AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Harry/Stefan - Left my brain on the dancefloor.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Harry/Stefan - Left my brain on the dancefloor.   Dim 5 Mai - 18:46

Samedi 26 Avril - 5:40

Merde. Pardon my french but.... j'aurais dû commander plus de nachos. Et je viens aussi de me rendre compte de l'heure qu'il est. Vous savez quoi? J'ai une réunion à 9h et Jane risque de me tuer en moins de temps qu'il ne faut pour le dire. J'adore ma super secrétaire mais parfois je me dis qu'elle prend son job un peu trop au sérieux. Hmmm... Peut être que si je réduisais son salaire? Bref, répondre à Stefan.

Citation :
Super Winston est efficace, j'ai juste fait passer une note dans le service... Comme quoi tu devrais être le seul à te charger des dossiers importants et ce, dès ton retour. Tu vois comment je m'occupe de toi? Don't say I never did anything for you.
Tu sais quoi d'ailleurs? Tu devrais plutôt être content et me lécher les bottes parce que je ne t'ai PAS renvoyé. Mais juste les bottes Stefy.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Harry/Stefan - Left my brain on the dancefloor.   Dim 5 Mai - 19:48

Samedi 26 Avril - 5:44

Pourquoi l'utilisation de ce surnom énervait subitement Stefan alors qu'il l'avait lui même inventé quelques minutes auparavant ? Certainement parce que le directeur de l'hôpital savait exactement le genre de réaction qu'il allait provoquer en se l'appropriant, appuyant là où ça faisait mal, comme d'habitude. En même temps, Stefan tendait des perches qu'Harry était bien obligé de saisir, sans ça ce n'était vraiment pas drôle. Il soupira encore, pour changer. De toute manière il n'avait plus que ça à faire.

Citation :
Quelle bonté Harry, vraiment tu m'impressionnes. Au passage, je ne vois vraiment pas pourquoi tu m'aurais renvoyé... Ce n'est pas comme si je faisais mal mon travail, justement. Si tu me gardes tous les dossiers les plus importants, ça prouve bien que tu ne pourrais pas te passer de moi.
De toute façon, tes bottes ne m'intéressent pas le moins du monde...
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Harry/Stefan - Left my brain on the dancefloor.   Dim 5 Mai - 20:22

Samedi 26 Avril - 5:46

Rien en qu'en lisant ses messages, je sentais que Stefan était de plus en plus énervé. La bonne chose à faire aurait été de le laisser tranquille et de ne pas le pousser à bout. Mais non, ce n'est pas ce que je vais faire, je ne sais jamais m'arrêter quand il faut et il se trouve que j'aime bien Stefan. Et les gens que j'aime bien, j'adore les embêter... Pourquoi? On s'en fiche pourquoi, tant que Stefan continue à me répondre eh bien... Je serai là pour lui fournir une réponse. Il ne pourra pas dire que je ne me soucie pas de lui. Oui, moi Harry Stone, connard attitré, je me soucie de quelqu'un. Enfin.

Citation :
Non ce qui t'intéresse mon chéri c'est ce qu'il y a plus haut...
Et qu'est-ce que tu veux que je te dise Stefan? Que je ne peux pas me passer toi et que j'ai envie que tu viennes chez moi là tout de suite pour que je te fasse grimper aux rideaux?
Nan. Mais je m'inquiète pour toi connard, ça devrait suffir.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Harry/Stefan - Left my brain on the dancefloor.   Dim 5 Mai - 20:35

Samedi 26 Avril - 5:49

C'était quand même dommage qu'à chaque fois que Stefan se décidait enfin à écrire à son dealer, la réponse d'Harry arrivait à ce moment-là. Le trentenaire allait bien finir par se résigner et réaliser que cette conversation ne les mènerait nulle part. En fait, il ne savait même plus ce qu'il attendait réellement de la part d'Harry... Mais le peu de neurones qui lui restaient alors à ce moment furent griller bien rapidement par la réponse du directeur. Il n'en pouvait plus d'osciller entre désir et colère, même si au final, ces deux sentiments étaient étroitement liés.

Citation :
Je ne sais pas ce qui m'excite le plus ; quand tu m'appelles "mon chéri", "connard", ou que tu me parles de grimper aux rideaux.
Et tu t'inquiètes ? Ahah. Tu as une drôle de manière de le faire.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Harry/Stefan - Left my brain on the dancefloor.   Dim 5 Mai - 22:28

Samedi 26 Avril - 5:52

Stefan avait du mal à me croire quand je prétendais me soucier de lui, je le conçois, c'était un concept difficile à saisir et encore plus pour moi. À 39 ans, bientôt 40 (non je ne suis pas vieux) je ne sais toujours pas comment fonctionnent les relations humaines. Vous savez, ce que les gens normaux. Oui, sauf que Stefan et moi on entre définitivement pas dans la catégorie des gens normaux... N'est-ce pas?

Citation :
Tout ce que tu veux c'est quelqu'un pour te dire des trucs cochons pendant que te planes pas vrai? Et si tu doutes de ma sincérité, tant mieux pour toi Stefy. Je ne t'ai jamais menti ou que ce soit du genre quand on y pense bien...
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Harry/Stefan - Left my brain on the dancefloor.   Lun 6 Mai - 1:49

Samedi 26 Avril - 6:07

Bon, cette fois-ci, il avait fini par céder. Quitte à faire une nuit blanche et dire des choses qui n'avaient aucun sens à son supérieur, autant le faire sans en être pleinement conscient. Et plus il consommait, moins les effets duraient longtemps. Sa dernière prise remontant à une grosse poignée d'heures en arrière, il pouvait se permettre un autre voyage alors que le jour était sur le point de se lever. Alors il avait lu la réponse d'Harry et avant de rédiger sa réponse, il s'était soudainement souvenu quelle était sa priorité et ce dont il avait le plus besoin. La poudre, ou Harry ? La réponse était évidente. Bref, écrire à Tyler et lui envoyer le message qui lui était destiné à la base, avant qu'il ne se trompe et qu'Harry le reçoive. Ah oui, Harry. Il fallait lui répondre maintenant. Stefan avait presque oublié, trop préoccupé par son prochain voyage vers les nuages.

Citation :
Pourquoi dire quand on peut faire des trucs cochons ?
Et si tu essaies de me faire culpabiliser, you're doing it all wrong Harry.


La sincérité d'Harry avait sonné comme des reproches, comme si le directeur pointait du doigt le fait que Stefan ait pu essayé de lui mentir... Et le trentenaire n'appréciait pas vraiment ce genre de remarque.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Harry/Stefan - Left my brain on the dancefloor.   Lun 6 Mai - 16:56

Samedi 26 avril - 6:11

J'avais fini par poser mon téléphone portable et mon attention avait dérivé sur mon tableau. Je pourrais me remettre à bosser, ou même aller dormir. La première option paraissait la plus alléchante et ce, même si mon cerveau ne semblait pas d'accord. Je ne vois pas ce qu'il vous faut de plus les neurones, je vous ai donné des nachos... Comme ça ce n'est pas une source de vitamine. Tant pis. J'étais déjà sur mon canapé, tout ce que j'avais à faire, c'était tourner la tête ... Pour faire face à cette équation sans réponse. Peut être qu'il me manquait des variables. Peut être que Stefan avec ses messages débiles avait la réponse. Au moins, ce message réussit à me faire rire.

Citation :
Des trucs cochons avec un autre homme? Je sais pas faire moi ça...
Serais tu assez clément pour m'apprendre à enfin utiliser ma langue à bon escient?
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Harry/Stefan - Left my brain on the dancefloor.   Lun 6 Mai - 17:25

Samedi 26 avril - 6:14

Harry s'était fait livré des nachos pour que ses neurones puissent reprendre du service facilement, il était normal que Stefan commande lui aussi un petit remontant qui parviendrait à le remettre d'aplomb et qui l'aiderait à affronter la journée qui commençait en même temps qu'elle se terminait. Oui, Stefan avait fini par sortir de sa chambre et se retrouvait maintenant dans sa petite cuisine où il restait planté devant l'heure qu'affichait le micro-ondes. Comme s'il venait tout juste de réaliser qu'on ne pouvait pas sortir en boite sans que les minutes continuent de s'écouler, que ce n'était pas parce qu'on faisait la fête que le temps défilait plus lentement. Bref, il était sur le cul, littéralement, en voyant l'heure, et il était trop loin dans ses pensées quand Harry répondit à son dernier message.

Citation :
Vraiment Harry, est-ce qu'il faut que je le répète encore une fois ? Quand. Tu. Veux.
En plus il parait que je suis un excellent professeur. Ça me fait au moins une qualité, et pas des moindres, hehe.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Harry/Stefan - Left my brain on the dancefloor.   Mer 8 Mai - 18:21

Samedi 26 Avril - 6:20

J'avais fini par me lever entre temps et attraper un des feutres qui trainaient par là. J'avais franchement envie d'effacer tout ce qu'il y avait sur ce tableau et repartir de zéro. Oui, cela me paraissait comme... Pff qu'est-ce que je raconte, je ne peux plus avoir d'idée décente à une heure pareille. Mon lit commençait vraiment à m'appeler, si, si je vous l'assure, je peux l'entendre dans ma tête en train de murmurer mon prénom. Et non, ce n'est pas un effet secondaire des nachos.

Citation :
Non. Non. On ne peut pas tous les deux être arrogants dans cette histoire, c'est mon boulot. Toi tu te contentes d'être mignon et de faire ce que tu sais faire de mieux ce qui est....
...
...
Non. Désolé je vois pas.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Harry/Stefan - Left my brain on the dancefloor.   Mer 8 Mai - 18:40

Samedi 26 Avril - 6:42

Tyler avait fini par arriver au même moment que le message d'Harry. Inutile de dire que Stefan s'était précipité... sur son téléphone. Oui, aussi étrange que cela puisse paraitre, il voulait être lucide en lisant ces quelques lignes que le directeur avait précieusement rédigé à son attention. Et il avait eu raison, car les propos d'Harry l'avaient soudainement vidé, et il avait besoin de quelque chose pour remonter la pente. Stefan savait déjà qu'il n'était bon à rien, pas la peine d'en rajouter une couche. Il n'était pas énervé, non. Il n'avait plus franchement la force de l'être. Et quand bien même Harry faisait simplement de l'humour, Stefan n'avait pas le coeur à rire. Il était épuisé, fatigué de se rendre compte qu'il n'était capable de rien, pas même d'avoir un peu d'importance dans les yeux des autres. Et Tyler qui n'en finissait plus de frapper à sa porte. Il finit par se décider à lui ouvrir, le congédiant pourtant rapidement. Finalement, Stefan préférait rester seul ce matin et il voulait profiter de son voyage en solitaire. Il n'avait besoin de personne, mais surtout, personne n'avait besoin de lui.
La suite se passe naturellement de commentaire. Stefan faisait ce qu'il savait faire de mieux. Planer.

Citation :
Oh moi je vois Harry. Rassure-toi, moi je vois très bien.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Harry/Stefan - Left my brain on the dancefloor.   Jeu 9 Mai - 23:20

Samedi 26 Avril - 6:45

Je dis merde à la physique d'abord. Pas la peine de s'acharner, je laissai retomber mon feutre sur le sol avant d'attraper mon téléphone portable et de me diriger vers ma chambre. En chemin, j'abandonnai mes chaussures (qui porte des chaussures à l'intérieur de son propre appartement? Je vous le demande moi, non mais vraiment... ) et mon t-shirt. Oui, ça m'arrive de porter autre chose que des des chemises, seulement quand j'étais chez moi et tout seul mais bon... Oh mon lit, tu m'as manqué. Je me laissai négligemment retomber dans mes couvertures, la tête sur mon oreillet.

Citation :
Tu perds de ta répartie Stefan. Tu commences à fatiguer? Je ne t'en voudrais pas tu sais...
Et puis pourquoi t'as répondu à mon message d'abord? Pourquoi est-ce que tu ne m'ignores pas tout simplement? La plupart des gens trouvent que leur existence est bien mieux sans Harry Stone.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Harry/Stefan - Left my brain on the dancefloor.   Sam 11 Mai - 23:44

Samedi 26 Avril - 6:50

Stefan griffonnait sur un vieux bout de papier qui devait trainer là depuis plusieurs mois maintenant. Il ne savait pas vraiment si c'était une facture importante ou un brouillon sans intérêt mais qu'importe, l'idée qui venait de lui traverser l'esprit avait besoin d'être notée sur le champs, sans quoi elle allait lui faire faux bond. Il lui semblait avoir trouvé un nouvel accord, un ensemble de notes encore jamais entendu. Il faudrait bientôt qu'il sorte sa guitare pour vérifier si ce qu'il entendait dans sa tête était effectivement réalisable dans le monde réel. Son téléphone se remit à vibrer et il reconnut alors le son ; ce même son qui raisonnait dans sa tête depuis toute à l'heure et qu'il essayait maintenant de reproduire comme s'il était un véritable compositeur.

Citation :
Je suis loin d'être fatigué, je viens juste de me réveiller. Et je crois que je viens de découvrir un truc génial.
Explique-moi pour quelle raison mon existence serait mieux sans toi ? Non, justement, tu m'inspires Harry, tu n'as même pas idée.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Harry/Stefan - Left my brain on the dancefloor.   Sam 25 Mai - 19:57

Samedi 26 avril - 7:00

J'avais envie de dormir, j'étais dans mon lit et pourtant je savais que cela ne serait pas aussi simple. Non, pour ça, il faut d'abord que mon cerveau se la ferme. Un exercice qui est beaucoup plus difficile qu'il n'y paraît. Je pense en permanence, est-ce que vous avez déjà essayer de ne penser à... rien. Oops, j'oublie, c'est ce que les 3/4 des gens font en permanence, my bad. Mon téléphone vibre encore et je poussai un grognement, sortant la tête des couvertures. Stefy tu ne m'aides pas dans ma quête de sommeil.

Citation :
Je t'inspire? Moi? J'aimerais bien savoir comment... Je suis celui qui signe tes chèques à la fin de chaque mois et qui te permet de vivre en quelque sorte Stefy et en plus je te traite comme de la merde. Mais ne le prends pas mal, je traite tout le monde comme de la merde. C'est ma manière de faire je suppose.
Donc.
Question.
Comment est-ce que je t'inspire?
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Harry/Stefan - Left my brain on the dancefloor.   Dim 9 Juin - 20:20

Samedi 26 avril - 7:05

Stefan se décida enfin à sortir sa guitare pour reproduire la note qu'il avait d'abord couché sur le papier avant de réaliser que c'était en fait la sonnerie de son téléphone qu'il tentait de reproduire d'oreille. Ce n'était pas bien grave, cela pouvait toujours lui inspirer un autre accord, puis une multitude de notes, des milliards de mots, des centaines de paroles, une bonne dizaine de riffs tous plus entraînants les uns que les autres... Et les messages d'Harry étaient une source intarissable d'inspiration. Stefan pouvait y puiser des expressions, des rythmes différents, se mettant à lire les propos d'Harry sur une mélodie inventée. Il avait clairement l'air ridicule, mais il était tellement perché que peu lui importait.

Citation :
C'est dans ta façon de parler et ce que tu dis. J'en sais rien moi, je saurais pas expliquer. Y'a quelque chose, c'est tout. Et tu peux me traiter comme de la merde, je m'en tape, je veux juste récupérer mon boulot à un moment donné.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Harry/Stefan - Left my brain on the dancefloor.   Lun 10 Juin - 15:12

Samedi 26 avril - 7:10

Stefan Mc Fire ... espèce d'idiot. Je viens de me retrouver à fixer l'écran de mon téléphone pendant cinq minutes à cause de ces conneries. Je l'inspire. Pourquoi? Bonne question. Il a toutes les bonnes raisons du monde de fuir et pourtant il revient à chaque fois, la queue entre les jambes... Et putain oui, c'est vraiment le cas. Pff... Je réponds quoi moi à ce taré? Merci pour les compliments? Oui tu auras ton job sans problème? J'aimerais que les choses soient aussi simples.

Citation :
Déjà arrête de dire n'importe quoi. Il est trop tôt pour avoir ce genre de conversations. Et tu sais quoi? Pointe toi à l'hôpital et on verra si je suis de bonne humeur. Sinon tu auras beaucoup de léchage de bottes à faire... DE TOUTE FAÇON ON VA PAS FAIRE COMME SI ÇA TE DÉRANGEAIT.
...
Pourquoi je crie? Neurones qui lâchent. Je pourrais me lever et aller prendre le petit dej quelque part... Tu connais des endroits qui font des pancakes décents dans cette ville?
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Harry/Stefan - Left my brain on the dancefloor.   Mer 19 Juin - 18:11

Samedi 26 avril - 7:14

Plus les minutes passaient et plus Stefan avait besoin de se concentrer pour pouvoir lire les messages qu'Harry lui envoyait. Entre les siens et ceux d'un type dont il n'avait même pas enregistrer le numéro dans son répertoire qui lui demandait s'il pouvait se revoir rapidement, Stefan avait de quoi être un peu confus. En réalité, il s'énervait tout seul sur son canapé, agacé de constater qu'il avait encore refiler son numéro de portable à la terre entière... Et que la terre entière le lui rendait bien.

Citation :
Tu penses franchement que je connais les endroits où on peut manger de bons pancakes ?... Ça se saurait. Non, moi je crois surtout que tu as besoin d'un câlin, Harry.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Harry/Stefan - Left my brain on the dancefloor.   Sam 22 Juin - 21:08

Samedi 26 Avril 7:30

Je crois... Qu'il est temps que je dorme, on y croit Harry, tu peux fermer les yeux. Pff si seulement mon cerveau pouvait se taire se serait nettement plus facile. Si j'étais une machine comme on me l'a si souvent répété, je pourrais juste appuyer sur un bouton et hop adieu. Pas de ma faute si j'ai des idées en permanence et que je n'arrive pas à me décider. Stefan, je crois que je vais essayer de dormir.

Citation :
Je vais m'en prendre à mon très cher matelas et mon oreiller, ça reviendra à la même chose.
Bref bonne nuit ou autre, si tu es sage, on ira manger des pancakes un jour... Mais te connaissant, ça m'étonnerait que cela arrive.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Harry/Stefan - Left my brain on the dancefloor.   Lun 22 Juil - 5:25

Samedi 26 Avril - 7:35

Stefan n'avait aucune intention d'aller se coucher, brandissant briquet et cigarette pour s'en griller une tandis qu'il ne parvenait toujours pas à se défaire de sa guitare et de son téléphone portable. Il se sentait puissant, et même s'il n'y avait personne pour l'observer dans son salon, il n'hésitait pas à lancer des regards charmeurs aux meubles qui l'entouraient, persuadé qu'il était sur le point de composer des morceaux absolument géniaux. Il sourit en lisant le message d'Harry avant de lui répondre.

Citation :
Mais je suis sage, toujours. Tellement que je ne te dirais même pas que si jamais tu te sens seul dans ton grand lit, tu n'as qu'à me faire signe... Mais pour être honnête, j'espérais un peu plus que des pancakes. Bonne nuit.

Il laissa vulgairement tomber son vieux téléphone entre les coussins de son canapé avant de reprendre une bouffée de nicotine et de reporter toute son attention sur sa guitare. Le trentenaire avait toute la journée devant lui, et il espérait bien être un tant soit peu productif...


Fin du Sujet
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Harry/Stefan - Left my brain on the dancefloor.   

Revenir en haut Aller en bas
 

Harry/Stefan - Left my brain on the dancefloor.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Harry Vederchi [Pouffy]
» Brain Drain to Brain Gain (Emeagwali)
» Harry Potter Et La Coupe De Feu
» Harry Potter [Gryffondor, 5ème année]
» Le survivant, alias Harry Trouble
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
♫ Modern Family :: DANS LE GRENIER :: Archives rps-