AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le grand jeu de l'été - Charlie et Parker

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

▐ PAROLES : 34
▐ DATE D'ARRIVEE : 21/10/2012

▐ AGE : OHOHOHLD
▐ OCCUPATION : Santa Claus
▐ LES SENTIMENTS : High
▐ POINTS : 0
MessageSujet: Le grand jeu de l'été - Charlie et Parker   Dim 14 Juil - 21:51


Charlie & Parker



C'EST VOTRE 1ER DEFIT

Si vous voulez remporter cette épreuve, vous devrez - roulement de tambour - réussir à convaincre un commerçant de vous laisser repartir avec un objet de son magasin, sans recourir à la violence ou au vol.

Le lancé de dé à donné l'avantage à Parker. A la fin du rp Parker sera celui a avoir réussit à remporter l'objet. Tous les coups son permis pour discréditer votre adversaire.    

Charlie de son désavantage commence le rp.

Si vous avez besoin de vous compliquer la vie. Le SAV de L.A. SUN TV est à votre disposition pour intervenir dans le rp et le faire évoluer.

N'oubliez pas de recenser chaque réponse au rp pour gagner des points.





 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Le grand jeu de l'été - Charlie et Parker   Jeu 8 Aoû - 16:58

Charlie s'était inscrite à un concours télé. Quand on y pense, c'était légèrement idiot puisqu'elle ne regardait quasiment pas la télévision mais puisqu'Elijah avait décidé de s'y inscrire, pourquoi pas. Et puis il y avait un voyage pour deux entièrement payé à la clef, ça avait sûrement été ça le vrai déclencheur. En réalité, elle ne savait pourquoi, décidé de participé au concours mis en place par la L.A Sun TV. Depuis son retour de kidnapping elle faisait des choses qu'elle n'aurait pas fait avant. Enfin s'inscrire au concours aurait été tout à fait elle mais plus depuis un moment, plus depuis qu'elle était restée enfermée plus de quatre mois avec un étranger. Toujours qu'elle devait y aller. Non, elle n'était pas obligée mais elle se sentait un peu obligée quand même de le faire, rien que pour son partenaire.

Charlie ne savait que deux choses du défi, qui était son partenaire et en quoi consistait le défi. Il s'agissait tout simplement de repartir avec un objet gratuit avec le consentement du vendeur. Franchement, avec sa bouille, rien de plus difficile. C'est pourquoi, elle se prépara de manière à être la plus sexy possible. Si c'était un homme, ça serait au moins plus facile et si c'était une femme et bah elle la ferrait changer de bord ou jouerait de d'autres charmes. Toujours que Charlie partait confiante et était persuadée que le défi ne durerait pas longtemps.

Elle arriva assez tôt au point de rendez vous attribué. Et tandis qu'elle attendait comme une idiote si l'on peut dire, elle vit un homme qui ne savait pas quoi faire. Elle se dirigea vers lui.  « You must be Parker. I am Charlie. En espérant que ce soit bien son partenaire de jeu. Sinon, ça sera plutôt amusant de le raconter à Elijah.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Le grand jeu de l'été - Charlie et Parker   Sam 10 Aoû - 21:02

le grand jeu de l'été

Un concours. Rien que ça, ça détonnait déjà lorsque c'était associé à mon prénom.  Pas que je n'aimais pas ça - en réalité, j'en raffolais. Celui qui maintient son nom tout en haut du classement de beerpong le plus longtemps possible, celui qui sème le plus rapidement le flic tout en gras qui patrouille dans Harleston Village, celui qui amasse le plus de numéros griffonnés sur une serviette en papier en une soirée. Dès qu'il y avait un peu d'enjeu, de concurrence qui rendait les choses moins faciles, j'étais l'homme de la situation. Je l'étais, excessivement, et c'est bien là qu'était le problème. Il paraîtrait que je n'aimais pas perdre. Et il paraîtrait que ce soit un trait de caractère pas très transparent. Alors, presqu'au même titre que les casinos de deux Etats de l'est du pays et la décision de justice qui m'interdit d'y remettre un jour les pieds, je devais me tenir à distance de toute forme de concours. Sauf que là, il n'y avait pas deux paires de gros bras susceptibles de me balancer dans la ruelle là-derrière si j'outrepassais l'interdiction.  Et me voilà. Un spot publicitaire tombé sous mes yeux alors que je n'allume d'habitude jamais la télévision avant les heures tardives qui rendent les chaînes câblées bien plus intéressantes, la promesse de défis qui devraient marquer les esprits et un voyage dont je n'ai même pas envie en guise de gain, et je me retrouvais là, sur le lieu du dit défi  dont j'ai été informé, quelques jours plus tard, une cigarette aux lèvres, déjà à m'impatienter de ne pas voir arriver l'autre. L'autre, c'était Charlie - et je n'en savais pas plus. Juste un prénom, mais mon imaginaire avait fait le reste. Le souvenir d'une ou deux rencontres sur les routes, une bonne dose de préjugés et une pointe de mauvais humour, j'avais créé l'image mentale du vieux routier aussi velu que texan, chemise canadienne et casquette Hooters vissée sur la tête, son tabac à chiquer d'un côté de son maxillaire et un vieux cigare qui fait frémir sa moustache de l'autre. Alors, quand je vois s'approcher la brune qui, avec sa tenue et son allure, n'avait pu que me détourner de mon impatience et venir coller un sourire lubrique au coin de mes lèvres il y a une poignée de secondes, je ne percute pas tout de suite. Il faut qu'elle prononce mon prénom puis annonce le sien pour que j'hausse un sourcil... Puis les épaules, discrètement. Ça irait aussi. Même sans les vapeurs alcoolisées et macérées du camionneur attendu.

« Yeah, it's me. Well, it seems that I don't have to ask if you're ready to take up this challenge. » Un regard sur sa dégaine qui risque de me mettre à mal si le propriétaire du magasin devant lequel le rendez-vous avait été fixé s'avère être un homme, je ne le laisse toutefois pas traîner et l'accompagne même d'un sourire sans arrière pensée.  Il faut dire qu'à force de partager la cabine de types du genre du Charlie que j'imaginais qui me prenaient en stop, j'avais appris à me montrer sympa avec eux, et là, je n'allais pas changer le comportement que j'avais décidé d'adopter avant que je ne la vois, elle. Et puis, on était là pour jouer. Pour le reste, on verrait plus tard. D'un mouvement de tête, je désigne l'entrée et m'éloigne du mur sur lequel j'étais adossé.  « It's showtime! » Le défi en lui même me semblait plutôt simple ; ressortir d'un magasin, quelque chose en main, et sans l'avoir payé, n'était pas si inédit que ça pour ça. Seule différence, et plutôt de taille; cette fois-ci, le commerçant devait être au courant. Enfin, bon, si j'étais bon pour transgresser les lois, je n'étais pas non plus en reste côté manipulation. Je m'éloigne rapidement de ma concurrente, une fois dans le magasin, histoire de brouiller les pistes et surtout de ne pas plus retarder le début de l'épreuve. M'engouffrant dans un rayon au hasard, je ne manque toutefois pas de jeter un regard en direction de la caisse et de la personne qui s'y tient, que je sois d'entrée de jeu fixé sur l'handicap que le décolleté de l'autre risque de m'imputer. Un sourire éclaire mes lèvres, alors que je reporte mon attention sur Charlie, un peu plus loin, et que j'articule silencieusement un « Good luck » à son attention. Oh, la jolie grand-mère made in China... Me reconcentrant sur le défi à relever, je parcoure les alentours du regard et remarque enfin qu'il n'y a pas que la propriétaire qui vient d'Asie, mais pratiquement tout ce qu'il y a en rayon. Bon, sachet de nouilles ou chat porte-bonheur doré, qu'est-ce qui semblera le plus existentiel et nécessaire pour un pauvre type sans deux dollars en poche ?

Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Le grand jeu de l'été - Charlie et Parker   Mer 28 Aoû - 17:12

Parker H. Bernstein a écrit:
le grand jeu de l'été

Charlie s'était rendu sans problème sur le lieu de son défi. Elle trouvait celui de son mari plus intéressant. Certes, elle ne voyait pas trop comment prouver qu'elle pourrait faire un tatouage sur quelqu'un mais au moins, elle en avait plusieurs donc elle aurait peut être pu gagner plus facilement gagner le défi bien qu'elle ne craigne pas trop pour celui ci. Chose qu'elle devrait se méfier peut être.

A peine s'étaient ils présentés qu'ils allaient commencés le défi. Mieux fallait commencer tôt de toute manière, elle serait plus vite rentrée à la maison et se sentirait beaucoup mieux. Et oui, elle ne se sentait pas très bien mais il fallait qu'elle continue de vivre et ce défi serait peut être une bonne idée. « It's showtime! » Charlie sourit. Ca allait être amusant. Enfin elle l'espérait.

Ils venaient de rentrer dans le magasin tandis que l'un et l'autre se souhaitait bonne chance. Charlie se souvint de son idée pour gagner le défi. Elle regarda autour d'elle si elle avait eu raison de s'habiller de cette manière. En regardant le comptoir, son sourire s'effaça légèrement. Charlie ne voyait pas en quoi son décolleté allait pouvoir l'aider. A moins que cette grand mère soit un brin attirée par les femmes ce que franchement Charlie doutait plus que tout. Même si c'était le cas, à son époque, le fait d'aimer les femmes ne devait sûrement pas être accepté alors elle aurait abandonné l'idée si elle l'avait été. Bon ok, on ne juge pas les gens sur leur apparence, mais franchement, avez vous déjà vu une grand mère chinoise lesbienne ? Charlie elle jamais.

Elle se concentra de nouveau, cherchant un nouvel atout sur lequel jouer. Se faire passer pour une sdf n'était pas dans ses projets. Elle n'y pensa même pas bien que ça aurait pu être le plus simple. Le problème était de trouver que faire pour que la femme veuille bien lui donner quelque chose. Déjà, il lui fallait trouver le bon produit pour repartir avec sans payer. Elle commença à les regarder tandis qu'elle observait Parker en espérant trouver ce qu'il voulait faire pour gagner.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Le grand jeu de l'été - Charlie et Parker   

Revenir en haut Aller en bas
 

Le grand jeu de l'été - Charlie et Parker

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Méréwyïn Alaryïn [Grand prêtre d'Arcamenel] {réservé Ambre}
» Tralïn- guerrier nomade grand tueur d'orque
» Un sous-commissariat à Grand'Ravine
» Nouveau lac formé par le séisme en Haïti menace d'inonder Grand-Goâve
» comment un nain se retrouva lié à une elfe, à son grand dam
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
♫ Modern Family :: DANS LE GRENIER :: Archives rps-