AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [TERMINE] Silence and quiet { Anya

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

▐ PAROLES : 438
▐ DATE D'ARRIVEE : 16/10/2013

▐ AGE : 19 ans
▐ OCCUPATION : Manager dans un magasin de prêt-à-porter masculin
▐ LES SENTIMENTS : Parce que les actes valent plus que les mots. Parce que les mots remplacent les actes. Je te fuis tu me suis. Je te suis tu me fuis. Mais quand c'est un triangle l'équation n'a plus de sens. Finalement la philosophie c'est moins compliquée que les mathématiques.
▐ POINTS : 53
MessageSujet: [TERMINE] Silence and quiet { Anya   Mar 5 Nov - 14:34

I'll change my mine here

Drôle d'idée d'aller se promener au bord d'un port alors que j'étais presque sûr à cent pourcents qu'il finirait bien par pleuvoir à un moment ou un autre. Le ciel c'était pourtant maintenu toute la journée, mais je ne croyais pas au miracle -même si j'avais pu avec ce qui se passait dans ma vie en ce moment- Le temps grisâtre ne me disait rien de bon qui vaille, mais je n'allais me plaindre si je me prenais une averse en pleine tête, car à vrai dire j'adorais la pluie même si je prenais le risque d'attraper une pneumonie juste après. Le risque était d'autant plus grand lorsque nous nous trouvions en plein courant d'air. Comme les ports par exemple, mais trouvais cet endroit tellement apaisant que je m'en contre fichais des conséquences. J'avais ce besoin de me reposer sans rien ni personne à côté de moi et avais profité qu'on me force à déposer ma fille dans une fichue garderie pour marcher le long de l'eau là où était disposé plusieurs bateaux de tailles différentes. Je rêvais de voyages et d'aventures à ce moment-là, ce qui me faisait sourire. Je n'aurais probablement pas l'occasion de voyager de si tôt à cause de mon emploi du temps plutôt chargé, mais y penser me faisait du bien.

Soudain, je m'arrêtais en pleine marche -pourtant bien partie, mais je n'avais pas de destination, un arrêt ne pouvait pas me tuer- et mes yeux se déposèrent sur une jeune fille assise sur un petit pont, les jambes au-dessus de la mère. De dos, difficile de savoir à quoi elle ressemblait, mais je n'en avais que faire de son image, elle semblait seule et peut-être perdue qui sait. Je m'avançais d'un pas décidé vers elle. « Rassurez-moi, vous ne comptez pas sauter » Je m'étais accroupie afin de me mettre à sa hauteur pour pouvoir mieux l'entendre si jamais l'envie lui venait de me répondre. « Sinon je serais obligé de me jeter pour aller vous sauver et il fait un peu frai quand même » J'esquivais un grand sourire avant de prendre place à ses côtés, prenant par la même occasion la même position qu'elle, mon regard rivé sur l'horizon.

Fiche bye Ethna

_________________
Always in my heart
You’re so mean when you talk about yourself. Yoou're wrong, change the voices in your head, make them like you instead. So complicated, look how big you’ll make it filled with so much hatred. Such a tired game, it’s enough, i’ve done all I can think of, chase down all my demons and see you do the same ∞


Dernière édition par William D. Welton le Ven 28 Fév - 21:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité

MessageSujet: Re: [TERMINE] Silence and quiet { Anya   Dim 10 Nov - 22:41






Silence and Quiet
William & Anya

Quel journée. La journée était encore jeune et pourtant Anya était déjà épuisé . Elle était levé depuis six heures ce matin et avait fait un footing de deux heures comme chaque jour. Elle avait ensuite passé le reste de sa matinée et son après-midi à s'entraîner. Ne se focaliser que sur sa carrière, parfois c'était très dur, tellement qu'elle sentait que son corps avait vraiment besoin de repos, ce qu'elle n'aurait pas avant dimanche après-midi. C'était tout les jours comme ça : réveil très tôt, footing, et entraînement jusqu'à très tard. Ce jour là, elle avait eu de la chance si l'on pouvait dire cela comme ça. Sa cheville s'était soudain protesté et la brune s'était ainsi tordu la cheville. Ce n'était rien vraiment mais les chevilles étaient si importante dans son sport qu'elle devait les ménager. Sa coach avait donc arrêter la séance pour que Anya se repose un peu. Mais au lieu de rentrer chez elle, la russe n'avait pu s'empêcher d'aller se promener sur le port. Pourquoi elle n'en avait aucune idée mais cela lui faisait du bien de respirer un peu l'air marin même si c'était au détriment de sa cheville sur laquelle elle devait bien s'appuyer pour marcher.

A cette heure là, il n'y avait  pas grand monde sur le port et pourtant le temps était propice à des balades. Elle sentit soudain sa cheville qui la tiraillait. Elle s'assit donc sur le rebord pour donner un répit à la partie de son corps meurtri ce jour-là. Sa passion lui causait souvent des blessures mineures mais persistantes. Cette cheville foulée n'était juste qu'un rappel à sa dernière foulure il y a quelques mois. Elle massa doucement la zone endolorie mais elle ne fit qu'empiré la douleur. Elle leva les yeux vers l'horizon se décidant à profiter du spectacle. C'était un panorama sublime qu'offrait la mer à ceux qui savaient la regarder. Il y avait beaucoup trop de monde pressé dans cette ville et ça avait le don d'attrister la brune. En Russie, les habitants prenaient souvent le temps de profiter de ce qui les entouraient. Cela paraissait étonnant et pourtant, ils savaient apprécier leur environnement.

« Rassurez-moi, vous ne comptez pas sauter »

Une voix grave la sortit de ses pensées.  Elle tourna la tête et vit un jeune homme qui visiblement semblait avoir errer tout comme elle.

« Sinon je serais obligé de me jeter pour aller vous sauver et il fait un peu frai quand même »  ajouta t-il avant de s'asseoir à côté d'elle.

Elle répondit à son sourire avant de lui répondre avec un petit rire

« Je crois que même si je voulais me suicider, on ne voudrait pas me laisser mourir. Et puis je tiens trop à vivre encore six mois, sinon je serais tellement dégoûtée d'être arrivé là où  j'en suis pour absolument rien. »

Elle secoua la tête, elle tenait vraiment à vivre pour ce laps de temps. Elle ne pouvait décemment quitter ce monde avant Sotchi.

« Après les six prochains mois, si je dois mourir qu'il en soit ainsi mais qu'on me laisse vivre au moins jusqu'à avril 2015. Bref, je dois vous embêter avec mes idioties. Qu'est ce qui vous amène ici aujourd'hui ? D'habitude, personne ne vient. »

© Fiche de Hollow Bastion sur Bazzart


Revenir en haut Aller en bas
avatar

▐ PAROLES : 438
▐ DATE D'ARRIVEE : 16/10/2013

▐ AGE : 19 ans
▐ OCCUPATION : Manager dans un magasin de prêt-à-porter masculin
▐ LES SENTIMENTS : Parce que les actes valent plus que les mots. Parce que les mots remplacent les actes. Je te fuis tu me suis. Je te suis tu me fuis. Mais quand c'est un triangle l'équation n'a plus de sens. Finalement la philosophie c'est moins compliquée que les mathématiques.
▐ POINTS : 53
MessageSujet: Re: [TERMINE] Silence and quiet { Anya   Lun 11 Nov - 9:55

I'll change my mine here

La demoiselle que je ne connaissais pas semblait essayer de me rassurer en me faisant de son envie de vivre encore quelques mois, mais est-ce que ça devrait réellement me rassurer ? Qu'est-ce qui ne me faisait pas croire qu'après ces six mois l'envie de sauter d'un pont ne lui prendrait pas ? Bon c'était totalement stupide comme idée, car elle n'avait pas l'air au bord du suicide. D'ailleurs, elle semblait plutôt joyeux et elle avait même l'air d'avoir quelques projets en tête. Je ne comprenais pas la moitié de ce qu'elle me racontait et me contentais de mémoriser les nombreux chiffres tels que six, deux mille quinze. Elle avait sans doute remarqué mon incompréhension totale face à ses paroles et s'en excusa tout aussitôt. « Pas du tout » Je me contentais de sourire, mais j'étais bien décidé de comprendre ce qu'elle avait essayé de me dire indirectement. « Pourquoi ? Il se passe quoi dans six mois ? Ou plutôt en avril deux mille quinze » Je lui faisais comprendre à l'aide de ma question que je m'intéressais à elle et ses activités qu'elle pouvait exercer après le fait de se reposer au bord d'un port.

« Une envie de trouver un endroit au calme et puis...j'aime ce paysage, ça me fait rêver de voyages » Voilà que je me m'étais à parler de choses et d'autres qui devaient lui sembler totalement stupide à ses yeux, mais puisqu'elle avait posé la question, elle devra en subir la réponse. Je devais me sentir tout aussi idiot qu'elle lorsqu'elle s'était rendu compte que je ne devais pas saisir un seul mot de ce qu'elle essayait de me dire. « Tu viens souvent ici ? » Mon regard toujours posé sur les nombreux bateaux qui allaient et venaient, je regrettais de ne pas y aller plus souvent. Je savais depuis fort longtemps qu'il y avait un port non loin de là où j'habitais, mais je n'y avais jamais mis un pied. Peut-être par manque de temps. Mais à présent que j'avais conscience de la beauté de ce paysage, j'étais bien décidé à y retourner et même à le faire découvrir à ma fille afin qu'elle l'ait en tant que souvenir d'enfance.

Fiche bye Ethna

_________________
Always in my heart
You’re so mean when you talk about yourself. Yoou're wrong, change the voices in your head, make them like you instead. So complicated, look how big you’ll make it filled with so much hatred. Such a tired game, it’s enough, i’ve done all I can think of, chase down all my demons and see you do the same ∞
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité

MessageSujet: Re: [TERMINE] Silence and quiet { Anya   Sam 16 Nov - 18:38






Silence and Quiet
William & Anya

Anya était tellement ailleurs qu'elle semblait délirer un peu. Elle secoua la tête et s'excusa auprès du jeune homme qui paraissait lui tendre une main amicale.

« Je suis désolée, la fatigue me fait dire n'importe quoi. »

Elle lui sourit et lui lança un regard en biais avant de se focaliser de nouveau sur la mer. Il était jeune, probablement plus qu'elle mais quelque chose dans ses yeux indiquait qu'il était plus responsable et plus sérieux que les autres garçons de son âge. Son visage était marqué par un petit quelque chose qu'elle n'arrivait pas à trouver. Elle baissa les yeux vers ses mains abîmés par la glace et notamment par le froid qu'elle subissait quotidiennement pendant des heures durant. Elle avait beau passer de la crème sur ces mains plusieurs fois par jour, son programme contenait une partie où elle glissait mains sur la glace ce qui n'aidait en rien. Elle n'avait aucun problème avec le froid et l'avait toujours préféré à la chaleur. Comment avait-elle fait pour survivre ici dans cette ville si étouffante ? Elle fut étonné lorsque le jeune homme lui répondit qu'il ne l'a prenait pas pour une folle. Il lui demanda ce qui allait se passer en avril. Elle se tourna vers lui.

« En avril, pas grand chose mais en février, c'est le championnat du monde de patinage artistique. Il se passe exactement un an après les Jeux Olympiques de 2014 en russie. C'est amusant comme coïncidence, non ? »

Tant de travail. Elle avait bien géré au JO de l'année d'avant mais pas assez pour être sur le podium alors cette année, elle allait redoubler d'ardeur. Pour qu'en deux mille dix-huit, elle soit aussi une championne, comme sa mère. Elle écoutait attentivement le jeune homme tout comme il l'écoutait. C'était agréable comme moment. Discuter avec quelqu'un qui ne la connaissait pas et ne cherchait donc pas ses failles, ça la changeait un peu. A Moscou, tout les gens qui avait participé au stage avaient tenté d'analyser son style et sa technique afin de devenir meilleurs qu'elle. Le sport et la compétition était souvent fait de mini trahison et de sales coups, même si les apparences cachaient cette partie.

« C'est vrai que c'est beau ici. Et calme. Je te comprends. Je viens parfois oui. A la fin de ma journée pour me calmer. Mais en général, il est très tard. Et toi ? »


© Fiche de Hollow Bastion sur Bazzart


Revenir en haut Aller en bas
avatar

▐ PAROLES : 438
▐ DATE D'ARRIVEE : 16/10/2013

▐ AGE : 19 ans
▐ OCCUPATION : Manager dans un magasin de prêt-à-porter masculin
▐ LES SENTIMENTS : Parce que les actes valent plus que les mots. Parce que les mots remplacent les actes. Je te fuis tu me suis. Je te suis tu me fuis. Mais quand c'est un triangle l'équation n'a plus de sens. Finalement la philosophie c'est moins compliquée que les mathématiques.
▐ POINTS : 53
MessageSujet: Re: [TERMINE] Silence and quiet { Anya   Sam 16 Nov - 19:35

I'll change my mine here

C'est vrai qu'elle avait l'air assez fatigué. Que ça soit moralement ou physiquement. Ce calme et ce beau paysage avait l'air de l'apaiser. Elle n'avait pas à s'excuser de sa fatigue, ce n'était en rien de sa faute et grâce à la suite je comprenais mieux pourquoi autant de fatigue. Alors, comme ça c'était une patineuse artistique. Autant être franc, je ne regardais jamais les jeux olympiques, mais s'il y avait bien un sport que j'affectionnais tout particulièrement dans ces jeux, c'était le patin à glace. Ce mélange d'art, de sensualité et de beauté me faisait tout simplement rêvé. C'était juste magnifique et je restais était par le peu de scène que j'arrivais à voir en regardant les informations le soir lorsque je le pouvais. « Attend, ça veut dire que je suis peut-être devant une future championne ? » M'exclamais-je plein d'espoir pour la demoiselle. « Tu étais à ceux de Russie ? » A croire qu'elle avait déjà voyagé. J'espérais vraiment pour elle qu'un bel avenir l'attendait avec sa passion. Ce serait juste génial et même si je ne la connaissais pas, j'avais déjà foi en elle. Mais l'importance avant tout, c'était qu'elle puisse vivre de sa passion.

Elle avait raison de se poser ici après son travail -surtout qu'elle devait en avoir pas mal- je le ferais aussi si seulement je pouvais, mais à l'heure que je quittais et mes responsabilités de père, il m'était pratiquement impossible, mais je me jurais d'y retourner durant mes quelques jours de congés et peut-être même en soirée pour voir la beauté du port en pleine nuit. « T'as bien raison, c'est apaisant » La preuve, cela avait réussi à m'apaiser. Non pas que j'avais spécialement besoin de m'apaiser, mais faire le point dans mon esprit et le vider, sûrement oui. « Je suis déjà passé par ici, mais je n'ai jamais pris le temps de m'arrêter et d'admirer ce qui s'y trouvait. Je le regrette un peu, car c'est vrai que ce calme fait du bien » Je soupirais d'aise, sentant alors un petit air frai me caresser le cou. Ce qui me fit légèrement frissonner -même si ça restait supportable-

Fiche bye Ethna

_________________
Always in my heart
You’re so mean when you talk about yourself. Yoou're wrong, change the voices in your head, make them like you instead. So complicated, look how big you’ll make it filled with so much hatred. Such a tired game, it’s enough, i’ve done all I can think of, chase down all my demons and see you do the same ∞
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité

MessageSujet: Re: [TERMINE] Silence and quiet { Anya   Ven 29 Nov - 17:58






Silence and Quiet
William & Anya

Ce jeune homme avait vraiment quelque chose d'apaisant. Anya se sentait bien à discuter simplement avec lui. Elle en avait marre de tout ces hypocrites avec lequel elle avait du vivre. Elle ne faisait confiance qu'à une petite poignée de gens et tous ou presque se trouvaient dans cette ville où elle avait vu le jour. Depuis qu'elle était de retour, elle avait retrouvé des gens géniaux et s'était dit que les Etats-Unis lui avaient énormément manqué. Elle était heureuse maintenant et ce pour de bon. Peu lui importait ses anciens soucis, ici elle oubliait tout même si elle savait que rien ne s'effaçaient.

« Je l'espère oui mais c'est tellement dur que je ne sais pas si je vais survivre jusque là. Répondit-elle en riant. J'étais à ceux de Russie oui mais je n'ai pas brillé là-bas. Je n'étais pas prête. »

Elle lui sourit une fois de plus. L'air commençait à se rafraîchir et la jeune femme sera un peu plus son écharpe autour de son cou. Elle n'avait pas froid, loin de là mais elle ne voulait surtout pas tombé malade au risque de perdre des semaines d'entraînement. Le soleil ne tarderait pas à se coucher d'ailleurs. Il n'était pas si tard mais d'ici une heure ou deux, tout sera noir par ici et la tristesse retomberait sur la ville et ses maisons. Elle regarda la voilier qui s'avança doucement vers le pont situé un peu plus loin. Tout semblait si paisible ici et c'était bon de sentir ce doux vent qui venait doucement décoiffer leurs deux têtes plus ou moins innocentes.

« Maintenant que tu le sais, tu pourras passer plus souvent. Au fait, je suis Anya. Jeune patineuse fatiguée mais hyper motivé pour rejoindre mon lit. »

Il était peut-être temps que l'un comme l'autre apprenne le nom de la personne avec qui il partageait un moment si paisible mais agréable. L'humour n'avait été son truc car toutes ses tentatives de blagues tombaient à l'eau tant elle était mauvaise à les raconter. Elle essayait parfois mais on la disait trop souvent terre à terre ce qui l'énervait quelques peu. Blaguer sur sa motivation à rejoindre son lit était idiot mais c'était la seule chose qu'elle avait trouvé. Mais pourquoi donc avait-elle essayé ?


© Fiche de Hollow Bastion sur Bazzart


[/quote]
Revenir en haut Aller en bas
avatar

▐ PAROLES : 438
▐ DATE D'ARRIVEE : 16/10/2013

▐ AGE : 19 ans
▐ OCCUPATION : Manager dans un magasin de prêt-à-porter masculin
▐ LES SENTIMENTS : Parce que les actes valent plus que les mots. Parce que les mots remplacent les actes. Je te fuis tu me suis. Je te suis tu me fuis. Mais quand c'est un triangle l'équation n'a plus de sens. Finalement la philosophie c'est moins compliquée que les mathématiques.
▐ POINTS : 53
MessageSujet: Re: [TERMINE] Silence and quiet { Anya   Ven 29 Nov - 20:56

I'll change my mine here

Je souriais à ce qu'elle venait de me dire. Les entraînements devaient être vraiment durs pour elle et très éprouvant, j'espérais quand même qu'elle savait se ménager. J'avais beau ne connaître la demoiselle ni d'Adam, ni d'Eve, je n'en restais pas moins inquiet pour sa santé. « Je pense que tu devrais faire attention et prendre ton temps. Tu es jeune et tu as encore le temps pour la gloire et les paillettes » je m'étais permis de lui donner mon point de vue -avais-je eu raison ?- aucune idée, mais il était trop tard pour reculer de toute façon. Alors, je laissais mon regard se perdre encore et toujours sur l'étendue de l'eau impressionnante, regardant les bateaux arrivés et j'aurais bien aimé pouvoir en piquer un, juste comme ça et partir à l'aventure afin de tout oublier. Me transporter dans une toute autre parallèle. Fou ? Peut-être un peu.

En tout cas, je m'étais fait la promesse de venir ici plus souvent et j'esquivais un énième sourire à Anya. Je connaissais à présent son prénom, car c'est vrai qu'il était temps que nous fassions les présentations. Nous étions en train d'entretenir une conversation sans même savoir à qui nous étions en train de parler. Je riais à la fin de sa phrase, car je trouvais cela amusant la manière dont-elle l'avait sortie. « William, patron d'une boutique et qui plus est grand rêveur, très motivé à voler un bateau. » Je m'étais stoppé avant de m'empresser de reprendre. « Pour la fin je plaisante » Je n'avais pas envie qu'elle pense que j'étais le genre de délinquant qui pouvait voler ce qui appartenait aux autres. J'avais dit cela juste pour que ça sonne dans la même intonation que sa réplique histoire de paraître un peu drôle à mon tour, mais ma tentative c'était avéré ratée je pense. Je n'avais plus qu'à partir loin et me cacher. Pourquoi avais-je toujours cette tendance à m'humilier devant les autres en essayant de paraître naturel ? Cette maladresse devait faire parti de mon ADN et je devrais probablement vivre avec tout au long de ma vie. Je m'étais fait une raison et au final, je m'y étais habitué. Je savais à présent manier comme personne le silence et me faire oublier comme personne aussi en baissant la tête et en ne disant mot.

Fiche bye Ethna

_________________
Always in my heart
You’re so mean when you talk about yourself. Yoou're wrong, change the voices in your head, make them like you instead. So complicated, look how big you’ll make it filled with so much hatred. Such a tired game, it’s enough, i’ve done all I can think of, chase down all my demons and see you do the same ∞
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité

MessageSujet: Re: [TERMINE] Silence and quiet { Anya   Lun 2 Déc - 18:14






Silence and Quiet
William & Anya

Certes, elle était jeune mais la vie était faite pour être vécu et rien ne devait l'empêcher d'atteindre son rêve. Elle avait été privé d'une mère qui malgré tout avait sacrifié sa carrière pour elle et Vadil' son frère alors elle ne pouvait pas décemment tout envoyer en l'air. Si elle faisait tout ça, si elle se crevait et s'arrachait les cheveux c'était surtout en l'honneur de sa mère, pour lui prouver qu'elles étaient bien du même sang et que rien ni personne ne pourrait les séparer pas même l'affreuse distance Santa Barbara-Moscou. Que ne ferait-elle pas pour que sa mère la voit et la distingue parmi tant d'autre patineuse ? Si elle voulait briller c'était pour sa mère. Le reste, elle s'en fichait.

« Ne t'inquiète pas pour moi. Le rythme ici n'est rien comparé à celui de Russie. Je comprends pourquoi il y a tant de bons patineurs là-bas. Et puis, je n'ai que ça à faire de mes journées. Enfin ça et me promener un peu. »

Tout n'était que strict vérité. Les russes avaient des temps d'entraînement à faire défriser les cheveux de Bellatrix Lestrange. Le lever était généralement à six pour commencer l'entraînement à sept heures aux plus tard. Ils continuaient ensuite jusqu'à quatorze où il avait une trentaine de minutes pour manger avant que ne commence l'entraînement de l'après-midi qui finissait toujours vers minuit en ayant une pause vers vingt heures pour manger. Que de folie ! Cela ne laissait pas de place au loisir et encore moins au sommeil. Et effectivement, maintenant revenu à un horaire d'américains avec absolument rien d'autre à faire pour elle que patiner, il était vrai qu'elle s'ennuyait certains soirs.

Elle fut surprise de voir son acolyte rire à sa prétendu blague idiote et particulièrement nul mais elle fut enchanté tout de même de constater qu'elle n'était pas la seule des deux à avoir aussi peur de son humeur. Elle lui sourit, pensant aussi que voler un bateau serait plutôt fantastique. Il avait l'air  tellement mal à l'aise d'avoir pu sortir quelques choses d'une genre qu'elle ne put s'empêcher de le rassurer comme elle avait l'habitude de le faire avec son frère qui se mettait aussi souvent dans l'embarras.

« Enchantée, William le rêveur. Je constate que je ne suis pas la seule à être hyper maladroite. Ne t'en fais pas, j'avais bien compris que tu n'avais pas volé un bateau. Mais.. J'avoue que ça me tente bien aussi. Et si on en piquait un discrètement ? Après tout, on est jeune et le monde est à nous. »

Bien sur qu'ils n'allaient pas voler un bateau. Elle n'était pas idiote au point de croire qu'il allait la suivre sans protester en approuvant même l'idée mais elle avait besoin de proposer quelque chose de totalement loufoque car rien que le fait de l'évoquer créaient en elle, un certain plaisir. Et oui, en racontant n'importe quoi, elle décompressait.

© Fiche de Hollow Bastion sur Bazzart


Revenir en haut Aller en bas
avatar

▐ PAROLES : 438
▐ DATE D'ARRIVEE : 16/10/2013

▐ AGE : 19 ans
▐ OCCUPATION : Manager dans un magasin de prêt-à-porter masculin
▐ LES SENTIMENTS : Parce que les actes valent plus que les mots. Parce que les mots remplacent les actes. Je te fuis tu me suis. Je te suis tu me fuis. Mais quand c'est un triangle l'équation n'a plus de sens. Finalement la philosophie c'est moins compliquée que les mathématiques.
▐ POINTS : 53
MessageSujet: Re: [TERMINE] Silence and quiet { Anya   Lun 2 Déc - 19:59

I'll change my mine here

La Russie était connue pour être un pays très strict avec un régime bien spécial et bien à eux. À côté, les Etats-Unis c'était cool et il n'y avait pas de surmenage. Vous savez, c'est un peu comme lorsque nous sommes élevés à la japonaise, lorsqu'on est confronté à un tout autre système d'éducation on a l'impression de pouvoir tout affronter, parce qu'à côté de ce qu'on a vécu c'est de la rigolade. Un peu à la manière de la Corée du Nord quoi, quoi qu'eux n'auront jamais le plaisir de découvrir d'autres pays et ne pourront jamais faire la comparaison. Triste réalité. Je préférais d'ailleurs chasser ces idées tristes souriais gentiment à Anyah qui me disait de ne pas m'en faire. Si elle avait survécu à la Russie, je voulais bien ne plus m'en faire pour son bien-être. Même si je ne chassais pas l'idée qu'elle devrait quand même faire attention à sa santé et ne pas trop pousser sur la corde, car à trop tirer, elle finira par se casser qu'elle le veuille ou non.

Mon humour pourri n'était pas passé inaperçu, mais par chance elle ne ce n'était pas moqué de moi. Elle avait même poursuivie en faisant par de sa joie de me connaître, du moins j'imaginais qu'elle en était ravie à en juger ses paroles et son sourire. J'étais d'ailleurs ravi d'apprendre qu'elle était tout aussi maladroite que moi. Était-ce méchant d'être soulagé de trouver d'autres personnes maladroites ? Peut-être un peu oui..., mais ça me confortait dans l'idée que je n'étais pas le seul à posséder ce défaut des plus horribles, car oui, il n'était pas facile à porter tous les jours. Il suffisait que je sois trop perturbé ou gêner pour que j'enchaîne les gaffes, ou bien que j'ai un petit peu l'esprit ailleurs pour percuter quelqu'un ou faire tomber ce que je tiens dans mes mains. Bref, un vrai clavaire et ce n'était pas simple tous les jours.

« Vraiment ? » M'étais-je empressé d'ajouter. Était-elle réellement sincère ou bien était-ce toujours sur le ton de l'humour ? J'étais extrêmement naïf et j'avais énormément de mal à faire la différence entre les deux. C'est la raison pour laquelle je n'avais pas caché mon enthousiasme à vivre ma jeunesse pleinement en empruntant gentiment un bateau qui se trouvait sur le port. Après tout, même si j'avais bien profité il y a plus de quatre de cela, j'avais tiré un trait sur mon adolescence à la naissance de ma fille, mais je ne regrettais absolument pas mon choix. Et puis, ce n'était rien de bien méchant, faire un petit tour du lac et le rapporter en parfait état -même si ni elle ni moi ne possédions le permis bateau- dirons-nous qu'il y a pire comme infraction et je jugeais que ça pouvait être drôle. Serait-ce mon côté rebelle qui ressortait ? Non, n'exagérons rien.

Fiche bye Ethna

_________________
Always in my heart
You’re so mean when you talk about yourself. Yoou're wrong, change the voices in your head, make them like you instead. So complicated, look how big you’ll make it filled with so much hatred. Such a tired game, it’s enough, i’ve done all I can think of, chase down all my demons and see you do the same ∞
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité

MessageSujet: Re: [TERMINE] Silence and quiet { Anya   Mer 18 Déc - 18:38






Silence and Quiet
William & Anya

Si la jeune femme s'était levée tôt le matin même, elle n'en éprouvait rien. Le rythme américain si doux était une sorte de pause pour elle. Elle savait qu'elle finirait par retourner en Russie non seulement pour s'entraîner avec les meilleurs mais surtout pour être avec sa mère un peu plus longtemps. Retrouver celle qui l'avait engendré et passer un peu de temps avec elle était simplement ce qu'elle voulait. Anya n'avait jamais été le genre de jeune fille compliqué avec des sentiments mélangés. Elle n'avait jamais oscillé être une garce en public et être une jeune fille fragile caché. Elle n'avait jamais joué avec les sentiments des autres et s’espérait être une fille à la fois franche et vraie. Elle n'avait jamais voulu paraître être une autre, elle n'avait aucun complexe -non pas qu'elle est besoin d'en avoir, et avait toujours plaidé coupable lorsqu'elle évoquait se sentir bien dans sa peau. Ce n'était d'ailleurs un secret pour personne que la jeune femme avait toujours ressenti un manque affectif maternel. Si certains au lycée avait tenté de la rabaisser en évoquant ses pères homosexuels et son absence de mère, elle n'avait pas été plus affecté qu'auparavant car au moins ses deux pères s'aimaient et supportaient chacune de ses décisions contrairement à la plupart des parents du lycée de Santa Barbara.


Elle eut un large sourire quand il lui répondit. Voler un bateau quelle belle idée ! Elle aurait aimer faire le tour du monde et voir autre chose que des hôtels et des patinoires.  Elle était allé dans de nombreux pays mais ne sortaient quasiment pas à cause des compétitions fatigantes et des entraînement tardif de dernière minute.

« Bien sur ! On rêvera sur la mer au lieu de rêver à autre chose ici sur un petit pont américain »


Elle se leva brusquement manquant de tomber dans l'eau. Elle avait glissait et sentit sa cheville traîtresse  l'abandonnait quelques micro secondes. Patiner toute la journée ne manquait pas de vous donner des chevilles à toute épreuves mais tout de même fragile ce qui en soi était bel et bien contradictoire. Elle s'emportait parfois trop vite et cette mini glissade en était la preuve. Une patineuse qui glissait et tombait dans l'eau quel manque de pot.

« Oups ! J'ai failli rejoindre les poissons ! Tu aurais fini dans l'eau quand même ! Bon on prend quel bateau ? »

Elle se rassit, un peu plus maussade qu'auparavant. Elle ramena ses genoux à elle et les encercla de ses bras avant de poser son menton sur ses genoux. Elle en mer ? Dans cette immensité d'eau liquide ? L'eau solide lui manquerait trop et elle ne savait même pas navigué. Elle supposa que lui aussi.

« Si seulement c'était si simple.. Avec la poisse que j'ai si on piquait un bateau, on se ferait soit choper soit on finirait au fond de l'océan. Et puis, on aurait pas les clés pour le démarrer. »


© Fiche de Hollow Bastion sur Bazzart


Revenir en haut Aller en bas
avatar

▐ PAROLES : 438
▐ DATE D'ARRIVEE : 16/10/2013

▐ AGE : 19 ans
▐ OCCUPATION : Manager dans un magasin de prêt-à-porter masculin
▐ LES SENTIMENTS : Parce que les actes valent plus que les mots. Parce que les mots remplacent les actes. Je te fuis tu me suis. Je te suis tu me fuis. Mais quand c'est un triangle l'équation n'a plus de sens. Finalement la philosophie c'est moins compliquée que les mathématiques.
▐ POINTS : 53
MessageSujet: Re: [TERMINE] Silence and quiet { Anya   Mer 18 Déc - 21:39

I'll change my mine here

Rêver d'autres terres en mer plutôt que de rester ici à rester sur nos positions à rester raisonnable. Il y en avait marre au bout d'un moment d'être trop raisonnable, mais peut-être était-ce de la folie tout simplement. Agir sans penser aux conséquences que cela pouvait avoir n'était peut-être pas une bonne idée. Si nous voulions piquer un bateau comme ça, nous risquions effectivement de se faire prendre, peut-être de finir au poste de police voir pire, couler au fond de cette eau profonde et tous deux, nous avions beaucoup trop à perdre. Elle, toute sa carrière de patineuse et avoir un casier judiciaire n'était pas forcément une bonne idée et mourir n'était même pas envisageable. De même pour moi, j'avais ma fille et je n'avais pas l'intention qu'elle se retrouve orpheline ou qu'elle ait honte de ce que j'avais pu faire alors que j'étais censé être un père responsable.

Pourtant, nous avions été bien parti, plein d'enthousiasme, mais la réalité nous rattrapa vite et c'est surtout Anya que je rattrapais bien vite pour ne pas qu'elle tombe à l'eau. Je pouvais remercier mes réflexes. Sa cheville n'avait pas l'air en très bon état et je ne comprenais pas pourquoi elle ne retrait pas chez elle pour se soigner plutôt que de rester ici. C'est vrai qu'il était bien plus agréable de se reposer sur le port. Je la voyait se restreindre à continuer dans notre folie, se repliant peu à peu sur elle-même. Alors que je m'étais relevé, je vins me rasseoir à ses côtés, un petit sourire rassurant aux lèvres. « Je pense que tu devrais y aller mollo et passer de la glace dessus avant que ça n'empire et que tu ne puisse plus marcher du tout » C'était bien connu, plus nous avions tendance à attendre, plus la situation s'aggravait.

Mon regard rivé sur les nombreux bateaux, je soupirais non pas d'exaspération, mais plutôt de tristesse à me dire que de toute façon, ce beau rêve que j'avais en tête ne sera jamais réalisable. Peut-être à ma retraite qui sait. Je gardais cette idée dans un coin de ma tête et la ressortirait lorsque je sentirais que le moment serait venu. « C'est vrai... » Quel doux rêve, mais la vie était faite principalement pour rêver, sinon elle n'aurait pas de but si nous avions déjà tout à notre porté. « Et bien on peut toujours imaginer l'endroit de nos rêves » C'était un moyen comme un autre de pouvoir réaliser ce que nous ne pouvions pas faire réellement. L'imagination, voilà quelque chose de magnifique. « T'aimerais aller où si tu le pouvais ? » Mes mains de chaque côté de mes cuisses, je tournais légèrement mon visage vers elle pour la regarder espérant vraiment que d'ici la fin de notre conversation, elle ne finirait pas copain/copain avec les poissons.
Fiche bye Ethna

_________________
Always in my heart
You’re so mean when you talk about yourself. Yoou're wrong, change the voices in your head, make them like you instead. So complicated, look how big you’ll make it filled with so much hatred. Such a tired game, it’s enough, i’ve done all I can think of, chase down all my demons and see you do the same ∞
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité

MessageSujet: Re: [TERMINE] Silence and quiet { Anya   Sam 21 Déc - 1:02






Silence and Quiet
William & Anya

Quoiqu'il puisse arriver, Anya était coincée dans sa vie tout comme, elle le supposa, Will. Si jeunes et déjà coincés dans une vie qu'il comprenait à peine. Il y avait déjà tellement de contraintes dans leur vie respective. Elle ne connaissait rien de la vie de William et même si elle aimait à le connaître de cette manière si étrange, elle n'irait pas jusqu'à lui demander de lui raconter tout les déboires de sa vie aussi vite et surtout à une presque inconnue.  Elle le pensait plus jeune qu'elle mais ayant plus de responsabilité qu'elle. Elle ne pouvait se plaindre. Elle faisait ce qu'elle aimait et se soumettait à des horaires de fous car au fond d'elle-même bien qu'elle se plaignait, c'était pour vivre à fond sa passion. Chaque jour, elle prenait du plaisir en s'entraînant. C'était difficile mais elle n'avait pas de quoi se plaindre. Et pourtant prendre la barre et découvrir les secrets de la mer la tentait comme jamais. Peut-être parce que toutes ses journées étaient chronométrées à la micro seconde près et qu'elle avait l'impression de suffoquer entourées de sa coach et de l'assistant de sa coach. Celui-ci était plus qu'exigeant avec la jeune américano-russe. Il était toujours sur son dos à surveiller la moindre blessure, le moindre gramme en trop et la moindre distraction susceptibles de ''nuire'' à la jeune femme selon lui. Elle reçut d'ailleurs un message sur ton portable du jeune homme lui demandant de l'appeler tout de suite pour qu'il puisse s'assurer de la complète santé de la brune. Elle lui envoya distraitement un message lui disant qu'elle se reposait et qu'il la dérangeait puis éteignit son téléphone afin de ne plus être dérangée.  Elle savait pertinemment qu'il allait débarquer chez elle, la harasser de coup de fil et probablement venir la réveiller à l'aube. William s’inquiéta une fois de plus pour la jeune femme qui eut un sourire amusé.

« Ne t'inquiète pas pour ça. Je crois que l'assistant de ma coach va me faire arrêter quand il verra comment je me tiens demain.. Ou ce soir. Il viendra sûrement me materner une fois de plus pour être sur que je vais bien. »

Elle n'aimait pas abandonner et encore moins renoncer alors elle avait tendance à continuer jusqu'à ce qu'elle ne puisse plus, ce qui lui jouait des tours assez régulièrement. Mais William lui tenant de la ''protéger'' semblait-il et aussi si gentille que l'intention puisse être, elle était bien trop têtue pour s'arrêter d'elle-même. Il lui proposa d'imaginer l'endroit de ses rêves. Ce n'était pas difficile, elle qui aimait tant l'hiver et la classe.

« Si je le pouvais, j'irais en Arctique ou en Antarctique. C'est toujours tout blanc, il n'y a jamais personne et il y règne un calme si intense que même les bouddhistes doivent en être jaloux. J'ai souvent voyagé et je croise toujours les mêmes personnes avides d'argent, cruelles et égoïstes qui ne pensent qu'à eux alors je pense que la compagnie des ours et des pingouins n'est pas si mal. Et toi ? Où rêves-tu d'aller ? »

Voir le monde était formidable mais tout les hommes et femmes qu'elle côtoyait étaient effectivement les mêmes et il était aisé d'en avoir vite marre. N'importe qui aurait parié qu'elle aurait dit la Russie mais elle avait beau adoré ce pays, elle en détestait le gouvernement corrompu et homophobe de Poutine. Alors un paysage désertique quasiment inexplorée était ce dont elle avait envie.

© Fiche de Hollow Bastion sur Bazzart


Revenir en haut Aller en bas
avatar

▐ PAROLES : 438
▐ DATE D'ARRIVEE : 16/10/2013

▐ AGE : 19 ans
▐ OCCUPATION : Manager dans un magasin de prêt-à-porter masculin
▐ LES SENTIMENTS : Parce que les actes valent plus que les mots. Parce que les mots remplacent les actes. Je te fuis tu me suis. Je te suis tu me fuis. Mais quand c'est un triangle l'équation n'a plus de sens. Finalement la philosophie c'est moins compliquée que les mathématiques.
▐ POINTS : 53
MessageSujet: Re: [TERMINE] Silence and quiet { Anya   Sam 21 Déc - 7:35

I'll change my mine here

M'inquiéter pour les gens était une partie intégrante de mon quotidien et je crois que la demoiselle l'avait bien devinée. Ça me rassurait de savoir qu'elle serait arrêtée en rentrant, consigné chez elle à être restreint niveau marche à pied pour être sûr de ne pas forcer sur sa cheville qui était devenue bien trop molle pour pouvoir porter tout son poids. Mais à l'entendre dire, on aurait dit qu'elle en était presque blasée et qu'elle n'avait pas vraiment l'intention d'écouter l'assistant de son coach. Elle avait l'air assez têtu ce qui était d'une part, amusant, mais de l'autre assez dangereux pour sa santé. « Bah tant mieux, il sait ce qui est bien pour toi, car si tu force encore tu vas pouvoir dire au revoir à tous tes rêves... » A combien de grands champions c'était arrivé ? Beaucoup. Tellement têtu qu'il pensait que de toute façon, leur état allait ça arrangé, mais à trop forcer sur la corde, elle fini par casser.

Il était préférable de rêver que de penser à la réalité des choses. Nous serions bientôt très vite rattrapé par les évènements, alors si nous pouvions nous accorder ces quelques moments de purs bonheurs et d'évasion, autant ne pas s'en priver. La description de son lieu de rêve donnait vraiment envi de s'évader loin de Los Angeles et c'était amusant de voir qu'une parfaite inconnue pouvait avoir la même vision des choses que moi. « T'as bien raison et tu sais quoi ? Je rêve exactement de la même chose » J'aurais pu m'imaginer sur une île déserte éloigné de tous, mais j'avais horreur de la chaleur, l'hiver étant ma saison préférée, vivre reculé de tous dans les montagnes, serait juste parfait. « J'avais au début pensé à la Laponie, avec toute sa magie et tout ce qui s'en suit » Après tout le Père Noël y vivait. « Mais c'est devenu bien trop touristique » Me faire déranger par un tout un tas de riche capricieux qui ne connaissent pour la plupart, pas les vrais valeurs de Noël, ne m'intéressait pas. « Alors, je pensais plutôt m'éloigner dans les montagnes, voir parcourir des forêts de givre et vivre avec les Huskys des neiges, les loups et tout un tas d'autres animaux, car eux ont beaucoup plus de valeurs que la race humaine » L'Homme était égoïste et méchant, je préférais largement vivre le reste de ma vie entourée d'animaux compréhensifs que de personne qui ne juge que par eux. Au final, nous partagions presque le même rêve, excepté que moi, je n'en avais que faire de l'endroit tant que c'était isolé, quelque part où il y avait de la neige et des animaux.
Fiche bye Ethna

_________________
Always in my heart
You’re so mean when you talk about yourself. Yoou're wrong, change the voices in your head, make them like you instead. So complicated, look how big you’ll make it filled with so much hatred. Such a tired game, it’s enough, i’ve done all I can think of, chase down all my demons and see you do the same ∞
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité

MessageSujet: Re: [TERMINE] Silence and quiet { Anya   Mar 24 Déc - 19:19






Silence and Quiet
William & Anya

Si William avait su à quel point le patinage était important pour elle, peut-être aurait-elle arrêter de s’inquiéter. Enfin non, ce n'était pas vrai. S'il avait su cela ne lui aurait rien fait point barre. On pouvait la connaître comme sa poche, savoir combien elle tenait à toujours s'entraîner et tout de même tenter de la stopper dans son élan. Combien de fois son frère jumeau avait-il tenté de la faire se reposer pendant plusieurs jours ? Des milliers de fois et ce bien avant que Madame ne tente les jeux Olympiques. Anya était une tête dure et bien brûlé aussi. Même un caillou ne se serait pas risquer à tomber sur la tête de la brune tant sa tête était dure. Le jeune homme s'inquiétait d'une manière si sincère que la jeune femme ne pouvait pas s'en prendre à lui comme elle l'aurait fait avec Vadislav son frère, Annie sa coach ou Dean, l'assistant. Et puis, il est vrai qu'elle tenait à ses rêves. Pouvoir réaliser le rêve de toute une vie dans l'espoir que sa mère soit avec elle était sa priorité, elle ne devait pas trop forcer sur sa frêle cheville avant d'avoir l'aval du médecin.

« Tu as raison... Je vais tenter de me reposer... De toute façon, j'ai déjà bien foiré les JO alors j'ai quatre ans devant moi pour patiner pour me propulser en haut du podium. Je peux bien profiter de quelques semaines de répit bien au chaud sous ma couette. »

« Elle lâchait prise tout doucement. Il était fort probable que le jeune homme rencontré sur un quai de Santa Monica avait plus d'influence qu'elle ne l'aurait imaginé mais d'un autre côté, elle avait compris qu'il fallait qu'elle écoute plus son corps fatigué qui implorait pour un peu de repos bien mérité. Écoutant attentivement William, elle fut surprise qu'il rêve du même genre d'endroit qu'elle. Elle fut amusé lorsqu'il évoqua la Laponie mais comprenait ce qui avait bien pu l'attirer au premier abord.

« Je te déconseille la Laponie, c'est plein de gamins pourris gâtés et braillards qui font des caprices pour voir le Père Noël. Je ne sais pas comment j'ai fini là-bas, mais c'est touristique comme tu dit et fortement peuplé d'abrutis qui ne pensent qu'à l'argent que la légende du gros homme barbu leur rapporte. »


« Franche ça oui, elle l'était. Si elle était aller en Laponie, c'était parce que Dean originaire du coin avait voulu émouvoir une reine de glace en lui faisant découvrir le superbe lieu digne d'un conte de fées. La reine de glace -Anya en l'occurence, aurait presque marché si elle n'était pas tombé sur une famille typique américaine avec enfants criards, désagréables et égoïstes menaçant de se laisser mourir étouffer si ils ne croisaient pas le Papa Noël. Il continua son explication et Anya approuvait d'un hochement de tête tout ce qu'il disait. Il savait précisément ce qu'il voulait autour de lui et cela se sentait. Les animaux étaient réellement de meilleurs compagnons que les hommes d'où la volonté de la jeune femme de se retrouver en compagnie de pingouins et d'ours. Quoique les ours la mangeraient sûrement.

« Vis dans un zoo, il y a toujours pleins d'animaux. Je plaisante bien sur... Je te comprends tellement. Nous rêvons de désert enneigé et d'animaux en tant que voisin quand le reste du monde rêve d'argent, de beauté et de célébrité.. On ne doit pas venir de la même planète qu'eux. Plus sérieusement, qu'est ce qui te retient ici ? Tu as tes rêves, tu es jeune et je suppose en bonne santé alors pourquoi t'enfermer ici ? Tu devrais partir réaliser ton rêves ! Partir vivre au Canada, en Alaska ou en Islande ! Et pourquoi pas la Norvège, la Suède ou la Finlande ? »


© Fiche de Hollow Bastion sur Bazzart


Revenir en haut Aller en bas
avatar

▐ PAROLES : 438
▐ DATE D'ARRIVEE : 16/10/2013

▐ AGE : 19 ans
▐ OCCUPATION : Manager dans un magasin de prêt-à-porter masculin
▐ LES SENTIMENTS : Parce que les actes valent plus que les mots. Parce que les mots remplacent les actes. Je te fuis tu me suis. Je te suis tu me fuis. Mais quand c'est un triangle l'équation n'a plus de sens. Finalement la philosophie c'est moins compliquée que les mathématiques.
▐ POINTS : 53
MessageSujet: Re: [TERMINE] Silence and quiet { Anya   Mer 25 Déc - 7:59

I'll change my mine here

Voilà qui était fait, j'avais réussi à convaincre la demoiselle à se reposer, ce que j'espérais qu'elle fasse réellement. Combien de personnes ont tendance à dire des paroles en l'air ? Tellement. Elle avait l'air têtu, mais j'espérais qu'au-delà de ça, elle soit d'une censé et de deux, honnête. Je pourrais comme ça, dormir sur mes deux oreilles, l'esprit tranquille qu'elle passera ces quelques jours de convalescence pour prendre du bon temps comme regarder un bon Disney à la télévision avec une tasse de capuccino bien chaud avec un gros amas de chantilly qui recouvre le tout. Cette pensée me fit saliver, mais je me devais de reprendre mes esprits pour lui répondre correctement et ne pas perdre le fil de notre conversation, car soyons honnêtes, si ça venait à arriver, elle allait sans doute mal le prendre pensant que je me désintéresse totalement de ce qu'elle pouvait me raconter alors que c'était loin d'être le cas. D'ailleurs, elle avait l'air de s'y connaître en matière du village du Père Noël. Un véritable rêve d'enfant qui se retrouvait briser tout ça à cause du flux de personnes que l'on pouvait y trouver tous les ans en cette période de l'année. « Tu y es déjà allé ? » Elle avait l'air de parler comme si elle évoquait des évènements passés, la raison pour laquelle je m'étais risqué à cette question. Oui, risquer d'être jaloux quand même, car malgré les touristes, je rêverais un jour pouvoir emmener ma fille là-bas, juste histoire de voir des étoiles dans ses grands yeux verts. Je l'a trouvait encore bien trop jeune, mais je me promettais à moi-même de faire ce voyage-là quitte à travailler encore. Les rêves n'ont pas de prix quand on y croit.

Je n'étais même plus sûr qu'il reste encore des ours polaires en Laponie. Peut-être les hommes les avaient virés de leur habitat juste dans le but de construire des chalets. Ils c'étaient fait rejetés comme des mals propre -comme d'habitude- et c'étaient exilés au fin fond des profondeurs de la neige. Mais si au moins ils pouvaient éviter de servir de bête de foire, ce n'était pas plus mal. « Ha non ! Ils sont tellement tristes dans les zoos que ça m'arracherait le corps de prôner leur enfermement en vivant avec eux » Avais-je déclaré avant qu'elle me dise que tout ceci n'était qu'une blague. Ça me rassurait de savoir qu'elle n'était pas sérieuse dans ce qu'elle venait de me dire. Je ne savais pas de quelle nature était son « Je plaisante », peut-être ne voulait-elle pas que je vis comme un animal ou bien avait-elle la même vision des choses que moi. Pour le moment cela en avait tout l'air. Ni argents, ni babioles inutiles, juste la nature, l'air frais et les animaux, je n'aurais pas pensé rencontrer un jour, une personne qui partage autant la même vision du monde que moi et comme c'était apaisant.

Je ne fus pas très à l’aise face à ce qui suivi. Certes elle ne connaissait pas mon âge et face à ce que j’allais lui avouer elle penserait sans doute que je me situais dans la vingtaine qui allait sur ses trente ans, mais si elle venait à découvrir mon véritable âge ou bien si je venais à le lui dire -je ne me voyais pas mentir- j’avais peur des jugements qu’elle pourrait avoir sur moi. Être père à un sir jeune âge, gâcher son adolescence -même si sans ma fille je serais sans doute déjà mort-, ne pas penser aux conséquences et avoir fait une belle connerie. Mon ventre se contracta et j’avais horreur lorsqu’il faisait ça, mais je devais à présent faire face et ne pas éviter la question, car ça semblerait encore plus étrange et je n’avais pas envie de paraître étrange face à Anya. Je voulais être un garçon tout ce qu’il y a de plus banal au monde, qui partage le même rêve qu’une parfaite inconnue, assis sur le bord d’un port. « J’ai une fille » C’était sorti aussi vite que j’avais pu pour ne pas trop m’attarder sur le sujet. Une fille que je trouvais bien trop jeune pour tout plaquer et vivre un monde instable entre voyages et découvertes.
Fiche bye Ethna

_________________
Always in my heart
You’re so mean when you talk about yourself. Yoou're wrong, change the voices in your head, make them like you instead. So complicated, look how big you’ll make it filled with so much hatred. Such a tired game, it’s enough, i’ve done all I can think of, chase down all my demons and see you do the same ∞
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité

MessageSujet: Re: [TERMINE] Silence and quiet { Anya   Ven 17 Jan - 17:50






Silence and Quiet
William & Anya

Toujours perdue dans ses pensées, la jeune femme commença à jouer avec son bracelet tel un automate. Elle avait l'habitude de tripoter les bijoux qu'elle portait dans la plupart des situations sans vraiment trop savoir pourquoi. Un jour son frère avait tenté de la psychanalyser et avait donc examiner chaque geste et chaque situation jusqu'à arriver à la conclusion qu'elle tendance à être en permanence angoissée sans qu'elle ne soit vraiment au courant car c'était un état constant contre lequel elle ne pouvait rien faire. Tout ça juste à cause de la pression et de son esprit de compétition contre lesquelles elle ne pouvait lutter.  Ces deux mêmes causes qui la poussait à tant s'entraîner, à ne rien lâcher et surtout et à ne jamais s'avouer vaincu même quand une blessure l'attaquait violemment. Elle maudissait parfois intérieurement cet état d'esprit que le sport qu'elle aimait lui prodiguait. Elle jeta un autre regard qu'elle voulait discret à son téléphone pour vérifier si sa coach ne cherchait pas à la joindre avant de se rendre compte qu'elle l'avait éteint. Elle le replaça dans sa poche et répondit à la question de William.

« Oui. L'assistant de ma coach m'y a emmené lorsqu'il a du rendre visite à l'une de ses visites quand nous étions pas très loin. »


C'était plutôt vague comme explication mais elle ne pouvait guère faire mieux car au final c'était la vérité. Anya n'aimait pas tellement s'étaler sur sa vie et encore moins s'introduire dans celle des autres. Le fait d'avoir été en Laponie avait constitué comme la destruction du mythe qu'avait construit Dean en se nommant « l'homme du froid ». Cela n'était rien et n'avait aucune importance mais cela faisait partie des choses qu'elle avait vécu. Elle ne pouvait faire demi-tour et ne le voulait probablement pas. Elle savait parfaitement qu'il fallait profiter de sa vie et ne pas se poser trop de questions sur tel ou tel chose qui lui tombait dessus. Elle ne s'encombrait que de peu de choses et n'avait malheureusement que peu d'amis qu'ils soient filles ou garçons. Sa coach était ce qui s'avérait le plus près d'une meilleure amie. En même temps, son départ précipité en Russie avait à peu près détruit toutes ses relations amicales ce qui étaient tout à fait normal puisque la plupart des jeunes qu'elle avait connu était partie à l'université. Ce qui faisait d'elle, une jeune fille très solitaire et seule qui passait son temps enfermer dans une patinoire ou à dormir. Elle lâcha un léger soupir, se rendant compte que sa vie était vraiment minable sur beaucoup de points.


Les animaux coincés au zoo, elle les trouvait aussi tristes. Pour elle, il n'avait pas leur place là-bas tout comme les animaux d’élevage coincés dans des enclos dans le but unique de produire du lait ou d'être abattu pour être mangé. C'était d'ailleurs pour ça que la russe refusait de manger de la viande et du lait de vache au grand damne de sa coach et de sa nutritionniste qui tentaient tant bien que mal de la forcer à en manger en prétextant un besoin important pour une sportive.

« Je suis d'accord pour ce point. C'est certes formidable pour des enfants de découvrir les animaux en vrai mais en tant qu'adulte, on se rend compte du profond mal-être qu'ils doivent éprouver. »

Soudain un malaise s'installa. La jeune femme se demanda si elle n'avait pas fait une erreur en posant une telle question. Elle avait l'art de mettre les pieds dans le plat et comme à son habitude, elle venait de plonger la tête la première  dans un plat hyper graisseux et poisseux duquel elle aurait une fois de plus, du mal à s'en défaire. Lorsqu'elle fit son annonce, elle fut choqué. Pas par le fait qu'il ait une enfant si jeune et par la maturité dont il devait faire preuve chaque jours pour s'occuper d'elle. Il avait du grandir trop vite face à l'annonce d'une grossesse et cela ne faisait que grandir l'admiration qu'elle éprouvait envers lui.

« Oh ! Excuse moi pour ma gaffe. Tu n'avais probablement pas prévu d'en parler à une totale inconnu. Je dois t'avouer que je t'admire... De sacrifier une jeunesse qui aurait pu être décadente et truffé d'instabilité pour le bonheur de ta fille. »

Elle était sincère. Elle-même avait une vie totalement instable et pleines d'embûches à chaque coin de rue.

« Je comprends pourquoi tu es si mature maintenant. »
ajouta t-elle avec un sourire.


© Fiche de Hollow Bastion sur Bazzart


Revenir en haut Aller en bas
avatar

▐ PAROLES : 438
▐ DATE D'ARRIVEE : 16/10/2013

▐ AGE : 19 ans
▐ OCCUPATION : Manager dans un magasin de prêt-à-porter masculin
▐ LES SENTIMENTS : Parce que les actes valent plus que les mots. Parce que les mots remplacent les actes. Je te fuis tu me suis. Je te suis tu me fuis. Mais quand c'est un triangle l'équation n'a plus de sens. Finalement la philosophie c'est moins compliquée que les mathématiques.
▐ POINTS : 53
MessageSujet: Re: [TERMINE] Silence and quiet { Anya   Sam 18 Jan - 17:47

I'll change my mine here

Je ne saisissais pas toute la réponse à ma question, mais je retenais le plus essentiel : elle était partie en Laponie et pour ma part, je trouvais qu'elle en avait eu de la chance. Un voyage en Laponie ne s'offrait pas du jour au lendemain, alors même si son travail était épuisant, cela lui permettait de voyager, mais aussi de vivre de sa passion ce qui était pour moi, la plus belle chose qu'il pouvait nous arriver. Pouvoir faire de notre passion, notre vie en fin de compte. Certes elle avait l'air de souffrir et d'être énormément fatigué, mais comme dans tous, il y avait ces contraintes ainsi que ces avantages. Soit, le sujet Laponie à présent clos, voilà que je venais de l'embêter avec moi et ma protection que j'ai envers les animaux, mais puisqu'elle avait l'air d'être entièrement d'accord avec moi, je ne pouvais que me réjouir.

J'écoutais attentivement ce qu'elle avait à me dire à propos de ces endroits où des gens sans aucune humanité séquestraient de pauvres animaux sans défense. « C'est pour ça qu'il existe des réserves naturelles » Un peu comme au Kenya ou même ici, j'étais persuadé qu'on pouvait en trouver. En effet, il existait des endroits où un guide touristique venait nous accompagner en voiture durant tout le long du voyage afin d'observer ces nombreux animaux dans leur vie quotidienne, en pleine liberté et il n'y avait rien de plus beau que ça soit pour nous ou encore pour les enfants. Voir des animaux dans leur milieu naturel, quoi de rêver mieux ? Malheureusement, c'était extrêmement rare et les Hommes préféreront toujours prendre le chemin de la barbarie.

Puis sans que je comprenne réellement comment, le sujet venait de totalement divaguer sur le fait que je sois père et je devais avouer que sa réaction me surprenait. Moi, admirable ? Je ne pouvais que m'en sentir encore plus gêné. Je crois bien d'ailleurs que mes joues commençaient à devenir légèrement rosée. « Non ce n'est rien » Je préférais la rassurer qu'elle ne commence pas à se monter la tête, alors que ma fille était la personne qui m'avait sauvée. « Tu me trouves mature ? » Je n'avais pas l'impression de l'être tant que ça. Je me sentais tellement toujours en dessous des autres et il est vrai que sur une échelle d'un à dix, ma confiance en moi ne s'élevait pas au-dessus de deux. « ça va peut-être paraître clicher, mais ma fille est la plus belle chose qui m'est arrivée » Disais-je le sourire aux lèvres en jetant discrètement un petit coup d'oeil sur mon cellulaire. « D'ailleurs je vais devoir y aller » Il fallait bien que j'aille faire quelques courses avant de rentrer pour revenir à mon train-train quotidien. La pause détente était pour moi fini et ça m'éviterait au moins d'être trop confronter à mes démons passés si je continuais sur cette lancée. C'est pourquoi, je m'étais mis sur mes deux pieds, me tenant à présent debout aux côtés d'Anya.
Fiche bye Ethna

_________________
Always in my heart
You’re so mean when you talk about yourself. Yoou're wrong, change the voices in your head, make them like you instead. So complicated, look how big you’ll make it filled with so much hatred. Such a tired game, it’s enough, i’ve done all I can think of, chase down all my demons and see you do the same ∞
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité

MessageSujet: Re: [TERMINE] Silence and quiet { Anya   Ven 28 Fév - 18:33






Silence and Quiet
William & Anya

Les yeux d'Anya commençaient à doucement la tirailler. La fatigue arrivait et venait une fois de plus lui rappeler les limites physiques de son corps. Certes, elle avait l'habitude mais c'était toujours difficile surtout durant certaines périodes tels que les saisons plus fraîches. Elle aimait la compagnie de ce jeune homme réfléchi et sérieux. Même les athlètes olympiques qu'elle avait côtoyé, peu importe la discipline, avait tendance à faire les choses sur un coup de tête, à ne penser qu'à eux même, à vouloir à tout prix réussir quitte à écraser les autres et surtout à faire la fête après la fin de leurs épreuves. Et quelle fête que celle des athlètes ! Elles n'avaient jamais de quoi envier les ''fameuses'' raves. La drogue n'y circulait pas tellement à cause des tonnes de contrôles médicales que les athlètes devaient passer mais beaucoup finissaient réellement mal le lendemain. Pourtant, c'était le genre de choses dont on évitait de parler car tout les participants étaient sensés être des modèles de bonne santé et de bonne forme. Ce n'était pas le genre de soirée où Anya aimait aller car elle, suivait réellement le mode de vie qu'elle était sensés avoir, et pourtant, elle finissait toujours pas y aller simplement pour danser et se défouler. Elle n'avait pas tellement envie d'y penser se sentant quelques peu nauséeuse à l'idée de ces soirées.

« Les réserves naturelles, c'est formidable. » Affirma t-elle se focalisant de nouveau sur son interlocuteur.

Elle approuvait totalement ce genre d'endroits où la nature était respectés, elle qui avait trop souvent constaté la barbarie et la stupidité des hommes. Rien que Sotchi et ses Jeux Olympiques étaient un bel exemple de barbarie mais elle avait les mains liés et la seule action qu'elle avait pu faire contre ce qui se passait là-bas avait été de représenter le pays ennemis à la Russie, les États-Unis.

Elle remarqua les joues rosés de William et cela la fit sourire. Admirable, lui ? Oui sans hésiter ! Élever une petite fille si jeune était pour elle preuve d'une certaine sagesse et d'un courage sans faille. Ces deux qualités, elle savait qu'elle ne les avait pas alors elle ne pouvait qu'admirer un jeune homme qui les possédait toute les deux.

« Oui, tu es bien plus mature que tout les jeunes d'aujourd'hui. Et puis tu m'a l'air d'être quelqu'un de vrai. Ta fille a beaucoup de chances de t'avoir et je suis sur qu'elle le sait.»



Elle le pensait. Elle ne le connaissait bien mais tout chez lui permettait à la jeune femme de savoir qu'il était un homme bien. Il devait partir, tout comme elle. Elle venait de se souvenir qu'elle avait un rendez-vous chez le médecin pour s'assurer qu'elle était assez en forme pour sa prise de sang le lendemain. Elle avait oublié ses deux détails pas si insignifiants mais qui allait lui valoir un belle engueulade pour sur.

« Moi de même. J'avais oublié un rendez-vous important et il faut aussi que j'y aille. En tout cas, j'ai été heureuse de te rencontrer et de te parler. Si un jour, tu veux reparler d'absolument  tout et n'importe, tu sais où me trouver. »


Elle se leva à son tour et adressa un énième sourire au jeune homme.

© Fiche de Hollow Bastion sur Bazzart


Revenir en haut Aller en bas
avatar

▐ PAROLES : 438
▐ DATE D'ARRIVEE : 16/10/2013

▐ AGE : 19 ans
▐ OCCUPATION : Manager dans un magasin de prêt-à-porter masculin
▐ LES SENTIMENTS : Parce que les actes valent plus que les mots. Parce que les mots remplacent les actes. Je te fuis tu me suis. Je te suis tu me fuis. Mais quand c'est un triangle l'équation n'a plus de sens. Finalement la philosophie c'est moins compliquée que les mathématiques.
▐ POINTS : 53
MessageSujet: Re: [TERMINE] Silence and quiet { Anya   Ven 28 Fév - 21:36

I'll change my mine here

Anya et moi étions apparemment sur la même longueur d’onde ce qui me rassurait d’une part. au moins, je ne passais pas pour un fou à vouloir vivre en pleine nature et à préférer voir les animaux en pleine nature ce qui en soit, semblait totalement logique à mes yeux. Comme si c’était naturel d’enfermer des êtres humains derrières des barreaux, alors pourquoi le faisions-nous pour d’autres espèces ? Ces hommes franchement, à toujours vouloir se croire supérieur, ils m’énervaient. C’est la raison pour laquelle je n’aimais pas me mélanger et que je préférais largement rester seul, comme aujourd’hui, m’apaiser au bord d’un port. Même si au final, j’avais rejoint la charmante compagnie d’Anya, mais elle était tellement agréable et sa façon de penser appréciable, qu’elle ne me faisait pas penser à tous ces êtres humains sans aucun scrupule à mes yeux.

En tout cas, ses compliments me touchaient au plus profond de moi et j’espérais tellement qu’elle ait raison. J’essayais de donner le meilleur de moi-même pour ma fille afin de l’élever du mieux que je pouvais et cela depuis toujours. Je n’attendais pas de reconnaissance de sa part, juste qu’elle s’épanouis dans un environnement saint, même si j’avais conscience que vu la société de nos jours, ce ne serait probablement pas tâche aisée. « Merci » Répondis-je timidement ne sachant trop où me mettre. Trop de compliments d’un coup, je n’avais pas forcément l’habitude il faut dire. Soit, trêve de bavardage, il était l’heure de partir autant pour moi que pour elle, car je crois que nous devions déjà être pas mal en retard à force de trop parler ainsi. « Merci beaucoup et j’ai envie de dire de même pour toi » Je souriais amicalement même si elle restait qu’une simple et agréable connaissance. « Et ne force pas trop sur ta cheville, soigne toi bien » Et sur ces derniers mots, je m’éloignais du port allant vaquer à mes occupations.

FIN DU SUJET
Fiche bye Ethna

_________________
Always in my heart
You’re so mean when you talk about yourself. Yoou're wrong, change the voices in your head, make them like you instead. So complicated, look how big you’ll make it filled with so much hatred. Such a tired game, it’s enough, i’ve done all I can think of, chase down all my demons and see you do the same ∞
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: [TERMINE] Silence and quiet { Anya   

Revenir en haut Aller en bas
 

[TERMINE] Silence and quiet { Anya

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» [Salle à manger]Petit diner entre amis [TERMINE]
» Anya Mussel [Edit]
» F.T Anya Bella [Valider]
» Anya Black
» anya solis
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
♫ Modern Family :: DANS LE GRENIER :: Archives rps-