AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Hello, I'm looking for Dr. Dwayne Jacobson EVEY&JOEY

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité
Invité

MessageSujet: Hello, I'm looking for Dr. Dwayne Jacobson EVEY&JOEY   Mar 10 Juil - 19:03

A bout d'un moment toutes les journées se ressemble. Réveil matin branché toujours à la même heure, le même petit déjeuné frugal, le même rituel bien être. Et même lorsque les patients en charge change c'est toujours plus ou moins la même chose. Joey s'était barricadé sous une épaisse couche d'antidépresseur, et d'autre complément hormonaux pour éviter ses humeurs yoyo - je suis une folle bipolaire. Résultat elle se sentait à coté, fantomatique et vide. Comme si finalement ses satanés saute d'humeur, ses pics d'adrénaline et ses gouffres dépressif avait finit par l'habiter avec toutes ses années. Et maintenant qu'elle ne semblait ne ressentir ni l'un ni l'autre, elle se sentait tout simplement vide. Elle passait ses journées à l'hôpital de huit heure jusqu'à vingt et une heure... Après elle faisait souvent un arrêt par l'hôtel de Kyan ou elle allait boire un, deux, ou trois verre au bar.. Quand elle se sentait de rentrer, elle rentrait... Sinon elle restait sur place. Dans ses meilleures jours elle essayait de rentrer à heure descente et de s'excuser auprès de Jaxson. Encore, et encore. Elle ne savait plus vraiment quoi dire de plus. Mais peut être que s'il voyait qu'elle n'abandonnait pas, alors il reviendrait. Il lui parlerait. Il l'aimerait de nouveau. C'était le seul espoir qui la maintenait debout. Celui là, et la certitude qui si elle bossait d'arrache pied pendant tout l'été, elle aurait son poste de résidente à la rentrée. Soit un an plus tôt que la normal. Ca serait un pied de nez à sa grande soeur bien persuadé que Joey était une bonne à rien. Et puis plus elle avançait vite, plus jeune elle se retrouverait titulaire. Et elle était plus que pressée de ne plus avoir personne au dessus d'elle pour l'emmerder. Qui sait dans une quinzaine d'année peut être serait-elle chef de chirurgie. Ou avant même. Elle l'espérait. Quoique pour ça il faudrait probablement qu'elle tue James, le meilleur ami de Jaxson, chef de la chirurgie cardiaque et probablement bien parti pour l'être de la chirurgie en général. Alors elle se tuait au travail. De toute façon c'était là qu'elle trouvait ses seules satisfactions. Et quand elle avait le courage elle rentrait chez elle. Elle était parfois à deux doigts de supplier Jaxson. Et ça la désespérait. Elle ne suppliait pas. Pas elle. Elle avait bien trop de self contrôle pour ça. Et puis surtout, normalement elle ne faisait pas d'erreur. De toute façon il n'y avait qu'une seule personne pour lui en faire faire. Enfin deux avec Lou... Mais celle de Lou sont généralement avec de plus faible conséquence... Enfin des conséquences qui n'emmerde pas Joey directement finalement. Le pire c'est que même pendant ses heures de travail, elle était obligé de le croiser. Sourire aux lèvres, espoir d'acier quand à sa rééducation prochaine mais surtout souvenir complètement effacé. Elle n'était qu'un médecin parmi les autres à l'hôpital. Un de ceux qui ne s'occupait pas de lui... Parce qu'elle ne faisait pas parti du service compétent. Elle n'était pour ainsi dire rien. Et il était fort possible qu'il n'est même pas retenu sa tête. Si c'était pas malheureux. Elle devrait être heureuse. Elle avait enfin la possibilité de passé à autre chose. D'être sur que son erreur de viendrait plus la hanté indéfiniment et que si Jaxson lui pardonnait, elle pourrait enfin lui promettre avec certitude que tout était finit, et qu'elle était à lui. Elle devrait être heureuse. Mais pourtant la mélancolie, la colère de le voir neuf l'envahissait à chaque fois qu'elle croisait ses traits doux. Il semblait même avoir retrouver sa naïveté et sa bonté d'entant, du temps ou ils étaient amoureux, et ou ils n'avaient que dix sept, dix huit ans.

Alors qu'elle allait rentrer chez elle. En faisant un petit détour par le bar... Pour se donner du courage tout de même. Lou-Ann lui sauta dessus. Elle semblait être une boule de nerf, sautillante, surexcité, et à la fois gênée de ce qu'elle demandait. Qu'est ce qu'elle avait encore fait ? Et qu'est ce que Joey pouvait bien faire pour rattraper sa connerie. Joey lui avait sourit. Lou était bien la seule à lui arracher un sourire ses derniers temps. Elle haïssait ses médicaments. Il l'empêchait certes de s'effondrer et de se faire du mal... Mais il l'empêchait aussi de planer et d'apprécier son propre bonheur... Quand elle réussissait à le trouver dans sa vie. Soit au coté de Lou généralement. Lou lui avait tendu un paquet penaude. Et elle lui avait demandé si elle pouvait aller le déposer au domicile de Dwayne Jacobson, un titulaire en chirurgie pédiatrique. Joey fut surprise. Pourquoi est ce que Lou devait donner quelque chose à ce Dr. Jacobson. Et surtout pourquoi ne pouvait-elle pas attendre le lendemain pour le lui donné en main propre. Ah oui il avait pris un jour de congé... M'enfin elle pouvait attendre le surlendemain... Ou le déposé dans son casier. Non c'était urgent. Bien. Et pourquoi n'y allait-elle pas elle même ? Longue histoire. Evidement. Bien Joey ne poserait pas plus de question. Elle s'arrêterait sur le chemin du bar pour déposer les affaires pour Dwayne, à Dwayne.. Ca serait vite fait. Elle claqua la bise à son amie et partie vite se changer. Un pantalon en toile bleu turquoise-bleu canard et une blouse légèrement transparente qui dévoilait très légèrement la jolie lingerie qu'elle portait en dessous. Si elle ne faisait aucun effort à l'hôpital dès qu'elle s'habillait normalement, elle aimait bien ressembler à quelque chose. Et ses dessous étaient souvent la pièce maîtresse de son apparence... Même si elle les montrait à peu de gens généralement. Enfin à personne en ce moment quoi. Elle arriva à l'adresse que lui avait donné Lou et que cette dernière avait probablement pris dans l'annuaire de l'hôpital. Elle espérait que le truc n'était pas une farce... Enfin bref, elle avait confiance en Lou. Elle grimpa les escaliers pour trouver le bon appartement et sonna. Une jeune femme, probablement de l'âge de Dwayne vint lui ouvrir. Dwayne était marié selon les souvenirs de Joey. Ca devait donc être sa femme. Jolie. Joey tendis le paquet soigneusement plié à la jeune femme et dit d'une voix égale et froide. « Bonsoir, je cherche le Docteur Dwayne Jacobson, je dois lui donner ceci. »Elle fit néanmoins un léger sourire, pour ne pas se montrer acariâtre et mal polie, tout de même. Ses yeux bleus perçant et curieux ne purent s'empêcher de détailler la silhouette de la femme en face d'elle, et de l'intérieur du couple qu'elle voyait par l'embrasure de la porte.
Revenir en haut Aller en bas
 

Hello, I'm looking for Dr. Dwayne Jacobson EVEY&JOEY

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Sgt Brad Vs John Dwayne
» Carnet de Dwayne E. Walker
» (f) louisa jacobson gummer → petite soeur, protégée, bébé de la famille
» Mael et Dwayne.
» Partitions de Dwayne E. Walker
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
♫ Modern Family :: DANS LE GRENIER :: Archives rps-