve une grande surprise mon cœur… » N’ayant même pas eu le temps d’en savoir plus, la jeune mariée sentit les lèvres de son bien aimé sur les siennes et tout naturellement, elle approfondit leur baiser qui devint très vite passionné. « Donne-moi un indice au moins… » Quémanda-t-elle en lui offrant son plus beau sourire. Sourire – elle le savait – qui le ferait flancher. Mais, il ne laissa rien échapper et la situation l’amusa d’autant plus. Son cœur était gonflé de bonheur même si la pensée de son père mécontent ne semblait pas vouloir la quitter. La brunette savait très bien qu’en cet instant précis, elle ne devait penser à rien d’autre à part les bras de son mari enroulaient autour d’elle, leur lune de miel et la surprise qu’il lui réservait. Seulement, Ciara avait toujours été proche de son père. Du moins, elle l’avait cru, un temps. Se giflant mentalement, elle se concentra sur les battements de cœur d’Enzo qu’elle entendait sous son oreille et elle se serra instinctivement à lui. Elle l’aimait et elle n’aurait donné sa place pour rien au monde. Arrivée à destination, l’homme d’affaires banda les yeux de son épouse dans le but de faire durer  la surprise ainsi que l’impatience de la jeune femme. Ne voyant plus rien, Ciara dû se concentrer sur ses autres sens pour avoir un aperçu de ce qui l’attendait. Elle sentit d’abord la main de son mari dans la sienne, main qu’elle serra fortement comme si elle craignait qu’il ne parte. Il était à ses côtés et elle ne voulait pas le perdre, surtout pas aujourd’hui. Le chemin jusqu’à la surprise en question se fit dans une voiture et tout le long du trajet, la belle italienne ne pu s’empêcher d’essayer de connaitre leur destination, en vain. Alors, prenant son mal en patience, elle attendit qu’Enzo coupe le moteur et vienne l’aider à quitter l’habitacle. Quelle ne fût pas sa surprise lorsqu’elle sentit du sable sous ses pieds. Un sourire radieux, illuminant son visage apparu sur ses douces lèvres tandis qu’elle prenait la main de son homme, le laissant la guider à sa guise. Elle lui faisait entièrement confiance. L’eau fraîche lui réchauffa le cœur en même temps que le bandeau lui était retiré pour faire place à un paysage à couper le souffle. « Oh Enzo ! C’est tellement beau ! » Ne tenant plus, elle se retourna dans ses bras avant de déposer ses lèvres sur les siennes. Le baiser prit fin et Ciara recula légèrement sans, pour autant, quitter les bras du beau brun. Elle posa sa main sur sa joue, la caressant tendrement. « Merci. » Commença-t-elle, les yeux brillants de bonheur. « Merci pour tout. » La brunette ne le remerciait pas seulement pour leur voyage de noce qui s’annonçait inoubliable mais, également pour tout le bonheur que lui procurait sa présence à ses côtés.
Revenir en haut Aller en bas
 

- Qu’est ce qu’ils foutent ? - Ils essayent d’être heureux.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» [M] ▲ BOYD HOLBROOK - Qu'est ce qu'ils foutent ? Ils essayent d'être heureux.
» La Kaguya et la Samui s'essayent à la cuisine [feat. Aojikawamanashi Kaguya]
» retraite à 67 ans .. ils se foutent de notre gueule ?
» Qu'est ce qu'ils foutent ces cons de Saxons ? (Rose Tyler)
» Les expressions et vocabulaire à savoir par votre perso
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
♫ Modern Family :: DANS LE GRENIER :: Archives rps-