AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 william - listen carefully because this is the first and last time you'd hear it, I think I'm sorry.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité
Invité

MessageSujet: william - listen carefully because this is the first and last time you'd hear it, I think I'm sorry.   Mar 8 Juil - 16:28

Hannah ∞ William
There's nothing that I'd take back, but it's hard to say there's nothing I regret. Cause when I sing, you shout, I breathe out loud, you bleed, we crawl like animals, but when it's over, I'm still awake. A thousand silhouettes dancing on my chest, no matter where I sleep, you are haunting me
Lje tourne en rond depuis dix bonnes minutes. ma mère et le père de néo sont partis en voyage et néo est sûrement avec ses potes. voilà. je suis seule à la maison. j'ai deux-cent cinquante sept mètres carrés pour réfléchir. j'ai mal au ventre et ce n'est pas mes règles. c'est juste le stress je crois. ça va me faire bizarre de les voir, de le voir, de la voir après quatre ans. dire que je ne sais même pas comment elle s'appelle, putain. ça me tue parce que, encore une fois, j'ai tout me rdé. je me suis barrée sans même regarder derrière moi. mais ça, c'est l'une des millions de choses que je n'avouerais jamais à personne parce que j'ai trop de fierté pour ça. c'est con, hein ? je sais pas comment régir en présence d'un enfant. puis me pointer et lui dire : "salut, je suis ta mère qui t'a abandonnée !" serait complètement débile et suicidaire. puis william... qu'est-ce que je vais lui dire? je peux pas lui dire la vérité. puis je suppose qu'il ne me le pardonnera jamais, autant lui avoir laissé une petite fille sur les bras que s'être foutu de sa gueule pendant deux ans de relation. puis, en revenant dans leur vie, je vais devoir assumer le fait d'être mère alors que je ne sais pas ce que c'est une mère. la mienne n'a jamais été là pour moi. puis je vais devoir la border avant de dormir. je vais devoir dire "ah nan je peux pas, je dois aller chercher ma fille à l'école." , je vais devoir l a serrer contre moi les nuits d'orage parce qu'elle aura peur, je vais devoir me battre avec elle pour qu'elle mange ses légumes parce que c'est bon pour elle, en fait, je vais devoir apprendre à aimer. le problème, c'est que j'ai jamais aimé personne d'autre que moi-même. ça me fait peur, ça me terrifie. j'ai pas envie de lui faire mal. j'crois que c'est bien la seule personne. c'est pas de sa faute si je fuis mes problèmes. pendant mon road-trip, je lui ai fait un cadeau. j'ai demandé à un ami écrivain d'écrire une histoire que j'ai moi-même illustrée. l'histoire parle d'une enfant dont la mère est partie à sa naissance et qui est revenue pour lui dire qu'elle l'aime comme une folle. ironie, hein? j 'ai beaucoup planché dessus. j'y ai passé une bonne partie des quatre ans passée seule. à la fin, j'y ai collé une photo de moi enceinte et une moi et elle, à sa naissance. avec un petit mot en dessous pour ses dix-huit ans. pour william, j'ai acheté deux trois babioles. 'fin, des babioles assez cher. j'ai essayé de chercher des trucs qui pourraient lui plaire. je me suis dis que je lui devais bien ça. en fait, j'ai pas arrêté de penser à eux. je sais pas si je dois m'attendre à ce qu'il me pardonne, ou qu'il me remballe comme une merde. voilà. je me suis réveillée à sept heures du matin et je me suis douchée 3 fois et je me suis changée une dizaine de fois. j'ai finalement opté pour un slim noir, un t-shirt blanc et un une chemise attachée à ma taille et des converses blanches. j'ai attaché mes cheveux en une queue de cheval et j'ai juste mit un collier allant avec ma tenue. william m'a connue à l'époque où je me baladais toujours à trois quart nue. je voulais lui montrer que j'avais changé même si il n'y a que ça qui a changé. aujourd'hui pour l'occasion, j'suis clean. j'ai rien fumé. j'veux pas qu'elle touche à cette merde. je leur ai donné rendez-vous à 12h30 au parc de Santa Monica. le plus marrant, c'est que je me souviens que c'est là que moi et william on s'est embrassés la première fois. à 12h10, je sors de chez moi. le livre en main et un sac avec les affaires pour will. je stress, j'ai rien mangé ce matin, ça ne sert à rien, je ne mange jamais le matin. quand j'arrive devant le parc, je m'arrête devant la porte et je les cherches, avec une explosition dans le ventre.
code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
avatar

▐ PAROLES : 438
▐ DATE D'ARRIVEE : 16/10/2013

▐ AGE : 19 ans
▐ OCCUPATION : Manager dans un magasin de prêt-à-porter masculin
▐ LES SENTIMENTS : Parce que les actes valent plus que les mots. Parce que les mots remplacent les actes. Je te fuis tu me suis. Je te suis tu me fuis. Mais quand c'est un triangle l'équation n'a plus de sens. Finalement la philosophie c'est moins compliquée que les mathématiques.
▐ POINTS : 53
MessageSujet: Re: william - listen carefully because this is the first and last time you'd hear it, I think I'm sorry.   Ven 11 Juil - 8:33

I don't like the past, he never gone

Ne pas stresser, surtout ne pas stresser. Difficile à faire lorsqu'on a eu l'habitude depuis très jeune de s'inquiéter pour un oui et pour un non et autant dire que le retour de Hannah dans ma vie ne m'enchantait pas plus que ça. Je devrais pourtant être le garçon le plus heureux d'enfin pouvoir revoir son premier amour après des années d'absences de cette dernière, à part si cette histoire c'est mal finie. En fait, je ne pouvais pas dire que nous nous étions quitté en plus ou moins bons termes puisqu'elle avait décidé de faire ce en quoi elle était très bonne : fuir. Tout ce qui m'était resté d'elle à cette époque avait été une petite fille d'à peine quelques heures sur les bras alors que je n'avais seize ans et quelques photos auxquelles je m'étais accrochée et pourtant, en y repensant, notre relation sonnait tellement fausse. Je devais d'ailleurs le seul à avoir cru dur comme fer, mais avec le temps, j'avais fini par être moins naïf et même méfiant.

La boule au ventre, je me dirigeais vers Santa Monica, Louanna à mes côtés et dieu seul sait que j'avais longuement hésité à l'a prendre avec moi. Je n'avais pas envie de Hannah me prenne l'une des rares choses que j'avais et surtout, que Louanna finisse par plus s'attacher à sa mère qu'à moi, mais soyons clair que je ne pouvais pas cacher cela à ma fille. D'ailleurs, je ne lui cachais presque jamais rien et je n'avais pas hésité clairement à lui faire de l'identité de la personne qu'on allait voir. Autant être honnête jusqu'au bout. Je n'avais aucune de ce à quoi elle ressemblait. Quatre c'était écoulé depuis, nous n'étions plus des adolescents.

C'était étrange de retourner dans ce parc pour l'à voir tout en sachant que c'était le même endroit où nous avions tous les deux échangé notre premier baiser. Mon premier baiser tout court pour ma part. Oui Hannah n'avait pas seulement été mon premier amour, ça avait été mon premier tout et c'était d'autant plus blessant et étrange de la revoir après tant d'année. De loin, je pouvais percevoir sa silhouette et je n'avais pas du tout envie d'aller à sa rencontre, mais poser des lapins étaient loin d'être mon genre, alors c'est en prenant mon courage à deux mains que je décidais de m'avancer ces elle. En fait, c'est surtout ma petite princesse qui n'avait donné le courage d'y aller. « Salut.. » Disais-je timidement. En fait, Hannah et sa bande d'amis m'avaient toujours intimidé. Allez savoir pourquoi puisque c'était censé aussi être mes amis. Même si j'avais compris avec le temps qu'entre amis on se battait pas à a mort et que donc, ce devait juste être des faux cul, comme on les appelle aujourd'hui. Si je me mettais à ressasser tous ces semblants de souvenirs, je ne saurais combien de temps je serais capable entretenir une conversation mature avec la demoiselle. Alors, je chassais toutes ces mauvaises ondes, analysant la demoiselle en fasse de moi qui, malheureusement pour moi se trouvait toujours être aussi belle.

Fiche bye Ethna

_________________
Always in my heart
You’re so mean when you talk about yourself. Yoou're wrong, change the voices in your head, make them like you instead. So complicated, look how big you’ll make it filled with so much hatred. Such a tired game, it’s enough, i’ve done all I can think of, chase down all my demons and see you do the same ∞
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

william - listen carefully because this is the first and last time you'd hear it, I think I'm sorry.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Arrestation du chef de gang William Baptiste alias "Ti
» William Delacroix [ Voleur ]
» William Sanders
» 07. [Pavillon Woods] Listen to me when I say...
» Nouvelle Garde [William]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
♫ Modern Family :: DANS LE GRENIER :: Archives rps-